Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Les primaires : combien de divisions ?

Les primaires : combien de divisions ?

Comment les primaires pourraient favoriser les divisions au sein du PS.

Alors qu'elles étaient censées permettre au Parti Socialiste, qui a échoué à remporter les présidentielles à trois reprises, de se doter d'un candidat légitime désigné par les sympathisants socialistes, les primaires risquent d'accroître les divisions au sein des rangs socialistes.

Suite à la primaire qui a opposé Ségolène Royal, Laurent Fabius et Dominique Strauss Kahn en 2006 pour le poste de candidat à l'élection présidentielle de 2007, il a été décidé d'élargir ces primaires non plus aux simples militants, mais aux sympathisants, autrement plus nombreux (on parle de 2 à 4 millions d'électeurs potentiels). Ceux-ci assureraient donc mieux la légitimité du candidat qui serait alors désigné. Ainsi, tous les autres candidats défaits dans le cadre de cet enjeu se rangeraient unanimement derrière le vainqueur. 

Il faut rappeler avant toute chose que le concept de primaires a été avant tout réalisé en Italie, afin de désigner tout d'abord le candidat de gauche le mieux placé pour battre Silvio Berlusconi, ce qui a remporté alors un franc succès, permettant la désignation de Prodi. Il serait donc question de les transposer en France.

Malheureusement, ces primaires sont à double tranchant : dans le cas italien, elles demeuraient malgré tout des primaires de confirmation, puisqu'il s'agissait alors de permettre au candidat le mieux placé de défaire le Président du conseil sortant, Berlusconi. Or dans le cas français, il est à craindre qu'un véritable affrontement oppose les principaux protagonistes. Ainsi, François Hollande, ancien premier secrétaire du PS, a déjà fait savoir qu'il serait candidat, quoi qu'il arrive. Par ailleurs, d'autres ont manifesté la même ambition et n'estime pas leur candidature liée à celle de Dominique Strauss Kahn. D'autant que l'effondrement du Président sortant est tel que n'importe quel candidat socialiste semble l'emporter, qu'il s'agisse de la première secrétaire Martine Aubry, de François Hollande ou encore de Dominique Strauss Kahn. Ainsi, ce qui pourrait constituer une force ( l'échec de Nicolas Sarkozy à assurer sa réélection ) devient une faiblesse, dans la mesure ou tout candidat socialiste peut l'emporter. 

Par ailleurs, une fois le candidat socialiste désigné dans le cadre de ces primaires, est-on sûr qu'il obtiendra le soutien unanime de son camp derrière sa candidature ? On peut en douter, vu que certains disent déjà qu'ils ne voteront pas pour le directeur du FMI, jugé comme libéral, ou d'autres encore voter pour Aubry, car embrassant les thèses dudit directeur du FMI. Bref, les pires attaques pourraient alors provenir, durant la campagne, non pas du camp adverse, mais du propre camp du candidat ! Comme on peut voir ce que certains ont pensé de la campagne de Ségolène Royal.

Bref, quel que soit l'issue de ces primaires, elles ne seront pas une mince affaire pour celui qui apparaitra comme le vainqueur, et risque de relancer alors la machine à perdre, si douloureuse pour les socialistes.


Moyenne des avis sur cet article :  2.54/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • BOBW BOBW 17 mars 2011 10:28

    Les français sont intentionnellement focalisés par les médias sur les présidentielles dans 1 an.

    Il est temps d’y penser et ce jour existe une élection plus démocratique qui fera le contrepoids de ce système présidentiel inique et faussé qui risque d’oter tout véritable choix aux citoyens.
    Dimanche aux cantonales le vrai choix sera offert mais Motus et bouche cousue de la presse. voir

    • Alpo47 Alpo47 17 mars 2011 10:29

      Si j’étais un dirigeant de Droite, je demanderais, secrêtement, au maximum de mes militants d’aller s’inscrire pour ces primaires et de désigner l’adversaire que me parait le plus facile à « vaincre ». Qui peut garantir qu’ils n’y ont pas pensé ? D’ailleurs, en 2007 ...

      Et, cependant, dans la cacophonie et les affrontements personnels du PS, ces primaires sont indispensable et un vrai processus démocratique. Juste que l’idée de laisser voter quasiment tout le monde est « farfelue ».

      Les différents messages actuels, matraquage médiatique, de passer outre ces primaires et désigner immédiatement le seul candidat à gauche qui puisse « faire barrage » au FN, ne vise qu’à éviter ces primaires et mettre DSK sur le podium. En effet, dans le cas de primaires, celui ci n’aurait pas gagné d’avance les faveurs des militants de Gauche, tellement il est positionné ... à Droite.

      On voit donc, comment le « chiffon rouge » de l’extrême droite sert à installer, sans passer par un processus démocratique, le meilleur candidat du « Système », la ploutocratie en place : DSK.

      PS : Ceci n’est pas un plaidoyer pour l’autre candidat du Système , Sarkozy.


      • non666 non666 17 mars 2011 10:48

        Effectivement je m’inscrirai bien aux primaires du PS pour jouer le DSK ou le Fabius...

        Mais bon, soyons sportif, le PS n’a pas besoin de moi pour s’auto-detruire : il le fait tres bien tout seul !

        Les gauchistes tournent en rond depuis la mort de Mitterand et le sabordage de Jospin en cherchant betement la bonne personne alors qu’en fait, il devraient se poser la question de la bonne doctrine.

        Le PS est il un parti « SOCIALISTE » oui ou merde ?
        Tant qu’il n’aura pas répondu clairement a cette question, devant ses adherants et sympatisants, il pourra toujours se regarder le nombril en se cherchant le « meilleur » candidat, en se posant la question de son programme : il n’y aura aucune reponse satisfaisante.
        Pendant un temps l’ambiguité lui a permis de simuler le statu de parti marxiste tout en mettant et en remettant en place des DSK et des fabius , les liberaux « de gauche ».
        Maintenant, il apparait juste comme une UMP de gauche, qui vends tout et son contraire sans le leader unique qui va avec...

        Les electeurs de gauche, qui refusent d’etre eux memes clairs sur la question du marxisme finissent par se lasser des faux semblants.

        Les vrais rouges passent au « front de gauche » ou chez besancenot , faute d’un PC encore debout
        Les liberaux de gauche hesitent entre Bayrou, Royal , DSK tout en regardant la chaine des beauffres de gauche : ANAL +

        « LA » droite comme « LA » gauche sont des impostures et des deux cotés on decouvre que la fausse alternance entre ces deux caricatures dissimule difficilement les vrais points communs des deux mafias .
        UMP et PS ont validé TOUTES les reformes de la mondialisation, sous couvert « d’Europe » (un autre mot redefini) , ont validé toutes les « liberalisations » et simulent l’unité de part et d’autres de la fausse ligne de separation de peur que les electeurs ne s’appercoivent de la supercherie.

        Sans le controle des medias entre des mains amies, leur imposture exploserait.
        Mais heureusement, Bouyghes, Weil , Lagardere , Dassault, Arnault, Bolloré et Rottschild veillent : a l’Ouest rien de nouveau !



        • ali8 17 mars 2011 14:30

          il y a du DSK dans l’air ! qui veut nous empoisonner avec du DSK ? car avant les primaires on entend de partout DSK par ci, DSK par là, comme si ce type bardé de millons d’Euros et au salaire de 350 kg/E an pouvait représenter un socialisme à l’écoute des travailleurs à 1 500 E/mois

          vite, un masque à oxygène, sauvez moi du DSK et par ailleur de la dinde Royale qui le placerai 1er ministre

          si un tel malheur arrive à la France je migre en israel sans problème avec les papiers du DSK qui présidera les deux pays, car de plus, son coeur n’est pas français mais traîne à l’est ou vivent des banksters comme lui

          mais avec le fait d’ouvrir les primaires du PS à la population et non aux militants nous risquons plus que jamais de le voir en tête car tous les juifs (de religion) voteront pour lui

          donc comme déjà dit nous voterons Marine Le Pen smiley


          • ELCHETORIX 17 mars 2011 15:41

            Ben dis donc , tu veux partir en PALESTINE augmenter la colonisation !
            je pense que tu emploies le second degré , hein Ali !
            Quant au prochain vote immédiat , il faudrait que la MLP se prononce sur le
            devenir ou plutôt le non devenir de la production énergétique nucléaire de l’Hexagone , en vertu de quoi , l’orientation des votes lui sera favorable ou non !
            Sachant que vu les « événements » au JAPON et même avant , le bon peuple de FRANCE rejette en majorité écrasante le TOUT NUCLEAIRE , il faudrait que les partisans ( résistants face à ce système économique corporatif , donc fasciste du Sarkoland ) de ce pays se prononcent à ce sujet  !
            Si , elle est contre le productivisme impérialiste du tout nucléaire et sa croissance mortifère qui d’ailleurs ne profite qu’à une infime minorité de « privilégiés » , elle ou son courant aura toute mes sympathies , idem pour JLM .
            Ceci écrit , ce week-end , j’hésite pour l’un ou l’autre concernant mon bulletin de vote .
            RA .


          • ali8 17 mars 2011 17:09

            ben, voyons, je resterai en France quoi qu’il arrive !! smiley


          • ELCHETORIX 17 mars 2011 18:41

            Alors pourquoi tu écris que si DSK remplace l’affreux du palais en 2012 , bon tu n’as pas écris tout cela , tu te casserais en israèl ?
            Moi si ce mondialiste sioniste passe je me casse à CUBA  !
            RA .


          • Salamanca Salamanca 17 mars 2011 15:43

            Selon certains sondages, 30 % des électeurs de droite et d’extrême droite seraient prêts à participer aux primaires. Ca va être très intéressant de voir ceux qui sortiront du lot dans le cadre de cette campagne.


            • non666 non666 17 mars 2011 18:05

              Si j’etais adherent du PS, je voterai Hollende, le moins con de la bande.
              Si j’etais socialiste, je voterai Melenchon, un des derniers a avoir encore l’air d’un marxiste meme reformiste

              Mais moi, je choisirai le meilleur ennemi possible :
               DSK précédant d’une coutrte tete Fabius... 
              Pour nous autres, souverainistes, un bon vieux sioniste qui suivrait son frères siamois Sarkozy serait un must .
              Quand le peuple est remonté contre les faux prophetes, les agents de l’Ennemi et les traitres il est important de lui en presenter un autre apres qu’il ait été echauffé par le premier...


            • Salamanca Salamanca 17 mars 2011 22:33

              Il se pourrait bien que ce soit Flamby qui soit désigné, car il ne cesse de grimper, aussi bien parmi l’électorat français que par les sympathisants socialistes.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article

PS


Palmarès