Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Les rats d’art (compléments)

Les rats d’art (compléments)

Je suis tout à fait désolé d’avoir heurté telle ou telle susceptibilité et/ou personne à l’occasion de mes propos titré les "les rats d’art", et de fait, alors que je pensais avoir simplement exprimé ma réflexion sur le sujet, il faut bien en convenir, j’ai probablement été mal compris, en tout cas je me suis mal exprimé.

J’ai également été surpris par l’agressivité sous-jacente à peine voilée de certains commentaires, bref, il m’est apparu que quelques compléments d’infos sur le sujet, voire sur l’auteur s’imposaient.

Initialement, mon propos était simplement le fruit d’une réflexion, lors d’un embouteillage, sur ce qui m’est apparu comme étant une escroquerie d’état, une affaire d’argent, un racket national servi en guise de remède à une "hécatombe routière", et d’indiquer que selon moi, cette "hécatombe" est statistiquement anecdotique relativement à la masse des véhicules en circulation et aux kilomètres parcourus, ne saurait en aucun cas être un remède à ce fléau, et enfin qu’elle n’est pas significative au regard des causes de mortalité.

En préambule, il est peut-être utile que je précise un détail de ma pensée : un mort sur la route est un mort de trop, c’est clair, et c’est bien évident. (que ce soit d’ailleurs sur la route ou ailleurs, bien entendu dans les cas évitables).

Il est peut-être utile, enfin, l’information est de nature à donner quelque légitimité à mes propos, à l’approche de la soixantaine, je bénéficie d’une dizaine de points je crois, sur mon permis, si je ne roule guère plus que 35 ou 40 000 kilomètres par an maintenant, mais je roulais entre 80 et 100 000 kilomètres tout au long de ses 25 ou 30 dernières années, et ce de Madrid à Stockholm en passant finalement par tous les pays d’Europe.

J’imagine qu’on peut dire que je roulais vite, je pense que j’ai toujours roulé, et roule encore à une vitesse adaptée aux conditions de circulation, de météo et d’infrastructure routière. Quoi d’autre, ha oui, je dispose de 50% + 20 de bonus pour n’avoir jamais été impliqué d’une manière ou d’une autre dans un accident. (à noter que cela ne s’entend guère que sur 3 ou 4 millions de kilomètres parcourus en 30 ans, ce n’est pas comme si j’avais beaucoup roulé)

Autre précision utile, me semble-t-il au regard des réactions qu’ont suscitées mes propos : dans ma famille, au sens large, j’ai bien évidemment été confronté à toute sorte de décès, la route, suicide, et bien entendu maladie, je sais très exactement de quoi l’on parle, et quand une vie s’arrête, c’est l’horreur…

J’ai sans doute donné trop de chiffres, les statistiques sont sottes parfois qui ne veulent pas forcément dire grand-chose. Dans les réactions que j’ai lu, j’ai pu lire en retour des chiffres : Sur France, il y aurait donc 4 000 morts/an soit 11 morts par jour soit 1 mort toutes les 13 minutes donc un mort toutes 8640 secondes….bon

Et donc à l’échelle internationale, ça devient 1,2 millions de morts soit 3287 morts par jours soit 137 morts/heure soit un mort toutes les 26 secondes…. J’ignore la véracité de ces chiffres, mon propos était juste de les rapprocher de celui d’un enfant qui meurt de faim toutes les 6 secondes. (Toujours dans le cas des morts pouvant être évités).

J’ai lu aussi quelques suggestions sur ce que je pourrais éventuellement faire concrètement et personnellement pour telle ou telle cause de décès. Par discrétion, je ne souhaite pas donner trop de précisions sur mes engagements associatifs et/ou plus largement dans le cadre du bénévolat, je dirais juste que je suis et ai été impliqué dans le cadre des handicapés mentaux lourds (sans toutefois être personnellement concerné de près ou de loin par ce problème) et dans celui de l’accueil et de la prise en charge des femmes battues.

Ce sont les choses de la vie qui ont déterminé ces thèmes, cela aurait pu être le logement des SDF, la faim, le quart monde, qu’importe, il ne s’agit guère, de mon point de vue, que d’un comportement citoyen classique et normal. Fin de parenthèse.

J’ai également lu beaucoup de choses sur la pollution, (il faut dire que j’avais moi-même également survolé le sujet dans mon propos). Mon véhicule actuel est doté d’un V8 diesel de 360 ch qui n’a aucun problème pour faire éventuellement évoluer les 2,3 tonnes de mon véhicule à 250 km/h. La consommation moyenne, tout trajet confondu, est de 10,5 litres au 100 km. Les deux lignes d’échappement sont dotées de pots d’échappements catalytiques et de filtre à particules. (je songe parfois à la 504 diesel automatique que j’ai naguère possédé, qui devait offrir péniblement 75 ou 80 cv les bons jours, consommer plus de 16 litres/100km pour une vitesse maximum de 110 ou 120 km/h dans les descentes avec vent favorable, le tout en fumant comme un tracteur agricole hors d’âge).

Je ne voulais pas nier les questions de pollution, ce ne serait ni réaliste ni raisonnable, je voulais juste également les relativiser. C’était le sens de mes propos quand j’évoquais la pollution bovine dans mon propos initial.

Pour revenir à la vitesse, au racket et autres machines à sous, j’insiste sur le fait que l’analyse montre clairement que la vitesse ne saurait être considérée comme l’origine des accidents de la route - c’est plus ça que je dis -

Les voitures sans permis qui jouent les escargots sont largement plus dangereuses, le nombre incalculable de crétins qui roulent avec leurs feux anti-brouillards à la moindre pluie, les abrutis qui entrent au ralenti sur les voies d’accès aux autoroutes sans prendre la vitesse du flot de la circulation, et bien sûr les demeurés qui campent à gauche, tous ceux-là sont largement plus responsables des accidents de la route, avec évidemment, la plus importante cause, l’infrastructure routière.

La vitesse n’est qu’un facteur aggravant en cas d’accident, c’est tout. Quiconque a vu l’état d’une automobile ayant subie un crash test à 50 km/h aura tout compris. Cela étant, il est tout à fait possible de faire tomber les accident de la route à zéro via la limite de vitesse, mais il faut pour ce faire être cohérent et aller au bout du raisonnement.

Il faut donc limiter la vitesse à 5 ou 6 km/h, grand maximum, placer une personne devant le véhicule en mouvement avec un gyrophare et des avertisseurs sonores sur la tête ainsi que des drapeaux fluorescents dans les mains, personne au demeurant dotée d’un porte voix et qui braillerait " attention véhicule en mouvement, renter chez vous, fermer les portes et les fenêtres ", et dans ces conditions là, plus d’accident, plus de mort, c’est absolument garanti.

Au-delà, dès que nous bougeons, il y a prise de risque et l’accident devient possible : Un accident est un événement aléatoire, fortuit, qui entraîne des dommages vis-à-vis des personnes, des biens ou de l’environnement ou qui entraîne un engagement de responsabilité. Wikipédia dixit

Que ce soit à 100, 150 ou 200, dans un mur le résultat est le même. En deçà de 25 km/h, ça peut éventuellement le faire, mais pas au-delà, c’est la raison pour laquelle les tests sur les ceintures de sécurité sont simulés et validés à de basses vitesses.

C’est en fait une question de principe, je souhaite dire qu’il faut arrêter avec cette escroquerie, les radars sont là pour faire des sous, s’il y a un avantage collatéral, c’est tant mieux, mais ce n’est pas le but, voilà la réalité, et le sens de mon propos.

Il y a quelques années, j’ai assisté à un stage de rachat de point. C’est amusant d’ailleurs, et ça confirme qu’il s’agit bien d’une question de fric, le type qui n’a plus de point ne peut plus donner de pognon, diable… et il est clair que ça n’intéresse carrément personne de savoir s’il est dangereux ou pas au volant, il faut vite lui redonner des points, (enfin lui redonner, lui vendre est plus juste) des points, pour qu’il puisse vite aller cotiser de nouveau au racket national.

Ce jour là j’ai vu un artisan qui avait perdu ses points tranquillement à coup de 1 point par ci, un point par là avec de graves excès de vitesse de l’ordre de 2 ou 3 km/h, le type dangereux en somme…. Mais il s’était également fait enlever des points par l’usage du téléphone au volant. Cet homme travaille, je le rappelle, pour un artisan, le travail c’est la vie, le téléphone, c’est peut-être le boulot, bref. Echaudé, à l’occasion d’un appel téléphonique, il s’était prudemment rabattu jusqu’à une aire de stationnement sécurisé, pour prendre l’appel….

Et là, l’un de ces braves membres des forces de l’ordre est venu frapper au carreau de son auto : 15.00 € et 2 points….. le moteur de l’auto n’était pas arrêté…. Cool… je ne sais pas comment vous appelez ce genre de type capable de faire ça… moi j’appelle ça une saloperie. Et que ce soit 2 ou 3 km/h de plus que la limite, ou ce PV pour moteur tournant. Ce dont je suis absolument certain, ce qui est absolument garanti, c’est que ça n’a aucun rapport, ni de près, ni de loin, avec les accidents de la route et la sécurité routière, ça a juste à voir avec la haine……

Cela étant, j’avoue que le téléphone en voiture est potentiellement dangereux. J’ai pu observer parfois des personnes qui manifestement étaient totalement déconcentrées relativement à la conduite de leur véhicule par leur communication téléphonique.

Nous sommes tous inégaux quant à la capacité de concentration et à la capacité de mener de front deux activités simultanées telles que la conduite d’une auto et une conversation téléphonique.

Certaines personnes, (et elles n’y sont pour rien) sont tout à fait en mesure de mener les deux simultanément, d’autres, non. Et bien sûr tout le monde est pénalisé par l’incapacité de certains, même s’il est vrai que sur ce sujet précis, les " certaines personnes " en questions sont nombreuses.

Pour ma part, c’est automatique, et je n’y suis pour rien non plus. A une époque, j’avais deux lignes dans mon auto. Je réponds, bien sûr, en conduisant, mais la conduite est clairement prioritaire du point de vue de l’attention requise, et elle est directement liée à la concentration nécessaire à la gestion de l’appel téléphonique.

En clair, s’il s’agit d’un appel anecdotique, pas de souci, je gère et ça roule. Si l’appel suppose une réflexion plus approfondie, j’adapte ma vitesse (je parle sur autoroute, singulièrement) et roule (évidemment à droite) à une vitesse relativement basse sans pour autant qu’elle devienne dangereuse, si l’appel est dans une langue étrangère, qu’il est complexe, suppose une réflexion importante, etc je mets en attente, et vise l’ère de stationnement sécurisée la plus proche, simple, efficace. (je confesse laissé également le moteur en marche, notamment l’hiver) Je ne perds pas l’appel, je ne prends pas de risques inconsidérés… mais bon, je n’y suis pas pour grand-chose, dans mon cas c’est automatique, du bon sens en quelque sorte.

Cela étant, je ne critique absolument pas ceux qui choisissent de ne pas répondre quand ils conduisent, ils se connaissent bien, savent qu’il ne sont pas en mesure de gérer les deux fonctions, c’est également du bon sens, ceux là n’ont d’ailleurs pas attendu la loi pour s’abstenir de téléphoner au volant.

Un truc amusant, quand que l’état décide d’implanter un nouveau bandit manchot, il recherche déjà un emplacement sans danger pour que le truc soit rentable, puis il passe commande à une entreprise privée. Cette dernière implante la machine à sous au lieu dit…. Et récupère les sous générés jusqu’au paiement du merdier (qui vaut tout de même pour la nouvelle génération quelques 80 000.00 € soit le prix d’environ 62 défibrillateurs à 1 289.00 € H.T,) ce qui est assez rapide selon l’endroit, puis continue de percevoir un pourcentage significatif au-delà de règlement de l’appareil, c’est vraiment du business.

http://www.radars-auto.com/types-radars-routiers-doppler.php

http://www.defibtech.fr/?gclid=CMXYk5S-kp4CFYwA4wod6W2Fow

Business hors la loi au demeurant, loi qui précise qu’un PV ne peut être dressé que par une personne assermentée, ce que ne saurait être un robot, fut-il un bandit manchot, et même s’il est trois fois plus intelligent que certains membres des forces de l’ordre (ce qui ne constitue pas nécessairement une performance).

Pour conclure, et au risque de me répéter, je confirme mon point de vue sur ce phénomène et au-delà sur la vitesse :

- La vitesse n’est pas ou très peu en cause dans les accidents de la route.

- Au pire, elle ne constitue qu’une circonstance aggravante.

- Le coup des radars est un racket gouvernemental parfaitement malhonnête.

- Les radars ne sont pas implantés pour notre sécurité, mais pour faire des sous.

- Cette escroquerie n’est en aucun cas la solution aux problèmes des accidents.

- Le respect de la limite, devenu outrancier est lui, une vraie cause d’accident.

- Tous les systèmes de contrôles sont effectivement une autre source d’accidents.

- La placidité des Français devant cette escroquerie reste surprenante.

Voilà, c’est tout, et ça n’est pas très grave au fond, l’état nous vole de bien d’autres manières, et nous ne sommes pas à l’avant-veille d’arrêter de se faire piller par ces messieurs. Portez-vous bien et prenez soins de vous.

GandHalf


Moyenne des avis sur cet article :  4.11/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • kitamissa kitamissa 12 janvier 2010 16:38

    je suis entièrement d’accord avec vous ,je suis retraité maintenant et parcours encore 30000kms/an ....

    en activité,chef d’entreprise ,ayant des chantiers sur tout le territoire Français et en Belgique ,je parcourais de 120 à 150000 kms/an sans un seul accident responsable ,j’ai connu à l’époque les premiers radars « barbecue » mobiles ,déjà placés à l’époque aux endroits stratégiques ,là où il n’y avait aucun danger mais où la possibilité de faire du fric étant évidente !

    maintenant,ça frise le délire ,vu l’emplacement des fixes placés judicieusement là où il n’y a pas de danger potentiel,mais uniquement comme pompe à pognon !...

    moi aussi,j’ai toujours possédé des vehicules performants,indispensables pour qui fait de la route du fait de la sécurité qu’ils embarquent,le freinage,la tenue de route,et les reprises étant en adéquation avec les possibilités du véhicule ...

    ce matin encore,sur la RN7 en haut de la côte de Fontainebleau en se dirigeant en direction de Paris,un radar embarqué était là sur la 4 voies,à l’endroit stratégique où les voitures doublent les files de camions qui montent la côte et là le jackpot assuré à tous les coups.....

    surpris,l’automobiliste freine,et fait freiner en cata tous ceux qui viennent derrière,c’est infiniment plus dangereux que de doubler un 40 tonnes chargé qui monte péniblement en poussant une pointe pour ne pas trainer !


    • clodius clodius 12 janvier 2010 18:22

      Je viens de payer une amende de 40 CHF pour 2 Km à l’heure de plus (Suisse)
      reçue le jour du 24 décembre  ( cadeau de noël)

       


      • HELIOS HELIOS 12 janvier 2010 19:06

        Bonsoir....
        Votre argumentaire est seduisant et de bon sens...

        Vous n’avez oublié qu’un seul élément dans ce contexte. Les radars sur la route, comme la police a tous les coins de rue, EST UN ELEMENT DE GOUVERNANCE.

        Apres avoir longuement reflechi, le seul interet des radars est l’assurance que ceux ci toucheront toute la population sans exception.
         
        Dans un contexte de « prise en main », consistant a prouver au citoyen que le gouvernement agit et gouverne, c’est les moyen ideal. toust le monde est concerné, les radars sont positionnés pour attrapper le plus de monde possible, ils rapportent et ils ont une légitimité en or : la sécurité.

        Ce sont les integristes de la ligue contre la violence routière qui sont heureux. Il est illusoire d’imaginer une quelconque tolerance, elle irait a l’encontre du savant objectif qui n’a rien a voir avec la sécurité

        Rappelons au passage, que les vehicules sont devenus considerablement plus sûrs, les aménagements routiers (discutables) rendent les depassements quasi impossible et globalement la diminution des km parcourus contribuent a la baisse du nombre de mort abusivement attribués aux limitations....


        • jymb 12 janvier 2010 21:50

          Je suis très surpris que n’ait pas émergé, tel CPNT un parti de la mobilité ( ou de l’intelligence routière) lorsqu’on entend au quotidien la longue liste d’abus stupéfiants et d’infractions fabriquées à coup de pseudo entrées d’agglomération en rase campagne, de limitations ubuesques, d’hystérie anti tout-ce-qui-roule...

          Tiens à coté de chez moi, installation d’un radar de feu rouge. Noble idée penseriez vous ? hélas, là et encore le piège tordu et vicieux. Une ligne d’arrêt du feu installée plusieurs mètres avant le feu, invisible dés qu’il pleut ou qu’il fait nuit, et les deux capteurs installés entre cette ligne et le feu...vous croyez être soigneusement arrété au feu, vertueusement : et non ! vous êtes un criminel à verbaliser ! Jack pot !

          Quand au téléphone, RV aux Etats Unis. tout n’y est pas rose, mais sur la route le constat est net, plus de la moitié des conducteurs (je n’exagère absolument pas) papotent sans arrêt au téléphone. Bien sûr, boîte auto et pas besoin de toucher à un levier de vitesse. Conduite cool, économe, fluide, compensant en conso largement la boite auto....Oui mais chez nous les écolos ont décrété que les boîtes auto devaient être malussés (stupidité des stupidités, anti vraie sécurité routière) 

          En tout cas aucun sujet ne démontre une aussi grande divergence entre les gouvernants et imposeurs de décrets, et les utilisateurs du quotidien, humiliés et tondus

          Pourait on faire passer le message qu’un jour tous ceux qui se sont ...gavés pourraient avoir à rendre des comptes, au minimum financier ?

          A t-on déjà vu un radar disparaître car le « point noir » théorique qui « expliquait » sa présence avait bénéficié de travaux correcteurs ?


          • Mader Mader 13 janvier 2010 00:22

            @ l’auteur,

            Je partage tout à fait votre point de vue et ne comprends pas pourquoi vous vous justifiez d’avoir pu heurter « telle ou telle susceptibilité », et quand bien même vous l’auriez fait avec votre bagnole, ce ne serait pas bien grave s’il n’est question que d’un peu de tôle froissée au bout du compte...

            Vivant à l’étranger et hors de l’UE de façon quasi continue depuis une quinzaine d’années déjà, chaque passage en France me sidère un peu davantage sur l’apparente torpeur de plus en plus profonde dans laquelle la population semble plongée, le comportement sur la route (et surtout autoroute) me semblant particulièrement symptomatique des effets de ce qui m’apparait comme une espèce de « castration » psychologique visant apparement à faire des Français des eunuques velléitaires...

            A croire que cette opération a des suites similaires aux problèmes de prostate, je dois avouer qu’il est devenu particulièrement pénible d’avoir à attendre chaque fois qu’un citoyen lamba aborde un dépassement comme sa petite commission du matin qu’un radar inopiné peut interrompre de façon impromptue à tout moment... quant à ceux qui campent à gauche à la vitesse limite comme sur leur bon droit, je ne saurai exprimer le fond de ma pensée à leur sujet afin d’éviter de froisser trop de susceptibilités...

            J’éprouve par contre un malin plaisir à me faire flasher par ces mêmes rats d’art, comme vous vous amusez à les appeler, quand je les croise à bord de ma voiture aux plaques inconnues sur les terres sous l’emprise des fonctionnaires de Bruxelles...


            • vinvin 13 janvier 2010 09:25

              De toutes façons, (la France, et l’ Europe, étant amené a devenir une dictature a l’ image de l’ ex URSS,.... voir pire encore,) je pense que d’ ici que quelques années je ne serais pas surpris de voir les futures générations de radars exactement comme celle alimentant l’ article de l’ auteur !


              Je conseille donc aux futurs automobilistes de carrément coller une plaque métallique a la place de leur pare-brise, afin de ne regarder la route, et de garder en permanence les yeux sur leur compteur de vitesse, Comme ça il n’ y aura moins d’ accidents ! (Si, si c’ est vrai !.....)

              Bon courage aux automobilistes des futures générations.......




              VINVIN. 

              • Defrance Defrance 13 janvier 2010 11:15

                J’ ai fait a peu pres autant de kilomètres que vous, en Europe et aux USA, je n’ai JAMAIS eut d’accident et je n’ai JAMAIS été verbalisé AVANT l’arrivée des radars ! Je suis maintenant a la retraite, le téléphone ne m’est plus utile en Voiture,, pourtant, lorsque l’on doit dépasser un Véhicule diesel fumant de plus de 20 tonnes parfois, je trouve ridicule que l’on doivent regarder AUSSI son compteur de vitesse ! L’attention a la conduite est BEAQUCOUP plus importante que la surveillance permanente du compteur ?

                 Un commentaire aussi sur l’alcootest : Je ne suis pas alcoolique, loin de la mais je trouve ridicule de me faire contrôler , négatif bien sur les soirs de fêtes ou de fin de semaine de manière quasi systématique ! (c’est de l’argent jeté par la fenêtre)

                 POURQUOI LES FRANÇAIS N’IMPOSENT ILS PAS L’ALCOOTEST A L’ASSEMBLÉE NATIONALE ? Un député bourré (ca arrive) est capable de voter n’importe QUOI !

                 


                • Dan2012 13 janvier 2010 15:14

                  oui et quand ils se trompent de bouton (je crois qu’il n’y en a que deux), on recommence le vote !!


                • jymb 13 janvier 2010 13:07

                  surtout ne réclamez rien !
                  vous en aurez là comme ailleurs il suffit d’attendre !
                  il est devenu suicidaire de se plaindre d’une intersection on d’un virage dangereux, vous n’aurez pas de travaux d’amélioration mais un radar, c’est immensément plus rapide et rentable

                  La seule chose à demander c’est la fin de ce délire !


                  • PtitLudo PtitLudo 13 janvier 2010 14:09

                    De toute façon c’est pas la peine d’essayer de discuter avec les intégristes des assocs de sécurité routière, vous vous ferez instantanément traiter d’assassin.

                    Moi je suis contre l’interdiction du ski tiens, je n’en fais pas donc ça me manquera pas, par contre ça m’ennuie de devoir payer pour tous ceux qui vont se casser des trucs là-bas.


                    • aigle80 aigle80 13 janvier 2010 14:32

                      le tout sécuritaire devient ridicule !!qu’on cherche à limiter le nombre de victime d’accord ,mais pieger systematiquement le pigeon qu’est devenu l’automobiliste pour créditer les caisses de l’etat...encore que ce sont aussi les sociétés qui fournissent les radars qui profitent du pactole, là plusd’accord du tout c’est effectivement du racket ! la sécurité a bon dos et la répréssion tout crin laisse toujours un ressentiment qui se retourne contre l’autorité qui la pratique.Il n’y a pas de risque zéro tout le monde le sait bien, mais vouloir faire rentrer tout le monde dans un moule ...il en va de même pour cette campagne de vaccination anti grippe mais ce sera probablement un sujet abordé ailleurs.


                      • Dan2012 13 janvier 2010 15:11

                        Petite enquête : Qui s’est fait escroquer parce qu’il roulait à un ou deux km/h de plus que la vitesse permise ?


                        • Jimmy 13 janvier 2010 15:37

                          nier que la vitesse est la cause principale des accidents de la route c’est nier une évidence, par ailleurs on sait également que depuis l’instauration du permis à points et l’installation des radars le nombre de morts par an a diminué, vous, les délinquants automobiles, voulez qu’on mette en prison les voleurs de pommes mais réclamez l’impunité pour vos comportements qui mettent en péril la vie des autres, ne remettez pas en question le seul point positif de la présidence Sarkozy ( bien que cette année ça repart à la hausse)


                          • aigle80 aigle80 13 janvier 2010 19:23

                            Il y a plus de morts par suicide que par la route et on n’en parle pas trop !il y a plus de morts par la grippe egalement mais là on va en parler il y a des vaccins à vendre !!!


                            • homosapiens homosapiens 13 janvier 2010 20:56

                              Il y a du vrai, du bon sens, une forme de logique dans votre article, et dans pas mal des commentaires.
                              Voila mon point de vue :
                               oui il y a une histoire d’argent : celui qui fabrique les radars, et celui qui encaisseles PV
                              oui il y a une forme d’imbécilité à la fois dans le sytème, les emplacements
                              Oui il y a des gendarmes stupides qui vous verbalisent alors que rien n’est dangereux
                              oui les statistiques indiquent n’importe quoi puisqu’on ne tient pas compte du nombre de Km parcouru, du nombre de véhicule etc..
                              oui la vitesse est souvent un facteur aggravant mais pas une cause
                              oui il y a des conducteurs « à la con », trop lent, imprudent, n’anticipant rien etc..qui sont aussi la cause d’accident
                              Oui l’artisan peut se retrouver dans la merde pour une succession de petits « pv » et oui il y a forcément un sentiment de grand injustice quand on considère les dégats causés par la perte d’un permis au regard de certaines sanctions plus mineures pour des crimes biens plus graves.
                              oui, tout cela fait chier.
                              MAIS, toutes vos explications, votre insitance sur l’importance de chaque vie, votre propre expérience de « conducteur », les millions de Km parcourus sans problème etc ne tiennent pas la route....
                              Vous avez peut etre eu de la chance, votre sentiment d’etre un bon conducteur est potentielement une source de relachement d’attention et par conséquent d’accident (cette théorie est prouvée pour les accidents du travail où les « plus anciens » sont tellement confiant d’années en années qu’ils réagissent en réflexes et rejoignent rapidement les stati des accidents de novices, ce qui est un paradoxe qui mérite réflexion)
                              Vous confondez le PERMIS de conduire au sens je conduit comme je veux, en fonction de mes capactités, mes reflexes, mon experience, ma voiture, mon age, la route, la météo etc
                              avec PERMIS de conduire un véhicule d’un point A à un point autrement qu’à vélo ou à pied.

                              Nous sommes en société, faut il que la loi nous impose de tels procédés plus ou moins mlahonnete pour que nous ayons l’inttelligence de comprendre que personne n’est vraiment maitre de quoi que ce soit une fois en voiture ? et que c’est à nous à nous protéger, nous discipliner pour éviter de tristes situations pour nous, nos proches et ceux d’en face ?
                              Je pensais et raisonnais comme vous jusqu’en 2000 environ... je roulais beaucoup, me sentais un excellent conducteur puisque n’ayant jamais d’accident..et puis 1 point, puis 2 etc et rapidement plus que 6. J’ai compris que la regle avait changée et que si je ne jouais pas avec les nouvelles regles je perdrais fatalement. J’ai changé mon comportement sur la route, j’y vois toujorus des « cons », des nuls, des types qui font ceci ou cela qu’évidement moi, du haut de ma grandeur, je n’aurais pas fait. Mais je roule, je respecte, je suis vigilant et depuis 2000 je n’ai pas eu le moindre pv, radar, stationnement ou quoi que ce soit. Ca n’a pas changé grand chose dans mon travail et je ne pete pas les plombs à l’idée de ne plus pouvoir rouler à 150/160 de moyenne comme avant. J’ai peut etre évité ainsi de me tuer, de vous tuer, de tuer vos enfants, votre épouse. Qui le saura ? Vous ?
                              Alors sans aucune méchanceté ou arrogance de ma part je vous conseille à vous et ceux qui réagissent comme vous d’arréter de regarder ce problème sous l’angle fric, justice, droit etc...mais sous l’angle humain ; acceptez l’idée que vous ne maitrisez jamais totalement ce qui se passe ou pourrait se passer ; et admettez l’idée simple que si tout le monde roule un peu moins vite c’est forcément plus de chance d’éviter des drames, que même si certains PV sont inadéquats ; le système évacue peu à peu des routes les plus cinglés...Seul bémol...à force certaines personnes roulent sans permis et foncent directement sur les gendarmes...comme quoi les choses s’équilibrent d’une manière ou d’une autre.
                              Et si la vitesse vous manque achetez vous un kart ou une moto et faites le fangio sur un circuit,, là c’est fait pour.
                              A+




                              • poetiste poetiste 23 février 2010 10:44

                                Homosapiens, comme pratiquement tous les automobilistes, vous avez été taxé de 270 à 360 euros. Faites le compte en rapport du nombre de conducteurs français et vous aurez une idée de la manne que représente cette parafiscalité qui permet au gouvernement de se dédouaner de sa participation à la sécurité routière.
                                Vous êtes un bon élève Homosapiens ; après la fessée, vous retenez la leçon. L’homme corrigé par la machine, ça vous va. Eh bien, continuez comme ça.
                                Moi je n’ai pas eu besoin qu’on me dise de rouler à 130 sur les autoroutes mais j’ai un jour doublé un camion : pointe de 150 durant quelques secondes et hop, 90 euros !
                                Vous paierez encore Homosapiens, je vous le dis. Ceci s’appelle répression et magouille d’argent, non pas éducation et prévention car ceci coûte trop cher. Sauve qui peut, nous n’investissons plus dans le long terme mais dans le plus court terme, le moins intelligent.
                                Aux prochains 90 euros, vous comprendrez peut-être. Bien amicalement.
                                A.C


                              • loco 14 janvier 2010 00:38

                                Article rigolo ! La naïveté du type qui vous raconte qu’il pilote l’un de ces affreux engins (360 CV, 2,3 T, 250 Km/h) terreur de n’importe quel usager qui voit débouler le monstre dans son rétroviseur ou à l’assaut du rond point et se tasse par réflexe dans les 3m50, 920 Kg, 50CV de sa modeste citadine ( en espérant être en règle avec son Dieu ou/et sa conscience)..... ! Et la suite : qu’est ce qui est dangereux ? Les types trop lents, les voitures sans permis, mais pas le téléphone à bord, bien sûr. Un festival !!! Bon, c’est vrai les radars ne sont bons à rien, moi-même qui suis de la race escargot, ils m’ont piqué deux points, mes copains ne le croyaient pas ! Ce qui EST dangereux, c’est l’idiotie vénale des constructeurs qui fabriquent des bolides de circuit pour les laisser mettre sur la route conduits par n’importe qui (une Porsche avec un A, qui n’en a pas vu ?) et sans même que les pare chocs soient à une hauteur commune, et les sociétés qui poussent les chauffeurs des fourgons surpuissants à rouler comme si le diable était à leurs trousses.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

GandHalf


Voir ses articles







Palmarès