Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Les retraités seront les payeurs !?

Les retraités seront les payeurs !?

Ce texte ne plaira pas à tout le monde... Son introduction va énerver certains lecteurs, tant pis, il faut qu'aujourd'hui on s'attaque aux vrais problèmes.

Je souhaite qu'un réel débat s'instaure.

Les médias vont parler de tout cette semaine, sauf de l'essentiel et notamment de l'attaque sans précédent qui se profile contre le pouvoir d'achat et contre les services publics.

Certains que je nommerai pas relancent leur croisade pour l'interdiction dans l'espace public du voile et de la kippa, oubliant par ailleurs volontairement la croix et autres signes....

Ce n'est pas l'enfermement des femmes dans un statut d'infériorité dans certaines religions qui leur pose problème, ils en ont cure, il leur faut trouver des « boucs émissaires » et poursuivre leur campagne xénophobe....

La laïcité, toute la laïcité doit s'appliquer, sans faiblesse.... Elle est aux antipodes de la stigmatisation d'une partie de la population.

Elle doit garantir la séparation des églises et de l'Etat et l'application de la loi, la même pour tous et pour toutes.

Aujourd'hui, l'urgence, elle est sociale et politique

Le gouvernement « socialiste » s'apprête à faire ratifier le traité de Bruxelles par le parlement.

Si ce traité est avalisé et accepté, il contraindra le gouvernement à réduire les dépenses publiques.

C'est un plan de rigueur de 30 milliards d'euros qui est programmé pour l'an prochain et aujourd'hui le gouvernement a les retraités comme ligne de mire.

La presse relaye la campagne avec des titres pleins comme le Parisien : « Les retraités sont-ils des privilégiés ? »

Le ministre des affaires sociales mène la danse en déclarant que « les retraités ne sont pas intouchables »

La Cour des Comptes publie un rapport sur la question et émet deux propositions :

  • la suppression de l'abattement de 10% pour frais professionnels ce qui conduira nombre d'entre eux, pourtant en difficultés de redevenir imposables. C'est une déduction quasi « universelle » qui profite aux salariés et aux dirigeants de certaines sociétés...Au delà de la question de l'appellation de cette déduction, il est clair que sa suppression pour les retraités aurait des répercussions en termes de pouvoir d'achat ;

  • le relèvement du taux de la CSG qui passerait de 6,8% à 7,5 %.

Après avoir subi le gel des tranches de l'impôt sur le revenu et la suppression de la demi part pour enfant à charge, ils vont encore être pressurés.

N'oublions pas qu'avec le vieillissement, ils sont déjà les premiers visés par le maintien et même la multiplication des franchises médicales !

Les retraités ne sont pas des nantis, plus de la moitié d'entre eux touchent moins de 1300 €.

De nombreux couples vivent avec une seule retraite.

Beaucoup avec la crise aident leurs enfants et même leurs petits enfants.

La préconisation de la Cour des Comptes frise l'indécence :

A quand un rapport sur les avantages des magistrats et cadres de la Cour des Comptes ?, s'ils existent !?

NE TOUCHEZ PAS AUX RETRAITES !

NON A LA RATIFICATION DU TRAITE EUROPEEN !

LA POLITIQUE DE LA FRANCE NE DOIT SE FAIRE NI A LA BOURSE NI A BRUXELLES

Jean-François Chalot
 


Moyenne des avis sur cet article :  3.93/5   (45 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • Guy BELLOY Guy BELLOY 22 septembre 2012 09:30

    @Démosthène :Tant que la plèbe n’ira pas faire le siège des institutions pour forcer les élus à s’occuper d’eux plutôt que de ’ garantir ’ les revenus de la finance et de l’industrie, rien ne changera.

    Il est indispensable de rappeler aux citoyens que leurs députés qui se sont montrés solidaires du candidat devenu président et qui se sont donc « responsabilisés » 
    vis à vis de leur électorat local doivent répondre à des interrogations quant aux éventuels manquements".
    Le député, encore une fois, doit répondre en public(ex:salle des fêtes) aux questions ciblées des citoyens de sa circonscription dont il est le représentant et ce tout au long de son mandat et pas seulement tous les ..5ans en campagne électorale. A nous de lui rappeler  la constitution.

    Et quand, la mine défaite devant la juste harangue du peuple, il rencontrera, à l’Assemblée Nationale, ses pairs qui auront eu la même « mésaventure », alors oui, et alors seulement, on pourra condidérer que le citoyen aura exercé sa responsabilité.

    « Le plus effrayant reste de voir le troisième âge se laisser endoctriner par cette saloperie de télévision toutes chaînes confondues, lesquelles sont efficaces à faire pâlir d’envie un goebbels »

    Effectivement, il n’y a rien de plus insidieux que cette désinformation et cet abêtissement recherché au moyen de ces « outils » parfaitement identifiés aujourd’hui, que sont les médias, particulièrement, cette petite lucarne qui trône au milieu du salon et dont la qualité des programmes devrait être revue à la hausse sous peine d’incohérence. Ici encore, c’est le « moment de vérité » pour ce gouvernement qui se dit « socialiste ».
    Lobotomiser les masses est incohérent avec le discours de Peillon sur l’école appelée à former le citoyen. Mais ce n’est qu’un discours de plus...



    • CARAMELOS CARAMELOS 22 septembre 2012 09:37

      @ M. CHALOT

      Bonjour

      Bien vu, après diverses diversions « nos responsable » tentent de faire passer le sujet sous le manteau, les retraités sont trop riches (sic) il faut leur piquer leur pognon. On peut les foutre à poil aussi !

      Toutefois on ne peut feindre d’ignorer qu’ils aident leurs proches, l’économie et, ce n’est pas indécent de le dire, ces personnes ont travaillé toute leur vie pour espérer vivre a peu près correctement avant de laisser la place -( à noter que certains franchissent volontairement le pas bien avant l’heure se « soulageant » ainsi de la connerie ambiante qui les entoure au quotidien)- 

      C’est une honte, une mascarade de magouilleurs qui ont claqué le fric du contribuable durant des années et aujourd’hui, les vieux et les retraités deviennent les nantis. Je suis jeune mais je suis révoltée par ce genre de combine. Demain après les vieux à qui le tour, les moins vieux et après-demain ???? 


      • eau-du-robinet eau-du-robinet 22 septembre 2012 09:38

        Bonjour Chalot,

        Oui, cette semaine les médias ont été pollué par cette affaire de vidéo haineuse anti-islam... Cela semble tomber a pic et bien arranger les affaires des pro Européens et de poursuivre la casse sociale. Je me demande ci-c’était pas fait exprès pour dérouter l’attention du public ???

        Pour ce qui l’ont pas encore compris, je le dit dans une petite phrase.
        L’Europe base sur le traitées de Maastricht et de Lisbonne rime avec le démantèlement du service public et l’appauvrissement des travailleurs !

        Il faut sortir de l’Europe pour stopper cette casse sociale et celle des emplois.

        Pour la deuxième fois cette semaine je vais vous faire part des faits qui ce déroulent actuellement en Allemagne concernant l’imposition des retraitées « démunis ».

        Les retraites allemands, percevant une retraite et vivant à l’étranger, reçoivent depuis l’année dernière des avis d’impôts remontant à l’année 2005 ! La machine pour plumer les retraités allemands à été déjà active ... (avec une loi datent de 2005)

        Le centre des impôts de Neubrandenburg (responsable pour les retraites vivant à l’étranger) classe les retraites par défaut dans la catégorie « assujettissement partiel » ce qui semble être un avantage, mais c’est plutôt le contraire.

        1,5 million retraitées allemands vivant à l’étranger sont ainsi tombé dans le piège de l’imposition.

        Voici un extrait d’un article lequel je vais essayer de traduire par la suite :

        Von den 5760 Euro Jahresrente wurden bei Stanko B. also zwar 50 Prozent steuerfreier Anteil abgezogen. Für die restlichen 2880 Euro wurden dann jedoch vom ersten Euro Steuern berechnet. So kam es zu der Nachforderung von über 3000 Euro für die vier Jahre von 2007 bis 2010

        — traduction en français (je fait de mon mieux) —
        De ça retraite annuelle de 5760 Euro, Monsieur Stanko B. bénéficié de 50 % d’abattement. Le montant restant de 2880 Euro par contre est imposable à partir du premier Euro. Ainsi on lui à réclamé de payer plus de 3000 Euro pour les 4 années de 2007 à 2010.
        — fin de traduction ---

        Le centre des impôts de Neubrandenburg en Allemagne (responsable pour les retraitées vivant à l’étranger - environ 1.500.000 personnes) classe les retraitées dans la catégorie « assujettissement partiel » ce que les privées des abattements donc bénéficiant les autres retraites vivant en Allemagne.

        Le centre des impôts allemand se base sur une loi de 2005 pour remonter ainsi si loin jusqu’à en 2011 pour réclamer les arrière impôts !

        Et si la France suit l’exemple allemand ? 

        Pour ceux qui n’ont toujours pas compris c’est comme si on prend quelqu’un touchent le RSA avec un montant de 475 Euros/mois et qu’on lui réclame de payer des impôts de revenus sur le RSA ( on lui enlève deux mensualitées par ans ) !!!!! 


        • jymb 22 septembre 2012 11:49

          Le problème est que le terme « retraité » ne signifie pas grand chose. Certains ont bénéficié de pré retraite à des âges trés bas, avec primes à l’appui, mutuelle d’entreprise et retraites complémentaires.Dans leurs familles ce sont les plus aisés, ceux qui ont acquis maison, résidence secondaire et s’offrent le golf bi-hebdomadaire et les croisières.

           d’autres survivent avec trés peu et se privent pour nourrir le chat, on les retrouve à la caisse du SuperU, dames aux pieds déformés et sac-cabas en plastique moche.

          Aucun point commun entre les deux ...


          • HELIOS HELIOS 22 septembre 2012 13:16

            Cantona, Cantona...

            Lui, il avait raison... comme tout le monde le sait, il n’y aura aucune revolution dans la rue, pas plus a l’assembléee, au senat ni nulle paryt ailleurs, le seul moyen de s’attaquer aux vrais causes de tous les diysfonctionnement c’est de forcer par le moyen le plus douloureux.... LES BANQUES !

            Demain, faites comme le dit Eric Cantona, ne laisser sur votre compte chaque mois que le montant de vos prelevements (avant que vous n’ayez annulé ceux qui sont de simples facilités), payez en liquide partout où cela est possible... vous ne paierez pas plus cher, et probablement vous faciliterez le travil des commerçants, vous diminerez leurs charges et frais de comptes....

            Je pense que c’est là où cela fait vraiment mal, souvenez vous la reaction epidermique de toute la classe politique et economique lorsqu’il a parlé de ça...
            3 mois comme cela... au quatrieme mois, apres que les 90 jours d’encours bancaires autorisés seront passés, le systeme sera a genoux, et des elections, des vraies vous seront proposées... a moins que la classe politique ayant senti le danger ait agit comme nous le souhaitons, dans le bon sens !!!

            ... et je ne vous dis pas a combien seront remunerés vos comptes d’epargnes, vous verrez alors le vrai prix de l’argent.... vous aurez des taux dignes du Cac40....


            • kemilein 22 septembre 2012 14:16

              «  »Aujourd’hui, l’urgence, elle est sociale et politique«  »

              saviez que politique c’est déjà social ?
              puisque social est relatif a la société et qu’un société étant composé (par définition) d’individualités, pour les y faire coexister il faut un façon de gérer les « volontés » de tout a chacun, c’est ainsi qu’on nomme la politique, c’est le processus de décision.
              donc de fait, le politique est déjà social.

              comment la Culture est devenu l’exclusive « art » et n’a plus rien avoir avec la culture (qu’on dit souvent péjorativement « populaire », c’est a dire arriéré -ce qui n’est pas si faut que ça-)
              aujourd’hui, et ceci est une construction orchestré depuis longtemps déjà, le social est circonscrit, restreint aux simples revendications braillardes dans les rues des grandes villes, ou encore dans la « civilité » (alors que civile signifie citoyen).

              le « social » comprend, et il serait temps de le comprendre, l’économie qui est la gestion des ressources nécessaire a la survie et a la vie (du collectif -qui soi dit en passant il nous est BEAUCOUP plus simple de vivre en communauté organisé que chacun dans son coin-), le politique qui est le processus (mécanisme) de décision au sein du groupe, mais aussi la sociologie et la psychologie.

              faire la distinction entre toutes les composante d’une ouvre (construction), ce qu’est la société,
              vous empêche d’en saisir sa forme globale.
              il appartient au « social », la société dans son entièreté d’investir et la politique et l’économie et sa sociologie et sa psychologie (qui sont tous et toutes façonnées par les contraintes, le milieu l’époque, etc).

              le terme société appel a la démocratie (dèmosarchie voir anarchie -autogestion-) appel au mutualisme de la production et a une égale répartition des ressources (égalitarisme)

              nous sommes en 2012 quand on regarde vos sociétés d’un point de vue extérieur, on se rend compte a quelle point l’humanité est d’une stupidité sans borne, archaïque et contre performante. Vos sociétés sont bâtis uniquement pour satisfaire la jouissanced’une minorité en faisant croire au grand nombre une chance égale d’appartenir aux 1% de privilégiés.


              • HELIOS HELIOS 22 septembre 2012 15:51

                et encore...

                NE TOUCHEZ PAS AUX RETRAITES !

                NON A LA RATIFICATION DU TRAITE EUROPEEN !

                LA POLITIQUE DE LA FRANCE NE DOIT SE FAIRE NI A LA BOURSE NI A BRUXELLES


                Soyez coherent mr Chalot.... maitriser ses retraites, decider d’un traité et reprendre en main nos decisions politiques... cela ne peut se faire qu’en reprenant l’autonomie que notre pays a perdu... et cela s’appelle « la souveraineté », celle que demande le FN (entre autres).

                Il faut choisir parfois le moindre mal, ranger quelques derisoires vanités au fond de sa poche, le mouchoir par dessus. Quand la redressement sera fait, nous verrons s’il convient toujours de parler d’Europe, d’immigration etc... la prochaine fois, evitez de voter pour ceux qui ne vous ecoutent pas et qui mettent sous coupe reglée notre pays, tous les jours, petit a petit, sans que ça se voit.


                • Michel DROUET Michel DROUET 22 septembre 2012 16:09

                  @ chalot

                  Il conviendrait de se battre pour un impôt sur le revenu que tout le monde paierait en fonction de ses revenus, cela éviterait ce genre de débat sur telle ou telle catégorie de Français, ainsi que sur des règles fiscales opposables aux nantis et aux pleutres qui choisissent l’exil fiscal.


                  • elec 42 elec 42 22 septembre 2012 18:25

                    la france,pays d’assistés et de chomeurs,demain qui pour payer les retraites ?


                    • corinnemahe 22 septembre 2012 19:49

                      On sait bien que Hollande a été élu pour faire passer la pilule du libéralisme sauvage ... Elle sert à ça notre gauche française : enrober le bonbon au poivre d’un vernis rose sucré !


                      • CHALOT CHALOT 22 septembre 2012 20:10

                        Kemilein !
                        Tout est dans tout ou presque.
                        Le social renvoie au mouvemùent social qui de mobilise pour la défense de ses revenus, des services publics...en fonction de son champ
                        Le politique c’est tout ce qui tourne autour du changement de régime ou de la gestion de ce régime.
                        Les deux sont liés, certes mais dans les têtes la séparation existe.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès