Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Les rebelles de l’UMP

Les rebelles de l’UMP

Nicolas Sarkozy, monarque républicain, a-t-il bien réussi à contrôler ses sujets législatifs ? Bilan d’une année parlementaire teintée de grandes réformes controversées.

Depuis le 6 mai 2007 et l’investiture de notre cher Nicolas Sarkozy au poste de Président de la République, le gouvernement est majoritairement de droite, composé de 310 députés UMP (sur 577 en tout) à l’Assemblée nationale

La session ordinaire se terminant le vendredi 24 juillet, le journal électronique Mediapart revient sur cette année parlementaire en établissant le classement des députés UMP ayant exprimé au moins deux fois un avis contraire ("contre" ou "abstention") à celui de la majorité concernant les textes ministériels ou les grosses propositions de loi depuis la rentrée d’octobre 2008.

Résultat ? Ils ne sont que 18 rebelles à tenir tête au parti. Jean-François Copé, Président du groupe UMP à l’Assemblée nationale, relais entre les parlementaires et l’exécutif, encadre bien ses troupes en installant un système de surveillance à travers un bombardement de sms et une pression électorale constante comme le souligne Christian Vanneste, professeur de philosophie et élu du Nord, qui remporte le concours du plus rebelle avec quatre votes contre et trois abstentions. À son image, plusieurs villepinistes sont également présents dans ce classement et n’hésitent pas à n’en faire qu’à leur tête quitte à délaisser leur parti.

La relative liberté de parole laissée aux avis divergents sert en quelque sorte d’amortisseurs dans les débats non conclusifs de l’Assemblée nationale qui permettent aux députés de décolérer.

Cette enquête permet in fine de conclure sur une cohérence d’ensemble du groupe parlementaire majoritaire. Loin d’être une exception, sous la Ve République, ce phénomene est une conséquence du fait majoritaire mis en place par les institutions voulues par De Gaulle et représente l’exemple flagrant d’une certaine soumission du législatif à l’exécutif.


Moyenne des avis sur cet article :  3.55/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • abdelkader17 24 juillet 2009 12:50

    @Wallou
    à nous citer constamment le journal en ligne médiapart, je devrais dire le torchon, la copie conforme de de la mer.. sur papier dont nous avons eu à subir la nuisance pendant des années.
    Edwy Plenel tentant sa propre réhabilitation, une nouvelle virginité médiatique après avoir allégrement participer pendant des années à la désinformation ambiante dans le quotidien vespéral des marchés, l’immonde, un changement dans la continuité.
    Voilà à quoi en est réduit le microcosme médiatique parisien, faire le décompte des petites chamailleries de droite, dont les élus sont tous d’accord pour la mise en œuvre de la société de l’exploitation globale avec leurs homologues de la pseudo gauche.
    Nous assistons actuellement à la faillite avancée des institutions politico médiatiques Françaises, l’effondrement programmé d’un des pans de l’histoire de France.


    • actuovore 24 juillet 2009 14:41

      Apparemment vous n’avez rien d’autre à faire de vos journées... Vos commentaires haineux et inutiles pourrissent l’espace d’agoravox. C’est triste...


    • Lucrezia 24 juillet 2009 17:13

      Désolé, mais comme tous ses prédécesseurs, Nicolas Sarkozy utilise uniquement les outils qui définissent notre République : A savoir la Constitution de 1958 amendée plusieurs fois qui recèle nombre de garde-fous et contre pouvoir.

      Certes RIEN n’est parfait, et si nous souhaitons changer de constitution, il nous faudra trouver un consensus qui regroupe une majorité et par conséquent qui englobe la gauche et la droite. A moins que vous ne préferiez un révolution et un renversement de régime par la force tels que le préconisent certains extrémistes de gauche ou de droite !?

      Si par malheur cela devait arriver en France, vous comprendrez un peu mieux le sens et le poids des mots à savoir : Monarque ou Dictateur !


      • trois14 24 juillet 2009 19:06

        certes, mais si seulement Sarkozy avait pu etre président plutôt que monarque !


      • tvargentine.com lerma 24 juillet 2009 21:26

        Encore et encore jusqu’a vomir des articles du TSS sur Agoravox

        Comment peut on appeler cela du « journalisme citoyen »

        Mon povre ami,le Président Nicolas Sarkozy à été élu democratiquement par les citoyens français sur un programme électoral et une majorité de français viennent de lui donner confiance durant les élections européennes

        Vous citez « médiapart » dirigé par l’ex donneur de leçon des éditos du « Monde » qui s’est retrouvé en faillite !

        Quelle référence !!!!!!


        http://www.tvargentine.com/colorado.html


        • RilaX RilaX 25 juillet 2009 11:07

          Lerma, 2 ans apres son election, ce n’est plus du TSS. Ce sont des analyses de se politique. Ce n’est tout de meme pas de notre faute s’il prete tant le flanc à la ctitique.


          Et puis il commence a yen avoir marre de votre TPS (Tout Pout Sarkozy) comme si c’etait le seul homme sur terre a etre parfait !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

walou


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès