Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Les maisons secondaires de Vaduz (Liechtenstein)

Les maisons secondaires de Vaduz (Liechtenstein)

Vaduz, Liechtenstein. On croit ce pays sorti tout droit des dessins d’Hergé, on y voit un prince dans un château et des vieilles voitures noires l’accompagner dans ses visites à une paysannerie très fidèle. Liechtenstein : écrivez le mot et vous y faites au minimum deux fautes d’orthographe.

De l’Allemagne aussi, nous n’en connaissons pas grand-chose : le transfert de Ribéry au Bayern, la Forêt noire, la choucroute de la Fête de la bière, les saucisses de Francfort. On ne sait pas exactement où se trouvent Dresde et Leipzig et on a du mal à se souvenir que Buchenwald était à proximité de l’université de Weimar. Mais depuis peu, il y a des échos insistants qui nous parviennent de ce pays lointain. Il paraîtrait que le libéralisme d’Angela Merkel ne convient plus aussi bien à la ménagère allemande (sauf si elle a une maison secondaire à Vaduz).

On connaît encore moins la richesse du pays. Le LGT Group, dont le directeur n’est autre que SAS le prince Max de Liechtenstein, a une annonce publicitaire qui fait plutôt froid dans le dos sauf pour ceux qui mettent leur argent au soleil. Sur la plaquette de l’entreprise, on peut lire :

« Nos clients ont tous une chose en commun : ils attendent de nous - de nos prestations de services et de nos produits - une qualité "princière" » (dans le texte !). Ainsi, on apprend que « le portefeuille princier, depuis le 31 décembre 1998, date de son lancement, y a réalisé une performance brute de 93,5 % et dépassé ainsi tous les indices référentiels importants ». (Pfftt ! Il n’a pas battu les +172 % de notre président).

Poursuivons : « Nous nous engageons à pratiquer la culture des valeurs durables. Par-là, nous entendons l’art de créer, préserver et accroître des valeurs dans la stabilité, grâce à des méthodes et des instruments innovants. Les preuves tangibles de notre incontestable réussite sont nombreuses... Au sein du cercle restreint de banques privées officiellement évaluées, nous obtenons depuis des années les meilleures notations (AA- et Aa3) octroyées par les agences Standard & Poor’s et Moody’s. Mais la confiance de nos clients, inaltérable au fil des années, qui traduit leur satisfaction de nous avoir choisis, nous tient encore plus à cœur. »

Plus loin, il est rappelé les atouts du Liechtenstein : continuité et stabilité politiques/politique économique libérale/système bancaire performant/secret bancaire rigoureux (qui oserait en douter ?)/main-d’œuvre performante et bien formée (euh... là, il y a eu au moins une erreur de casting !). La banque LGT possède sept filiales en Allemagne. En France, la filiale compte... Olivier Giscard d’Estaing comme président !

Les banques du Liechtenstein gèrent aujourd’hui pour leurs clients un patrimoine de quelque 170 milliards de francs suisses, ce qui place le petit pays parmi les plus grandes places financières du monde (comme le Luxembourg). LGT, qui gère plus d’un tiers de ces actifs, y occupe une position de leader. On est là chez les éléphants de la haute finance mondiale.

Et qui dit finances internationale dit chambre de compensation. Comment s’en étonner ? La LGT a également un compte - comme la Société générale - à... Clearstream. La chambre de compensation, qui voit des flux égaux à 250 fois le budget de la France s’opérer sans un regard public, n’est pas à l’initiative de la fraude et de cette massive évasion fiscale. Mais on a, là, la pièce manquante du puzzle : « Ce sont évidemment, rappelle Denis Robert, les banques et leurs clients qui organisent ces fraudes. Mais Clearstream est l’outil qui sert à la dissimulation... »

Pour ceux qui en douteraient, voilà le numéro d’accès de la LGT Bank (5609/90538) de leur dernier compte caché.

Ce n’est pas la première fois que la petite principauté apparaît au premier plan d’un scandale financier en Allemagne : en 1999, l’affaire des caisses noires de l’Union chrétienne-démocrate (CDU) avait déjà fait couler beaucoup d’encre. L’ancien chancelier Helmut Kohl reconnut avoir reçu entre 1993 et 1998 plus de 2 millions de marks sans les avoir fait apparaître dans les comptes de son parti. Le plus important agent fiduciaire de la principauté, Herbert Batliner, ami d’Helmut Kohl, avait contribué à recycler l’argent provenant de ces caisses noires lors de l’énorme scandale des caisses noires de la CDU (parti conservateur), recyclage opéré via les comptes au Liechtenstein.

Les autorités allemandes ont réussi à contourner le secret bancaire de la principauté en achetant à un informateur des données bancaires. Ces données provenaient d’une liste confidentielle dérobée en 2002 à LGT. Selon l’hebdomadaire allemand Der Spiegel, les enquêteurs allemands les ont achetées pour 5 millions d’euros, ce qui a permis l’enquête. La somme, qui provient du budget des services secrets allemands (BND), aurait été versée à un informateur qui avait contacté le BND au début de 2006.

L’enquête ne vise pas, pour l’instant, d’autres patrons du DAX (l’équivalent allemand du CAC 40). Des dirigeants de PME et des responsables d’envergure régionale feraient aussi partie des suspects. Le ministère des Finances a appelé les fraudeurs qui ont manqué à leur devoir de solidarité via l’impôt, à se dénoncer, comme le permet la loi fiscale allemande. Le procureur de Bochum a indiqué que la fraude fiscale porterait sur un montant total de 3,4 milliards d’euros.

Premier pris la main dans le sac : le patron de Deutsche Post, Klaus Zumwinkel, proche du SPD. Multimillionnaire dès la naissance, il est l’archétype de ces patrons-voyous dont nous a parlé il y a très très longtemps l’ami Nicolas. Son salaire, passé jusque-là comme une lettre à la poste, est au top : 3,3 millions d’euros par an. Présent dans de nombreux conseils de surveillance de grandes entreprises (Deutsche Telekom, Lufthansa), Klaus Zumwinkel fut à la tête de la Deutsche Post depuis 1990. Il a géré sa privatisation, mais aussi son redéploiement en licenciant presque la moitié des 380 000 salariés de l’entreprise.

Il a présenté sa démission au lendemain d’une spectaculaire perquisition à son domicile et à son bureau. Outre son fauteuil de président du directoire de la poste, le dirigeant a aussi abandonné la présidence du conseil de surveillance de Postbank, la filiale bancaire de Deutsche Post. Il est soupçonné d’avoir soustrait au fisc près d’un million d’euros. L’affaire Zumwinkel semble n’être que la partie émergée de l’iceberg, puisque plusieurs journaux allemands font état d’un millier de cas, totalisant plusieurs milliards d’euros de fraude tandis que 900 mandats de perquisition sont prêts à être exécutés en particulier à Cologne et Düsseldorf (ouest). Il sera intéressant de voir les effets dans l’opinion à moins d’une semaine des élections dans la ville-Etat de Hambourg.

La chancelière Angela Merkel avait dénoncé en grande prêtresse du libéralisme ce scandale : « Cela va au-delà de ce que j’ai pu imaginer et de ce que beaucoup d’autres ont pu imaginer. » Une visite du chef du gouvernement du Liechtenstein Otmar Hasler est prévue à Berlin la semaine prochaine. L’enquête en cours pourrait constituer "un thème de discussion". Gageons qu’ils tenteront de faire toute la lumière sur ce beau pays, incontestable trou noir de la finance !

Après les affaires particulières de la Société générale, on peut vraiment dire que l’Europe libérale est l’archétype du capitalisme. Au-delà de ce que Mme Merkel a imaginé ! Le réel au-delà de l’imagination !

Osons alors le concept : nous sommes entrés dans les temps du capitalisme délirant.


Moyenne des avis sur cet article :  4.67/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • Forest Ent Forest Ent 21 février 2008 13:27

    Enfin un article sur ce qui me semble une affaire majeure concernant le fonctionnement de l’UE !

    En creux, on peut y lire toutes les démissions de l’UE, du gouvernement et de la justice française. Personne en France n’a imaginé que la justice française aille faire son enquête au Luxembourg. On a demandé au Luxembourg de la faire, et il a répondu que tout allait bien chez Clearstream. Quelle grande surprise ! On a demandé à l’UE, et M Bolkestein a répondu que ça ne regardait que les Luxembourgeois. Surprise ! Il semblerait que M Bolkenstein ait eu quelques fonctions à Clearstream. Ce n’est pas contradictoire avec le droit UE. Surprise !

    Quelle serait la proportion de la classe dirigeante française qui serait concernée par la publication des comptes bancaires dans tous les paradis fiscaux de l’UE : Luxembourg, anglo-normandes, ... ? Si aucun journal français ne pose la question, alors nous avons bien touché le fond.


    • Internaute Internaute 21 février 2008 13:55

      Je n’ai pas bien saisi l’amalgame entre la banque du Linchenchtein et les arnaques. Il semble que l’auteur veuille décrédibiliser le Linchenchtein et son prince en le citant conjointement avec une liste de délinquants de l’UE. Pour ce que j’en sais, les sujets du Lichenchtein sont plutôt content de leur prince et ont même accru ses pouvoirs lors d’une dernière consultation de peur de sombrer dans la démocratie.

       

      Quelle que soit l’arnaque financière, celui qui la commet ne va pas garder des millions d’euros en petites coupures de 20 euros sous son lit. Par conséquent, cet argent finit toujours dans une banque ce qui ne signifie pas que l’actionnaire principal de la banque soit complice de l’escroquerie. Je trouve le raccourcis un peu court.

       

      En l’occurence, l’ampleur des mises en accusation par la justice allemande montre que le système fonctionne plutôt bien. Il me paraît aussi assez évident et normal qu’une fraude soit découverte aprés et non pas avant qu’elle ait lieu. 

       

      L’article aurait été plus intéressant s’il s’était concentré sur les fonctionnaires allemands ayant détourné l’argent du contribuable et expliqué pourquoi et comment.


      • JL JL 22 février 2008 09:33

        internaute écrit ; ""L’article aurait été plus intéressant s’il s’était concentré sur les fonctionnaires allemands ayant détourné l’argent du contribuable et expliqué pourquoi et comment""

        Mais ne vous gênez pas internaute, faites un article pour nous dévoiler pourquoi et comment les "fonctionnaires allemands" ont détourné l’argent du contribuable ! Pendant que vous y serez, vous pourrez aussi nous dire "qui" sont ces fonctionnaires : des employés chichement payés, ou bien de hauts fonctionnaires, déjà grassement rétribués ?

        Si vous ne le faites pas vous êtes décrédibilisé à tout jamais. Mais êtes vous seulement capable de comprendre pourquoi ?


        • walpole walpole 21 février 2008 14:14

          Bravo Internaute ! Tu es tellement troublé par ce petit Pays que tu as fait - comme prévu - des fautes sur l’orthographe du mot. Ce n’est pas le...Lichenchtein mais le Liechtenstein ! Et puis, cher Internaute, s’il te plait, mets un P majuscule à ton Prince. Pour le reste... je soupire !


          • Lisa SION 2 Lisa SION 21 février 2008 14:29

            Bonjour,

            Peut-être pourriez vous apporter la lumière sur ce phénomène :

            Est-il lié à l’effet mondialisation, et donc indépendant de la volonté interne du Liechtenstein, et de l’Allemagne ? En ce cas, ce devrait être bientôt notre tour.

            Est-il dû à la rigueur bien connue des allemands ? Dans ce cas pas encore susceptile de nous atteindre, ni la France ni l’italie ?

            S’agit il d’un phénomène devant entrainer un effet catalyseur qui immanquablement devra éclabousser tout les acteurs de ce cirque par synapses interposés ? Dans ce cas, tous vont y passer. 

            Ou est-il lié à la crise des subprimes américains ?

            Cordialement avide de vous relire.

             

             


            • Black Ader 21 février 2008 14:31

              "

              Après les affaires particulières de la Société Générale, on peut vraiment dire que l’Europe libérale est l’archétype du capitalisme. Au-delà de ce que Madame Merkel a imaginé ! Le réel au-delà de l’imagination !

              Osons alors le concept : nous sommes entrés dans les temps du capitalisme délirant."

               

              Débile : il y a toujours eut de la fraude fiscal, et le libéralisme (Lequel ??) n’a rien à voir la dedans.

              L’idéal serait de donner un Etat aux riches, pour éviter tout probléme. Comme ca les autres pourront voter sans mauvaise conscience des impots, car c’est uniquement eux qui les payerons. et puis comme ca ils ne pourront plus être jaloux.

               

              "Quelle serait la proportion de la classe dirigeante française qui serait concernée par la publication des comptes bancaires dans tous les paradis fiscaux de l’UE : Luxembourg, anglo-normandes, ... ? Si aucun journal français ne pose la question, alors nous avons bien touché le fond."

               

              On a parfaitement le droit d’avoir des comptes bancaires partout.

               

              Par ailleur, présomption d’inocence, tous ca, vous connaissez ?


              • Forest Ent Forest Ent 21 février 2008 15:11

                On a parfaitement le droit d’avoir des comptes bancaires partout. 

                A condition d’en déclarer la valeur et les revenus.

                présomption d’inocence, vous connaissez ? 

                C’est pour cela que cette phrase était une question.

                Je disais qu’il me semble anormal que toute la presse française ait dit "tiens il y a un blème en Deutschnie" et que personne n’ait ajouté "et qu’en serait-il chez nous" ?


              • LT 21 février 2008 16:02

                meme si l article a l air bien ecriit, je ne ne peux m enpecher de bondir une paire de fois.(je suis dans la finance depuis 20 ans)..

                 

                le plus flagrant etant cette assimilation imbecile entre luxembourg et clearstream..//...

                oui , luxembourg a bati son "busineness model " sur l evasion fiscale ( traduction : sur l arbitrage le fait que la france ( comme la belgique) taxe le travail a plus de 70 %( secu et impot compris), .. hihi .. note:assez rigolo pour un pays a mentalite fort socialisante.. les ouvriers exploites par leur contremaitres)

                 

                mais clearstream est une "chambre de compensation" ... pour titres.. ( et pour banque encore, pas pour particuler), donc pretendre a un compte "secret" chez clearstream , est aussi ridicule qu avoir un compte "numerote" a la banque de france ( qui est une chambre de compensation , ou les particulers n ont pas de comptes, et qui , clairement, a une obligation de transparence, envers ses "actionaire", ( l etat))

                 

                les imbeciles qui ont essaye de monter les histoire originales de comptes a luxembourg sont vraiment mal informes.. cela n a juste pas de sens.. et qui que ce soit qui ai t eu cette idee originale, c est vraiement pas "pro" de la part des "service secret " francais ou autres, c est meme totalement ridicule et mal informe...

                c est james bond roulant en mini, ( ou en 2cv pour les francais) ...( bond est le nom du patron de hsbc, no joke.. sir de son prenom smiley


                • JL JL 22 février 2008 11:46

                  LT ecrit : "" la france ( comme la belgique) taxe le travail a plus de 70 %( secu et impot compris)""

                  Non monsieur, le travail n’est pas taxé, ce sont les biens de consommation qui sont taxés.

                  Les prélèvements dits obligatoires sur les salaires sont des salaires différés et ou des salaires de solidarité. Si la protection sociale n’existait pas, il faudrait l’inventer, car c’est le meilleur moyen d’avoir la paix sociale, condition vitale à la reproduction du Capital.

                  Quant aux impôts, s’il est vrai qu’il est perçu davantage sur le travail que sur les revenus du Capital, c’est à cause de ceux qui précisément pratiquent l’évasion fiscale. Mais vous oubliez qu’il faut financer des infrastructures, la formation des jeunes, sans compter les profits des laboratoires pharmaceutiques, car quels seraient-ils sans sécu ? Vous croyez que ce sont les riches qui produisent de l’argent ? Non monsieur, les riches CONFISQUENT l’argent !


                • walpole walpole 21 février 2008 20:42

                  Cher Monsieur LT,

                  Vous etes depuis 20 ans dans la Finance et vous ne savez pas qu’un particulier peut ouvrir un compte a Clearstream ? Je ne suis pas des vôtres, on m’a fait croire que les méandres de la Finance, c’etait des affaires compliquées etc.

                  Si vous vous portez sur le blog ladominationdumonde, vous trouverez aux archives 2006, le texte suivant suffisamment explicite. Bonne lecture.

                  "Il est possible d’ouvrir des comptes quand on est un (riche) particulier à Clearstream. D’abord, nous le prouvons avec les noms que nous publions (sans du tout préjuger de la qualité de ces personnes qui sont sûrement de parfaits honnêtes hommes). Ensuite, nous invitons les gens qui en douteraient à se procurer le Customer hand book (le guide de la clientèle, document très officiel de Clearstream).Un (riche) particulier peut ouvrir un compte de trois façons dans cette Clearstream Company :

                  - Il ouvre un compte dans une banque qui ne va gérer que ses actifs dans Clearsteam, son compte devient ainsi un compte additionnel et généralement non publié (au compte principal de sa banque).

                  - Il ouvre un trust ou une off shore dont il est le seul ayant droit qui utilise Clearstream

                  - Il ouvre un compte chez un dépositaire local ça doit paraître compliqué aux non initiés,
                  Renseignez vous auprès de la Company. Procurez vous le manuel des clients, c’est un document téléchargeable..."

                   


                  • Pak 22 février 2008 00:12

                    Donc si on ouvre un compte à Clearstream on est suspect ?

                    Bon en tout cas je suis content que la police puisse remonter ces fillière de temps en temps. Ils font des rondes en suisse depuis longtemps il fallait bien que ca tombe un peu sur les autres. Et puis avec tous les mouchards électronique qu’on trimballe ça finira même pas être facile pour le Fisc : t’as téléphoné de Vaduz et paf t’es dans le prochain contrôle :)

                    J’aurais bien aimé un peu de détail sur la manière de transférer des fond la bas, surtout s’il s’agit de salaires (ça semble louche).

                    Un petit article sur les déclarations fiscales de nos hommes et femmes poilitique de tout bords pour rencentrer le débat sur notre beau pays ?


                    • JL JL 22 février 2008 11:16

                      Pak écrit : ""J’aurais bien aimé un peu de détail sur la manière de transférer des fond la bas, surtout s’il s’agit de salaires "".  Des salaires !? Ou avez-vous vu des salaires faisant de l’évasion fiscale ? Dans quel monde vivez vous ?

                       

                       


                    • Bobby Bobby 23 février 2008 09:21

                      Bonjour à tous

                       

                      @ Cher Monsieur JL

                       

                      Il fut un temps, pas si éloigné, ou passer la frontière ne pouvait s’opérer qu’avec des sommes limitées de numéraire... l’apparition des cartes bancaires a rendu fort désuète cette réglementation commune à la plupart des pays... vous en souvenez-vous ?

                       

                      Quant à la "fuite des capitaux", les circuits sont étudiés de très près, bien connus des services de la justice.... qui ne possède en aucun cas les moyens (légaux) pour en erradiquer la moindre parcelle. (cf "Un monde sans loi", collectif de magistrats)...

                       

                      On peut se poser la question de savoir quel est le but de ces entités (Etatiques), véritables paradis fiscaux, créés par d’autres Etats qui conservent eux une fiscalité plus acceptable pour Monsieur tout-le-monde ?

                       

                      Deux vitesses ?

                       

                      Bien cordialement


                    • JL JL 23 février 2008 10:21

                      @ Mr Bobby, je ne comprend pas le sens de votre intervention. Mais peut-être n’avez-vous pas compris le sens de la mienne. Alors je précise : Vous pouvez cacher tout votre argent où vous voulez, mais vous ne pouvez cacher le montant des salaires que vous avez perçus. En conséquence l’évasion fiscale n’a pas de sens pour les salaires qui sont automatiquement déclarés là où ils sont perçus. Suis-je clair ?


                    • dom y loulou dom 23 février 2008 15:04

                      des leurres et des leurres, des crapuleries à n’en plus finir et chaque fois qu’on nous donne une info cette sensation étrange qu’elle vient engloutir l’info précédente, plus importante.

                       

                      Et si cette dernière manoeuvre financière servait surtout à couvrir toute investigation sur les 80 milliards disparus à la société générale ? Personne ne semble se soucier d’où ils ont atterris, celà ne disparait pas simplemetn et on accuse un petit trader et l’affaire est close. OU EST CET ARGENT ?

                      Parce qu’il y a fort àparier que c0est directement dans l’escarcelle du pentagone que ces 80 milliards ont transité... Bush fait comme s’ilétait riche, deux jours après la fraude... alors que deux jours avant le dollar menaçait de chuter dans les abysses.

                       

                      Les européens n’ont pas voulu renflouer ? Qu’importe d’autres hommes de mains se servent sans scrupules . Cette dernière affaire ne sert qu’à cacher la merde au chat comme on dit, parce que ^’il fallait courir derrière toutes les malversations on passerait nos journées à en lire.

                      Et pendant tout ce temps perdu pour chacun d’essayer de montrer qu’il a sa place dans la royaume céleste de babylone, usines d’armement et Co... les soldats de l’OTAN sont encouragés à TUER DES ENFANTS !!! Poussés en avant par une bande de fous furieux qui virent nettoyage ethnique.

                       

                      ça va continuer longtemps que la grande masse ne veut pas voir ce qui va nous retomber dessus si on les laisse faire leurs saloperies nazies ?

                      Et les nations d’Asie auxquelles on impose un spectacle aussi atroce et au nom des ressources énergétiques... devant leur porte on s’applique à de telles barbaries... croyez-vous qu’elles s’en foutent ou qu’elles aussi il n’y a que leur réussite sociale qui les intéresse ou le sort de tout le moyen-orient livré à la folie destructrice d’un petit groupement de fous furieux qui ont carte blanche simplement parce ue la grande masse de citoyens préfère regarder ailleurs et se dire qu’il vit un nouveau monde plein de paillettes et de strass divine ???

                       

                      mais la lumière est celle de la connaissance et non celle de l’abrutissement et si elle sert à quelque chose c’est en premier lieu pour mettre en lumière les barbaries de ce monde pour qu’on change de voie, pour qu’enfin on ne soit plus torturés psychiquement par une clique de racistes finis et de destructeurs de valeurs qui n’ont pas d’autre honneur que celui que partagent avec eux les défunts dinosaures, des créatures d’un autre monde révolu, et pour qu’enfin on puisse se réjouir d’une base saine de civilisation parce que la civilsation que défendent les politiques caviar n’en a plus que l’apparence, ils se laissent guider par des gens qui s’appliquent apparemment à détruire tout ce qui fait de l’occident une civilisation.

                      ça ne peut durer. N’entendez-vous pas les cris des enfants ???

                      http://fr.youtube.com/watch?v=yzZj889BA4A&feature=related

                       


                      • Erwin Act Erwin Act 24 février 2008 20:40

                        MERCI ! pour votre article. Il semble que la belgique, la suisse et le luxembourg soient dans le colimateur. Angela Merkels en a marre des paradis fiscaux. Qui l’eut crû, de la part d’une dame qui a recu le prix Edmond Israël (prix clearstream) il n’y a pas si longtemps.

                        A noter : le silence général de la presse. Pourtant...n’est-ce pas la première fois qu’un état aussi important shoote dans la fourmilière ? N’est-ce pas la première fois qu’une nation se confronte à ce point aux paradis fiscaux ? Après les déclarations de Barak Obama qui veut restituer aux citoyens l’argent des paradis fiscaux (dixit), nous sommes en droit de penser que l’été sera chaud.

                        Une pensée pour Denis Robert.


                        • AncoG 26 février 2008 00:49

                          Article interessant mais un peu terni par des prejuges anti-liberaux. Angela Merkel est liberal et ca ne l’empeche pas de s’attaquer enfin aux paradis fiscaux, tant mieux. Mettre en parallele l’affaire Jerome Kerviel et le scandale de l’evasion fiscale allemande, pourquoi pas mais sans tomber dans le raccourci simpliste du capitalisme financier coupable de tous les maux. Pour ma part, il me semble que les paradis fiscaux n’ont pas grand chose a voir avec le liberalisme/capitalisme, notamment la mise en relation entre ceux qui ont accumule de l’epargne et ceux qui ont besoin de financement, systeme certes imparfait mais le moins pire. Ainsi, les Etats-Unis, ce pays ultraliberal comme decrit et stigmatise par nos amis francais, interdit pourtant a ses residents d’ouvrir des comptes offshore, preleve a la source et surtout taxe tous les profits faits a l’etranger (meme les interets d’un PEL francais), je crois meme savoir que les impots americains ont des dispositions particulieres avec le Liechtenstein. Il me semble que le probleme des paradis fiscaux est bien plus simple que les marches financiers ; Il serait grand temps que les grands pays europeens tapent du poing sur la table et menacent de boycotter le Luxembourg, le Liechtenstein, les Iles Cayman et tous ces pays qui font leur ble sur le secret bancaire. C’est d’ailleurs ce que le general de Gaulle a fait avec Monaco, non ? On s’inquiete beaucoup de la delocalisation de la main d’oeuvre et on oublie souvent l’evasion fiscale, les paradis fiscaux n’ayant ete que brievement mentionne par Monsieur Montebourg dans la campagne presidentielle (je suis rarement d’accord avec lui mais la il avait 100% raison). Aller travailler dans tel pays parce que l’on prefere son systeme, c’est le libre echange (c’est mon cas). Transferer sa compta a Geneve pour ne pas payer ses impots, c’est du vol. Ne melangeons pas les 2 !

                           

                           

                           

                           

                           

                           

                           

                           


                          • Erwin Act Erwin Act 26 février 2008 08:23

                            Bonjour, je suis tout à fait d’accord avec vous. Ce qu’il se passe en Allemagne, (1000 perquisitions par jour) ainsi que la ferme volonté de la chancelière allemande (qui est libérale) est tout simplement un petit miracle. Il signifie, espérons-le, que le libéralisme reprend sa légitimité et la place qu’il mérite.

                            Au delà de tout ceci, on peut s’accorder sur le fait que la fraude massive orchestrée par les paradis fiscaux n’est pas plus à l’avantage de la gauche ou de la droite. Il s’agit d’un cas de figure qui pourrait "unir" les deux tendances. Enfin, une ambition commune. Respecter les règles à gauche a comme à droite.

                            Il s’agit à mon sens, d’une véritable premiere. Lorsqu’un pays comme l’Allemagne décide de marquer le coup, on peut espérer que la démarche ira jusq’au bout.

                            La poilitique reprend sa place et semble rappeler aux troubleurs de fête (c’est plus du capitaslime, c’est du pillage) qui dirige les nations.

                             

                            Croisons les doigts. Dommage tout de même que ce fait de toute première importance ne soit pas relayé par les médias. Merci Agoravox, donc.

                             

                             

                             


                          • walpole walpole 27 février 2008 10:59

                            Ferme volonté de la Chancelière ?

                            Il faut quand même se montrer prudent car les Très proches d’Angela Merkel - s’ils reconnaissent les evasions fiscales- ne sont pas non plus prêts à aller au-delà. Par exemple aller fureter jusqu’à Clearstream, chambre de compensation qui refuse tout regard public et qui si je ne m’abuse a son Siège Social en territoire germanique. Ce Capitalisme délirant ne touche pas que les liens Allemagne - Liechtenstein mais on le voit aujourd’hui, touche les rives françaises ( Chuuuutttt !) l’Angleterre de la City, l’Espagne de l’Opus Déi, l’Australie. Affaire transnationale. Scandale qui l’est tout autant.

                            Et contrairement à ce que dit Erwin Act " ce n’est plus du Capitalisme, c’est du Pillage".... le Capitalisme est le pillage même. Avec ces deux règles d’or que Ubu - via Alfred Jarry - nous avait clamées : " Article Un : les Trusts et les Banques seront supprimés !" Article 2 : " Ce sont les Trusts et les Banques qui appliqueront l’Article Un !"


                            • AncoG 27 février 2008 19:13

                              Qu’est-ce que ca veut dire le capitalisme c’est du pillage ??? Quelle est votre alternative au systeme liberal-capitaliste SVP ? Fantasmer sur un systeme parfait, ou la liberte "reelle" remplacerait la liberte "formelle", sur l’avenement de la justice sociale et l’egalite, c’est un mythe que la "Gauche" entretient, reaction anticapitaliste qui la conduisit a justifier les proces de Moscou. Par definition, la democratie, le liberte et l’egalite ne sont jamais realisees, ce sont des principes. En pratique, la liberte "formelle" individuelle dont chacun jouit un droit dans nos pays occidentaux liberaux, liberte d’expression, droit de vote me semble largement preferable aux tentatives de liberte "reelle" du communisme. Est-il plus juste de recompenser la reussite de celui qui participe au progres ou de decreter que tout les hommes meritent la meme remuneration, sans egard a leur contribution ? Ainsi, je ne vois pas en quoi Bill Gates a pille qui que ce soit, il a cree quelque chose : sans Microsoft, je ne serai pas en train d’ecrire ce post, je lui suis reconnaissant et je ne trouve pas injuste le fait qu’il ai fait fortune (qui plus est l’homme reverse plus de la moitie de ses 50 milliards).


                            • jako jako 28 février 2008 12:32

                              Bien vu votre article cette affaire est aux infos depuis hier soir donc vous avez eu 6 jours d’avance

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès