Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Les mensonges du Front National (2/3)

Les mensonges du Front National (2/3)

IV Des solutions ruineuses et calamiteuses.

  • « Marine Le Pen refuse toute régulation des sans papiers et s’oppose à leur maintien sur le territoire. »

Il faudrait donc expulser entre 200 000 et 400 000 personnes de France … Ce n’est pas du tout réaliste.

Avec un coût annuel moyen de 25 000 euros par expulsion, cela équivaudrait pour 400 000 personnes expulsées à 10 milliards d’euros. C’est plus que le budget annuel de la police nationale !!!!

  • · « Marine Le Pen déclare que nos acquis sociaux attirent les immigrés »

Les Etats Unis attirent un très grand nombre de migrants alors que son système de protection social est très limité ! ( Voir l’excellent film « Sicko » de Michael Moore )

Les migrants sont en fait attirés par l’offre de travail et le niveau de vie « supposé » en France, ils n’ont aucune connaissance des lois et des protections sociales en vigueur dans notre pays. Et s’ils choisissent la France plutôt qu’un autre pays riche, c’est souvent en raison des liens avec le pays d’origine, la proximité de la langue etc …

A noter qu’il s’agit donc, à travers la mise en cause des immigrés, de dénoncer pour le FN un système de protection sociale trop généreux et trop coûteux, comme le font tous les libéraux. Un élément qui va dans le sens contraire de la fable qui raconte que le FN, après de nombreuses années à défendre l’ultra libéralisme, serait devenu antilibéral subitement grâce à Marine Lepen.

Ses propositions ont non seulement pour résultat de priver les étrangers de protection sociale ( avec la préférence nationale ) mais aussi de les rogner pour tous ! ( ex allocations familiales, lutte contre les fraudeurs ( santé, chômage etc … ) )

De plus, le retrait de toute protection sociale pour les étrangers serait une aberration économique et sanitaire !

· Ce serait une injustice, car les travailleurs étrangers cotisent autant que les autres !

· Les étrangers sans droits et mal soignés seraient préjudiciables à la santé de tous ( maladies / épidémies )

· Les conséquences sociales pourraient être tragiques et sont incertaines. On a déjà eu des exemples de pays qui avaient mis en place une « sous-citoyenneté » pour toute une partie de la population comme la ségrégation des noirs aux états-unis ou l’appartheid en Afrique du sud, et ça c’est plutôt très mal passé. Si le FN veut vraiment inciter au chaos et à la violence il ne peut pas s’y prendre d’une meilleure façon que de priver de droits toute une partie de la population.

· Et impossible de prédire les conséquences économiques qui pourraient résulter de l’expulsion de 400000 étrangers sans papier, et de la privation de droits pour les 4,8 millions d’entre eux restant, mais que pourrait-il en résulter de bon ?

A noter, le FN dénonce l’aide médicale d’état dont bénéficient les étrangers alors qu’il s’agit d’un montant qui correspond à 1% du déficit de la sécurité sociale ...

 

V La préférence nationale, viol des principes de la république

  • Marine Le Pen et le FN prétendent souvent être un parti républicain, ou se prétendent comme les défenseurs de la république.

Tout dépend ce qu’on entend par républicain et république. S’il s’agit uniquement de la république en générale, bref finalement du système politique où le peuple élit des représentants pour former une assemblée et un gouvernement, alors oui le FN est bien un parti républicain mais dans ce cas parler de défendre la république n’a aucun sens.

Ou alors il s’agit de défendre la république FRANCAISE, donc avec ses valeurs, sa déclaration des droits de l’homme, sa constitution. Et dans ce cas le FN est tout sauf un parti républicain.

La préférence nationale, en faisant de la nationalité le critère d’obtention des droits, ne reconnait tout simplement pas de droits aux étrangers.

C’est une négation pure et simple de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 qui fait de l’appartenance au genre humain et non à telle ou telle nation, le critère pour bénéficier des droits.

La préférence nationale nie le principe d’égalité entre les humains qui est pourtant un fondement de la nation française.

A ce titre, la Cour de Cassation a rappelé à plusieurs reprises ( notamment en 1998), le caractère illicite de la « préférence nationale. »

Certains prétexteront que la préférence nationale, dans son principe, est déjà appliquée ! Et avec raison. Mais ce n’est pas une justification. On ne peut pas justifier l’application d’une politique par le fait que les précédents gouvernements ont déjà commencé à l’appliquer. Sinon n’importe quoi est toujours justifié une fois appliqué.

La préférence nationale est aussi une logique sans fin car elle ne vise pas seulement les étrangers mais divise aussi les nationaux entre « vrais français » d’origine ( français de souche, ou race française ), et « français de papiers » naturalisés. Et on voit que cela peut aller encore plus loin, car ensuite viennent les enfants des « vrais français » et les enfants de ces « français naturalisés ou étrangers » ( cf : le débat que le FN essaie d’initier à propos du droit du sol et du droit du sang ).

Elle viole donc le principe républicain d’indivisibilité du peuple français.

 

VI L’immigration et le travail. Le FN met en cause les immigrés et protège le capitalisme et la finance.

  • · « Elle est utilisée par le grand patronat pour peser à la baisse sur les salaires. » ( Programme du FN )

Cette affirmation est malhonnête pour deux raisons différentes.

D’abord, le FN laisse entendre que le grand patronat continuerait, comme dans les années 50-60 alors que le pays était détruit après 5 années de guerre et d’occupation, que des millions de gens avaient péris et donc alors que les entreprises manquaient de main d’œuvre, à mener des campagnes publicitaires pour inciter les gens  dans les colonies française à immigrer en France. C’est évidemment un fantasme anachronique, la France n’ayant plus de colonies par exemple.

En réalité, personne ne fait venir ni n’incite les gens à migrer vers la France, ils viennent de leur plein gré et de leur propre initiative.

Ensuite si effectivement des patrons malhonnêtes profitent de la situation de clandestinité et de précarité de certains immigrés pour les exploiter encore plus que les français en les faisant travailler au noir pour des salaires de misère et sans protection sociale, le FN laisse entendre par contre que ce sont tous les immigrés et pas seulement les clandestins qui sont exploités de cette façon.

Seulement c’est faux. En France, les travailleurs sont protégés par le droit du travail, il existe un salaire minimum, le SMIC, qui empêche justement un patron d’arbitrairement sous payer ses employés, et il existe des conventions collectives qui permettent de réguler un minimum le montant des salaires qu’un patron a le droit d’offrir pour un certain type de travail et de qualification. Deux mesures qui empêchent de faire pression à la baisse sur les salaires. Tous les immigrés légaux profitent de ces protections.

Si les patrons arrivent à faire pression sur les salaires c’est surtout grâce au temps partiel et aux contrats précaires ( et donc à la précarité / flexibilité libérale ), grâce à la mise en concurrence des systèmes sociaux via le libre échange et la compétition économique mondiale et enfin grâce au durcissement des conditions d’obtention de l’allocation chômage et au chômage de masse ( qui donnent l’avantage aux patrons dans le rapport de force avec le travailleur quand il signe son contrat et négocie son salaire, le chômeur ayant de moins en moins la possibilité de refuser ). Le SMIC étant un instrument totalement sous contrôle du gouvernement, le gouvernement étant en charge des politiques économiques, et des politiques d’aide au retour à l’emploi, sa responsabilité dans l’évolution des salaires ait donc totale.

Le FN ne propose rien du tout pour lutter contre la précarité du travail.

Ainsi on voit qu’une nouvelle fois, en désignant l’immigration comme bouc émissaire, le FN se garde bien de dénoncer les vraies causes du problème et de remettre en cause l’ordre établit.

La solution n’est donc pas de s’en prendre aux immigrés, mais plutôt aux patrons voyous et de régulariser les immigrés au contraire pour qu’ils bénéficient aussi du droit du travail et évidemment d’en finir avec les politiques libérales.

Cette régularisation est la meilleure garantie pour les travailleurs français de ne pas être victime d’une concurrence déloyale et d’une pression à la baisse sur les salaires.

  • · « Les entreprises se verront inciter à prioriser l’emploi, à compétences égales, des personnes ayant la nationalité française. » ( Programme du FN )

Le programme du nouveau FN version Marine Lepen sans le dire explicitement continue à laisser entendre comme le faisait son père depuis des années que les immigrés voleraient les emplois des français et qu’ainsi réduire l’immigration contribuerait à résoudre en partie le problème du chômage de masse.

Seulement c’est au pire un mensonge, et au mieux très mal comprendre le fonctionnement de l’économie.

Les emplois ne tombent pas du ciel. Les entreprises créent des emplois seulement si elles ont des clients qui leur achètent leurs produits ou leurs services. Le FN prend ainsi les gens seulement pour de la main d’œuvre et oublie qu’ils sont aussi les clients des entreprises, et que donc ce sont leurs besoins qui sont la source des emplois. Les immigrés ont aussi des besoins et sont aussi des clients pour les entreprises, ils ne sont pas que de la main d’œuvre.

L’économie est un cycle dynamique ! Il est faux de croire qu’il y aurait un nombre d’emplois définis et à côté une quantité de main d’œuvre qui évoluerait indépendamment. Sinon toute augmentation de la population augmenterait le nombre de chômeurs, et ainsi ce ne serait pas seulement l’immigration qui serait source de chômage mais aussi l’arrivée sur le marché de l’emploi de nos enfants et donc les naissances.

En réalité, l’évolution de la quantité de population, quelle qu’en soit l’origine ( immigration / naissance / vieillissement ) n’a rien avoir avec le taux d’emploi.

Pour preuve, alors que la population française a augmenté de 5 millions de personnes entre 1990 et 2010, et que la population active a augmenté de 3 millions de personnes, le nombre de chômeurs est resté le même …

Le front de gauche explique que les causes du chômage de masse sont principalement économiques et politiques : politiques libérales, inégalités dans le partage des richesses, financiarisation de l’économie, libre échange, et propose dans son programme « l’humain d’abord » d’en finir avec ces politiques néfastes. Elles n’ont rien avoir avec l’immigration.

Une nouvelle fois, le FN et Marine Le Pen prouvent qu’en s’en prenant aux immigrés ils font le jeu des vrais responsables, ils empêchent les citoyens de prendre conscience des vraies causes des problèmes et de leur exploitation.


Moyenne des avis sur cet article :  2.68/5   (88 votes)




Réagissez à l'article

161 réactions à cet article    


  • Robert GIL ROBERT GIL 24 janvier 2012 08:12

    Dans les années 80-90, Charles Pasqua et son compère Pandraud nous avaient promis l’immigration zéro, Marine Le Pen la fixe elle à 10 000, comment arrive-t-elle à ce chiffre ? Fixer des quotas aléatoires est physiquement impossible. En revanche, cela crée une machine à générer des sans-papiers. Dans les pays où l’on stoppe la délivrance de visas, l’immigration clandestine et les trafics augmentent......
    http://2ccr.unblog.fr/2011/12/20/que-nous-dit-le-fn/


    • René de Sescendres René de Sescendres 24 janvier 2012 21:07

      Très bien ! Mais c’est bien-sûr ! Des papiers à tous les sans-papiers et pour tous les manouches ! Fini le problème des sans-papiers ! Et puis Marine le Pen elle est méchante, elle veut ruiner la France, pas bien ! Vaut mieux voter Sarko, au moins avec lui c’est prospérité et plein emploi ! Fini la crise ! Dépenser 500 milliards en un quaquénat, au moins ça c’est pas une solution ruineuse ! Et la dette est enfin payée. Merci Sarko smiley


    • gordon71 gordon71 24 janvier 2012 09:05

       les mensonges et les omissions de monsieur logan

      la préférence nationale existe depuis longtemps en france

      tous les enseignants et fonctionnaires de france (qui votent majoritairement à gauche )

      ont profité jusqu’en 2009 de la préférence nationale
      tous les concours de la fonction publique étant réservés aux français 
       j’aimerais savoir combien de généreux enseignants se sont émus de cette ignoble discrimination digne des heures les plus.......etc...
       cette préférence nationale s’est assouplie en 2010 pour devenir une préférence communautaire (ouverture aux ressortissants européens)

      dans le privé ::

      Recruter un salarié étranger

      Le recrutement par un employeur français de travailleurs étrangers est possible à condition qu’il n’existe pas de main d’oeuvre disponible et qualifiée sur le territoire national.


      cette condition de préférence nationale disparait pour les métiers dits « en tension » c’est à dire qui ont du mal à recruter 


      à ma connaissance ce n’est pas le FN qui a mis en place cette politique...


      • logan 24 janvier 2012 10:44

        Comme j’ai expliqué dans le précédent article, ce n’est pas parce qu’une politique est déjà appliquée que cela la valide.

        Au contraire on peut voir que cela n’apporte rien et ne change rien. Que cela crée seulement une injustice.

        Le progrès se reconnait au fait qu’une application même partielle des idées conduit à une amélioration partielle mais tangible de la situation.

        Me traiter de menteur par omission alors que j’en ai parlé ... Voilà quoi ....


      • morice morice 24 janvier 2012 12:27

        tous les enseignants et fonctionnaires de france (qui votent majoritairement à gauche )

        ont profité jusqu’en 2009 de la préférence nationale 
        tous les concours de la fonction publique étant réservés aux français 


        dix fois que vous le balancez ici ce faux argument : avec vous, les pingouins qui désireraient faire leur transhumance devraient présenter leurs papiers. Ce n’est EN RIEN UNE PREFERENCE : c’est un respect du DROIT. Le projet Erasmus, depuis, a grignoté une partie de cette limitation que vous ne COMPRENEZ PAS : l’Etat veut bien ACCEPTER que des gens aient leur études de payées, à condition qu’ils s’ENGAGENT pour ce même état pendant en général 10 années : est ce qu’un pingouin pourrait être accepté : NON.


        lire autant de bêtise à répétition chez vous, c’est bien la preuve de votre FRONTISME. Vous ne bitez rien à rien, ni au droit, ni à l’éducation, ni à la gestion d’un ETAT. Demain, avec votre cervelle de bœuf, un moldo-slovaque ne parlant pas français et n’ayant jamais mis les pieds dans le pays peut devenir enseignant. Vous n’y avez même pas songé à celle-là : votre remarque, que vous récitez ad nauseam est GROTESQUE. Et vous aussi.


      • lsga lsga 24 janvier 2012 13:12

        Vous êtes de mauvaises fois... 

        L’auteur n’attaque pas la préférence nationale uniquement parcequ’elle est anti-républicaine dans le sens révolutionnaire du mot république. 

        Oui, lors de la Révolution Française, les révolutionnaires avaient bien compris qu’il est dans l’intérêt de tous que toutes les personnes présentent sur le territoire nationale bénéficient des mêmes droits. A une époque où la France était pluri-ethniques et pluri-culturelles (Breton, Basque, Catalan, Flamand, Provençaux, etc.) rien d’étonnant. C’est dans les siècles suivant et au fur et à mesure des gouvernements réactionnaires oligarchiques qu’on retourne vers une logique de nationalité qui s’acquière ou se mérite autrement que par la simple présence sur le territoire. 


        Bref, en tout cas l’auteur ne résume pas le problème de la préférence nationale à son non-respect de l’idéal révolutionnaire. Il explicite concrètement comment le thème de l’immigration est une esquive pour ne pas s’attaquer aux vrais problèmes, et surtout un moyen très efficace de remettre en cause les acquis sociaux des français. 

        1. Alors que les immigrés ne viennent pas pour profiter du système social de la France, Marine Lepen l’affirme pour mieux pouvoir remettre en cause le modèle social français. Rien d’étonnant de la part d’un parti d’Extrême Droite créé par d’anciens SS
        2. Le grand patronnat ne fait pas venir les immigrés aujourd’hui. En effet, ceux-ci bénéficient en France des même droits que les français et donc du SMIC. Il es plus intéressant pour notre oligarchie d’émigrer nos industries à l’étranger. Marine Lepen ne s’exprime pas sur la précarité du travail. 

        3. Marine Lepen s’apprête à diviser le peuple français en créant un sous-groupe de métèques ayant moins de droits que les autres. Encore une fois, c’est un grand classique de l’Allemagne NAZI (je ne parle pas de Fascisme, mais bien de Nazisme). La création d’une population inférieure en droit est en effet une bénédiction pour l’oligarchie, et une catastrophe pour le petit peuple qui se retrouve mis en concurrence avec des semi-esclaves.



        L’ENNEMI C’EST L’OLIGARCHIE FRANÇAISE, PAS L’ARABE DU COIN !


        L’article est bien résumé par cette phrase :

        « Ainsi on voit qu’une nouvelle fois, en désignant l’immigration comme bouc émissaire, le FN se garde bien de dénoncer les vraies causes du problème et de remettre en cause l’ordre établit. »

        Donc maintenant les fachos, arrêtez d’esquiver. Parler des vrais problèmes. 

      • lsga lsga 24 janvier 2012 14:52

        euh... le Basque n’est même pas une langue indo européen...


        mais bon, si pour toi les Français, les Roumains et les Indiens forment une même ethnie, ça ma va :—)) 

        Sinon tes arguments moraux sur les gentils et les méchants ne me touchent pas. Je suis matérialiste, et la morale je m’en tamponne autant que du pucelage anal de Jean-Paul 2. 

        Enfin, je suis indépendantiste Basque et Catalan. Ma notion de « Nation » est très différente de la votre. 

      • cassandre4 cassandre4 24 janvier 2012 15:27

        par isga

        L’ENNEMI C’EST L’OLIGARCHIE FRANÇAISE, PAS L’ARABE DU COIN !

         çà c’est bien vrais ,isga, l’ennemi c’est l’oligarchie Française ! (qui utilise l’arabe du coin !)

         comme d’une arme, et dans tous combat, il faut : soit tuer l’ennemi, soit le désarmer !


      • lsga lsga 24 janvier 2012 15:40

        Le clandestin une arme ? Muarf... Relis l’article gars : aujourd’hui, le patronna ne fait plus venir d’immigrés. Il préfère émigrer les industries françaises, c’est à dire délocaliser.

        Et puis relis tes livres d’Histoire gars... L’arme de l’oligarchie a toujours été l’Extrême Droite, et dès 1930, l’arme de l’oligarchie française a été le Front National.

        De plus, rien ne nous empêche de ’tuer l’adversaire’. Si des couillons dans votre genre étaient un peu moins racistes, on pourrait s’unir derrière l’extrême gauche pour envoyer en prison l’ensemble de l’oligarchie et exproprier tous ceux qui ont délocalisé. C’est ce qui se passe au Vénézuela de Chavez. Là-bas, y a moins de racistes, résultat les oligarques font dans leur slip.

        Mais non... Vous, vous êtes fascinés par l’étranger. Vous voyez des arabes et des noirs partout, et vous ne le supportez pas. Résultat, au lieu de s’unir contre l’ennemi véritable, on donne du pouvoir à cet ennemi. Une grosse blonde élevée à Neuilly Sur Seine avec Sarkozy débarque et vous fais croire qu’elle va expulser tout ceux qui sont trop bronzés, et vous tombez dans le panneau.

        Pour rappel : Marion Lepen ne va pas expulser tous les arabes et les noirs de France. Elle compte ’éventuellement’ s’en prendre aux clandestins. Autant dire qu’il y aura toujours autant d’Arabes et de Noirs dans la rue.

        Bref : laissez tomber les noirs et les arabes. Rejoignez nous. Nous, on va botter du cul d’oligarques pour de vrai.


      • gordon71 gordon71 24 janvier 2012 15:41

         sophisme

        et pourquoi vouloir interdir à un étranger de vouloir s’investir 10 ans pour le pays d’accueil ?

        après a vécu toute sa carrière à l’abri de la concurrence voila que notre brave planqué trouve scandaleuse la préférence dont il a bénéficié

        toute la pensée de gauche résumée dans cette mesquinerie


      • Rounga Roungalashinga 24 janvier 2012 15:45

        t puis relis tes livres d’Histoire gars... L’arme de l’oligarchie a toujours été l’Extrême Droite, et dès 1930, l’arme de l’oligarchie française a été le Front National.


        Vous oubliez de préciser que ce Front National là n’est pas le même que le Front National fondé en 72.


      • lsga lsga 24 janvier 2012 15:56

        Pas le même ?


        lol.

        Et pourquoi crois tu que les néo-nazis de « L’Ordre Nouveau » ont choisi le nom ’Front National’ pour leur parti politique ?


        Le modèle pour les partis d’Extrême Droite a toujours été le NSDAP (le parti ’NAZI’) qui a été capable de fédérer toutes les factions en Allemagne. Le Front National de 1930 a été une tentative de créer un parti NAZI à la française. Quand les NAZI (anciens Waffen SS) de l’Ordre Nouveau ressuscite le Front National en 1972, c’est toujours dans l’objectif de réunifier tous les groupuscules d’extrême droite sous une même bannière lors des législatives.

        Vous êtes dans un parti d’Extrême Droite créé par l’oligarchie européenne de l’Ordre Nouveau. Assumez le ou changez de parti. 

      • Rounga Roungalashinga 24 janvier 2012 16:05

        Et pourquoi crois tu que les néo-nazis de « L’Ordre Nouveau » ont choisi le nom ’Front National’ pour leur parti politique ?

        J’en sais rien, peut-être que c’était un front qui était nationaliste. Les mots « Front » et « National » ne sont pas déposés. De plus le nom complet du parti était « Front National pour l’Unité Française ».
        Et sinon, le FLN, ils ont choisi leur nom par sympathie nazie, aussi ?


      • Cocasse Cocasse 24 janvier 2012 16:08

        N’importe quoi toi, t’es grave.
        La résistance française comptait dans ses rangs les ancêtres du FN et des communistes.
        Dans ces deux mouvements, on retrouve encore d’anciens combattants et d’anciens résistants.
        La collaboration compte essentiellement les ancêtres de la gauche actuelle.
        Et comme mentionné, le FN n’existait pas à l’époque. Tu connais vraiment bien ton histoire....pff.


      • lsga lsga 24 janvier 2012 16:32

        euh... ça t’arrive de suivre les liens ?


        Front National de 1930 (extrême Droite) :

        Ordre Nouveau, mouvement créateur du FN en 1972 (néo-NAZI) :

        Et des anciens de la résistance au FN ???? N’importe quoi gars... Le FN de 1972 a été créé par d’anciens Wafen SS. Exemple :

        Visiblement, tu n’étais pas au courant. Le Front National est un parti d’extrême droite créé par des français qui ont trahi la patrie pour rejoindre la division charlemagne de la Waffen SS.

        Si tu n’es pas un néo-NAZI et que ton patriotisme de rapproche de la résistance, quitte ce parti politique que tu ne connais pas immédiatement.

        Pour info, l’immense majorité de la résistance était composée de Communiste.
        Rejoins nous.



      • lsga lsga 24 janvier 2012 16:37

        ah... et au passage :


        les mots ’Front National’ sont déposés, c’est une marque qui appartient à Jean-Marie Lepen. 
        C’est ça qui lui a permis d’exclure les megrettistes lors du clash. Pour rappel, la cause principale du clash était du au fait que Marion Lepen et ses amis de beuveries dilapidaient l’argent du parti en vrai bon petits fils à papa de Neuilly Sur Seine et squattaient des postes à responsabilités qu’ils obtenait par Papounet Lepen...

        vous ne connaissez pas votre parti. Quittez le. C’est un parti créé par des Néo-Nazi qui ont trahi la France et qui est aujourd’hui dirigé par une fille à papa de Neuilly Sur Seine qui a honte de son propre prénom. 

      • Cocasse Cocasse 24 janvier 2012 17:20

        Non et définitivement non !
        Je n’ai pas sous la main la liste des anciens résistants encore au FN bien dommage.
        A l’époque lepen prenait n’importe qui dans son parti, et il le disait. Il regroupait tout et n’importe quoi, ayant au moins un idéal nationaliste.
        Quant à bousquet, c’est surtout du coté de la gauche classique qu’il faut connaitre ses amis. Et il fut écarté du FN comme dissident.
        Arrêtez un peu vos délires sur les « néo-nazis ».


      • cassandre4 cassandre4 24 janvier 2012 17:41

        Pour rappel : Marion Lepen ne va pas expulser tous les arabes et les noirs de France.

         D’abord et pour commencer, « les couillons dans mon genre » vous pissent au cul, mon cher isga  (çà c’est pour me mettre au même niveau intellectuel que vous, bon,.. çà c’est fait !..)

          Ensuite, si vous reconnaissez que « Marion » ne va pas expulser tous les arabes et les noires de France, pourquoi l’accusez-vous constamment, et avec une belle constance,( c’est même votre principale gérémiade) pourquoi donc l’accusez vous, dis-je, de vouloir faire le contraire ?
         Faudrait être un peu cohérent avec vous même, pour être crédité d’un minimum de bon sens, non ?...


      • appoline appoline 24 janvier 2012 17:56

        On voit que l’éducation nationale se rebiffe. Il faut dire que parler pour ne rien dire ils connaissent, on a pour preuve les diverses méthodes de lecture et d’écriture qui ont rendu les enfants presque analphabètes. Là, ils auraient voulu le faire qu’ils ne s’y seraient pas pris différemment


      • mbdx33 mbdx33 24 janvier 2012 18:00

        @Roungalashinga
        Vous oubliez de préciser que ce Front National là n’est pas le même que le Front National fondé en 72.

        Parce que le JMLP père de MLP c’est pas le même qu’en 1972 ?

        Il a changé de discours et d’idées ?

        Vous l’avez clôné ? Remplacé par un sosie ?

        Tu te fous de nous ou quoi, Le FN actuel c’est le FN fondé en 72 avec les même idées, regarde bien les idées actuelles programme de 2012 et celles de 1972, et tu retrouveras bon nombre de propositions identique ou juste dépoussiérées
        http://www.gauchemip.org/spip.php?article9915
        ou encore :
        http://fr.wikipedia.org/wiki/Chronologie_du_Front_national


      • lsga lsga 24 janvier 2012 18:04

        mauvaise fois...


        Bon, pour les SS et autres agent de la Gestapo :

        Léon Gaultier, Waffen SS, grand ami de la famille Lepen avec qui il a créé la Société d’édition SERP :

        Pierre Bousquet, créateur et membre du premier bureau du FN :

        Victor Barthélemy, secrétaire général du FN, Celui-ci se décrivait lui-même comme « L’homme de confiance de l’état-major SS » :

        André Dufraisse, fantassin du 639ème régiment de marche de la Wehrmacht , secrétaire de la fédération de Paris du Front National :

        François Duprat, vice-président du FN, révisionniste auteur de ’Histoire Des SS’ dans lequel il tente de réhabilité le 3ème Reich :

        Franz Schönhuber, ancien de la Waffen SS, ami de la famille Lepen, auteur la biographie partisane de Jean-Marie Lepen en allemagne : Le Pen, der Rebell (Le Pen, le rebelle) :

        http://en.wikipedia.org/wiki/Franz_Sch%C3%B6nhuber


        Paul Malagutti, ancien agent auxiliaire de la Gestapo, trésorier national adjoint du Front National et élu du Loiret au conseil régional du Centre.. etc. etc. etc. 


        Tu as raison, les lepen savent choisir leurs amis. Pour un parti d’anciens résistants, tu trouves pas qu’il y a eu un peu trop d’anciens Waffen SS et d’agent de la Gestapo à des postes à responsabilité ?

        Je veux bien croire que tu es honnête. Mais tu te trompes lourdement sur le Front National. Il s’agit d’un parti créé par les factions de l’Extrême Droite la plus dure, par les partisans d’un Ordre Nouveau.

        Quitte ce parti le plus rapidement que possible. 

        A l’extrême gauche, on s’occupe de lutter contre l’oligarchie depuis des décennies. Nous étions aux côtés de la résistance, pas de l’Oligarchie NAZI. 



      • mbdx33 mbdx33 24 janvier 2012 20:48

        FLN, il y a un L qui fait toute la différence la libération nationale dans l’après guerre colonialiste çà n’a pas le même sens que FN en 1972. Le nom, le sens, le contexte sont différents, la comparaison n’a donc pas lieu d’exister


      • Onecinikiou 25 janvier 2012 01:55

        Qu’attends donc le Front de « gauche » de monsieur Mélenchon pour proposer d’abroger les statuts de la fonction publique, lesquels font apparaitre une discrimination intolérable, clairement assimilable à la proposition du Front national d’établir une préférence nationale ?! 


        La peur de perdre la majeur partie de son lectorat composé pour l’essentiel des bataillons de la fonction publique, et de faire ainsi moins de 2% aux prochaines élections, ce qui serait sûr et certain dans ces conditions ? 

        Pourtant c’est vous qui sous-entendez que ce statut serait discriminatoire et par conséquent condamnable, du fait précisément qu’il introduit une différenciation entre les citoyens de ce pays, vis à vis de tous les autres. Aller au bout de votre logique de « modernité » cher monsieur, ubuesque, mais craigniez que vous n’y allé bien seul !

      • Onecinikiou 25 janvier 2012 02:22

        Pauvre(s) dinde(s) inculte(s) qui, par conséquent, ne savent pas que le Parti communiste avait été assurément collabo dans toute la première partie de la guerre, du pacte germano-soviétique à l’opération Barbarossa. 

        La démoralisation de l’armée et les sabotages (usines de canons antichars et de moteurs d’aviation notamment) entrepris par le PCF au cours de cette période sur ordre de Moscou, relayés sur le terrain par le zèle de partisans internationalistes fanatisés (déjà à l’époque...), ont participé activement à la défaite de l’armée française dans les mois qui ont suivi.

        Je rappelle à toute fin utile que le PCF avait été dissout dès le début de la drôle de guerre pour fait de pactiser avec l’ennemi (par fidélité à l’Urss et sous prétexte que le conflit était une guerre à visée impérialiste), l’Humanité interdite de parution, et Thorez, premier secrétaire du Parti et qui en était alors la figure emblématique, DESERTA pour l’Urss (où il y restera tout au long de la guerre) les rangs de son régiment où il avait été mobilisé.

        Tout cela sont des faits étayés indiscutables qui relativisent - pour le moins - le rôle du PCF au début de cette guerre.

        Et ce sont les mêmes qui aujourd’hui délivreraient des brevets d’honnêteté et de courage ?Non mais de qui se moque-t-on !

        Zemmour et Epstein se chargent de revisiter l’Histoire réelle, non celle fantasmé par des générations de dégénérés congénitaux manipulateurs et autres éducateurs gauchistes de l’Education nationale, cette machine à décérébrer :

        http://www.youtube.com/watch?v=WGmW9UXLUlE

        Vous y apprendrez, pauvres dindes incultes, que les grands noms de la collaboration, je veux parler de Déat, Doriot, Laval, Papon, entre autres, furent tous - je dis bien TOUS - issus des rangs de la gauche radicale et socialiste (voire communiste pour Doriot). 

        N’est-ce pas l’Assemblée nationale du mythique Front populaire, majoritairement de gôche, qui confia les pleins pouvoirs à Pétain le 10 Juillet 1940 ?

        Quel ex-Président de la République, de gôche n’est-ce pas, fut récipiendaire de la francisque n°2202 déjà ? Hâ oui !

        http://www.youtube.com/watch?v=V2b1CQVAYcc

        Chers moralistes de gôche à deux francs six sous, un conseil : lavez le fond de votre culotte avant de chercher à renifler celle des autres, elle pue !


      • Rounga Roungalashinga 25 janvier 2012 07:53

        mbdx33,

        T’es vraiment un gros malin, toi.
        Regarde le lien donné par Isga. Il y a un Front National fondé dans les années 30 et qui n’existe plus depuis 38, et un Front National fondé en 72. Ces deux partis n’ont pas été formés par les mêmes personnes, n’ont pas existé à la même période, mais le « matérialiste » Isga prétend quand même que c’est la même chose. Ben oui ! Ca a le même nom (on la lui fait pas, à Isga, c’est un malin aussi).

         


      • lsga lsga 25 janvier 2012 10:19
        @Onecikouille :
         en effet, les salariés du privé souffrent de la précarité. Il est temps d’aligner leurs droits avec ceux du public, et non l’inverse. Au passage, sache que ta diatribe est contre-constructive. En effet, dans cette période de troubles, la majorité des français rêvent que leurs enfants deviennent fonctionnaires. Ta petite rengaine haineuse contre le fonction publique fera donc perdre des voix au FN. 
        D’ailleurs, Marion Lepen qui est plus maline que toi ne tient plus le discours anti-fonctionnaires de son père. Le père était ultra-libérale, pas elle qui est plus étatiste. Donc, tu es en contradiction avec le programme de ton parti en plus d’être en contradiction avec les valeurs des français.

        @Onecikouille 2 : NIMPORTE NAWAK...

        La défaite française a été organisée par l’oligarchie française. Celle-ci n’arrivait pas à se défaire des mouvements sociaux et mouvements de grèves organisés par la gauche. Résultat : les salariés français gagnaient toujours plus de droits : Semaine de 40h, semaine de vacances, salaires, etc. C’est à nous et à personne d’autre que tu dois aujourd’hui tes conditions de vie potables. 
        Tu n’aimes pas les syndicalistes et la gauche ? 
        Alors travaille 60h par semaine, 6 jours sur 7, et 52 semaines par an pour 500€ par mois. Ton salaire, tes vacances, tes week-end, tes soins médicaux, ton éducation : C’EST A NOUS QUE TU LES DOIS. 

        L’arrivé de l’Extrême Droite a donc été une bénédiction pour l’oligarchie française qui a laissé Hitler faire le sal boulot d’élimination des communistes. En effet, la base du Fascisme et du NAZISME est avant tout l’élimination des communistes et des syndicalistes.

        C’est ce même Job que s’apprête à effectuer Marion Lepen : Protéger ses amis d’enfance qui habitent à Neuilly Sur Seine avec Jean Sarkozy des romanos et des gauchos qui veulent les exproprier pour améliorer les conditions de vie du salariat.


        DE PLUS :
        EN QUOI CELA CHANGE-T-IL LE FAIT QUE LE FRONT NATIONAL DE 1972 A ETE INFESTE A TOUS SES POSTES DE DIRECTION PAR D’ANCIENS SS ET AGENTS DE LA GESTAPO ???

        @Roungalashinga 
        Oui, je suis matérialiste. L’Histoire est plus importante que les idées affichées. 
        Le Front National de 1972 a été créé en s’inspirant du Front National de 1930 et du NSDAP. Rien d’étonnant d’ailleurs à ce que d’anciens français qui ont trahie leur patrie en rejoignant la Waffen SS aient tenter de ressusciter le parti NAZI. Les SS sont des NAZI : incroyable non ? 

        C’est l’Histoire de ton Parti Politique. Tu l’aimes ou tu le quittes.
         smiley

      • TZABAR 24 janvier 2012 09:42

        25000 euros par expulsion ?
        c’est en navette spatiale ou quoi ? smiley

        un bon ferry direction alger, casa, tunis...fera l’affaire, aux frais des pays concernés.
        sans oublier les vols réguliers. Un malien, par exemple, prendra air France ou air Mali aux frais de l’état Malien... 


        • mbdx33 mbdx33 24 janvier 2012 12:17

          Parce que tu penses que l’État malien est responsable de l’immigration de son ressortissant ?
          Que je sache si immigrer de façon illégale dans un pays est un délit, le fait d’émigrer de son pays d’origine n’est pas un délit.
          Et tu penses sérieusement que des pays comme le Mali, ont les moyens de payer les voyages ?
          Et que la France peut le contraindre à le faire. Si tel était lecas la France serait en infraction avec la législation européenne et le droit international, ce qui veut dire des condamnations et des amendes. Mais on sait bien que le FN veut sortir de l’Europe. Donc si on suit ton raisonnement de faire apyer le pays d’origine il faudra aussi que la France sorte de l’ONU, voire de la planête !!!
          Et ton ferry qui rapatrie le malien et qui est censé accoster à Alger, Casablanca ou Tunis, il fait comment après pour rallier Bamako, il n’y a pas de port !!!
          après 2500€ c’est le coût d’une procédure complète d’expulsion, ( paiement du juge et des actes des fonctionnaires de police, des cout de rétention administrative et du voyage).
          C’est un coût moyen qui a été estimé depuis longtemps, mais visiblement tu n’en as jamais entendu parler.
          Franchement çà vole bas,


        • morice morice 24 janvier 2012 12:28

          aux frais des pays concernés.


          vous vous rendez compte de votre bêtise ou pas en écrivant ça ?

        • arobase 24 janvier 2012 12:41

          et si l’état malien refuse de payer on lui fait la guerre ? smiley


        • lsga lsga 24 janvier 2012 15:28

          en plus, les frais de charter ou de ferry ne sont qu’une petite partie des frais engendrés par les expulsions. Ils faut aussi prendre en compte les frais de police et de justice.

          Le personnel affecté à chasser les clandestins correspond à autant de personnes en moins affectées à résoudre les problèmes de sécurité.

          A cela s’ajoute le fait que même en mettant des moyens, cela s’avère extrêmement difficile. Sarkozy et Guéant ont été jusqu’à traquer les enfants dans les écoles... Ils n’ont pourtant réussi qu’à exclure du territoire 20.000 personnes par an... Pour pouvoir en exclure plus, il faudra non seulement utiliser des méthodes plus dures encore, mais aussi affecter plus de moyens. Donc, avec Marine Lepen, cela coutera certainement plus de 2.500€ par clandestin.

          Enfin, les expulsions sont inefficaces. Autant chercher à vider la mer avec une petite cuillère. En effet, une grande partie des clandestins évacués reviennent. La plupart d’entre eux ne sont pas venu en France par choix, mais pour fuir des problèmes politiques ou économiques. A moins de construire un mur de béton et de barbelés le long des côtes méditerranéenne et Atlantique, ça va être difficile de les empêcher de venir...

          Pour conclure, on ferait mieux de consacrer ces ressources et ces budgets à la lutte contre l’oligarchie. Ce sont ceux qui délocalisent qui doivent être envoyés en prison. Ce sont les oligarques qui ont ruiné l’Etat français qui doivent être envoyés devant les tribunaux puis expropriés. Les clandestins qui tentent de survivre comme des blattes dans nos grandes villes ne sont pas l’ennemi à combattre. Marion Lepen détourne votre attention de ses amis et de sa famille.


        • Cocasse Cocasse 24 janvier 2012 17:24

          Concernant la « chasse » aux clandestins, je vais te dire où en trouver : dans les locaux et les chambres d’hôtels de chaine de certains grands groupes transnationaux qui les y parque comme du bétail.


        • appoline appoline 24 janvier 2012 18:10

          Notre petit Logan va trop renifler notre gauche caviar car 25000 euros, ils barbotent le porte feuille du capitaine pour ce prix là


        • lsga lsga 24 janvier 2012 18:12

          et ça change quoi Cocasse par rapport au question de faisabilité, de coût, et d’efficacité ?

          Tu ne crois pas que ça serait plus efficace d’envoyer en prison et d’exproprier les patrons qui délocalisent ? 


          Nous, on propose un revenu maximal de 30.000€ par mois. C faisable, c efficace. C autre chose que d’ouvrir la chasse aux nègres en croyant que ça va sauver la France. 

        • René de Sescendres René de Sescendres 24 janvier 2012 21:15

          Avec moi au pouvoir : au pire l’expulsion ne nous coûterait rien, au mieux elle serait lucrative. Au bout de quelques semaines il n’y aurait plus grand prétendant à venir profiter de notre pays ! Une question de volonté, point barre.


        • appoline appoline 25 janvier 2012 18:52

          @ René de Mescendre,


          Si tu as besoin d’un adjoint, je me porte volontaire, le tout c’est d’avoir quelques idées et un peu de jugeote, à croire que nos politiques ont tous subi traumatisme ou trépanation

        • nenecologue nenecologue 24 janvier 2012 10:21

          étude très sérieuse en Angleterre : pour 4 immigrés qui arrivent sur le sol anglais il y a un anglais de plus au chomage ...

          pour ceux qui lisent l’anglais :


          • morice morice 24 janvier 2012 12:28

            étude très sérieuse en Angleterre


            elle n’a rien de sérieuse.

          • Annie 24 janvier 2012 13:09

            C’est peut-être une étude sérieuse, mais dans le même article on peut lire que ses conclusions contredisent les conclusions d’une autre étude sérieuse. Peut-être faudra-t-il une troisième étude « sérieuse » pour les départager ?


          • lsga lsga 24 janvier 2012 22:10

            Etude très sérieuse qui démontre que pour un seul oligarque présent sur le territoire français, 5.000 emplois sont délocalisés :



            Que les oligarques retournent chez eux en oligarchie !

             smiley 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès