Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Les valeurs, talon d’Achille de Manuel Valls

Les valeurs, talon d’Achille de Manuel Valls

Chouchou des médias Manuel Valls était l'invité jeudi soir de l'émission politique Des Paroles et Des Actes (DPDA). Une prestation en demi teinte où la revendication d'une ligne politique réaliste et efficace s'est cassée les dents sur la faiblesse de son socle des valeurs.

Pour tout homme politique qui aspire aux plus hautes fonctions, le passage dans une grande émission politique constitue un rite initiatique. Manuel Valls ne manque ni de plan de carrière ni de plan de communication. La présence dans son sillage de Stéphane Fouks président de l'agence EuroRSCG et ancien conseil de DSK, confirme son côté prometteur. Comme le résume si bien Eric Cantona, "quand les mouettes suivent le chalutier, c'est qu'elles pensent que des sardines seront jetées à la mer".

Mais peu importe finalement l'ego légèrement surdimensionné du ministre de l'intérieur. Manuel Valls s'aime et c'est finalement mieux ainsi. Il ne suffit pas toutefois d'accrocher le portrait de Clemenceau dans son bureau pour être le nouveau Tigre. Le côté félin est pourtant omniprésent. Toujours apte à ronronner quand on le caresse, capable de faire patte de velours avec la droite et de donner un coup de griffe à la gauche archaïque, Valls à peut être du chien mais il a surtout du chat. Cet animal domestique qui vient au moment du repas se frotter dans les jambes pour quémander, poliment, quelques croquettes.

Avec une réelle dextérité le ministre de l'intérieur a ainsi réussi le tour de force d'afficher sa loyauté envers le chef du gouvernement sans pour autant désavouer frontalement le ministre du redressement productif. Rocardien sous Rocard, Jospinien sous Jospin, Ségolèniste le temps de la campagne présidentielle perdue de 2007, Valls est aujourd'hui le plus Hollandais des membres du gouvernement. Comme son nouveau mentor, Valls revendique une forte capacité d'adaptation, un côté caméléon qu'il préfère désigner par le terme de pragmatisme. Exemple avec les 35 heures dont il fût "très fier" avant de les pourfendre, réalisme et efficacité obligent.
 

Sur le dossier Florange, l'ancien maire d'Evry a livré une analyse des plus froides, typiquement technocratique. "Il s'agit de regarder le monde tel qu'il est (...) il faut des solutions réalistes, efficaces, il n'y a pas de place pour le romantisme", a-t-il indiqué. Quelle chaleur, quelle compréhension attendre d'un homme qui à 50 ans n'a jamais eu d'activité professionnelle en dehors de la politique ? Valls, incarne à cet égard, quelles que puissent être ses qualités personnelles et humaines, un socialisme de salon, désincarné, coupé du terrain, des souffrances des hommes et des femmes qui se cachent derrière les chiffres et les statistiques.

Reste une question lancinante, en filigrane de toute l'émission d'hier soir. Peut-on incarner la nouvelle gauche et l'avenir du PS en se baignant idéologiquement dans les eaux de la droite ?

Si Valls ne se distingue de la droite ni sur les questions de sécurité, ni sur les questions d'immigration et encore moins sur les questions économiques - "Il faut de la souplesse, il faut de la flexibilité" en matière économique a-t-il indiqué – que reste-t-il ?

Dans le doute et le brouillard, il faut toujours revenir aux fondamentaux, aux valeurs. La confrontation avec les idées du Front National était donc attendue.

Las, force est de constater que l'échange avec Marine Le Pen a tourné à l'avantage de cette dernière. Le ministre de l'intérieur s'est fait totalement débordé par une dirigeante frontiste, pourtant mauvaise, qui aura réussi à clouer le bec de son interlocuteur par une citation tronquée et détournée de René Cassin, l'un des auteurs de la déclaration universelle des droits de l'homme de 1948.

Un homme sans valeurs est un homme sans racines et sans boussole. Faute de culture politique et historique, faute d'épaisseur peut être, Manuel Valls a été incapable de désamorcer la bombe à neutrons du FN qui repose sur la confusion des idées et des valeurs.

Le pire c'est que la plupart des observateurs considèrent que Valls a réussi médiatiquement sa prestation alors qu'elle a été indigente idéologiquement. Plus que jamais, entre désunion à droite, désillusions et manque de fond à gauche, le FN a un boulevard devant lui.


Moyenne des avis sur cet article :  4.57/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

31 réactions à cet article    


  • latortue latortue 7 décembre 2012 11:05

    tronqué détourné voila les deux citations je ne vois rien de détourné ?? c’est vrais l’une n’est pas la copie conforme de l’autre mais le sens du texte est le même .

    les limitations des droits fondamentaux dictés par les justes exigences de l’ordre public et du bien-être dans une société démocratique peuvent se trouver en fait plus rigoureuses vis-à-vis de l’étranger que du national. On ne saurait donc considérer que le progrès vers l’universalité dont témoigne la Déclaration, conduise à l’uniformité du régime de l’étranger et du national.



    Une société démocratique peut instaurer des limitations des droits fondamentaux dictées par de justes exigences de l’ordre public et du bien-être, plus rigoureuses pour les étrangers que pour les nationaux. On ne saurait donc considérer que le progrès vers l’universalité dont témoigne la Déclaration conduise à l’uniformité du régime de l’étranger et du national.


    http://www.ipolitique.fr/archive/2012/12/06/citation-rene-cassin-preference-nationale.html


    • Connolly 7 décembre 2012 13:42
      Elle est tronquée, voire détournée, au sens où elle ne fait mention du passage qui suit, lequel le pondère grandement. D’où la malhonnêteté intellectuelle dont fait preuve MLP.

      « La reconnaissance à tout être humain, fût-il étranger, d’un minimum imposant de droits fondamentaux, constitue néanmoins la base d’un nouveau droit commun international. C’est un levier favorable à la réduction de l’inégalité de l’étranger. À son tour, ce 
      jus gentium renouvelé est inconciliable avec le système si longtemps triomphant qui réservait aux seuls États la qualité de sujet de droit international. Il postule l’admission de l’homme au rang de membre direct de la société humaine universelle et de sujet direct du droit régissant cette société. »

    • clostra 7 décembre 2012 14:51

      Comment vouliez-vous avoir une riposte sur ce sujet, alors que sur le territoire de la Communauté d’Agglomération Evry Centre Essonne hier, par 0+C des personnes - roms il faut le préciser, alors que dans le charabia servi hier par cet anticommunautariste convaincu il était cependant de bon ton d’introduire dans les statistiques de la délinquance des données communautaires - ont été traînées dans la boue au sens littéral par des policiers leur demandant leurs papiers pour leur délivrer une OQT, et que l’Eglise menace de porter plainte contre le Maire de Ris Orangis qui refuse de scolariser deux enfants...

      Non vraiment, la Loi n’intéresse pas ce républicain convaincu qui « fait son tour » à Evry assez souvent finalement !


    • clostra 7 décembre 2012 15:08

      J’ai honte pour la Fédération Française de Rugby qui prône des valeurs d’universalité...

      et fait chanter à des enfants de très beaux couplets sur :

      « Plus vaste qu’un état c’est un état d’esprit »

      http://www.lerugbyadelavenir.fr/actualites/j-2-retour-sur-une-ferveur-populaire-et-un-hymne/

      J’ai honte pour Pierre Barouh

      http://www.leparisien.fr/essonne-91/audio-pierre-barouh-offre-un-hymne-au-grand-stade-18-04-2012-1960364.php

      http://www.ffr.fr/index.php/ffr/rugby_francais/projet_stade

      Messieurs de la FFR, je crains que les persécutions particulièrement honteuses dont sont victimes de pauvres européens « parqués » sur ce terrain qui désormais vous appartient, ne le soient pour satisfaire des gloutons venus manger dans votre main.


    • Connolly 8 décembre 2012 18:54

      « C’est un levier favorable à la réduction de l’inégalité de l’étranger ».


      La citation date de 1951...

    • ZEN ZEN 7 décembre 2012 11:24

      Faute de projet politique clair et courageux, on se réfère aux « valeurs »
      Ça ne mange pas de pain...


      • L'Auvergnat L’Auvergnat 7 décembre 2012 11:37

        La HONTE était de retour sur un plateau télé.............

        Je me pose une question : est-elle bête ou le fait elle exprès ?

        La « blondasse » fera une vilaine morte !!!!!!!!!!!!!!!!!!


        • Cocasse Cocasse 7 décembre 2012 11:40

          Le discours de valls était d’un creux désormais coutumier des divers UMPS-modem-EELV, du blabla pour ne rien dire. Le ronronnement déglingué de sa voix nasillarde déblatérant les habituels poncifs mensongers et édulcorés donnait envie de dormir.


          Les journalistes de fin d’émission méritent une médaille de la collaboration !

          FOZ avec « ouh ! » sa question embarrassante : « valls ne sourit pas » ! Ça c’est une vrai question piège sur un sujet profond ! Zou, un quart d’heure là dessus. 20 ans de journalisme pour arriver à ça. J’ai cru halluciné.

          Pour le reste de ce passage entièrement dédié au cirage de pompe et à la pompe de queue du ministre, on avait le sérieux sentiment que la totalité des questions-réponses avaient été préparées à l’avance, en toute connivence.

          • Thorgal 7 décembre 2012 12:56

            Ces baltringues bourrés d’ambition personnelles n’ont aucune place dans ce qui leur sert de cervelle pour nourrir une vision politique sensible et humaine. Ca n’a rien à faire avec le pouvoir et pourtant, ca le détient. Quelle connerie ...


            • Gemini5 Gemini5 10 décembre 2012 11:41

              Ces baltringues bourrés d’ambition personnelles n’ont aucune place dans ce qui leur sert de cervelle pour nourrir une vision politique sensible et humaine. Ca n’a rien à faire avec le pouvoir et pourtant, ca le détient. Quelle connerie ...

              Salut Thorgal,
              Le problème c’est que les qualités nécessaires à la conquête du pouvoir sont très différentes, et même à l’opposé de celles qui sont nécessaires à son exercice (vertueux)


            • Claude Claude 7 décembre 2012 13:09

              Il n’a pas répondu aux questions de MLP et notamment au sujet de l’afflux de nouveaux immigrés et de l’impact économique et social de ces nouveaux arrivants.
              Pour ma part je n’ai entendu aucunes paroles de haine, contrairement à la désormais habituelle réponse de tous ceux qui ne savent pas comment argumenter face aux questions dérangeantes de Marine.
              J’attends toujours un débat avec de vrais échanges d’arguments. Marre des clichés et des invectives !


              • Cocasse Cocasse 7 décembre 2012 13:45

                Et puis le ministre dit que désormais, il a « agit pour défendre la laïcité ».

                Ha bon ?!
                Peut être qu’une petite excursion rue des poissonnières ce vendredi permettrait d’en rendre état...
                MLP a manqué la réplique, les prières de rue continuent sous le règne de ce ministre qui « fait respecter la laïcité »...
                Mais on a bien compris qu’il ne souhaitait pas donner de réponses, un peu de contorsion et d’esquive, simplement. Assez habile d’ailleurs. A l’avenir, MLP devra mieux se préparer face à ce type de sofiste.


              • joelim joelim 7 décembre 2012 13:36

                J’ai bien rigolé devant ce titre : « Valls-Le Pen : le débat fut moins agité que prévu » en Une de Google-Actus. smiley Normal qu’ils se respectent : ils ont au fond les mêmes valeurs.


                • Tang Tang 7 décembre 2012 13:41

                  le FIS est une organisation terroriste armée qui a causé la mort de dizaines de milliers de civils en Algérie (attentats, enlèvement, tortures, etc…).

                  Lorsque le régime Algérien a mis fin à la guerre civile, il a fait passer une loi d’amnistie. Cependant, les Algériens avaient tant souffert des exactions de ces islamistes radicaux que des assassinats de représailles avaient lieu chaque jour.

                  Alors, bonne con.ne, dans les années 90, la France a accepté de recevoir 10.000 algériens du FIS pour qu’ils aient la vie sauve. Ils sont venus ici, se sont installé et c’est depuis que la France compte des réseaux structurés de jihadistes islamistes et que la chiasse verte s’étend sur le territoire.

                  Voilà la vérité : elle a été fort clairement exposée par une réfugiée politique démocrate algérienne dont la vie et celle de son mari était vraiment menacée à l’époque de la guerre civile. La France, pour complaire à Boutef’, a ouvert son giron au plus gros troupeau de tarés obscurantistes de la fin du XXème siècle : nous en payons les conséquences au quotidien aujourd’hui.


                  • Castel Castel 7 décembre 2012 13:53

                    Manuel Valls a surtout du chat...
                    tient, étrange, il est lion comme signe astro...
                    Lion comme MLP et Mélenchon... Les médias aiment les gens de caractère et qu’ils se battent tous dans l’arène grrrr


                    • JFR77 7 décembre 2012 14:01

                      Et Manu ! Ya une place à prendre à l’UMP, tu t’y sentiras plus à l’aise !


                      • Malabar 8 décembre 2012 00:04

                        C’est quoi pour vous la politique sécuritaire de gauche alors ?


                      • Soi même Soi même 7 décembre 2012 14:34

                        il peut être le chouchou des médias, et comme je ne lis pas les médias pour moi, c’est une paire de tatane clouté !


                        • chmoll chmoll 7 décembre 2012 15:37

                          valls qui dirige un pays d’après toi ?
                          perso ce sont les banques et les entreprises ,toi et ta bande t’es là pasque c’est une tradition
                          mais t’es qu’une garniture , tout comme le gang des rolex et ceux d’avant
                          la preuve avec la crise de 2008 , qui a été causé par les banques (si tu te souvient plus ,ou fait semblant)

                          qui a été renfloué ? ben ceux là mêmes qui ont créer la crise,
                          mittal s’amuse avec flambi ,et flambi a les mains liés

                          tu vois valls t’es qu’une garniture ,imagine que demains le peuple prend les fourches
                          pareil t’auras toi et ta bande les mains liées
                          tu n’es rien qu’une tradition point barre


                          • ddacoudre ddacoudre 7 décembre 2012 16:34

                            bonjour henry

                            un jolie article, j’ai bien aimé les analogie féline.

                            depuis l’échec de la politique de la gauche socialiste en 1983/84, les socialistes se sont convertis au principe de réalité que rappelait Valls en entrant dans la pensé unique néolibérale pour devenir sociaux démocrate.
                            il n’y a plus de socialisme dans le PS.
                            j’étais encore adhérent de ce partie quand pour la réélection de F.Mitterrand il est devenu ce qu’il est un parti de gestion du capitalisme ouvert à tous dans un large éventail d’une fausse gauche qu’incarne Hamon et d’autres à une vrai droite qu’incarne Valls.
                            l’on ne peut être capitaliste et socialiste, l’échec du communisme totalitaire à laissé un espace vide qu’aucune nouvelle idéologie n’est venu remplir.

                            http://ddacoudre.over-blog.com/article-l-autoroute-du-desastre-113203819.html
                            cordialement.


                            • MARMOR 7 décembre 2012 18:53

                              valls, la phallange franquiste à la mode france


                              • spartacus spartacus 7 décembre 2012 19:24

                                On a eu droit a des journalistes avec des questions d’une pertinence approprié du genre. « Vous êtes beau » ou « avez vous le sourire ? ». 

                                Un peut marre des mielleuseries !

                                • tinga 7 décembre 2012 20:44

                                  Plus qu’un chat, je vois plutôt un rat, un bon petit nazillon de base, dans la grande tradition des néocons américains, ses modèles, finalement, ce paumé aurait sa place au FN, peut-être un peu trop atlantiste quand même pour ce parti nationaliste. 


                                  • Yves Dornet 7 décembre 2012 21:17

                                    Manuel m’a beaucoup déçu. Il n’est visiblement pas à la hauteur des enjeux.

                                    Voilà qu’il stigmatise les ROMS lorsque le vrai problème reste l’immigration islamique.

                                    le lobby musulman fait la loi y compris au palais, semble t’il smiley


                                    • L'Auvergnat L’Auvergnat 7 décembre 2012 22:54

                                      L’auteur pense qu’un boulevard est ouvert pour le FN !!!!!!!!!!!!!

                                      C’est prendre les Français pour des imbéciles.

                                      Les élucubrations de la « pétasse » sont des énormités


                                      • Mugiwara 8 décembre 2012 00:36

                                        Le ministre de l’intérieur M. Valls est bon, parcours sans faute jusqu’ici. 


                                        • francesca2 francesca2 8 décembre 2012 11:49

                                          Il est juste regrettable qu’elle n’ait pas davantage « cuisiné » le ministre sur les possibilités de logement et d’emploi que les 200’000 immigrés non clandestins de 2013 trouveront en débarquant en France.


                                          Et bien, nous les logerons dans les églises, Duflot a résolu le problème juste cette semaine et Parisot a dit qu’ il faut, coûte que coûte, rester un pays ouvert qui accueille des nouvelles cultures et profite du métissage,  vous comprenez, c’est crucial. 
                                          Et pour le boulot nous verrons après, de toute façons l’immigration rapporte à la France des milliards et des milliards, par an. 



                                        • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 8 décembre 2012 11:54

                                          Ni Valls ni aucun faux socialiste français ne peut escamoter la VÉRITÉ ET LA JUSTICE !

                                          «  »Un homme sans valeurs est un homme sans racines et sans boussole. Faute de culture politique et historique, faute d’épaisseur peut être, Manuel Valls a été incapable de désamorcer la bombe à neutrons du FN qui repose sur la confusion des idées et des valeurs.«  »

                                          Mais je précise pour l’auteur de ce billet que la « confusion des valeurs » n’est pas entretenue par les responsables du FRONT NATIONAL mais par tous les politicards français et une partie de la population française et même pars des pays et des fausses républiques assimilées et soumises aux fausses valeurs de la France !

                                          Voilà peut-être la seule phrase à retenir de cet article ! Disons-le clairement ni Valls, ni personne en France ne peut contredire les vraies valeurs de la France affichées par les responsables du FN « père », « fille » et 20 millions de Français réalistes et honnêtes ! Pourquoi faut-il toujours que ce soit un étranger bien « assimilé » et bien « intégré » pour parler des « fausses valeurs de la fausse France » ? C’est vrai qu’il aura fallu un Napoléone corse pour que la France se fasse un Empire !

                                          Jamais LE PEN et encore moins sa fille n’ont culpabilisé les « émigrés » ni pensé que ces derniers étaient responsables des problèmes français ! LE PEN qui disait « aimer les étrangers chez eux » mérite le prix Nobel et les fascistes et nazis Droitistes et Gauchistes qui exploitent les étrangers qui s’agglutinent dans les coins et les recoins de l’Hexagone comme des misérables ou qui manipulent les éprouvettes 20 heures par jours dans les laboratoires de recherches ou qui font un meilleur travail dans les secteurs de l’éducation et dans celui de la santé que leur homologues français... ces politicards maitres de l’esclavage modernes sont énergiquement à condamner par la conscience humaine !

                                          Valls qui n’avait rien à dire à Marine LE PEN sur l’Antenne 2 accusait cette dernière (comme le font tous les hypocrites français) de vouloir « faire des émigrés un bouc émissaire » ! J’en veux aux responsables du FN de ne jamais avoir le courage de sauter le Rubicon des cons français et dire la VÉRITÉ QU’IL FAUT DIRE  :

                                          L’ÉTAT FRANÇAIS NE RESPECTE PAS LES DROITS HUMAINS, PAR L’INTERMÉDIAIRE DE SES MÉDIAS DE LA DESINFORMATION ET DE SES « ONG » QUI SONT AU SERVICE DE L’ELYSEE IL ENVOUTE LES POPULACES ABANDONNÉES PAR LES FAUSSES RÉPUBLIQUES D’AILLEURS (AFRIQUE ET ASIE) POUR LES ATTIRER ET LES EXPLOITER DANS UN HEXAGONE DE PLUS EN PLUS EN DÉSTRESSE A CAUSE JUSTEMENT DE CETTE FOLIE DES GRANDEURS A VOULOIR INFLUENCER LE MONDE ET A LE DOMINER, CE QUI EST LA MÊME IDÉOLOGIE GAUCHISTE ET DROITISTE ALLERGIQUE AUX VRAIES VALEURS DE LA FRANCE AUTHENTIQUE DU FRONT NATIONAL QUI LUI PRÉCONISE LE RETOUR A LA NATION ET A LA SOUVERAINETÉ NATIONALE  !

                                          Valls qui ne croit pas encore qu’il est « bien intégré » malgré « sa réussite », vante les « valeurs de la France » et se dit « réaliste » ! Mais il doit savoir que quand on a des valeurs et qu’on ose le réalisme on est tout simplement écœuré et on a la grande nausée devant le fait qu’un affairiste indien qui ne sait pas fabriquer une spatule met fin à deux siècles d’existence de la fonderie et de l’industrie lourde française parce que la mondialisation bâtarde de l’argent lui a permis cette chose ! On voit le Monde comme il est mais on ne prend pas ce monde comme il est, il faut le changer et pas comme le proposent les faux socialistes français qui veulent « un redressement » sur l’affaissement des autres pays«  !

                                          Le malheur des Français et de l’État français est que cet individus-milliardaire-affairiste n’est pas le seul qui fermera la France et l’Europe, il y’ a des centaines de »Capitaines de la piraterie de la puante mondialisation« de merde de l’argent de merde qui rendent les États du Monde en porte à faux et les contrôlent jusqu’aux petites dépenses accordées au petits peuples ! Le pouvoir politique est mort, il est remplacé par le pouvoir de l’argent qui est le nerf des estomacs béants et corrompus qui acceptent le commerce anarchique et bâtard sur une Planète qui respire la pollution et la saleté !

                                          Quand on a un peu de valeurs on accuse cet alignement hypocrite des chefs d’États corrompus comme ceux de la France qui osent affirmer que leur pays est la cinquième puissance au monde mais bizarrement il est aussi une République SDF et misérable : Où vont alors les richesse de la France et où vont les efforts de tous les étrangers »avec ou sans papiers« exploités quotidiennement et depuis des des décennies ?

                                          AVEC LA DÉBÂCLE DE L’UMP C’EST AUSSI LA FIN DES FAUX SOCIALISTES FRANÇAIS QUI COMMENCE ! Sans eux et sans leur soumission au RPR de l’époque, jamais cette coalition bâtarde qui avait ruiné le principe du scrutin universel n’aurait vu le jour !

                                          Plus généralement, j’invite les  »indignés«  du Monde entier à bien saisir ce que sont les valeurs à défendre avant de se déclarer pour le changement ! Il faut comprendre simplement la fragilité incroyable des sociétés humaines d’aujourd’hui qui sont arrivées a ce stade de développement après les sacrifices que l’on sait mais qui malheureusement sont à la merci des affairistes -malades-milliardaires qui deviennent de plus en plus nombreux et de plus en plus illégitimement plus riches devant des Etats qui eux acceptent de devenir de plus en plus médiocres et même pour la plus part minables !

                                          Ceux qui refusent la fatale »Planète des singes" à cause du pouvoir de l’argent doivent accepter la solution d’une indispensable RÉVOLUTION MONDIALE par la réhabilitation des valeurs humaines et surtout de la justice sociale ... Que Valls et ses camarades faux socialistes français déshonorent !

                                          Mohammed MADJOUR.


                                          • Yohan Yohan 8 décembre 2012 21:50

                                            Valls était d’autant gêné qu’il ne peut contester que c’est bien l’idéologie qui dicte les choix du GVT quand la raison devrait le pousser à fermer les écoutilles pour ne pas creuser plus le chômage. Valls aurait pu prendre à son compte les questions posées par MLP, sauf qu’il est dans les pattes d’une gauche dogmatique, d’où son impuissance à argumenter face à Marine le Pen.


                                            • iciailleurs 8 décembre 2012 21:59

                                              Si gouverner c’est prévoir, une vision de l’avenir est singulièrement absente chez nos politiques, Valls y compris.


                                              • spartacus spartacus 9 décembre 2012 12:51

                                                Valls a perdu le débat parce que comme de nombreux politiques, il préfère les petits fours aux débats.

                                                Le Pen totalise une montagne de débats contradictoires depuis son entrée en politique. Vall politicien professionnel, les évite soigneusement. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès