Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Les héritiers du général de Gaulle

Les héritiers du général de Gaulle

40 ans que le général de Gaulle a quitté les français. L’homme de la Libération, de la Ve République, de la guerre d’Algérie et du suffrage universel reste la figure politique majeure du siècle dernier. Hommages indirects à sa disparition, des membres de “sa famille” politique se sont distingués, chacun dans leur style. Il y a le fils Jacques, et les petits enfants, Dominique l’aîné, et Nicolas le dernier.

Jacques et la justice

Cet enfant du général a ramené la flamme du gaullisme à l’Élysée en 1995, plus de 20 ans après la mort de Georges Pompidou. Il est celui qui a fondé l’UMP et le RPR, deux partis de droite assumant l’héritage du général de Gaulle. Il est surtout celui qui a le plus usé des spécificités de la république du grand Charles. Trois cohabitations : deux en tant que 1er ministre et la troisième comme président. Une dissolution du Parlement (aidé par Dominique) et deux référendums constitutionnels (pour le quinquennat et le traité européen).

C’est à la rubrique judiciaire qu’on entend parler de Jacques ces derniers temps. Soupçonné dans plusieurs affaires du temps de la mairie de Paris, il doit désormais affronter son statut de justiciable. Début octobre, le procureur Courroye avait demandé l’annulation de l’enquête sur les emplois fictifs de Nanterre datant de 1998. Manque de bol pour Jacques, le juge d’instruction Gazeaux le renvoie pour “prise illégale d’intérêts”, accusations qui se rajoutent aux emplois fictifs de Paris.

Les enfants gâtés

Dominique va être couvé par “son père politique”. Secrétaire général de l’Élysée durant 7 ans, il est promu ministre des affaires étrangères lors du 1er quinquennat de la Ve. Ses points forts : le charisme et le maniement du verbe. D’ailleurs, il en a fait profiter l’assemblée de l’ONU lors de son discours réfutant la participation de la France à la guerre en Irak. Ainsi avec Jacques, ils ont renforcé la souveraineté de la France face à l’empire américain. Le général serait fier de ses bambins.

Les points de concordance ne s’arrêtent pas là, Domi va également faire face à la pression de la jeunesse pour connaître “son Mai 68″ en 2006, avec le contrat premier embauche (CPE). Beaucoup y voient une manoeuvre de son frère de l’Intérieur, Nicolas, afin d’anéantir son crédit politique pour les présidentielles de 2007. Nico, lui, avait été écarté de la Chiraquie lorsqu’il s’était rallié à Balladur, l’autre candidat de la droite en 1995.

L’affaire politico-médiatique Clearstream va dissiper les derniers espoirs de candidature de Dominique pour 2007, ultime 1er ministre de l’ère Chirac. DDV, rejugé en mai 2011, va jouer son avenir politique dans cette affaire. Cela ne le décourage pas pour autant. Sorti de l’UMP, il a crée son mouvement, République Solidaire afin d’être à l’heure des présidentielles de 2012. Ainsi, Dominique ferait son grand baptême, lui qui ne s’est jamais présenté à une élection (je n’ai pas vérifié son parcours scolaire). Ce qui peut l’handicaper (en dehors de la justice), c’est que Dominique vilipende Sarkozy à tout bout de champ. Il en a encore fait la preuve cette semaine, en réitérant dans les médias que “Nicolas Sarkozy est aujourd’hui un des problèmes de la France”.

L’enfant délaissé

“Si la France m’a appelé à lui servir de guide, ce n’est certes pas pour présider à son sommeil”, citation choisie par Nicolas pour honorer “son grand-père” et justifier la présidentialisation de son quinquennat. Naturellement, les personnalités de sa majorité lui revendiquent pleinement cet héritage. Pourtant, des trois héritiers, il est celui qui s’est le plus écarté de la ligne du gaullisme.

D’un point de vue économique, il est le plus libéral et son activité au sein du G20 durant la crise économique l’a prouvé. Il a également mené le traité de Lisbonne à son terme, là où Chirac était resté sur un refus du peuple. Il s’est également mué en VRP international, omettant les valeurs françaises, telles que les droits de l’homme, notamment au cours de la visite du président chinois, Hun Jintao.

Côté politique, il réclame l’héritage de la volonté d’action, faisant allusion aux retraites, Nicolas évoque Charles “qui n’avait jamais reculé devant la nécessité de décider, parce qu’il savait qu’en repoussant la décision, les souffrances seraient plus grandes encore.” En revanche, il n’a trouvé aucune justification au sujet du bal ministériel de Matignon où il n’a toujours pas désigné sa cavalière.

En faisant revenir la France dans le giron de l’OTAN, Sarkozy s’est écarté définitivement de la ligne édictée par le général de Gaulle. Seul Villepin semble pouvoir revendiquer la filiation du gaullisme. Mis à part eux, reste-t-il des descendants capables de l’incarner ?


Moyenne des avis sur cet article :  1.8/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • sdzdz 13 novembre 2010 11:53

    Pour faire court ! Pas de gaullisme sans souveraineté monétaire...cf discours de De Gaulle en 1965

    Mitterrand a fait illusion de 1981 à 1983, après c’est du théâtre d’ombres et les socialistes votent Giscard (système de 1973). Rions de leur faiblesse à s’opposer...

    http://www.la-france-contre-la-crise.over-blog.com


    • La sentinelle La sentinelle 14 novembre 2010 11:57

      Bonjour

      Pouvez vous avoir la courtoisie de me dire comment on fait le lien en rouge ???

      Sous Windows

      Vous allez sur la page que vous souhaitez mettre en lien , dans l’adresse de votre navigateur, la ou s’affiche http//...., vous surlignez l’adresse complète avec le bouton gauche de votre souris en passant dessus ou en cliquant dessus, la ligne apparait dans un encadré généralement bleu, la, deux solutions, vous cliquez droit avec votre souris et vous sélectionnez « copier » ou vous faites « ctrl »+« c » sur votre clavier.

      Ensuite vous venez vous positionner en cliquant à l’endroit ou vous voulez placer le lien, et vous faites, soit clic droit, sélectionnez « coller » ou vous faites « Ctrl »+« v » sur votre clavier.

      Exemple

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_de_Gaulle

      PS ; Désolé pour le HS.

      A+

      .


    • Albar Albar 13 novembre 2010 11:57

      De quels héritiers ! Sarkozy s’est averé un parasite sournois et destructeur.


      • Axel de Saint Mauxe Nico 13 novembre 2010 12:15

        De Gaulle :


        Je n’aime pas les communistes parce qu’il sont communistes
        Je n’aime pas les socialistes parce qu’il ne sont pas socialistes
        Je n’aime pas les miens parce qu’ils aiment trop l’argent.

        Tout est dit.

        • non666 non666 13 novembre 2010 12:46

          Le Gaullisme etait une occurence du nationalisme français.
          De Gaulle est mort.
          Comment ses successeur « à droite » pourraient ils se reclamer de son héritage alors qu’ils ont contribué a mettre a terre TOUS les attributs de souveraineté de la France, sa grandeur et son prestige ?

          Le seul problème est que dans la grande famille nationaliste , avec un DeVilliers mourant, un NDA « young leader » de la fondation franco-americaine (servant l’Ennemi donc...) un Chevenement desormais inexistant et vassalisé derriere Royal il ne reste que La famille Lepen
          Or ça cela signifie pouvoir personnel et parti géré comme une PME familiale....

          Donc un feu de paille car ils seront incapable de federer autrement qu’en soumettant.
          Ceci dit ce qu’on reproche aux Lepen n’est rien d’autre que ce que l’on a toléré de Chirac et du RPR ou aujourd’hui de l’UMP de Sarkozy ou du modem de Bayrou....


          • non666 non666 13 novembre 2010 19:44

            1) On ne devient pas young leader en se rendant simplement a une invitation.
            Il faut un dossier de candidature etayé.

            2) Comment expliquez vous l’omnipresence de NDA dans les medias aloors que « au hasard » , les Lepen qui representent 4 fois plus d’electeur en Region parisienne et 1000 fois plus dans les autres regions y sont rarement
             ?

            3) NDA vote tous les budgets, et n’est curieusement pas attaqué sur son fief par des UMP de premier ordre pour lui reprendre sa circonscription.
            Comment expliquez vous cela ?
            Pour le « nouveau centre , on le sait : ils ont du tous signer un accord avec le diable comme quoi ils voteraient tous les budgets et ne participeraient jamais a un vote de definace du gouvernement.
            Et NDA pourquoi sont ils si complaisant avec lui ?

            4) Si il etait le gaulliste sincere que vous croyez , pourquoi ne s’est il pas présenté aux primaires de l’UMP, contre sarkozy, en 2006 ?
            Mama s’etait degonflée au dernier moment, NDA faisait encore parti du truc...
            Sarkozy avait DEJA regheretté »larrogance française devant les 200 associations du lobby juif de new york, devant le president Bush et devant des etudiants US...

            5) Il n’y a pas de place pour 10 candidats souverainistes aujourd’hui.
            pourquoi ne rejoint il pas le FN quitte a poser publiquement des conditions pour prouver qui est le petit proprietaire de PME familiale et qui est le souverainiste pret a la reconquete de notre independance ?

            Aujourd’hui NDA n’a reussi qu’un seul objectif : empecher le FN d’avoir des elus au conseil regional sans en avoir lui-meme un seul.
            Qui est le gagnant ?....L’UMP evidemment.
            A t’il la moindre chance de passer devant Le Pen ?
            Non zero.
            A t’il la moindre chance de faire gagner notre camps ?
            Non aucune

            Donc on peut retourner le Problème comme on veut, il apparait toujours comme un false flag.
            Avec la contestation de sarkozy qui regne aujourd’hui dans l’UMP, il devrait lui cogner dessus et ecraser ses vassaux.
            Il est tres gentil avec eux.


            Je n’aime pas les LePen.
            Je crois meme qu’ils feront les memes fautes avec la fille qu’avec le père (incapacité a deleguer)
            Mais eux , je les crois sincère, au moins.




          • non666 non666 13 novembre 2010 19:50

            Et puis comme vous suggerez une menace (assumez les consequences !)

            « Le processus de sélection Young Leaders est très compétitif et attire chaque année davantage de candidatures. »

            On lit cela la  : http://www.french-american.org/leadership/young-leaders/index.html
            Et la liste suivante est a lire avec bveaucoup d’attention :
            http://www.french-american.org/leadership/young-leaders/alumni-francais.html

            Que NDA attaque le site en question si tout ceci est faux.


          • olivier cabanel olivier cabanel 13 novembre 2010 13:23

            @ l’auteur
            vous marchez sur la tête (pour rester poli)
            en 5 ans, sarkozy vient de brader tout le service public, les avantages sociaux, qui étaient justement l’héritage des compagnons de la libération,
            vous n’abuseriez pas de produits illicites ?
             smiley


            • non666 non666 13 novembre 2010 19:54

              Chirac s’est cru gaulliste tant qu’il etait encadré par Pasqua, Juilet, Marie france garaud.
              Jusqu’a l’appel de Cochin, on pouvait y croire.
              http://www.gaullisme.fr/lappel%20de%20cochin.htm

              Mais apres, il n’a de cesse de revenir sur ce qu’il combattait dans ce discrours celebre.
              En fait sa politique cesse d’etre celle d’une droite souverainiste pour devenir celle d’une droite chretienne democrate par moment , liberale dans d’autres.


              DeVillepin est sa creature et s’est degongflé devant Sarkozy en 2006 , pourquoi deviendrait il courageux aujourd’hui ?


            • kakakoleokuku kakakoleokuku 13 novembre 2010 22:00

              Et comme tout le monde sait, les héritiers ont totalement dilapidé son patrimoine. Il va falloir à nouveau faire prendre l’air à notre bonne vieille dame maintenant, vous savez ! celle qui sert à rétrécir les ribauds !


              • 16Art 16Art 13 novembre 2010 23:59

                @kerjean 


                Il faut sélectionner la partie de sa phrase, cliquer sur insérer lien (les 2 anneaux), copier l’URL et le tour est joué.

                @vous

                Le but de mon article est de montrer que l’héritage du général a été dilapidé. Je n’ai pas choisi ce trio par hasard. Ils ont seulement revendiqué cette héritage à des fins politiques. 
                Des personnes comme Dupont-Aignan tente de faire vivre ses idées mais dans la configuration actuelle (UE, euro...), c’est peine perdue. On le sait, du général il ne reste plus QUE la constitution de 1958.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès