Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Les laïques se rassemblent... Il était temps !

Les laïques se rassemblent... Il était temps !

Le 9 décembre 2011 : c'est à la fois la première journée nationale de la laïcité et à la fois une première depuis longtemps en France : le rassemblement des laïques...

Le collectif Laïcité est un point d'appui pour une extension à toutes les organisations laïques pour qu'ensemble elles agissent et combattent la politique du gouvernement.

Le 9 décembre 1905, le député socialiste Aristide Briand fait voter la loi instituant la séparation des églises et de l'Etat.

106 ans après cette adoption, le Sénat a émis par vote le vœu que le 9 décembre devienne « journée nationale de la laïcité »

Cette proposition de résolution a été votée par 183 voix contre 26.

Si cette proposition n'a pas force de loi, elle constitue un premier pas prometteur.

Dans de nombreuses villes de France, des laïques marquent cet événement par des initiatives variées passant le la conférence à la manifestation.

21 associations différentes mais unies dans la volonté de poursuivre le combat laïque dans l'unité ont rédigé le communiqué suivant :

Promouvoir et défendre la laïcité 
« La laïcité est fragilisée, contournée, menacée. Cent six ans après le vote de la loi de séparation des églises et de l’Etat qui garantit la liberté de conscience, l’égalité des droits et des devoirs entre tous les citoyens, quelles que soient leurs origines et appartenances, les associations laïques ont décidé de s’associer en un collectif pour promouvoir et défendre la laïcité.

Dans la perspective de l’élection présidentielle, moment clef de la vie politique sous la V° République, le « Collectif laïque » interviendra afin que les candidats se prononcent clairement au regard de la laïcité et de l’application de l’article Premier de la Constitution et de la loi de 1905 de séparation des églises et de l’Etat.

Les tentatives de qualifier la laïcité, en lui associant les qualificatifs « moderne », « ouverte », « nouvelle », « positive », etc, constituent autant de volontés de vider la laïcité de son contenu., de contourner la loi de 1905, à défaut de pouvoir l’abroger, alors même que l’immense majorité des Français, croyants et incroyants, lui déclarent leur attachement.

Peu à peu, la laïcité a été contestée par le discours à Latran du premier magistrat de la République à propos des mérites respectifs de l’instituteur et du prêtre, par l’accroissement des financements publics aux écoles confessionnelles, par les décisions du Conseil d’Etat réduisant la laïcité à la seule neutralité, par la mise en place de commissions inter-religieuses départementales qui légitiment le retour du religieux dans la sphère publique, par les dispositions qui favorisent la montée du communautarisme ; autant d’avancées insidieuses, mais clairement destinées à vider de sa substance la laïcité républicaine, donc la République.

Trop c’est trop ! La crise sociale, économique et culturelle impose que la République ne cède en rien sur ses valeurs fondatrices et s’engage sur la voie de la concrétisation des principes fondamentaux inscrits dans la Déclaration universelle des Droits de l’Homme. Il faut consolider la liberté, concrétiser l’égalité des droits et des devoirs, réhabiliter la fraternité, donner du sens à la citoyenneté. Il faut faire vivre la laïcité. Faire en sorte que les hommes et les femmes, premières victimes des fondamentalismes, disposent des moyens d’émancipation qui les rendent maîtres de leur destin.
Tels sont les principales réponses que les associations laïques entendent apporter aux maux qui menacent la République : les renoncements successifs et les discours populistes fondés sur la peur de l’autre.

Aussi, à l’occasion de l’élection présidentielle, le « Collectif laïque » demande prioritairement que les principes de la loi de 1905, inscrits dans ses deux premiers articles, soient intégrés dans la Constitution. Il revendique que soit mis fin à l’institutionnalisation du retour du religieux dans la sphère publique et au communautarisme. Il réclame que la priorité des moyens soit donnée à l’école laïque et que soit mis un terme à l’accroissement continu du financement public des établissements confessionnels.

Le « Collectif laïque » entend contribuer ainsi au rehaussement du débat politique. Faire en sorte que les hommes, les femmes, premières victimes des fondamentalismes, s’émancipent de toutes les cléricalismes, y compris de la finance mondiale, et se donnent les moyens d’être maîtres de leur destin.

En ce jour anniversaire de l’adoption de la loi de 1905 de séparation qui fonde la laïcité, les associations laïques signataires, tout en préservant chacune ses spécificités et son indépendance, constituent le « Collectif laïque » dont l’objet est de faire rayonner la laïcité, toute la laïcité, rien que la laïcité.

Paris, le 9 décembre 2011


Arab Women's Solidarity Association France, Centre d'Action Européenne Démocratique et Laïque, Comité Laïcité République, Comité Valmy, Conseil National des Associations Familiales Laïques, Egale, Fédération française de l'Ordre Mixte International « Le Droit Humain », Fédération Nationale des Délégués Départementaux de l'Education Nationale, Grand Orient de France, Grande Loge Féminine de France, Grande Loge Féminine de Memphis-Misraïm, Grande Loge Mixte de France, Grande Loge Mixte Universelle, Laïcité-Liberté, Le Chevalier de la Barre, Les Libres Penseurs de France, Les Comités 1905, Libres MarianneS, Observatoire International de la Laïcité, Regards de Femmes, Union des Familles Laïques. »

Cet appel fera date....

Ce collectif laïque ne demande qu'à s'élargir à d'autres.

Si les DDEN ( délégués départementaux de l'Education Nationale) sont co-signataires de cet appel commun, les quatre autres associations constituant le CNAL ( Conseil National d'Action Laïque), c'est à dire la FCPE, la Ligue de l'Enseignement, le syndicat des enseignants et l'UNSA -Education n'ont pas encore apposé leurs signatures.

Aujourd'hui , face aux attaques contre la la£icité que mène ce gouvernement, il est indispensable que s'organise le rassemblement de toutes les organisations laïques du CNAL à la FSU ….

Dans de nombreux départements des comités d'action laïque se constituent, les dénominations sont diverses mais la volonté est la même :

le respect de la loi de séparation des églises et de l'Etat et l'abrogation de toutes les lois anti laïques.
 

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  3.43/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

43 réactions à cet article    


  • Reflexions 10 décembre 2011 03:02

    Oui, .....à l’intégrisme des fondamentalistes ( Chrétiens, Musulmans ou Juifs) il faut opposer l’intégrisme de la Laïcité, l’intégrisme Républicain.


    • jaja jaja 10 décembre 2011 08:10

      Intégrisme tout à fait ciblé puisqu’ici on ne remet pas en cause le financement des écoles privées d’ailleurs souvent par les mêmes qui se décrètent laïques je cite :

      "Il réclame que la priorité des moyens soit donnée à l’école laïque et que soit mis un terme à l’accroissement continu du financement public des établissements confessionnels."
      Priorité des moyens et seulement stop à l’accroissement continu du financement public !

      Je rappelle la position du NPA à tous ceux qui l’ont traîné dans la boue sous prétexte de laïcité lorsqu’une candidate voilée était présente sur ses listes :

      Interdiction du financement des établissements confessionnels privés par des fonds publics...

      Mais avec cette exigence on risquerait de mettre en difficulté certains des signataires de cet appel....


    • CHALOT CHALOT 10 décembre 2011 08:56

      Oui Jaja mais la FSU que co-gère le NPA avec le PCF ne fait plus rien sur le terrain laïque


      • jaja jaja 10 décembre 2011 09:14

        Le terrain dit laïque est envahi par les islamophobes autrement dit par des gens qui se cachent derrière la laïcité pour exprimer leur haine de l’immigration...donc difficile d’y faire quoi que ce soit...

        Cette haine vient aussi en partie des loges maçonniques dont on oublie souvent que le mot d’ordre de laïcité fut relancé au moment même où l’impérialisme américain décidait d’agresser l’Afghanistan puis le monde arabo-musulman... fournissant ainsi l’habillage idéologique nécessaire aux néo-colonialisme pétrolier des USA..


      • jaja jaja 10 décembre 2011 11:54

        Bof quand on fait gueuler un facho à la fois partisan de la blondasse et du sionisme c’est qu’on doit être sur la bonne voie....  smiley


      • COVADONGA722 COVADONGA722 10 décembre 2011 09:37

        yep intérréssant voir les marxistes français défendrent mordicus une des religions « les plus rétrigrades » au nom de l’antiimpérialisme.
        Pour ne prendre que l’iran le clergé chiites etouffe et spolie la société ils representent
        les plus grands proprietés foncieres et controles des pans entiers de l’economie iranienne.
        Les marxistes grecs dénoncent à juste titre les biens et proprietes de l’eglises orthodoxe
        son absence de participation à l’impot et les notres de marxistes volent au secour de la charia !

        Lénine reveille toi ! ils sont devenus fous !

        Asinus


        • jaja jaja 10 décembre 2011 09:52

          Asinus ne comprend pas que je ne défends que des peuples agressés par l’impérialisme US. Mais en aucune façon le régime intérieur des mollahs dont l’avenir ne doit d’ailleurs dépendre que du peuple iranien.....


        • CHALOT CHALOT 10 décembre 2011 10:03

          Ceux qui confondent les musulmans et l’islamisme politique ne sont pas des laïques, JAJA !
          Mais ceux qui donnent des gages aux islamistes, qui participen,aux mêmes manifestations que ces intégristes, ne sont pas non plus des laïques ....
          Sinon, reprenez le texte que j’ai reproduit et commenté : il s’agit d’une base minimale puisque la revendication : à fonds publics écoles publiques, à fonds privés, écoles privées n’est pas priorisé...C’est un texte consensuel ...
          Un premier pas, je l’espère et non une baisse de garde


          • Yvance77 10 décembre 2011 11:00

            Salut,

            Si la laïcité est peu à peu (mais surement) menacée, il n’en va pas de la même manière, pour les diverses obédiences qui s’attellent à cette tâche. Le but étant de remporter la plus grosse part du gâteau, afin de mettre en coupes réglées les sujets de la nation.


            Pour ce qui concerne le judaïsme, c’est en douce qu’il faut chercher la démarche. On lobbyise surtout, avec un air de pas y toucher. On investit le 4e pouvoir, celui des médias, pour répandre la parole divine, c’est qui servira avant tout les intérêts de la grande Sion.


            Pour l’islam, on chasse sur le terrain social, celui-là même que peu à peu l’état laisse partir à vau-l’eau. C’est une politique de quartier, à la dure. Et dès que cela ne convient pas, on sort les mots magiques qui font le buzz. Islam-phobie, racisme, Mrap, touche pas à mes c*uilles, etc.


            La chrétienté, on peut pas faire grand-chose encore, les églises raisonnent creux, les évangiles sont séparés, mais l’on ne désespère pas de reprendre le dessus, surtout sur les terres ancestrales ou s’est répandue en beaux discours, Jésus et ses saints.


            Nous sommes dans une lutte communautaire, ou l’autochtone voit s’effriter les valeurs, auxquelles nos aïeux croyaient, et qui ont parfois payés au prix de leur vie, leur engagement et lutte, faisant que la LAÏCITÉ est une vertu cardinale de la nation France


            • sisyphe sisyphe 10 décembre 2011 11:03

              Peu à peu, la laïcité a été contestée par le discours à Latran du premier magistrat de la République à propos des mérites respectifs de l’instituteur et du prêtre, par l’accroissement des financements publics aux écoles confessionnelles, par les décisions du Conseil d’Etat réduisant la laïcité à la seule neutralité, par la mise en place de commissions inter-religieuses départementales qui légitiment le retour du religieux dans la sphère publique, par les dispositions qui favorisent la montée du communautarisme ; autant d’avancées insidieuses, mais clairement destinées à vider de sa substance la laïcité républicaine, donc la République.


              Absolument. 

               Une excellente nouvelle qui a tout mon soutien. 

              Que toutes les religions se confinent à la sphère privée, et soient définitivement exclues du champ public ; tant sur le plan des lois, des pratiques, que des financements.

              A bas tous les communautarismes et tous les fondamentalismes ; république laïque et démocratique. 


              • zélectron-libre zélectron-libre 10 décembre 2011 11:04

                J’ai enfin tout compris : la laïcité est au fait le laïcisme, une des multiples religions qui existent en France tel que le catholicisme, le protestantisme, l’évangélisme, le judaïsme, l’islamisme, le bouddhisme, et j’en oublie.  smiley


                • ottomatic 10 décembre 2011 11:15

                  Information de première importance, après la journée de la femme, la fête des mère, le weekend du théléthon, voici la journée de la laicité ! Champagne !


                  Franchement monsieur Chalot, êtes vous monomaniaque ?

                  Ne vous rendez vous pas compte que votre comportement vis a vis de la laicité est au moins aussi intégriste que pas mal de religion ????

                  • CHALOT CHALOT 10 décembre 2011 11:45

                    La journée de la laïcité n’a pas été instituée.... Ce n’est qu’une proposition. Il ne s’agit ni de faire des quêtes, ni de fâire du commerce mais de marquer un événement...
                    Ottomatic ! La laïcité est aux antipodes de l’intégrisme mais cela vous est étranger comme vous est étranger toute réflexion critique...C’est pourquoi d’ailleurs vous vous cachez derrière un pseudo !


                    • CHALOT CHALOT 10 décembre 2011 11:53

                      Pourquoi ? Frère Tariq est de vos amis ? PAS DES MIENS TIPOL !


                      • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 10 décembre 2011 12:42

                        @delahauteur

                        Avec un pseudo comme ça, on devrait surveiller son orthographe surtout pour dire des sottises !

                      • Pierre Régnier Pierre Régnier 10 décembre 2011 12:18

                        @ Chalot

                        Cette nécessaire journée pour la défense de la laïcité ne pourra être efficace, hélas et vous le savez bien, puisque de très nombreux prétendus « laïcs » cessent de défendre, et même trahissent très concrètement la laïcité quand celle-ci est violée au profit de l’islamisation.

                        Et vous savez bien que, parfois, ce sont des pseudo-laïcs de notre famille commune, la Gauche, qui la trahissent plus activement encore que Sarkozy.


                        • CHALOT CHALOT 10 décembre 2011 12:20

                          De la hauteur du bas étage et de l’incompréhension....
                          Pour l’indécence vous pouvez tout vous permettre sous l’anonymat


                          • SEPH 10 décembre 2011 12:42

                            Ç’a pu la franc-maçonnerie qui a applaudi à la guerre en Libye et aux massacres et aux destructions de l’OTAN.


                            • CHALOT CHALOT 10 décembre 2011 13:08

                              Quel est le rapport avec le sujet....Quant à la guerre en Lbye, nous étions très peu nombreux à nous opposer à l’intervention impérialiste !
                               !


                              • ottomatic 10 décembre 2011 14:04

                                Laïcité = Frère la truelle.

                                Défendre comme vous le faites la laicité et être contre l’intervention en libye, c’est du grand écart intellectuelle... sauf, si vous connaissez mal les frères la truelle...
                                En france, ca c’est passé ainsi :
                                - interdiction des corporations pour mettre fin au pouvoir des « guildes » propre a chaque corps de métier
                                - utilisation de la laïcité pour enlever le pouvoir de l’église
                                Tout ça dans le seul but de prendre la place des ancien puissant... Alors être le défenseur corps et âme d’un simple outil de vos maitres, c’est triste...

                              • guylain chevrier guylain chevrier 10 décembre 2011 14:15

                                Certes, il serait de première importance de rassembler tous les laïques, et pour une déclaration sur les principes, il n’y a pas trop de problèmes, mais dès qu’on entre dans le détail, les choses deviennent nettement plus difficiles, comme Pierre Régnier le voit très bien. Par exemple, sur la question des parents accompagnant des sorties scolaires, et ce sont ici les mères voilées et personne d’autres au nom de leur culte, l’islam, qui posent bien problème, en cherchant à imposer à tous, comme le catholicisme en d’autres temps, leur foi, en bafouant les valeurs du service public de l’école et au passage les droits de l’enfant à être respecté par une neutralité qui seule le permet, c’est l’empoignade entre les laïques.

                                Comme Jaja, dès que l’on parle du respect de la laïcité relativement à ceux qui sont originaires de pays ex-colonisés ou du Sud « pauvre » (ou tout le monde n’est pas pauvre) par opposition au Nord « riche » (ou tout le monde est loin d’être riche), dès qu’il est donc question de personnes issues de l’immigration auxquelles rappeler ces principes en refusant ces accommodements raisonnables qui ne le sont pas et sapent les valeurs d’égalité, de liberté, de fraternité si fondamentales et précieuses, et bien on se fait insulter, amalgamer avec les thèses de l’extrême-droite ou au mieux avec un Sarkozy qui ne défend rien de ce côté comme le montre bien sisyphe.

                                Il y a eu à gauche une gauchisation des repères sur cette question qui renvoie la laïcité à servir de prétexte à un financement du culte musulman sous couvert d’égalité de traitement des religions qui est tout le contraire du respect vital de la loi de séparation, où c’est la porte ouverte à tous les clientélismes, et pas seulement religieux, car on utilise aussi la religion pour faire avancer des causes de clans. Une certaine lecture de la laïcité sert autant à justifier le financement public des mosquées que la discrimination positive de ceux qui réclament avec le CRAN, Lilian Thuram et son lobbies via Respect Mag, la reconnaissance d’une communauté noire sur le modèle de séparation que prônait Malcom X (il voulait un Etat noir et musulman séparé poussant jusqu’au bout le projet du communautarisme), ce qu’ils appellent une République multiculturelle qui signerait en réalité la mort de nôtre République.

                                Un collectif ? pourquoi pas donc mais pour quoi faire ? Il ne faudrait pas que ce collectif laïque, au nom d’on ne sait quelle unité de façade, élude les vraies questions de fond auxquelles se confronte notre société en la matière.

                                Les problèmes que connait la laïcité ne viennent pas que du gouvernement, ils viennent aussi des intégristes catholiques qui manifestent contre la liberté d’expression artistique aux centaines de milliers de Tunisiens résidant en France qui ont votés pour le parti islamiste Ennarda dit modéré, (et comment l’islamisme pourrait-il l’être sérieusement ?). Ce vote des Tunisiens résidant en France montre bien qu’il y a un problème récurrent des rapports entre République et islam qui n’a rien d’anodin, n’est pas franco-français mais relève d’un problème d’ordre bien plus général qu’il ne faut pas nier en se rendant aveugle, mais aussi ainsi pourquoi il ne faut concéder le moindre millimètre ici. Céder sur la laïcité, c’est tout simplement céder ici sur la liberté.

                                L’unité des laïques, je suis pour, mais ce n’est donc pas gagné.


                                • philouie 11 décembre 2011 09:05

                                  Guylain, chalot et autres fachots, c’est clair que vous vous faites insulter. vos propositions staliniennes ne sont pas admises par ceux qui aiment la liberté.
                                  votre conception du vivre ensemble, se résume à un vivre comme vous. vous ne supportez pas que les autres ne vous ressemblent pas, la laîcité que vous défendez est une laîcité d’exclusion et vous avez le culot d’en appeler à la fraternité là où vos propositions ne sont que totalitaires.

                                  la laicité ce n’est pas imposer à tous vos croyances, c’est au contraire que chacun soit libre de croire ou pas et de vivre ses croyances selon sa foi.

                                  Non au stalinisme !
                                  non au fascisme de gauche !

                                  phil


                                • CHALOT CHALOT 11 décembre 2011 09:45

                                  Philousie se cache derrière un pseudo pour traiter ses interlocuteurs de « fachots » et ceci avec son orthographe à lui
                                  C’est à la fois une calomnie et à la fois de la lâcheté...Je respecte ceux qui débattent et méprisent ceux qui se cachent pour insulter.


                                • philouie 11 décembre 2011 10:08

                                  Ce n’est pas parce que vous exprimez vos idées au grand jour qu’elles n’en puent pas moins.


                                • Pierre Régnier Pierre Régnier 11 décembre 2011 10:58

                                  @ philouie

                                  Ce n’est pas parce que vous êtes fier de vos calomnies et de votre haine que vous parviendrez à les faire porter par ceux qui défendent la très précieuse laïcité.

                                  Il n’y a absolument rien dans les propos de Chalot et de Chevrier (avec lesquels j’ai des désaccords) qui justifie vos déformations systématiques et vos écoeurantes accusations.

                                  La situation est assez préoccupante comme ça, n’en rajoutez pas. 

                                  Et apprenez à débattre.


                                • Pierre Régnier Pierre Régnier 10 décembre 2011 14:55

                                  @ De la hauteur (du 10 à 14 h 43)


                                  Vous oubliez de nous dire ici, vous, ce que vous entendez par « ce qui se donne le droit de tous salir » (sic).

                                  Et vos commentaires précédents sont du même type : condamnation de l’article et de son auteur mais sans que vous nous disiez pourquoi vous les condamnez.

                                  C’est quoi exactement vos soupçons ?

                                  • Lord WTF ! Lord Franz Ferdinand Of F. In S. 10 décembre 2011 16:08

                                    Les « laïques » peuvent bien se rassembler du moment que la réflexion (ou plutôt réaction) se fondera autour du Religieux, et non sur la problématique « multiculturalisme », les seuls options (évolutions) envisageable seront :

                                     1. une tendance à l’hyperlégalisme et l’abandon du pragmatisme (ce qui en soit entrera en conflit avec le modèle « démocratie libérale ») et donc une évolution de type réactionnaire (néo)conservative (selon un schéma assez proche de celui du néoconservatisme US avec un passage depuis la Gauche (voir la X-gauche) vers le dit mouvement « néocons ») : avec addition d’autres discours donnant dans le même registre néocons ou réactionnaire 

                                     2. un déplacement général du paysage politique vers la droite et le passage d’une X-droite de type « organique » (résiduelle) vers une néo-X-droite « syncrétique » et avec potentiel gouvernemental (les rapprochements gauche laïque et x-droite sont déjà observables : on est dans une mécanique de type « syncrétique » où le discours laïc rejoint le discours islamophobe et par extension devient perméable à x autres discours typique de la x-droite du fait même que l’on ne peut détacher ici Religieux de Culturel et que donc la défense du modèle « RF » laïque est aisément détournable vers un combat plus identitariste et xénophobe (encore plus vu l’exceptionnalité du modèle « laïcité » français)

                                     Bref, la problématique est aussi simple que complexe : ici, l’Europe, pas uniquement la France se voit confrontée à l’incurie politique ayant eu cours depuis des décennies et notamment sur le mode de gestion politique de la dite « diversité » ou du dit « multiculturalisme » : lorsqu’on observe trois grands pays européens : France, UK, Allemagne (avec forte pop musulmane afromagrébine pour la première ou turcoasiatique pour les autres : car c’est bien ici ce qui « se cache » (l’ethnoculturel en plus du religieux) bien souvent derrière le dit combat « laïc ») : un simple constat : les vagues migratoires et l’installation de pops non-européennes n’ont tout simplement pas géré que ce soit a priori que a posteriori au niveau politique (autant que socioéconomique) : les perfides Brits ont adopté sous le couvert d’un vague « state multiculturalism » le principe de la bonne vieille ségrégation (soft segregation donnant dans le sociospatial communautarisme bref le moins de contacts possibles « endo-exo » par enclavement spatial) ; les disciplinés Teutons eux ont failli à leur réputation d’esprit pratique : ce n’est que décennies après le début de l’implantation de communautés turques qu’ils ont commencé à réfléchir sur le « multikulti » (un exemple, ce n’est que vers 2000 que l’acquisition de la nationalité allemande a été rendue possible pour des résidents depuis des décennies ainsi que leurs descendants : avant cela, on se demande bien comment une quelconque politique d’intégration aurait été faisable : vu que grand-parents, parents, enfants, petit-enfants, etc… étaient sensé soit être de perpétuels étrangers soit retourner en Anatolie…) ; quant à la France (sans évoquer sans nul doute l’influence de schémas mentaux de type colonial vis-à-vis des pops afromagrébines) cela a surtout été du bricolage , bien souvent en fonction de l’intérêt électoral que cela pouvait représenter à tel moment(x) et l’abandon de la tradition « assimilationiste » française (même schéma qu’en Allemagne : doit-on comprendre qu’en sous-entendu c’était la non intégration de ces pops qui était envisagé ?).

                                     Après si l’on analyse rapidement les deux pays d’Europe où la problématique « multiculturalisme/islam » semble la plus « politisée » : France et Pays-Bas, on devine entre les lignes, une forme de réactualisation post-moderne des combats passés dans ces deux pays (le conflit laïcs/Eglise en France, les tensions inter-religieuses du Passé (inter-chrétiens) aux Pays-Bas) : bref il y a une dimension « psychoculturelle » ici avec transfert d’une histoire singulière sur la « situation » actuelle…

                                     Quoiqu’il en soit, mise à part les Brits qui s’en sont tenus à leur bonne vieille tradition-ségrégation : le reste de l’Europe elle n’a semble-t-il jamais considéré qu’une quelconque réflexion fut nécessaire : quand bien même –rappelons-le- les vagues migratoires issus du domaine islamique était pour les pops européennes la première expérience réelle du Multiculturalisme depuis la fin de la parenthèse multiculturelle romaine : qui avait donc vu l’Europe n’être habituée qu’à une hyperhomogénéité ethnoculturelle et religieuse (indo-européens et chrétiens) : quant aux possibles expériences « multiculturelles » historiques elles furent outre-mer (aux Amériques et dans les colonies) et se fondaient sur la ségrégation et la domination européenne sur les non-européens : bref AUCUNE expérience du multiculturalisme avant les vagues migratoires non-européennes post-GM2…(les Européens s’étant assurés de se préserver pendant deux millénaires du seul groupe non-IE intra-muros...)

                                     Soit pour conclure : la Laïcité et sa défense (supposée ou sincère) ne peut échapper à son intégration dans une réflexion plus générale quant au modèle « multiculturalisme » qui est –rappelons-le- l’évolution logique du modèle « démocratie libérale » : au final, au niveau franco-français il y a conflictualité autant entre modèle « RF » laïc, centralisé, et modèle « démocratie libérale » que modèle « RF » assimilationiste et « multiculturalisme »…on ne peut se passer d’une réflexion sur le « multiculturalisme » en continuant de dissocier (ou prétendre dissocier) Religion et Culture (soit donc relations entre société majoritaire et minorités ethnoculturelles et religieuses)

                                    ...bien entendu reste l’option de rester dans le champ « libéral » (sociopolitique) en optant pour une tolérance « libérale » intolérante (avec une intolérance ethno- ou plus précisémment islamo-orientée) : ce qui (me) semble être le choix de nombre de « défenseurs de la Laïcité » d’où les dérives et tendance actuelle citées en intro…soit réaction, (euro/franco) néoconservatisme, extrême-droitisation progresse du paysage politique...avec ce que cela entend au niveau politique à court ou moyen terme...je laisse à chacun le loisir de se renseigner sur la notion d’idéologie politique syncrétique lorsque x discours manipulant des référents aussi « nobles » soient-ils fusionnent en UN discours (et au passage qu’elle en fût la seule manifestation historique d’importance)...  

                                     

                                     


                                    • philouie 11 décembre 2011 09:16

                                      Salam,

                                      Il n’y a pas aujourd’hui d’autres voies que le multiculturalisme dans la mesure où la terre devient « un village ».

                                      la laïcité d’exclusion à la chalot est une laïcité du rejet de l’autre, elle n’est pas acceptable et doit être combattu becs et ongles. Nous devons apprendre à vivre ensemble avec nos différences - les musulmans le font très bien et depuis toujours- et cessez cette manie de ne laisser de liberté qu’au même que soi.


                                    • Lord WTF ! Lord Franz Ferdinand Of F. In S. 11 décembre 2011 14:15

                                      Il n’y a pas aujourd’hui d’autres voies que le multiculturalisme dans la mesure où la terre devient « un village ».


                                      Hmmm…le concept de « village global » a certes quelque chose d’enchantant mais la Terre « globalisée » devient avant tout un théâtre d’opérations géostratégiques d’une nature inconnue jusque là, donnant dans une sorte de « terra forming » voulant imposer un scénario pré-écrit à l’Humanité et aux cultures du Monde : so le « village global » bien loin d’être happy cool and funny est avant tout un champ de bataille et souvent un champ de ruines (à tous les niveaux).

                                       

                                      Ensuite, sur la seule voie est le Multiculturalisme : j’entends le propos et l’idée par contre : il y a x définitions de multiculturalisme : il faudrait donc commencer par définir ce concept même, et autrement que par de vagues et blablallectuelles théories : l’Afrique du Sud de l’Apartheid : c’était aussi du multiculturalisme, les colonies européennes ici ou là dans le Monde donnaient aussi dans le multiculti, les USA de la ségrégation aussi, etc…bref entre ségrégation et communautarisme : pour l’instant les seules sociétés réellement multiculturelles que nous connaissons (c’est-à-dire coexistence de x groupes et métissage (physique et/ou culturel) inter-groupes) se sont développées « ’naturellement » au fil de l’Histoire : en sera-t-il de même en Occident, je n’en sais rien : je prends juste acte que il y a une réaction de rejet de plus en plus prononcé : qui n’augure rien de bon pour le Futur proche : connaissant la jurisprudence européenne en la matière. 

                                       

                                      la laïcité d’exclusion à la chalot est une laïcité du rejet de l’autre, elle n’est pas acceptable et doit être combattu becs et ongles. Nous devons apprendre à vivre ensemble avec nos différences - les musulmans le font très bien et depuis toujours- et cessez cette manie de ne laisser de liberté qu’au même que soi.

                                       

                                      Hmmm..ce n’est certainement pas chez moi que vous trouverez une quelconque volonté de limiter telle ou telle liberté individuelle avec des motivations ethnocentristes : j’ai dans mon propos pris acte de l’évolution actuelle de la « réaction laïque » : j’ai envisagé ses possibles évolutions à court/moyen terme : et donc écrit qu’on ne peut se passer d’une réflexion sur ce qui est la problématique centrale (il y a une différence entre « problématique » et « problème » : la première pouvant être effectivement muté en problème par le discours des uns ou des autres) : à savoir le Multiculturalisme (que je n’ai pas défini plus que cela : je me référais donc à la définition minimale la plus commune : bref x cultures « cohabitant »)…donc pas de réflexion liberticide ici, mais sur les modes de gestion politique d’une situation nouvelle et somme toute atypique en Europe : le dit « multiculturalisme » soit l’interaction avec des groupes non européens, non chrétiens…(sauf exception historique groupe juif). 


                                    • philouie 11 décembre 2011 15:43

                                      Salam,

                                      précision d’abord. je en vous ai jamais rangé dans la catégorie de ce que vous appeler la « réaction laîque ». vous êtes à mes yeux quelqu’un de cultivé, d’ouvert et de tolérant. ce qui est rare.

                                      Mon analyse est celle là.

                                      1- si le monde devient comme vous le dites un théatre d’opération géostratégique d’importance, il faut convenir que nous n’y pouvons pas grand chose : il ne s’agit que d’un spectacle : mais un spectacle qui va entrainer son lot de violence : le conflit global ne se manifeste que sous la forme d’une infinité de conflit locaux. dont nous sommes victimes.

                                      2- il est évident, pour nous français, que chaque jour qui passe nous conduit à rencontrer davantage de gens de toutes origines, de toutes croyances. l’époque des guerres de clocher est révolue. mes voisins sont des arabes, des noirs, des bosniaques, des roumains, voir comme moi, des français de souches. c’est un fait.

                                      Moi, mon opinion est que l’on a que faire de ces guerres que nos puissants veulent nous imposer, d’autant que l’on y peut rien. par contre on peut avoir une action locale.
                                      C’est là, dans le monde réel du quartier, de la rue, de l’école que nous pouvons agir.
                                      et nous pouvons agir en cultivant la paix.

                                      et je vous donne un exemple de ce qu’on peut faire.

                                      par exemple j’appartiens à une association de quartier. l’objet de l’association est de créer des évènements festifs pour générer du lien social. c’est une association laïque.

                                      le WE prochain nous avons notre fête annuelle.çà s’appelle « fête des loupiotes » c’est dans le cadre extra scolaire mais ça s’adresse aux familles, c’est à dire aux enfants et aux parents. ça à lieu le vendredi, à la sortie de la classe avant les vacances.
                                      A cette occasion, nous faisons une shorba, soupe d’afrique du nord cuisiné par des mamans d’origine algérienne, évidement hallal, nous faisons aussi le vin chaud. c’est bien surtout si il y la neige. nous avons aussi des sodas et des jus d’orange.

                                      et les choses sont très simple, ceux qui veulent la chorba prennent la chorba, ceux qui veulent du vin chaud prennent du vin chaud, ceux qui n’en veulent pas n’en prennent pas. tout le monde est bienvenu. on ne regardera pas si vous avez un foulard ou une kippa ou même si vous êtes pochtron. et ceux qui ne veulent pas venir et bien ils ne viennent pas.
                                      Et les gens se rencontrent, ils discutent. c’est sympa.
                                      c’est important que la haine ne s’installe pas entre nous, à notre niveau de voisin. s’ils veulent se faire la guerre qu’il la fasse mais il est important qu’entre nous on cultive l’amitié, simplement l’amitié. entre gens simples.

                                      alors quand je vois des fachos vouloir faire de l’école, des crèches et j’entends même des assitantes maternelles le lieu pour mener leur guerre, je suis scandalisé. On doit se battre contre ces gens qui veulent semer l’inimitié entre nous.

                                      pas de ça chez moi.
                                      mon pays est un pays de paix, un pays de fraternité.
                                      on va pas se laisser démolir.

                                      phil


                                    • jaja jaja 11 décembre 2011 16:02

                                      "c’est important que la haine ne s’installe pas entre nous, à notre niveau de voisin. s’ils veulent se faire la guerre qu’il la fasse mais il est important qu’entre nous on cultive l’amitié, simplement l’amitié. entre gens simples.

                                      alors quand je vois des fachos vouloir faire de l’école, des crèches et j’entends même des assitantes maternelles le lieu pour mener leur guerre, je suis scandalisé. On doit se battre contre ces gens qui veulent semer l’inimitié entre nous."

                                      Tout à fait d’accord avec ces lignes... Ceux qui veulent amener la guerre sur les quartiers n’y vivent pas... Ce qui veut dire aussi,et c’est tant mieux, qu’ils n’ont pas les moyens de la mener....

                                      Les profs devraient comprendre que la sélection sociale se fait aujourd’hui par l’école. Ceux qui vivent dans les quartiers où elle n’est honteusement pas à la hauteur de ce qui se fait dans les zones bourgeoises n’ont pas à subir en plus la morgue de censeurs venant leur imposer leur façon de penser. Façon de penser qui ne peut que leur être de plus en plus étrangère à partir du moment où la révolte commence à se manifester et se cherche un débouché....


                                    • brieli67 11 décembre 2011 17:07

                                      Fin mai dernier, j’étais une dizaine de jours dans ma famille

                                      un peu plus sur notre Onkel aus Amerika

                                      Il y a un fait social important aux USA : l’abandon des pavillons de campagne et retour vers la ville ! Que conséquence de la crise économique ? Je ne pense pas.

                                      Ce besoin de « communes » _ communautarisme - est difficile a cerné : là on est en face d’ex-néo-ruraux lassés : la notion « terroir » n’a pas pris et le Diy ’(Do it yourself) du bricolage.

                                      Une grosse ombre plane : la World History ( Histoire globale)

                                      A défaut d’une théorie unique, impossible selon Boaventura de Sousa Santos : « nous n’avons pas besoin d’une théorie générale, mais nous avons encore besoin d’une théorie générale de l’impossibilité d’une théorie générale »

                                      Quant à l’Islam et sa sortie du Féodal, du Städel /Shtetl ou équivalant cultuel/culturel ne semble à l’ordre du jour.On préfère se perdre dans les labyrinthes de la théologie, du para/pataphysique. Il faut du temps au Temps 

                                      20 PRAIRIAL AN 2

                                      Une des stations obligée de notre Chemin de la Croix


                                    • Lord WTF ! Lord Franz Ferdinand Of F. In S. 11 décembre 2011 17:41

                                       

                                      well Doc,

                                       Sur Ce besoin de « communes » _ communautarisme - est difficile a cerné : là on est en face d’ex-néo-ruraux lassés : la notion « terroir » n’a pas pris et le Diy ’(Do it yourself) du bricolage.

                                       Je mettrai cela en relation avec une autre de mes pédantes blablateries (développée un peu plus ici : http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/mon-chat-est-mort-la-culture-de-l-105599#forum3143249) : je pense qu’il y a un besoin du « nous » : bref retour à un mode de société « altruiste » en réaction à l’hyperindividualisme : so le « groupe » vs l’individu…

                                       

                                      dans votre schéma suburbs/countryside et votre référence au « do it yourself » : on doit lire ou comprendre un rejet (inconscient) de l’individualisme, du Mythe (le libéral : le selfmade man autant que le registre « geste héroïque » : pionnier seul affrontant les éléments (et les peaux-rouges un peu excités) pour un mode de vie plus « groupal », où le groupe en soit est une garantie de protection (survie) pour l’individu et l’individu dévoué à la protection du groupe (héroïsme vs individualisme)…je vois ici un backlash face à l’évolution vers un mode hyperindividualiste : les lambda ont besoin d’un cadre, d’un groupe, d’un système : un refuge : l’incertitude de l’individu laissé à lui-même, aussi libre soit-il, devenant ingérable dans notre post-modernité donnant dans l’hypercomplexité et un progrés technologique constant et accéléré…

                                       Quant à l’islam et cette shetlisation, selon vous, well, on est dans une même logique : celle du refuge et du modèle « altruiste » : la différence étant que les référents ethnoculturels même des musulmans endogènes sont différents de ceux de la société majoritaire : la shetlisation sera inéluctable : mais la Réaction elle est de même nature : le Refuge…le conflit entre Individualistes et Altruistes est en cours : à l’échelle locale autant que globale…et même au sein des individus mêmes entre leurs pulsions individualistes et leurs pulsions altruistes : d’où la Tension évoquée auparavant qui rend inlécutable soit un bouleversement général du paradigme, soit un collapse civilisationnel : autant les humains dans leurs structures internes/intimes que les structures humaines sont soumises à une telle pression (faite d’injonctions contradictoires) que un moment ou l’autre : cela cassera… 


                                    • brieli67 11 décembre 2011 19:21

                                      A t’on des données et des études sur le retour en ville des rurbains ?
                                      Des patronages qui encadrent et qui « détournent » ?
                                      On a oublié que la ville rassure... à l’approche des Autrichiens et autres papistes, les cloches de Strasbourg et pas que la cathédrale sonnaient le tocsin : les biens et les vins étaient abandonnés comme leurre ... La force de frappe de la « Ville Libre » ou République réorganisée et décuplée.

                                      Peu d’observateurs note la guerre civile larvée à Athènes et à Théssaloniki !!
                                      http://www.occupiedlondon.org/blog/
                                      à souligner la Grèce l’etat le moins laïc de l’EU

                                      Des potentiels ? Mexique, Brésil, Nigéria-Benin-Togo....


                                    • COVADONGA722 COVADONGA722 10 décembre 2011 22:29

                                      yep le Lord met en mots et en concepts ce qui inévitablement se traduira par un conflit armé
                                      ou une disparition pure et simple du champs societal des tenants de la république laique .
                                      Il y a une alliance objective entre les boutiquiers libéraux et les communautarismes religieux . le plus virulent le plus offensif le plus différents de nos référents culturels et societaux se trouve etre l’islam.Pour nombre de bienpensant et de pleutres intellectuellement poser cette simple équation c’est blasphemer et meriter le procés en sorcellerie raciste et faschiste.
                                      Accuser les opposant à l’islamisation de la société de racisme c’est méconnaitre l’universalité de l’islam moi qui suis islamophobe je sais que l’islamisme le plus dangereux et proche de l’europe est bosniaque et tchechene donc caucasien .Yep de plus
                                      pour perdurer sur ce sol la republique devras mettre sous tutelle et confiner à l’espace privé l’islam, ce qui veut dire « cogner » politiquement juridiquement et si insuffisant militairement . Eh oui nos amis bienpensants et tolérants ni couperons cela sera soit la soumission et le statut de dhimis soit le nationalisme le plus exarcerbé « quel horreur hein les bisounours ? » qui seul pourras combattre le plus virulent des communautarismes religieux.Parions qu’une mise au pas féroce et intransigeante serait une leçon salutaire pour les autres communautarismes religieux ou comportementaux.
                                      Il devrait etre suffisant aux plus enclins à la capitulation de lire comprendre et intégrer le discour de tenant de l’islam sur ce site pour savoir qu’il n’y aura pas de demie mesure qu’il n’y aura pas de tolérance à attendre d’eux le debat ce resumera simplement
                                      à ça : se soumettre ou disparaitre !
                                      Asinus : ne varietur


                                      • philouie 11 décembre 2011 09:08

                                        Si tu veux la guerre, tu auras la guerre.
                                        mais viens pas te plaindre.


                                      • COVADONGA722 COVADONGA722 11 décembre 2011 13:06

                                        « Si tu veux la guerre, tu auras la guerre.
                                        mais viens pas te plaindre. »



                                        yep démonstration de ce que je vous disais , l’ami Philouie annonce la couleur vous me laissez installer mon islam ici comme je veux sinon c’est la guerre ! fermez vos gueules
                                        les « sous-chiens » je fais ce que je veux !
                                        ben la guerre on la déja ! faut il se plaindre ben il est trop tard , faut il avoir peur ben moi j’ai encore plus peur de l’aprés !
                                        yep aimez la guerre que veulent vous faire Philouie et ses potes car
                                        leur paix islamique sera Terrible !
                                        Asinus


                                        • philouie 11 décembre 2011 14:46

                                          Je ne vous réponds qu’en miroir. voici quelques mots de vos propos :

                                          « ... se traduira par un conflit armé
                                          ...ce qui veut dire » cogner" politiquement juridiquement et si insuffisant militairement ....
                                          ...soit le nationalisme le plus exarcerbé qui seul pourras combattre...
                                          Parions qu’une mise au pas féroce et intransigeante...
                                          ...Il devrait etre suffisant aux plus enclins à la capitulation"

                                          oui vous voulez la guerre.
                                          oui vous l’aurez.

                                          mais ne venez pas vous plaindre, d’avoir ce que vous voulez...

                                          ce n’est pas moi qui cherche la guerre. c’est vous.


                                        • COVADONGA722 COVADONGA722 11 décembre 2011 16:40

                                          mon cher vous avez parfaitement compris n’est ce pas ? mais bien sur l’agresseur ça n’est pas l’islam .Cet islam donnant des coups de boutoirs dans le contrat républicain éxigeant toujours plus , exigeant que ses regles fussent elles antirépublicaines aient droit de cité et prennent le pas sur celle préexistant sur ce sol.Qu’il n’y ai pas de malentendu je ne considrere pas mes preceptes et mes référents moraux comme superieurs juste ils sont les miens et sur le sol que le nature et l’histoire ont imparti aux miens j’entend que cela soit mes référents qui priment.Pour ce qui est de la guerre mon cher puisque j’ai pratiqué« un peu » j’aurais surement peur mais encore une fois beaucoup moins que de devoir vivre dans « l’eden » d’un khalifat.
                                          Asinus : ne varietur


                                          • philouie 11 décembre 2011 17:06

                                            le pauvre chéri : il est entré dans une épicerie et y avait pas de rouge....

                                            sérieux j’ai de la peine pour toi.
                                            tu vis dans un monde qu’est pas rigolo.

                                            les sarrazins, y viennent dans ton lit égorger nos femmes....

                                            c’est pas de bol.

                                            je comprends que t’as la hargne...

                                            fais gaffe quand même. t’as un ulcère qui te guette.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès