Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Les dérapages de Jean-Marie Le Pen font-ils partie de la stratégie de (...)

Les dérapages de Jean-Marie Le Pen font-ils partie de la stratégie de dédiabolisation du FN ?

Beaucoup d’observateurs soutiennent que Jean-Marie Le Pen est un poids pour l’émergence du FN dédiabolisé promu par sa fille. Mais après deux nouveaux dérapages nauséabonds sur l’ebola puis Patrick Bruel, on peut se demander s’il ne s’agit pas d’une stratégie délibérée.

A qui profite le crime ?
 
Depuis qu’elle a remplacé son père à la tête du FN, Marine Le Pen affronte de nombreuses interpellations sur les déclarations passées ou actuelles de son père. On lui a souvent ressorti ses propos sur les chambres à gaz ou l’inégalité des races. Mais elle a également affronté les conséquences de ses propos nauséabonds sur l’ebola et plus dernièrement sur la fournée de Patrick Bruel. Mais généralement, Marine Le Pen gagne le beau rôle puisqu’elle y est décrite comme mortifiée par les propos de son père, certains évoquant même les larmes qu’elle verserait suite à ses polémiques, qui remettraient en question sa stratégie de dédiabolisation. La plupart des journalistes y voient une contestation ouverte par le père de la ligne choisie par sa fille, qui se distancie parfois de ces propos (mais pas toujours, comme sur l’occupation, la tuerie en Norvège ou l’ebola). Mais au final, cette vision des choses n’est-elle pas un peu naïve et finalement trop conforme à l’image que pourrait bien souhaiter Marine Le Pen elle-même ?
 
Les deux dernières séquences sont particulièrement peu ragoutantes. Il y a quelques semaines, Jean-Marie Le Pen avait évoqué l’explosion démographique en Afrique que le « docteur Ebola pourrait régler en trois mois ». Le patriarche du Front National a récidivé dans une vidéo originellement postée sur le site du parti où, évoquant Patrick Bruel, qui avait déclaré qu’il ne se produirait pas dans les villes qui ont élu un maire FN, il disait « on fera une fournée une prochaine fois  ». Devant l’horreur de tels propos, la direction du parti a été contrainte d’agir, de retirer la vidéo et même le blog du patriarche. Gilbert Collard, de manière culottée mais habile, affirme que « Jean-Marie Le Pen complique la tâche de Marine  », un moyen de détourner la provocation du père pour lui faire servir la stratégie de la fille. Il y a quelque chose d’effarant à voir la plupart des médias acheter sans la questionner le moins du monde cette séquence, qui, au final, pourrait bien servir la PME politique familiale, depuis plus de 3 ans déjà.
 
Du bon et du mauvais policier

En effet, il faut bien constater que les déclarations aux relents xénophobes du patriache de la famille ne semblent pas avoir porté le moindre tort aux perspectives électorales du parti familial lors des élections européennes, puisqu’il a largement dépassé tous les scores obtenus dans le passé. En outre, on peut se demander si ce ballet de provocation et d’offuscation n’est pas profitable à la PME politique Le Pen. En effet, le FN y est triplement gagnant. D’abord, il gagne une exposition médiatique non négligeable. Ensuite, auprès de certains électeurs, souvent les plus hostiles au PS, à l’UMP et aux médias en général, de telles outrances peuvent valoir un brevet d’opposition au système. Enfin, les plus modérés intrigués par le discours de dédiabolisation peuvent être rassurés quand Marine Le Pen ou d’autres au FN se désolidarisent de tels propos, ce qui, selon eux, valide la thèse de la dédiabolisation.

Au final, le parti de la famille Le Pen pourrait bien être gagnant sur tous les tableaux, ce qui rend l’opération suspecte, d’autant plus que le président d’honneur du parti n’a jamais eu de véritable sanction. Seuls quelques sous-fifres ont été éloignés jusqu’à présent. Dès lors, comment ne pas se demander, devant les provocations répétées de Jean-Marie Le Pen, s’il ne s’agit pas d’une stratégie délibérée de la part de la famille Le Pen pour faire grandir le FN, en solidifiant son emprise auprès des électeurs les plus radicaux, tout en gagnant une frange plus modérée ? Ce ballet n’est pas sans rappeler celui de l’aile gauche du PS, critique à l’égard des politiques du gouvernement mais qui reste toujours dans la famille. Et cela permet d’élargir sa cible électorale puisque la plupart des médias répercutent les informations au premier degré, servant, souvent sans s’en rendre compte, l’histoire que la famille Le Pen veut servir. On peut imaginer que quand Jean-Marie Le Pen disparaîtra, Marion Maréchal Le Pen reprendra son rôle pour permettre au FN de continuer à avancer de la sorte si cela continue à marcher.
 
Les derniers dérapages posent un double problème : d’abord, ils sont inacceptables de la part d’un des principaux dirigeants d’un parti. Mais on peut aussi se demander s’ils ne sont pas un piège dans lequel le FN fait tomber les médias. Quel tour de passe-passe d’utiliser les outrances du père pour servir la fille !

Moyenne des avis sur cet article :  3.1/5   (42 votes)




Réagissez à l'article

59 réactions à cet article    


  • claude-michel claude-michel 11 juin 2014 12:54

    Aujourd’hui...St FN...merci saigneur pour cette aide venue du néant.. !


    • 1871-paris 1871-paris 11 juin 2014 13:34

      Meme pas une creation du systeme, sa mouvance nationaliste existe depuis les Maurras et Barresse, il a rien inventé le papy Lepen, c’est un acteur du systeme politique de notre pays, un idot utile au systeme du fric pour faire peur aux Zétrangers qui se tiendraient pas sage (qui bosserait pas pour des salaires de misères) dans le pays...
      il fait semblant de cracher dans la soupe, mais son pognon il le place dans les paradis fiscaux des que possible !

      les médias sont les premiers collaborateurs de cette mouvance, sans leur relais pas d’audiance dans le publique !


    • Anaxandre Anaxandre 11 juin 2014 14:16

        (BARRÈS, et non pas « Barresse » ; c’est un minimum quant on s’improvise historien du nationalisme français.)


        Sur le fond, et qu’on partage les idées de JM Le Pen ou non, certains constats s’imposent :

      • Le « racisme » ordinaire est tout-à fait toléré aujourd’hui, par exemple quand il s’agit des musulmans ; alors qu’à l’inverse toutes références ou critiques à l’encontre de la communauté juive ou un de ses membres sont par contre formellement interdites (voir le mot de JL Mélenchon quasi taxé d’antisémite au sujet de Moscovici, ou Besancenot face à Cukierman).

      • Les propos tendancieux sont toujours sévèrement sanctionnés, puis ressassés ad nauseam par les médias, quand ils viennent de la mouvance nationaliste, alors qu’ils sont aussi peu médiatisés qu’ils sont vite enterrés quand il viennent de personnalités des Partis institutionnels (« le bruit et l’odeur »de Chirac, les sorties des Hortefeux, Valls, etc).

      • Pour avoir le Droit de s’opposer au Système dominant il faut faire sien les codes de celui-ci : son langage pour commencer, puis sa pensée ; d’où l’on comprend bien que le Système digère lentement mais surement des opposants devenus bientôt simples supplétifs dans le théâtre démocratique français.

        Tout opposant au Système, de droite comme de gauche doit défendre la plus totale liberté d’expression, car c’est bien l’oligarchie qui impose son langage (les vieux communistes doivent me comprendre !) ; s’y plier c’est déjà renoncer.

    • verdad 11 juin 2014 16:50

      Si quelque chose a été inventée, ce sont les dérapages 
      TRANSFORMER ce que d’aucuns appellent quenelle en salut Nazi
      inversé. le pire c’est que beaucoup semblent y croire.
      Retournons 69 ans en arrière. le 9 Mai 1945, mangeant une boite de Beans
      sur le bord du’ne Route en Autriche, nous voyons arriver une Jeep
      drapeau tricolore et drapeau blanc flottant au vent.
      La Section se met à rigoler, c ’est quoi ce mec ?
      La Jeep stoppe un capitaine avec Képi tout neuf en sort.
      Réflexion d’un des gars, il doit être sorti d’un camp de Prisonnier !
      ordre nous est donné !
      A partir de maintenant, interdit de progresser, vous devez attendre des ordres.
      Tout le monde demande pourquoi ?
      Réponse : l’A1llemagne a signé l’Armistice, un point c’est tout.
      Cela faisait trois jours que nous avancions comme dans du beurre, une grande
      partie des soldats se mettent à râler, Alors on n’ira pas jusqu’à Berlin c’est la
      schkoumoun !!!!!
      Les Chauffeurs tous des Berbères commencent à danser et comme de coutume
      font le Bras d’Honneur en chantant,

       on les a niqués. 

      on les a niqué Sahra
      Sidi Mohammed.
      C’est ainsi que par un miracle incompréhensible  ils le sont tous !
      Un bras d’honneur spécifiquement Berbère, 69 ans plus tard est devenu
      un Salut Nazi Inversé  : Nawoualdik béni Kelb !!!


    • Onecinikiou 11 juin 2014 20:09

      « Devant l’horreur de tels propos » dixit notre faux gaulliste.


      Cher Pinsolle, vous faites désormais dans l’inversion-transfert, et qui en dit beaucoup plus sur vous que sur ceux que vous voudriez fustiger !

      Les intentions, les desseins, que vous prêtez aux propos de JM Le Pen ne sont purement que le produit de VOS interprétations tendancieuses et malveillantes. 

      Vous et vos semblables comparses, ligues de vertu pseudo-antiracistes admises, êtes des ennemis de tout ce qui constitue la Nation, le Peuple français. 

      Il est normal dans ces conditions, et prévisible, que vous attaquiez sans relâche et avec une obstination qui force le respect l’un des derniers sincères et authentiques hommes d’Etat français patriotes, qui ne vous a d’ailleurs pas attendu, puisque cela fait près de soixante de vie politique ininterrompue qui l’a passé à combattre les indigents intellectuels de votre accabit, qui de surcroit auraient la folle prétention d’incarner une forme de dissidence à la pensée unique dominante.

      Quelle vaste farce ! Quelle bouffonnerie !

      Mais mon pauvre Pinsolle, vous êtes en réalité un résidu, un ersatz, un pur produit de soumission au politiquement correct, à son vocabulaire (référence au mot valise « nauséabond »), et à ses représentations et grilles de lecture, arme de guerre idéologique du Système de domination oligarchique. Et vous voudriez nous faire croire que vous seriez en capacité de vous y opposez sérieusement ? Mais c’est vous qui n’êtes pas sérieux, et vous ridiculisez lamentablement.

      Contrôler les mots et vous contrôlerez les idées et par la mêmes les hommes. 

      Voilà ce que vous êtes dans les faits : un bon petit soldat à la solde d’intérêts qui manifestement le dépassent. Car là étant surement le plus dramatique vous concernant, que vous n’ayez sans doute même pas conscience que vos pseudo-bonnes intentions qui transpirent et dégoulinent de vos propos pavent l’enfer en cours de constitution, voire d’achèvement, par les agents de la ploutocratie financière mondiale, dont l’une des dimensions tribalo-communautaire n’est plus à démontrer. 


    • bourrico6 12 juin 2014 12:41

      désolé tu es un larbin de l’élite moi je suis contre elle.

       smiley

      Le preux chevalier blanc avec tout un programme en pseudo .... MOUAHAHAHA, Une illustration de la farce du FN.

      Alors Mr l’antigauchiste, en prône l’idéologie gauchiste maintenant ? smiley

      Continues à faire le bouffon et à me faire rire.


    • bourrico6 11 juin 2014 12:59

      Moi il me fait marrer.

      Depuis qu’il s’est fait lyncher pour son « détail de l’Histoire », je refuse de le condamner pour ses sorties.

      Parce que si c’est pas un détail c’est quoi, l’évènement majeur peut être ?

      Bon après, c’est pas terrible ces histoires de fournée, j’ai beaucoup plus rigolé sur Ebola.


      • berry 11 juin 2014 13:08

        La vidéo n’a pas été diffusée entièrement et la phrase de jm Le Pen s’insérait dans une rubrique du genre « l’élection du con de la semaine ou du mois ».
        Le contexte lui enlève tout contenu antisémite.

        Les noms des artistes ayant critiqué le fn récemment sont évoqués par jm Le Pen et son interlocutrice, seul Bruel est juif parmi eux.

        Il y a beaucoup de nominés, mais il faut un seul gagnant...
        La vidéo touche à sa fin, le temps presse, et Le Pen déclare alors « on fera une fournée (sous-entendu une fournée de cons) la prochaine fois ».


        • unandeja 11 juin 2014 13:40

          exactement....tant de bruit pour rien au final !


        • Onecinikiou 11 juin 2014 20:15

          Tout cela à le mérite au contraire de dévoiler ceux qui l’est interdit de critiquer, sous peine d’excommunication et de mise à l’index. 

          De dévoiler qui domine outrageusement en France. Depuis bien trop longtemps.

        • LE CHAT LE CHAT 11 juin 2014 13:11

          qu’est ce qu’il attend Dupont Aignan , si c’est une stratégie qui fonctionne ?


          • Olivier Perriet Olivier Perriet 11 juin 2014 13:41

            Il me vient un peu la même remarque que vous à propos de NDA :
            il y a un décalage entre la forme (le gendre idéal) et les propos.
            Un Montebourg m’évoque la même chose (élocution de grand notable - à tel point qu’on lui prête une particule - et discours très social).

            Alors est-ce révélateur ou superficiel je n’en sais rien, mais ça peut perturber.
            Après tomber dans l’excès inverse n’est pas plus porteur (voir Mélenchon devenu sa propre caricature)

            Sur la stratégie de papy Le Pen ça lui a assuré une popularité constante mais relativement limitée ; tomber dans des calembours ambigus je ne trouve pas cela très opportun quand on fait face à un procès permanent en fascisme (dire que même Mélenchon a eu droit à un procès en nationalisme en 2011, quand il a commencé sa campagne présidentielle, alors que le drapeau français il en a bien un mais il le laisse dans son bureau)


          • LE CHAT LE CHAT 11 juin 2014 14:11

            Pinsolle est juste jaloux du score du FN , en comparaison de NDA qui fait quand m^me 10 fois celui d’Asselineau


          • Le printemps arrive Le printemps arrive 11 juin 2014 20:43

            et dire qu’il y a un parti qui a dépassé les 2% avec une quasi absence de couverture médiatique.

            Quand j’ai eu lu cela j’ai pas pu m’empêcher...


          • Olivier Perriet Olivier Perriet 12 juin 2014 09:12

            à Le printemps :

            aux élections, on pourrait présenter un âne avec l’étiquette « écologiste », plein de gens voteraient pour lui...


          • Le printemps arrive Le printemps arrive 12 juin 2014 18:30

            @olivier Perret
            Un âne ferait certainement mieux que les abrutis actuels, passés et ceux qui veulent leur prendre la place.


          • Olivier Perriet Olivier Perriet 13 juin 2014 08:58

            Je faisais référence au cheval que Caligula voulait faire élire sénateur smiley


          • Fergus Fergus 11 juin 2014 13:58

            Bonjour à tous.

            Les images ne correspondent pas à l’interprétation angélique qu’en font de zélés sympathisants frontistes qui nient toute interprétation antisémite du propos de Le Pen. On le voit en effet s’en prendre à Noah et son exil fiscal, mais ce n’est qu’après une relance de la communicante complice Marie d’Herbais citant elle-même le nom de Bruel, juif séfarade, que Le Pen réagit à ce nom en parlant de « fournée ».

            Et ce n’est pas un hasard, Le Pen étant un homme cultivé qui manie parfaitement la langue et en connaît toutes les nuances. S’il avait voulu s’exprimer sans verser dans la provocation antisémite, il aurait évidemment parlé de « charter » et non de « fournée ». Il y a donc évidemment une connotation antisémite des plus abjectes dans ce propos, Le Pen sachant pertinemment à quelle confession appartient le chanteur Benguigui qu’il avait déjà ciblé dans le passé.

            Tout cela sous l’œil amusé et complice de l’intervieweuse Marie d’Herbais, pas gênée le moins du monde par le dérapage. Et pour cause : cette femme adhère totalement aux thèses les plus nauséabondes du FN des origines, et ce n’est pas un hasard si elle est l’épouse du sulfureux Frédéric Chatillon, ancien responsable du GUD connu pour quelques relations douteuses avec des fachos notoires. Marie d’Herbais, Frédéric Chatillon : deux très proches amis de Marine Le Pen dont on voudrait nous faire croire qu’elle a rompu avec les idées du parti.

            Qui peut être assez naïf pour croire une telle fable ?


            • Marais 11 juin 2014 16:24

              « mais ce n’est qu’après une relance de la communicante complice Marie d’Herbais citant elle-même le nom de Bruel, juif séfarade, que Le Pen réagit à ce nom en parlant de « fournée ».... cette femme adhère totalement aux thèses les plus nauséabondes du FN des origines, et ce n’est pas un hasard si elle est l’épouse du sulfureux Frédéric Chatillon, ancien responsable du GUD connu pour quelques relations douteuses avec des fachos notoires. Marie d’Herbais, Frédéric Chatillon : deux très proches amis de Marine Le Pen dont on voudrait nous faire croire qu’elle a rompu avec les idées du parti. »


              Complotiste ! smiley smiley smiley

              Plus sérieusement, l’antisémitisme de Mr Le Pen n’est pas avéré. Cela donne une très bonne excuse pour voter encore pour ceux qui nous mis dans la panade.
              Soyez honnête : vous avez un intérêt personnel à voir la situation se dégrader ainsi.

            • Fergus Fergus 11 juin 2014 14:06

              Bonjour, Laurent.

              Non, je ne crois pas à une stratégie du FN. Les caciques actuels, groupés autour de Marine Le Pen, sont réellement furieux de cette sortie qui met en lumière ce qu’est resté fondamentalement le parti frontiste : un parti xénophobe, nés sur des positions clairement antisémites que la pédégère de la PME cherche à masquer en déplaçant la cible vers les populations musulmanes, assimilées à une insupportable immigration.

              On pourrait croire à une stratégie en temps normal, la fille étant chargée de la dédiabolisation et le père en charge de rassurer les anciens sur les fondamentaux. Mais cette théorie ne tient pas en ce moment, le propos clairement antisémite de Le Pen père tombant à un très mauvais moment pour le FN dans ses négociations pour former un groupe parlementaire à Strasbourg.


              • Garance 11 juin 2014 15:10

                Je ne sais pas si c’est une «  tactique » ; mais je pense que JMLP a dérapé


                Il aurait pu se dispenser de sortir cette connerie car c’en est une 

                Mais dans l’avenir cela ne m’empêchera pas de continuer à voter pour le FN

                Car entre un dérapage et les mensonges permanents proférés par l’UMPS pour cacher son incurie à gouverner il n’y a pas photo

                L’UMPS doit dégager : il en va de la survie de la France ; il n’y a que cela qui compte

                Vite le FN

                • bourrico6 11 juin 2014 15:45

                  1- Il n’a pas dérapé du tout, et si ce qui se dit plus haut est vrai (la fournée de con), alors c’est un non évenement.
                  2- Le FN, c’est aussi Jean Marie et toute une clique de types pas toujours drôles, et contrairement à ce que vous semblez penser, ils sont toujours la... leurs idées aussi d’ailleurs contrairement à ce qu’on vous fait gober, la preuve avec la réaction de « fifille »

                  Ce qui est drôle, c’est ce que j’ai lu du commentaire de « fifille », à savoir : « Une faute politique ».
                  Sachant le tournure antisémite qu’allait prendre la chose, la qualifier de simple « erreur politique » est assez cocasse, car enfin, qu’en est il du volet antisémite ?


                • Fergus Fergus 11 juin 2014 15:48

                  Bonjour, Garance.

                  « L’UMPS doit dégager ». OK, et le FN avec car, sur le plan socioéconomique, c’est la même engeance derrière les leurres. Reste à trouver à qui confier les clés du pouvoir !


                • Garance 11 juin 2014 16:21

                  Bourricot


                  Arrêtez de jouer aux hypocrites « Qu’en est-il du volet anti-sémite ? »

                  Quand sur ce site le juif est à bouffer à toutes les sauces (avec quelques raisons je dois le reconnaître quand il s’agit des lobbies)

                  Avec des conneries de ce genre le FN va s’attirer l’adhésion des banlieues

                  C’est plutôt ça qui vous emmerde

                  De voir cet électorat vous filer entre les doigts celui-là même que vous caressez dans le sens du poil ; ce n’est pas ce que vous en espériez

                  De toutes les façons il aurait mordu la main que vous leur tendiez par intéréssement : pas de parti de Gauche dans aucun Pays musulman 

                • bourrico6 12 juin 2014 11:08

                  C’est plutôt ça qui vous emmerde

                  blablabla, blablabla, moi je me fous juste de la gueule des naïfs qui croient au FN, je me fous de tous qu’ils taisent volontairement, et je me poile devant le grand écart idéologique du FN.

                  Je me fous des élections je me fous des couillons dans ton genre, je me fous des ânes qui ne lisent pas et vocifèrent leur propagande comme des mûles.... oui, tu peux te reconnaitre dans ceux dont je me fous de la gueule ouvertement.

                  Tu me fais même pas pitié.


                • bourrico6 12 juin 2014 11:11

                  Ah, et surtout n’oublie pas de te focaliser sur moi, ça t’évites de répondre aux interrogations soulevées, une fois de plus.

                  Comment ça t’es un poltron double d’un pleutre ?
                  Ah ben oui, ça réponds à coté, ça évite les sujets qui fâchent, c’est un troll.


                • non667 11 juin 2014 15:48

                  à laurent
                  merci de t’être pignollé sur tout les faits d’armes de jean marie !
                  le seul homme politique a avoir les couilles de s’attaquer au système front ripoublicain complice du N.O.M. judéo américain !
                  conclusion logique pour un anti gogo : le pen vite smiley smiley smiley
                  la propagande ripoublicaine ne marche plus ! même les ouvriers encartés s’en sont aperçu et ont voté fn aux dernières :  smiley  smiley smiley


                  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 11 juin 2014 15:49

                    Jean Marie LE PEN n’est pas le FRONT NATIONAL !

                    Je ne lis même pas vos sornettes ! Jean Marie LE PEN n’est pas le Front National ! Le Front National, ce sont les millions de Français : adhérents, sympathisants, nationalistes et patriotes qui aiment leur pays sans devoir se mettre le bandeau de l’hypocrisie !

                    Les journalistes perfides, qui essayent de faire parler le vieux LE PEN sachant à l’avance qu’il n’a pas de retenue, rendent service au Front National ! Plus « ils » manigancent et plus les Français voteront « Front National », d’autant plus que les UMPistes illégitimes sont en train de rendre l’âme !

                    La médicocratitude française se doit de corriger la très haute trahison de 2002 pour avoir annuler le résultat de la volonté populaire ! L’UMP est dissoute et les faux socialistes qui avaient collaboré avec le sorcier Chirac dans le but de ruiner la démocratie doivent disparaitre bientôt !

                    Si s’acharner sur LE PEN continue à être « rentable » politiquement parlant, alors un verdict sans appel serait décrété : La société française est réellement idiote !


                    • Marais 11 juin 2014 16:11

                      « Le patriarche du Front National a récidivé dans une vidéo originellement postée sur le site du parti où, évoquant Patrick Bruel, qui avait déclaré qu’il ne se produirait pas dans les villes qui ont élu un maire FN, il disait « on fera une fournée une prochaine fois ». Devant l’horreur de tels propos »


                      Oyez oyez, bonnes gens, après l’épisode « la quenelle est un salut nazi inversé », voici l’épisode « le terme ’fournée’ est un mot antisémite ». smiley smiley smiley.

                      Plus sérieusement, comment peut-on penser que le terme « fournée » est antisémite quand il s’adresserait à une seule personne (Patrick Bruel) et qu’il n’a jamais été utilisé en ce sens ?
                      En attendant, les ratonnades des juifs en France ne sont pas sévèrement condamnées (l’agression des Sarcelles n’a pas entraîné beaucoup de réactions médiatiques, il y avait au musée juif Bruxelles d’autres victimes que des juifs)
                      et Bernard Henri-Lévy a affirmé que Svoboda (mouvement antisémite) était moins fasciste que le FN.

                      Concernant l’épisode « Monseigneur Ebola » : l’affaire a été montée par des menteurs, des pervers et des salopards. Il n’y a pas d’enregistrement, ce qu’ils affirment n’a donc pas à être cru d’office, après tous les bobards qu’ils nous ont fait avaler.

                      • Fergus Fergus 11 juin 2014 17:52

                        Bonjour, Marais.

                        Méritoires, vos efforts pour tenter de démontrer que Le Pen n’est pas plus antisémite que l’usage du mot « fournée » dans le contexte de l’interview et en réaction au nom de Bruel.

                        Méritoires, mais pas crédibles. Interrogez des milliers de personnes sur le mot qu’ils choisiraient pour évoquer la volonté de se débarrasser d’un artiste juif (et accessoirement de quelques autres artistes opposants au FN), et pas un n’aura l’idée d’utiliser le mot « fournée », évidemment connoté car s’appliquant à un Juif. Dans l’écrasante majorité des cas, c’est le mot « charter » qui viendrait à l’esprit, ou des mots de signification équivalente. Certainement pas « fournée » qui ne pouvait être employé que par un antisémite parfaitement maître de son langage et désireux de choquer. Bref, un Le Pen !


                      • COVADONGA722 COVADONGA722 11 juin 2014 18:02

                        Fergus : point n’est besoin d’être grand clerc pour deviner le fond de la pensée du vieux Le Pen ! Mais quel battage sur des propos justement destinés a provoquer ce battage ! 

                        Ah la mine outragée de mr benguigui la mine consternées des journaleux serviles !
                        Il me revient comme ça un propos d’une consœur à eux qui tel les propos de jmlpen 
                        disait bien le fond de sa pensée et tout le mépris dont elle couvrait les goims 

                         « je n’aurais jamais pu épouser un non juif »

                        anne sinclair 



                        asinus : ne varietur 





                      • Marais 11 juin 2014 18:58

                        Bonjour Fergus,


                        Vous dites « Interrogez des milliers de personnes sur le mot qu’ils choisiraient pour évoquer la volonté de se débarrasser d’un artiste juif (et accessoirement de quelques autres artistes opposants au FN), et pas un n’aura l’idée d’utiliser le mot « fournée », évidemment connoté car s’appliquant à un Juif. Dans l’écrasante majorité des cas, c’est le mot « charter » qui viendrait à l’esprit, ou des mots de signification équivalente. »

                        Si je vous suis bien, ce mot est antisémite s’il s’applique à un juif mais personne n’a pensé à ce terme comme un terme antisémite jusqu’à présent. Donc si je dis que Bernard Henri-Lévy est un crétin, est-ce que le terme « crétin » est antisémite ? Puisque ce terme s’applique à un juif.
                        En même temps, Jean-Marie Le Pen a ciblé des non-juifs, donc le terme employé n’était pas antisémite.
                        Donc, ce n’est pas le terme qui est antisémite mais la personne qui l’emploie qui est antisémite et qui rend ce terme antisémite même s’il cible également des non-juifs.

                        Supposons que Jean-Marie Le Pen soit bien antisémite. Retrouvez-moi un passage, un acte, qui démontrent qu’il est antisémite avant ce passage. Etant donné le nombre de mensonges que déploient les merdias, pourquoi croirais-je une telle allégation venant de leur part ?

                        Autrement, cela signifie que des manipulateurs continuent à monter en épingle des choses insignifiantes pour détourner l’attention afin de continuer leurs combines.
                        Sinon, c’est de la diffamation envers Jean-Marie Le Pen, et ce ne serait pas la première fois.

                        Pour vous reprendre, je dirai que votre tentative de défendre nos chers journalistes est méritoire mais n’est pas crédible. Peut-être que Jean-Marie Le Pen pense que Patrick Bruel est un minable pour s’attaquer à lui de la façon il l’a fait, qui ressemble en ce point à celle de Yannick Noah. J’aimerais également savoir si le terme « minable » est antisémite s’il s’applique à un juif.

                        PS : peut-être que Jean-Marie Le Pen n’est pas obsédé par la judéité des personnalités et qu’il ignorait que Patrick Bruel est juif, invalidant ainsi l’accusation d’antisémitisme. Si vous pouvez me prouver que JMLP savait que Patrick Bruel était juif, par un extrait de texte ou de vidéo notamment, cette accusation tendancieuse pourra être maintenue. Dans le cas contraire, il faudra appliquer la présomption d’innocence.
                        PS2 : vous dites que le terme « fournée » est antisémite, or il a également ciblé des non-juifs. Comment peut-on déclarer que c’est antisémite ?

                      • Fergus Fergus 11 juin 2014 19:58

                        @ Marais.

                        Vous prenez plaisir à vous faire passer pour plus sot que vous n’êtes. « Crétin » est un qualificatif qui n’a pas de connotation particulière, pas plus appliqué à un Juif qu’à quiconque, et il en va de même de l’écrasante majorité des mots. Ce n’est en revanche évidemment pas le cas de « fournée » qui, en l’occurrence, fait référence aux fours crématoires et à une manière radicale de se débarrasser des Juifs. Entre le « Durafour crématoire » et le « détail de l’histoire », Le Pen a d’ailleurs déjà donné dans ce genre de provocation liée à la Shoah.


                      • Fergus Fergus 11 juin 2014 20:01

                        J’ajoute à cela que le mot « fournée » a bel et bien été utilisé lorsque le nom de Bruel a été prononcé, pas lorsqu’il s’est agi de Noah.


                      • OMAR 11 juin 2014 21:13

                        Omar33

                        Salut Cova

                        Anne Sinclair n’a fait qu’appliquer le Talmud.

                        Extrais :
                        Ereget Rashi Erod.22 30 Un Non-juif est comme un chien.
                        Kerithuth 6b p. 78 : Les juifs sont des humains, non les Non-juifs, ce sont des animaux.
                        Yebamoth 98a. Tous les enfants des goyims sont des animaux
                        Iore Dea 198, 48 : Les femmes Juives sont contaminées par la simple rencontre de Non-juifs.
                        Eben Haezar 44, 8 : Sont nuls, les mariages entre les Non-juifs et les juifs.

                        Etc...

                        Heu, j’espère ne pas avoir irrité « Gayssot. »


                      • Marais 11 juin 2014 22:23

                        @ Fergus :


                        Je me fais peut-être passer pour plus sot que je ne suis car cette affaire est d’un niveau de sottise assez élevé et que je m’adapte au niveau.

                        Maintenant vous dites « Ce n’est en revanche évidemment pas le cas de « fournée » qui, en l’occurrence, fait référence aux fours crématoires et à une manière radicale de se débarrasser des Juifs. »

                        Voici les définition que le dictionnaire Larousse en ligne propose du terme ’fournée’ :
                        1) Ensemble de pièces, d’objets mis ensemble à cuire ou à traiter dans un four.
                        2) Quantité de pains que l’on fait cuire à la fois dans un four : Le boulanger fait plusieurs fournées.
                        3) Familier. Ensemble de personnes appelées aux mêmes fonctions, aux mêmes dignités : Une fournée de sénateurs.
                        4)Ensemble de gens à qui l’on fait subir un même sort ou qui participent à un même mouvement : Une fournée de touristes.

                        Et voici les définitions du four selon le même dictionnaire :
                        1) Appareil dans lequel on chauffe une matière en vue de lui faire subir des transformations physiques ou chimiques.
                        2) Partie d’une cuisinière, ou enceinte indépendante, qui sert à la cuisson des aliments.
                        3) Familier. Insuccès, échec, en particulier en parlant d’une œuvre théâtrale, littéraire.

                        La définition de crématoire :
                        - Relatif à la crémation.

                        Et enfin la définition de crémation :
                        - Incinération, destruction des cadavres par le feu.

                        Que peut-on en conclure ?
                        La définition 1) du terme ’fournée’ concerne les pièces d’un four. Or, un four sert essentiellement à cuire des aliments et a peu à voir avec les fours crématoires. La définition 1) n’est pas antisémite.
                        La définition 2) concerne la cuisson des pains. Or, le pain n’est pas une personne, il ne concerne donc pas les fours crématoires cette définition n’est aucunement en lien avec l’antisémitisme.
                        La définition 3) concerne un certain nombre de personnes unis par la même fonction. Il faudrait d’autres termes pour lier fournée et antisémitisme ou chambres à gaz.
                        La définition 4) concerne un certain nombre de personnes qui participent à un même événement. Là encore, il faudrait d’autres termes pour lier fournée et antisémitisme ou chambres à gaz.



                        Vous réussissez à passer de « fournée » à « four crématoire » par un procédé qui m’échappe. Ou alors, si la fournée est liée aux fours crématoires et à la Solution finale, alors un proverbe estonien qui dit « Si la fournée de pain est manquée, c’est une semaine perdue ; si la moisson est mauvaise, c’est une année de perdue ; si le mariage est funeste, c’est une vie de perdue » est lié à la Shoah.
                        Je repose ma question : Donc si je dis que Bernard Henri-Lévy est un crétin, est-ce que le terme « crétin » est antisémite ? Puisque ce terme s’applique à un juif.



                        Pour les deux affaires :
                        Dans « le détail de l’histoire », JMLP affirmait que la Seconde guerre mondiale avait été terrible. Et c’est vrai, notamment dans ses conséquences : 62 millions de personnes tuées ; perte de puissance et d’influence de la France, du Royaume-Uni, de l’Allemagne ; sujétion du monde aux Etats-Unis d’Amérique ; sujétion de l’Europe aux Etat-Unis ; perte de repères dans l’Occident.
                        Certains sont outrés qu’on affirme que la mort de 6 millions de juifs n’est qu’un détail de l’histoire, malgré la barbarie à laquelle ils furent confrontés.

                        Voici ce que je répondrai : d’une part les étatsuniens sont d’une barbarie égale voire supérieure au régime nazi, pourtant on les assimile au champions du camp du Bien. D’autres régimes, alliés à ces mêmes Américains, soutiennent le terrorisme islamiste par exemple.
                        Pourtant, je n’ai pas entendu nos biens-pensants s’indigner de cela, ou alors pas trop fort. Si 6 millions de juifs ont souffert à l’époque, ce sont la majorité des peuples de la Terre qui souffrent aujourd’hui, pourtant on n’en souffle mot. La souffrance juive n’est pas supérieure à celle des autres, ou alors ce serait faire preuve de judéolâtrie.
                        Voilà pour la cruauté de leur mort.


                        D’autre part, le nombre de juifs morts dans cette guerre est peu élevé comparé au nombre de morts total. Sauf si la mort d’un juif vaut plus que la mort d’un chrétien, par exemple, et il faudrait le dire, je ne vois pas pourquoi je devrai me manger le foie pour des faits passés il y a 70 ans alors que 100.000 chrétiens sont tués chaque année.
                        Voilà le chiffre.


                        Je suis triste que 76.000 Français juifs aient été déportés, mais ils n’ont pas été tués par la France et se concentrer sur cela et pas sur les millions de Français sacrifiés pour faire advenir la République est indécent.
                        Si parler de « détail de l’histoire » concernant la déportation n’est donc pas antisémite, ce n’est pas considérer que « les juifs de France sont à l’avant-garde de la République », tout simplement.



                        Pour l’affaire « durafour crématoire ». En 1998, le socialiste Michel Durafour appela, entre autres, à « exterminer le Front National » et à « Nous devons nous allier, aux élections municipales, y compris avec le Parti communiste, car le PC, lui, perd des forces tandis que l’extrême droite ne cesse d’en gagner. »
                        JMLP utilisa à la suite de cela le calembour « Durafour crématoire ». Ce n’est pas très fin, mais pas une catastrophe.
                        Comme JMLP n’est pas judéolâtre et n’est pas obsédé par la question juive, il n’a pas vu le mal, il a fait juste preuve d’humour gaulois.


                        En fait, j’en viens à penser que ceux qui sacralisent la Shoah font monter l’antisémitisme, comme les antiracistes font monter le racisme.

                      • berry 11 juin 2014 23:27

                        Le chiffre de 6 millions de victimes était déjà avancé par des membres de la communauté juive en 1900 et en 1919, largement avant la deuxième guerre mondiale !
                        http://www.egaliteetreconciliation.fr/Dix-huit-millions-d-etoiles-18126.html

                         
                         


                      • Onecinikiou 11 juin 2014 23:51

                        Chuuuuut Berry, êtes-vous devenu fou ! Vous voulez finir en prison comme Reynouard... ?!


                      • berry 12 juin 2014 08:11

                        à oncecinikiou

                        Il faut attaquer là où ça fait mal, même si on n’est pas une « tête brulée ».
                        Le lien que j’ai mis est inattaquable.
                         


                      • xmen-classe4 xmen-classe4 11 juin 2014 16:48

                        le ps est limitte avec son anpe qui perd les dossiers de chomeurs qui ne votais pas pour eux qui trouve du travail en etant employé pour des raison politique.

                        depuis le debut de cette campagne éléctorale je suis sensé mourrir de faim.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès