Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Les seniors, la clé des municipales ?

Les seniors, la clé des municipales ?

Pierre Desproges disait " L'adulte ne croit pas au père Noël. Il vote" et les seniors votent massivement et sont un électorat très recherché pour les prochaines élections. Michèle Delaunay, Ministre des Personnes Âgées pense que les seniors seront la "clé" des municipales. Alors rentrons un peu dans l'analyse et les futures prévisions électorales d'un vote pas si homogène que cela :

"La cible électorale future ne sera pas les jeunes mais les vieux" ce n'est pas nous qui le disons mais les principaux analystes politiques. En effet, pour les prochaines élections municipales, les seniors représenteront 18% de l'électorat et en 2030, ce chiffre montera à 30% ! Et si l'on prend le pourcentage des suffrages exprimés, il se montait l'année dernière pour les présidentielles à plus de 31%. Les plus de 60 ans sont une tranche d'âge qui vote massivement et ils jouent massivement le jeu de la démocratie. En moyenne, les seniors votent 13% de plus que les autres catégories de la population. 

Mais l' électorat senior est assez hétérogène et les femmes sont surreprésentées (19% de femmes contre 14% d'hommes dans les plus de 65 ans). Il est de bon ton de dire que les seniors sont majoritairement conservateurs mais cette représentation électorale est-elle si vraie ? Est-elle encore d'actualité ? Retour sur les analyses des derniers suffrages :

-au premier tour de la dernière présidentielle, les seniors ont voté à 11,2% pour Marine Le Pen (contre 18% pour l'ensemble de la population) 

-Nicolas Sarkozy a reçu 43,7% des voix des plus de 60 ans.

-Les seniors ont voté à 32% pour François Hollande.

Pour le second tour, 54,1% se sont tournés vers Nicolas Sarkozy et 45,9% pour le Président actuel.

Mais ces chiffres sont à prendre encore une fois avec des pincettes et il faut aussi prendre en compte les spécificités locales. Par exemple dans les Alpes de Haute Provence, les seniors au deuxième tour ont voté à 51% pour François Hollande et en Ariège terre radicale socialiste 64% des seniors ont porté leurs voix sur le candidat socialiste.

En comparant avec les précédentes élections présidentielles, on s'aperçoit que Nicolas Sarkozy a perdu 5% passant de 59% à 54%. L'image d'un vote conservateur des seniors est à minorer, car les seniors constituent une population très disparate. Le vieillissement de la population n'induit donc pas majoritairement et mécaniquement un vote à droite. Ce qui est surprenant c'est pour l'instant le peu d'impact des thèses du Front National sur les seniors. En effet, seulement 11% des seniors ont voté Marine Le Pen, visiblement effrayés par une thèse première de ce parti : la sortie de l'euro. Et pour la petite anecdote, l'ancien bâtiment du FN a été transformé en résidence pour senior ! Est ce le début d'un changement de vote ? Les élections de mars prochain le diront. D'ailleurs et c'est vraiment d'actualités, le Ministère des Personnes Agées vient de faire passer une note détaillée à François Hollande s'inquiétant d'une désaffection possible de l'électorat senior qui se dirigerait de plus en plus vers le Front National ! Les retraités sont quatre fois plus nombreux qu'il y a 10 ans à choisir le parti de Marine Le Pen alors pour certains conseillers, il est urgent de ne pas se mettre les seniors à dos. Cependant, la réforme des retraites qui va pénaliser fortement les seniors n'est surement pas le bon chemin à prendre...

Surtout que dans les nouveaux retraités apparaissent des pro-mai 68, des bobos et des personnes pour qui la religion est moins présente dans leur vie. Comment arriver à satisfaire tous les seniors dont certains ont une retraite de misère et d'autres héritiers des Trente Glorieuses ? Les aspirations changent et les votes aussi.

Concernant les prochaines élections, les futurs candidats devront tenir compte de ce postulat mais aussi, en raison du vote massif des seniors, tenir compte de leurs aspirations. Comment être en adéquation avec ce "pactole électoral" que sont les seniors ?

-Les seniors ne sont pas égoïstes et s'inquiètent de l'avenir de leurs petits-enfants. Ils voient plus loin que leur simple intérêt corporatiste et se préoccupent aussi de l'évolution à long terme de la société.

-Non les seniors ne sont pas tous conservateurs, la preuve : 42% des seniors pensent qu'il faut transformer en profondeur la société. Voilà un résultat bien loin des idées reçues. Les plus de 60 ans désirent le changement à condition que les valeurs qui fondent notre société soient maintenues.

-La question de la sécurité est importante mais elle n'est plus prioritaire, seulement 20% des seniors veulent que la politique mette l'accent en priorité sur ce point-la. 

-La qualité de vie est primordiale pour les seniors à 72% et les questions d'environnement les passionnent pour 32% d'entre eux. Un monde sain et bon, voilà un slogan tout trouvé !

-Les seniors vont être très attentifs à deux réformes majeures du quinquennat : les retraites et la dépendance. Et en filigrane, une question va se poser : pour la première fois de notre histoire récente : les retraités vont-ils être mis à contribution notamment avec l'alignement de la CSG vers le taux normal ? La réforme de la dépendance va t-elle signifier plus d'impôts ?

- Il va falloir que les candidats soignent et bichonnent les associations sociales ou culturelles. Regardez un peu les bénévoles et vous verrez que la plupart ont les cheveux blancs ! 

Les seniors sont un électorat incontournable et pourtant peu de candidats s'en préoccupent ! Faute morale ou faute politique ? 


Moyenne des avis sur cet article :  3.29/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • gogoRat gogoRat 17 février 2014 16:08

    « 42% des seniors pensent qu’il faut transformer en profondeur la société »

     42 % de prétentieux !
     Espérons que les 58% complémentaires s’attachent avant tout à être attentifs aux convictions d’autrui, à leurs propositions ou doléances, à la ’volonté générale’, afin de faire prévaloir une justice démocratique ... à penser avec les autres plutôt qu’à vouloir penser pour les autres !


    • epicure 17 février 2014 18:03

      Oui justement penser avec les autres c’est vouloir des changements profonds da,ns la sociétés, car quand on est attentifs aux opinions d’autrui, à la volonté générale, on ne peut pas accepter, tout ce qui se fait au détriments du plus grand nombre pour le profit de quelques uns, ni les discriminations arbitraires .
      Quand on veut faire valoir une justice démocratique on demande forcément plus d’égalité de traitement pour chacun, et et lois règles qui tiennent compte de la situation de tous et non des règles déterminées par des institutions non démocratiques à une époque où la justice et al démocratie n’étaient pas dans l’air du temps.


    • gogoRat gogoRat 17 février 2014 18:55

      Avec les autres c’est d’abord prendre la mesure de ce qu’ils ont à exprimer, sans présumer que l’on sait déjà ce qu’ils veulent ou souhaitent (i e : Sans se contenter d’interpréter des sondages, scrutins ou non-votes ...)
       en pensant à ce Baltasar Gracian y Morales qui disait :
      « Le premier signe de l’ignorance c’est de présumer que l’on sait »


    • Oursquipense Oursquipense 17 février 2014 16:09

      A chaque fois que j’entends « senior » je vois mentalement soit un sportif adulte, soit un Mexicain avec un énorme chapeau qui sommeille au soleil, soit un personnage masculin de la série télévisée « Zorro ». Cette dénomination me fait hurler de rire lorsqu’elle est censée représenter autre chose. Désolé de cette intrusion, je ne sais pas trop pourquoi je tenais à écrire cela !


      • LE CHAT LE CHAT 17 février 2014 16:17

        le FN n’ayant pas de mairies actuellement ne peut faire voter les pensionnaires des maisons de retraite selon sa volonté , ce que font ses concurrents UMPS ;

        cela explique le faible taux de vote FN chez les alzheimer ...

        • Dwaabala Dwaabala 17 février 2014 21:50

          Pas mal trouvé.


        • foufouille foufouille 17 février 2014 16:19

          « ils jouent massivement le jeu de la démocratie. »

          PSOUMP ?


          • jef88 jef88 17 février 2014 17:31

            « Ce qui est surprenant c’est pour l’instant le peu d’impact des thèses du Front National sur les seniors. »
            l’extrême droite au pouvoir ?
            cela vous dit il quelque chose ?
            les seniors se souviennent des partis d’extrême droite au pouvoir !
            il remarquent aussi que notre démocratie UMPS est en train de sombrer ! l’épisode du conseil d’état quelques heures après un jugement les a scandalisés ! ! !
            c’est pour cela qu’ils dédirent changer en profondeur la société .......


            • epicure 17 février 2014 18:20

              Effectivement plus de 60 ans c’est ceux qui sont nés avant 1953 donc qui ont connu au moins la guerre d’Algérie et l’OAS, , si ce n’est la guerre mondiale.
              S’ils ne sont pas trop amnésiques ils doivent se souvenir que le FN a été fondé par des « anciens » de l’OAS, des nostalgiques des idées de vichy, des antisémites etc.....
              Ce que les moins de 20 ans ne peuvent pas forcément savoir.

              Et puis c’est aussi la génération qui a fait mai 68, puisque les étudiants de cette années là devaient être nés au plutôt vers 1951 (sauf les plus précoces), donc plus orienté vers les libertés individuelles, le désir d’améliorer la société d’abord pour eux puis pour leur famille, ce qui explique aussi les 42% désirant un profond changement de la société.
              C’est une génération qui a grandit avec les trente glorieuses, puis la libération de mai 68, c’est donc une génération pour qui les notions de progrès veulent dire quelque chose.
              Ceci pourrait expliquer pourquoi les séniors sont moins conservateurs que ce que l’on pourrait s’attendre.

              D’un autre côté c’est la catégorie la plus religieuse, la plus pratiquante, celle qui a surtout tout à perdre et peu d’espoir pour eux même dans le futur proche. Ce qui fait qu’on retrouve les tendances conservatrices des séniors. ( mais ceci ne s’applique pas forcément aux mêmes individus )


            • JL JL 17 février 2014 18:27

              ’’C’est une génération qui a grandit avec les trente glorieuses, puis la libération de mai 68’’ epicure ;

              Quelle libération, svp ? Nous étions occupés, en 68 ? J’en tombe des nues ! Occupés par qui, donc ?


            • epicure 18 février 2014 03:16

              la libération sociétale, des mœurs, le début de la libération pour les femmes, la fin de la soumission au vieux monde patriarcal pour la jeunesse. En fait mai 68 cela a été par les étudiants la cristallisation d’un phénomène qui avait lieu depuis plusieurs années, qui ressortait dans les chansons la musique de la jeunesse.
              Mai68 à ce niveau c’est un peu comme la prise de la bastille pour la révolution, un moment symbolique , mais ni le début , ni la fin de la révolution en cours ( pas toute à fait finie au fond ).

              C’est cette même révolution qui fera que le FN créé quelques années après, pourra accepter une femme à sa tête parce que le gros du parti dans les années 2000 a été influencé par mai 68, même s’ils ne s’en sont pas rendu compte, parce que vu les idéologies des fondateurs, à l’époque cela aurait été impensable. Même sarkozy a été influencé par mai 68, rien que son parcours intime en est la preuve, mais lui c’est un peu la caricature des excès de l’héritage de 68, pourtant il voulait défaire mai 68.
              Donc oui il y a bien eu modification des mentalités sur les rapports entre les sexes, pour la jeunesse des deux sexes dans toute la société,qui ont fait sauter des carcans culturels , et ce sur tout le spectre politique. Donc oui on peut parler de révolution et de libéralisation.


            • JL JL 18 février 2014 09:03

              epicure, ce que vous dites relève de la légende. Vous aviez quel âge en 68 ?


            • JL JL 18 février 2014 16:44

              Ce que patriote décrit si bien dans son post ci-dessus n’a aucun rapport avec mai 68, mais tout çà voir avec un demi siècle de décervelage quotidien des enfanst et leurs parents devant la télé.

              A ce jour, un ado a déjà assisté à plus de mille meurtres. Merci les télé commerciales ! Ce qui m’étonne c’est au contraire la capacité des jeunes générations a résister aussi bien à tant d’horreurs.


            • JL JL 18 février 2014 19:02

              patriote,

              je préfère qu’on se vouvoie.

              J’avais 25 ans en 68, je crois savoir de quoi je parle. Vous aviez quel âge ?


            • JL JL 18 février 2014 19:39

              C’est de la bêtise de dire que c’est mai 68 qui est responsable de ceci de cela.

              Mai 68 ce n’est qu’un épiphénomène.

              Un épiphénomène désigne ce qui se surajoute à un phénomène sans exercer sur lui aucune influence1. Autrement dit, c’est une manifestation pure, un aspect ou une apparence particulière d’un phénomène sous-jacent, et non une manifestation possédant une réalité indépendante capable d’exercer une rétroaction sur le phénomène qui lui a donné naissance.


            • Rincevent Rincevent 17 février 2014 19:06

              Dans une petite ville comme la mienne, vu le peu de renouvellement de la culasse politique, les seniors ont un avantage certain : ils connaissent bien les candidats, pour certains ils sont même allés à l’école avec !


              • Dwaabala Dwaabala 17 février 2014 21:52

                Une catégorisation et une analyse intéressantes.


                • Blé 18 février 2014 08:05

                  Je fais parti de cette catégorie de gens que l’on nomme « sénior ».

                  Je travaille depuis 1965 et pourtant parce que j’ai élevé des enfants, je travaille encore car élevé des enfants pour le patronat ce n’est pas du travail « rentable ». Je parle de ma place, c’est à dire d’une modeste travailleuse qui espérait à 18 ans en 1968 que le mur de Berlin tombe, que Franco soit renversé, que le Portugal connaisse enfin la démocratie, que les colonels grecs foutent la paix aux grecs, que les S d F trouvent un logement, que les familles aient enfin un logement décent, que le cancer soit éradiqué, que dans les pays du tiers monde les gens mangent à leur faim et ne soient plus sous le joug de petits maîtres qui s’en mettent plein les poches, etc...

                  J’écris tout cela pour signifier que nous allons vers une régression sociale et civilisationelle grave en France mais pas seulement. Les étasuniens ont toujours rêver d’avoir la France sous leur coupe (je parle des banquiers) dès les années 1900 et bien nous y sommes, Hollande l’a fait. Bientôt la privatisation des routes nationales en plus des autoroutes va mettre du beurre dans épinards des rentiers.

                  Les personnes de mon âge ne sont pas aveugles. Je crains effectivement pour l’avenir de mes petits enfants mais pas seulement je crains pour tous les enfants et petits enfants de France et de l’ Europe qui appartiennent à la classe des travailleurs salariés, artisans petits patrons, etc... .

                  Quand les banques gouvernent (comme actuellement), ce sont toutes les populations qui n’ont que leurs bras et leur tête pour vivre qui sont considérés comme « une ressource » au même titre que n’importe quel matière première.


                  • zygzornifle zygzornifle 18 février 2014 08:15

                    Senior de 58 ans bientôt en fin de droit donc 4 ans sans ressources pour arriver à une retraite minimum vieillesse , oui je vais tout faire pour balayer ce gouvernement de Fauxcialiste et tout faire pour ne pas que le précédent réoccupe la place encore tiède ...... UMP-PS ce sont les mêmes, ce sont des déshumaniteurs ....


                    • claude-michel claude-michel 18 février 2014 11:43
                      Les seniors, la clé des municipales ?...Ce sont les urnes qui ont la clé... !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

seniorenforme

seniorenforme
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès