Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Les Français : des sacrés farceurs !

Les Français : des sacrés farceurs !

C'est presque un non évènement. Confirmant la tendance enregistrée la semaine dernière, le deuxième tour des élections cantonales n'aura pas réservé de surprises majeures, de retournements inattendus. Quelquefois pourtant, les deuxièmes tours viennent corriger, parfois gommer les aspérités du premier : rien de tel hier.
Certains auraient pu penser que la participation serait plus forte après le psychodrame joué autour du FN la semaine passée. Il n'en est rien. C'est bien toujours au parti des abstentionnistes que revient la victoire : aucun sursaut démocratique n’aura surgit hier. Cette abstention, en dépit des explications toutes plus alambiquées les unes que les autres, devrait être pour les politiques de tous les bords, la plus vive des préoccupations.

undefined Pas de surprise non plus du côté des élus du FN ; ils ne sont finalement que deux dans les départements et les commentateurs se plaisent à signaler idiotement et en boucle cette modeste représentation effective par rapport à la totalisation des voix de ce parti au niveau national. Il n'y a pourtant absolument pas lieu de s'en étonner compte tenu du type de scrutin et d'une répartition des sièges qui favorise ceux qui rassemblent largement au-delà de leur base militante et franchissent la barre de la majorité absolus des suffrages exprimés. C'est un seuil qui demeure le plus souvent infranchissable pour le FN, « front républicain » ou pas. Au final le FN enregistre un peu plus de 11% des voix au niveau national et l’on mesure mieux aujourd'hui l'énorme facétie qui s’est déroulée devant nos yeux avec cette cacophonie et ces cris d’orfraie. Cette palinodie n'aura même pas servie à mobiliser les électeurs potentiels.

Pour qui concerne le PS, la victoire est incontestable mais il devra l’appréhender avec précaution, tant il est vrai que le total des gauches est majoritaire mais avec des nuances en demi-teinte : une percée incontestable des verts et du "front de gauche". Cette nouvelle répartition des voix de gauche marque un rééquilibrage qui ne fait plus du PS le mastodonte super dominateur qu'avait su imposer François Mitterrand. Ce rééquilibrage et la réélection attendue de François Hollande à la tête d'une Corrèze restée à gauche associée à l’annonce imminente de sa candidature à la candidature pour 2012 comportent tous les questionnements d’une période difficiles pour le parti de "l'alternance". Martine Aubry le déclare, le PS a "un devoir de victoire" pour 2012 ; c'est une chose de le dire mais sans doute plus difficile qu'il n'y paraît à réaliser.

Personne n’aura été surpris non plus par la défaite de l'UMP à nouveau dans des élections intermédiaires. On le sait, elles ne sont en général pas favorables à la formation qui assume la responsabilité du pouvoir exécutif national, à l'image des revers de Mme Merkel en Allemagne. Avec un peu moins de 36% des suffrages au niveau national, seulement, il apparaît difficile pour la formation au pouvoir de faire sauter les bouchons de Champagne même si Jean-François Copé est heureux pour son département et souligne malicieusement la perte par le PS du Val d'Oise, fief de DSK. Il est préférable effectivement de parler du Val d'Oise plutôt que des péripéties des Hautes-Seine se terminant à l'avantage d'un Patrick Devedjian conforté et d'une Isabelle Balkany battue. Mais attention aux petits combats qui peuvent parfois avoir de garndes conséquences.

Croyez-vous un instant que le non-événement génère le vide ? Pas du tout : il n'en faut pas plus pour relancer dès le soir d'un scrutin à peine analysé, la corrida des sondages pour 2012 ! Sur toutes les enquêtes ainsi pratiquées Nicolas Sarkozy se retrouve éliminé du second tour de la présidentielle future, quel que soit le candidat(e) de la gauche, Hollande compris, avec un bonus pour DSK ... A peine fini, c'est reparti !

Entre nous ... Ils doivent bien rire les 55% d'abstentionnistes et même les autres ... Les Français … de sacrés farceurs !

Le blog


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • Kalevala 31 mars 2011 14:32

    il pourrait bien qu’il y est eu la soupe à la grimace dans les QG des parties.
     ce qui me fait rire se sont les fanfaronnades du FN.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès