Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Les primaires au PS : chacun pour soi et tant pis pour le peuple (...)

Les primaires au PS : chacun pour soi et tant pis pour le peuple !

Les primaires du PS vont tenir l'avant scène médiatique alors que les enjeux sont peu politiques au sens plein du terme....

Mais peut être que le peuple comme en Espagne s'invitera... et tout cera possible !?

En attendant, on parle de tout au PS et surtout des places !

Aujourd'hui la cour est pleine au PS.

Après la défection « involontaire » de DSK, ses soutiens nombreux commencent à réfléchir, certains envisageant même de se présenter, au cas où....

Quant à la « dame blanche », c'est ainsi que ses adversaires la nommait, elle ne déclare pas forfait et ses réseaux militants restent puissants. Ségolène Royal multiplie les initiatives, se préparant pour la grande primaire.

Que devient la politique dans tout cela ?

Chaque postulant à la magistrature suprême se déclare prêt à appliquer le programme du parti et à rassembler largement les français : « plus unitaire que moi je meurs ! »

Ce qui est navrant, c'est que tous ces grands socialistes, apparatchiks se moulent très bien dans l'habit du président de la 5 ème république, oubliant d'ailleurs que la gauche avait naguère dénoncé très fort cette constitution de 58.

Mitterrand avant de s'adapter à la constitution a très justement condamné dans son essai célèbre « le coup d'Etat permanent » ce cadre peu démocratique de la 5 ème république qui rend le président tout puissant et affaiblit les prérogatives du gouvernement et du parlement.

Quel est le candidat du PS qui propose de liquider les scories de la 5ème république et de jeter les bases à la construction d'une 6 ème république moderne et citoyenne ?

Quel est le candidat qui de prononce pour la disparition du Sénat ?

Qui osera reprendre à son compte l'orientation défendue par Jaurès de constituer « une chambre unique élue au suffrage universel »

Pas un candidat, pas une candidate n'est prête à mener cette politique....

Les caciques du PS vont continuer comme avant, préparer des primaires musclés avec des enjeux minces comme un papier de cigarette : il suffira de choisir la femme ou l'homme susceptible de battre Sarkozy et ensuite d'appliquer sa politique personnelle en s'appuyant plus ou moins sur le programme du PS ;

Les responsables politiques du PS et des verts parlent de démocratie, de citoyenneté, ce qui ne les empêche pas de s'adapter à la constitution de 58 et de pratiquer à l'échelon municipal une démocratie à géométrie variable.

Dominique Voynet , militante verte et partisane de la démocratie participative, dirige d'une main de fer son « équipe » municipale, n'hésitant pas à retirer des délégations aux adjoints et délégués récalcitrants qui ont réagi vigoureusement :

« Dominique Voynet a choisi de nous exclure de la majorité municipale parce que nous étions opposés à l’augmentation des impôts proposée. Son équipe n’est donc plus représentative de la diversité politique voulue par les Montreuillois en mars 2008. Cette situation rompt hélas l’espérance d’une gauche nouvelle et ouverte à Montreuil et est à contre-courant de l’espoir national porté par les forces de gauche depuis les dernières élections régionales. Fidèles à nos engagements et responsables devant vous, nous souhaitons vous informer directement car la situation est grave et nous paraît inquiétante pour l’avenir de notre ville. »

Quand dans une majorité de gestion, un groupe d'élus vote contre le budget, il y a un casus belli et une rupture ce contrat, certes mais dans toute bonne démocratie municipale, le débat est largement ouvert avant la prise de décision et le couperet n'est pas la seule réponse.

La démocratie, la citoyenneté, ne sont que des mots creux si à l'échelle locale et nationale, la pratique des dirigeants est contraire aux principes et valeurs affichés.

Que le PS organise ses primaires mais qu'il le fasse en remettant la politique au centre du débat :

  • quelle politique avec quelle alliance ?

  • Quelle rupture avec les institutions anti démocratiques donc quelles propositions de changement ?

  • Quelle mesures concrètes pour éradiquer immédiatement la pauvreté ?

Ce sont là les véritables enjeux des élections de 2012

Jean-François Chalot

NB Le dessin joint est d'actualité pour 2012

Il faut l'actualiser : les fantômes de Sarko et de Chirac, membres du conseil constitutionnel feront-ils régner l'ordre !

Si la gauche l'emporte : acceptera t-elle les diktats des curieux sages, valets du capital ?


Moyenne des avis sur cet article :  4.27/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • oncle archibald 26 mai 2011 12:57

    Chalot vous avez oublié une question primordiale :

    Quels impôts pour financer les mesures annoncées ..
    Enfin quand je dis mesures annoncées ... moi qui ai pris la peine de lire le programme du PS je peux vous confirmer que c’est exactement comme d’habitude, des mots qui ronronnent, des intentions de ci ou de là , mais en restant le plus vague possible manière de ne mécontenter personne ... 

    Juste un truc, un seul : qui paye ? Quid de la CSG et de la CRDS impôts iniques s’il en est, quelles modifications de tranches pour l’ISR, quel impôt sur le capital, chaque année ou à la transmission des patrimoines , quelles exonérations à faire disparaître, quelles à créer, en bref .. on prend le pognon à qui avec comme réponse souhaitée autre chose que « aux riches » Ou alors il faut dire à partir de quel revenus annuels on sera considéré comme riche juste que les économistes compétents puissent voir si c’est viable et que chacun d’entre nous sache s’il paiera plus ou moins que la veille ... voilà voilà ...

    Moi je souhaite qu’on puisse exercer un contrôle continu sur l’action de nos élus, dès qu’ils se déclarent candidats et avec au moins une vérification à mi mandat .. juste pour qu’ils se sentent obligés de dire ce qu’ils feront, avec des chiffres en face, recettes et dépenses, et qu’ils soient obligés de le faire si nous les avons mandatés pour cela .. La démocratie en serait grandie ... 

    • CHALOT CHALOT 26 mai 2011 13:07

      Mon texte a une thématique donc je n’ai pas tout abordé, merci de votre intervention


      • bernard29 bernard29 26 mai 2011 13:32

        si j’ai bien compris la thélmatique de votre article , elle est relative aux institutions.

        voici une proposition de changement :

        Le Pacte Démocratique : 12 propositions  pour 2012

        Démocratie  Représentative. 

        1) Non cumul des mandats

        Art 1) – « Les mandats nationaux, régionaux et départementaux, ne peuvent se cumuler qu’avec le simple mandat de conseiller municipal ».

        Art 2) – «  Nul ne peut être éligible à plus de deux mandats successifs pour la même fonction hormis celle de conseiller municipal ».

        2) Calendrier électoral 

        les législatives se dérouleront au mi-terme de la mandature présidentielle.

        3) Dose de proportionnelle à l’Assemblée Nationale

        (la dose de 33% permettrait à un parti ayant obtenu 10 % de suffrages d’avoir un groupe à l’assemblée  nationale. permettre l’expression des minorités au parlement)

        4) Statut de l’élu  ; (éligibilité, indemnités, conflits d’intérêt et modalités..) (baisse de 30 % des indemnités, frais et rémunérations des députés).

        5) Reconnaissance du vote blanc

        si à un scrutin, on obtient 50 % de votes blancs, le scrutin sera à refaire

        Démocratie Directe.

        6) Référendum d’initiative citoyenne

        (organisé pendant l’élection présidentielle sur les sujets des pétitions ayant obtenu au moins  1,5 millions de signatures)

        7) Référendum locaux

        à l’occasion des élections, référendums sur les questions d’intérêt local ayant fait l’objet de pétitions recueillant des signatures d’au moins 5 % du corps électoral correspondant.

        Démocratie Participative.

        8) Un Sénat citoyen

        en remplacement du Sénat actuel et du CES national (supprimés)  création d’un Comité Sénatorial de Citoyens  dont les membres sont tirés au sort

        (rôles de contrôle, d’information, d’études et d’enquêtes, avis)

        9) Réforme des institutions décentralisées

        Création d’une Chambre ou comité de citoyens à chaque niveau (région, département, ville). Fonctions de contrôle et d’information.

        10) Renforcement des pouvoirs des Cours des Comptes

        (contrôle et suivi - travail en liaison avec les Chambres ou Comités de citoyens)   

          

        11) Maisons de citoyens et de la participation civique.

        (dans chaque ville, avec une politique de sensibilisation et de formation aux droits et devoirs du citoyen, aux libertés publiques, aux contrôles démocratiques.

        12) Droit de vote aux étrangers aux élections locales

        (étrangers en situation régulière en France depuis plus d’un an)

        http://changerlarepublique.over-blog.com/pages/le-pacte-democratique-2012-5142000.html 


        • Marc JUTIER Marc JUTIER 26 mai 2011 17:50

          Non merci ! pas de gauche plurielle bis !

          Nous voulons la Démocratie maintenant !!!

          • CHALOT CHALOT 26 mai 2011 17:58

            Certaines propositions sont intéressantes, d’autres moins comme cette refonde du code du travail !
            Je suis pour une révolution démocratique et sociale

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article

PS


Palmarès