Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Actualités > Politique > Les idées qui puent d’Eric Zemmour

Les idées qui puent d’Eric Zemmour

A l’occasion d’un énième procès contre le polémiste du Figaro, SOS Racisme se fend d’une espèce de campagne de pub anti Zemmour, basée sur quatre spots présentés sur Dailymotion. Tous ces spots se composent de phrases chocs de Zemmour reprises sans aucun contexte, et toutes se terminent par ces mots "Méfions-nous des idées qui puent".

Je ne trancherais pas directement le cas Zemmour, par contre, je vais prendre le temps d'examiner le concept "d'idées qui puent" promu par SOS Racisme.

D'abord, l'organisation elle-même : SOS racisme est une association ayant pour but de lutter contre le racisme. A ce niveau, ça semble simple, pourtant, ça mérite une nuance. Il existe au moins deux axes à ce qu'on appelle "anti racisme". J'appellerai le premier "le racisme c'est faux", et le second "le racisme c'est mal". Le premier est raisonné, rationnel, oserais-je même dire républicain, basé essentiellement sur des constats d'évidence biologique et physique. Le second est émotionnel, empathique, psycho-socio-anthropolgique-de-mes-deux, oserais-je même dire confus.

Illustration : est-ce que la solution finale proposée par Adolf Hitler, c'était faux, ou mal (ou même bien) ? Hitler avait (en gros) promis qu'en brûlant tous les Juifs du monde, on aurait la paix pendant 1000 ans. Déjà, pourquoi 1000 ans ? Pourquoi pas 992 ? Et qu'est-ce qui se passe dans 1003 ans ? Aucune réponse dans Mein Kampf à ce sujet. Ensuite, la solution finale, mais à quel problème exactement ? Si exterminer les Juifs peut permettre d'éradiquer le cancer, ça peut être bien. Hélas, les Juifs ne sont pas responsables du cancer (même pas dans Mein Kampf, c'est dire si c'est pas de leur faute). En fait, dans Mein Kampf, le problème juif se résume au problème juif, mais résoudre le dit problème résoudra quand même tout le reste. C'est parfaitement absurde, on ne peut pas obtenir de résultat sans équation. Je conçois que, devant les images des camps de la mort, on puisse trouver que la solution finale, c'était atroce, mais bien plus qu'atroce, c'était surtout parfaitement stupide, absurde, en un mot : faux. Tuer tous les Juifs ne peut pas apporter la paix pendant 1000 ans, c'est débile, et c'est un fait. (Je précise à ce niveau que mes diplômes ronflants et connaissances en histoire, archéologie, et autres filières distrayantes sans débouchés professionnels proposés gracieusement par les facs françaises me permettraient de développer nettement plus l'histoire de l'antisémitisme, mais ce n'est pas l'objet du moment, c'est juste un exemple pour étayer la distinction ci dessus opérée).

Aussi, si je ne suis pas antisémite, c'est pas parce que j'ai honte du régime de Vichy, c'est parce que ça n'a strictement aucun intérêt. Et ça me semble, de loin, la meilleure raison. Pourtant, quand les officines anti racistes de type SOS Racisme montent au front pour défendre un juif discriminé pour x ou y raison, les accusations de Pétainisme et consort sont toujours ce qui prévaut. Je ne compte plus le nombre de discussions politiques (même souvent sans rapport avec les Juifs directement) ou quelqu'un invoque "les zheures les plus sombres de notre histoire" pour tenter d'avoir le dernier mot. Quand quelqu'un balance ça, dans 90% des cas, rien ne rappelle vraiment les heures en question dans le propos, par contre, tout indique qu'à défaut d'avoir raison, quelqu'un essaye de prouver que l'Autre c'est le méchant, alors que lui c'est le gentil. Pas d’argumentation, aucun raisonnement, on accuse et on tente juste d'écraser par la censure morale. C'est le principal mécanisme qui anime la censure politiquement correcte, ou les personnes désignées par le néologisme plus juste, bien que moins français, "les bienpensants". Exemple tout en finesse produit par SOS racisme :

"Méfions-nous des idées qui puent"

Ou comment réduire le débat d'idée au niveau du sens olfactif.
En effet, encore plus fort que "le mal", il y a le "qui pue". On aurait pu avoir un "Méfions-nous des idées stupides", mais les gens ne sont pas dupes, ils demandent des arguments pour justifier la dite stupidité, afin de la mesurer à l'aune de leur propre intelligence ; hélas, on serait alors tombé dans un débat "vrai/faux" et ça, c'est par leur truc chez SOS, trop compliqué, il faut expliquer, et pas se content de beugler et accuser l'autre d'être un méchant. Pour le méchant, un classique "Méfions-nous des idées qui rappellent les zheures les plus sombres de notre Histoire" aurait pu faire son effet, mais soyons honnête, le Point Godwin, ça marche de moins en moins bien, sans doute à force de crier au loup. Non, ramener le débat dans le domaine du "qui pue", ça c'est top.

Que peut-on répondre à ça ? "Non, mes idées ne puent pas, elle sentent comme la rosée du matin" ? "Pardon, je fonce manger des pastilles au patchouli" ? Non, franchement, c'est l'arme parfaite. Je relisais récemment le premier livre de La République de Platon, et le passage où Platon justement, explique à Thrasymaque que la justice ne doit pas être à l'avantage unique du plus fort, mais à l'avantage du plus juste, car le juste est plus fort que le fort. Discussion raisonnée, à la fois simple et complexe, exemple parfait de construction dialectique, que je considère, de part son évidence et sa place dans le bouquin, comme la fondation du concept de République. Dans le débat, Thrasymaque, en dépit de son engagement volontaire, presque viril dans la dialectique, perd à chaque ligne un peu de terrain, pris dans la nasse de la logique arithmétique platonicienne. Que n'a t-il pas eu le brillant réflexe de répondre : "Platon, je me méfie de tes idées qui puent". Et là, paf, implacable, débat fini, plus de République, Platon obligé de bredouiller "mais non, je euh, pardon, je cours chercher mes pastilles au patchouli". Nan vraiment "tu pues", c'est quand même le stade ultime de la rhétorique. Attention quand même, il y a une faille dans le raisonnement. En effet, si l'autre a le réflexe de répondre, "non, c'est tes idées à toi qui puent" on risque de tomber dans le classique dilemme de la cour de récré niveau primaire "c'est celui qui dit qui y est" (qui sera abrégé dès le collège par "non, c'est ta mère qui pue").

Encore une fois, je ne trancherai pas le débat qui oppose Zemmour à SOS Racisme, d'autant qu'un juge va le faire sous peu. Je constate par contre, que définitivement SOS Racisme n'est pas sur le terrain du débat, de l'argumentaire, de la pédagogie, du vrai et du faux, mais définitivement dans l'invective, la censure morale, la com', bref, le mal (et sa forme évoluée, le "qui pue").

Fait d'autant plus regrettable qu'aujourd'hui, en France, quand un juif se fait passer à tabac par une bande non juive, c'est de l'antisémitisme, c'est très très grave, ça peut provoquer jusqu'à des déplacements de ministres (même quand c'est pas un(e) vrai(e) juif(ve)). Quand un français d'origine arabe ou un Noir se fait passer à tabac (ou refuser un emploi) par un non d'origine arabe ou non Noir, c'est grave aussi, mais moins, le fait sera repris sur les sites anti racisme et les journaux, mais aucun ministre ne se déplacera. Quand un Blanc se fait passer à tabac, et ce même alors que les agresseurs ne cachent pas une seconde la motivation raciale de l'agression, c'est pas du racisme, c'est la-faute-à-la-société, au chômage, etc.. aucun collectif anti racisme ne relayera l'info. (exemple au pif). Et quand un asiatique se fait passer à tabac, et même si ses agresseurs font étalage de propos racistes, et bien pouet pouet. Comment en arrive-t-on à une classification pareille, si le racisme, c'est universellement faux pour tout le monde ? Et bien en le traitant comme universellement mal. En effet, "le mal" repose sur la culpabilisation par rapport à ce qui aurait été bien, et plus un peuple/ethnie/communauté peut prétendre avoir souffert de discrimination, plus il aura le droit d'avoir mal, de se plaindre, et de réclamer. Cela ne manquera pas de créer une compétition victimaire (selon l'expression homologuée par les grands journaux quotidiens), et donnera immanquablement lieu à des tensions ethniques, qui aboutiront elles-mêmes à des actes de racisme.



Sur le même thème

Le conspirationnisme ou la destruction de la raison
9 mois fermes pour la #FN raciste Anne-Sophie Leclere ?
L'antisémitisme, la nouvelle arme de culpabilisation des consciences ?
Non, l'homophobie n'est pas un mythe
L'absence de culture du débat contradictoire : une menace pour l'humanité!


Les réactions les plus appréciées

  • Par COVADONGA722 (---.---.---.34) 13 janvier 2011 10:30
    COVADONGA722

    sos racisme c’est cette organisation sponsorisé par les deniers de ceux la meme auquels elle crache à la gueule.Organisme qui n’a d’autre fonction que de pourvoir en postes rémunérés les pros de l anti france et anti sous-chiens bref nique la france mais prend la tune.Personnellement je suis toujours interloqué par le nombre d’etrangers venant vivre parfois au risque de leur vie dans cet enfer raciste qu’est la France .Je n’ose croire que
    les prebendes distribuées genereusement et quasi sans controle par cette géhenne raciste française y soit pour quelques choses.

  • Par non666 (---.---.---.38) 13 janvier 2011 11:34
    non666

    1) SOS Racisme
    Sos racisme est l’officine « anti-raciste » du PS comme le MRAP et la Licra etaient celles des communistes et des Trostskistes.
    Le PS ayant eu un déficit pour ramener grace a de faux nez les jeunes egarés vers l’AJS (Association des Jeunesses Socialistes) , il a fallu creer en urgence, les filiales ad hoc.
    Il faut comprendre que ce ne sont que des tremplins de carriere comme l’est « Ni putes ni soumises » aujourd’hui.
    On voit d’ailleurs souvent les anciens barons de « l’antiracisme » s’afficher parmis les autres éléphants roses..
    La première passerelle a ramené Ces gens la directement dans la hiererchie du PS quand DSK a utilisé un autre des relais du PS , les syndicats etudiants, a abandonner la mutuelle qu’il controlait pour la vendre aux interets privés...
    DSK etait aux maneouvre et la Justice a estimé que son action valait d’etre payer...
    En echange AXA et quelques autres ont créée des poles d’emplois fictifs pour les « anti-racistes » et ont été bombardées entreprises citoyenne avec comme objectif de promouvoir des concept à la con comme le CV anonyme....
    Des « mairies de Paris » cachées dans des entreprises privées , en quelques sorte...

    L’antiracisme est la version de gauche de la justification de la destruction de la nation française, via ses solidarités.
    Pour un parti qui a renoncé au marxisme, et donc a son internationnalisme, le seul mobile ne peut etre que la justification de la mise en concurrence des travailleurs française avec la main d’oeuvre immigrée concurrente et moins disante au niveau salarial.



    2) Mein Kampf
    Au vue de ce que l’Auteur ecrit, il ne l’a visiblement pas lu.
    Il y a une grosse confusion entre ce qu’ecrivent les enseignants de gauche sur Mein kampf et ce que ce livre contient reelement.
    D’ailleurs les « anti-fachistes » , avant guerre, en recommendaient la lecture...

    Le sceau du tabou qui frappe l’accès direct a ce livre a une logique beaucoup plus malsaine.

    Hitler y etablissait un lien entre les Juifs, les francs maçons , et l’organisation des crises economiques.
    On peut ne pas etre communiste et lire l’analyse critique du capitalisme que fait Marx.
    On peut meme y trouver de nombreux points pertinents.
    Pour « Mein Kampf » , il serait souhaitable qu’en le decouvrant , le lecteur n’y trouve pas d’etonnante resonnance avec ce qui arrive aujourd’hui.

    Quelqu’un sait quelles banques US sont derriere la crise actuelle ?
    Et les crises de 1907 , de 1929 , de l’abandon de la convertibilité Or du dollar , des crises des années 80 et 90 et actuelle ?
    Quelqu’un sait a qui appartiennent ces banques ?

    Qui finance le nouveau Temple de Jerusalem ou doit apparaitre le nouveau messie (l’antechrist) ?
    Pourquoi ce temple (juif) reprends t’il tous les codes et tous les symboles de la Maçonnerie dans son architecture ?

    Pourquoi toutes les lois « antiracistes » ont elles été ecrites dans les loges et en particulier au sein du « grand orient » (ce qu’il a ouvertement revendiqué)
    Pourquoi la franc Maçonnerie a t’elle eu a se pencher sur les sujets comme l’antiracisme, dans toute l’Europe , juste avant que l’Europe ne se construise ?
    Qui donne les ordres et les sujets de reflexion ?

    Pourquoi oeuvre t’elle aujourd’hui, dans l’ombre pour le rapprochement avec israel de l’Europe ?


  • Par jef88 (---.---.---.163) 13 janvier 2011 11:47
    jef88

    @FRIDA
    Deux attitudes peuvent découler de cet article, soit la priorité à la liberté d’expression, soit la priorité à l’ordre public. Et on emprunte malheureusemet de plus en plus la deuxième attitude
    .

    Mais quand on bloque la soupape de la cocote-minute, elle explose.... Et l’ordre public ???

    @ TOUS
    Ce qui est véritablement intolérable , c’est l’ethnicisme, le culte de la minorité visible, la discrimination (positive ou négative)

    Ce qui est véritablement intolérable c’est l’oubli de toute une population « de souche » qui vit dans les campagnes avec des écoles au rabais, une absence de services publics.
    Et quand on mêle tout cela on a un mélange explosif.

    Mais dans les palais de la République on est loin de tout cela....

  • Par cocasse (---.---.---.36) 13 janvier 2011 13:24
    Cocasse

    Raz le bol de ces « assos ».

    Ce sont juste des colons au service d’autres colons, et ayant abusé de notre tolérance.
    Autrefois, les conquêtes se faisaient par les armes.
    Aujourd’hui, ces promoteurs de l’invasion profitent des failles de notre système pour retourner nos lois à leur profit, et fabriquer le culte de l’immigré-roi.

Réactions à cet article

  • Par COVADONGA722 (---.---.---.34) 13 janvier 2011 10:30
    COVADONGA722

    sos racisme c’est cette organisation sponsorisé par les deniers de ceux la meme auquels elle crache à la gueule.Organisme qui n’a d’autre fonction que de pourvoir en postes rémunérés les pros de l anti france et anti sous-chiens bref nique la france mais prend la tune.Personnellement je suis toujours interloqué par le nombre d’etrangers venant vivre parfois au risque de leur vie dans cet enfer raciste qu’est la France .Je n’ose croire que
    les prebendes distribuées genereusement et quasi sans controle par cette géhenne raciste française y soit pour quelques choses.

    • Par Hieronymus (---.---.---.243) 13 janvier 2011 12:22
      Hieronymus

      ca fait du bien de vous lire Asinus
      je ne saurais mieux dire que vos 2 premieres phrases
      a quand le proces de ces officines inquisitoriales, veritable anti-France ?

    • Par ffi (---.---.---.3) 14 janvier 2011 05:41
      ffi

      Sos Racisme (comme le CRAN) seraient financés en partie par la fondation Ford, une fondation privée américaine.

    • Par rastapopulo (---.---.---.209) 16 janvier 2011 17:59
      rastapopulo

      tiens au passage si c’est vrai, c’est énorme vu que les thèses antisémites de Ford ont servi d’inspiration à Hitler.

    • Par Nightbird2 (---.---.---.3) 20 janvier 2011 12:10

      A diffuser sans modération :


      Propos de Dominique Sopo, président de SOS-Racisme depuis 2003, dans son livre "SOS-Antiracisme, Denoël, 2005 :


      “L’exemple du traitement de la surdélinquance des étrangers et des jeunes issus de l’immigration est ici éclairant. Longtemps nié en France, ce phénomène n’en était et n’en demeure pas moins réel.[…] Nier une évidence, c’est s’interdire d’en offrir une analyse.”

      Il existe en France, un antiracisme bien-pensant. Il est dangereux, car dévoyé. […] Il repose sur une relation viciée, dès le départ, entre d’”ex-colons” et d’”-ex-indigènes”. Il se nourrit principalement de cette culpabilité blanche. Il est une perpétuelle action de repentir. L’étranger ainsi canonisé, la béatitude peut suivre.” 4ème de couverture.

      ” Il faut souligner que dans la conception exotique de l’antiracisme, l’Etranger est privé de sa propre définition et d’une libre détermination. Il n’est plus un sujet agissant mai un objet de compassion. ” p. 14.

      Le discours victimaire occupe pourtant une place loin d’être négligeable chez ceux qui se réfèrent au discours antiraciste. Il l’occupe d’autant plus qu’il est adossé à une lecture marxisante de la société : d’un côté les oppresseurs, de l’autre les opprimés.” p. 22.

      Pour cela, les islamistes savaient pouvoir compter en Europe sur un allié de poids : la mauvaise conscience post coloniale. Le discours antiraciste fut alors dévoyé en prenant en compte cet élément majeur. Pour échapper à toutes critiques de leurs visées réactionnaires et de leurs stratégies d’influence, ces extrémistes entreprirent, en dénaturant profondément la philosophie et les mots de l’antiracisme, de dénoncer une “islamophobie” dont la moindre critique à leur égard aurait été le signe. ” p. 78.

  • Par FRK44 (---.---.---.121) 13 janvier 2011 10:39
    FRK44

    J’étais près à approuver votre article, même si je ne suis pas d’accord avec vous sur le fond, mais la conclusion est malheureuse : la victimisation du blanc sujet de mépris de non blancs ( avec l’exemple qui va bien ), alors que pour les autres cas, on ne sait pas si c’est xénophobe ( et il n’y a pas d’exemples ... ), on chercherait à rassembler derrière un « drapeau » qu’on ne s’y prendrait pas autrement.

    Sur le fond maintenant.

    Se faire traiter de pétainiste relève de 2 valeurs distinctes. La première, la soumission et la collaboration valeurs en opposition totale avec la résistance ( ou la révolution ) et le volontarisme. 2 attitudes humaines qui dans un conflit seront antinomiques alors qu’elles se côtoient en temps de paix.
    La seconde, qu’importe de savoir si le nazisme est faux ou mal, de toute façon il est ni vrai ni bon, il ne peut donc pas être acceptable.

    La rhétorique n’est pas basée sur l’arithmétique. De plus, user d’attaques ad hominem est aussi de la rhétorique.

  • Par FRIDA (---.---.---.97) 13 janvier 2011 10:44
    FRIDA

    La liberte d’expression doit être totale. Ces associations labourent pour un régime totalitaire, ce n’est pas en muselant la parole que l’on rend service aux citoyens. C’est le débat libre et contradictoire qu’il faut chercher à instaurer et certainement pas dans le prétoire de tribunal correctionnel.
    Chercher à rendre le débat public accessibe à tout le monde et ouvert à toutes les opinions est le combat d’aujourd’hui, il y a tas de idées, de critiques et d’analyses de la société et du monde qui ne sont pas mises sur le devant du débat public. Pourquoi ? ce n’est pas parce qu’elles sont interdites, mais tout simplement elles sont marginalisées, voire occultées par ceux qui possèdent le pouvoir médiatique, y compris ces associations.

    « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté, dans les cas déterminés par la Loi. » article 11 de la Déclartion des Droits de l’homme et du citoyen.
    Deux attitudes peuvent découler de cet article, soit la priorité à la liberté d’expression, soit la priorité à l’ordre public. Et on emprunte malheureusemet de plus en plus la deuxième attitude.

    • Par Senatus populusque (---.---.---.69) 13 janvier 2011 11:40
      Senatus populusque (Courouve)

      « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la loi. » Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, article 10, proposé par Louis de Castellane (1758-1837, emprisonné sous la Terreur) et Jean-Baptiste Gobel (1727 - mort guillotiné le 13 avril 1794).
       
      « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme ; tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. » Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, article 11, proposé par le duc Louis-Alexandre de La Rochefoucauld d’Enville (1743 - tué le 4 septembre 1792 par des volontaires qui faisaient la chasse aux aristocrates).

  • Par non666 (---.---.---.38) 13 janvier 2011 11:34
    non666

    1) SOS Racisme
    Sos racisme est l’officine « anti-raciste » du PS comme le MRAP et la Licra etaient celles des communistes et des Trostskistes.
    Le PS ayant eu un déficit pour ramener grace a de faux nez les jeunes egarés vers l’AJS (Association des Jeunesses Socialistes) , il a fallu creer en urgence, les filiales ad hoc.
    Il faut comprendre que ce ne sont que des tremplins de carriere comme l’est « Ni putes ni soumises » aujourd’hui.
    On voit d’ailleurs souvent les anciens barons de « l’antiracisme » s’afficher parmis les autres éléphants roses..
    La première passerelle a ramené Ces gens la directement dans la hiererchie du PS quand DSK a utilisé un autre des relais du PS , les syndicats etudiants, a abandonner la mutuelle qu’il controlait pour la vendre aux interets privés...
    DSK etait aux maneouvre et la Justice a estimé que son action valait d’etre payer...
    En echange AXA et quelques autres ont créée des poles d’emplois fictifs pour les « anti-racistes » et ont été bombardées entreprises citoyenne avec comme objectif de promouvoir des concept à la con comme le CV anonyme....
    Des « mairies de Paris » cachées dans des entreprises privées , en quelques sorte...

    L’antiracisme est la version de gauche de la justification de la destruction de la nation française, via ses solidarités.
    Pour un parti qui a renoncé au marxisme, et donc a son internationnalisme, le seul mobile ne peut etre que la justification de la mise en concurrence des travailleurs française avec la main d’oeuvre immigrée concurrente et moins disante au niveau salarial.



    2) Mein Kampf
    Au vue de ce que l’Auteur ecrit, il ne l’a visiblement pas lu.
    Il y a une grosse confusion entre ce qu’ecrivent les enseignants de gauche sur Mein kampf et ce que ce livre contient reelement.
    D’ailleurs les « anti-fachistes » , avant guerre, en recommendaient la lecture...

    Le sceau du tabou qui frappe l’accès direct a ce livre a une logique beaucoup plus malsaine.

    Hitler y etablissait un lien entre les Juifs, les francs maçons , et l’organisation des crises economiques.
    On peut ne pas etre communiste et lire l’analyse critique du capitalisme que fait Marx.
    On peut meme y trouver de nombreux points pertinents.
    Pour « Mein Kampf » , il serait souhaitable qu’en le decouvrant , le lecteur n’y trouve pas d’etonnante resonnance avec ce qui arrive aujourd’hui.

    Quelqu’un sait quelles banques US sont derriere la crise actuelle ?
    Et les crises de 1907 , de 1929 , de l’abandon de la convertibilité Or du dollar , des crises des années 80 et 90 et actuelle ?
    Quelqu’un sait a qui appartiennent ces banques ?

    Qui finance le nouveau Temple de Jerusalem ou doit apparaitre le nouveau messie (l’antechrist) ?
    Pourquoi ce temple (juif) reprends t’il tous les codes et tous les symboles de la Maçonnerie dans son architecture ?

    Pourquoi toutes les lois « antiracistes » ont elles été ecrites dans les loges et en particulier au sein du « grand orient » (ce qu’il a ouvertement revendiqué)
    Pourquoi la franc Maçonnerie a t’elle eu a se pencher sur les sujets comme l’antiracisme, dans toute l’Europe , juste avant que l’Europe ne se construise ?
    Qui donne les ordres et les sujets de reflexion ?

    Pourquoi oeuvre t’elle aujourd’hui, dans l’ombre pour le rapprochement avec israel de l’Europe ?


    • Par Leviathan (---.---.---.236) 13 janvier 2011 13:13
      Leviathan

      Concernant SOS Racisme, en effet, il faut voir la vidéo ci-dessous :
      L’imposture SOS Racisme dévoilée par Serge Malik (1990) chez Ardisson

    • Par Canine (---.---.---.41) 13 janvier 2011 14:43
      Canine

      @ non 666

      J’ai lu Mein Kampf (du moins, une version française que j’ai trouvé sur emule), et effectivement Hitler accuse les Juifs de tout ça. Ce qui lui manque, c’est une preuve de relation de cause à effet. Enfin, sauf à ce que vous arriviez à me démontrer que l’extermination des Juifs peut apporter la paix pendant 1000 ans, je maintiendrais que c’est n’importe quoi. Tout ce dont les Juifs sont accusés dans Mein Kampf, si vous les supprimez, les problèmes en question demeurent.

      Personnellement, si je devais développer un peu sur la question, je ne vois dans l’antisémitisme hitlérien qu’un écho des accusations qu’on fait aux Juifs depuis des siècles. le vilain banquier juif, c’est pas une invention hitlérienne, les rois, les tzars (exemple concret au hasard, Philippe le Bel), se servaient régulièrement de cette image pour trouver un coupable aux maux du peuple et faire d’une pierre deux coups. C’était assez facile et pratique, les Juifs étaient très souvent banquiers, car capable (en terme de droit) de pratiquer l’usure interdite aux bons chrétiens (même si pas exclusivement certes, il y avait aussi des banquiers italiens, souvent Lombards, cf la rue éponyme à Paris). Il y eu des périodes où si tous les Juifs n’étaient pas banquier, tous les banquiers étaient juifs. Il était donc facile pour les souverains d’accuser à l’occasion les Juifs de tout et n’importe quoi, leur impopularité étant acquise (on déteste facilement les puissants à qui ont doit beaucoup d’argent, à fortiori quand ils sont aussi accusés d’avoir tué le Christ), et bruler quelque charrette de youpins permettait de faire plaisir au peuple (premier coup) tout en renflouant les caisses de l’Etat (deuxième coup). La seule différence entre les souverains élus par Dieu à leur poste et Hitler en matière d’antisémitisme, c’est que les souverains étaient conscient de se foutre de la gueule du monde, alors qu’Hitler y croyait vraiment.

      Accessoirement, je suis partiellement d’accord avec ce que vous dite, derrière les crises économiques, il y a des banques, et derrière les banques, il y a souvent des Juifs, c’est un fait, et un fait historique. Cependant, il n’y a pas « tous les Juifs » derrière les banques, mais seulement quelqu’uns, et quand les banques sont tenus par d’autres communauté, elles posent souvent le même problème. Prenons un des plus grands exemple de complot bancaire de l’histoire, la Renaissance italienne. Et quoi la Renaissance est-elle un complot ou une crise me direz vous ? Elle n’est ni l’un ni l’autre, mais elle s’en est nourri. Ce qui a permis la Renaissance, c’est la plénitude économique dans laquelle baignait certaines grandes cités d’Italie, notamment Florence. D’où venait cette manne financière ? Florence était tenue par une riche famille de banquier, les Médicis, qui n’avait rien de juifs. En plus de vendre de l’argent, les Médicis étaient aussi des vendeurs d’armes. Juste à coté de l’Italie, il y avait deux grands royaumes, la France et l’Angleterre, tout deux très prompts à se faire la guerre. En général, des guerres ponctuelle, qui duraient une poignée d’année. Mais c’était sans compter l’intervention occulte de Médicis. En mettant en place un immense système de crédit aux monarchies belliqueuses pour qu’elles puissent s’armer et entretenir leur guerre, tout et en leur vendant des armes toujours plus performantes, rendant des nouveaux achats obligatoires afin de ne pas arriver avec du matos obsolète sur le terrain, les Médicis faisaient d’une pierre trois coups, créant ainsi la plus longue guerre de toute l’Histoire, la guerre de cent ans. D’un autre coté, pour assurer la paix et leur pouvoir politique chez eux, ils finançaient art et aménagement urbain, afin de contenter leur propre peuple, baignant dans une paix éclairée. Chaque morceau de marbre délicatement taillé par les Donatello et autre Brunelleschi, dont les travaux décorent toujours nos plus jolis musée, a été financé par le sang des soldats de France, de Navarre et d’Angleterre. Vous admettrez que comme complot bien dégueulasse, c’est pas mal. Accessoirement, c’est aussi des armes estampillés Médicis et vendu à crédit qui ont servi à la prise de Constantinople par Mehmet II, permettant ainsi au souverain Ottoman d’achever l’empire Byzantin (de toutes façon, quasiment tous les canons d’Europe de l’époque venaient de chez eux). Et le pire, c’est qu’aujourd’hui encore, le noms de Médicis reste synonyme d’humanisme, de développement culturel etc... C’étaient des bons ceux là. Pour autant,est-ce qu’en brulant tous les Italiens, on aurait une quelconque chance d’avoir la paix pendant 1000 ans ? J’ai un doute.

    • Par Canine (---.---.---.41) 13 janvier 2011 14:50
      Canine

      Accessoirement, comme je vous connais un peu monsieur non66, vous aller chercher des sources sur cette partie occulte de la vie des Médicis. Vous en trouverez très peu, voir rien à ce sujet (même pas sur wikipédia), puisqu’en général, c’est surtout les personnages de fin de leur histoire que l’Histoire retient. On trouve des références à droite à gauche dans des bouquins d’histoire de l’Art, mais personnellement, je dirais que c’est encore dans la saga romancière qui leur a été consacré par Sarah Frydman qu’on trouve le plus d’info rangées dans l’ordre (malgré une écriture et une intrigue lourdement féminine).

    • Par soulmanfred (---.---.---.47) 13 janvier 2011 16:11

      non666
      Au vue de ce que l’Auteur ecrit, il ne l’a visiblement pas lu.
      Il y a une grosse confusion entre ce qu’ecrivent les enseignants de gauche sur Mein kampf et ce que ce livre contient reelement.
      D’ailleurs les « anti-fachistes » , avant guerre, en recommendaient la lecture...

      tu racontes un jolie paquet d’conneries et le tout bien emballé .

    • Par Talion (---.---.---.142) 13 janvier 2011 17:23
      Talion

      "Personnellement, si je devais développer un peu sur la question, je ne vois dans l’antisémitisme hitlérien qu’un écho des accusations qu’on fait aux Juifs depuis des siècles. le vilain banquier juif, c’est pas une invention hitlérienne, les rois, les tzars (exemple concret au hasard, Philippe le Bel), se servaient régulièrement de cette image pour trouver un coupable aux maux du peuple et faire d’une pierre deux coups. C’était assez facile et pratique, les Juifs étaient très souvent banquiers, car capable (en terme de droit) de pratiquer l’usure interdite aux bons chrétiens (même si pas exclusivement certes, il y avait aussi des banquiers italiens, souvent Lombards, cf la rue éponyme à Paris). Il y eu des périodes où si tous les Juifs n’étaient pas banquier, tous les banquiers étaient juifs. Il était donc facile pour les souverains d’accuser à l’occasion les Juifs de tout et n’importe quoi, leur impopularité étant acquise (on déteste facilement les puissants à qui ont doit beaucoup d’argent, à fortiori quand ils sont aussi accusés d’avoir tué le Christ), et bruler quelque charrette de youpins permettait de faire plaisir au peuple (premier coup) tout en renflouant les caisses de l’Etat (deuxième coup). La seule différence entre les souverains élus par Dieu à leur poste et Hitler en matière d’antisémitisme, c’est que les souverains étaient conscient de se foutre de la gueule du monde, alors qu’Hitler y croyait vraiment. « 

      Je ne peux être que d’accord avec cette analyse... Ce n’est pas parce que quelques membres d’une communauté sont des connards finis et avérés qu’il faut la condamner dans son ensemble...

      Ce genre de raccourci, nous savons déjà ou il mène...

      La seule chose intelligente à faire est d’identifier les réseaux sur lesquels s’appuient cette bande de sales cons (Bildelberg, Trilatéral, Franco-américaine, Le Siècle, etc...), les qualifier  »d’entreprises terroristes«  et de jeter l’ensemble de ses membres au cachot pour  »association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste" et autres complicités.

      Avec cette très simple méthode on a déjà de quoi bien nettoyer les écuries d’Augias !

    • Par non666 (---.---.---.36) 13 janvier 2011 17:48
      non666

      Curieusement Canine et Talion, je suis d’accord avec vous.

      1) Tuer les juifs ne supprime pas les problèmes : 
       la demonstration par l’absurde est faite par l’Allemagne Nazi.

      2) Faire de l’Amalgame entre TOUS les juifs et Ceux qui oeuvrent au sein du sionisme, au sein d’interets finaciers , au sein des groupes Bilderberg , trilétérale et autres factions factieuses est risqué.
      Mais le fait est que la communauté juive, si elle est organisée en france , l’est autour du sionisme et de la defense d’israel. Il suffit de voir les discours du CRIF , de reperer le changement de la FDII qui est passé de son appelation originelle (Force de Defense d’Israel sur Internet) a une pseudo organisation de lutte contre l’Antisémitisme ...tout en gardant les meme initiales (les cons !)
      A Zev Sternehl qui disait ouvertement que si on etait Juif ET croyant ET qu’on croyait que l’israel terrestre etait l’Israel de la terre promise,, le devoir imposait de se rendre en Israel et d’y defendre sa foi, d’autres ont eu d’autres réponses :
      BHL entre autres qui revendiquait que le prix a payer pour ne pas vivre en israel etait de la defendre d’ici... ce qui est l’aveu de l’agent en mission !
      DSK avoue sur radio J qu’il se lève chaque jour en se demandant ce qu’il peut faire pour Israel

      Donc on ne peut pas faire d’amalgame, mais ceux qui parlent ne sont que d’une opinion et d’une seule...

      Quand aux medicis , vous auriez pu aussi parler des templiers et des Lombards, des Protestants (banques Vernes) pour me signifier que tous les Banquiers n’etaient pas juifs.
      On pourrait aussi rire de bon coeur, tous ensemble de l’Hypocrisie de la Finance « islamique » ou de ces catho-tradi qui oeuvrent dans la finance....

      Il reste le fond : existe t’il une machinerie derriere tout ceci, oui ou non ?
      Trilatérale, Bilderberg , Siecle, cercle de l’Oratoire, IFRI, CFR , Neo-cons , Vrais cons de chez nous... ne sont ils pas tous liés ?

      Dressons des listes
      Qui controlent l’Information en france ?
      Bouyghes , Lagardere , Rottschild, Weil , Beterlsmann , Dassault...
      Quelques points communs ?

      Qui controlent les banques chez nous ?
      Il faudrait la repartition du capital , mais il y a quelques traces, en tout cas, aux etats unis les plus grosses sont connues

      Qui controlent l’armement, le BTP et les marchés publics ?....

      Si ce n’est pas un profil a la Neo-cons que je montre du doigt (grande finace et interet pro-israelien) je ne vois pas d’autre profil plus explicite.



    • Par armand (---.---.---.1) 16 janvier 2011 17:55
      armand

      Achhh !
      Le nazional-sozialiste Totenkopf a le mérite de sortir dans toute son archéo-splendeur la vulgate
      hiltlérienne (et pré-hitlérienne, genre Drumont) sans le moindre camouflage.
      Avec une bonne louchée d’anti-maçonnisme façon Coston et Compagnie.

      Mais en charriant la contradiction fondamentale de son espèce d’antisémitisme obsessionnelle : les Juifs ont toujours tort, quoi qu’ils fassent, tout et son contraire (en anglais c’est plus rigolo : be damned if they do, be damned if they don’t).
      En somme, haro sur les banquiers apatrides, mais lorsque le banquier apatride se transforme en guerrier nationaliste, haro tout de même. Sans oublier, haro sur les révolutionnaires juifs, responsables de la révolution russe.
      Même Julius Evola avait donné acte de cette transformation.

      Petite question, mon petit Stürmer : dans votre délire à propos du Temple de Jérusalem, pourquoi les Juifs n’auraient-il pas leur Temple, puisque les Chrétiens ont le Vatican, les Musulmans la Mecque ?

      Remarquez, vous semblez suivre point par point votre maître à penser Reyssan, qui lave Zemmour de l’opprobre général qu’il voue à sa race, affirmant même que pour lui, Zemmour n’est pas juif...
      Je doute que Zemmour apprécie ce type d’hommage !

    • Par armand (---.---.---.1) 16 janvier 2011 20:36
      armand

      En quoi le fait de réclamer que tout peuple, y compris les Juifs, aient leur terre, serait-il scandaleux ?
      C’est bien la malhonnêteté des antisémites - soit ils reprochent aux juifs d’être des apatrides, soit ils les traitent de nationalistes guerriers.
      Comme en d’autres temps, sans craindre le ridicule, on fustigeait tantôt les banquiers, tantôt les bolcheviks.

  • Par Yvance77 (---.---.---.51) 13 janvier 2011 11:36

    Salut,

    Ce qui sent mauvais c’est une organisation telle que celle-ci qui ne vit que des subsides de l’Etat en ne créant rien de chez rien. C’est quoi l’utilité de ses crétins ?

    C’est facile ces 4 spots ne prennent que des phrases brutes sans les replacer dans une analyse globale.

    Maintenant dire le mot « arabe » seul va bientôt constituer un crime de lèse majesté. Alors si l’on veut dire : Les Arabes sont des peuplades etc..." il va falloir si prendre comment demain ?

    Toutes ces officines commencent sérieusement à faire chier le poplulo et il faudra bien s’en occuper.

    Alors il faudra le répéter souvent mais OUI concernant la petite et moyenne délinquance l’on trouve aujourd’hui en majorité des gens issus de l’immigration et de souche migratoire et principalement d’Afrique du Nord et sub-saharienne.

    Alors que concernant le grand banditisme c’est plus des autochtones de la vieille Europe.

    En disant, cela qui ne sont que des faits aussi brutaux, il ne me semble pas que je fasse preuve d’un quelconque racisme.

    Et ce, d’autant plus qu’il existe des raisons conduisant à ces dérives inciviques et répréhensibles.

    EZ n’est en rien à jeter aux orties, car bien souvent il a raison dans ses analyses et comme je le disais hier, il se vautre sur les remèdes.

    A peluche

  • Par jef88 (---.---.---.163) 13 janvier 2011 11:47
    jef88

    @FRIDA
    Deux attitudes peuvent découler de cet article, soit la priorité à la liberté d’expression, soit la priorité à l’ordre public. Et on emprunte malheureusemet de plus en plus la deuxième attitude
    .

    Mais quand on bloque la soupape de la cocote-minute, elle explose.... Et l’ordre public ???

    @ TOUS
    Ce qui est véritablement intolérable , c’est l’ethnicisme, le culte de la minorité visible, la discrimination (positive ou négative)

    Ce qui est véritablement intolérable c’est l’oubli de toute une population « de souche » qui vit dans les campagnes avec des écoles au rabais, une absence de services publics.
    Et quand on mêle tout cela on a un mélange explosif.

    Mais dans les palais de la République on est loin de tout cela....

    • Par non666 (---.---.---.38) 13 janvier 2011 12:28
      non666

      Assez d’accord.

      Ils controlent l’information, installent des machines a voter.
      Mais ils ont cassé depuis longtemps le thermomètre
      Alors comme le premier joueur de poker venu, ils bluffent, ils esperent que rien ne reagira.
      Sauf que quand cela va peter, ils seront les premiers fuir en nous laissant les pauvres Maires portant leurs couleurs comme seuls exutoire à la juste colère du peuple....

  • Par rocla (haddock) (---.---.---.134) 13 janvier 2011 12:39
    rocla (haddock)

    sur ce site on a le même genre d’ individu , il traite de facho tout être 

     lui semblant contraire à son éthique , osant traiter de crétin un chanteur
     connu le jour de sa mort et dont les funestes élucubrations font  fonds
     de commerce du site en question et celà dure depuis des années 

    c ’est SOS Morice  , le dénonceur copieur-colleur  du Nord qui nous
     rappelle les heures les plus sombres de Tourcoing .....coin-coin..... smiley
  • Par A. Nonyme (---.---.---.55) 13 janvier 2011 12:50
    A. Nonyme

    Belle analyse teintée d’humour.

  • Par Albar (---.---.---.139) 13 janvier 2011 13:03
    Albar

    Zemmour le français juif maghrébin au secours de la france contre la racaille, a déja oublié les affaires douteuses des Zemmours des années 60, et de leurs semblables qui ont bien grimpés depuis. Halte à la stigmatisation !

  • Par cocasse (---.---.---.36) 13 janvier 2011 13:24
    Cocasse

    Raz le bol de ces « assos ».

    Ce sont juste des colons au service d’autres colons, et ayant abusé de notre tolérance.
    Autrefois, les conquêtes se faisaient par les armes.
    Aujourd’hui, ces promoteurs de l’invasion profitent des failles de notre système pour retourner nos lois à leur profit, et fabriquer le culte de l’immigré-roi.

  • Par Canine (---.---.---.41) 13 janvier 2011 14:53
    Canine

    Je vous remercie tous de ne pas avoir relevé jusqu’ici une terrible faute de mon article, ce n’est bien évidemment pas Platon qui converse avec Thrasymaque, mais Socrate. J’ai tendance à penser que les deux ne forment qu’une entité, mais c’est mon point de vue, et il n’a rien de démontré, mea culpa.

  • Par courageux_anonyme (---.---.---.217) 13 janvier 2011 15:10

    Si seulement ce procès menait à la légalisation des statistiques ethniques, tout ça ne serait pas inutile.

  • Par Tartiflette (---.---.---.103) 13 janvier 2011 17:08
    Tartiflette

    Bonjour,

    La FRANCE est une république démocratique.

    Chacun a le droit de dire ce qu’il veut, Eric Zemmour y compris.

    Quand aux racistes étrangers ou d’origines étrangères qui polluent la France, dans l’intention de se remplir les poches à bon compte, il vaut mieux qu’ils sachent qu’il est préférable d’être sou(s)chien que sous cafards.

    Il est parfaitement scandaleux de ne plus pouvoir dire ce que l’on veut dans mon pays la France, sans que tous les arriérés, dont même leurs pays ne veulent plus puisqu’ils les laissent partir si facilement, nous sautent dessus à coup de gros « prouttt » !.

    Si la France leur déplaît tellement, pour quelles raisons ne retournent-ils pas chez eux ?

  • Par rocla (haddock) (---.---.---.134) 13 janvier 2011 17:54
    rocla (haddock)

    passe que le couscous Garbit il est bon comme là-bas .....

  • Par bluerage (---.---.---.114) 13 janvier 2011 17:59

    « mefions nous des idées qui puent »

    sacrée campagne de pub qui ressemble à une lapidation, un lynchage mediatique

    l’intelligence, la recherche, le raffinement de ce slogan manichéen touche au sublime, combien de kilos de drogues ont été fumés ou sniffés pour nous ressortir un tel slogan

    les donneurs de leçons et encaisseurs de chèques sont de sortie...

  • Par morice (---.---.---.112) 13 janvier 2011 18:04
    morice

    Encore une fois, je ne trancherai pas le débat qui oppose Zemmour à SOS Racisme, d’autant qu’un juge va le faire sous peu.


    vous devriez pourtant, car le fascisme ça nait comme ça.....

    en laissant dire des choses qui se voudraient anodines mais qui ne le sont absolument pas : Zemmour banalise les fachos.
  • Par diego149 (---.---.---.124) 13 janvier 2011 18:04
    diego149

    Ce qui « pue » c’est SOS racisme, la LICRA, le MRAP etc. Toutes ces associations qui sont des gendarmes de la pensée , qui sucent l’argent des contribuables français et qui font des procés tous azimuts pour justifier leur existence.

    • Par pastori (---.---.---.117) 13 janvier 2011 18:55

      diego


      vous qui n’êtes pas Français vivez en Amérique latine, c’est très gentil de vous soucier de l’argent des contribuables de notre pays et de la charge de travail pour nos magistrats et nos tribunaux. smiley

      C’est tellement aimable à vous qu’il va falloir que nous accordions le droit de vote à tous les latinos - américains qui ont tant de sollicitude à notre égard. smiley

      dites nous ce qui ne va pas chez vous car c’est tellement loin qu’on a du mal à savoir, et on essayera aussi de vous donner de bons conseils.
    • Par pastori (---.---.---.117) 13 janvier 2011 18:59
      « Ce qui »pue« c’est SOS racisme, la LICRA, le MRAP etc. »

      d’ailleurs c’est étonnnat que de si loin vous perceviez si bien les odeurs .
      vous en avez un sacré nez ! à coté Syrano.... smiley
    • Par diego149 (---.---.---.124) 13 janvier 2011 19:46
      diego149

      Vous voyez mon cher Pastori nous les latinos sommes bons et altruistes par nature smiley Peut être notre éducation chrétienne smiley
      Bien sûr que je me préoccupe de vos impôts. Je veux qu’un retraité comme vous puisse vivre sans besoin. Bien qu’étant tout ce que vous dites cher ami, je connais la France car j’y ai étudié et j’y retourne assez souvent. Donc je m’intéresse. Le fait que chez nous tout ne sois pas merveilleux n’empêche pas de regarder ce qui se passe ailleurs et d’avoir un humble avis. Il y a bien pas mal de français sur ce site qui ont un avis très tranché sur ce qui se passe chez nous (Venezuela, Cuba...) sans y avoir mis les pieds.
      Quand à l’odeur dont vous me parlez, je n’ai fait que reprendre le terme employé qui a mon avis d’ailleurs est surtout digne d’une cour de récréation.
      Cela dit mon cher Pastori sans rancune et Feliz año nuevo comme on dit chez nous. Je vous laisse aller au dodo car il se fait tard chez vous et je respecte votre grand age. smiley

    • Par pastori (---.---.---.117) 13 janvier 2011 22:52

      du haut de mon grand âge de mes 67 ans mon cher diégo, qui êtes autant sud américain que moi je suis belge, vous aurez le plus grand mal à me prendre pour un con.


      par contre votre avatar évoque pour moi l’ image de ces magnifiques populations torturées par ces épouvantables pouvoirs militaires heureusement aujourd’hui éradiqués.

      populations inconnues mais si proches dans nos livres illustrés de l’enfance lorsque nous avons vibré avec zorro qui pourchassait ces horribles dictateurs. 
      ce sont des choses qui restent.
    • Par diego149 (---.---.---.124) 13 janvier 2011 23:35
      diego149

      Désolé de vous contredire mon cher Pastori et bien que n’étant pas d’accord avec vos idées je ne vous prends pas pour un con. Je suis réellement colombien quoique vous puissiez penser,mais il est vrai que j’ai passé plusieurs années en France et que je continue à y venir de temps en temps.J’ai aussi ici beaucoup d’amis français ce qui me permet de parler le français. Quand à mon avatar comme vous dites je l’ai choisi par respect pour la culture indigène.

  • Par morice (---.---.---.112) 13 janvier 2011 18:08
    morice

    Le slogan des idées qui puent est une réponse au Bloc Identitaire : vous auriez au moins pu vérifier son origine, au lieu de nos sortir vos platitudes...



    vous auriez vu ça avant, vous n’auriez pas foncée tête baissée dans vos bêtises....

    d’ailleurs, ces idées de débile du Bloc Indentitaire vous osez venir ici les colporter telles quelles 

    « Quand un Blanc se fait passer à tabac, et ce même alors que les agresseurs ne cachent pas une seconde la motivation raciale de l’agression, c’est pas du racisme, c’est la-faute-à-la-société, au chômage, etc.. aucun collectif anti racisme ne relayera l’info »

    c’est FAUX, et vous le savez, mais votre RACISME fondamental ne peut s’empêcher de l’écrire : Pouah, c’est votre article qui sent !
    • Par Canine (---.---.---.147) 13 janvier 2011 19:39
      Canine

      Et bien Morice, je vais faire simple pour vous répondre : vos propos puent. Je pourrais faire mieux comme argument, mais comme vous semblez trouver ça suffisant, ça suffira, je me mets au niveau.

    • Par ffi (---.---.---.3) 14 janvier 2011 05:52
      ffi

      C’est évident que, pour avoir rencontré bon nombre de migrants (jusqu’à me métisser), que ceux-ci n’ont rien à envier aux français en terme de racisme. Même plus, étant donné que personne ne les a éduqué au nom de « c’est pas bien », et qu’il n’ont pas eu à tirer les conséquences des idéologies de la seconde guerre mondiale.

      La ruse favorite (type cortex) consiste à accuser l’autre de fasciste pour s’excuser par avance de commettre un acte raciste.

      La sur-représentation des populations d’origine étrangère dans les faits de délinquance, s’explique parfaitement par le racisme des migrants et leur haine envers les autochtones.

  • Par rocla (haddock) (---.---.---.134) 13 janvier 2011 18:11
    rocla (haddock)

    C’ est vrai , pouah pouah pouah trois fois pouah ça sent le Morice là .....

  • Par rocla (haddock) (---.---.---.134) 13 janvier 2011 18:12
    rocla (haddock)

    c’ est quand-même dommage qu’ on enlève si souvent mes posts , je me régale à enchérir Morice .....

  • Par frichard (---.---.---.198) 13 janvier 2011 18:57

    Cher auteur,

    Tout d abord, j’aimerai vous remercier pour cet article qui nous donne un avis un peu plus profond que ce que l’on voit habituellement dans d autres media. J’aimerai partager quelques remarques sans ceder a la tentation de lancer un « tu es fasciste » ou « tu es une pourriture communiste » pour masquer le manque de precision de mes arguments.

    Je vis actuellement depuis 8 ans aux Pays Bas, j ai vécu deux ans en Allemagne et 14 mois aux EU.

    Je vis a l’étranger non pas pour des raisons financières (je pense que cela a ete moins intéressant pour moi financièrement, a voir) mais plutôt pour vivre une aventure et donner plus de piments a ma vie. J’utilise un clavier QWERTY et donc je n’ai malheureusement pas d’accent et je n’écris pas comme je le souhaiterai.

    Je pense que le racisme est quelque chose de naturel. Petite précision, naturel au sens d’instinctif et non pas au sens ou celui-ci devrait être accepter. En effet, je me souviens quand il y a 12 ans, j ai vu pour la première fois une caissière musulmane voilée. J’ai ressenti une gene qu’aujourd’hui encore je n’arrive pas totalement a expliquer. Je pense que cela entrait en conflit avec mon education qui disait qu il ne fallait pas etre couvert a l’interieur des batiments, ou encore que je n’etais simplement pas habitue a voir une personne voilee. Je vais avancer un argument que malheureusement je ne peut reelement verifier et donc hautement contestable. Je pense que cela fait partie de notre instinct de survie de se mefier (meme d’avoir peur) d’une situation/personne qui entre en conflit avec ce que l’on a appris. Je pense que tout le monde ressent cette gene quand il voit des choses differentes (chinoise en tong, costume de Jean-Paul Gauthier etc...). Maintenant je pense que les differences culturelles sont une interpretation de ce qui est « bien ou mal ». C est la raison qui m’a certainement pousse a ressentir la gene que je viens d’evoquer.

    Si l’on m’a appris toute ma vie que la polygammie etait quelque chose de terrible et que je vois un polgamme, je le cataloguerai tres rapidement comme une menace ou comme quelqu’un de « mauvais ».

    En plus la reaction sera proportionel en fonction du degré d’importance du conflit entre la situation de quelqu’un et ses propres principes. Dans l’exemple du polygamme, un homme qui a plusieurs relations sera moins choque qu’une feministe.

    Neanmoins, grace a notre savoir, la structure de notre société, nous avons établi des lois qui régissent notre société non pas en fonction des réactions instinctives de chacun mais en fonction de règles que l’on veut objectives.

    Deux points sont pour moi importants :

    • Chaque personne est egale en droit et en devoir quelque soit son sexe, religion, couleure de peau etc....

    • A part quelques exceptions pres, une personne ne peut etre responsables des actes de quelqu un d’autre. (les exceptions sont par exemple les parents et leurs enfants, les dirigeants de societe...).

    Pour moi ce sont deux points qui sont essentiels dans les sociétés occidentales. Ce qu’a dit Eric Zemmour entre a mon avis en conflit avec les deux points precedement nommes. Je me met a la place des arabes et des noirs (j’utilise ce vocabulaire car c est celui employe par E. Z.) qui sont continuelement controles. Je suis moi meme blanc et l’on a contrôle mon identite que de rares fois. Mais a chaque fois je ressentais une pointe d’enervement et de sentiments negatifs par rapport au policier. Cependant c est la loi et je dois m’y plier. Neanmoins, j’aurai peut etre une autre reaction si cela m ;arrivait quotidiennement et que je soupconnerai que le policier ait des avis de suspicions a mon egard.

    En plus pourquoi devrais je supporter les conséquences d’actes de quelqu un qui me ressemble ? Si j’avais 1000 sosies qui ont tues, devrais je etre mis sous contrôle judiciaire parce que je ressemble a 1000 meurtrier ? Peut etre que cela éviterai un meurtre ? Ou alors je tuerai un policier, car de toute facon on me considere comme un meurtrier ? Il y a d’ailleurs un épisode de Seinfeld ou un gars a d’enormes problemes parce qu il porte le meme nom/prenom qu’un tueur en serie.

    Neanmoins je dois admettre que c’est un travail fastidieux long et complique de ne pas avoir cette reaction de rejet dont j’ai parle. De ne pas mettre « tout le monde dans le même sac ». Est ce que j’ecrirai le meme article si j’etais blesse par un arabe ou par un noir ? Je veux penser que oui. Bien sur j’aurais des reactions racistes, je l’admet volontiers. Mais ma ligne directrice ne devrait pas changer. Je veux construire une societe qui respecte les points precedemment cites. Et je dois dire que dans une situation, être raciste m’aurait permis d’eviter un gros problème financier.

    De plus les problemes de banlieues et d’insecurite sont tres vieux. L’assomoir ou les Miserables presentent les problemes d’insecurite de l’epoque et j’ai vu Cyrano de Bergerac dernierement. Cyrano est alle se battre dans un quartier « coupe gorge » ou soi disant personne ne pouvait rentrer sans se faire detrousser. Peut etre, cher auteur, vous qui etes un erudit d’histoire, vous pourriez nous faire un historique des problèmes d’insécurité ?

    Enfin j’aimerai faire partager mon experience personelle. J’ai la chance de travailler dans l’informatique, de m’etre force a apprendre la langue des pays ou je vis et d’avoir une bonne experience professionnelle. Cela me permet d’avoir une vie et des loisirs sans excès mais plutôt sympas. Je dois dire que de vivre a l’etranger est une experience vraiment tres enrichissante et que les recompenses au niveau personelle sont importantes. Mais le prix a payer est enorme. Etre un etranger, cela veut dire que vous avez toujours l’air idiot si vous ne prononcer pas un mot correctement, si vous faites une phrase un peu de travers. Cela veut dire que vous avez parfois l’impression que l’on prend facielement avantage de vous. Si en plus vous vivez ca sans l’avoir reelement choisi, si trouver un boulot, dans cet environement qui peut etre facielement hostile, devient une plaie, il est tres aise de devenir quelqu un de violent ou d’aigris. Donc c est pour cela qu il ne sert a rien de mettre de l’huile sur le feux.

    Pour fermer mon commentaire, je suis d’accord pour dire que l’on a peu d’influences sur son environement et sur la societe. Malgre tout, c est pour cela que pour ameliorer notre monde je m’efforce de combattre les instincts primitifs que j ai cite en ouverture de mon commentaire.Et j’invite tout le monde a faire de meme.

    Merci pour l’article et les commentaires d’internautes, meme si je ne suis pas d’accord avec tous.


    • Par FRIDA (---.---.---.97) 13 janvier 2011 19:25
      FRIDA

      Frichar
      J’ai bien apprécié votre commentaire.
      Ce que vous racontez me rappelle la réaction des bébés et des enfants en bas âges, ils leur arrivent de passer par une phase plus ou moins longue, où les visages inconnus les font pleurer de peur. Avec le temps ils s’accomode de voir des visages en dehor du cercle familial.

  • Par pastori (---.---.---.117) 13 janvier 2011 19:13

    Mr frichard


    votre contribution est intéressante et est le signe une certaine honnêteté intellectuelle.

    juste un point :
    « je pense que le racisme est quelque chose de naturel. Petite précision, naturel au sens d’instinctif et non pas au sens ou celui-ci devrait être accepter. En effet, je me souviens quand il y a 12 ans, j ai vu pour la première fois une caissière musulmane voilée. J’ai ressenti une gene qu’aujourd’hui encore je n’arrive pas totalement a expliquer.  »

    ce que vous appelez racisme dans ce cas n’en est pas un. il s’agit de religions, non de races.

    ce n’est pas du racisme de critiquer une religion. ça le devient quand on assimile la religion à des groupes ethniques indistinctement.
    les arabes ne sont pas tous musulmans et toutes leurs femmes ne sont pas voilées.

    moi-même qui suis non raciste et profondément humaniste, je me bat contre ce que certains imposent aux femmes, pas du fait de la religion d’ailleurs, mais par machisme et obscurantisme.

    savez vous que je n’ais jamais vu les cheveux de ma grand mère ? pourtant fervente catholique. ! toutes les femmes du pourtour méditerranéen (Espagne, Italie, Corse, sardaigne, Sicile,...) portaient le foulard avant guerre. la voilette de dentelle noire cachant le visage était portée en permanence pour les grands deuils !

    le progrès et le savoir a supprimé tout ça.

    ça m’aurait fort ennuyé que globalement on crache sur ces femmes d’alors comme on le fait avec les actuelles musulmanes.
    cordialement


    • Par Marc Bruxman (---.---.---.123) 13 janvier 2011 19:45

      Je pense que plus que le racisme c’est une peur de la différence dont l’auteur voulait parler. Racisme, Islamophobie, antisémitisme il n’y a pas de grandes différences entre ces phénoménes si ce n’est la haine de l’autre.

      Le problème c’est que le caractère visible de ces minorités fait qu’elles sont sans arret repérées dans leur actions et que des stéréotypes se créent vite.

      Si il n’y a que des blancs dans un pays et qu’un blanc fait une connerie c’est un délinqant. On sait que la délinquance existe. Si ce délinquant est issue d’une minorité visible, l’info devient différente. Pour peu qu’il y ait répétition du phénoméne pour des raisons sociales, l’association minorité = délinquant finit par se faire. C’est pareil dans tous les pays et toutes les cultures. Et comme souvent les immigrés sont en bas de l’échelle de la société (ils ont tout perdu en venant) et que la criminalité augmente quand on baisse dans l’échelle sociale, l’amalgamme se fait d’autant plus vite.

    • Par frichard (---.---.---.198) 14 janvier 2011 01:24

      Effectivement, comme Marc l’indique je parlais du racisme dans son sens large. Peut etre que le terme xenophobie irait mieux puisqu il utilise un terme de phobie qui est plus ou moins le theme de mon commentaire.

  • Par Marc Bruxman (---.---.---.123) 13 janvier 2011 19:40

    Il faudrait que les anti-racistes comprennent qu’il est bien et important de dénoncer et de régler les abus de certains membres de certaines communautés.

    La majorité des immigrés veulent juste travailler et s’intégrer. Mais il y a une minorité qui fous le bazar et détruit l’image de toute une communauté. Cette minorité la est malheureusement très visible, et au motif d’un anti-racisme on ne la traite pas comme on devrait c’est à dire comme de la racaille à éradiquer. C’est triste car du coup les gens honnêtes patissent des conséquences des actes de quelques barbarres.

    A chaque fois que l’on utilise les origines sociales comme excuse pour le comportement d’une racaille, on l’encourage à recommencer. On l’encourage ainsi à pourrir l’image de tous les immigrés partageant les mêmes traits physiques et se comportant bien.

    Pour en finir avec le racisme, il faut donc utiliser le karcher une bonne fois pour toute !

  • Par rocla (haddock) (---.---.---.134) 13 janvier 2011 19:49
    rocla (haddock)

    j’ pense que si les gens n’ existeraient pas ( c ’est bien dit non ? ) le racisme n’ existerait pas non-plus . 

  • Par pastori (---.---.---.117) 13 janvier 2011 19:56

    A chaque fois que l’on utilise les origines sociales comme excuse pour le comportement d’une racaille, on l’encourage à recommencer.


    la délinquance en col blanc, jusque dans ceux qui nous gouvernent, bien blancs au demeurant ’est pas stigmatisée en utilisant les origines sociales. 

    bien que ce soit par milliards et non par centaines d’euros qu’elle sévit, on ne dit pas « cette racaille de neuilly ou du 16° » quand une de ces pires racailles qui mériterait la corde accompli ses méfaits.

    et pourtant ils sont quand même « encouragés à recommencer » puisque c’est devenu un sport national au détriment des plus pauvres !

    Vous avez raison, Bruxman, contre cela, le Karcher vite, et puissant ! 
    mais on peut attendre longtemps, et les bonnes âmes toujours promptes à s’indigner, on ne les entend jamais sur ce sujet.

    • Par bluerage (---.---.---.114) 13 janvier 2011 20:11

      bou diou pastori, mais t’es bouché ou tu le fais exprès ????

      la grande delinquance n’excuse pas la petite

      l’escroc en col blanc est méprisable au même titre que la petite racaille décérébrée, sauf qu’il est rare que le col blanc aille planter le passant pour lui piquer son iphone

      à tous les niveaux la délinquance est insupportable, hélas le col blanc a le savoir pour lui, il a fait des études, connait les failles du système, a les relations et le pognon qu’il faut etc

      que notre système judiciaire « suivant que vous êtes puissant ou misérable... » est très imparfait si ce n’est complètement pourri, ok, mais n’en élevez pas une statue au salopard sans foi ni loi pour autant ! Appelez plutôt à le réformer !

    • Par pastori (---.---.---.117) 13 janvier 2011 20:35

      bleurage

      c’est moi qui suis bouché !!
      .j’ai écris ça juste en dessous : 
      « moi je suis pour punir sévèrement la délinquance, toute la délinquance, par une sanction juste et proportionnée à l’acte, et de façon individuelle et non collective.  »

      dis moi ce qui te contrarie ?

      au fait bétencour et ses conseillers ont reconnu avoir détourné du fisc des milliards qui auraient pu servir à combattre la petite délinquance et la misère.

      je ne vous entends vous époumoner ni vous étrangler ! pourtant même pas une garde à vue ! mais on lui a envoyé un chèque de quelques millions pour bons et loyaux services !

      moi je suis bouché !! tu me la copiera !

    • Par ffi (---.---.---.3) 14 janvier 2011 05:58
      ffi

      Pastori,
      vous ne faites que rapportez une phrase raciste que vous avez chopé dans la bouche d’un migrant raciste qui voulait se justifier du bien-fondé de son racisme anti-blanc..., car les migrants sont bien plus racistes que nous, ce qui explique parfaitement leurs actes de délinquance.

    • Par bluerage (---.---.---.114) 14 janvier 2011 08:58

      @Pastori

      mais on est d’accord que cette affaire est proprement scandaleuse

      mais chaque fois que l’on parle de la petite delinquance insupportable, vous evoquez la grande délinquance feutrée des salons privés comme pour excuser celle de la rue

      donc je me demande bien pourquoi cette manie de toujours escamoter un problème en en évoquant un autre, y a t’il une explication qui ne relève pas de la psychanalyse ?

  • Par pastori (---.---.---.117) 13 janvier 2011 20:06

    d’ailleurs c’est la racaille en cols blancs et tous ces spéculateurs qui s’emparent en dormant des richesses produites par ceux qui travaillent, jamais équitablement réparties, qui par leur délinquance créent ce que beaucoup ici appellent "racaille de banlieue.


    le français s’attaque toujours aux conséquences, jamais aux causes.

    surtout quand les auteurs des conséquences sont puissants. il est plus facile alors de designer parmi les plus faibles les boucs émissaires !  et là c’est la curée !

    pensez donc : pauvres, arabes, fils d’immigrés, vivant dans de ghettos ! le profil parfait de saleté de baudet ! vite, haro !

    moi je suis pour punir sévèrement la délinquance, toute la délinquance, par une sanction juste et proportionnée à l’acte, et de façon individuelle et non collective. 

    • Par Nicogene (---.---.---.219) 14 janvier 2011 09:40

      Je copie une partie de votre texte avec lequel je suis plutôt d’accord en partie :

      « d’ailleurs c’est la racaille en cols blancs et tous ces spéculateurs qui s’emparent en dormant des richesses produites par ceux qui travaillent, jamais équitablement réparties, qui par leur délinquance créent ce que beaucoup ici appellent »racaille de banlieue.« 

      La suite n’est faite que de partis pris : les arabes sont pauvres, les français idiots...

      et maintenant ici j’échange les mot »français« et »arabe" histoire de vous montrer comment vous parlez, et à quel point vous tenez un genre de discours spécial, en fait :

      l’arabe s’attaque toujours aux conséquences, jamais aux causes.

      surtout quand les auteurs des conséquences sont puissants. Il est plus facile de désigner parmi les plus faibles les bouc émissaires ! et là c’est la curée !


      pensez donc : aisés, français, fils de français, vivant dans des maisons ! le profil parfait de saleté de baudet ! vite, haro !

      Voilà et puis la fin je reste d’accord avec vous ....
      « moi je suis pour punir sévèrement la délinquance, toute la délinquance, par une sanction juste et proportionnée à l’acte, et de façon individuelle et non collective.  »

      Non seulement personne ne dit le contraire mais en plus c’est hors sujet... On voit bien que dès qu’on touche au tabou du racisme on est dans l’émotion et non plus dans la réflexion. Quel est donc le rapport avec la campagne de SOS Racisme sur les idées de Zemmour ?
      Cela vous dérange car vous croyez qu’on veut taper sur les arabes et les noirs. Rien n’est plus FAUX. Taire la vérité c’est au contraire le meilleur moyen de les déshumaniser. En effet ce sont des gens tout à fait capables au même titre que les blancs, le jaunes et toutes les couleurs. Ceux qui malgré le niveau de vie en France n’arrive pas à faire autre chose que des actes de délinquance ne sont pas excusables. Ce n’est pas de la faute d’un autre. C’est sa faute à lui même si ca ne vous plait pas. Moi personne ne me fait de cadeau. Etant donné qu’ils sont justement égaux avec les autres Français, il n’y a aucune raison de dire que la délinquance est la conséquence des Français. Il n’y en a aucune pour faire semblant que la majorité des délinquants (et non pas la majorité des arabes et des noirs comme vous semblez l’entendre malgré les très nombreuses explications de texte qui foisonnent) sont justement des noirs et des arabes. Ce n’est pas en faignant d’ignorer ce problème qu’on le résoudra.
      Je dirais même, mais cela n’engage que moi, que ce sont justement tous ces antiracistes, humanistes et défenseurs des droits de l’homme sur le tard qui ont créé cette situation. 
      Cependant on peut continuer à faire comme si rien ne se passait et se retrouver un jour avec une guerre civile par exemple. Méchant mot que celui-là. Peut-être ne devrais je pas le dire non plus. Alors attendons de nous faire tuer et on verra après.
  • Par pastori (---.---.---.117) 13 janvier 2011 20:10

    appel à manifester de la LDH :


    "Le projet de « loi d’orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure » (dite LOPPSI 2) est actuellement débattu au Parlement. Il prévoit dans l’un de ses articles l’expulsion en 48h et sans contrôle du juge de tous occupants d’habitats hors norme (tente, caravane, yourte, mobile home, maison auto-construite, cabane, bus ou camion aménagé…), sur terrain public ou privé, ainsi que la destruction de leur habitat.

    En pleine crise du logement, ce sont les pauvres qui sont visés. "

    c’est pas de la délinquence contre le peuple ?

    où sont les bonnes âmes pour se gendarmer contre ça ?

  • Par Hieronymus (---.---.---.243) 13 janvier 2011 20:29
    Hieronymus

    pendant ce temps la cette ordure de Cortex
    ce dechet immonde et infect de rap’eur
    continue a defequer ses insanites
    http://www.dailymotion.com/video/xgjiu9_cortex-reactions-proces-eric-zemmour-d-icrimination-racial_news
    lui il n’est jamais poursuivi pour injure raciale !
    c’est absolument ignoble, ignoble ..

  • Par J. GRAU (---.---.---.36) 13 janvier 2011 20:55

    Bonsoir.

    Je ne suis que partiellement d’accord avec votre article. Certes, il importe d’abord de démontrer la fausseté des idéologies racistes. Il importe également de préférer l’argumentation rationnelle à des invectives du genre « ces idées puent ». Mais cela n’interdit pas d’avoir un point de vue moral et de dire qu’on désapprouve des idées. Vous dites que cela aurait eu un sens de tuer des millions de juifs si cela avait permis d’éradiquer le cancer. Idée hautement discutable, pour ne pas dire scandaleuse ! Depuis quand a-t-on le droit d’assassiner une minorité au nom du bien-être de la majorité ? Vous voyez que, sur ce point, les connaissances scientifiques ne suffisent pas à trancher sur la question du bien et du mal, du permis et du défendu. L’idéal serait sans doute de mettre en évidence les liens entre le bien et le vrai. C’est ce qu’a essayé de faire Platon, que vous citez à juste titre. Mais ce n’est pas toujours possible. A certains moments, donc, il faut décider que certaines idées sont injustes ou dangereuses, même si on n’a pas les moyens de justifier cela par une argumentation scientifique.

    En revanche, il est très dangereux pour la démocratie de criminaliser des opinions, même si on les estime à juste titre révoltantes et injustes. Il faut laisser dire, même les pires conneries racistes, et après tâcher de réfuter ces conneries. Mais si on ne parvient pas à trouver une réfutation pleinement convaincante, je ne vois pas pourquoi on n’aurait pas le droit de dire à haute voix son désaccord. C’est sans doute insuffisant, mais c’est mieux que rien.

  • Par easy (---.---.---.174) 13 janvier 2011 20:59
    easy

    J’apprécie l’effort de Canine et des autres intervenants d’AV qui se donnent du mal pour essayer de décortiquer les astuces de rhétorique.
    Bien trop de discours, bien trop d’entreprises idéologiques ne fonctionnent que sur des trucs (et en effet lancer au moment optimal d’une conversation, une alerte aux idées qui puent, constitue une de ces astuces)
    On ne dit plus rien.

    On ne fait que jouer à un jeu de verbiage avec des cartes, compremant des atouts, des jokers parfaitement connus et agréés.
    Le premier qui peut poser un poncif floche sur la table emporte la mise, à défaut de carré d’as.

    Reste à savoir si, depuis que le verbe existe, il n’en a pas été toujours de même. Et j’ai bien peur que oui. Selon les époques, les contextes, il y avait probablement des cartes rhétoriques à placer au bon endroit pour emporter une joute.

    Si c’est bien le cas, si l’on a effectivement toujours fait semblant de discuter, ça expliquerait pourquoi, alors que nous accumulons 5000 ans de bavardages, on ne sait toujours pas répondre vraiment aux questions métaphysiques et sociales les plus basiques.

    Prenons par exemple cette histoire où l’on raconte la réplique de Dumas à quelqu’un cherchant à le blesser
    «  »«  »« On raconte qu’un jour Dumas entra dans un salon. L’un de ses détracteurs le voyant arriver changea de conversation et se lança dans une savante dissertation sur les »nègres", comme l’on disait alors. Voyant que l’écrivain restait impassible, l’odieux personnage l’apostropha directement :

    - Mais au fait, mon cher maître, vous devez vous y connaître, en nègres, avec tout ce sang noir qui coule dans vos veines.

    Dumas répliqua :

    - Mais très certainement. Mon père était un mulâtre, mon grand-père était un nègre et mon arrière grand-père un singe. Vous voyez, Monsieur : ma famille commence où la vôtre finit«  
     »«  »«  »«  »«  »«  »"

    C’est certes très adroit en termes de joute, ça cloue le bec au méchant mais hélas, là non plus, il n’y a pas de véritable débat. Cette réplique est sans aucune valeur philosophique sur le fond d’autant qu’elle reprend l’argument du mépris. de l’agresseur.





  • Par eric (---.---.---.104) 13 janvier 2011 22:15

    Tous ces débats sont sans objet.

    Le but exclusif de cette apparente police de la pensée est en réalité purement électoraliste. La gauche dite républicaine en est réduite a instrumentaliser le racisme tellement elle a conscience que même avec une crise économique d’une gravité sans précèdent récent, qui en principe devrait contribuer a sortir les sortant, elle n’est pas du tout sure de reprendre le pouvoir.

    Le déni de réalité et le double bind (le fait d’émettre un message qui affirme comme équivalentes une chose et son contraire sont les méthodes classiques pour rendre les gens fous.
    Ce sont les mêmes qui disent dans la même foulée que la criminalité est le résultat des conditions socio économique qui poussent des gens dans la délinquance, ce qui est certainement au minimum en partie vrai, que beaucoup d’’immigrés sont victimes de ces conditions socio économique et qui font mine de nier que cela pourrait avoir une impact conduisant a une sur représentation, même si en pratique elle ne concerne que d’infimes minorités, de pauvres d’’origine étrangère dans la délinquance.

    Que les propos de Zeymmour soient ou non justifiés statistiquement, dans la réalité, ce que personne ne sait complètement et pour cause, même si tous le monde a une idée, importe peu. Le plus important est ailleurs. Sur le fond, ils sont la conclusion logique des discours de gauches sur les facteurs conduisant a la délinquance.

    Louis Schweizer vient d’invoquer des statistiques ethniques au procès pour justifier l’idée que les propos de Zemmour faisant appel a des statistiques ethniques étaient par la même injustifiables ! Qui dit mieux ?

    A part quelques agités du bocal, ces gens ne sont pas fous, pas complètement imperméables au réel et savent ce qu’ils disent.

    Il s’agit d’exaspérer les electeurs hesitant etre FN et UMP d’une part, d’autre part, ainsi, de contraindre l’UPM a ce positionner sur ces questions sur lesquelles, je suppose, comme une grande majorité de la population elle n’a pas beaucoup d’etat d’ame, mais a droitiser son discour pour dissuader sur les marges quelques centristes genre ex démocrates chrétiens en voie de défrocage. On gagne sur les deux fronts si je puis dire.

    L’électeur frontiste qui se voient une fois de plus nié dans SA réalité, que celle ci soit réelle ou fantasmée, ne peut que se raidir dans des positions extrémistes en écoutant ces discours absurdes en apparence et délibérément provocateurs a son endroit.

    Le discours explicite : c’est pas vrai, c’est pas eux et c’est pas leur faute n’est pas une aberration logique mais en réalité une instrumentalisation du racisme assez peu ragoutante mais qui s’explique assez bien.

    Entre ses leaders insuffisant, ses programmes archaïques et le fait que toutes droites confondues, les conservateurs sont sociologiquement majoritaires dans notre pays( en 81 FM a été élu a la faveur de l’abstention avec moins de voix qu’il n’en avait eu lors de sa défaite, et régulièrement quand la gauche « gagne » c’est en général globalement a la faveur de l’abstention ou de triangulaire avec le FN.

    Bien sur, dans ceux qui attaquent Zeymmour, il y a bien des vrais totalitaires foutraques qui en veulent a la liberté d’expression et même de pensée, mais ils ont les excuses d’être très minoritaires, sans doute sincères, et vraisemblablement pas en pleine possession de leurs moyens intellectuels. Mais ce ne sont pas eux qui sont au contrôle, ce ne sont pas eux qui détiennent les cordons de la bourse, par exemple chez SOS, a la Licra au MRAP.

    Ce a quoi nous assistons a travers l’affairre Zeymour, c’est la poursuite par la gauche « républicaine » de l’instrumentalisation du racisme dans des buts électoraux.

    Quand je vote, je vote a droite, et je n’ai donc évidemment pas les qualifications olfactives requises pour dire si ce genre de pratiques « pues » ou pas, mais je suis sur en tout cas qu’elles ne sont guère ragoutantes.

    Cela, c’est le pire. Car c’est aussi la renonciation par la gauche republicaine a certaines de ses valeurs ( notamment, tous les moyens sont ils bons pour prendre le pouvoir pour le pouvoir) comme le rappel utilement Chevenement.

    Mais accessoirement il n’est en plus pas sur que ce soit efficace. Il reste malgré tout dans les banlieues un électorat populaire potentiellement a gauche, dont la réalité perçue n’est pas toujours très très différente de celle des soit disant « Nazis » du front. Cet électorat face a ce type de déni de ses problèmes se réfugie soit dans un vote a droite soit dans l’abstention ( comme le signal Pastori a longueur de commentaire).

    Reniant ses valeurs, instrumentalisant le racisme, et décidément, affichant sa rupture avec les couches populaires, il n’est pas sur que la gauche fasse le bon calcul.

    Cet affaire Zeymmour marquera peut être les limites de l’efficacité de l’antiracisme obsidional et absurde pour diviser les droites et les faire chuter électoralement.

    • Par bluerage (---.---.---.114) 14 janvier 2011 09:08

      entièrement d’accord avec vous Eric

      le discours PS n’est qu’une logorrhée hypocrite qui n’a pour but que de faire monter le FN pour affaiblir la droite et ainsi prendre le pouvoir, et une fois au pouvoir, faire une politique de droite bien sûr...

      mais cela, certains gauchos ne l’ont pas encore compris, si ils detestent tant que ça le FN, ils devraient haïr les PS et autres hypocrites, l’ennui c’est qu’ils ont le même discours de diabolisation, bref ils ne sont que la face opposée de la même pièce de haine et détestation, sans apporter la moindre proposition au débat

  • Par Nicogene (---.---.---.219) 14 janvier 2011 04:30

    Je vis en Seine-Saint-Denis, je vais pas faire dans la dentelle : j’ai toujours été victime du racisme anti-français. Je suis donc catalogué d’office comme raciste. Je précise quand même que je suis issu de l’immigration de l’est (déportation 39-45) d’une part et du sud (Italie) de l’autre. Mes aïeux ont subi la xénophobie mais se sont intégré. Alors oui excusez-moi d’être blanc.

    Quand il y a eu la campagne « touche pas à mon pote » et la montée de SOS Racisme personne ne parlait d’idée qui pue. Et pourtant moi je n’ai agressé personne ni verbalement ni physiquement. Pourquoi donc je me suis fait « dépouillé » plusieurs fois dont 2 fois avec violence et menace à l’arme et insulté régulièrement (souvent en arabe) depuis mon enfance ? Je me souviens quand même bien de ces 2 imbéciles (qui comme par hazard étaient des arabes) me menacant avec un couteau pour me prendre 3 bricoles ou des ces 2 autres (comme par hazard encore des arabes) qui mon donné un coup et attrapé la tête pour me vider les poches. Si ça c’est pas du racisme ! Pourquoi est-ce moi le raciste ?

    Mais je ne vous parle pas des agressions sans « dépouille », j’y ai eu le droit aussi, pour des conneries du genre « zy’av t’as pas une garette-ci zinkou », etc... Mais je suis absolument certains que beaucoup d’entre vous savent de quoi je parle. Sauf pour ceux qui habitent dans des coins tranquilles du style Paris (quoique... est-ce toujours vrai ?).

    Combien de fois suis-je rentré chez moi avec des marques de coup en expliquant à mon père ce qui m’arrivait et qu’il me répondait de ne pas être raciste et que j’exagérais ?

    J’ai toujours été élevé dans la tolérance et d’ailleurs je considère toujours aujourd’hui que les noirs et les arabes sont non seulement les bienvenus (comme tout les étrangers) mais qu’en plus ils n’ont rien à prouver. Je n’en dirais pas tant de ceux qui sont leurs soi-disant « défenseurs » (SOS Racisme, MRAP). Ces derniers leurs creusent eux-même un tombeau, anéantissent leurs moindres efforts pour être des citoyens « normaux ».

    Alors pourquoi traiter les gens de racistes, pourquoi dit-on que leurs idées puent quand ils disent une simple et triste réalité ?
    A qui profite cette chasse aux sorcières ? Aux islamistes ? Aux politiciens ?
    Est-ce que ça arrange vraiment les noirs ou les arabes qui se cassent le cul pour s’intégrer tant bien que mal ? Moi je dit qu’en taisant la vérité on les enfonce encore plus dans la suspicion. C’est faire croire à tout le monde que les trafiquants, les dealers noirs et arabes sont les mêmes que les noirs et arabes qui vont bosser quand ils peuvent et sont de toute façon honnêtes (souvent plus que certains français). SOS Racisme veut nous faire croire que ce sont les mêmes mais c’est évidemment faux. Cela n’arrange en fait que les délinquants.
     
    La majorité des délinquants sont noirs et arabes. Cela veut simplement dire que ... la majorité des délinquants sont des noirs et des arabes. C’EST TOUT. Attaquer cela c’est, provoquer du racisme anti-blanc en faisant passer les français pour des menteurs. C’est aussi essayer de cacher une vérité. C’est bien sûr aussi provoquer du racisme anti-noir et anti-arabe puisque des tas de gens se sentent lésés. Donc SOS-Racisme est là pour entretenir le racisme à coups de tison.
     
    C’est la faute à qui ? Qui promeut la culture de l’idiotie et de la médiocrité ? Qui présente les « voyous » qui brulent les voitures commes des « jeunes des zones sensibles » (tout le monde comprend des noirs et des arabes) alors qu’on devraient les présenter tels qu’ils sont : de redoutables racistes anti-français ? J’habite moi-même une zone sensible, je ne trafique pas et je bosse. Comme beaucoup de noirs et d’arabes d’ailleurs, et bien sûr de blancs.

    Je déteste SOS Racisme et le MRAP qui sont (pour moi en tout cas) la nouvelle Gestapo à détruire.Ils entretiennent l’idée que les noirs et les arabes sont inaptes à s’intégrer, cultivent la médiocrité, érigent la provocation en dogme, sont des incapables qui ont besoin d’association pour nous pourrir la vie. Qu’ils se méfient des résistants qui commencent très légèrement à bouillonner.
     
    Je termine par VIVE LA FRANCE ! N’en déplaise à certaines narines délicates qui pourtant ne sont pas gênées par l’odeur de la haine anti-blanc. C’est à se demander si ils n’applaudissent à chaque fois qu’un blanc se fait agresser. Comme ce père tués par 3 noirs sous les yeux de sa famille parce-qu’il prenait une simple photo d’un lampadaire : aucune action de SOS Racisme à part quelques mots de Malek Boutih (un vrai anti-raciste pas comme ce sopo) et là en Janvier aux assises pour juger ces 3 racistes : PERSONNE. Mais attention pour Eric Zemmour qui à dit quelques mots tout le caviar est là !

    PS : Le lien de votre (exemple au pif) ne fonctionne pas alors je me permets de vous donner celui ci : http://www.leparisien.fr/faits-divers/ils-passent-devant-nous-et-tabassent-ma-famille-26-05-2010-937082.php

    • Par ffi (---.---.---.3) 14 janvier 2011 06:04
      ffi

      C’est évident qu’il y a beaucoup plus de racisme chez les noirs et les arabes, que chez les français.

      Il y a en effet beaucoup d’agressions absurdes qui ne trouvent pas d’autres explications rationnelles qu’un racisme anti-français.

    • Par frichard (---.---.---.198) 14 janvier 2011 10:18

      Donc vous pensez que renforcez les controles au facies, de mettre plus de gens en prison de denoncer les crimes et delits des noirs et des arabes vont arranger le probleme et que cela va stopper les delits que vous denoncez ? Moi j’en doute. Je me souviens de l’interview d’un psycologue de l’armee US en Irak. Il disait que les methodes de tortures classiques lors d’interrogatoires n’avait souvent aucun resultats. Les combattants ennemis s’attendaient a etre taites de la sorte et ne renforcaient que la haine eprouvee (justifiee ou injustifiee n’est pas le theme de mon commentaire). Mais en traitant dignement en parlant d’egal a egal, il arrivait a obtenir des informations qui pouvait sauver des vies sans demander au prisonnier de trahir les siens.
      Maintenant comme l’auteur nous l’a indique, essayons de developer des arguments sans tomber dans l’absolutisme.
       

    • Par rastapopulo (---.---.---.241) 14 janvier 2011 20:00
      rastapopulo

      frichard ?????????

      Nicogene parle de nommer les choses, en l’occurrence le racisme anti-français qui est complétement passé sous silence.

      En plus, il se sent obligé de se fendre d’une banalité comme quoi responsabiliser les fauteurs de troubles et poser des limites claires seraient même positifs pour eux au final (rappelons que des milliards de gens pleureraient pour bénéficié de leurs avantages et risquent leur vie pour venir dans cette horrible pays qu’est la France)  !!!

      Et toi ? non tu piges pas ça.

  • Par manusan (---.---.---.29) 14 janvier 2011 07:36

    Aujourd’hui en France, si on dit à la TV, qu’un berger allemand fait une crotte 2 fois plus grosse qu’un sloughi arabe, on va droit en correctionnel.

  • Par jack mandon (---.---.---.246) 14 janvier 2011 09:51
    jack mandon

    l’auteur,

    En fait il existe une explication psychologique à l’agitation raciale.

    Quand on dénonce avec autant de force et d’émotion des propos

    ou des actes racistes, c’est que l’on porte en soi des tendances

    racistes.

    Les personnes ou associations qui condamnent à tout va, frôlent

    la paranoïa, le besoin extrême d’exister, de se distinguer pour contrebalancer

    un sentiment de manque et celui d’être reconnu.

    J’évoque la paranoïa, car on peut observer que ce dont le psychotique,

    c’est à dire le malade mental est le plus dépourvu...c’est l’humour.

    Certains religieux nous ont offert la démonstration tragique de la maladie

    qui les ronge. Des instances responsables et des hommes

    comme vous et moi ont été capables de condamner à mort d’autres hommes,

    parce qu’ils avaient écrit ou dessiné librement.

    Le spirituel est une chose, le religieux en est une autre et l’humour

    et le sens critique est en partie l’héritage de l’intelligence des philosophes

    du XVIII ème siècles qui ont su nous débarrasser des confusions émotionnelles.

    Des esprits médiévaux tentent de restaurer la confusion des genres.

    • Par Jean (---.---.---.216) 14 janvier 2011 19:31

      Plus court : plus tu combats quelque chose, plus tu y es attaché.

    • Par jaja (---.---.---.129) 16 janvier 2011 11:36
      jaja

      Dr Mandon : « Quand on dénonce avec autant de force et d’émotion des propos ou des actes racistes, c’est que l’on porte en soi des tendances racistes. »

      Ainsi toute la France qui s’est tant émue du meurtre raciste d’Ilan Halimi serait contaminée par la haine de l’autre, de l« étranger » du "pas comme nous« .... les organisations et associations »émues" étant toutes à la limite de la paranoïa ?

      Et Jean qui parachève : « Plus tu combats quelque chose plus tu y es attaché »... Jean Moulin si attaché à Vichy....et les algériens à l’OAS...

      Ben merde, j’y avais pas pensé à tout ça... Il faudra que je me penche sur sur les travaux de graphologie judiciaire si chers au Dr Mandon.... Avec lui dans le box les prévenus devaient chier dans leur culotte... Une telle facilité à les percer à jour me laisse pantois...

      Et si Orwell avait tort ? Que son « La liberté c’est l’esclavage » ce n’est pas de la propagande mais la vérité pure et limpide comme de l’eau de roche...

      En conclusion on peut affirmer (très) pompeusement de grosses conneries sans sourciller à condition de s’appuyer sans modération sur la psychologie des profondeurs. smiley

      Sur ce, il est un peu tôt, mais je vais à l’apéro car l’alcoolisme c’est la sobriété !

    • Par Jean (---.---.---.94) 23 janvier 2011 14:45

      Jaja,

      Il y a une différence entre lutter contre quelque chose qui est en soi et une lutte contre un mal extérieur à son intériorité.

      Mais pour ça il faut juste savoir réfléchir un peu en se dépouillant de ses idéologies, notamment pour vous gauchiste.

    • Par Jean (---.---.---.94) 23 janvier 2011 15:04

      ...et il y a de la récupération politique du racisme, notamment à gauche

      L’ hypocrisie est pire. Pourriture intérieure !

  • Par xray (---.---.---.0) 14 janvier 2011 13:46


    La règle en politique est de générer les désordres que l’on prétend combattre. 
    Toutes ces « associations »  SOS racisme, LICRA, MRAP,  etc. ne sont que des entreprises politiques. Au service de qui ? 
    Financées par qui ? 

    Google antisémite 
    http://mondehypocrite.midiblogs.com/archive/2009/06/17/google-antisemite.html 

    Drogue, SILENCE ! 
    http://mondehypocrite.midiblogs.com/archive/2009/06/16/drogue-silence.html 

    L’EUROPE des CURÉS 
    http://mondehypocrite.midiblogs.com 



  • Par pigripi (---.---.---.136) 15 janvier 2011 12:02
    pigripi

    On attaque Zemmour qui ne fait que souligner une triste réalité mais on laisse Houria Bouteldja et ses indigènes de la République insulter et menacer les « blancs », les « sous-chiens » et publier « Nique la France ».


    C’est ignoble, révoltant, injuste, liberticide et inacceptable !

    Zemmour est un in-femme macho et il faut croire que ça lui fait de grosses c....es. Bravo pour son courage !
  • Par pigripi (---.---.---.136) 15 janvier 2011 12:05
    pigripi

    J’ajoute que quand Zemmour a publié son épouvantable bouquin misogyne, personne n’est monté au créneau.

    la discrimination universelle des femmes, ça ne fait pas bouger les foules. Et pourtant, la misogynie, l’oppression et l’exploitation des femmes est le plus grand crime de l’histoire et du monde ancien et contemporain.
    Curieusement, ça n’émeut pas les bonnes âmes qui attaquent Zemmour. Pourquoi deux poids deux mesures ?
  • Par catastrophy (---.---.---.188) 16 janvier 2011 10:46
    catastrophy

    Whaou ! on est dans un salon de FN ici !


    Ce que l’on peut y lire est à vomir. 
    Des logiques de tubes qui renforcent des esprits d’entubés. 

    La haine des autres camouflée par des enchaînements de mots et des aplications bijectives d’ensembles de pomme de terre pourries. La haine des autres pousse sur le terrain de l’ignorance et dans « le vent du joug ».

  • Par bo (---.---.---.63) 16 janvier 2011 11:22
    bo

    Qu’on fait toutes ces associations de positif pour l’intégration des immigrés ?
    Elles ont d’énormes moyens financiers. Leur seule action est un procès systématique dont on peut, à juste raison, se demander, condamnation obtenue ou pas, si celà a un résultat positif pour l’intégration des immigrés.
    Le pire est que le problème des « sans papiers » est le grand perdant de cette histoire. Sauf erreur de ma part, il s’agit de personnes employées et travaillant dans des entreprises au vu et à la connaissance de tout le monde qui apparaissent comme des travailleurs exploités par « notre système ».....dont le résultat de cette exploitation est de PENALISER tous les travailleurs et de favoriser les entreprises qui les exploitent.
    Alors, on ne peut que penser que toutes ces associations détournent le problème et collaborent de fait avec le système en place.
    Un immigré est une personne qui a choisi de tout quitter pour aller dans un pays, où il espère s’intégrer. Il y en a qui sont mieux préparés que d’autres à ce choix. Il est stupide de penser que les frontières peuvent être étanches et que l’on pourrait empêcher de venir ceux que l’on a pas choisi.
    Il faut donc mettre en place une véritable politique d’intégration pour que l’immigré pas bien préparé ait les moyens de s’intégrer, d’assimiler les règles et principes de sa nouvelle société.
    Faute de quoi il y aura toujours des constats d’échecs formulés par X ou Y qui seront poursuivis au nom du racisme ou autre chose par des associations qui ne font que des procès.......et cautionnent en fait le système politico-économique en place.
    Personnellement, mes 3 enfants ont épousé des « étrangers ». Une de mes belles filles mariée depuis 5 ans et 10 mois, travaillant en France (cadre) , parfaitement intégrée (études supérieures diplôme étranger et français, parlant et écrivant 5 langues)...sa demande de permis de séjour est chaque année un parcours de combattant à la préfecture de Paris : renouvelée chaque année avec 7 à 8 mois de retard. Sa demande de nationalité française est digne de KAFKA : le dossier a constitué est monstrueux : traduction de documents étrangers pour tout son coté familial (déjà fournis au moment du mariage à la mairie française) visés par les consulats français à l’étranger....et dossier complet sur mon fils avec les copies authentifiés des actes intégraux de naissances de ma femme et de moi. Plus un supplément sur ma femme française mais née à l’étranger. Ce dossier a été remis complet par ma belle fille en juin 2010....depuis aucune nouvelle de la Préfecture de Paris....qui n’a plus de titre de séjour légal annuel ayant déposé sa demande légale de naturalisation et de ce fait est en situation irrégulière !
    L’administration réponds que c’est NORMAL.
    VOILA la réalité de la France........de sa législation ubuesque....quand au fonctionnement de son administration ????????
    Alors, ceux qui sont moins préparés à l’immigration...que font ces associations pour les aider à s’intégrer ???.... c’est plus facile de crier au racisme !!!!! à tout propos.

  • Par Musima (---.---.---.179) 16 janvier 2011 11:30
    Musima

    Le procès fait à Zemmour cache d’autres problèmes bien plus graves :

    1/ la France a atteint à son tour un très haut niveau de « bien pensance » et de « politiquement correct » en provenance des USA,

    2/ l’envahissement d’une flopée d’associations supposées défendre des communautés traduit un communautarisme qui croît sur les débris du pacte social républicain volontairement saccagé,

    3/ l’Etat, réduit à de la représentation, et totalement au service des élites mondialisées de surcroît, a délégué en totalité le domaine social à ces associations,

    4/ un code de comportement et vestimentaire a déjà pollué la quasi totalité de la planète, nous en sommes au code de la pensée et du dit comme substitut à tout gouvernement réel, ce dernier étant devenu une gouvernance (!)

    5/ la manipulation à tous les niveaux (sémantique, dérapages langagiers, obsession de la comm’, éléments de langage, images se substituant aux vrais débats, joutes verbales au ras des pâquerettes...) tient lieu de polémiques publiques, ce qui évince commodément les vrais sujets de fond,

    6/ les grands manipulateurs, que l’on voit partout sur les plateaux télés et les tribunes officielles, se sont construit sciemment sur la culture d’une mauvaise conscience française savamment exploitée, et les assos anti-ceci ou anti-cela servent aujourd’hui d’armes pitoyable à une élites imbécile,

    7/ les grandes idées ayant fuit le monde globalisé post-moderne en déliquescence, ce même monde en est rendu à se nourrir d’un commérage perpétuel dont le niveau intellectuel frise les bas-fond.

    En conclusion, le procès de Zemmour traduit essentiellement une société rendue malade par ses élites. Ces dernières étant elles-mêmes des caricatures d’intelligence. Zemmour tout comme A. Soral, Dieudonné, et d’une certaine façon E. Nabe (et j’en oublie du côté de la dissidence philosophique) sont simplement les derniers courageux qui parviennent encore à poser les vrais problèmes de fond. Tout cela se manifeste comme des bulles qui claquent à la surface d’un bouillon sans saveur, sans épices, sans matière et sans contenu. Ce bouillon c’est ce qu’est devenu toutes les sociétés issues d’un occidentalisme promu pendant tout le 20ème s. comme une religion et porté par les armes par une société anglo-américaine basée sur la violence d’un fond idéologique mortifère qu’est le pragmatisme protestant. La Nouvelle Grande Religion du Pognon a vidé les cervelles un peu partout et à placé un pseudo-intelligence minuscule dans le fond des poches et dans les fonds de pension.

    Sur cette dévastation de fin de cycle pathétique, les groupuscules associatifs censés défendre telle ou telle cause, sont devenues de pauvres rassemblement de petits juges publics et incultes qui n’ont de pouvoir que celui d’accuser le voisin de ne pas être aussi con que lui.

    Vite, qu’on en finisse avec cette fin de civilisation....

    • Par armand (---.---.---.1) 16 janvier 2011 22:11
      armand

      Musima,

      La différence avec les USA c’est que là-bas la liberté d’expression est garantie par la Constitution. On y est brimé par le « politiquement correct » mais il s’agit de pressions internes aux corps de métier - c’est déjà très grve, et souvent caricatural, mais on ne peut pas vous trainer en justice pour autant.
      Le pire, en France,c ’est qu’un des avocats de ces assocs a exprimé en toute lettre l’étendue de la censure en rembarrant trente parlementaires solidaires de Zemmour , affirmant que c’est à la justice de fixer les limites de la liberté.

  • Par FrenchGreg (---.---.---.224) 16 janvier 2011 12:02

    Je suis rassuré de voir que les gens commencent à se revolter contre ces organismes de propagande communautaristes que sont les associations anti-raciste.

    Finalement, les choses vont dans le bon sens ...
  • Par DANIEL NAESSENS (---.---.---.137) 16 janvier 2011 12:56

    Si demain des attentats , bombes dans le métro et autres, sont commis par des petits blancs genre skin head.
    Si demain des émeutes , des incendies de voiture à répétition,sont commis par des petits blancs genre skin head.
    Si demain les trafics de drogue, la traite des blanches , le racket,,sont commis pour beaucoup par des petits blancs genre skin head.
    Vous ne serz pas étonné ni scandalisé si une grande partie des controles de police sont effectués sur des petits blancs genre skin head.
    Aujourd’hui personne ne s’étonne que 90% des personnes en prison pour délits financiers soient blanches et de culture chrétienne.
    Si je mets en regard le type d’argumentation déployée par ces assocs bidons type MRAP, il faudrait en déduire que ces 90% de délinquants financiers ont été surtout victimes de délits de faciés, et que les personnes de couleurs sont rarement controlées ou appréhendées en raison du racisme anti-blancs de la police chargée des délits financiers.


  • Par pastori (---.---.---.148) 16 janvier 2011 15:50

    exprime ton avis juluch, au lieu d’applaudir aux aneries qui traînent sur ces fils.

  • Par babaro (---.---.---.12) 16 janvier 2011 17:17
    babaro

    A Morice dit momo (et autres FRK44), pourfendeur de la peste brune et rempart moral contre les collaborationnistes de tout poil.

    Il vous ait aisé de distribué à l’aune de vos certitudes( truqués ?), les bons points de résistants à tous les lèche-botte d’un système basé sur la subversion et la sidération des masses. ET bien sûr dont vous faites parti de part vos convictions ronronnantes et en tout point conformes à la censure de la pensée unique. 

    Belle résistance en effet !

    Par ailleurs, vous affublez les défenseurs du mouvement National (ou simplement l’idée de peuple solidaire mais identitaire), de la tare quasi-constitutionnelle de collabos. Ceux -la justement , qui ont eu le courage depuis 30 ans parfois au péril de leur « mort sociale » de lutter pour leurs idées. Idées, combattues avec une haine d’autant plus féroce et facile qu’elle était légitimée par le pouvoir politique, trop lâche ou trop impliqué dans sa collusion avec les forces subversives souterraines (pas seulement financières) .

    Alors cher monsieur, où se trouve réellement le courage ?

    Qui aurait été les vrais résistants ? Qui sont les imposteurs ?

  • Par babaro (---.---.---.12) 16 janvier 2011 17:24
    babaro

    J’ai oublié « catas-trophée ». Chochotte va , cachez ce sentiment ( Nationnal) que je ne saurais voir....

  • Par babaro (---.---.---.12) 16 janvier 2011 17:26
    babaro

    Excuser : « etre aisé et non pas avoir aisé »

  • Par armand (---.---.---.1) 16 janvier 2011 18:00
    armand

    La profonde bêtise de notre nébuleuse d’assocs bien-pensantes consiste en ceci : le constat relativement facile à vérifier de Zemmour quant aux origines de la plupart des délinquants pourraient tout aussi bien servir à prouver :
    - qu’on s’acharne spécialement contre les immigrés ou leurs descendants (c’est le raisonnement employé aux USA pour expliquer le pourcentage de noirs en prison).
    - que les immigrés relevant, en notre société de crise, des plus pauvres, il est normal qu’ils soient sur-représentés en prison, comme en d’autres temps ceux des « classes dangereuses ».

    Personnellement, le pense que les raisons sont nettement plus complexes, mais en refusant de regarder en face la réalité, ces assocs, en plus, se tirent une balle dans le pied.

  • Par franc (---.---.---.253) 16 janvier 2011 21:16

    s’il y avait une justice ce serait ces associations soi-disant antiracistes qui seraient trainées au tribunal pour être jugé ---------------------- pour racisme (elles ne défendent que des arabes et des noirs ou des musulmans ou des juifs ,jamais des européens de souche gauloise ,des asiatiques ou des chrétiens,boudhistes, hindouistes ,animistes ,des polythéistes ou autres autres ,-----------------------pour fascisme ( atteinte à la liberté de conscience et la liberté de penser c’est à dire la liberté de la recherche de la vérité par utilisation de la force pour museler leur contradicteurs et par le mensonge et le viol des conscience à l’aide des puissances d’argent du capitalisme mondialiste et les médias complices, leurs chiens de garde),-------------------------pour mafiosisme (détournement des fonds publics pour leurs intérêts personnels en maintenant et favorisant des structures de misères , d’abrutissement et d’obscurantisme qui sèment la division ,la haine et le désordre pour se présenter en chevaliers blancs et jouer au bon dieu avec les avantages et les privilèges afférents de toute sorte,crime de cléricalisme )----------------------------------------et j’ajoute de bien pensance mais là ce n’est pas une faute pénale mais une faute morale ( utilisation de la fausse vérité apparente ou à la mode à un certain moment de l’histoire ,ou de la semi-vérité,vérité relative et partielle érigée en vérité absolue et sacrée par la force des habitudes et des tabous traditionnels , renforcée par la bêtise ou l’ignorance commune ou par la force et la contrainte des égos individuels ou collectifs,pour s’auréoler du prestige social )

    mais on peut toujours rêver


    mais quand on a perdu le combat des idées et qu’on utilise la force pour empêcher le libre exercice de la pensée ,c’est qu’on a perdu la bataille morale ------------------et quand il ne reste plus que l’utilisation de la force quand bien même serait elle légale pour imposer ses idées ou sa prétendue vérité ,c’est là un constat de son échec et de sa forfaiture ;

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Canine

Canine
Voir ses articles

ECRIVEZ UN ARTICLE !






Palmarès







Partenaires