Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Les gesticulations sécuritaires de Nicolas Sarkozy

Les gesticulations sécuritaires de Nicolas Sarkozy

Un nouveau préfet en Isère, une réunion à l’Elysée à venir sur « les problèmes que posent les comportements de certains des gens du voyage et les Roms »  : le président de la République reprend l’offensive sécuritaire pour répondre aux violences des derniers jours.

La posture sécuritaire, un fond de commerce usé

Ce n’est pas sans une certaine ironie que la majorité des médias a traité ce retour de la sécurité dans l’agenda gouvernemental. Le Monde y a consacré deux papiers qui ne cachent guère leur point de vue, que ce soit en soulignant que la délinquance est un des fondamentaux de Nicolas Sarkozy ou en recensant ses différentes « déclarations de guerre » depuis huit ans

Il faut dire que celui qui fut ministre de l’intérieur de Jacques Chirac a géré directement ou indirectement la sécurité des Français sur sept de ces huit dernières années, et a multiplié les déclarations plus fracassantes les unes que les autres, ainsi que les lois. Du coup, un scepticisme généralisé s’est emparé de la plupart des médias qui remettent en cause à demi-mot son bilan.

En fait, il est difficile de juger les annonces du gouvernement avec sérénité. L’éviction du préfet de l’Isère et la réunion sur les gens du voyage sont-elles des décisions justes et courageuses ou simplement des annonces destinées à donner le change face aux inquiétudes des Français ? Il faut dire que les maigres résultats de Nicolas Sarkozy sur le sujet ne poussent guère à la tolérance…

Insécurité : un bilan désastreux

Comme l’a souligné récemment le Chafouin dans un bon billet, « dans le bilan de sarkozy, il faudra retenir le fiasco sécuritaire ». Tous les jours, on peut constater que l’insécurité n’a pas baissé depuis huit ans, malgré les innombrables déclarations du président. Cet échec patent de la politique qui l’a lancé risque de peser lourd dans la balance en 2012, quand les Français se demanderont s’il faut lui accorder un nouveau mandat. Une impression d’échec sur la sécurité serait redoutable.

Et pour l’instant, il s’agit bien d’un échec. Derrière la posture sécuritaire, le bilan est extrêmement mauvais. Si les chiffres globaux de la délinquance ont tendance à baisser, cela s’explique par la chute des atteintes aux biens, notamment les vols de voitures, du fait du bien meilleur équipement des véhicules et pas vraiment de l’action du gouvernement. En revanche, les violences aux personnes, bien plus marquantes, ne cessent de progresser depuis huit ans malgré les lois et les annonces.

Même le Parti Socialiste commence à se risquer sur le sujet en attaquant les réductions d’effectif, mais il a du mal à sortir de son angélique critique de la répression. A l’inverse, Nicolas Dupont-Aignan a osé faire des propositions concrètes. Personnellement, je crois que pour casser le cycle de la violence, il faut mettre en œuvre une véritable tolérance zéro, quitte à ce que de nombreuses peines (pour les délits mineurs) soient des travaux d’intérêt général.

Aujourd’hui, trop de délits mineurs ne sont pas sanctionnés, appelant sans doute des gestes plus graves. Il est donc essentiel qu’au-delà des grands discours et des nouvelles lois, l’Etat casse le cycle de la violence pour restaurer son autorité et le respect des règles de vie en société.


Moyenne des avis sur cet article :  3.91/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • tinga 23 juillet 2010 12:17

    Sanctionnons d’abord les gros délits, ceux commis par les banquiers, hommes politiques, industriels, ceux là commettent des délits qui pourrissent la vie de millions de personnes, l’insécurité est entretenue par ceux là même qui tiennent un discours sécuritaire, les policiers protègent les dealers, s’amusent à tirer au flashball sur des gamins de 10 ans, l’insécurité est une composante essentielle pour la réduction des droits des citoyens, qui est la priorité de ce gouvernement.

    Bref cet article est naïf, n’explique rien, la tolérance zéro est un concept inventé par l’extrême droite, la corruption des« élites » c’est ça le vrai problème, eux commettent des délits majeurs. 

    • Catherine Segurane Catherine Segurane 23 juillet 2010 12:44

      Oui, c’est bien de gesticulation qu’il s’agit.

      N’oublions pas que Sarkosy a supprimé, en reprenant le nom infamant de « double peine », la seule sanction qui était redoutée des délinquants lorsqu’ils étaient étrangers : l’expulsion.


      • ELCHETORIX 23 juillet 2010 12:55

        bonjour l’auteur de cet article !
        Nagy de Bocsa et sa clique , quoiqu’ils essayent d’entreprendre ne sont plus crédibles si tant ils l’aient jamais été , car je n’ai jamais pu encaisser l’arrivée au pouvoir en France de cet imposteur !
        Comment 53% des électeurs ont-ils approuvé ou crû cet agité , sous-fifre de la CIA et donc homme de main des USA ou des Anglo-Saxons ?
        Ah , ces « anciens » , son électorat , naïfs et manipulés , ils vont se faire encore « avoir » avec « l’ avènement » de ce DSK , encore plus mondialiste et anti- France que SARKO !
        RA .


        • Diogene 23 juillet 2010 14:27

          Sarközy ne fait qu’appliquer la politique dictée par ceux qui ont payé son élection

          Sarközy sayanim :

          philosophers-stone.co.uk/wordpress/2010/07/sarkozy-accused-of-working-for-israeli-intelligence/

          mais ce n’est pas dans les journaux francais que l’on pourra le lire, leurs propriétaires ne l’accepteraient pas.


          • Elisa 23 juillet 2010 14:33

            Attaquer Sarkozy sur ses gesticulations c’est se tromper de cible. En fait Sarko a deux stratégies parallèles concernant la justice et la police.

            L’une a un usage strictement démagogique de communication en jouant et en développant le réflexe de peur. A ce titre tout événement de trouble et de violence est pour lui une aubaine pour réitérer ses engagements (en général sans suite) contre la délinquance et contre des catégories de la population dans les quartiers défavorisés.

            On sait depuis 2002 que ce versant de sa politique n’a aucun usage véritablement législatif et qu’il s’agit uniquement d’un moyen de rallier et d’élargir sa base électorale par des annonces de lois aussi nombreuses que répétitives, voire absurdes. A titre d’exemples, ficher les enfants potentiellement délinquants dès la maternelle ou, plus récemment, rendre les parents responsables pénalement des actes de leurs enfants !

            La deuxième stratégie est bien plus redoutable. Supprimer les juges d’instruction, dépénaliser les affaires financières, recruter des préfets flics, rendre tout puissants les procureurs, etc... Bref instituer un système judiciaire aux ordres de l’exécutif.

            Derrière le rideau de fumée de la première stratégie se fabrique réellement une justice dépendante du pouvoir et toute entière dévouée aux riches et au puissants.


            Les derniers développements de l’affaire Woerth-Bettencourt en sont la preuve actuelle.


            • paul 23 juillet 2010 15:47

              Non ,l’auteur ne se trompe pas de cible .La politique sécuritaire sarkozienne est un volet très important pour garder l’adhésion de son extrême droite et des réactionnaires de tout poil . 
               
               -politique schizophrène puisqu’il prévoit de supprimer 9000 postes dans la police - en application des principes ultra libéraux : réduire à peau de chagrin le fonctionnariat , privatiser un max de fonctions d’Etat . Moyennant quoi , on sera bien vu par les agences de notation ....


            • foufouille foufouille 23 juillet 2010 14:35

              "il faut mettre en œuvre une véritable tolérance zéro, quitte à ce que de nombreuses peines (pour les délits mineurs) soient des travaux d’intérêt général."
              le retour du STO
              tu traverse en dehors des clous, un mois de STO
               


              • Massaliote 23 juillet 2010 16:01

                Des gesticulations c’erst bien le mot. Sarko tente de faire croire qu’il agit. Il agit en fait mais pour favoriser la racaille « Punir la France » l’objectif est inchangé.


                • Marc.M Marc.M 23 juillet 2010 17:20

                  Notre nabot Leon ne serait pas le premier à fomenter et commanditer des troubles pour déstabiliser la société civile.

                  Ne nous préparerait-il pas son 18 brumaire 2012 en remplaçant les préfets par des flics et des militaires afin de garder, par un coup d’état, la présidence que lui aura refusé la Démocratie ?


                  • VORAN58 24 juillet 2010 10:05

                    ’’Aujourd’hui, trop de délits mineurs ne sont pas sanctionnés, appelant sans doute des gestes plus graves. Il est donc essentiel qu’au-delà des grands discours et des nouvelles lois, l’Etat casse le cycle de la violence pour restaurer son autorité et le respect des règles de vie en société’’
                    C’est le genre de grande phrase qui fait rire  !!!
                    L’Etat pourra faire toutes les lois, la Justice ne fera que ce qu’elle voudra  !!
                    Comment l’état peut il casser le cycle  ? En envoyant au bagne tous les tordus qui tirent
                    sur la police  ? Que dirait la gauche et les médias  ?
                    La loi sur les peines plancher n’est pratiquement pas appliquée par les magistrats  !!
                    Pourquoi  ? La Justice livre un combat contre le pouvoir en place...
                    Cela se traduit tous les jours dans la rue et dans les cités. Lorsque les niktamers et autres savent qu’ils ne risquent pas grand chose ce qui est le cas dans toutes les affaires ils se moquent de la police  !!
                    Quand le pouvoir mène des opérations coups de poings les médias inféodés à la gauche
                    parlent de communication tout en lui reprochant de ne rien faire  !!
                    La gauche n’a absolument rien fait en matière d’insécurité lorqu’elle était ’’aux affaires’’
                    mais elle avait les Juges et les médias avec elle qui noyaient le poisson en permanence...


                    • VORAN58 24 juillet 2010 10:11

                      A Marc M

                      ’’Notre nabot Leon ne serait pas le premier à fomenter et commanditer des troubles pour déstabiliser la société civile’’

                      Avec des commentaires comme celui-ci, vous êtes encore plus ’’ petit’’ qu’un nabot  !!!


                      • loco 25 juillet 2010 15:18

                         Les USA, idoles de NS, font la guerre, avec un peu d’armée,et de plus en plus de sociètés privées de mercenaires (ce qui ne fait que renouer les liens avec des méthodes françafricaines chères à Bob Denard).
                         La modernité, qui a déjà inventé des prisons privées en France, songe peut-être maintenant à compenser les 9000 policiers supprimés par des officines de sécurité privées, dans le cadre d’une externalisation aussi bien pensée que celle de n’importe quelle entreprise.
                         J’exagère ??? Il y a déjà, je crois des radars routiers ainsi gérés par un groupe privé, modernité dans laquelle certains mauvais esprits ne voient que l’occasion d’un joli cadeau à des amis proches.... espérons qu’aucun de ceux-là ne soit un fan des GI JOE !!!


                        • VORAN58 26 juillet 2010 08:22

                          ELCHETORIX

                          Vous regrettez peut être le temps ou la France était aux ordres de Moscou  ?
                          Parlez nous de votre candidat favori pour qu’on puisse rigoler un peu  !!!


                          • ELCHETORIX 26 juillet 2010 18:34

                            voran58 ,
                            Ma France n’a jamais été aux ordres de MOSCOU , ne sera jamais sous-tutelle de Bruxelles encore moins de Londres, Washington , surtout pas de Tel-Aviv , ni de ce PARIS actuel ( les ceussent qui occupent le palais ) , ma FRANCE donc , appartient
                            aux citoyens de ce pays ( non sionistes et non mondialistes et encore moins les
                            ceusses qui soutiennent le capitalisme ultra libéral et financier ) .
                            T’as compris ou tu veux que je développe !
                            RA.


                            • VORAN58 29 juillet 2010 09:54

                              ELCHETORIX

                              Tu dois t’emmerder je comprends  !
                              Va vivre sur Mars  !!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès