Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Les Maires défendent les communes ! Retrait du projet de loi NOTRe (...)

Les Maires défendent les communes ! Retrait du projet de loi NOTRe !

Ils sont des centaines et centaines de maires opposés au projet de loi Notre…..

Ce sont les premiers qui se sont mobilisés, d’autres de toutes tendances se dresseront contre ce coup de jarnac contre la République…..

Ce n’est pas le combat des rétrogrades contre les modernistes, mais celui des Républicains contre les libéraux !

D’un côté il y a tous les élus qui veulent que la démocratie communale ne soit ni confisquée, ni détournée et de l’autre un gouvernement qui obéit aux ordres de l’Union Européenne.

L’Union Européenne est favorable à la réduction drastique des dépenses publiques, à la liquidation des communes et aux regroupements en communautés d’agglomérations et en pays…..

Qu’importe pour ce gouvernement si les populations sont opposées à des regroupements imposés, il faut RATIONALISER !

Cet appel d’élus opposés au projet de loi NOTRe doit être connu et soutenu :

« Communiqué

Le 25 juin 2015

de Gérard Schivardi, maire de Mailhac, et de Jean Bartholin, conseiller départemental de la Loire

RETRAIT DU PROJET DE LOI NOTRe

800 maires, ceints de leur écharpe, ont manifesté le 24 juin, à l’appel de l’AMRF, à l’Assemblée nationale.

Nous en étions.

Nous sommes venus dire aux députés : « Impossible d’accepter la baisse des dotations de l’Etat aux communes ; impossible d’accepter la loi NOTRe avec ses regroupements autoritaires de 20 000 habitants, l’élection au suffrage universel des conseils communautaires, les communes nouvelles qui supprimeront tout contrôle des conseils municipaux des communes fusionnées, et les transferts obligatoires de nouvelles compétences à l’EPCI ; impossible d’accepter la confiscation de la maîtrise des PLU. »

Nous sommes venus dire au gouvernement : il faut maintenant que ça s’arrête, « la loi NOTRe doit être retirée ».

Recevant une délégation de 130 maires conduite par l’AMRF, la ministre Lebranchu a confirmé la volonté du gouvernement de faire passer sa loi antinomique avec le mandat que nous ont donné les électeurs il y a seize mois.

Le temps presse : la loi NOTRe arrive en deuxième lecture le 29 juin. Dans tout le pays, les préfets convoquent les CDCI, ils avancent sur de nouveaux regroupements à 20 000 (ou même à 15 000 !) ; les départements, pivots républicains de l’organisation des solidarités humaines et territoriales, sont menacés d’être absorbés par les métropoles.

Lors du rassemblement à l’Assemblée nationale, un maire s’est écrié : « A 800 maires vous ne voulez pas nous entendre ; nous allons revenir par milliers, et vous serez bien obligé de reculer. »

De toutes les communes, de tous les départements, dans tout le pays, la colère monte. L’AMRF, en appelant à un premier rassemblement à l’Assemblée nationale, a ouvert la voie.

C’est une certitude, qu’un appel soit lancé dans l’unité des maires et des organisations à monter le même jour à Paris, appel relayé dans tous les départements, pour le retrait du projet de loi NOTRe, et les maires répondraient, avec leurs conseils municipaux, par dizaines de milliers !

RETRAIT DU PROJET DE LOI NOTRe

Nom :…………………………………………… Prénom :…………………………..………

Mandat électif : ……………...……….. ……..Commune : …………………………………….….. Code postal : …………. »

 

Ce premier rassemblement d’élus doit être, non un point d’orgue du mouvement mais une première étape suivie d’une manifestation nationale !

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  2/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • fred.foyn Le p’tit Charles 29 juin 2015 10:57
    Toutes les communes de France sont endettées..et pour longtemps...La parfaite gabegie des maires connues pour dépenser plus et donc faire des emprunts...Alors quand on annonce que le robinet va être fermé...c’est la panique pour tous ces dépensiers...Ils méritent « TOUS » un procès et une condamnation pour gaspillage de l’argent qui ne leur appartient pas...Ce la porte un nom...DU VOL... !

    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 30 juin 2015 10:03

      @gros macho

      Dans une station balnéaire du 29 le port n’a plus de terrains pour bétonneR la cote

      le maire dit BALKA s’arrange avec le maire de la commune d’ a coté dit BISMUTH

      (COMMUNE 6 FOIS PLUS ETENDU !!!!!! )

      leurs amis politiques marchands de biens agents immobiliers,, lotisseurs sont très contents

      ET VONT LES RECOMPENSER

      AUCUN AVIS DEMANDE A LA POPULATION !!!!!!!!!!!!!!!!!!!


    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 30 juin 2015 10:06

      @TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE

      ce fusionnement de 2 communes va faire doubler les IMPOTS LOCAUX DEJA TRES INJUSTES


    • foufouille foufouille 29 juin 2015 10:58

      l’élection au suffrage universel des conseils communautaires

      c’est ce qui dérange.
      par contre, je vois mal comment fonctionnera ce système avec des vollages car 15000h, c’est le canton entier voire plus. les services sont très souvent inexistant, il faut dire, comme la secrétaire qui est presque un emploi fictif.


      • foufouille foufouille 29 juin 2015 11:00

        @foufouille
        villages pas vollages.
        de toute façon, le maire est obligatoirement souvent un bourgeois local et véreux.


      • jef88 jef88 29 juin 2015 12:49

        Que des communes fusionnent volontairement et après avoir consulté leurs citoyens ... pourquoi pas !
        La fusion des communes d’un même canton me semblerait positive.
        C’est plus sain que des communautés de communes IMPOSÉES avec sur des communes qui n’ont aucun intérêt commun ....
        Mais qu’on ne marie pas des commune au profil grec à celles qui ont été bien gérées ......


        • zygzornifle zygzornifle 30 juin 2015 08:20

          ha les vilains frondeurs ....


          • zygzornifle zygzornifle 30 juin 2015 08:31

            NOTRe père qui est à l’Élisée que ton nom soit sanctifié que ton règne perdure que ta volonté écrase tous les citoyens ......


            • Buzzcocks 30 juin 2015 09:38

              Je ne connais pas ce projet NOTRe mais je vois quand même la multiplication des strates administratives : « communauté de communes », « pays », « canton », « agglomération ».... sans que cela génère des économies. Bien au contraire, puisque ces entités permettent à des élus d’avoir des présidences et donc des indemnités.
              Au nord de Nancy où habitent mes parents, on se retrouve avec un « pays » qui n’a rien trouvé de mieux que de se créer son service public de transports, et donc on voit des bus faire le tour du « pays », bus totalement vides. Ce service étant en plus du service de bus traditionnel de l’agglomération de Nancy.

              Alors, je ne sais pas si il faut supprimer les communes, mais il faut arrêter avec la multiplication des entités et les politiques irresponsables que ça génère.


              • lloreen 30 juin 2015 09:44

                C ’est encore une attaque en règle par l’ intermédiaire de la dette qui est le vecteur de la croissance.

                C ’est cette fameuse loi Giscard de 1973 (loi Rothschild) qui a fait en sorte d’ assujettir toutes les populations regroupées sous l’ UE illégitime (53% de français ont voté NON à l’ adoption du traité de Lisbonne) et comme les maires ne veulent pas être en reste de la modernité et sont entraînés dans la ronde de la concurrence des maires des alentours, c ’est à celui qui fera construire le plus grand gymnase, la plus belle salle polyvalente, qui embellira le plus la commune, créera le plus d’ espaces verts et d’ aménagements ou qui organisera le plus de manifestations pour distraire les habitants de sa commune.

                Ce n’ est pas un mal en soi. La seule problématique est que cet endettement phénoménal enrichit non pas la nation mais quelques escrocs qui se goinfrent littéralement à partir de l’ appauvrissement général.

                Le 26 JANVIER 2015 le Canada A ANNULE LA LOI ROTHSCHILD de 1973 pour inconstitutionnalité dans le plus silence médiatique (même au Canada).

                https://www.youtube.com/watch?v=wTjMGK_Gkoo
                https://www.youtube.com/watch?v=cgdyWPxLf1s

                C ’est au niveau de la municipalité que la démocratie peut s’ exercer le mieux car le citoyen a encore l’ occasion de suivre les délibérations du conseil municipal puisque les débats sont publics.


                • soi même 30 juin 2015 13:45

                  comme tu le dis grand pourfendeur de la veuve et de l’orphelin toi capitaine de la Méduse , à toi tous seul t’ai un Coup de Jarnac .
                  A bon entendeur fossoyeur des valeurs universelles !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès