Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Les « républicains » contre les associations citoyennes !

Les « républicains » contre les associations citoyennes !

JPEG La droite n’aime pas les associations indépendantes, elle les veut à sa botte, bien domestiquées…..

Malheureusement pour elle, les associations citoyennes, c’est-à-dire reposant sur un projet social et s’appuyant sur un réseau militant résistent et réussissent parfois à desserrer l’étau qui les menacent.

 Elles parviennent parfois à se maintenir, voire à se développer.

La ferme pédagogique de Villeneuve le Roi, projet associatif soutenu par la municipalité, sorti de terre en 1995 a réussi lors du changement de majorité municipale en 2001 à survivre et même à connaître un nouvel essor.

La droite majoritaire en 2001 a peu à peu réduit les subventions à la ferme pédagogique….

Que faire ?

Les militants et militantes, très mobilisés ont diversifié les sources de financement :

La Ferme est devenue un centre social et un espace dynamique d’insertion à vocation socio-éducative et le lien avec la population locale s’est renforcé.

Aujourd’hui, une autre ferme pédagogique est menacée.

C’est celle de Saint-Fargeau-Ponthierry en Seine et Marne.

Le nouveau maire, lui aussi membre du parti « les Républicains » a décidé de se débarrasser de cette ferme pédagogique associative …..

Pour atteindre son objectif, il lui a suffi de réduire de 40 % les subventions que versaient la Municipalité précédente « socialiste » et de laisser pourrir la situation.

Les représentants de la Ville au CA de la Ferme ont laissé couler le « navire » et aujourd’hui c’est l’entreprise Truffaut qui cesse de mettre à disposition de la ferme les terres lui permettant de fonctionner.

C’est le coup de grâce qui semble ravir la nouvelle équipe municipale.

15 000 personnes fréquentaient chaque année le site, les enfants des écoles y découvraient la nature et les animaux d’élevage, les handicapés pouvaient avoir des contacts réguliers avec les animaux, ce qui leur était profitable et le lieu était un espace de promenade pour les familles.

N’oublions pas non plus les stages durant les congés scolaires et la participation de la ferme aux marchés de Noël des environs comme à celui de Vaux-le-Pénil.

La résistance de la population, des amis de la Ferme et de tous ceux qui refusent que le double couperet politique et financier s’organise.

La pétition suivante signée en quelques jours par 7000 citoyens est une des formes de résistance.

https://www.change.org/p/pour-le-maintien-de-la-ferme-p%C3%A9dagogique-fermembul-sur-son-site-actuel/u/11475700

« Pour le maintien de la ferme pédagogique Fermembul sur son site actuel.

Le 13 septembre prochain, notre ferme pédagogique devra fermer ses portes.

En effet, l'entreprise TRUFFAUT a décidé de cesser la mise à disposition des terrains que la ferme occupait depuis des années. 

Leur slogan "plus belle sera la terre" ne semble pas être destiné à toutes les familles, personnes agées, enfants, groupes scolaires, personnes en situation de handicap et centres de loisirs qui prenaient plaisir à découvrir la nature et les animaux dans notre ferme.

La mairie de St Fargeau Ponthierry a, quant à elle, diminué de 40 % la subvention attribuée à la ferme...

Nous demandons à l'entreprise TRUFFAUT de revenir sur sa décision, et démontrer ainsi que les valeurs de pédagogie et de respect des êtres vivants qu'elle prône, au sein de ses magasins et de sa fondation, ne sont pas uniquement mercantiles.

Nous demandons également à la mairie de Saint Fargeau Ponthierry d'oeuvrer pour que nos enfants puissent continuer à être accueillis dans la ferme pédagogique FERMEMBUL »

Ah j’oubliais !? : on peut lire sur le site de l’entreprise Truffaut :

"Entreprise citoyenne, Truffaut soutient ces associations par de nombreuses actions caritatives.
La biodiversité est notre coeur de métier, notre passion depuis la création du 1er Etablissement TRUFFAUT en 1824. Aimer la nature, c'est avant tout la respecter, la préserver mais également partager, transmettre notre savoir-faire au plus grand nombre."

 

JPEG - 8.1 ko

Moyenne des avis sur cet article :  2.88/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • France Europe République Fabien de la Beauce 28 juillet 2015 09:58

    L’UMP reconvertie en satellite américain des « républicains » n’est qu’un ersatz des banques d’affaires... tout comme le « patriotisme », le terme de républicain est détourné de son sens. La mafia qui contrôle l’économie et les médias sait y faire...


    • CRANACH 28 juillet 2015 10:19

      laisse béton c’est trop compliqué pour vous.


      • fred.foyn Le p’tit Charles 28 juillet 2015 10:29

        (La droite n’aime pas les associations indépendantes, elle les veut à sa botte, bien domestiquées…..)....Comme la gauche que vous défendez....qui donne l’argent du peuple à l’immigration et les associations-parasites...vous savez c’est votre TRUC... ?


        • fred.foyn Le p’tit Charles 28 juillet 2015 10:44

          @Le p’tit Charles...ça y est le PS est alerté..il rapplique pour moinser.. !...Les couilles molles sont de sortie.. !


        • mmbbb 29 juillet 2015 21:02

          @Le p’tit Charles 

           

          Par pure symetrie Chalot omet de citer toutes ses associations gravitant dans le giron des parties de gauche et qui sont liberticides . En particulier ces associations des defenses de droits de l’homme de l’antiracisme et j en passe. Il est un des paradoxe , vous pouvez vous faire occire, cambrioler sans que vous puissiez defendre votre vie, votre bien sinon le procureur de la republique sera pour la pour vous rappeler fermement la loi Ces actes sont le fait de multirecidivistes ou délinquants qui ne craignent pas les foudres de la loi A lyon lors des manisfestations contre le CEP sous Baladur des emeutiers arretes durent etre relaches sous la pression des associations Ces petits anges avaient des cases judiciaires dont le volume aurait pu servir de siege  A contrario si vous prononcez un mot de travers vous pourrez vous trouvez devant un tribunal puisqu une association aura portee plainte contre incitation a la haine au racisme  Ce pays est devenu un pays de merde Et que pense Chalot de ces associations qui soutiennent ces immigres clandestins ces travailleurs clandestins ces Roms qui viennent se fairent soigner gratos


        • sarcastelle 28 juillet 2015 11:47

          Cela existe encore, des associations subventionnées ? C’est probablement transitoire ? 


          • Spartacus Spartacus 28 juillet 2015 15:45
            Associations « citoyennes » quel joli qualificatif à usage culpabilisateur moraliste....

            On pourrait aussi qualifier d’associations « coûteuses », « flambeuses », ou « dispendieuses » ou « ruineuses »...

            « Ferme pédagogique » Au nom de quoi une ferme, fusse t-elle « pédagogique » disposerait de l’argent du contribuable pour fonctionner ?
            Les centres de formation n’ont pas à recevoir de l’argent du contribuable.....

            L’entrée est gratuite ?
            En général ce type d’association est un moyen détourné de chopper l’argent du contribuable. Voire d’utiliser de la main d’oeuvre dite « bénévole » payée par des moyens détournés hors charges sociales...

            La contradiction est dans le texte, puisqu’il explique que certain peuvent s’en sortir sans subventions !!!

            Maintenant Truffaut fait ce qu’il veut de son terrain. C’est déjà bien gentil de l’avoir prêté quelques temps. 
            Maintenant qu’on lui reproche, c’est pas demain qu’ils aideront une association....

            • docdory docdory 28 juillet 2015 17:16

              @ Chalot


              Le seul moyen qu’a une association d’être indépendante est de refuser, dès sa création, toute forme de subvention autre que la cotisation de ses adhérents.
              La liberté d’association est un droit fondamental du citoyen, qui a pour corollaire un autre droit fondamental du citoyen qui est celui de ne pas appartenir à une association. 
              Or, dès lors qu’une association est subventionnée, chaque citoyen appartenant à la collectivité qui la subventionne ( qu’elle soit locale ou nationale ), se met à payer des impôts pour cette association, et donc devient par obligation cotisant de fait d’une association à la raison sociale de laquelle il est parfaitement en droit de ne pas souscrire.
              Rappelons la déclaration des droits de l’homme et du citoyen, qui stipule ceci, je cite  :«  Art. 13. Pour l’entretien de la force publique, et pour les dépenses d’administration, une contribution commune est indispensable : elle doit être également répartie entre tous les citoyens, en raison de leurs facultés. »
              Les frais de fonctionnement d’une association née sont ni une dépense d’administration, ni une dépense d’entretien de la force publique. Il est donc contraire à l’esprit et à la lettre de la déclaration des droits de l’homme de les financer par les contributions des citoyens.
              Rappelons que naguère l’article 2 de la loi de 1905 ( « la République ne reconnaît, ne salarie en ne subventionne aucun culte » ) consacrait le fait qu’il était inadmissible que les dépenses concernant une religion soient financée par les impôts de citoyens qui n’en étaient pas les adeptes. Cet article adaptait en réalité l’article 13 de la DDH de 1789 aux dépenses privées que devaient être les dépenses religieuses.
              Les dépenses associatives sont également par nature des dépenses privées ( le but d’une association, quelque noble qu’il puisse être, ne concerne que le groupe de citoyens membres qui ont souhaité se réunir dans un but associatif, quand bien même ce but serait totalement altruiste ), et n’ont pas lieu d’être subventionnées par les non-adhérents. 
              Il faut donc introduire le concept de laïcité associative qui pourrait être consacré par une extension de la loi de 1901 , laquelle stipulerait ceci : « la République ne reconnait, ne salarie et ne subventionne aucune association » .
              Une telle modification de la loi permettrait de faire annuellement des milliards d’économie à l’Etat et aux collectivités locales, et ne pénaliserait que les associations dont les adhérents ne sont pas assez motivés pour augmenter leurs cotisations en proportion de la perte occasionnée par la disparition des subventions publiques.

              • gerard5567 28 juillet 2015 19:44

                @docdory
                Tout à fait d’accord avec vous et cela mettrait fin aux détournements et aux gaspillages de fonds publics de même qu’au clientélisme. Mais nos députés et nos sénateurs s’y opposeront de toutes leurs forces tant le mode de l’association est devenu un outil de travail les collectivités territoriales..


              • Ruut Ruut 29 juillet 2015 00:06

                Ce n’est pas beau de détourner l’argent du contribuable pour des projets égoïstes.


                • pergolese 29 juillet 2015 09:18

                   « La droite n’aime pas les associations indépendantes, elle les veut à sa botte, bien domestiquées….. »

                  La gauche aussi. Et peut-être plus encore.


                  • Baltha 29 juillet 2015 13:26

                    Dans ma ville gérée par les Ripoubes, une association s’est créée dans le but de disposer des mini-potagers répartis dans la ville, afin que quiconque dans les quartiers populaires puisse les arroser et se servir.

                    Ca a débuté cet été et la municipalité a aussitôt tenu une réunion pour décider de se charger elle-même de ces potagers, ayant décrété que l’association était incompétente !

                    Il y a deux ans ces mêmes Ripoubes avaient cessé de prêter un local à une association de quertier (populaire et multiéthnique) qui proposait un lieu de rencontre, des activités culturelles, de familiarisation avec les institutions et le mode de vie français, des cours gratuits de français, etc.

                    A la même période, c’est le département, géré par les solfériniens, qui avait sucré les subventions d’une association vielle de vingt ans qui accueillait des chômeurs, des exclus, des femmes seules avec ou sans enfants pour les aider à trouver un logement, un travail par des ateliers guidés, etc. 

                    Comme Pergolèse, je ne vois pas de différences entre les Ripoubes et les solfériniens dans ce domaine. D’ailleurs je n’en vois pas entre ces deux clans rivaux pour l’accès à la soupe d’une manière générale.

                    • zygzornifle zygzornifle 29 juillet 2015 14:53

                      sacrés Ripouxblicains Bigmalionniens dans l’âme , si les « sans dents illettrés de la France du bas »cher aux Fauxcialistes se regroupent pour se défendre ils vont sortir la grosse artillerie .....


                      • zygzornifle zygzornifle 29 juillet 2015 14:55

                        le CRIF est la seule association homologuée droite Ripouxblicaine ......

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès