Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Les « pigeons » entendus

Les « pigeons » entendus

François Hollande rattrapé par les "réalités" mangera progressivement tout son chapeau !

La grogne des entrepreneurs « pigeons » semble avoir été entendue par le gouvernement. À l'antenne de France Inter, hier, le ministre de l'Économie, Pierre Moscovici, a reconnu que certaines mesures du projet de loi de finances « sont mal calibrées ». Il précise que « s'il y a des mesures qui choquent ou sont de nature à dissuader l'investissement de ces jeunes entreprises innovantes, il faudra y revenir ».

L'État est ainsi prêt à « définir ce que pourraient être des amendements » au budget 2013 « qui reviendraient » sur la forte hausse de l'imposition des plus-values sur les cessions d'entreprises.

Le ministre a expliqué : "Ce que nous voulons taxer c'est la rente, pas le risque", ajoutant qu'il était "hors de question" de revenir sur le principe de l'alignement de la fiscalité du revenu du capital sur celui du travail.

Ainsi, pour l'instant, les choses ne sont pas d'une clarté absolue ... On est dans le domaine de la contorsion sémantique. Mais le buzz des "Pigeons" a été entendu et pris en compte au moins médiatiquement.

Persister dans l'erreur est une grave faute et il est préférable d'enregistrer de telles reculades plutôt qu'une obstination suicidaire. Simplement on peut se demander ce qu'il restera des "phobies Hollandaises" de campagne : la ratification du traité européen étant la plus belle démonstration d'une reculade de très haute volée et préjudiciable celle-là !

Le BLOG


Moyenne des avis sur cet article :  3.5/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

35 réactions à cet article    


  • kalagan75 5 octobre 2012 09:21

    ils peuvent rétro pédaler sur l’impôt sur les plus values vu que cela ne concernera que quelques personnes .
    par contre , la hausse massive des impôts qui va toucher essentiellement les entrepreneurs petits et grands , point de rétro pédalage


    • gaijin gaijin 5 octobre 2012 09:42

      on est gouvernés par des incompétents prétentieux qui n’ont aucune idée des conséquences de leurs actes
      ( tous partis confondus )
      il faut mettre fin a l’aristocratie politique


      • Yohan Yohan 5 octobre 2012 09:47

        Attention, Normal 1er est le roi des manipulateurs, il en a baisé bien d’autres


        • Romain Desbois 5 octobre 2012 09:57

          Les pigeons les bien nommés n’ont rien obtenu. La plus value de la vente d’une société ne sera pas taxée si elle est réinvestie dans des entreprises.


          • kalagan75 5 octobre 2012 10:25

            tu fais quoi toi dans la vie ?


          • frugeky 5 octobre 2012 11:16

            Il fait socialaud...


          • Romain Desbois 5 octobre 2012 11:24

            Kalagan

            Je t’ai déja répondu il n’ya pas longtemps.

            Ha c’est triste de vieillir !!!!


          • Romain Desbois 5 octobre 2012 11:26
            "frugeky Faire tout le bien qu’on peut, aimer par dessus tout la liberté et, quand ce serait pour un trône, ne jamais trahir la vérité.

            LUDWIG VAN BEETHOVEN"

            Bah oui il ya toujours une marge entre ce que l’on veut faire croire de soi et ce que l’on est .


          • frugeky 5 octobre 2012 11:34

            Non, je m’y tiens. Aux trois. Tous les jours.


          • kalagan75 5 octobre 2012 12:29

            @romain desbois : effectivement c’est toi le cheminot boulanger . smiley


          • Romain Desbois 5 octobre 2012 15:06

            Désolé smiley


          • Clojea Clojea 5 octobre 2012 16:31

            @ Romain : Exact, au final ils n’ont rien obtenu. Que de l’enfumage et de la démagogie. Peut être les pigeons ont-ils trop appréciés le petit dèj de Bercy ????


          • fcpgismo fcpgismo 5 octobre 2012 10:16

            Pour ma part avant de me prononcer, j’ aimerai bien savoir les sommes en jeu ? et je ne vois cette information nulle part.


            • kalagan75 5 octobre 2012 10:23

              il est simplement impossible de donner une quelconque somme puisque ce sont des processus en devenir .
              un expert comptable sur un autre site a fait la remarque que sur les 60 % de prélèvement que flamby voulait appliquer , apparemment la csg + un autre impôt n’y avaient pas été intégrés , ce qui amenait le prélèvement à presque 80% ( d’où le rétro pédalage )

              les mecs chargés de cette nouvelle taxe sont-ils conscients que pendant la vie de l’entreprise , l’état s’accapare 50% des plus values générées sous forme d’IS+ CSG ou de cotisations sociales (avant même l’impôt sur le revenu )  ?


            • Romain Desbois 5 octobre 2012 11:26

              C’est surtout que pour l’instant ce n’est qu’une rumeur !!!!!


            • Taverne Taverne 5 octobre 2012 10:44

              On a vu cet été plein de ministres socialistes aux universités d’été du Medef. Ils ont été très sensibles aux roucoulades de madame Parisot. Il ne faut donc pas être surpris.

              Quant au pigeon normal, à savoir le contribuable moyen, il sera plumé comme toujours.


              • Romain Desbois 5 octobre 2012 11:27

                C’est sur que ton cheval il préfère plumer les joueurs de courses avec les mafieux.


              • frugeky 5 octobre 2012 11:45

                Plutôt que d’attaquer Taverne sur ses préférences politiques (qui a lui aussi voté pour votre champion pour débarrasser sarkosy), les ministres ont-ils été faire la courbette au medef oui ou m.... ?

                « Je n’ai qu’un ennemi et c’est la finance »
                Ouarf, ouarf, on va voir ce qu’on voit.

              • chantecler chantecler 5 octobre 2012 12:38

                Le problème n’est pas là .

                Si les comptes de notre pays n’étaient pas dans un rouge vif avec un endettement hallucinant et une balance commerciale complétement détériorée , malgré tous les marchés du siècle que Nicdouille pendant son quinquennat , nous a décrochés avant de faire pschitt , et en plus avec une consommation atone nous ne serions pas obligés de faire un rattrapage fiscal sévère .

                Maintenant si vous préférez sous peu connaître le sort de la Grèce , libre à vous .

                Quant à se surendetter c’est plus possible : Nicdouille dans sa grande sagesse nous a laissé la règle d’or . Et éventuellement une TVA « sociale » s’il vous plait .


              • Romain Desbois 5 octobre 2012 13:01

                frugeky

                T’es vraiment bas de plafond

                T’as pas entendu que pour la première fois , le GVT va taxer les revenus boursiers autant que les revenus du travail ?

                Va te plaindre à ceux qui n’ont pas voté comme toi, perso je ne suis pas responsable.


              • Clojea Clojea 5 octobre 2012 16:29

                @ Chanteclerc : Vous avez tout faux cher monsieur. Votre discours est trop alambiqué, et ne résoudras rien.



              • chantecler chantecler 5 octobre 2012 16:42

                Si vous le dites , cher Clojea , je m’incline .
                Vous devriez tout de même vérifier un chouïa vos conjugaisons .


              • Clojea Clojea 5 octobre 2012 19:40

                @ Chanteclerc : Un peu facile, et ce n’est pas parce que je le dis, c’est juste que les dettes sont au bout du compte fictives puisque personne ne rembourse. A commencer par les banques qui n’ont jamais été aussi florissantes malgré les « mauvais placements ». Quand à rembourser la dette publique, je veux voir, car c’est impossible.

                Pour la conjugaison, remarque un peu « petite » pour un « s » de trop.

              • Romain Desbois 5 octobre 2012 22:27

                impossible à rembourser la dette publique ?

                Bien sur que si !

                Mais ca ne peut se faire en 1 an.

                Tous les jours , l’on a une info parlant de gaspillage, de stade aux stocks de tableaux dont on ne sait que faire, de dépense futiles en dépenses inutiles, d’exonérations en subventions.

                Le patrimoine de la France est très mal géré.

                Rien que nos ambassades, il y aurait de sérieuses économies à faire.

                Mais pour cela il ne faut privilégier l’orgueil du faste supposé illustrer le rang de la France dans le monde.


              • eric 5 octobre 2012 12:14

                C’est une confirmation éclatante du fait que la politique Hollandaise est une politique de classe. 50% des polytechniciens sont des enfants de profs, et c’est sans compter les autres qui ne sont « qu’enfants de fonctionnaires » ; Il en va de même pour les autres grandes écoles à des degrés variables. Les start up, crées par de jeunes diplômés, sont donc vraisemblablement plus qu’’à leur tour détenues par les enfants de la gauche socialiste. Et puis, c’est sympa, c’est moderne, et dans une cosmogonie socialiste, c’est propre : il n’y a pas d’ouvriers, et c’est en prise avec les médias et les milieux intello.
                On comprend qu’ils n’aient pas eu de mal à se faire entendre et vite.
                Les artisans, « premier employeur » de France, les mains dans le cambouis, n’ont pas ces facilités.

                Ainsi, on a le spectacle à la fois :
                D’un gouvernement d’amateurs ( ils n’avaient pas envisagé les conséquences de leur texte), Hostile à la concertations quant ce n’est pas avec sa propre base ( on entame de longue rencontre avec la CGT and co , tous syndicats de fonctionnaires non concernés, sur le contrat de travail de droit privé), mais là,pas une rencontre préalable parce qu’ils n’avaient pas compris à qui ils avaient affaire,
                Prêt à céder aux lobbies un peu organisés.
                Autre exemple, le tabac : les hausses précédentes ont fait perdre au minimum ( source douanes) 20% au marché légal, 3 milliards d’euro de taxe plus le CA partis en fumée. Et pour la santé, il eut été plus efficace de rembourser les patsh avec une partie de cet argent....Qu’à cela ne tienne, on en remet une couche.
                Mais là,par exemple à paris, 60% des tabacs sont tenus par des chinois, les autres en gros par des auvergnats. Ils n’ont pas les mêmes accès au pouvoir.

                Les vrais catastrophes stupidités et injustices sont encore devant nous


                • spartacus spartacus 5 octobre 2012 12:24

                  C’est assez dramatique la connerie actuelle des bobos coco qui dirigent notre pays.


                  Un vrai appel a créer des holdings financières à l’étranger.
                  Et en plus c’est hyper simple. Un business center boite a lettre, un compte bancaire un comptable étranger.

                  La holding prend les actions de la boite Francise. Les bénéfices remontent à la Holding les impôts sur bénef à l’étranger perte totale pour la France, et les impôts de cession O%. Reste les impôts sur le revenu....mais vont ils le déclarer ?...

                  On a rarement fait de mesure aussi connes et absurdes pour tuer l’emploi dans le pays.

                  Dans les prochains mois, le moindre nouveau boulanger ou le nouvel artisan aura sa holding a Bruxelles. 

                  Les énarques seront heureux et nous balanceront des énormités comme quoi les entreprises étrangères investissent en France !

                  • kalagan75 5 octobre 2012 12:33

                    plutôt à Luxembourg la holding ... smiley


                  • Romain Desbois 5 octobre 2012 13:04

                    Franchement après ce qu’on a vu des compétences de la droite, Hollande n’aura pas de mal à faire mieux.

                    Vous n’avez vraiment pas de pudeur.


                  • Clojea Clojea 5 octobre 2012 16:27

                    Enfumage, le problème reste entier. Primo, ce que Moscovici semble accorder, ce n’est pas fait. Secundo, cela ne résoudras pas le problème des petites sociétés, qui en cas de vente de leur parts sociales, verront l’IS monter à 60,5% plus l’impôt revenu/CSG à 19% = 80% d’impôts.

                    Fantastique. C’est vraiment taxer la rente....mais pour ce qu’il va en rester, mieux vaut ne pas créer de société aujourd’hui.

                    • chantecler chantecler 5 octobre 2012 16:44

                      Fâché avec le futur  ?


                    • Romain Desbois 5 octobre 2012 19:05

                      C’est la plus value qui sera taxée, pas le capital investi !!!!


                    • Clojea Clojea 5 octobre 2012 19:43

                      @ Chanteclerc : Plutôt fâché avec la démagogie et l’irresponsabilité de ce gouvernement. Pour la conjugaison, oui c’est du futur sans « s ». Et oui, quand on tape trop vite car entre deux clients... Je ne suis pas encore retraité comme vous me semble-t-il ?


                    • wesson wesson 5 octobre 2012 21:05

                      pfff, il y en a un peu marre de cette histoire de pigeon. Remettons un peu les choses à l’endroit. Les exonération de cession entre entreprises est un splendide outil à évasion fiscale. Plutôt que de toucher son dividende et payer des impôts dessus comme un con, on monte une coquille absolument vide dans laquelle on « investit » ladite part de dividendes, et ni vu ni connu je t’embrouille, on ne paie rien tout en diluant encore un peu plus sa structure de revenus. Et si la société dans laquelle on investit se trouve être une financière, ça rapporte en plus des intérêts. 


                      Bref, c’est d’une laverie fiscale dont on cause, et qui plus est une qui est spéciale pour les très très très riches, si tu n’est pas dans le top 0.1% des revenus Français, passe ton chemin c’est pas pour toi.

                      ça coûte aussi des milliards d’euros, et économiquement, c’est presque exclusivement parasitaire. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle c’est une agence de com’ qui s’est chargé de faire arriver dans les médias cette campagne #geonpi. 

                      Bref, une arnaque complète qui ne trompe à peu près personne ...

                      • jocelyne 6 octobre 2012 19:33

                        Attention ! campagne d’enfumage en cours , en particulier ce truc de pigeons orchestré par le communicant de la campagne de l’ex résident, restez méfiant


                        • Lullaby temet 10 octobre 2012 10:58

                          Le mouvement des Pigeons est bidonné à fond.

                          1/ la hausse de 3% des cotisations AE c’est NORMAL. Ca représente au maximum possible 280€ à peine par an pour un AE au maximum possible de CA en vente de services (soit 32K€).

                          280€/an = 28€/mois... Micro-hausse qui n’est qu’une correction au final, puisque les charges fiscales n’ont pas été revues depuis la création du statut d’AE. Il faut bien réevaluer de temps en temps ces charges par rapport à l’évolution naturelle des prix, de l’économie, etc.

                          La hausse de la taxe sur la bière fait plus de mal aux AE que cette micro-hausse. Les pigeons nagent en plein délire, dans l’alarmisme total, faisant le jeu de l’UMP qui démarre là une belle séquence de communication grâce à eux.

                          2/ L’imposition des plus-values de cession a été établie en Avril 2012. Par l’UMP donc, juste avant de quitter le pouvoir. Ca s’appelle une bombe politique. Tu poses une bombe juste avant de te tirer.

                          L’UMP l’avait établie à 38% à peu près. Seulement en établissant le projet de loi, ils ont oublié la CSG/RDS dedans. Pour que ça soit équitable, le PS a donc corrigé ça, établissant le taux final à 60%.

                          Très clairement ça ne concerne que :
                          - les investisseurs minoritaires, l’argument « fondateur dépossédé de son patrimoine » est un mensonge
                          - qui font du « hit and run » à court terme : le taux est dégressif si l’investisseur GARDE ses parts. Au bout de 5 ans c’est exonéré. L’argument « qui se crève/investit pendant 10 ans » est un mensonge
                          - qui ne réinvestissent pas ces plus-values dans une autre PME, donc ça ne concerne pas les VC. L’argument « ça tue le VC en France » est un mensonge
                          - qui ne résinvestissent pas ces plus-values dans les réserves de la société.

                          En fait ça ne concerne presque personne. Cette petite mesure ne rapporte pas grand chose, seuls les investisseurs minoritaires-qui-font-du-hit-and-run-une fois-dans-une-seule-société.

                          Autrement dit, les gens pas franchement passionnés par l’innovation, pas franchement VC. Quelques retraités de la Côte d’Azur paieront maintenant la CSG sur leur investissement one-shot dans une start-up,

                          Les pigeons, c’est des gens qui ont pas vraiment lu les textes et n’y connaissent pas grand-chose.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès