Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Les droits de l’homme, nouvelle cible de Marine Le Pen

Les droits de l’homme, nouvelle cible de Marine Le Pen

Au moins, c’est clair : le FN peut s’asseoir sur la Convention européenne des droits de l’homme, personne ne semble s'en offusquer…



La présidente du Front national, Marine Le Pen, était l’invitée du "Grand rendez-vous" sur iTélé, Europe 1 et "Le Monde" ce dimanche 29 juin 2014. Malgré son échec à constituer un groupe au Parlement Européen (le "rassemblement bleu marine" n’est que franco-français), la fille de Jean-Marie Le Pen était particulièrement arrogante et agressive envers ses interlocuteurs journalistes.

La semaine qui vient de passer a été assez riche en événements judiciaires et en particulier, la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a pris deux décisions importantes.

Le mardi 24 juin 2014, elle a ordonné à la France de maintenir provisoirement en vie Vincent Lambert après la décision (que je considère scandaleuse) du Conseil d’État prise quelques heures auparavant, à la suite du recours d’une partie de la famille qui devrait être traité d’ici six mois. L’autre décision a été annoncée le jeudi 26 juin 2014 ; la CEDH a condamné la France pour avoir refusé de reconnaître les enfants de Français nés à l’étranger de mère porteuse tout en lui reconnaissant le droit d’interdire sur son territoire la GPA (gestation pour le compte d’autrui). La CEDH a estimé qu’un enfant avait le droit d’avoir des parents reconnus.

yartiMLP2014062902

Or, ces deux décisions vont à l’encontre des convictions de Marine Le Pen.

Pour la première, Marine Le Pen avait applaudi la décision du Conseil d’État de ne pas maintenir en vie Vincent Lambert (en d’autres termes, de le tuer, il faut le dire clairement), ce qui donnerait un avant-goût de la société eugénique qu’elle serait susceptible de vouloir en cas d’arrivée au pouvoir, où seraient exclus tous les "tarés" de son idéologie (étrangers, personnes affaiblies, malades ou handicapées, etc.).

Pour la seconde, Marine Le Pen a cru voir dans la décision de la CEDH un encouragement à la GPA voire une autorisation en France, ce qui n’est pas du tout le cas même si l’on peut parler d’une forme d’hypocrisie qui bénéficierait aux plus riches. Ce sujet est très complexe car l’enfant qui naît d’un tel dispositif, même si c’est illégal, est vivant et a certains droits qu’il ne faut pas lui retirer, il est innocent, n’y peut rien des décisions de ses "parents", et a le droit d’avoir toutes les protections que la République et les valeurs universelles garantissent.

Au lieu de contester ces décisions sur le fond, Marine Le Pen a montré son vrai visage en s’asseyant carrément sur les droits de l’homme. Trop lancée sur son nationalisme vidé de contenu, elle a remis en cause le principe même de la Cour européenne des droits de l’homme, considérant qu’une instance supranationale n’avait pas le droit d’avoir le dernier mot : « Le CEDH ne devrait pas avoir une autorité juridique supérieure à celle des institutions françaises. ».

Or, cette phrase, qui convient à son nationalisme franchouillard et à son antieuropéanisme viscéral qu’elle n’applique pourtant pas à son portefeuille (on se demande vraiment pourquoi depuis dix ans, elle est élue dans une instance dont elle ne reconnaît pas la légitimité, et son père, aux mêmes idées europhobes, trente ans !), va à l’encontre de tous les principes de droit international.

C’est étrange pour une femme qui a été, un moment, avocate, d’être aussi légère (il n’y a pas d’autre mot) en matière juridique qu'en matière économique, si ce n’est pour surfer sur une démagogie scandaleusement malsaine prête à remettre en cause nos libertés fondamentales (car c’est de cela qu’il s’agit).

yartiMLP2014062905


L’ancienne avocate devrait donc savoir que le recours auprès de la Cour européenne des droits de l’homme ainsi que, depuis 2010, la question prioritaire de constitutionnalité (QPC) sont deux outils supplémentaires en faveur des droits des citoyens français. Que grâce à ces outils, un justiciable français qui peut se retrouver injustement traité par la justice française (pour une raison ou une autre) a deux nouvelles possibilités pour faire valoir ses droits (cela n’empêcherait pas sa condamnation s’il était finalement reconnu qu’il avait tort).

Marine Le Pen l’a même dit très clairement : la France est suffisamment le pays des droits de l’homme pour se permettre de ne pas avoir à se faire dicter ses décisions par la Cour européenne des droits de l’homme ! Cette idée est d’autant plus farfelue qu’au contraire, si les décisions diffèrent de la justice française, c’est qu’il y a un problème par rapport à la conception des droits de l’homme d’un côté et de l’autre.

À ce compte-là, Marine Le Pen quitterait également l’ONU, puisque les décisions du Conseil de sécurité s’appliquent aux États concernés, et puis, elle remettrait en cause TOUS les traités internationaux que la France a signés depuis des millénaires, je dis bien tous, puisque n’importe quel étudiant en droit sait que les traités internationaux, à partir du moment où ils sont légalement ratifiés (selon les procédures constitutionnelles) ont une valeur supérieure à la loi (cela n’empêche pas de rompre unilatéralement des traités comme on rompt un contrat, l’histoire des derniers siècles en a montré quelques exemples comme le Pacte germano-soviétique).

L’article 55 de la Constitution française est très clair sur ce principe : « Les traités ou accords régulièrement ratifiés ou approuvés ont, dès leur publication, une autorité supérieure à celle des lois, sous réserve, pour chaque accord ou traité, de son application par l’autre partie. ».

Rappelons ce qu’est la Cour européenne des droits de l’homme dont le siège, cela aurait dû chatouiller le nationalisme-cocorico de madame Le Pen, est, depuis le 1er novembre 1998, à Strasbourg, au Palais des Droits de l’homme, avenue de l’Europe (droits de l’homme, Europe, je conçois que cela puisse donner de l’urticaire à la leader du FN). Comme elle l’a remarqué, la CEDH est effectivement une instance juridictionnelle supranationale (encore un vilain mot) qui a été créée en 1949 (ce n’est donc pas nouveau et jusque là, je n’ai jamais entendu madame Le Pen s’en inquiéter).

Sa mission est assez claire puisqu’il s’agit de faire appliquer la Convention de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales. Ce n’est donc pas rien, c’est un élément majeur pour garantir, au-delà des gouvernements nationaux, un minimum de droits et de liberté des citoyens. Elle se réfère notamment, exactement comme notre Constitution (donc, juridiquement, il n’y a aucune différence), à la Déclaration universelle des droits de l’homme adoptée à l’assemblée générale des Nations Unies le 10 décembre 1948 (dont René Cassin fut l’un des rédacteurs). C’est cela que Marine Le Pen veut supprimer !

Le Traité de Lisbonne, tout comme la Constitution française, se réfère aussi à ces principes : « L’Union [Européenne] adhère à la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales. (…) [Ces] droits fondamentaux (…) font partie du droit de l’Union en tant que principes généraux. ».

Quarante-sept pays (européens) ont ratifié cette Convention, y compris la Russie, la Turquie et la Moldavie, pour ne prendre que quelques exemples. Comme l’impose son article 35, la CEDH ne peut être saisie que lorsque les voies de recours nationales sont épuisées, c’est le principe de subsidiarité appliqué à une juridiction supranationale qui, ici, n’est qu’une instance de contrôle de la Convention. C’est donc normal que ses décisions s’imposent aux États puisqu’elles sont censées garantir que la Convention, que ces États ont par ailleurs ratifiée, est correctement appliquée en leur sein. C’est donc bien une garantie supplémentaire donnée aux peuples.

La France a présidé la CEDH à deux reprises, du 20 mai 1965 au 15 juin 1968 avec René Cassin (1887-1976), Prix Nobel de la Paix en 1968 (c’est lui qui proclama le 8 janvier 1959 le Général De Gaulle élu Président de la République française), et du 19 janvier 2007 au 3 novembre 2011 (atteint par la limite d’âge) avec le juriste Jean-Paul Costa (72 ans).

yartiMLP2014062907


René Cassin, qui repose au Panthéon depuis le 5 octobre 1987 sur décision du Président François Mitterrand, était loin d’être un "antipatriote" (l’obsession de Marine Le Pen), puisqu’il a quitté la France pour rejoindre De Gaulle dès le 24 juin 1940, ce qui lui a valu la déchéance de sa nationalité française et une condamnation à mort par contumace par le régime de Vichy. Il a rédigé les statuts de la France libre signés le 7 août 1940 par De Gaulle et Churchill, fut membre du Gouvernement provisoire, puis président de l’ENA après la guerre. Il expliquait ainsi son (vrai) patriotisme : « Je tiens de ma patrie un cœur qui la déborde et plus je suis français, plus je me sens humain. ».

yartiMLP2014062906


La France a ratifié cette Convention en 1974 et a donné la possibilité à ses résidents de saisir la CEDH à partir de 1981. L’article 53-1 de la Constitution française reconnaît d’ailleurs explicitement cette Convention : « La République peut conclure avec les États européens qui sont liés par des engagements identiques aux siens en matière d’asile et de protections des Droits de l’homme et des libertés fondamentales, des accords déterminant leurs compétences respectives pour l’examen des demandes d’asile qui leur sont présentées. ».

En 2011, la France a été condamnée par la CEDH vingt-trois fois, tandis que la Turquie cent cinquante-neuf fois, la Russie cent vingt et une fois, l’Ukraine cent cinq fois et la Grèce soixante-neuf fois.

On peut comprendre pourquoi une telle Convention est l’une des cibles privilégiées du FN : le protocole 6 du 28 avril 1983 et le protocole 13 du 3 mai 2002 de cette Convention interdisent la peine de mort en temps de paix comme en temps de guerre. Cela voudrait dire que ceux qui veulent le rétablissement de la peine de mort devraient non seulement réviser la Constitution, puisque l’abolition de la peine de mort a été constitutionnalisée le 23 février 2007 (loi constitutionnelle n°2007-239) : « Nul ne peut être condamné à la peine de mort. » (article 66-1 de la Constitution), mais aussi quitter les quarante-six autres pays européens qui ont ratifié la Convention européenne des droits de l’homme.

yartiMLP2014062903


Ce qui surprend, ce n’est pas ce nationalisme étriqué, comme je l’ai écrit, ce faux patriotisme qui veut retirer des garanties aux citoyens français, que la maison Le Pen père et fille ont toujours secrété depuis quarante et un ans au FN. Ce qui est étonnant, c’est que personne ne semble s’indigner que cette idéologie, qui n’a jamais évolué depuis tant d’années, mette son chauvinisme anachronique devant ces valeurs universelles.

Au contraire, être patriote français, c’est adhérer pleinement à ces valeurs des droits de l’homme et des libertés fondamentales et soutenir tous les dispositifs qui, en cas de faille des États (comme dans les années 1930), puissent durablement maintenir ces garanties aux peuples.


Remettre en cause ces acquis juridiques, ces protections supranationales des citoyens, c’est sans doute l’une des nécessités quand l’on veut faire plonger un pays dans l’autoritarisme arbitraire et le populisme démagogique. La sincérité démocratique de Marine Le Pen en a donc pris un coup, ce 29 juin 2014. Aux électeurs de bien juger aux prochaines échéances, puisque le naturel revient au galop


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (30 juin 2014)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Site officiel de la Cour européenne des droits de l'homme.
La protection des droits fondamentaux.
La décidiont du Conseil d'État pour Vincent Lambert.
Le risque de la GPA.
Jean-Marie Le Pen et ses jeux de mots vaseux.

Marine Le Pen et la faiblesse de ses arguments économiques.
Se désister quand le FN est au second tour ?
Front républicain ?
La ligne Buisson écartée définitivement.
Syndrome bleu marine.
Le FN et son idéologie.
Les élections législatives partielles de 2013.
Le choc du 21 avril 2002.
Marine Le Pen candidate.

yartiMLP2014062904

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.38/5   (73 votes)




Réagissez à l'article

79 réactions à cet article    


  • lermontov lermontov 30 juin 2014 15:13

    Bientôt chez vous :

    « Abandonnés par leurs parents adoptifs américains, des centaines d’enfants se retrouvent ’en vente’ sur internet. Le ’rehoming’ est un business chapeauté par des agences privées, hors de tout contrôle. »

    http://www.liberation.fr/societe/2014/06/22/etats-unis-cede-enfant-adopte-10-ans-3-500-hors-taxe_1047727

    • Fergus Fergus 30 juin 2014 16:31

      Bonjour, Lermontov.

      Bien vu. La reconnaissance de ces enfants est en effet, quoi qu’on en dise sur le plan des droits de l’enfant, un encouragement à la GPA, cette terrible forme de prostitution du corps de la femme.


    • lermontov lermontov 30 juin 2014 16:50

      Salut, Fergus.

      C’est au-delà. Cela entre dans le cadre de la marchandisation de l’homme. L’article est intéressant ; l’enfant n’existe pas en tant que personne ; c’est un objet, une sorte de chose, d’animal de compagnie. Pour toutes les personnes qui s’expriment.


    • vieux grincheux 30 juin 2014 20:50

      Hé ! Hé ! Hé !


      Dédicacés aux fafs qui ont oublié d’ allumer leurs neurones :


      KONSELEDIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIISEU !!!!!

      VG

    • Vipère Vipère 30 juin 2014 22:24


      Entièrement de votre avis Fergus. Un encouragement à la fabrication hors du territoire français d’enfants par des ventres de femmes à louer.

      De la gestation pour autrui légalisée, par la suite...

    • mmbbb 1er juillet 2014 08:50

       la GPA est l’aboutissement de l’evolution negative des moeurs Il est etonnant que cette nouvelle « normalite » apparaissent comme naturelle chez leur defenseur 9 mois dans le ventre d’une mere qui est simplement un lieu de fabrication et a terme sans aucun lien affectif l’enfant est donne a ces parents biologiques comme la livraison d’une voiture Le meilleur des mondes un nazisme larve parce que le nazisme considerait avant tout le corps humain comme de la matiere et avait mis des grandes couveuses pour la « fabrication en serie de bon aryens » Par ailleurs le mouvement LGBT veut un nouveau droit la PMA qui paiera ? 5000 € le cout moyen Il faut noter aussi qu’au USA il exite depuis longtemps des banques de sperme, il en existe meme avec du sperme haut de gamme ( nobel scientifique le prix est proportionnel a l’investissment ) La femme choisie son geniteur sur catalogue et se fait fertiliser par une paillette maintenue dans de l’azote liquide Moi qui connait le monde agricole cette pratique a ete mise en place depuis longrtemps Lorsque la femme se libere elle se rapproche de la condition bovine Meme selection meme processus de procreation Quant aux droits de l’homme c’est l’exces de droit et le remversement des valeurs qui est prejudiciable a la democratie De droit nous avons qu’a la fermer et de subir notre societe est gangrenee par la violence et l’exces de droit aboutit a ce qu’un delinquant dont le dossier judicaire rempli un linaire complet de supermarche recouvre sa liberte sans aucune inquitude Le quidam solvable par ailleurs n’a droit a aucun faut pas I


    • Dzan 1er juillet 2014 09:24

      Fergus
      « On a eu un enfant, parce que , on ne pouvait pas avoir de chien »


    • Hermes Hermes 1er juillet 2014 10:26

      Bonjour,
      l’adoption est un phénomène difficile à appréhender : la chape morale positive qui empêche de regarder avec lucidité les vraies motivations des adoptants est une vraie calamité (adopter c’est bien). J’ai connu eux cas d’enfants adoptés, ils se sont tous les deux suicidés à l’age adulte. Un des adopteurs est même une personne très connue qui enn a fait un principe de vie qui dore son blason (quand on défend son image comme ça, l’enfant n’a pas le droit de décevoir). Il y a surement aussi des cas positifs, mais ils se trouve que je n’en connais pas.
      Concernant « Wasatch International Adoption » combien d’enfants cela concerne t-il ? Après tout cela ne vaut-il mieux pas reconnaitre son échec ? Quelquefois le pragmatisme a du bon.
      Bonne journée.


    • Robert Lavigue Robert Lavigue 30 juin 2014 15:29

      "ce qui donnerait un avant-goût de la société eugénique qu’elle serait susceptible de vouloir en cas d’arrivée au pouvoir, où seraient exclus tous les « tarés » de son idéologie (étrangers, personnes affaiblies, malades ou handicapées, etc.)."

      Avez-vous conscience de ce que vous écrivez ?
      Libre à chacun d’avoir ses fantasmes, mais vous pourriez éviter de les exposer sur un lieu public.
      Contentez-vous de les partager avec vos semblables !


      • Fergus Fergus 30 juin 2014 16:34

        Bonjour, Robert.

        Je partage votre avis, le cas Lambert ne pouvant en aucun cas être assimilé à la mise à mort d’une personne encore en possession d’au moins une partie de ses capacités physiques et intellectuelles, mais à la fin d’un acharnement thérapeutique dénué de sens sur un individu réduit à l’état de légume.


      • lsga lsga 30 juin 2014 15:32

        « Or, cette phrase, qui convient à son nationalisme franchouillard et à son antieuropéanisme viscéralqu’elle n’applique pourtant pas à son portefeuille »

         
        Vu la fortune familiale des Lepen, et leur implication dans tous les scandales financiers de ces derniers années (dont Cahuzac), il ne serait pas étonnant d’apprendre que le Capital des lepen est investit partout dans le monde, dans les multinationales les plus rentables, et pas du tout en France.
         
        Transparence ? Vivement.

        • Hermes Hermes 1er juillet 2014 17:43

          Il n’y a que l’homme politique invisible qui serait transparent, et encore.... smiley

          Au fait le quidam que la fille veut euthanasier il porte pas le même nom de famille que celui qui a déshérité sa famille au profit du père  ? Simple coincidence ?

           ?


        • Robert GIL ROBERT GIL 30 juin 2014 15:34

          meme si on change la façade...

          voir : DIX THESES SUR L’EXTREME-DROITE EN EUROPE


          • Dzan 1er juillet 2014 09:26

            Le beau boulot fait en son temps par l’extrème droite
            http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_victimes_de_l%27OAS


          • lsga lsga 1er juillet 2014 12:32

            mais tu t’es levé avant 13h du matin aujourd’hui nanigogo ! Bravo !


          • François-xavier 30 juin 2014 15:46

            @l’auteur qui commence à me saouler de pondre des articles pareils.

            "ce qui donnerait un avant-goût de la société eugénique qu’elle serait susceptible de vouloir en cas d’arrivée au pouvoir, où seraient exclus tous les « tarés » de son idéologie (étrangers, personnes affaiblies, malades ou handicapées, etc.)."

            Qui met en place l’eugénime ? le PS via l’UE qui va autorisé l’euthanasie.

            C’est vraiment l’hopitale qui se moque de la charité ! les fascistes sont déjà au pouvoir mon pauvre...


            • julius 1ER 1er juillet 2014 08:19

              @ fx

              euthanasie et eugénisme sont deux choses totalement différentes !!!
              il faut avoir le QI d’un militant FN pour les confondre....

            • julius 1ER 1er juillet 2014 13:53
              demosthmerde et julius le gauchiste décérébré, 
              @anti-gauchiste,
              on voit bien à la lueur de tes écrits, que toi tu n’es pas décérébré mais totalement 
              a-cérébré ce qui est une performance !!!!


            • LE CHAT LE CHAT 30 juin 2014 16:04

              Vos machins supranationaux , on s’en tape le coquillard !
              qu’est ce qu’ils viennent se mêler eux aussi de Vincent Lambert maintenu artificiellement en vie contre sa volonté , vous appeler ça des droits de l’homme ??????
              Personnellement , j’obligerait les parents à payer l’intégralité des frais de leur caprice !
              quand on voit qu’on est capable de mettre la Libye ou la Corée du Nord à la comission des droits de l’homme de l’ONU , c’est à mourir de rire !


              • lsga lsga 30 juin 2014 16:10

                donc, imaginons que l’Allemagne décide de faire des essais nucléaires à ciel ouvert juste à côté de la frontière française, et que la pollution radio-active contamine la France, on aurait le droit de ne rien dire au nom du respect du « droit des peuples à s’autodéterminer » ?

                 
                Ou alors on leur fait la guerre parce qu’on ne serait pas d’accord ? 
                 
                Les instances supranationales sont nécessaires dans un monde où les conséquences des décision nationales dépassent le cadre national. 
                 
                C’est assez simple à comprendre non ?

              • RECULER ?JAMAIS ! 30 juin 2014 16:44

                ISGA exemple stupide , les allemands n’ont pas le droit à l ’arme nucléaire.
                Biiip, essayes encore.


              • lsga lsga 30 juin 2014 16:51

                mais oui : je te propose une expérience de pensé, et tu la réfutes par le droit... 

                 
                Mon pauvre...
                 


              • RECULER ?JAMAIS ! 30 juin 2014 17:02

                Ben voyons, et sinon, puisque tu es pour le droit supra-national, tu es donc pour le traité transatlantique ?
                Isga, tant que vous préférerez taper sur le FN plutôt que sur les complices du grand patronat, vous serez complices de la mise en esclavage des peuples.
                Je préfère une révolution avec Lepen ou Mélenchon, que la mise en esclavage de mes compatriotes.


              • lsga lsga 30 juin 2014 17:09

                je te l’ai déjà dit : Je suis pour le traité Trans-Atlantique, c’est à dire pour l’agrandissement des marchés, qui devrait permettre d’accélérer la mort des États Providences bismarckiens, d’unir directement le prolétariat européen et américain, et surtout d’éviter de se taper une phase de 50 ans de nationalisme européen

                 
                Le FN est totalement intégré dans le système politique. Marine Lepen partait en vacances au bord de la mère avec François Hollande quand elle était petite ; le Front National est trempé jusqu’au cou dans l’affaire Cahuzac ; Jean-Marie Lepen est l’homme politique s’étant le plus enrichi grâce à la politique de toute l’Histoire de la Vème République. 

              • Wald 30 juin 2014 16:21

                ce qui donnerait un avant-goût de la société eugénique qu’elle serait susceptible de vouloir en cas d’arrivée au pouvoir, où seraient exclus tous les « tarés » de son idéologie (étrangers, personnes affaiblies, malades ou handicapées, etc.).

                C’est le côté cyclique de l’Histoire. Mêmes ressorts idéologiques, mêmes perspectives.

                 Excellente dernière phrase sinon, je n’ai pas toujours été d’accord avec vos articles, mais là je vous trouve très juste. Votre réfutation du FN en montrant tous les problèmes techniques que ses projets posent est certes très juste sur le thème précis de l’article, mais à mon sens cela va au delà. Vous montrez par l’exemple que nos sociétés sont des organismes complexes où tel ou tel dispositif n’est pas là par hasard, même si on n’en voit pas toujours facilement la raison d’être, qu’il est le produit d’une adaptation pragmatique à des exigences multiples et parfois compliquées, avec différents niveaux d’imbrication, ici celle des législations nationales et des traités internationaux, eux-mêmes devenus le socle de constructions politiques. En effet, une disposition réglementaire ou légale, tel ou tel engagement, dans des sociétés complexes, sont comme un réglage pointu sur une voiture de course, on ne les modifie pas sur un coup de tête, sans prendre le temps de bien réfléchir à des enchainements de conséquences (souvent connus pour qui veut bien se donner la peine de l’apprendre) sur des personnes ou d’autres lois, dispositifs ou autres. Les politiques aventureuses, les décisions à la hussarde, la politique de ruer dans les brancards sans réfléchir donnaient déjà systématiquement des résultats catastrophiques à l’échelle d’une cité-état de quelques centaines de milliers d’habitants comme Athènes (l’expédition de Syracuse de -415/413) ou des pays-bas bourguignons sous Charles le Téméraire. Comment peut-on s’imaginer que ce qui n’a jamais mené qu’à des catastrophes des états autrement moins étendus et aux sociétés infiniment moins complexes (au niveau des structures, pas de la psychologie sociale ou de la culture), pourrait marcher en 2014, dans un pays de plus de 60 millions d’habitants, dans un monde totalement interconnecté et à l’ère des fusées spatiales, de l’Intelligence Artificielle et de la manipulation du vivant, sans parler du fait que nous ne sommes qu’au début de ces mutations ?

                Je n’appréciais pas toujours vos articles pro-Bayrou (je les trouvais honnêtement assez systématiques), mais là, vous tapez juste en faisant sans avoir l’air d’y toucher le procès d’un fantasme de gestion des sociétés de type occidental par le pulsionnel et les idées simplistes et toutes faites. En plus, le vieux routier d’AV que vous êtes ne pouvait que se douter que cette démarche, qui est par sa forme même un manifeste d’une forme de projet de société (loin des vociférations et slogans politiques), ne risquait pas d’avoir un accueil positif ici, tant à contrario beaucoup croient ici que le mépris de la complexité et de la réflexion peut tenir lieu de gestion des sociétés. Evidemment, les réactions négatives de ce genre à votre encontre n’ont pas manqué. Merci donc d’avoir rédigé cet article en vous doutant manifestement qu’il serait globalement fort mal accueilli.

                Bien à vous.

                • RECULER ?JAMAIS ! 30 juin 2014 16:41

                  Vous etes paradoxale, vous reprochez à Marine Lepen de vouloir faire tuer Vincent Lambert alors que vous même êtes pour qu’on ne le maintienne pas en vie !!!!
                  Vous êtes pour les traités supra-nationaux, donc vous êtes pour le traité transatlantique ?
                  Vous vous arrogez le droit de dire qui est un vrai patriote de qui ne l’est pas, pouvez-vous me dire combien d’électeurs avez vous réuni sous votre bannière ?
                  Vous ne survivez que grâce au FN, pas à vos propositions politiques, le FN est votre bouc émissaire, vous prétendez que ses solutions sont mauvaises ! Mais cela fait 40 ans que vous et vos semblables de l’umpseelvfgpcmodemudi, et plus si affinités, nous conduisez dans le mur avec votre lâcheté et votre collaboration à un système qui hait les peuples.


                  • lsga lsga 30 juin 2014 16:48

                    en ce qui me concerne :

                     
                    1. Je suis contre l’euthanasie de Lambert, car il n’a pas dit si oui ou non lui-même était pour. 
                     
                    2. Je suis pour le traité Trans-Atlantique, c’est à dire pour l’agrandissement des marchés, qui devrait permettre d’accélérer la mort des États Providences bismarckiens, d’unir directement le prolétariat européen et américain, et surtout d’éviter de se taper une phase de 50 ans de nationalisme européen
                     
                    3. Je considère les patriotes comme des crétins, de la chair à canon, des imbéciles au services d’une bourgeoisie qui les envoie crever pour éviter des révolutions.
                     
                    4. Le FN est un parti néo-nazi, créé par d’anciens généraux de la Waffen SS Charlemagne, un parti dirigé par une famille de millionnaire qui planque son fric en suisse, un parti sans programme politique ni économique qui passe du libéralisme au keynésianisme en fonction des modes du moments, et qui alimente les haines et les divisions au sein du prolétariat. 
                     
                    5. Le FN est totalement intégré dans le système politique. Marine Lepen partait en vacances au bord de la mère avec François Hollande quand elle était petite ; le Front National est trempé jusqu’au cou dans l’affaire Cahuzac ; Jean-Marie Lepen est l’homme politique s’étant le plus enrichi grâce à la politique de toute l’Histoire de la Vème République. 

                  • RECULER ?JAMAIS ! 30 juin 2014 17:13

                    1-je ne suis ni pour ni contre la mort de Vincent Lambert, ce n’est pas mon problème.
                    2-en quoi le traité transatlantique va-t-il unir les prolétaires de tous les pays ? Vous rêvez, il existera toujours la carotte du patriotisme pour dresser les uns contre les autres.
                    3-Ces « crétins » comme vous dites ils ont donné leurs sang, leur vie pour nous, Stalingrad, Verdun, Valmy, vous prétendez aimer les hommes mais en fait vous n’aimez qu’un système que vous croyez supérieur à un autre, comme hitler, staline, Mao, César, Alexandre.
                    4-Il y avait aussi des résistants qui on participé à la création du FN.
                    5- votre haine des Lepen vous aveugle, amoureux éconduit ?


                  • lsga lsga 30 juin 2014 17:16

                    Aujourd’hui, les travailleurs français refusent de s’unir avec les autres travailleurs européens car ils défendent avant tout leur État Providence National (les grévistes de la SNCF en sont un excellent exemple).

                     
                    J’aurais préféré qu’ils soient intelligents, et qu’ils comprennent que contre une Oligarchie Internationale, il faut une lutte internationale. Mais bon...
                     
                    Les libéraux vont s’occuper d’uniformiser par le bas les niveaux de vie en Europe. Si Tafta passe, ils le feront en Europe et aux USA. Se faisant, la probabilité d’une grève à échelle européenne, voir d’une grève synchrone en Europe et aux USA augmente. 
                     
                    Personnellement : c’est la seule chose qui m’intéresse. Le reste : c’est du blabla. 
                     


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er juillet 2014 06:05

                    Isga,
                    Tu n’en profites pas de l’ Etat providence ? Tu n’utilises jamais la Sécurité sociale, les hôpitaux, les routes, les pompiers, les écoles ?
                    Tu es le troll parfait du NOM...


                  • lsga lsga 1er juillet 2014 10:03

                    l’État Providence français est mort. Comme beaucoup de français, je n’ai pas accès aux soins car je n’ai pas de mutuelle. 

                     
                    Les derniers droits sociaux qu’il reste sont réservés aux fonctionnaires et aux salariés en CDI. Pour les autres, c’est à dire pour l’immense majorité, le système social français est déjà mort. Pour eux, comme pour moi, la création d’une sécurité sociale européenne serait un immense progrès : cela nous donnerait accès aux soins. 
                     
                    Aujourd’hui, la classe moyenne, à commencer par tous les gauchistes, fait tout pour ne pas avoir à envoyer ses enfants dans les écoles publiques. Les universités sont de plus en plus chères, et sont déjà un champs de ruine. 
                     
                    Vous cherchez à réanimer un cadavre qui est mort depuis longtemps.
                    Il est grand temps de lancer une Révolution Européenne, voir une révolution Américano-Européenne, voir une révolution Américano-Arabo-Russo-Européenne. 

                  • bourrico6 1er juillet 2014 12:33

                    il faut une lutte internationale.

                    Toujours pas compris hein ?
                    Personne n’en veut de votre internationale, les capitalistes nous sont imposée la leur, ça suffira comme ça.
                    Amis gauchistes, c’est cette « mondialisation » qui vous mets dedans, vous êtes has been avec ça, et je reste poli.

                    Il n’y a aucune raison qu’il y ai plus d’intérêts communs entre ouvriers Européens qu’entre patrons Européens, vous retrouverez les mêmes travers qu’actuellement, les mêmes difficultés et conflits, vous n’aurez pas de terrains d’entente, car il n’y en a pas (en dehors de quelques poncifs bien pompeux et bien ringards.)

                    L’élargissement sans fin éloigne le centre de pouvoir et de décision, celui ci devient étranger, et au final, il devient l’ennemi.
                    Voyez comment est vu Bruxelles, voyez comment est vu l’Etat Fédéral par certains Rednecks US, et vous comprendrez qu’une structure doit rester de taille Humaine, et en aucun cas ne peut virer à « l’international ».


                  • lsga lsga 1er juillet 2014 12:34

                    « les capitalistes nous sont imposée la leur »

                     
                    Il se trouve que dans le Capitalisme, ce sont les Capitalistes qui dirigent. 
                     
                    Ils se battent à échelle internationale, ils écrasent sans la moindre difficulté les luttes nationales, nous sommes obligés de nous unir à échelle internationale. ça tombe bien : c’est très sympa.

                  • xmen-classe4 xmen-classe4 30 juin 2014 16:49

                    c’est la mère porteuse la mère, c’est confirmé par le spécialiste du clonage.

                    si le fn étais pour, ce serrai de l’eugénisme.

                    le FN ne va par contre pas faire de miracle, marine lepen répond assez mal aux questions.

                    itélé c’est le groupe canal+, fasciste populiste démagogue, ca se resume à : « 1000 millards de deficit qu’il faudrai leur facturé mais l’état c’est leurs employés. »


                    • César Castique César Castique 30 juin 2014 16:58

                      « Or, ces deux décisions vont à l’encontre des convictions de Marine Le Pen. »


                      Non, elles vont à l’encontre d’une France maîtresse chez elle !!!!!!!!!!!!!!!!!

                      En tant que Française pleinement et ardemment Française, elle souffre des ingérences comme en souffraient autrefois les peuples colonisés.

                      • lsga lsga 30 juin 2014 17:00

                        une bourgeoisie française maitresse du prolétariat français ? C’est ça ton rêve... et bé... 


                      • César Castique César Castique 30 juin 2014 18:36

                        «  C’est ça ton rêve... et bé... »


                        Moi, les rêves, je laisse ça aux porteurs de bonnets phrygiens, qui est la version XVIIIe du classique entonnoir, désormais indissociable de la clientèle du Pavillon des Agités.

                      • bourrico6 1er juillet 2014 12:33

                        elle souffre

                        Arrêtes je vais pleurer !


                      • claude-michel claude-michel 30 juin 2014 17:17

                        E-BAY..propose des locations de ventres pour procréation en tous genres..Pour le mode d’emploi voir avec le PS..
                        Encore un article dégénéré sur MLP...Pauvre France avec des bouffons de la sorte.. !
                        Son malade les vieux couillons politico-mafieux qui gouverne depuis Pompidou...


                        • lsga lsga 30 juin 2014 17:28

                          tu traites Marine Lepen de dégénéré ? C’est vrai que son taux de consanguinité doit être élevé, mais quand même....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès