Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Les discours et les actes

Les discours et les actes

Des Municipalités laïques vont planter des arbres de la laïcité pour affirmer leur orientation...

Espérons que les actes sont conformes aux principes affichés.

J'espère que ceux et celles qui bafouent la laïcité ne joueront pas les "faux jetons"

Le Conseil Général de Seine et Marne et la laïcité

Les Collectivités territoriales sont obligées de financer les écoles privées sous contrat, les lycées pour les conseils régionaux, les collèges pour les conseils généraux…

Il s’agit de l’application de la loi Debré et de toutes les autres lois qui ont été votées par des majorités de droite mais aussi de gauche.

Evidemment beaucoup de laïques et ils ont raison, militent pour l’abrogation de toutes ces lois anti laïques et pour le respect du principe républicain : « à fonds publics, écoles publiques, à fonds privées, écoles privées ».

Dans l’attente de cette abrogation, c’est la loi actuelle qui s’applique.

Rappelons qu’il existe des dépenses facultatives donc non obligatoires comme les dépenses d’investissement.

La loi Falloux du 19 mars 1850, en son article 69 donne aux collectivités territoriales la faculté de financer les dépenses d’investissements des établissements scolaires du second degré à hauteur de 10%.

Ces dépenses sont encadrées donc limités et surtout NON OBLIGATOIRES.

Des municipalités, des conseils généraux et des conseils régionaux qui ont naguère affirmé leur orientation en faveur de la laïcité ont oublié les grandes intentions.

Certains vont au-delà de la loi et envisagent comme le Conseil Général de Seine et Marne une convention de partenariat pour l’implantation de l’Institut Catholique des Arts et Métiers.

Face à cet abandon, les conseillers généraux du Groupe Gauche Républicaine et Communiste ont fait la déclaration suivante faite par Bernard Corneille dans le cadre d’une intervention devant l’Assemblée Départementale le 29 novembre 2013 :

« Monsieur le Président, Chers collègues,

Ce rapport amène de la part de notre groupe une série de réflexions et d’observations.

Tout d’abord vous dire que nous nous étonnons que le principe de Laïcité que nous pensions partager soit une fois de plus égratigné.

Nous ne reviendrons pas ici et maintenant sur l’enseignement privé confessionnel et sur le financement de celui-ci, qui pour une part nous incombe par la loi, le rapport 5/03 en est un exemple.

Mais dans ce cadre ce n’est pas le cas, et nous réaffirmons que l’argent public doit aller au secteur public singulièrement dans le cadre de l’enseignement.

L’Institut Catholique des Arts et Métiers se définit comme une entreprise d’éducation et revendique son partenariat avec les jésuites comme l’indiquait encore il y a quelques mois son site WEB, je cite : « depuis la création de l’ICAM les jésuites sont présents au sein de l’école, cette présence permet de rendre notre pédagogie fidele à la pédagogie ignacienne »

Et sur le site « jésuites.com » on peut lire : « Ces établissements forment des ingénieurs généralistes en cinq ans et assurent des sessions de formation continue, en particulier pour des jeunes demandeurs d’emploi. Les jésuites y sont engagés comme aumônier, directeur des études ou formateur. Ils apprécient particulièrement d’y vivre en proximité avec des étudiants, des chercheurs, des industriels, des ouvriers. Cela leur permet de vivre un vrai chemin d’incarnation. »

Tout cela doit nous interroger car comment allons-nous faire vivre la charte de la laïcité ? Allons-nous l’afficher dans l’établissement ? Peut être au coté d’un portrait d’Ignace de Loyola ? Convenez que ce n’est pas sérieux !

Ensuite, il nous faut évoquer que cet institut catholique et privé, pratique des frais d’inscription de l’ordre de 2800 euros par an en première année de cycle d’ingénieur, à 6500 euros en troisième année, voire bien au delà pour les mastères spécialisés, jusqu’à 13 000 euros. Cela contrevient à nos yeux totalement au principe de gratuité de l’enseignement, valeur fondamentale de notre République. Rappelons tout de même que la gratuité reste la meilleure garantie de l’égalité d’accès, de l’égalité des chances.

Pour finir, il faut rappeler que l’enseignement supérieur est une compétence de l’Etat, et qu’il lui revient d’assumer cette charge. Le constat tout à fait juste d’un manque d’équipement d’enseignement supérieur sur le territoire Seine-et-Marnais ne peut justifier tous les écarts. C’est un puits sans fond. Les dettes de l’Etat à notre égard s’accumulent, son renoncement global sur les politiques publiques s’accentue chaque jour.

Il organise, et cela depuis le gouvernement Sarkozy-Fillon, la mise en place de la Révision générale des politiques publiques devenue Maitrise de l’action publique dans les collectivités locales. Et nous nous devrions prendre en charge ses compétences ? L’Etat doit garantir l’égalité des territoires. La concurrence territoriale dans ce domaine comme dans d’autres n’aura pour résultat que l’affaiblissement généralisé des principes républicains.

Pour nous, l’enjeu de développement de l’accès à une offre de formation d’enseignement supérieur dans ce territoire – et en Seine-et-Marne, doit passer par le développement de l’offre d’enseignement public.

Vous comprendrez que, eu égard à ces arguments, nous ne ferons pas en nous abstenant, une réponse de jésuite. Pour nous, c’est clair, c’est net, c’est “non“ nous ne voterons pas ce mémoire et je veux croire que nous ne serons pas les seuls.

Je vous remercie. »

Espérons un sursaut de la part de la majorité du Conseil Général !

Jean-François Chalot

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.86/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • claude-michel claude-michel 6 décembre 2013 09:26

    La France n’est pas laïque (une invention des politiques)...elle est catholiques...Pour preuve...les clochers de nos églises dépassent de beaucoup les édifices laïques...Toutes les fêtes (tout au long de l’année) instaurées par l’église...les mariages..les baptêmes..les enterrements...tous les saints du calendrier...etc


    • christophe nicolas christophe nicolas 6 décembre 2013 10:29

      A l’école, c’est la vérité qui est importante. Comme maintenant tout le monde peut s’apercevoir que les athées étaient dans l’erreur, normalement tout devrait se résoudre par l’apostolat de la laïcité. Bien entendu, l’école est d’abord un lieu de connaissance qui s’appuie sur la révélation pour rester dans le vrai. Ca ne changera par la grammaire...

      Voir la laïcité comme un concept anti-Jésus est de l’obscurantisme qui renie la raison rationnelle.

      Regardez, le super système de la recherche mondiale s’est quand même un peu planté.Théorie de l’intrication même si certains essaient de tout camoufler

      Et puis Darwin, la psychanalyse, la sociologie tout ça c’est un peu bidon. On sait très bien que l’antigravité existe.

      On sait aussi que la vierge a fait des centaines d’apparitions. Je ne veux pas me répéter mais voila des tonnes de preuves :

      À tapao, un petit village du vietman, une statue de la vierge devient vivante, Miracle de Gudiawaye qui rappelle l’attroupement de Kades où Moïse « frappe le rocher » au lieu d’être face au rocher, miracle_lourdes hostie en lévitation devant tous les évêques qui préfèrent ne rien dire, le monde à l’envers, huile miraculeuse, statue et tableaux qui saignent (les analyses montrent toujours que les larmes et le sang sont humains, un sang de groupe AB pour le christ, le plus rare), statue qui bouge en côte d’ivoire ”Si vous voulez voir Dieu, allez en Côte d’Ivoire”, c’est ce que répondit le Général Poncet ancien responsable du dispositif militaire Licorne en Côte d’Ivoire à Chirac avant d’être mis au placard pour non respect des ordres, statue qui s’illumine et bouge, apparition dans le ciel, halo lumineux à abidjan (phénomène impossible dans les pays chaud, cela nécessite de la glace dans les nuage), miracle des trois fontaines (pour les communistes ou adventistes), les-corps-incorrompus (impressionnant), apparitions de Zeitoum Les films qui datent de 1968-1971texte, Garabandal 6 fois 20 mn (Le plus grand miracle de l’histoire avec l’archange Michel et la Vierge qui se présentent sous la dame du Mont Carmel, Lieu où Elie défia et mit à mort les prêtres de Baal.

      Tout le monde sait que les patriarches de la bible vivaient 800 ans alors l’histoire de l’école... en plus il y a plein d’objets impossibles, les hérétiques l’on démontré, le ministre le sait puisqu’il est juif, tous les juifs le savent.... alors à quoi joue t’il. Simplement à flinguer Jésus comme pas mal de juifs ce qui donne des paquets de théories loufoques qui empoisonnent les esprits.

      Et puis les civilisations de l’espace, les ovnis,..... ca existe.

      En tout cas, la science va redémontrer que la bible a raison par la preuve.

      Alors, moi je crois qu’il va falloir revoir le concept de laïcité en lui associant la vérité par la preuve, non ? A moins qu’on soit une secte, la preuve reste le critère de la vérité non ?


      • claude-michel claude-michel 6 décembre 2013 10:56

        Par christophe nicolas....Ce matin j’ai encore eu (comme tous les matins) une révélation....J’ai vu mon double dans le miroir de ma salle de bain... !


      • christophe nicolas christophe nicolas 6 décembre 2013 13:04

        Moi mon triple


        • christophe nicolas christophe nicolas 6 décembre 2013 13:09

          Je déteste les croyants qui ne croient pas, je préfère les athées dans l’erreur, au moins ils sont de bonne foi... juste dans l’erreur parce qu’on leur a bourré le mou. 200 ans de bourrage de mou, ca va demander une croix de 738 m pour le repemtir mondial. Ca mériterait plus mais après techniquement ça ne passe plus le règlement « neige et vent »...


          • Féraud 6 décembre 2013 13:11

            Certains sont plus drôles que d’autres

            vive Christophe nicolas....

            • spartacus spartacus 6 décembre 2013 18:31

              Attention

              Enseignement étatiste et Bolchévique obligatoire ! 

              Attention pour les bolcheviques « l’enseignement supérieur est une compétence de l’Etat ». Vous imaginez que vous ne subissiez pas la formation marxiste des 80% de profs de gauche ?

              L’argent public il est public, il n’est pas destiné aux services public mais au service du public. Notion qui surprend ceux qui confondent l’argent public avec le leur !
              Quand on vous dit que les Bolcheviques ont phagocytés les services public et que notre pays devient l’URSS. 


              • bonnot 7 décembre 2013 17:47

                Quel analphabète que ce spartacus, celui ci

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès