Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Les oubliés de l’histoire

Les oubliés de l’histoire

C'est de la politique et de l'histoire en même temps.

Rendons hommage à ces anarchistes, socialistes et communistes espagnols qui ont non seulement combattu le franquisme jusqu'au bout, mais qui ont poursuivi leur combat en s'engageant dans l'armée de libération.....

 

« La Nueve

24 août 1944

Ces républicains espagnols

qui ont libéré Paris »

livre d'Evelyn Mesquida

Éditions Cherche midi

348 pages

juillet 2011

18 €

Une page d'histoire à ne pas occulter

 

Ils ont combattu le fascisme espagnol avec rage et conviction. Trahis par les puissances « démocratiques » et par Staline, ils ont perdu la guerre civile contre une armée moderne très soutenue par les nazis....

Ils étaient socialistes, anarchistes ou communistes. Lorsqu'il ne resta plus un seul espoir, ils ont franchi les Pyrénées pour rejoindre la France.

Beaucoup se sont retrouvés prisonniers dans des camps de concentration dans le « pays des droits de l'homme » même avant que Pétain prenne tous les pouvoirs, certains y sont morts, d'autres se sont échappés ou ont été livrés aux franquistes au moment de l'occupation allemande.

Ils étaient des dizaines et des dizaines de milliers, voire même beaucoup plus à se réfugier en France.

Combatifs et courageux, beaucoup de républicains espagnols ont résisté en rejoignant le maquis ou en s'engageant dans l'armée française de libération

Evelyn Mesquida nous conte l'histoire de deux sections de la 9 ème compagnie de la 2ème DB du général Leclerc.

146 hommes sur les 160 qui composaient la Nuevé étaient des républicains espagnols.

Ils seront les premiers à libérer Paris et le 26 août 1944, De Gaulle sera escorté par quatre véhicules de la Nueve.

Ils pénétreront, les premiers, là aussi dans le nid d'aigle à Berchtesgaden....

Comme l'explique, Fermin Pujol, l'un d'entre eux dans un entretien accordé à l'auteure de ce livre :

« On avait l'espoir de poursuivre la lutte en Espagne, on nous l'avait promis ; on nous avait dit qu'une fois la guerre terminée on entrerait en Espagne pour y finir la guerre...Leclerc l'avait dit-et je crois qu'il le souhaitait-, mais on l'en a empêché.  »

Ce qui est certain, c'est que le général Leclerc a été impressionné par la force de caractère, le courage et la force aux combats de ces républicains espagnols.

Pourquoi cette page d'histoire a t-elle été occultée par beaucoup d'historiens ?

S'agissait il de faire oublier le lâche abandon de l'Espagne républicaine par le gouvernement de Front Populaire et par l'Union soviétique ?

S'agit-il aujourd'hui encore de faire oublier ces héros de la liberté qui ont laissé pour la plupart leur vie sur les champs de bataille ?..Il est vrai qu'ils combattaient le nazisme et espéraient que les puissances démocratiques les aideraient à se débarrasser de Franco ;

Quelles que soient les réponses justifiées par les uns et par les autres, il reste une vérité indéniable : ces soldats espagnols, combattants sous le drapeau tricolore mais aussi avec un petit drapeau républicain espagnol ont été des héros !
 

Jean-François Chalot
 


Moyenne des avis sur cet article :  3.93/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

38 réactions à cet article    


  • FERAUD 21 avril 2012 10:54

    Ces combattants espagnols étaient surtout anarchistes du moins d’après mes lectures.
    Les staliniens eux étaient déqualifiés.


    • jaja jaja 21 avril 2012 11:03

      Rappelons que George Orwell fut un combattant Républicain du POUM et qu’il en a tiré un livre superbe : « Hommage à la Catalogne »

      "Le livre commence au moment de l’arrivée de l’auteur à Barcelone où il cherche à s’engager au sein des troupes républicaines combattant Franco. Il se retrouve au sein du POUM, puis, après une courte formation au maniement des armes, il va sur le front. Blessé gravement à la gorge, il est démobilisé.

      Il assiste aux affrontements de Barcelone en mai 1937 entre les troupes gouvernementales qualifiées par l’auteur de pro-Staline, et le POUM et les anarchistes. Vient de là son horreur du système stalinien et de son « jeu politique », pour qui la fin justifie les moyens. Une partie des idées mises en œuvre dans son fameux roman 1984 (novlangue, propagande, personnages) sont directement inspirées de l’expérience de George Orwell à Barcelone.

      A voir aussi le chef d’oeuvre de Ken Loach sur la liquidation du POUM « Land and Freedom »

      http://www.dailymotion.com/video/xanwz2_land-and-freedom-bande-annonce-vost_shortfilms?search_algo=1

      L’occasion de rendre hommage à notre camarade Wilebaldo Solano, dernier leader vivant du POUM, décédé à Barcelone en 2010. Sa vie fut exemplaire.. comme on peut le constater dans le lien donné plus bas....

      http://www.npa2009.org/content/wilebaldo-solano-est-mort-disparition-du-dernier-leader-du-poum


      • gordon71 gordon71 21 avril 2012 11:58

        Chalot 


        merci de signaler une chose que peu de nos contemporains savaient : 

        Léon Blum a inventé les camps de concentration pour les réfugiés espagnols 

          • gordon71 gordon71 21 avril 2012 12:08

            on comprend comment Mitterrand a travaillé ses discours 


            en écoutant Blum

            pas vrai ?

            • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 21 avril 2012 12:48

              Comment on falsifie l’histoire !


              La guerre civile espagnole s’est terminée au printemps 1939. Le dernier gouvernement Blum un an plus tôt !
              On peut reprocher à Blum la politique de non-intervention, mais pas les camps d’internement des Républicains. Ce n’est pas lui non plus qui a signé les accords de Munich !

            • gordon71 gordon71 21 avril 2012 14:03
              mourot à quelques détails près 

              vous auriez raison

              1935 création d’un camp militaire à Rivesaltes, Pyrénées Orientales.
              -1938 l’afflut de Républicains espagnols fuyant le franquisme triomphant oblige les autorités françaises à ouvir les barraquements à ces réfugiés. Dès lors le Camp Joffre ne cessera de servir de camp de transit.

               source :

            • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 22 avril 2012 16:05

              Petit problème de date. Le camp Joffre aurait été ouvert en 1938 comme camp militaire d’instruction. Il n’aurait servit qu’en novembre 1938 à interner les « étrangers indésirables » (décret du 12 nov. Le gouvernement Blum est tombé en mars)



            • gordon71 gordon71 22 avril 2012 16:10

              et l’internement des « indésirables » 


              aurait été complètement « improvisé », du jour au lendemain 

              sans débat, sans discussion à la chambre, 

              sans modification de la loi, 
              sans décret, 
              sans budget

              sans organisation

              sans réquisition formation, ou recrutement de fonctionnaires 

              vous habitez quelle planète MR Mourot ?


              sans loi

            • gordon71 gordon71 22 avril 2012 16:21

              Mourot 

               à d’autres si vous voulez 
              à vos dociles têtes blondes à qui vous avez sûrement inculqué l’« esprit critique » 

              et à se méfier de la propagande des pouvoirs quelqu’ils soient 

               voyez vous ceux dont on devrait le plus se méfier, ce ne sont pas de nos ennemis 

              mais ceux pour lesquels nous avons spontanément de la sympathie et qui endorment notre confiance 


               




            • gordon71 gordon71 22 avril 2012 16:33

              mais vous allez me dire qu’à l’époque 


              les décisions ministérielles étaient beaucoup plus rapides qu’aujourd’hui

               et que les députés travaillaient surtout au mois de juillet et août ?

            • VICTOR LAZLO VICTOR LAZLO 21 avril 2012 12:54

              1- Ce sont plus de 500000 espagnols qui ont trouvé refuge en France. Ils n’ont pas été trés bien accueillis, mais ils ont été accueillis...Ne pas oublier qu’on se trouvait dans les prémisses de la 2é guerre mondiale, et que nombre de réfugiés marqués politiquement faisaient l’objet d’une méfiance forte de la part de la population française (clairement : le France de « droite »). 

              Rappellons nous aussi pour mémoire que l’accueil des réfugiés Harkis s’est passé dans des conditions encore plus désastreuses en 62 pour des motifs analogues (la population réticente était marquée, elle, à « gauche »). 
              Cela n’excuse rien, mais du moins les population espagnoles ont trouvé refuge en France. Refuge qu’elle n’auraient pas trouvé en Italie ou en Allemagne...

              2- La participation de la Nueve n’a jamais fait l’objet d’occultation. On en trouve des échos dans toute la littérature sur la Libération (y compris des ouvrages grands publics comme « Paris brule t-il ?). 

              3- Franco a bien joué son jeu, et la libération de l’Espagne qui paraissait inéluctable en 44 est devenue hypothétique en 45 et le début de la guerre froide.
              On pourra lire »Pour une parcelle de gloire" de Bigeard, qui chef des maquis de l’Ariége rêvait d’entrer dans Madrid avec ses copains Espagnols à la fin de la guerre...

               
               







              • gordon71 gordon71 21 avril 2012 13:34

                l’accueil des frères politiques 


                dans les deux cas 

                merci l’accueil 

                et on appelle cela le « socialisme »  

                à ce compte là Dutroux sa doctrine c’est « l’amour des enfants »

              • CHALOT CHALOT 21 avril 2012 13:34

                500 000 espagnols venus en France c’est le nombre indiqué dans ce livre.
                Pour vous l’occultation de cette épisode n’existe pas, ce n’est ni l’avis de l’auteure ne le mien...
                Le grand public l’ignorait.
                Oui Jean tu as raison, Blum n’a pas été responsable des camps de concentration, il n’était plus au pouvoir.


                • gordon71 gordon71 21 avril 2012 14:09

                  chalot 




                  dans le discours on rase gratis et on apporte le bonheur à l’humanité

                  dans la réalité on est responsable de rien, 

                  vous êtes un vrai socialiste 
                  un véritable irresponsable 

                • gordon71 gordon71 21 avril 2012 14:00

                  le camp Joffre à Rivesaltes


                   comble du cynisme et de l’ironie on y internera les harkis à partir de 62

                  la liberté et l’émancipation des peuples , la phiosophie des lumières et le bla bla des 

                  vrais menteurs et des vrais totalitaires increvables 

                  • j.michel j.michel 24 avril 2012 12:29

                    l’internement des harkis à partir de 62, preuve de la trahison socialiste ? y-a sans doute une marche du raisonnement que j’ai loupée.


                  • gordon71 gordon71 21 avril 2012 14:23

                    chalot `


                    faisons disparaître les dernières traces de la trahison socialiste

                    qui a chargé le peuple allemand du drame de la Seconde guerre mondiale



                    infâmes vous êtes infâmes honte à vous

                    • gordon71 gordon71 21 avril 2012 14:34

                      les daladier Sarraut 


                      sont d’extrême droite peut être ?

                      non socialistes encore et encore qui organisent 
                       l’internement des réfugiés espagnols 
                      aussi hypocrites que ceux d’aujourd’hui

                      Pétain ? 
                      il viendra plus tard on en reparlera 

                      la repentance ...

                      pour les autres 

                      • gordon71 gordon71 21 avril 2012 14:47


                        çà c’est du Daladier sarraut 


                        rien à envier à du pétain Laval, qu’en pensez vous Messieurs les « lumières éclairées de la conscience universelle » ?


                        "Dès le 14 avril 1938, le titulaire de l’Intérieur, Albert Sarrault, demanda à ses préfets « une action méthodique, énergique et prompte en vue de débarrasser notre pays des éléments indésirables trop nombreux qui y circulent et y agissent au mépris des lois et des règlements ou qui interviennent de façon inadmissible dans des querelles ou des conflits politiques ou sociaux qui ne regardent que nous ».


                        source :http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/36/25/23/PDF/DenisPeschanski_2000_TEL_TheseEtat.pd f


                        ma source est douteuse ?


                        • la pavana 21 avril 2012 15:28

                          A regarder de plus prés les intervenants qui ont soutenu l’armée rebelle franquiste aidée des marocains et au vue des protagonistes étrangers tels que l’armée de Mussolini,d’ Hitler ou de La dictature portugaise, on peut dire en toute logique que ce n’était pas une guerre civile mais bien les prémisses de la 2ème guerre mondiale qui se dessinait déjà en Espagne.
                           La non intervention anglaise, française,l’indifférence marquée du reste du monde (sauf du Mexique) , ont fait basculer la jeune IIème république espagnole vers sa perte malgré l’aide massive au début, puis timide de L’URSS et ensuite abandonner l’Espagne républicaine en signant le traité de Munich (septembre 1938) .
                          OUI on peut dire que le monde entier a trahi les combattants républicains espagnols et qu’ils l’ont payé d’une dictature sanglante..


                          • gordon71 gordon71 21 avril 2012 15:54

                            Chalot Mourot


                            les négationnistes c’est qui ?

                            • gordon71 gordon71 21 avril 2012 15:59

                              Chalot Mourot vous devriez écrire :


                              « les oublieux volontaires de l’histoire »

                              • CHALOT CHALOT 21 avril 2012 16:10

                                Gordon 71 vous dératez et dérapez !


                                • gordon71 gordon71 21 avril 2012 16:56

                                  Chalot 


                                  colporteur de ragots en tous genres 
                                  large choix 
                                  tout public 
                                  de préférence ne heurtant pas le bon goût



                                • CHALOT CHALOT 21 avril 2012 18:57

                                  Que font les énégationnistes« dans mes propos.
                                  Vous mettez en ligne 12 »contributions" tr-s courtes sans le moins du monde écouter l’autre et argumenter.
                                  On vous a déjà expliqué que Blum n’était plus au pouvoir, qu’il avait commis des erreurs mais n’avais pas trempé dans cette opération consistant à emprisonner les espagnols dans les camps de concentration.


                                  • gordon71 gordon71 21 avril 2012 20:06

                                    Chalot à qui pensez vous parler 


                                    je ne suis pas un lycéen docile qu’on impressionne avec des jérémiades et quelques photographies bien « trash »

                                    si Rivesaltes accueillent ses premiers réfugiés en 39, vous allez nous faire gober qu’on ouvre des camps comme on improvise un « boum » d’adolescent ou une partie de pétanque ?

                                    non bien sur il a fallu discuter à la chambre,voter des crédits, faire passer les décrets, ce n’est pas à un « républicain » comme vous que je vais l’apprendre 
                                    combien de temps cela prend t il, à votre avis ? donc la décision s’est prise longtemps en amont de l’ouverture des camps, vous ne croyez pas
                                    Blum n’a pas encore les pouvoirs spéciaux du maréchal qui décide de tout sans en référer

                                  • CHALOT CHALOT 21 avril 2012 22:27

                                    Gordon 71 !
                                    D’abord je ne sais pas qui vous êtes puisque vous avancez masqué
                                    Ensuite je n’ai rien comme a priori contre vous ;
                                    pour terminer je pense que Léon Blum a eu peu de pouvoir durant son éphémère gouvernement et il ne faut pas des mois et des mois pour prendre la décision que les gouvernements qui ont succédé à Blum ont prise.
                                    Blum était un humaniste social, un réformiste conséquent .


                                  • gordon71 gordon71 22 avril 2012 00:48

                                    Chalot en vrai socialiste :

                                    responsable de rien, toujours irresponsable :

                                    pour terminer je pense que Léon Blum a eu peu de pouvoir durant son éphémère gouvernement 

                                    avant les élections :
                                     tout est possible, enchanter la réalité , soyons fous demandons l’impossible..... 

                                    quand on est au pouvoir :
                                     plus rien n’est possible, collons au réel et à ses limites 

                                  • CHALOT CHALOT 22 avril 2012 09:03

                                    Gordon 71 !
                                    Tout est possible tant qu’existe un rapport de force.
                                    Si vous aviez un peu étudié la question vous auriez su que Le Front populaire avait trois points faibles :
                                    - une alliance contre nature avec les radicaux
                                    - une URSS stalinisé qui oscillait de politique
                                    - le mur d’argent
                                    Comme disait Marceau Pivert, tout était possible mais il fallait maintenir le mouvement de masse et passer du front populaire au front unique donc sans les radicaux


                                  • gordon71 gordon71 22 avril 2012 09:14

                                    deux petites choses mon cher 


                                    1) je n’avance pas masqué je dis d’où je parle je pense de manière assez explicite, je ne donne pas mon nom et mon adresse, notamment pour ne pas ennuyer famille ou proches à cause de mes idées et mes prises deposition parfois « radicales »

                                    2) pour quoi négationniste, parceque comme vos maîtres le PC et l’union soviétique, vous défendez le marchandage USA URSS, qui se sont entendus pour faire porter l’entière responsabilité des responsabilités des la SGM sur le peuple allemand et ainsi se défausser de toutes les atrocités commises par les alliés (Dresde, Hiroshima, Nagazaki, je tâcherais de vous faire une liste complète un de ces jours

                                    combien de Katyn, découvrirons nous quand les archives parlerons ?

                                  • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 22 avril 2012 16:56

                                    Gordon71 : « je n’avance pas masqué je dis d’où je parle je pense de manière assez explicite, je ne donne pas mon nom et mon adresse, notamment pour ne pas ennuyer famille ou proches à cause de mes idées et mes prises de position parfois »radicales"



                                    Pour quelqu’un qui n’avance pas masqué, l’autoportrait de Gordon 71 sur Agoravox n’est guère explicite. C’est une profession de foi qui justifie mal l’agressivité des interventions, les attaques ad hominem, les procès d’intention... Ne serait-il pas possible de seulement argumenter ?

                                  • gordon71 gordon71 22 avril 2012 17:20

                                    oui Mourot 


                                    j’argumente et j’enrage parceque comme votre collègue et « coreligionnaire » Rosemar 

                                    quand on pose une question sur une date, une vérité officielle, une dogme ou un détail de la vérité d’état

                                    on est forcément un « révisionniste », donc un négationniste, donc ETC etc. .... 

                                    je connais la musique et m^me les paroles 
                                     et je ne me résouds pas à vivre dans un pays ou l’histoire officielle, est écrite par le pouvoir (comme en Iran), et je défends la liberté de penser fut elle sulfureuse fut elle dérangeante




                                  • kitamissa kitamissa 21 avril 2012 19:43

                                    On ne pouvait pas aller continuer la guerre en Espagne contre Franco, vu que la France fournissait des armes aussi bien aux Républicains qu’aux Nationalistes par deux destinations différentes ..


                                    de plus la France avait une dette avec Franco alors officier de la Légion Espagnole qui aidait les Français à combattre les rebelles dans le Rif ,et Espagnols et Français s’aidaient mutuellement dans cette région hautement dangereuse ..

                                    et comment aller combattre Franco après la guerre de 39-45, vu que l’Espagne a refusé de participer à l’alliance avec l’Allemagne pour entrer en guerre contre la France, et que les Américains avaient des intérêts et des bases en Espagne, et que nous profitions du plan Marshall !

                                    • CHALOT CHALOT 21 avril 2012 20:04

                                      La non intervention militaire en Espagne en 1945 est une décision conjointe prise par les Etats Unis et par Staline...


                                      • gordon71 gordon71 22 avril 2012 09:33

                                        Chalot


                                        est ce que vous comprendrez un jour que c’est grâce à vos simplifications hollywwoodiennes

                                        le grand méchant contre tous les gentils, qu’on peut endormir les braves gens et aller massacrer tranquillement des Lybiens, foutre ne l’air un pays, la Syrie ou la Yougoslavie 

                                        est ce que mesurez votre responsabilité dans ces évènements, et leur acceptation,
                                         par vos écrits binaires et simplificateurs ? 
                                        Chalot vous faites du BHL en plus caricatural, ( si c’était possible)

                                        • CHALOT CHALOT 22 avril 2012 12:24

                                          Erreur sur la personne : je me suis opposé à l’intervention en Libye comme en 91 contre l’Irak et comme à chaque fois.
                                          Quant aux staliniens ce furent mes ennemis jurés


                                          • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 23 avril 2012 16:31

                                            @Pluto


                                            Heil Hitler !

                                            Vous pourriez ajouter à votre palmarès tous les Alsaciens-Mosellans et bon nombre de Ritals envoyés malgré eux se geler et se faire tuer sur le Front Russe pour défendre notre belle civilisation occidentale née dans son berceau germanique...
                                            Vous avez vos héros. Ce ne sont pas les nôtres...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès