Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Les sujets qui intéressent les Français pour la présidentielle

Les sujets qui intéressent les Français pour la présidentielle

Quels sont les thèmes qui vont servir de motivation première pour le vote des français à la présidentielle ?

Pas vraiment de surprise en voyant en première position avec 50% la lutte contre le chômage.
 
En 2007, ce chiffre n'était que de 44%.
 
Viennent ensuite l'amélioration du pouvoir d'achat et puis l'école et l'enseignement.
 
Etrangement, l'amélioration du pouvoir d'achat baisse de 2 points avec 34%, mais en ce qui concerne l'enseignement, nos compatriotes sont de plus en plus inquiets, puisque cette préoccupation fait un bond de 5 points (34%).
 
Parmi les sujets en progression, on notera "La politique fiscale, les impôts et les taxes", qui augmente de 4 points avec 24% et "l'avenir des services publics" (12%, +5%).
 
On s'aperçoit que dans cette période de crise l'écologie est relégué au second plan, puisque la protection de l'environnement est en net recul, (-11 points) , avec seulement 16%.
 
Mais il y a deux autres thèmes qui sont également en net retrait, deux thèmes dont Nicolas Sarkozy a usé et abusé depuis des années au point d'en avoir peut-être blasé les français.
 
Il y a tout d'abord la lutte contre l'immigration clandestine qui recule de 5 points avec 12%.
 
Mais plus grave pour notre Président, la lutte contre l'insécurité n'est plus du tout une priorité pour les français, puisqu'elle recule de 12 points avec 15%.
 
Il faut peut-être voir dans ce dernier chiffre, la déception de beaucoup de nos compatriotes qui ont trop cru en 2007 que Nicolas Sarkozy allait à lui seul régler ce problème.
 
Face à l'échec retentissant de l'ancien ministre de l'intérieur, les électeurs se disent peut-être qu'on ne peut décidément rien contre ce sujet, et que c'est en apportant des solutions sur d'autres thèmes (chômage, enseignement, services publics) que l'insécurité baissera.
 
Au regard de ce sondage on a tout de même le sentiment que le Président de la République est à coté de la plaque pour le moment.
 
En effet il persiste et signe avec l'immigration et l'insécurité, alors que ces préoccupations ne sont plus des priorités pour les français. Et à l'inverse, en voulant stigmatiser les chômeurs il se trompe de combat, puisque les français ont très bien compris qu'ils peuvent se retrouver licenciés plus facilement en période de crise, et que si cela se produit il leur faudra lutter pour retrouver un emploi, mais surtout contre un pouvoir qui ne leur fera aucun cadeau.
 
Sondage TNS Sofres réalisé pour Dimanche+/Canal+.
 
Source : lepoint.fr

Moyenne des avis sur cet article :  4.4/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • Lolo Le Caid 13 février 2012 14:26

    En effet, en s’entêtant à vouloir agiter les thèmes qui lui sont chers (notamment l’immigration et la sécurité), le président sortant incarnera surement l’immobilisme et la régression et se dirige fatalement vers une défaite historique… 


    • rosemar rosemar 13 février 2012 14:42

      Bonjour,Fatizo

      Enfin ,les français semblent bien percevoir, à travers ce sondage,toute l’importance de l’enseignement qui a été mis à mal par ce gouvernement !L’éducation,c’est l’avenir d’une nation !Il serait temps d’en prendre conscience...
      Très bonne journée !

      • fatizo fatizo 13 février 2012 18:18

        Bonsoir Rosemar , 

        Il va aussi falloir qu’ils comprennent que les profs doivent être respectés , par les élèves mais aussi , ou surtout , par les parents .
        Bonne soirée à vous .

      • Giordano Bruno 13 février 2012 15:40

        J’imagine que les questions à ce sondage étaient fermées.

        Pouvait-on répondre la création monétaire ou la puce RFID ou la démocratie par exemple ? Si ce n’est pas le cas, ce sondage ne vaut rien.


        • Lucsaint Lucsaint 13 février 2012 16:25

          A questions bidon réponses bidon.
          Par exemple : que veut dire aujourd’hui « l’insécurité » ? Plus rien.
          Bien sûr que les gens se sentent concernés, mais ils vivent désormais avec. Ils ont intégré cette notion d’insécurité. Mais il va y avoir un retour de bâton.
          Car cette « insécurité » ne provient plus que des seuls voyous : police dévoyée qui traque l’automobiliste tandis que monte le taux des agressions physiques, vols et cambriolages, que montent les communautarismes en tous genres, et que rien n’est fait pour contrer l’évasion fiscale ou les fraudes aux caisses sociales. Pendant ce temps-là, festival d’affaires glauques et de mensonges des politiques des deux bords, banquiers fous, patrons rapaces, journalistes aux ordres avec liberté d’expression drastiquement réduite, empilement des lois scélérates et des contraintes, flambée absurde du coût de la vie... 
          Bref, au-delà de « l’insécurité », on est plutôt dans l’exaspération au quotidien. Un fort sentiment qui aura pour conséquence N°1 de faire gicler l’actuel président, dont l’agitation, les postures autoritaires et les slogans bidon (la « république irréprochable », le « nettoyage au Karcher »...) ne peuvent plus masquer que la « sécurité » (dans son ensemble) est en réalité le chantier le plus foutraque de cette République.

           


          • fatizo fatizo 13 février 2012 18:20

            Vous êtes dans le vrai !


          • OMAR 13 février 2012 16:30

            Omar 33

            Bonjour Fatizo.

            Les sujets que la droite et son extrême veulent faire intéresser aux français :

            -Immigration.
            -Islamistes.
            -Banlieues
            -Insécurité.
            -Halal.
            -Terrorisme.
            -Turquie.
            -Foulard.
            -Blacks,etc...

            Et quand ces thèmes deviennent surannés, hé bien ils les remplacent par :
            .
            -Burqa.
            -Prières des rues.
            -Excision.
            -Iran.
            -Polygamie.
            -Mosquées,
            -Lapidation. etc...

            C’est avec ces sujets que l’UMP et le F. Haine, par exemple vont répondre aux besoins des français en matière d’emploi, de santé, d’éducation, de logement, de pouvoir d’achat.

            Demandez à Mr. C. Guéant un emploi et il vous répondra :civilisation...


            • fatizo fatizo 13 février 2012 18:22

              Il est vrai que ces gens nous trouvent toujours quelque chose , et pas des plus digne .


            • epicure 13 février 2012 19:51

              Peut être aussi que pour beaucoup, le risque de perdre son emploi, de voir son pouvoir d’achat baisser ,ou de voir l’avenir des enfants compromis, est plus important que celui de se faire voler ou agresser dans la rue.

              Il ne pourra pas refaire une campagne en criant sécurité, sécurité, après 10 ans de commandes directes ou indirectes de la sécurité à la tête de l’état, il n’a plus d’argument pour se poser en défenseur irréprochable de la sécurité.


              • fatizo fatizo 13 février 2012 20:00

                Vous avez raison , en temps de crise il y a d’autres priorités , et puis comme vous le dites vu son bilan , sur ce sujet comme sur les autres .


              •  C BARRATIER C BARRATIER 13 février 2012 20:30

                Bonne nouvelle. La manipulation de l’opinion publique a donc des limites....Effet boomerang.....SARKO et LE PEN n’ont pas de solution de rechange ! Je savais que l’on affaiblit toujours ce que l’on exagère...Et Michel SERRES nous en dit plus, voir dans la table des news :

                « Manipulations de l’opinion publique échec et tournant ? »

                 

                 http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=126


                • Thérèse Leduc 14 février 2012 07:27

                  Malheureusement les jours précédant l’élection c’est le thème de l’insécurité qui restera dans les esprits comme toujours... Un sale fait divers juste avant le premier tour serait inespéré pour certains... Ne tombons pas dans le panneau


                  • YVAN BACHAUD 14 février 2012 09:19

                    La question suivante n’était pas proposée quand on demande aux Français leurs priorités

                     Souhaiteriez-vous pendant les 5 ans qui vont suivre les élections pouvoir reprendre la parole en imposant un référendum pour abroger des lois injustes et en proposer de nouvelles ?

                    Peut-être parce que plus de 82% des Français sont POUR…

                    C’est le seul moyen pour que les promesses soient tenues ou soumises au peuple.

                     

                    Sur RMC il y a deux jours les auditeurs ont répondu NON à 98% 3 les hommes politiques sont-ils à la hauteur ?

                    Il est donc plus que temps que les 45 millions de citoyens puissent élaborer des propositions de réforme et puissent les soumettre au peuple SI la majorité refuse de les adopter en l’état..

                     En Suisse sans manifestation de rue le peuple par RIC , a le 07 MARS 2010 voté 73 % OUI à l’abrogation d’une loi de décembre 2009 qui allait baisser les retraites..

                     L’URGENCE AUJOURD’HUI 

                     Que tous les DEMOCRATES ouvrent les yeux et se présentent aux LEGISLATIVES comme candidats ou suppléants pour EXIGER le RIC .

                     Il faut utiliser ce porte-voix . C’est  GRATUIT

                    Voir www.ric-france.fr

                     Rappel : Sondages sur le référendum d’initiative citoyenne.

                     - 82 % des Français souhaitent « pouvoir lancer des référendums sur les sujets de leur choix.. »  ( Sofres pour « Lire la politique » du 12 mars 2003).  

                    - 88 % des Français pensent « qu’il faudrait faire un Référendum si un nombre élevé de gens le demandent » p. 112 dans « La Démocratie à l’épreuve » Gérard Grunberg (Presse de Sc-Po)


                    • Thérèse Leduc 14 février 2012 21:14

                      Si vous commencez à citer RMC on ne va pas s’en sortir... :=))


                      Gilbert Bourdin la Référence smiley

                    • Yvance77 14 février 2012 09:48

                      Salut,

                      Si ce type de sondages se multiplient, et si les résultats se regroupent, cela ne voudra qu’une seule chose :

                      - que toutes les préoccupations de France et de Navarre qui sont pointées, sont les signes patents de l’échec de la politique libérale (type UMPS).

                      Par conséquent, il serait urgent de trouver d’autres voies de gouverner la nation.


                      • Tipol 14 février 2012 12:58

                        Les riches ont une propension à vouloir s’occuper de gérer les pauvres et à leur expliquer comment ils doivent vivre sans rien.
                        Qu’on crée donc une agence des riches gérée par les pauvres et un parlement législatif et un exécutif de l’abbé Pierre et Mère Térésa, pour s’occuper des profits des entreprises et des banques.
                        Qu’on montre bien aux Français que les entreprises, les banques, les ultra-riches, et les gros propriétaires s’échappent de leur participations citoyennes à tous les étages.


                        • Alexis_Barecq Alexis_Barecq 14 février 2012 13:06


                          Du pain.
                          Du vin.
                          Des jeux.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès