Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Les indépendantistes kabyles contre les « antisionistes »

Les indépendantistes kabyles contre les « antisionistes »

LES INDEPENDANTISTES KABYLES CONTRE LES « ANTISIONISTES »

 PAR AREZKI BAKIR

D’abord les médias algériens, ensuite les « opposants » algériens, suivis des sites conspirationnistes et antisionistes d’extrême-droite et, enfin, les officiels du régime algérien lui-même… les indépendantistes kabyles essuient des rafales de tous côtés.

Qualifié de « groupuscule » par la plupart de ses adversaires et détracteurs, on en vient à se demander ce que ce serait si le mouvement indépendantiste de Kabylie était considéré par cette meute aux abois comme un mouvement de masse !

De cette meute, je ne souhaite pas évoquer les médias, le régime et son opposition algérienne. Les sites proches des indépendantistes kabyles en parlent suffisamment et les citoyens ne sont pas dupes.

Il est par contre intéressant de se pencher sur le milieu conspirationniste et « antisioniste » d’extrême droite en France. Une frange de ce milieu se fait d’ailleurs volontiers le relais du régime algérien dans l’hexagone. J’ignore si les liens entre certains membres de cette « fachosphère » et le régime est réel. Mais si tel n’est pas le cas, l’alliance est objective.

Les indigènes de la République, emmenés par la diva médiatique Houria Bouteldja, en sont un exemple flagrant. Titubants dans une contradiction flagrante, entre une allégeance assumée à « l’Algérie et à l’islam » (dixit Bouteldja) et une « douloureuse » présence dans l’hexagone que personne ne les oblige à prolonger (grand écart « olympique »), les indigènes, adossés à l’arabo-islamisme, balaient d’un revers de main toute cause entrant en conflit avec leurs allégeances.

Ainsi, les kabyles, peuple qui s’est forgé à travers les siècles, dans la résistance aux différents oppresseurs, et en s’appuyant sur une culture et des traditions millénaires, seraient une « invention du colon français pour diviser les algériens ». Là aussi, la contradiction ne leur fait pas peur. Peu importe que l’Algérie et ses frontières aient été tracées par la France et que la Kabylie, après d’âpres combats contre le colonisateur français, se soit retrouvée enclavée « de fait » dans ce territoire, héritage post colonial. Pour ces falsificateurs de l’Histoire, c’est la Kabylie qui est une création coloniale et non l’Algérie…

Les incohérences idéologiques et l’ignorance historique crasse des dirigeants de ce mouvement ne les empêchent pourtant nullement d’avoir accès aux médias hexagonaux.

Les plus naïfs diront que la France, masochiste, adore donner la parole à ceux qui la combatte. D’autres, plus subtils, vous diront que les médias français sont conscients de laisser s’exprimer une organisation dont le discours est tellement ridicule qu’il en est, au final, totalement inoffensif. Du moins croient-ils…

La logique voudrait que ces « indigènes », qui n’aiment pas la France et ce qu’elle représente, aillent s’établir dans leur véritable patrie. Mais ce serait trop facile. Mais le bon sens et les indigènes de la République s’évitent obstinément. Ils restent donc en France, y insultent ses habitants, y pleurnichent dans les médias et fantasment un pays d’origine en qui ils voient toutes les vertus. Sans omettre d’insulter, comme il se doit, le peuple kabyle, peuple frondeur et résistant, qui lui ne se trompe pas de cible… Ce valeureux peuple kabyle, qu’on veut absolument dépersonnaliser par l’arabisation et l’islam…

L’islam… Dont le relais en France et dans la « fachosphère » est le site électronique « oumma.com ». Le patron de ce site, Saïd Branine, a fait de l’arabo-islamisme le curseur permettant de déterminer ou est le bien et ou est le mal. Le monde arabo-musulman s’étend du proche orient jusqu’au Maroc. Dans toute cette étendue, les peuples colonisés, assimilés ou résistants à cette assimilation, sont sommés d’accepter cette transformation identitaire ou, au mieux, de souffrir en silence.

Saïd Branine et ses amis sont eux-mêmes arabo-musulmans ou ayant acceptés l’assimilation, ils ne comprennent donc pas les « résistances ». Dans leur esprit, c’est la nature des choses. Il faut accepter l’allégeance à l’arabo-islamisme et accepter l’autorité de ses dirigeants. Qui savent ou est le bien et ou est le mal. Surtout le mal d’ailleurs. Et par là il y a les fameux juifs et « Israël », l’incarnation du mal aux yeux de ces fous d’Allah. La Kabylie est souvent comparée à Israël. Les kabyles ont souvent été considérés comme des « juifs » en Algérie. En effet, comme Israël, la Kabylie est enclavée dans une zone arabo-musulmane pour le moins hostile, ou la diversité n’est que modérément appréciée…

En tout état de cause, le site « oumma.com » a décidé de combattre les indépendantistes kabyles, d’abord en minimisant leur influence, ensuite en les intégrant au « sionisme ». Le refus de s’assimiler à l’arabo-islamisme est tout simplement, pour les « oummistes », une allégeance au « sionisme ». L’idée d’une réflexion et d’un cheminement ayant conduit des citoyens à refuser cette assimilation pour des raisons historiques et de fidélité à leur identité réelle est donc pour eux totalement inimaginable. Un individu récalcitrant à l’assimilation arabo-musulmane est donc forcément manipulé… Et puis c’est tellement commode et pratique de le croire et le faire croire !

Nous ne pouvons pas voyager dans la « fachosphère » sans évoquer l’ancien dragueur libertaire, ancien communiste, ancien du front national et qui règne, avec son « ami » Dieudonné, dans ce milieu : Alain Soral, fondateur du journal électronique « égalité et réconciliation ».

Son « antisionisme » impénitent l’a amené à « draguer » les arabo-musulmans de l’hexagone, dans une entreprise d’importation en France du conflit israélo-palestinien. Le réalisateur de « confession d’un dragueur » s’est mis en tête de faire des rejetons de l’immigration maghrébine des « français de confession musulmane ». Des « patriotes musulmans ». Le terme « musulman » est ici important à plus d’un titre.

D’abord, Soral a choisi d’essentialiser les français d’origine maghrébine en les étiquetant « musulmans ». Il a donc décidé d’interdire à cette population de choisir ou non d’adhérer à une religion. Pour eux, ce sera l’islam et point barre. Tous ceux qui choisiront une autre religion, ou pire, de ne pas croire du tout, auront été victimes du « sionisme ». Des renégats ou des traîtres qu’il faudra combattre. Définir une partie de la population par une religion, dans un pays dont la séparation du politique et du religieux et dont la non reconnaissance des communautés sont partie intégrante de l’identité est le choix qu’a fait cet ancien pourfendeur du… communautarisme !

Comme quoi, les temps changent. Mais les contradictions ne font pas peur à Alain Soral.

Vouloir faire d’une partie des citoyens de France des « patriotes » via une religion, l’islam, qui ne reconnait pas la distinction entre spirituel et temporel, c’est la voie qu’a choisi l’essayiste « antisioniste » pour arriver à ses fins…

Soral, ancien communiste, n’a pas non plus oublié de convertir son leadership dans le milieu en espèces sonnantes et trébuchantes. Vendre des livres, dont certains font l’apologie de l’antisémitisme, sur internet et faire payer ses vidéos de propagande sont le moyen qu’il a trouvé pour « financer son combat »… contre la mondialisation marchande. Vous voulez combattre la mondialisation marchande avec Soral ? Et bien il faut mettre la main à la poche, cela se mérite ! Un nouveau concept : la révolution payante !

Dans certaines de ses vidéos, on retrouve des prises de position contre les indépendantistes kabyles. Ce qui permet de caresser dans le sens du poil les « arabo-musulmans », qui constituent une part non négligeable de sa « clientèle »… Pas fou le Soral, !

Pour finir, me vient à l’esprit celui qui se définit comme « libre penseur ». Défenseur farouche de l’arabo-islamisme, « antisioniste » acharné, je concède à Salim Laïbi d’avoir inventé un nouveau concept : celui de « la libre pensée orientée vers la défense d’une idéologie ». C’est que Salim Laïbi est un libre penseur dont la libre pensée doit servir ses convictions. A savoir la défense de l’idéologie « arabo-musulmane » et « antisioniste ». Une « libre pensée » bien cadrée donc. Peut-on être « libre-penseur » et se référer de manière dogmatique aux préceptes du Coran ? Les scientifiques vous répondront par la négative. Mais Salim Laibi a réussi à concilier tout cela. Il pense « librement » mais sans jamais aller en contradiction avec le Coran et l’antisionisme.

Salim Laibi est un kabyle qui a fait allégeance à l’arabo-islamisme. Définitivement. La percée des indépendantistes kabyles, pas vraiment « antisionistes », ni adeptes de la Charia, est une mauvaise nouvelle pour lui. Ses copains arabo-musulmans savent qu’il est d’origine kabyle. Il faut donc les rassurer en qualifiant les indépendantistes kabyles de « groupuscule ». Nier toute spécificité kabyle. Les dizaines de milliers de personnes qui ont manifesté en Kabylie sous la bannière du mouvement indépendantiste, il ne faut surtout pas en parler. Ou alors les prendre pour des imbéciles en disant qu’ils sont manipulés. Par qui ? Dois-je vraiment vous le dire ?

Le ras le bol des kabyles est bien présent oui. Mais ce ras-le-bol est maîtrisé et accompagné d’un cheminement intellectuel qui a conduit beaucoup de citoyens kabyles à désormais envisager la création d’un état indépendant du régime algérien, de ses turpitudes et de sa politique d’assimilation.

La Kabylie et la liberté sont faites pour se rencontrer. Le régime algérien et les organisations proches de l’arabo-islamisme le savent et font écran entre ces deux entités. Mais la distance qui sépare la Kabyle de la liberté n’est pas si lointaine. C’est juste les obstacles qui sont féroces.

Arezki BAKIR.


Moyenne des avis sur cet article :  2.33/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

57 réactions à cet article    


  • Aziz Zb (---.---.81.164) 21 mai 18:45

    Je rêve du jour dont je verrai la Kabylie libre et indépendante .. Loin de ces morts vivants et arrivistes derrières les voiles


    • colere48 colere48 21 mai 19:26
      « Acu ar’ annečč ? »
      « izra akk d iherqan. »

      Qu’en est il réellement ?
      Quelle économie pour une Kabylie libre ?

      • ali hamdou 21 mai 19:59

        Chercher du soutien en Israel et choisir BHL comme porte parole..on à vite fait de choisir son camp.


        • Crab2 21 mai 20:14

          La résolution de l’Unesco sur Jérusalem " remodèle l’Histoire en fonction des volontés qui s’affirment aujourd’hui dans ce monde versatile arabo-musulman " revient à nier purement et simplement les racines juives de la ville de Jérusalem

          http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/05/jerusalem.html


          • jones robert (---.---.114.106) 22 mai 08:49

            la kabylie est sur la voie de l’islamisation totale...j’ai ete a bougie ,capitale de la kabylie.j’ai ete frappe par le nombre de hijabs et de quartiers islamiques ou meme des fillettes portent le hijab.je ne parle pas du nombre croissant de mosquees..quand a soral,sa haine du sionisme parfois justifiee,le conduit a se rapprocher des musulmans qu’il semble craindre pourtant..


            • OMAR 22 mai 18:50

              Omar9

              @jones robert

              Vous trouvez normal que chaque village français possède son église, mais sidérant qu’à Béjaia, ville des Hammadides, ait des mosquées ?

              Juste pour votre culture : les meilleurs uléma et imams d’Algérie sont d’origine « kabyle »...
              http://www.depechedekabylie.com/evenement/18959-les-kabyles-ne-sont-pas-moins-musulmans-que-les-autres.html


            • eric39 (---.---.101.53) 22 mai 09:03

              https://m.youtube.com/watch?v=THlQwHA1A8k

              Quand on regarde en particulier les filles qui chantent, je crois en effet que vouloir les reduires a la culture « arabo musulmane » ne va pas etre entierement simple.....Notamment, j’aimerai pas me mettre a la place de celui qui va les voiler de force. En meme temps, elles ont certainement de la famille musulmane, peut etre arabe.....au minimum des identites plurielles. Bon, moi, ce sont mes soeurs. En general en humanite, en particulier en christianisme, et localement en protestantisme. En nouvelle Caledonie, quand cela commencait a devenir violent, le dialogue entre les pasteurs, cures, macons, rapellant aux differents protagonistes qu’ils avaient souvent des familles communes, y compris entre caldoche et Kanaks, a evite des morts de plus. Peut on souhaiter autre chose aux Kabyles ?


              • kader kader 22 mai 10:39

                « les indigènes de la république » ? pourquoi employer ce mot ? la république algérienne n’a rien à voir avec la France à l’époque de l’Algérie française

                Soral a fait illusion très peu de temps chez les français issus de l’immigration. Tout le monde a vite compris qu’il cherchait auprès des enfants d’immigrés de la chair à canon pour causes perso.

                Le ras le bol des kabyles est le ras le bol de tout le peuple algérien

                Le combat des kabyles ? pourquoi les autres se sont tournés les pouces à l’époque de l’invasion française ? les algériens ont perdus 40 000 hommes pour la bataille de Constantine.

                Le peuple kabyle existe non pas par ces combats contre les différents envahisseurs de l’histoire, mais simplement parce que la Kabylie a été préservée géographiquement.

                Quiconque est allé en Kabylie en voiture il y a 10 ou 20 ans comprend que à l’époque des charrettes et des chevaux l’accès à ces régions était compliqué et difficile sans route. Et la population les villages il y a 100 ans et plus était très clairsemées. Voila pourquoi les romains ou les turcs ne sont pas allés en Kabylie. A l’époque l’intérêt stratégique ou économique est moyennement intéressant.

                La création d’un état enclavé est stupide et ne fonctionne pas.

                Comment je fais si mon père est kabyle et ma mère algérienne ? La plupart des kabyles ont de la famille non kabyle ? Pourquoi vouloir monter les uns contre les autres ?

                Les problèmes de la Kabylie sont les problèmes que rencontre toute l’Algérie.

                L’Algérie n’est pas la cause des problèmes de la Kabylie.

                BHL veut faire à l’Algérie ce qui a été fait a la Libye. C’est pas la peine d’avoir le bac pour comprendre ca.

                Vouloir dissocier le mal être de la Kabylie du mal être de l’Algérie est une erreur.

                Vouloir opposer la Kabylie a l’Algérie est une honte. Tous ces gens sont frères sœurs cousins beau-frère et amis depuis toujours.

                Pour ce qui est des parallèles que tu fais sur Israël et la Kabylie, c’est facile à faire sur internet. En Kabylie on te cracherait à la figure.

                Les Kabyles risquent de ne pas aimer cela. Bref ce parallèle te discrédite complétement.

                Et j’ai pas compris pourquoi méler l’antisioniste à tout cela ? tu es financé par BHL ?


                • Yugurten (---.---.195.70) 23 mai 00:28

                  @Kader

                  Azul felak,

                  C’est pas entièrement faux ce que tu raconte, surtout le passage sur nos montagnes qui nous ont sauvé la mise plus d’une fois. Que Dieu les bénisse, adrar inu jerjer hazizen. C’est pas pour rien qu’on donnerait tous, sans hésiter, nos misérables vies pour elles.

                  Il faut comprendre le noyau dur du militantistisme progressiste kabyle. Oui kabyle, pas algerien et oui progressiste, pas islamo-baathiste.

                  Si il est vrai que ce noyau dur kabyle a émergé sous la bannière de l’ Etoile nord africaine (que les historiens français appelle l’étoile kabyle car sur 22 dirigeants, 17 étaient kabyles) qui œuvrait à reveiller les consciences de tous les maghrébins au debut du XXème siècle. Si il est également vrai qu’il s’est ensuite pleinement épanoui au sein du FLN pour libérer toute l’Algérie bien que la majorité des ces hommes étaient encore kabyles ou chaouis. Il ne faut pas oublier qu’à l’indépendance de l’Algérie ces même kabyles ont été trahis et persécutés par la clique islamo-baathiste des médiocres du clan d’Oujda. Alors qu’ils avaient passé la guerre à festoiyer dans des villas au Caire, à Tunis et au Maroc. Pour, entre autres tâches ardues, apprendre la langue arabe paraît-il, au moment où le Djurdjura et les Aures étaient à feu et à sang.

                  Par décence je ne m’attarderais pas longuement sur les prémices de cette trahison qu’on été les liquidations des berberistes en 49, puis en 56, les assassinats de Abane Ramdane et de Amirouche. Je n’evoquerais pas non plus les plus farouches opposants de la France lors de l’entreprise coloniale. Je pense aux El Mokrani, à cheikh Ahaddad, à Lala Fatma Nsoumer et à tous ceux qui ont permis de conserver une Kabylie libre, indépendante et résistante jusqu’en 1871. Longtemps après la fin des hostilités chez les autres algeriens. Une Kabylie, pas une Algérie pour le coup. Face aux ottomans d’abord puis face aux français, bien après les trahisons du dey turc d’Alger, le premier des harkis. Bien après la défaite du dey de Constantine, arthem rabi un homme courageux lui. Et bien après la reddition du second des harkis, à savoir l’ émir Abdel Kader. Qui etait également méprisé par le dey de Constantine au passage. Dire que ces hommes sont aujourd’hui honnorés par l’Algérie tout comme un autre harki notoire qu’est Messali Hadj. On n’attend plus que l’Algérie réhabilite le dernier des harkis, monsieur le bachaga Boualem et on sera bon. Ca ne devrait plus tarder dans cette patrie qui a depuis le début ignoré ces heros et honnorés des traitres ou des envahisseurs comme Okba Ibn Nafa.

                  Voila l’orgueil kabyle piqué au vif par l’ingratitude arabo-algérienne.

                  Beaucoup d’algériens se désolent aujourd’hui de voir le séparatisme avancer en Kabylie mais il faut comprendre que nous sommes les seul à avoir fait tout notre possible pour créer une Algérie multiculturelle, démocrate, progressiste et prospère.

                  Ou étaient ces algériens quand les kabyles et les chaouis creuvaient en masse dans les maquis pour les liberer ?

                  Ou étaient ces algériens quand Da L Hocine Ait Ahmed et les kabyles du FFS ont pris les armes en 65 contre le coup d’état du duo Ben Bella / Boumedienne qui a installé pour longtemps les bases de la dictature militaire ?

                  Ou étaient ces algériens quand la mafia au pouvoir nous envoyait ces chiens tirer à balles explosives sur nos jeunes militants démocrates et pacifiques lors du printemps berbère ? Printemps bèrbere qui est en fait un printemp kabyle puisque comme d’habitude lorsqu’il s’agit de se mobiliser pour defendre une cause juste, il n’y a que des kabyles.

                  Les algériens manifestent en masse uniquement pour défendre le prophète Mohamed contre des caricaturistes, pour réclamer plus de charia ou bien pour défendre les palestiniens quand Israel en tue un. Ah et ils ont aussi la fâcheuse tendance d’organiser des contre manifestations pro régime quand les kabyles remuent un peu trop. Par contre manifester pour soutenir les mozabites opprimés ou bien juste pour réclamer une amelioration de leurs conditions de vie, ça jamais faut pas déconner !

                  Pourquoi ont-ils toujours bouder les partis démocrates kabyles du FFS et du RCD alors qu’ils se sont jetés dans les bras des déserteurs de l’armée française du FLN puis dans ceux des fanatiques du FIS et ensuite encore une fois dans ceux des corrompus du FLN ? La Kabylie étant la seul region d’ Algérie, qu’on le veuille ou non, à n’avoir jamais voté pour le FIS et à avoir rejetté très tot le FLN. En gros la guerre civile c’est de votre faute, pas de la notre et merci au kabyles de service du DRS pour avoir dégrossi les rangs des islamistes. C’est la seul chose positive que ces traitres aient fait. Le problème c’est que ces vermines islamistes se reproduisent comme des cafards mais bon c’est encore un autre sujet.

                  Pourquoi ces algeriens ne se sont-ils jamais révoltés contre ce pouvoir ignoble mis à part pour lancer une sanglante aventure islamiste ?

                  C’est facile de critiquer les kabyles aujourd’hui mais il fallait nous soutenir quand vous en aviez l’occasion, au moins moralement, ou au moins vous abstenir d’aboyer avec le regime contre nous. Maintenant on ne vous fait plus confiance, on veut une région kabyle autonome à minima ou régnera la démocratie, la justice, la laïcité et la science. Ça sera ca ou bien l’indépendance complète si vous n’êtes pas content et que BHL aille au diable ! Comme si on avait attendu ce juif érrant pour rejeter la dictature arabo-islamiste.

                  On sait que si on instaure une démocratie avec vous, vous allez encore voter pour des islamistes ou des cinglés et on sera encore dans la merde. Comme en 90, comme en Egypte, comme en Tunisie et comme partout où on a laissé voter des arabo-musulmans. Vous n’êtes pas des gens fiables, on ne veut pas vous confier le destin de nos enfants. On ne veut plus vivre avec vous, vous avez réussi à nous degouté de l’arabité et de l’islamité alors que la majorité d’entre vous n’est ni arabe, ni musulmane ! C’est un ami libanais qui m’a fait remarqué cela une fois.

                  On ne veut plus de votre arrogance, de votre corruption, de votre arabisation, de votre salafisation, de votre fainéantise, de votre anarchisme et de votre médiocrité abyssale.

                  On veut que la Kabylie soit dirigé par les plus intelligents et les plus intègres des kabyles. Vous, gardez Bouteflika même quand il sera mort si ca vous arrange, après mettez directement un vrai mulet, aryoul, el brel comme ca sera plus clair. Faites ce que vous voulez chez vous, charia, baathisme, c’est terminé on ne vous dérangera plus. Gardez le pétrole et le gaz aussi on s’en moque. On est des hommes nous, on ne compte pas sur le sous sol pour s’en sortir dans la vie, nos cerveaux, zit ô zemmour lqvayel l’huile d’olive kabyle, avernous les burnous, les tapis et un peu de tourisme devrait faire l’affaire pour commencer. Après on s’adaptera comme on l’a toujours fait depuis la nuit des temps. De toute façon ça ne pourra pas être pire qu’aujourd’hui.

                  Dorénavant les kabyles se battront pour la Kabylie et uniquement la Kabylie, terminé la création coloniale française Algerie. Aidez nous, comme nos autres frères imazighens et on restera amis, mettez vous en travers de notre chemin et nous vous traiterons comme des ennemis. La Kabylie n’appartient ni à Allah, ni à vos mères, vous n’avez aucune leçon à nous donner. Occupez vous de vos régions sinistrés si vous êtes des hommes aulieu de vous mêler de nos histoires. Comme si on vous devait quoi que ce soit aya din kassam !

                  Aussi arretez avec les juifs. Ils sont vos frères sémites, pas les nôtres, même si vous vous détestez aujourd’hui. Les pscychopates au pouvoir à Alger ont fait beaucoup plus de mal au peuple algérien que les juifs en feront jamais, occupez vous d’eux et oubliez un peu la Palestine. Ou bien allez liberer Gaza avec vos frères arabes palestiniens. Nous cette histoire ne nous concerne pas et ce ne sont pas des juifs qui jouent avec nos nerfs et notre nif depuis plus de cinquante ans. Ne me parlez pas de solidarité islamique car les musulmans sont les plus grands hypocrites de l’histoire de l’humanité, ils ne font que se trahir et se massacrer entre eux depuis la mort du prophète bedouin Mohamed jusqu’à aujourd’hui. J’emmerde profondément les juifs, les arabes et tous les sémites, je suis un kabyle moi, un amazigh, un homme d’Afrique du nord pas une salope à la solde du baathisme, de l’islamisme, de l’antisionisme ou du sionisme !

                  D’ailleurs les deux pires insultes kabyles sont oudhay, juif et araaven, arabe. À croire que nos ancêtres vous avaient cerné il y a bien longtemps déjà. Ils n’ont pas choisi tourki, iroumyien ou autre, ils ont choisi oudhay et araaven et je crois comprendre pourquoi. Vous êtes aujourd’hui comme vous avez toujours été, Ibn Khaldoun, arthem rabi, vous avez analysé à merveille. Serieusement, qui accepterait de vivre avec vous ? Les turcs, les kurdes, les coptes, les druzes, les chretiens d’orient, les chiites, nous, les juifs, etc, etc personne ne peut vivre avec vous ! Toutes les minorités ont des problèmes avec vous ! C’est vous le problème, c’est pas toujours les autres.

                  Et zahma maintenant vous venez nous insulter sur internet, nous les kabyles, tamurt lqvayel... J’attend avec impatience que des algeriens me disent en face toutes les horreurs nous concernant que je lis ici ou là et qui semblent faire l’unanimité chez vous. Ça va saigner. J’ai des amis algériens arabophones, je ne cache pas mes opinions et aucun d’entre eux ne m’a jamais manqué de respect. Généralement ils comprennent le ras le bol. La plupart n’ont rien contre l’autonomie mais sont contre l’indépendance. Ce que je peux comprendre. Un ami constantinois, lui, est totalement pour l’indépendance tellement ce régime de merde le dégoûte aussi, il prévoit d’acheter un terrain en Kabylie pour demander un passeport ! Ca c’est les algeriens que j’aime !

                  Tanmirt.


                • franc 23 mai 15:17

                  @Yugurten

                  -

                  bravo pour ce cri du cœur qui est aussi un cri de raison.

                  -

                  je suis tout à fait en accord avec ce discours juste par le cœur et la raison


                • MAIBORODA MAIBORODA 22 mai 10:42
                  @ à l’auteur

                  Un assez long séjour dans une Algérie alors française me conduit aux rapides observations suivantes :
                  L’Etat algérien a hérité de la colonisation française des conceptions et une organisation très centralisatrices.
                  A cela s’ajoutent les effets séculaires de la conquête arabe et de l’islamisation concomitante.
                  Malgré l’active participation de ses habitants à la lutte de libération, la Kabylie est devenue en quelque sorte un îlot culturel berbère dans une nation algérienne encore composite régentée par un Etat qui nie sa spécificité.
                  Le problème semble se poser différemment pour les Aurès et au Sahara ( partagé avec le Mali)
                  Quant au Maroc, leur nombre fait qu’ils sont apparemment en mesure de mieux s’imposer.
                  Mais mon approche de la problématique amazighe ne peut être, j’en conviens, que lacunaire et parcellaire.
                  « u zinu »
                  http://www.wmaker.net/u-zinu/   Rubrique SEQUENCES ALGERIENNES.

                  • Yugurten (---.---.195.70) 23 mai 04:24

                    @MAIBORODA

                    Les auressiens (ou chaouis) ont accepté massivement l’arabisation pourtant ils sont tout autant marginalisé que nous, les kabyles, sur le plan économique. Par contre les habitants du sud eux, vivent une misère plus grande encore. Les touaregs ont voulu se prendre en main avec le mouvement de l’ Azawad mais la France les a stoppé avec la complicité du regime harki algérien qui a envoyé des terroristes islamistes dans la zone pour justifier une intervention étrangère. Sans oublier qu’il a lâchement ouvert son espace aérien aux avions francais qui sont partis attaquer les touaregs en les faisant passer pour des terroristes. Quelle honte pour qui connait l’Islam maraboutique touareg !

                    Mais ces harkis algériens et leurs maîtres français ne craignent pas le ridicule, le déshonneur et la félonie. Ils ont décrété que le gaz, le petrole et l’uranium du Sahara leur appartenait. Ils se le partageront jusqu’au dernier centime. Les touaregs auront la paix une fois qu’ils auront tout pris. L’armée malienne était à genoux, les touaregs allaient faire sécession. Les algériens savaient qu’une fois le morceau d’azawad malien libéré, rien ne les empêcheraient de s’activer à liberer le gros de leur territoire qui se trouve dans le Sahara soi disant algérien avec comme base arrière l’azawad malien libéré.

                    On se demande bien pourquoi des algérois, des constantinois, des annabis ou des oranais auraient plus de droits que les touaregs sur le Sahara ? Mais bon c’est comme ça faut pas chercher à comprendre. Cette merveilleuse création coloniale francaise n’est pas à une contradiction près.

                    La mafia franco-algérienne pille sans vergogne les richesses de cette région, qui vivrait comme le Qatar si elle n’était pas annexé de force à cette Algérie médiocre et c’est sans gènes que cette même mafia délaisse totalement les infrastructures et les habitants de ces régions riches et pauvres à la foi. Alger y envoit même des terroristes à sa solde pour justifier sa présence militaire exactement comme en Kabylie.

                    Les mozabites du Mzab eux, des autres berbères du Sahara un peu plus au nord, sont envahis par des bédouins arabes hostiles envoyés par le regime arabe d’Alger qui leur donne des terres chez les berbères. On se demande bien pourquoi chatier ces pauvres mozabites car ils n’étaient pas rebelles comme les kabyles ou indépendantistes comme les touaregs. C’est du pur machiavélisme. Pendant la colonisation française, les mozabites cohabitaient harmonieusement avec des juifs et une minorité d’arabes. On parle de 70% de berberes mozabites, 20% de juifs berbères et 10% d’arabes. Des hilaliens pour le coup, des purs arabes yéménites ou saoudiens pour le coup contrairement aux arabophones du nord. Les descendants des bedouins arabes primitifs qui ont ruinés le Maghreb dont parlait feu Ibn Khaldoun. Aujourd’hui c’est presque 50% de mozabites et 50% d’arabes. Après avoir fait fuir les juifs berbères de la région et du pays. Leur pays. c’est au tour de tous les berbères de dégager de la vallée du Mzab ou de subir où la fermant. Malheur à ceux qui oseraient se plaindre. Kameldin Fekkar, un chef mozabite courageux, en prison pour avoir osé se plaindre et se rapprocher des kabyles.

                    Gardhaia la berbère est devenu Gardhaia la bédouine. Gardhaia la paisible est devenu Gardhaia la déguelasse.

                    C’est le retour de la razzia arabe à l’ancienne pour ces pauvres mozabites qui se sont subitement souvenus qu’ils étaient amazighs quand leur situation s’est dégradé. Mais on leur pardonne même si on oublie pas que comme nos autres soi disants « frères » berbères, ils n’avaient pas bougé le petit doigt quand pour nous soutenir quand nous avions des soucis avec ce même régime « berberovore ». Là, c’est trop, ils se font littéralement massacrer et piller par les bédouins arabes qui jalousent leur réussite économique un peu comme avec nous les kabyles. En plus il y a une différence religieuse entre eux, insignifiantes pour nous mais suffisantes pour les traiter d’apostats et décréter le jihad contre eux pour les plus fanatiques des arabes sunnites. Pourtant Dieu seul sait que les mozabites sont les algeriens les croyants plus pieux d’Algérie.

                    Sinon il y a des chleuhs du côté de Tlemcen aussi, dans moins de cinquante ans ils auront complètement disparus. Ils ont honte de leur berberité. Il y a aussi les terguis et quelques autres peuplades berberophones réduites ici ou là qui ont acceptés l’arabisation comme les chaouis et d’autres. Grand bien leur en fasse

                    Donc au final, comme vous l’avez dit, nous les kabyles nous sommes seul car nos amis touaregs sont trop éloignés de nous physiquement et culturellement pour que nous puissions envisager un futur en commun.

                    Au Maroc ils sont beaucoup mais ils se font avoir aussi, en repartant la France à laisser le pouvoir à une clique d’arabo-andalous fassi plutôt qu’aux durs guerriers berbères autochtones des montagnes du Rif ou de l’Atlas. L’un de ces ministre arabo-andalou fassi (ils se présentent eux même ainsi) à declaré tout heureux, qu’en 25 ans il avait plus arabisé le Maroc que durant toute la période qui a couvert entre la mort du prohète Mohamed et la fin du protectorat français ! Au moins il etait honnête celui là, pas comme les traitres baathistes algériens qui se la jouent amis des berbères et qui veulent nous arabiser en douce par la télévision, la musique et la culture. Comme si on ne les voyait pas venir avec leurs gros sabots ! Donc dans cent ans il n’y aura plus beaucoup de berbérophones au Maroc. Hormis quelques rifains et quelques chleuhs irrédentistes ici ou là car globalement ils ont aussi accepté l’arabisation. Il y a un noyau dur de berberiste mais ils sont assimilés à des kabyles matérialistes, ce qu’ils n’assument pas. Ca empêche la masse de les rejoindre. La majorité d’entre eux s’en fou car l’arabe est la langue du coran donc il ne voit pas le problème. Ils croient même que l’arabe est la langue du paradis donc ils se dépêchent de l’apprendre avec gourmandise !

                    Grand bien leur en fasse également, je n’ai jamais cru au panberberisme qui n’est rien d’autre que le pendant tout aussi ridicule du panarabisme.

                    Par contre nous les kabyles, on est pas prêt de lacher le morceau. Même si tous les autres abdiquent, on continuera seul, comme on a commencé d’ailleurs et cela renforce encore plus notre détermination à faire revivre et à moderniser l’amazighité, la berberité.

                    Le temps joue pour nous, chaque génération est plus régionaliste que la précédente donc je ne me fais pas de soucis. Ce ne sont pas des sous arabes corrompus qui vont nous mettre des bâtons dans les roues. Entre les romains, les turcs et les français, on en a vu passer des plus méchants. Pourtant on est toujours là. On survivra aussi à ces mutants, par contre il se peut que nous finissions par être les derniers berbères berbérophones.

                    Cordialement.


                  • njama njama 23 mai 12:28

                    @Yugurten

                    Les touaregs ont voulu se prendre en main avec le mouvement de l’ Azawad mais la France les a stoppé avec la complicité du regime harki algérien qui a envoyé des terroristes islamistes dans la zone pour justifier une intervention étrangère. Sans oublier qu’il a lâchement ouvert son espace aérien aux avions francais qui sont partis attaquer les touaregs en les faisant passer pour des terroristes. Quelle honte pour qui connait l’Islam maraboutique touareg !

                    parfaitement exact, mais ici en France personne n’ a rien vu ! les médias n’en ont pas pipé un seul mot, au contraire pour justifier ils accusaient l’armée malienne d’exactions, et le rebelles du Nord de crimes de guerre dès avril 2012, juste après la DECLARATION DU BUREAU POLITIQUE de l’Azawad du Dimanche, 01 Avril 2012

                    J’avais dénoncé cela ici sur Agoravox en janvier 2013 simultanément à cette Opération Serval

                    http://www.agoravox.fr/commentaire3609369

                    et njama 24 janvier 2013 13:31

                    DECLARATION DU BUREAU POLITIQUE

                    Dimanche, 01 Avril 2012 19:56

                    En ce jour sans précédent dans l’histoire du peuple de l’Azawad, ou devient effectif le retour à la dignité, après la libération de la ville historique de Tombouctou, de Gao, de Kidal et de plusieurs autres villes de l’Azawad ; le bureau politique félicite au nom de toutes les Commissions, le peuple de l’Azawad, l’Armée de Libération Nationale, et tous ceux qui de loin ou de près se sont sacrifier pour l’atteinte de cet objectif non négociable.

                    Chers compatriotes, en dépit de cette immense satisfaction, nous devrions rester sereins, prendre encore davantage confiance en nous et relever le défi de l’avenir en réunissant toutes nos forces pour préserver cet inestimable acquis afin de faire de l’AZAWAD, un pays où règne la liberté, la justice et la paix durable y compris avec les pays voisins.

                    Nous rassurons les Etats voisins, les populations de la sous-région et la Communauté Internationale que la libération de l’Azawad contribuera à renforcer la sécurité, le développement et la paix pour une meilleure intégration des peuples, des cultures et une meilleure stabilité dans la zone saharo-sahélienne.

                    La direction politique invite tous les azawadiens (de l’extérieur comme de l’intérieur) à se mobiliser sans délais dans l’immense chantier de construction. Le mouvement appel tous les azawadiens qui résident à l’extérieur de revenir contribuer et jouir de la reconstruction nationale.
                     
                    Le 01/04/2012

                    Mahmoud Ag Ghali

                    Président du bureau politique
                    http://www.mnlamov.net/index.php?view=article&catid=34:actualites&id=164:declaration-du-bureau-politique-&tmpl=component&print=1&layout=default&page=


                  • franc 22 mai 13:42

                    Si l’Algérie ne donne pas l’autonomie à la Kabylie et ne respecte pas le peuple kabyle avec sa culture spécifique alors

                    Vive la kabylie libre et indépendante


                    • OMAR 23 mai 01:00

                      Omar9

                      @franc

                      L’Algérie ne peut donner quoi que ce soit à la Kabylie...

                      Pour la simple raison que l’Algérie, c’est la Kabylie et vice versa.....


                    • franc 23 mai 01:47

                      @OMAR

                      Disons le pouvoir algérien à la place d e l’Algérie

                      -

                      mais c’est aux kabyles d’en dire ce qu’il en est


                    • OMAR 23 mai 10:13

                      Omar9

                      @franc

                      Vous vous imaginez sans bras, sans jambe ou sans tête ?

                      c’est ce que vous souhaitez pour l’Algérie en la démembrant de la Kabylie....

                      Quant au Pouvoir, c’est l’affaire de l’ensemble du peuple algérien.....


                    • franc 23 mai 15:29

                      @OMAR

                      Chaque peuple a droit à l’autonomie et au respect de sa culture

                      . ,c’est dans la charte des Nations Unis.

                      sinon c’est du colonialisme


                    • Yugurten (---.---.195.70) 23 mai 20:38

                      @OMAR

                      Et depuis quand le peuple algérien se préoccupe du Pouvoir ?

                      Ce peuple de bourricots aime ce régime ! Il aime sa grande armée qui lui tape dessus quand il relève la tête ! Ca lui donne un sentiment de puissance. Il aime Bouteflika ! Il aime aussi la plupart des dictateurs qui l’ont martyrisé comme le fou Boumedienne. Il aime les traitres et les harkis comme l’émir Abdel Kader et l’autre albanais de Messali Hadj. Il aime les envahisseurs comme Okba Ibn Nafa et les Banu Hilal. Je vais parler franchement. Tous ces chiens enragés ne sont détestés que chez nous. En Kabylie

                      Tant que le peuple algérien a de la semoule, de l’ huile et du sucre pas trop chère il est prêt à accepter n’importe quel dictateur. C’est ça la différence entre vous les algeriens et nous les kabyles.

                      Dieu a-t-il écrit dans le Coran que la Kabylie devait rester dans l’ Algérie jusqu’à la fin du monde ? Est-ce que la Kabylie appartient à vos mères ? Est-ce que vous nous donnez à manger ?

                      Non, non, non et non ! Donc de quoi je me mêle messieurs les algériens ? Vous ne voulez pas d’un scenario à la kurde. Je peux tout à fait le comprendre on ne souhaite pas en arriver là non plus. Donc écrivez à vos walis, préfets, ministres et demandez leur d’accepter nos revendications. C’est simple. On ne souhaite pas prendre ce qui vous appartient, on veut recuperer notre souveraineté perdue en 1871. Avant cette date la Kabylie, par sa situation géographique, était resté indépendante depuis la nuit des temps.

                      On a voulu faire changer les mentalités en Algérie mais c’est impossible, le poison arabo-islamiste a fait trop de degats dans vos petites têtes creuses. Maintenant on a bien compris et donc on a tiré les conclusions qui s’imposaient. On est pas vos larbins, on ne vous doit rien ni à vous, ni à l’Algérie. Au contraire même, ce sont nos pères qui ont libérés les vôtres pour bâtir ce pays, si il y a bien une région envers laquelle serait redevable les algériens pour la guerre d’indépendance et la création de l’ Algérie, c’est la Kabylie.

                      Ou étiez vous quand nous luttions pour la démocratie et le pluralisme ? Ou étiez vous quand nous luttions pour le berberisme qui est le socle de notre dignité ? Ou étiez vous quand nous enterions nos morts ?

                      On sait que ce regime vous opprime aussi mais puisque vous ne réagissez pas qu’ est-ce que vous voulez qu’on fasse pour vous ? On est pas vos tuteurs légaux ! Occupez vous plutôt de Said Bouteflika et de Chakib Khelil qui se préparent à vous enfiler pour les 20 prochaines années et lachez nous un peu la grappe ! C’est pas un crime de lutter pour l’amélioration de ses conditions de vie, si vous étiez aussi intéressé que nous par la démocratie, la justice et la dignité ce régime n’existerait plus depuis longtemps. Un million de kabyles, un million, pas dix mille ou cent mille, un million de kabyles sont descendus sur Alger en 2001 pour dire à la mafia au pouvoir de dégager et vous qu’avez vous fait aulieu de saisir cette occasion en or de vous solidariser avec nous ?

                      Vous nous avez insulté, vous avez aidé la police à nous réprimer et vous avez organisé des contre manifestations et maintenant vous dites qu’on est frères ! Il y a un truc qui ne tourne pas rond chez vous.,.

                      C’est ca le peuple algérien qui veut lutter contre le pouvoir. Vous êtes des harkis de cette mafia comme vos ancêtres étaient des harkis des arabes, des turcs puis des français. Vous aimez la soumission, c’est dans vos gènes. Nous c’est tous les contraire, on a rejetté les arabes et on a combattu les turcs et les francais et aujourd’hui tout naturellement on combat cette mafia. L’insoumission est dans nos gènes, « j’ai juré qu’ aucun étranger ne me commandera de l’ Akfadou à Tizi Ouzou » comme disait le poète kabyle cheikh Mohand il y a bien longtemps. Voila le nif kabyle.

                      L’ Algerie c’est pas la France et la Kabylie c’est pas la Bretagne. Si les bretons ont tout à gagné à rester dans la France, qu’avez nous à gagner à rester dans l’ Algérie ? Rien. Ou bien que des problèmes. Inutile de parler des sous des hydrocarbures, on en voit pas la couleur.

                      Cite moi un mouvement citoyen démocrate et progressiste non kabyle, un mouvement avec lequel on pourrait s’allier pour faire changer les choses. Un mouvement avec une base militante qui n’a pas comme projet d’établir la charia. Ne te fatigue pas trop, il n’y en a aucun.

                      ALORS COMMENT COMPTEZ VOUS FAIRE ÉVOLUER LA SITUATION ! PAR UN MIRACLE DIVIN ?

                      Vous en avez rien à foutre de la « boulitik » (poltique) et on le sait tous, il n’y a que les kabyles et les islamistes qui soient politisés dans ce pays alors c’est bien beau de dire on va faire changer les choses ensemble mais j’aimerais bien savoir comment tu compte t’y prendre concrètement !

                      Cite moi une autre région d’ Algerie et même du Maghreb qui pourrait faire descendre un million de personnes dans la rue en mettant en avant des slogans assumés comme « démocratie » et « laïcité » et surtout sans prononcer le mot « islam ». Sans se servir de la religion, avec des dirigeants tous plus ou moins agnostiques, athées et islamo-sceptiques et qui ne s’en cachent pas ! Parce que c’est ca la vrai raison pour laquelle vous n’avez jamais adéré à nos mouvements politiques, nous ne sommes pas assez musulmans pour vous. Nos personnalités publiques kabyles favoris comme Hocine Ait Ahmed, Matoub Lounes, Mohamed Fellagh, Idir, Zidane, Ait Menguelett et j’en passe, ils ont deux points communs. Ils sont kabyles et ils se foutent de l’islam. Vous le savez, on le sait et c’est pourquoi on ne s’entendra jamais.

                      Alors on est censé faire quoi monsieur l’ algérien ? On doit attendre que vos mentalités changent ? On doit attendre en souffrant en silence que Allah nous envoi la baraka ? On doit accepter de se laisser dépérir pour respecter un création coloniale française du nom de Algérie et la tranquilité de ses habitants tous plus moins islamo-baathistes et kabylophobes ?

                      Qui pensent à nous dans tout ça ? Qui pense à l’avenir de nos enfants ? On est moins bien que les palestiniens nous ? L’auto-détermination c’est juste pour eux et les saharouis mais nous on est prié de crever en silence et de respecter nos bourreaux...

                      Ou bien il faut encore que ca soit nous qui fassions tout le boulot et qui nous démenions pour sauver toute l’Algérie ? Il faut que par je ne sais quel les miracle les kabyles instaurent une démocratie en Algerie pour qu’ensuite vous nous trahissiez à nouveau en votant massivement pour des islamistes ou des baathistes qui se dépêcheront de nous réprimer et de nous arabo-islamiser !

                      Faut pas deconner, on est pas vos larbins. On veut la dignité, la justice et la démocratie chez nous en Kabylie pour nous les kabyles. On aurait préféré que le faire dans le cadre d’une Algérie plurielle mais cela est impossible donc on se contentera de notre region et je vous conseil de faire pareil chez vous. Mais, ne comptez plus sur nous. Chacun sa merde comme on dit et de grâce, arretez de faire les harkis du régime, écartez vous de notre chemin, ne soyez pas des perroquets zélés de la propagande d’état. Faites preuve d’un minimum de dignité pour une foi...


                    • covadonga*722 covadonga*722 22 mai 13:49

                      bonjour monsieur , n’étant ni kabyle ni algérien je me garderais de faire la leçon a l’un ou l’autre , ce dilemme vous regarde vous « les deux peuples » juste j’esperes que vous saurez le régler pacifiquement.

                      sinon je suis rigoureusement sur votre ligne s’agissant de
                      La logique voudrait que ces « indigènes », qui n’aiment pas la France et ce qu’elle représente, aillent s’établir dans leur véritable patrie.




                      • OMAR 22 mai 18:57

                        Omar9

                        Et voilà un corbeau qui veut nous vendre son ramage, sachant que c’est grâce à un algérien, kabyle d’origine, Zinedine Zidane de son nom et prénom, , que la France s’est hissé sur le toit du monde une certain 12 Juillet 1998...

                        Purée, Papon n’est pas mort.....


                      • covadonga*722 covadonga*722 22 mai 20:55

                        @OMAR
                        de mon modeste avis , je suis sur qu’il existe une flopée de médecins, d’ingénieurs, d’entrepreneurs

                        voir de modestes ouvriers algériens et/ou kabyles immensément plus méritant que le sus nommé par vous. Ca n’est qu’une vedette de foot vous seriez vous laissez circonvenir par le panem et circenses ?
                        de la géhenne occidentale oh que je suis déçu.En outre ce monsieur n’était pas l’objet de mon ire mais bien l égérie et ses commensaux se goinfrant de subventions versées par un pays que par ailleurs elle conchie.
                        Ce qui est rigoureusement son droit mais dénote a minima de l’incohérence voir de la malhonnêteté
                        intellectuelle .Malhonnêteté que je ne doute pas un instant vous allez nous justifier par une solidarité religieuse voire
                        un mantra anticolonialisme. 



                      • OMAR 23 mai 00:50

                        Omar9

                        Revoilà l’idiot du F. Haine qui impose le kabyle comme une nationalité....
                        Comme si être breton ou corse est autre chose que français...

                        Eh oui, je savais que Papon qui ne faisait aucun distinguo entre un chaoui, un mozabite, un kabyle ou un tiareti quand il les balançait sur la Seine un certain 17 octobre 1961, avait laissé son ignoble racisme en héritage, mais je ne savais pas qu’il avait aussi enfanté des morbacs destinés à propager cette ignominie...

                        Et quand un français « méritant » d’origine maghrébine comme Malek Boutih fait un travail colossal, sérieux et réaliste sur cette partie de la jeunesse française qui a été livrée au djihadisme plutôt par mépris que par indifférence pour délit d’origine ou de faciès, , là, chuuutttt, on enterre son rapport car trop gênant, trop vrai....
                        http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20150709.OBS2429/generation-radicale-de-boutih-au-placard-le-rapport-de-droite.html

                        Pour les adeptes des stands de tir ( à défaut de tirs réels sur les bougnoules) tu as droit au racisme ou à la fourberie : comme tu veux, tu choises. mon frère « kabyle ... »....


                      • covadonga*722 covadonga*722 23 mai 06:08

                        @OMAR
                         ouvriers algériens et/ou kabyles


                        tu sais lire ?

                         
                         

                      • OMAR 23 mai 10:15

                        Omlar9

                        Tu sais ce qu’est un pléonasme ?

                        C’est comme si je te traitais de patate.....


                      • marceau2 (---.---.229.10) 23 mai 17:53

                        @OMAR
                        « Eh oui, je savais que Papon qui ne faisait aucun distinguo entre un chaoui, un mozabite, un kabyle ou un tiareti quand il les balançait sur la Seine un certain 17 octobre 1961 »

                        -Du 1/1/1956 au 31/12/1961 le fln a commis plusieurs milliers d’attentats en France qui firent plusieurs milliers de blessés et 4170 tués.

                        Parmi ces tués il y eut

                        -153 civils européens

                        -53 policiers

                        -10 militaires

                        -3954 nord africains

                        Dans ces 3954 tués nord africains (prés de 2 par jour pendant 6 ans) il y avait principalement les militants du mna, organisation rivale du fln, les nord africains pro français et les nord africains qui refusaient de se soumettre au racket du fln.

                        Pendant ces 6 années, chaque mois, chaque semaine, voir chaque jour on récupérait des cadavres des victimes du fln qui étaient jetées dans la Seine par leurs assassins fln, notamment au barrage de Suresnes. en aval de Nanterre une des places fortes du fln en région parisienne.

                        Tout ça pour dire que le rapport Mandelkern et Géronimi demandé par Jospin en 1998 sur les événements du 17 octobre 1961 a démontré que la police n’avait jamais ni tué ni jeté dans la Seine de nord africains.Que la seule victime fut un européen tués au centre de Paris, devant le cinéma du REX et que ce sont bien les membres du fln qui pendant 6 ans ont balancé dans la Seine leurs opposants nord africians !


                      • franc 23 mai 18:56

                        @marceau2

                        -

                        Oh la ,voilà une révélation explosive qui remet en question bien d’idées reçues


                      • QAmonBra QAmonBra 22 mai 13:52

                        @ kader

                        « Et j’ai pas compris pourquoi méler l’antisioniste à tout cela ? tu es financé par BHL ? »

                        Vous avez cerné le ver dans la pomme, car par le cheval de Troie habituel que sont les « ONG » les évangélistes ou chrétiens $ionistes (si, si, ça existe aussi) opèrent en Algérie, comme les wahhabites, depuis les années 70.

                        N’oublions pas que l’Algérie a été pendant longtemps considérée comme la Mecque des révolutionnaires du tiers monde, et que certains, à la rancune très tenace, ne l’ont pas l’oublié.


                        • Yugurten (---.---.195.70) 23 mai 02:03

                          @QAmonBra

                          La Mecques de izzan.

                          La Mecques de merde.

                          Sérieusement depuis cinquante ans qu’ils ont confisqué l’indépendance, qu’est-ce qu’ils ont fait ? Rien. Hormis la mafia, l’arabisation, l’islamisation, les visas, les casernes et les prisons. En plus d’avoir appauvri, marginalisé et folklorisé les deux pays d’où sont issus l’immense majorité des cadres et des combattants de la guerre d’ Algérie. Tamurt lqvayel, le pays kabyle et Lures inchawiyen, les Aures chaoui. Qu’est-c’est que ca peut me foutre qu’ils aient aidé Mandela ou Che Guevara si ils ont fait la misère aux algériens dans le même temps ? Qu’ils aillent pourrir en enfer ensemble !

                          Toutes ces histoires de Mecques des révolutionnaires c’est des conneries pour gauchistes attardés. Je ne manque que rarement de maudire ces chiens de Ben Bella et de Boumedienne le fou quand j’entends parler d’eux. Ben Bella qui a réclamé à l’ONU, au lendemain de l’indépendance de l’Algérie, que les États Unis d’Amerique se retire de Guantanamo ! Zahma Ben Bella qui ordonne aux américains de se retirer par fraternité avec Fidel Castro tin-tin-tin .. ! Toz ! Ah bah j’imagine qu’ils ont eu peur les americains. Il les a peut être menacé de se plaindre d’eux auprès d’ Allah ou alors de stopper les livraisons d’huile d’olive...

                          Alors que dans le même temps ce traitre ignoble envoyait ces chiens enragés pacifier la Kabylie qui n’avait pas accepté son coup d’état, dans le sang comme toujours avec ces révolutionnaires. C’était plutôt à lui de se retirer de chez nous et de la fermer pour préserver sa dignité. Je suis bien content qu’il ait dit « nous sommes arabes, nous sommes arabes, nous sommes arabes ». Hamdouleh il l’a dit trois fois au moins on est sur que c’est pas un amazigh lui ! D aryoul araaven, le bourricot arabe ! La honte nous aurait étouffé sinon !

                          Les communistes russes se sont servis de l’Algérie pour soutenir toutes les rébellions marxistes, cela a coûté à notre pays un retard de cinquante années minimum dans le développement. Ils ont crée un conflit artificiel avec le Maroc de toute pièce qui a pris des proportions délirantes avec les lavages de cerveaux qu’on subit les jeunes des deux côtés qui aujourd’hui, se détestent cordialement et seraient prêt à s’entretuer pour un morceau de desert stérile ! Tout ça pour que Moscou puisse avoir sa base maritime de merde sur l’Atlantique. Ya lhambabek c’est intelligent ?

                          Aujourd’hui on commence seulement à revenir à la raison et à se rapprocher de l’Occident. Quelle idée d’ aller tapiner pour les russes et les arabes et de se mettre à dos les occidentaux ? Il n’y a que des arabes abrutis pour faire ca, car pour eux l’Algérie c’est qu’une région parmis d’autres de leur nation arabe. Alors que pour nous, c’est tout, on a pas de nations de rechange nous. On mourra là comme Hadj El Mokrani et comme Amirouche, on ira pas émigrer en Syrie où je sais pas trop ou si les choses se compliquaient en Algérie. Ces arabo-islamistes se moquent de ruiner notre pays si cela est bénéfique pour leur projet d’ânes bâtés

                          Ce même Ben Bella qui a déclaré publiquement sur Al Jazira, avant l’invasion américaine de l’Irak en 2003, que les algériens iraient combattre les américains au côté de Saddam Hussein ! On est incapable de produire une boite de conserve et lui il voulait nous envoyer guerroiyer contre des gens qui envoient des sondes visiter Mars ! J’imagine qu’ils ont encore eu peur hein les yankees ! Et tout ça pour la gloire des arabes ! Inal din rebkoum ! Si réellement ils avaient éngagé l’Algérie dans un guerre contre les americains ou les juifs, c’est encore nous les kabyles qui l’aurions faites cette guerre, comme toujours avec ces sous hommes. Ces dictateurs révolutionnaires auraient été se cacher dans un autre pays frère à tout les coups. Je ne sais pas si vous vous rendez compte de la bêtise et de la dangerosité de ces révolutionnaires à deux sous.

                          Zahma des révolutionnaires... Tooozzzz ! Et maintenant ils veulent liberer la Palestine ! Alors qu’eux même ils vivent dans une prison à ciel ouvert contrôlée par une mafia islamo-baathiste avec une momie handicapée président qui fait de nous la honte des nations. Il me font mal à la tête ces algériens, si seulement c’étaient des vrais arabes et pas des berbères arabisés on pourrait les renvoyer au Yemen ou en Arabie sodomite à dos de chameaux avec un grand coup de pied au cul mais bon domage qu’ils soient nos frères berbères arabisés. Ou plutot arabaisés... On devra donc composer avec eux, donc l’autonomie sera le minimum. Point final.

                          L’arabisation conduit fatalement au cretinisme, à part Mas Boudiaf arthem rabi ou Kateb Yacine, c’est triste à dire mais la plupart des algériens arabophones sont des abrutis finis à la pisse panarabiste ou islamiste. Alors que les At Mzab, les touaregs, les chaouis ou les chleuhs de l’ouest sont des gens raisonnables avec qui on peut discuter. Imazighens nel Maroc pareil, des gens biens et raisonnables les berbères marocains. Mais quand ils sont atteint du poison islamiste ou du poison baathiste ca y est c’est terminé. Ce qui les interesse c’est la oumma arabyia (nation arabe) ou la oumma islamiya (nation musulmane). Ils oublient l’Algérie, ils oublient les intérêts de l’Algérie et ils veulent nous entraîner dans leurs guerres pour liberer, l’Afghanistan, la Palestine, l’Irak et je sais pas trop quoi encore avec leurs révolutions de merde.

                          Allez faire vos révolutions ailleurs et lachez nous un peu nous bande d’abrutis !

                          Sous hommes, on vous a vu, aya would iharkyien, pendant la colonisation des turcs et des français, venez pas jouer aux revolutionnaires avec nous. On sait tous où sont les hommes dans ce pays, qui a du nif (honneur) et qui fait semblant...

                          Allez rejoindre daesh, le hamas ou le hezbollah si vous avez envie de jouer à la gue-guerre ! Ousst bon débarras !


                        • popov 23 mai 14:12

                          @Yugurten

                           
                          L’arabisation conduit fatalement au cretinisme
                           
                          Voici une étude qui démontre que le QI des populations diminue en même temps leur bédouinisation est avancée. http://donalditempler.com/assets/templer_8.pdf
                           
                          Et en voici une autre qui démontre que le taux de mariages consanguins augmente en même temps que la bédouinisation. http://numidia-liberum.blogspot.jp/2013/01/islamisme-et-cinsanguinite.html
                           
                          C’est un cercle vicieux. L’arabisation-islamisation promeut les mariages consanguins qui produisent des tarés qui sont de ce fait plus réceptifs à l’islam.
                           
                          Voici ce que disait Ibn Khaldoun des Bédouins :
                           
                          « Les Arabes, par leur disposition naturelle, sont toujours prêts à enlever de force le bien d’autrui, à chercher les richesses les armes à la main et à piller sans mesure et sans retenue. »Ibn Khaldoun, « Les Prolégomènes » tome I
                           
                          « Si les Arabes ont besoin de pierres pour servir d’appuis à leurs marmites, ils dégradent les bâtiments afin de se les procurer ; s’il leur faut du bois pour en faire des piquets ou des soutiens de tente, ils détruisent les toits des maisons pour en avoir. Par la nature même de leur vie, ils sont hostiles à tout ce qui est édifice ; or, construire des édifices, c’est faire le premier pas dans la civilisation. » Ibn Khaldoun « Les Prolégomènes » , tome I.
                           
                          « l’Ifrîkiya et le Maghreb souffrent encore des dévastations commises par les Arabes. Au cinquième siècle de l’hégire, les Beni-Hilal et les Soleïm y firent irruption, et, pendant trois siècles et demi, ils ont continué à s’acharner sur ces pays […] Avant cette invasion, toute la région qui s’étend depuis le pays des Noirs jusqu’à la Méditerranée était bien habitée : les traces d’une ancienne civilisation, les débris de monuments et d’édifices, les ruines de villes et de villages sont là pour l’attester. » Ibn Khaldoun, « Les Prolégomènes – Tome I »
                           
                          « Les habitudes et les usages de la vie nomade ont fait des Arabes un peuple rude et farouche. La grossièreté des mœurs est devenue pour eux une seconde nature, un état dans lequel ils se complaisent, parce qu’il leur assure la liberté et l’indépendance. Une telle disposition s’oppose au progrès de la civilisation. » Ibn Khaldoun, « Les Prolégomènes – tome I »
                           
                          Les Arabes : « Toutes les fois qu’ils jettent leurs regards sur un beau troupeau, sur un objet d’ameublement, sur un ustensile quelconque, ils l’enlèvent de force. Si, par la conquête d’une province par la fondation d’une dynastie, ils se sont mis en état d’assouvir leur rapacité, ils méprisent tous les règlements qui servent à protéger les propriétés et les richesses des habitants. » Ibn Khaldoun, « Les Prolégomènes » – tome I
                           
                          « Les Arabes, ainsi que nous l’avons dit, sont naturellement portés à dépouiller les autres hommes […]. Quant aux soins qu’il faut donner au maintien du gouvernement et au bon ordre, ils ne s’en occupent pas. » Ibn Khaldoun, « Les Prolégomènes – TI »

                        • marceau2 (---.---.229.10) 23 mai 17:59

                          @popov

                          -La consanguinité ajoutée à l’islam produisent bien les ravages que décrit Ibn Khaldoun !


                        • Douali 22 mai 15:43

                          l’indépendantisme kabyle artificiel du MAK dont le Président est un proche de BHL. L’objectif ici est de s’attaquer à l’intégrité territoriale de l’Algérie via la Kabylie, de la même manière qu’ils essaieront peut-être de le faire au Maroc.

                          Dans le cas de la Kabylie en Algérie il n’y a aucune base populaire sur laquelle le mouvement indépendantiste peut s’appuyer ; il s’agit là plus d’une revendication artificielle qui n’a de réalité que médiatique.
                          Souvenons-nous que Levy déclarait publiquement que « Le Printemps arabe c’est bon pour Israël ! » ou encore devant une assemblée de sa communauté « ce que j’ai fait en Libye je l’ai fait en tant que Juif ».
                          Après la Tunisie et la Libye, les Sionislamistes veulent détruire l’Algérie et le Maroc.

                          • Yugurten (---.---.195.70) 23 mai 02:21

                            @Douali

                            Nul besoin des sionistes ou des islamistes pour détruire l’Algérie. Il suffit de laisser la clique au pouvoir encore cinquante ans et il n’y aura plus rien à sauver dans ce pays de merde.


                          • njama njama 23 mai 11:45

                            @Douali

                            Très bonne analyse. Faut faire attention de ne pas vous diviser...

                            autres liens :
                            Algérie/Maroc : Nouvelles cibles visées
                            Par Eline Briant le 21 mai 2016

                            http://www.french.alahednews.com.lb/essaydetails.php?eid=18497&cid=323#.V0LPwr7KDm7

                            http://arretsurinfo.ch/algeriemaroc-nouvelles-cibles-visees/


                          • njama njama 23 mai 11:57

                            Faut laisser de côté vos petites divergences et désaccords ancestraux, et pas vous désunir, les peuples du Maghreb sont le peuple du Maghreb, comme des nations d’Europe sont l’Europe pour le meilleur et pour le pire
                            y a des moments fut savoir évaluer les priorités
                            Pensez plutôt à ces forces impérialistes qui ont éclaté la Yougoslavie, l’Afghanistan, l’Irak, la Libye, et aujourd’hui la Syrie qui saigne, l’Ukraine ... et que leurs funestes projets incendiaires ne s’arrêtent pas là ...


                          • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 22 mai 17:22
                            La Vérité historique n’aime pas les amalgames !

                            La « Kabylie » n’est pas une ethnie, et « l’Algérie » n’est pas un véritable pays !

                            « Kabylie » et « Kabyle » sont des mots arabes ! Ces mots ont été forgés et utilisés par tout le monde depuis le débarquement français de 1830 ! 

                            Toutes les histoires des historiens français (et même les récits des expéditions scientifiques qui 
                             ont eu lieu sur l’ensemble du territoire Nord Africain) appelaient les habitants de cet espace géographique « Kabyles d’Oran, Kabyles de Constantine, Kabyles de Tlemcen...etc. 

                            La forte concentration des habitants dans les régions de Tizi-Ouzou et Béjaia-Setif ont donné lieu à ces autres appellations :  »Grande Kabylie«  et  »Petite Kabylie« . 

                            L’ALGÉRIE EST UN FAUX PAYS, »La Question Algérienne« est depuis toujours posée, 

                            elle l’est encore aujourd’hui plus que jamais, elle est plus qu’un verrou qui empêche  la Libération de la France ! 

                            Tout est expliqué dans la »« SYNTHÈSE DES EVÉNEMENTS HISTORIQUES »" de 2003 qui est la seule base de discussion et de dialogue pour qu’enfin les deux Rives de la mer du diable puissent trouver l’apaisement !

                            Plus Kabyle que moi n’a jamais existé et plus scientifique ne verra pas le jour !



                            • Kaizem (---.---.102.114) 23 mai 05:17

                              @Mohammed MADJOUR
                              Les Kabyles sont un groupe ethnique bien particulier ; Ils font partie des peuples Amazigh ou Berberes, mais ils ont leurs propres « look » , culture, langue et facon de vivre introuvable dans les autres regions d’Afrqiue du Nord. . Le Mot « Kabyle » ne viens pas de l’arabe ; c’est de la pure intox arabiste. Si il sonne comme le mot arabe cabila , c’est de la pure coincidence. le nom Miterrand veut aussi dire en Kabyle « mi terran » et l’arabe « Cheickh Spir » n’as rien a avoir avec le nom anglais Shakespeare.
                              On a assez de votre intox. Quand aux Kabyles d’Oran ou de Annaba ou de Tunis, de Paris, Londres et ailleurs, ils sont Kabyles d’origine et installes respectivement dans ces villes. Je ne comprends rien a ton charabia.


                            • Yugurten (---.---.195.70) 23 mai 06:31

                              @Kaizem

                              Les français les plus cultivés appelaient « kabyles » tous les berbérophones du Maghreb. Nos ancêtres avaient du leur faire forte impression. C’ était pas mal déjà comparé aux francais de base qui voyaient des arabes partout. Les kabyles de Tlemcen ne sont pas des kabyles, ce sont des chleuhs de Beni Snous. Je présume que les kabyles de Annaba devaient être des chaouis. Les kabyles de Tunisie étaient aussi probablement des amazighs très proches des chaouis. Les kabyles du Rif étaient les rifains et enfin les kabyles de l’Atlas étaient les chleuhs du Maroc et les souss.

                              Ce n’est pas impossible que quelques tribus avec leurs dialectes aient complètement disparus suite à la pacification féroce. Massacré et / ou éparpillé. C’est grâce aux récits de ces premiers explorateurs que l’on sait qu’aux premières heures de la colonisation il n’y avait pas de coupures dans les parlers amazighs en Algérie. Nous étions réellement disseminés harmonieusement sur l’ensemble du territoire. Pas juste replié dans les montagnes ou les déserts. Une authentique Algérie amazighia. Après 132 ans de « civilisation » on a vu ce qu’il en restait et 60 années supplémentaires de jacobinisme arabisant, en bonus, finiront de nous achever. IL faut se promener dans les Aures pour se rendre compte de la catastrophe.


                            • Yugurten (---.---.195.70) 23 mai 06:43

                              @Kaizem

                              Sinon, tu sais que kadhafi le bédouin fou a osé prétendre que scheakspeare était arabe ! En publique et le plus serieusement du monde, il avait dû entendre parler de ce « cheik spir »...

                              Il avait aussi dit que les amazighs c’était avant à l’époque des romains et que c’était finis maintenant et que on etait tous arabes. Que en plus ces fameux amazighs etaient egalement venus du Yemen mille ans avant les Banu Hilal et que par conséquent on etait tous doublement arabes !

                              Donc bien évidement que tous ceux qui militaient pour la cause amazigh étaient des traitres et des agents de l’étranger qu’il n’a pas manqué de réprimer comme n’importe quel dictateur arabe fou qui se respecte.

                              Je dis toujours que c’est un poison mortel le baathisme, lui l’aura payé de sa vie et maintenant les drapeaux amazighs flottent fièrement en Lybie. Cheiiiihhhh inal din yemek ou dbabek aya akjoun !


                            • legh 23 mai 09:16

                              à ce petit jeu je pourrais aussi dire que le mot arabe est également péjoratif (honte de mon père ar= honte+abe=pére), il est très facile de trouver des significations et des interprétations, surtout quand on sait que la langue arabe ainsi que l’hébreu sont sémites, donc, très similaire, c’est juste la signification qui ne l’est pas, le mot kabyle (francisé) s’écrit en amazigh (latin) qbayli, qui veux dire « accepter »on retrouve d’ailleurs le même mot en hébreu « qabblâ » qui veut dire aussi la même chose, la raison en est très simple, car avant l’avènement de l’islam, les kabyles avaient accepté le judaïsme puis un peu plus tard le christianisme et enfin ils ont dû subir une conversion forcée à l’islam (un peu comme les yézidis avec daech)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Arezki Bakir

Arezki Bakir
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès