Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Les raccourcis mènent à l’impasse

Les raccourcis mènent à l’impasse

Après le premier tour des législatives il nous faut réfléchir sérieusement afin de redonner l'espoir à tous ceux et à toutes celles qui se sont abstenus...

Je ne détiens pas la vérité, je n'exprime ici qu'une modeste contribution tirée de mon expérience de terrain.

Si l'on veut que les "grands ensembles" ne soient plus des ghettos et que la République avec ses contraintes mais aussi avec les droits qu'elle doit procurer, y règne, il faut que les militants socialistes et communistes y investissent leurs forces pour mener de l'intérieur une campagne d'éducation populaire.

« Bonjour Jean François, tu fais quoi ? »

« Je vais assurer la présidence d'un bureau de vote »

« Comment ? il y a des élections ? »....

Cet échange n'est pas fictif...

Quand j'ai rapporté ces propos à un mandataire de candidat, présent à un bureau de la ville, il m'a dit que ce n'était pas possible...Tout le monde est au courant, il y a télé, les journaux.... !

Eh bien non, tout le monde ne s'intéresse pas à ces questions ou du moins ces échéances semblent coupées de leur quotidien...

D'ailleurs ces hommes politiques, mêmes de gauche, on ne les voit parfois que tous les cinq ans sur le marché.

Suis je populiste quand je tire cette conclusion provisoire ? Je ne le pense pas.

Lors des élections du dimanche 10 juin l'abstention a été importante partout et massive dans les quartiers populaires .

Les militants du Front de Gauche semblent s'étonner du recul conséquent de leur score par rapport aux présidentielles...Mais il se suffit pas de faire une belle campagne en collant des affiches et en distribuant des textes souvent longs dans les cages d'escalier...Ces textes sont pris et peu lus.

Rien ne remplace la proximité réelle, le contact...Tous les raccourcis mènent à l'impasse. Je le dis et le redis pour la nième fois, il faut rompre avec la politique spectacle, avec la présence occasionnelle.

Seul un travail de terrain, une présence dans les associations locales, dans les centres sociaux peut contribuer à tisser du lien social.

Comme je l'ai dit et réaffirmé dimanche soir à des camarades très proches : oui il faut mener une campagne contre la ratification par la France du traité européen mais en s'appuyant sur du concret, en montrant, preuves à l'appui les conséquences de l'application de la « règle d'or. »

Le PCF risque de ne plus avoir de député dans le Val de Marne ...C'est une première...Un jour sombre pour ce parti mais aussi pour toute la classe ouvrière.

L'effet du vote « utile » en faveur du candidat du PS- majorité présidentielle est une réalité mais le délitement des liens entre le PCF et le peuple en est aussi une autre.

Le PCF s'en sort mieux que le PG, certes mais il connaît le plus grand recul de son histoire.

J'ai adhéré en Parti de Gauche dès sa création, en espérant que ce parti allait rompre avec l'habitude de la social démocratie pour enfin se lier à la population.

Rien n'y a fait, ni mes appels, ni les témoignages de militants expliquant le décalage entre les discours et la perception qu'en ont les gens ordinaires.

Aujourd'hui je ne suis plus au PG et si j'ai choisi de continuer mon action politique au Parti ouvrier indépendant, c'est parce que celui ci mène une bataille politique claire contre l'Union Européenne, une action de proximité et ne se contente pas des campagnes électorales.

Le Parti de Gauche est un espace d'engagement politique pour des milliers de militants et de militantes qui, je l'espère sauront tirer les leçons de l'échec de juin 2012 pour changer de cap .

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • Robert GIL ROBERT GIL 12 juin 2012 09:01

    et oui, il y a une difference entre les partis dit « reformistes » et ceux qualifiés de « revolutionnaires »..........

    http://2ccr.unblog.fr/2012/01/16/revolutionnaire-ou-reformiste/


    • LE CHAT LE CHAT 12 juin 2012 13:01

      les electeurs du Front de Gauche ont été pris pour des cons  , on vous l’a dit que jean Luc le franc maçon roulait pour le PS !


      • kriké 12 juin 2012 13:07

        « Si l’on veut que les »grands ensembles« ne soient plus des ghettos »

        ceux qui ont donnés leurs vies pour construire ces abominations ont-ils
        vraiment conscience du gâchis,du temps volé,et du mépris total de leurs
        existence.la seule consolation pour eux c’est qu’ils donnent du travail
        aux démolisseurs
        (comme dirait l’autre, c’est une chance inouïe)

        35 ans après on dynamite « l’héritage » de leurs enfants et les couillons applaudissent
        ils pourront donner à leurs enfants SDF les factures de loyer, le reste étant partis
        en poussière.

        l’esclavage des temps ancien était un sort plus enviable.


        • kriké 12 juin 2012 13:29

          Salut Chalot
          je vous souhaite bonne chance avec le Parti ouvrier indépendant.
          On jamais mieux servi que par soit-même.
          Si jamais,comme beaucoup le pense (un crach total de l’économie) arrive.
          de petite structure locale résisterons mieux que tout ces grands partis
          centralisé avec leurs idéologies déconnectées du réel. 

          Rien ne m’indique non plus qu’un retour en arrière soit possible.

           @-LE CHAT désolé mais pour moi le FN fait parti de ce jeux politicien complètement
          autiste et au passage Alain Soral doit continuer son introspection,son analyse et se dépoussiérer des restes encore visibles de sont passage dans ce parti.
          Le FN colle bien aux parties. smiley
          a+
           


          • Ruut Ruut 12 juin 2012 16:48

            Si seulement le journalisme Tv étais sérieux et honnète.


            • Le péripate Le péripate 12 juin 2012 18:58

               smiley « Redonner espoir à ceux qui se sont abstenus ».

              Vous êtes certain que tous les abstentionnistes sont des gens qui ont perdus l’espoir ?

              Peut-être, je dis bien peut-être, que vos salades ne les intéressent pas.
              Peut-être même il y en a qui ne vont pas voter pour des raisons morales, pour ne pas faire partie d’une majorité (très relative) qui opprimerait une minorité.
              Ou peut-être même ils avaient piscine ce jour-là.


              • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 13 juin 2012 19:38

                La machine à décerveler a bien fonctionné et elle continue. Le foot, la télé... Qu’est-ce qu’on en a à foutre des élections ? 


                Il y a aussi les déçus, ceux qui se sont fait couillonner par ceux qu’ils ont élu...

                Et dire que nos anciens se sont battus pour avoir le droit de vote !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès