Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Les nouveaux bolcheviks

Les nouveaux bolcheviks

Mme Bachelot a affirmé mercredi 15 juin qu'elle aurait voté la proposition de loi socialiste relative au mariage homosexuel. Les députés UMP Philippe Meunier, Jacques Myard et Jean-Paul Garraud, membres du collectif de La Droite populaire, réclament depuis sa démission du gouvernement.

Ces parlementaires seraient bien inspirés de prendre quelques cours d’instruction civique. L’assemblée nationale se compose de députés élus au suffrage universel direct. J’ignore si un collectif diffère sensiblement de quelque amicale, telle celle des pêcheurs à la ligne, mais, ce qui est certain, c’est que, le plus souvent, les députés se font élire sous une étiquette politique et reçoivent ainsi mandat pour s’inscrire dans un groupe politique et un seul. Rejoindre ensuite un ou plusieurs collectifs est une démarche purement personnelle. Au cours des sessions, les lois sont discutées à l’initiative du gouvernement, on parle alors de projets de loi, ou à l’initiative de députés, il s’agit dans ce cas de propositions de loi.

Les projets de loi émanent du gouvernement qui est lui-même issu de la majorité parlementaire. Ils sont en principe soutenus par les députés des partis composant cette majorité. Si l’on comprend bien nos députés populaires de droite, si les députés de la majorité sont tenus d’adopter tous les projets de loi, il devient totalement inutile de procéder à un vote. On pourrait ainsi se limiter à une discussion, qu’on écourterait lorsque les mencheviks s’évertueraient à la prolonger au-delà du raisonnable

Les propositions de loi, elles, sont le fait des parlementaires. Par je ne sais quelle survivance obsolète de la démocratie, même les parlementaires de l’opposition sont autorisés à faire de telles propositions ! Mais, comme ils sont minoritaires et que, bien entendu, aucun bolchevik, sous peine d’exclusion, ne s’aventurerait à joindre sa voix aux leurs, leurs propositions sont assurées d’être rejetées. On pourrait donc, là encore, faire l’économie, non seulement d’un vote, mais même d’un débat. Et, pourquoi s’arrêter en si bon chemin ? Puisque toutes les lois peuvent être adoptées par la majorité, plutôt que d’entretenir un parlement, on se contenterait, tous les cinq ans, de procéder à un vote pour déterminer l’équilibre des forces.

Dès septembre 2007, avant la crise présentée depuis comme la source de tous nos maux, François Fillon déclarait : « Je suis à la tête d'un Etat qui est en situation de faillite  ». N’hésitons plus. Nous avons désormais un guide éclairé qui a rabaissé son premier ministre au rang de collaborateur et qui, dans son infinie sagesse, décide de tout. Confions-lui tous les pouvoirs et débarrassons-nous de cette survivance archaïque, un parlement. Nous économiserons ainsi les frais de son entretien et tous les délais résultant de ces processus démocratiques dépassés.


Moyenne des avis sur cet article :  4.69/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    




  • BACHELOT-MEDITAOR FAISAIT ROUTE AVEC C BOUTIN

    LOGIQUEMENT ELLE DEVRAIT REJOINDRE M LE PEN...UNE FOIS QU ELLE AURA FAIT FORTUNE SUR NOTRE SECU....EN APPUYANT LES LABOS PHARMACEUTIQUES...
    ET EN PARTAGEANT...LES BENEF


    • Fergus Fergus 18 juin 2011 11:32

      Bonjour, Romain.

      Bolcheviks ou fachos - peu importe l’appellation -, les élus de la Droite populaire ont effectivement une vision totalitaire de la démocratie, le pire étant qu’ils prennent de plus en plus d’initiatives, avec des chances croissantes d’être écoutés par un pouvoir flirtant dangereusement avec l’idéologie frontiste.

      Cela dit, le phénomène des godillots que vous dénoncez existe bel et bien et se manifeste trop souvent, à gauche comme à droite. A cet égard, certains votes, comme celui du Pacs en son temps, sont une illustration d’une forme de déni de démocratie : de tels sujets clivant les partis de manière transversale, il est aberrant d’aboutir à un vote massif pour dans un camp, et contre dans l’autre. Personnellement, je trouve cela choquant, particulièrement sur des sujets de société.

      Cordialement.


      • paul 18 juin 2011 12:56

        Il les a bien en main, le nain, ses élus de la majorité .Apeurés, ils votent tout ce que veut le chef,
        ce qui donne un joli parlement croupion, un parlement godillot .
        Passées comme lettres à la poste les réformes, sur la Poste justement, sur les retraites, sur les lois liberticides comme Loppsi , ect ...
        Et si ça risque de coincer, procédure de la question de confiance en session parlementaire comme pour le retour de la France dans l’Otan . Plus que 10 mois de démocrature .


        • LE CHAT LE CHAT 18 juin 2011 16:35

          elle aurait du être virée depuis longtemps , vu le conflit d’interêts évident avec le coup des vaccins et le désastre de la gestion de cette « crise » 


          • Olivier Perriet Olivier Perriet 19 juin 2011 11:33

            Bonjour,
            Le problème c’est que Roselyne Bachelot est complètement nulle, et qu’elle aurait dû démissionner depuis longtemps. Que ce fait soit évoqué par des bolchévicks ou par pierpoljak ne change pas cette vérité.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès