Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Les locataires ont droit à la dignité !

Les locataires ont droit à la dignité !

Personne ne conteste l'existence de dégradations causées par des tiers dans des immeubles collectifs... Parfois des habitants sont responsables de ces dégâts.

Ceci étant dit, beaucoup d'immeubles souffrent de l'usure du temps et d'une rénovation qui tarde à venir.... Parfois même, tout est laissé en l'état pendant des années et des années.

La dignité des locataires

En 1962, Mayenne Habitat construit 120 logements locatifs répartis en sept bâtiments collectifs de quatre niveaux chacun. Il s'agit là d'une dimension humaine.

Une des habitantes témoigne : «  C'était vivant avant. Quand on était en panne de machine à laver, on s'aidait les uns et les autres. On s'entendait bien comme une famille. »

Je connais bien ce quartier , j'y ai enseigné à l'école du Pommier de 1983 à 1988 et j'ai habité en 1988 dans l'un de ces HLM.

Il faisait bon vivre là, les parents participaient à la vie de l'école et le quartier était calme et vivant...

Je suis repassé il y a quelques jours pour constater la dégradation du bâti....

Il ne s'agit pas là de dégradations causées par « des voyous » mais de l'usure du temps.

Mayenne Habitat envisage de détruire deux immeubles et de construire du neuf en 2013....

Ces deux immeubles vétustes ne sont plus habités.

L'idée pourrait être séduisante mais pourquoi attendre 2013, voire 2014 alors qu'il y a une pénurie de logements ?

« Pourquoi les cinq autres bâtiments ne sont pas entretenus ? »

Il est intolérable et inacceptable que des Offices publics puissent laisser des immeubles se délabrer tout doucement sans qu'aucun travail d'entretien ne soit effectué.

La dignité des locataires existe, il faut la respecter....

Des familles sont là depuis des dizaines d'années et voient peu à peu les peintures extérieures s'écailler ….Des dégradations sont visibles sur les façades avec des trous....

S'il n'est pas inutile, bien au contraire de diversifier l'habitat locatif en construisant des pavillons, cet investissement ne doit pas s'effectuer au dépend de l'entretien de l'existant....

Quand Jean Arthuis, président de Mayenne Habitat écrit en exergue que l'Office public veut :

« répondre à l’attente des locataires avec le souci constant d’améliorer les équipements, les prestations, le cadre de vie  « de qui se moque t-il, si ce n'est des habitants du quartier du Pommier ?

IL Y A LA UNE OPPOSITION ENTRE LES DECLARATIONS ET LES ACTES !
 

Je me joins à l'appel des associations de locataires dans leur demande d'un programme de constructions massives et de réhabilitations ….

Le choix du maire de Meaux, Monsieur Copé consistant à abattre des immeubles qui ont été correctement réhabilités répond plus à un calcul électoral qu'à une analyse sociale.

L'une des urgences sociales et humaines consisterait à réunir des états généraux du logement, regroupant les différents acteurs, dont les locataires et les associations de solidarité logement pour discuter de la situation du logement en France et pour proposer des mesures immédiates et à court terme.

 

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  3.73/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 28 août 2012 10:37

    La situation dénoncée ici dépend d’un office d’HLM. Mais de qui dépend cet office ? Qui le contrôle ?


    • CHALOT CHALOT 28 août 2012 10:43

      Mayenne Habitat est l’Office départemental et c’est Jean Arthuis, majorité du Conseil Général
      C’est la Droite mais malheureusement il arrive que la Gauche fasse pareil dans d’autres départements...
      Erreur de « casting », manque d’argent, chois d’orientation ????


      • appoline appoline 28 août 2012 12:41

        Il faudrait aussi pour cela que les locataires respectent les logements qu’on leur confie, ce qui n’est pas le cas dans beaucoup d’offices HLM. Il faut bien savoir que c’est le contribuable qui paie la facture dans bien des cas, il fut un temps où les offices aussi n’engageait pas de poursuites en cas de dégradations, ne sanctionnaient pas les locataires et là c’est une grosse erreur de leur part. Il faut davantage responsabiliser ces derniers et leur faire comprendre que rien n’est acquis définitivement.


        • chantecler chantecler 28 août 2012 15:52

          Les contribuables ?
          Les offices HLM sont très taxées par l’état .
          Ce qui diminue leurs capacités d’entretien de rénovation et de réhabilitation .
          Qui sont intégrés dans les loyers .
          En général on dit aux locataires : ce que vous allez payer en augmentation de loyer pour cause de travaux vous allez le récupérer en diminution de charges (si travaux d’isolation )
          Donc le locataire peut vivre et payer pour des habitats dégradés pendants des années .
          Mais le souci c’est la gestion de l’entretien de ces HLM .
          Les organismes sont tellement bureaucratiques que c’est fait n’importe comment et souvent trop tard quand la dégradation est telle que l’on ne peut plus réparer et qu’il faut changer .
          Là se pose le problème soit de l’incompétence soit de la corruption .


        • bnosec bnosec 29 août 2012 08:24

          Trop fort !
          Maintenant vous allez nous dire que les HLM rapportent des sous aux contribuables !!!


        • foufouille foufouille 29 août 2012 11:10

          « Les offices HLM sont très taxées par l’état .
          Ce qui diminue leurs capacités d’entretien de rénovation et de réhabilitation .
          Qui sont intégrés dans les loyers . »

          l’argent sert surtout a construire des beaux immeubles pour les copains


        • CHALOT CHALOT 28 août 2012 12:58

          Appoline ! Je ne nie pas cette réalité là mais dans le cas de figure étudié, c’est l’usure du temps et l’absence d’entretien qui expliquent le naufrage


          • foufouille foufouille 28 août 2012 13:08

            j’en ai connu avec les disjoncteurs foutu
            petition
            puis rien

            meme quand la facade s’effondre, c’est pas de leur faute


            • manusan 28 août 2012 14:24

              Une des habitantes témoigne : «  C’était vivant avant. Quand on était en panne de machine à laver, on s’aidait les uns et les autres. On s’entendait bien comme une famille. »

              La preuve que c’est pas la faute du plâtrier.


              • rocla (haddock) rocla (haddock) 28 août 2012 14:45

                les propriétaires ont aussi droit à la dignité .


                • rocla (haddock) rocla (haddock) 28 août 2012 14:46

                  Ainsi que les abonnés au gaz .


                  • robin 28 août 2012 15:31
                    Les locataires ont droit à la dignité !

                    Y zont qu’à émarger au CRIF ou à la Franc mac, leurs affaires s’arrangeront....lol !

                    • CHALOT CHALOT 28 août 2012 16:12

                      Robin ! Pourquoi écrivez vous puisque vous ne pouvez pas aligner le moindre argument. ?
                      Agoravox et ce forum n’est pas un défouloir !


                      • spartacus spartacus 28 août 2012 17:28

                        Le problème c’est l’affirmation de l’auteur fausse qui prétend que la Mayenne manque de logements.


                        Certaine régions seulement manquent de logement, et justement pas la Mayenne.
                        Mayenne Habitat est cité par la cour des comptes
                        Elle expose même une « sur-capacité » et trop de logements vides HLM sur Mayenne et Chateau Gontier.

                        Faut se méfier de la facilité a dénoncer sans vérifier.

                        Sur-capacité ? Manque de salubrité ?

                        Ou gestion bobo clientéliste des fonds Mayenne Habitat ?

                        • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 28 août 2012 19:37

                          Si les logements sont trop nombreux, qu’on propose aux mal logés de mieux les loger et qu’on détruise les trous à rats !


                        • foufouille foufouille 28 août 2012 18:16

                          le bon proprio est plutot rare
                          tu decouvres souvent le rafistolage du logement, une fois dedans
                          on se demande pourquoi peu de bailleurs acceptent le pass grl .........
                           


                        • foufouille foufouille 28 août 2012 19:06

                          sauf a prendre un expert, genre architecte, l’etat des lieux est tout magique
                          si le chauffe eau fonctionne plus, c’est de faute
                          fenetres mal pose, etc


                        • nenecologue nenecologue 28 août 2012 18:51
                          Les locataires ont droit à la dignité !
                          Et tous les gens qui bossent pour eux aussi
                          Pompiers : cayassés
                          Medecins : trop bien ! De la dope de qualité et gratuite !
                          Policiers : sérieusement ?
                          Facteur : si il amène un recommandé on le défonce
                          Edf : ne viennent plus réclamer depuis qu’on leur a cramé leur bagnoles
                          Plombier : reparti sans ses outils
                          carreleur : voir plombier
                          Loyers : mouhahaha

                          Et ils osent réclamer ?!?

                          • CHALOT CHALOT 28 août 2012 19:32

                            Spartacus ! Me déficit de logement c’est partout et à Mayenne il faut aussi du temps...
                            Menecologue ! arrêtez les diatribes et lieux communs : la cassa, les caillasses ce n’est pas partout, loin de là et à Mayenne, rien de tout cela


                            • spartacus spartacus 29 août 2012 10:45

                              Non Chalot. 

                              Je contredit et j’affirme contre la pensée unique que le logement social ne manque pas. 
                              Seule la répartition est mal gérée. Le cas de la région Parisienne et des grosses métropoles n’est pas une généralité.

                              Voici les villes ou plus de 5% des logements HLM sont vides :
                              par exemple Modane en Savoie, culmine à 20% de logements vides.
                              Joigny 
                              Saint-Florentin
                              VENDEE
                              Fontenay-le-Comte 
                              SOMME
                              Ham 
                              Aussillon 
                              TARN
                              Castres 
                              Mazamet 
                              TARN-ET-GARONNE
                              Moissac 
                              Castelsarrasin 
                              SEINE-MARITIME
                              Bolbec 
                              Cléon 
                              ILLE-ET-VILAINE
                              Louvigne-du-Désert 
                              DEUX-SEVRES
                              Cerizay 
                              Parthenay
                              SARTHE
                              Champagne 
                              Saint-Calais 
                              SAVOIE
                              Modane 
                              Moutiers 
                              HAUTE-SAONE
                              Gray 
                              Luxeuil-les-Bains 
                              SAONE-ET-LOIRE
                              Gueugnon 
                              Torcy 
                              EURE-ET-LOIRE
                              Nogent-le-Rotrou 
                              GARD
                              Grand-Combe 
                              JURA
                              Saint-Claude L
                              ANDES
                              Mimizan
                              LOIR-ET-CHER
                              Montrichard 
                              Romorantin 
                              Salbris 
                              LOIRE
                              Firminy 
                              Ricamavie 1
                              LOIRE-ATLANTIQUE
                              Chateaubriant
                              MANCHE
                              Beaumont-Hague
                              ORNE
                              Domfront 
                              Mortagne-au-Perche 
                              PUY-DE-DOME
                              Beaumont 
                              HAUTES-PYRENEES
                              Lourdes 
                              HAUT-RHIN
                              Wittelsheim 
                              VAL-DE-MARNE
                              Villejuif 
                              Sucy-en-Bry 
                              VOSGES
                              Chatenois
                              Xertigny 
                              MEUSE
                              Bar-Le-Duc 
                              Saint-Mihiel 
                              Révigny-sur-Ornain
                              MOSELLE
                              Hombourg-Haut 
                              Sarrebourg
                              INDRE ET LOIRE
                              Château-Renault 
                              RHÔNE
                              Pont-Evèque 
                              Péage de Rousillion 
                              INDRE
                              Blanc
                              Issoudun
                              DORDOGNE
                              Terrasson-Lavilledieu 
                              DOUBS
                              Audicourt 
                              Grand-Chaumont 
                              Maiche 
                              EURE
                              Les Andelys 
                              Conches-en-Ouche 
                              Gisors 
                              Verneuil-sur-Avre 
                              CORRÈZE
                              Tulle
                              Montbard 
                              MAYENNE
                              Château-Gontier
                              Mayenne 
                              MEURTHE ET MOSELLE
                              Pont-à-Mousson
                              Saint-Maxx
                              ARDECHE
                              Aubenas 9
                              HAUTES-ALPES
                              Gap 
                              ARDENNES
                              Revin 
                              Bogny-sur-Meuse
                              Vouziers
                              MARNE
                              Sezanne 
                              Sainte-Menehould 
                              TERRITOIRE DE BELFORT
                              Beaucourt 
                              CHARENTE-MARITIME
                              Saint-Jean-d’Angély

                              La cour des comptes a dénoncé 74 villes avec un taux trop élevé de villes « sous logées ».



                            • foufouille foufouille 29 août 2012 11:14

                              en pratique, c’est pourri
                              4° sans ascenseur minimum
                              la colocation est interdite ce qui fait que les F3 et plus reste vides
                              mais tu aimes peut etre les infiltrations, le moisi ou les problemes electriques
                               


                            • foufouille foufouille 29 août 2012 12:00

                              dans la liste, je vois des tres petites villes
                              le prive libre est bien plus important
                              des rues entieres d’immeubles tres vetustes
                              et dans ces villes, pas de sdf, sauf de passage

                              faudrait sortir de ton « aeroport »


                            • CHALOT CHALOT 29 août 2012 11:21

                              Spartacus !
                              Il y a effectivement des logement libres, ce qui montre que la gestion est mal faite car à côté de ces logements « libres » il y a des familles mal logées ou non logées...
                              Mais il y a de toutes façons une pénurie nationale et il faudrait 300 000 à 500 000 constructions par an.
                              Et ce que dit Foufouille avec son style EST VRAI !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès