Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Les vieilles recettes antisociales du FN

Les vieilles recettes antisociales du FN

La perméabilité d’une partie des salariés aux discours du FN est inquiétante. Elle s’inscrit dans un contexte de crise économique, financière et politique. La précarité, le chômage, les défaites sociales sur les retraites, l’éducation, les délocalisations et les plans de licenciement en cours plongent de nombreux salariés dans l’angoisse.

Face à ces inquiétudes, le FN se présente comme le défenseur des petits contre les gros, se plaçant en champion de la défense de l’emploi et se battant contre les délocalisations. Pour le FN les principaux responsables sont la politique européenne et les étrangers. Dans son discours, quelques formules à connotations anticapitalistes ne sont là que pour essayer d’abuser retraités et autres salariés qui peuvent être séduits par les propos faussement « sociaux-radicaux » du FN ?

Pour les retraites par exemple, le FN est dans la continuité des réformes voulues par les gouvernements précédents (1993-2003-2010). Mais en plus, lui le pourfendeur de la finance, plaide pour une retraite par capitalisation ouverte à tous et gérée par des organismes financiers privés. Ceci est la porte ouverte à un système à deux vitesses, où les pauvres auront une retraite de misère, et leur épargne sera investie dans des circuits financiers, pour être utilisée sur des marchés spéculatifs, responsables de licenciements et délocalisations. De plus, si un krach boursier survient, leurs économies s’envolent…

Pour sauver l’emploi, le FN est partisan du protectionnisme : tous unis derrière les capitalistes français ! Car parallèlement au protectionnisme et à la préférence nationale, sont but est de libérer le travail et de donner des garanties au Medef dans la pure droite ligne des doctrines ultralibérales. La vie sociale (et la vie tout court), l’amélioration des conditions de travail et les valeurs collectives sont loin d’être sa préoccupation. Le FN préfère le corporatisme et l’individualisation des revenus, le FN comme la droite sarkozienne, prône le salaire au mérite et la mise en concurrence des salariés entre eux. La préoccupation du FN est le temps que le salarié passe au service de l’entreprise, livré à l’arbitraire et à la soumission au patronat et à ses petits chefs. D’ailleurs, le Medef n’a rien à redire sur la vision « entreprenariale » du FN, bien au contraire !

Le FN reprend une vieille vision patronale : l’entreprise française ne serait pas compétitive, au niveau mondial, à cause des résistances syndicales contre toute tentative de démanteler les statuts sociaux, des combats pour l’emploi ou l’augmentation des salaires. Le programme du FN, contrairement aux idées qu’il voudrait diffuser auprès des salariés, est en fait l’allégeance aux entreprises et au patronat, cassant les droits collectifs acquis de hautes luttes, au profit d’une régulation qui lie de manière irréversible chaque salarié à son entreprise ou à sa branche professionnelle. C’est aussi la préférence aux patrons et à la libéralisation du travail…, ce qui n’a rien d’étonnant lorsque l’on prend le temps de lire le programme du FN.

Non seulement le FN n’est jamais présent pour défendre les salariés, mais l’on retrouve ses vieux reflexes réactionnaires lorsqu’il s’agit de condamner les mouvements de grève. Dans ces cas là il sait dénoncer les « prises d’otages » à l’unisson avec les discours ultra libéraux du Medef et des médias à leurs bottes. Pour donner le change, le FN précise qu’il est favorable au droit de grève, mais fondé sur des revendications réalistes et justes ??? Reste à savoir qui jugera de savoir si les revendications sont réalistes et justes ? Le Medef ?

Le discours actuel du FN sur l’« Etat vampire » et sa haine des fonctionnaires est dans la ligne directe des doctrines véhiculées par le FMI et les différents organismes officiels et officieux, responsables de la dégradation de vie de millions d’êtres humains ; son programme est parfaitement libéralo-compatible. Sa différence avec la droite libérale vient de ce qu’il a fait de la haine de l’Islam son fond de commerce, et de la stigmatisation des immigrés son cheval de bataille. Le FN reste bien économiquement ultra libéral, lorsqu’il parle de Schengen par exemple, ce n’est pas pour remettre en cause les mouvements de biens et de capitaux. La vraie question est de savoir : quel soutien est-ce que le FN offre aux travailleurs en danger ? En dehors des périodes électorales, elle est où, Marine ?

Sur Conscience Citoyenne Responsable

http://2ccr.unblog.fr/2013/05/30/les-vieilles-recettes-antisociales-du-fn/

Lire également : L’EUROPE, SUBIR OU RESISTER ?

 « Les fascistes de demain se nommeront eux-mêmes antifascistes »… W.CHURCHILL


Moyenne des avis sur cet article :  2.96/5   (47 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • Cugg Cugg 31 mai 2013 09:50

    Bonne analyse.
    Mais.
    Le FN est le seul parti qui parle de l’immigration.
    Plus la récupération du discours anti-mondialisation.
    Avec de 3 et 9 millions de chômeurs, son moment arrive.


    • Anaxandre Anaxandre 31 mai 2013 15:40

       Quelque chose de plus sérieux ? Souhaitons-nous vraiment, profondément, l’avènement de la dictature du prolétariat ? L’histoire des hommes ne nous donne-t-elle pas d’autres exemples que Wall Street ou Pyongyang ?

      Vous ne connaissez plus que vos Évangiles républicains, libéraux ou marxistes, qui sont même devenus vos grilles de lecture, vos logiciels de compréhension du monde, et malheureusement de l’homme. L’homme n’est pas qu’un « travailleur » désincarné, non plus qu’un « citoyen » idéalisé, et encore moins un « électeur » déresponsabilisé.
       
       

      Qui sont ces idéologues qui prétendent nous faire marcher au pas de leur Internationale ?, ces démocrates de tous bords qui bradent sans relâche nos richesses, tout drapés de la légitimité d’une élection de publicitaires ?, ces républicains qui en sont arrivés à gommer nos frontières et nos coutumes au nom de slogans imaginés par quelques vieux essayistes agenouillés devant le libéralisme des marchands anglais ?

       Ne comprenez-vous toujours pas que la finalité, l’implacable destin, du capitaliste comme du marxisme est d’écraser l’homme ? Ne l’avez-vous pas déjà vu ? Ne le voyez-vous pas encore ? Ne le sentez-vous pas dans votre chair ? Êtes-vous devenus si pitoyablement, si tragiquement des modernes que vous n’ayez plus d’instinct ?

       Et pourtant ce reste d’homme en vous, cette petite voix qui vous habite encore malgré la publicité et la propagande ne vous fait-il pas maudire le manque de courage, de force, de fidélité, de droiture, d’honneur, de noblesse de vos élites dirigeantes, quand, au même temps - incroyable paradoxe schizophrénique ! - vous traitez de salaud celui qui inscrit fièrement ces valeurs sur son étendard...

        Je ne défends pas ici directement Mme Le Pen et son parti qui sont encore loin du compte, je dis tout au plus que ce qu’ils représentent est sans doute ce qu’il y a de plus humain dans ce théâtre politico-médiatique, dans votre monde qui ne fournit plus que des modernes, et de moins en moins d’hommes...


    • Anaxandre Anaxandre 31 mai 2013 17:54

       Il y en a encore, j’en conviens. Mais quel manque de formation culturelle, historique et intellectuelle pour nombre d’entre eux !, ce qui les fait si souvent s’égarer, se désespérer...
       Bonne soirée.


    • Aristoto Aristoto 31 mai 2013 23:37

      C ça le pouvoir de se doter d’une conscience !! C d’éprouver qu’en tant qu’être élevé et spirituelle on doit avoir autre chose comme but dans la vie que la Bouffe !!!

      Non !! On reste des animals, aussi bete et instictif que tout le reste dont le seul et unique but de vivre et celui de survivre !!!

      Donc la Bouffe, la bouffe et la bouffe !!!


    • rocla (haddock) rocla (haddock) 31 mai 2013 09:59

      Les droits collectifs acquis de haute lutte . 


      Droit : pour les salariés EDF  de faire payer 90 % de leur facture aux autres 
      Francais . 

      Droit  : pour une certaine partie de la population d’ avoir des statuts spéciaux .

      Droit  : de ces mêmes catégories sociales déjà privilégiées d’ emmerder
      tout le monde avec leurs grèves à répétition . 

      Acquis ? ben toujours et encore aux mêmes .

      Collectifs  : seulement pour ceux qui en bénéficient .

      De haute lutte   ?  gréco-romaine ou avec des gants de boxe ?

      On devrait dire de haute escroquerie .

      A vomir cette façon de tirer la couverture à soi . 

      Dégueulasse la pensée consistant à « tout pour soi » 


      Alors votre crédibilité est à l’ instar de votre esbroufe  : nulle .

      • rocla (haddock) rocla (haddock) 31 mai 2013 10:10

        Je réponds ce que bon me semble . 


        Pourriez-vous aller vous gratter ailleurs dans le cas où mes paroles 
        irriteraient vos démangeaisons .

      • foufouille foufouille 31 mai 2013 12:13

        « Les droits collectifs acquis de haute lutte . »

        comme ta retraite
        il y a meme eut des morts


      • escoe 31 mai 2013 12:20

        A vomir cette façon de tirer la couverture à soi . 


        Vomissez sans retenue les oeuvres complètes de De Closet, c’est assez indigeste.

      • rocla (haddock) rocla (haddock) 31 mai 2013 14:48

        des milliards de morts 



        des montagnes de cadavres 

      • foufouille foufouille 31 mai 2013 15:30

        beaucoup trop est suffisant
        a une epoque, il n’y avait pas de retraite
        surtout pour les artisans


      • tigron 1er juin 2013 09:33

        Pour que les bons samaritains du Front national puissent défendre correctement les travailleurs, il faudrait que les délégués syndicaux et les nervis d’extrême gauche, les laissent s’approcher des usines , ce qui n’est pas du tout le cas !


      • rocla (haddock) rocla (haddock) 31 mai 2013 11:04

        Les droits collectifs acquis de haute lutte . 


        Droit : pour les salariés EDF de faire payer 90 % de leur facture aux autres 
        Francais . 

        Droit : pour une certaine partie de la population d’ avoir des statuts spéciaux .

        Droit : de ces mêmes catégories sociales déjà privilégiées d’ emmerder
        tout le monde avec leurs grèves à répétition . 

        Acquis ? ben toujours et encore aux mêmes .

        Collectifs : seulement pour ceux qui en bénéficient .

        De haute lutte ? gréco-romaine ou avec des gants de boxe ?

        On devrait dire de haute escroquerie .

        A vomir cette façon de tirer la couverture à soi . 

        Dégueulasse la pensée consistant à « tout pour soi » 


        Alors votre crédibilité est à l’ instar de votre esbroufe : nulle .


        Ben ouai hein  ....guili....guili ........ smiley

        • Onecinikiou 31 mai 2013 17:25

          « Raison pour laquelle l’ancienne présidente de l’institution s’en fendue de 300’000 euros pour sortir un livre* démolissant Marine Le Pen. »


          On peut difficilement comprendre l’ingénuité de nos « révolutionnaires » en carton pâte, autrement que par le degré de sectarisme qui les caractérise...

          Ils n’ont toujours pas compris que ce n’étaient pas eux, mais le Système et ses agents, qui déterminaient QUI - c’est à dire quel opposant - était le plus dangereux pour ses intérêts les plus immédiats.

          Or le Système désigne Marine Le Pen et le Front national de toute évidence, et ce depuis toujours.

          Preuve à l’appui étant, comme vous le rappeler à juste raison, le brûlot violemment à charge de la présidente grand patronal et ce en pleine campagne électorale (le titre de l’article, tiré d’une citation de Parisot, est au demeurant des plus cocasses) : 


          Mais l’on pouvait rajouter aussi celui de NKM, alors porte-parole officiel de Sarközy, qui fit de même lors de la campagne. Ce qui ruine au passage le postulat selon lequel le Front national serait l’auxiliaire de la droite patronale et financière, européiste, mondialiste, et immigrationniste. Alors que le Front national transgresse l’ensemble de ses présupposés programmatiques ...et idéologiques.


          Ou bien encore le duo Fourest-Venner (Fiametta hein, sa « proche collaboratrice », pas l’illustre Dominique...), qui fut d’ailleurs condamné récemment par la justice pour diffamation :
           

          Ce n’est manifestement pas l’ancien ministre socialiste, ex-sénateur, toujours vénérable du Grand Orient, qui pourrait se plaindre d’un traitement équivalent. Car je crois savoir qu’un seul livre est sorti lors de la dernière campagne présidentielle à son sujet, écris par deux journaleux du Nouvel Obs sur un mode hagiographique, « Mélenchon le plébéien », totalement adoubé par les mass-médias qui ne sont autres que les relais de l’idéologie dominante, et donc garants des intérêts de la caste dominante.






          Tout cela étant largement suffisant, sauf pour nos sectaires endoctrinés, a fixer l’état du rapport de force réel comme celui des hiérarchies réelles.


        • Onecinikiou 31 mai 2013 17:33

          Un travail d’analyse sociologique et politique que ne fera jamais au demeurant nos bourdieusiens d’Acrimed... totalement hémiplégiques et partisans sur la question du traitement médiatique des différents anciens candidats à la présidentielle.

          Voilà pour rééquilibrer le panorama de la critique médiatique :


        • taktak 31 mai 2013 14:18

          Et ce vieux réac de Churchill savait de quoi il parlait. Lui qui en 1945 disait aussi : « je crois que nous n’avons pas tué le bon cochon » soit une nouvelle variante de « plutôt Hitler que le front populaire » commune à tous les capitalistes du monde.

          PS : vous l’avez pas anticipée celle là ? c’est le B.A BA de la polémique pourtant :)


        • Mr Dupont 31 mai 2013 11:38

          Bonjour Mr Rocla

          Mr Cognot en plus d’insulter (pensant être plus pertinent je suppose)

          Devrait s’interroger du pourquoi un Parti si nul inquiète tant les pouvoirs en place et lui en particulier

          Pourquoi tant de gens pensent se tourner vers lui ?

          C’est assez simple à comprendre pourtant

          Ils ont eu le spectacle d’un Mr Hollande qui se faisait fort de résoudre tous les problèmes qu’il imputait à la seule personne de Mr Sarkozy

          Ces « Moi président...moi président » que n’aurait pas reniés un vendeur d’assiettes sur un marché d’Auvergne sont restés dans toutes les mémoires

          La gauche fut élue

          Que constatent aujourd’hui les français , un 1 an plus tard ?

          Tout va de mal en pis

          « Sarko : c’était pas terrible , Hollande c’est pire car il continue de nous mentir les yeux dans les yeux »

          Reste quelles options dans le futur ?

          Mr Mélenchon ? : il a appelé à voter pour Mr Hollande et donc est complice

          Mr Bayrou ? : Il ne sait même plus ou il habite

          Si le FN a la position qu’il occupe ; l’oligarchie au pouvoir n’a qu’a s’en prendre qu’à elle-même


          • rocla (haddock) rocla (haddock) 31 mai 2013 12:14

            Bonjour Monsieur Dupont , 


            En effet ce Monsieur Cognot  semble avoir eu le mur trop près 
            lorsque sa maman le berçait . Il est normalement un gentil garçon mais 
            lorsqu’il cogne trop près et sa tête fait tilt contre le mur ça lui 
            énerve un peu le semi-neurone . 

            Bien salutairement .

          • ecolittoral ecolittoral 31 mai 2013 12:02

            La « pouliche » pour reprendre les termes du gourou, ne capte rien à la politique et encore moins au fonctionnement d’un pays.

            Dans ce gang ils sont contre l’UMPS et « la bande des quatre ».
            Faites le compte : UMP + PS + PC + écolo + syndicalistes etc...Ça fait 97% de la population.
            Dit autrement, ils sont contre tous ceux qui ne sont pas du gang Le Pen !

            Pourquoi ce danger est il si présent ? Par défaut de dirigeants politiques crédibles et compétents.
            Le vote pour l’extrême droite ne se fera pas en faveur du clan Le pen (les Français ne sont pas idiots) mais parce qu’il n’y a plus rien de sérieux dans la gamme des « produits » politiques.
            Le PS se vide et la droite tend vers l’extrême droite sans s’apercevoir que cela renforce le FN et non pas l’UMP.
            Nos illuminés de politiciens sont mondialistes et (donc) européens. Du coup, la place est libre au plan national.
            Qui part à la chasse perd sa place....et le loup est déjà dans la bergerie.

            • kirribilli 31 mai 2013 13:35
              Moi j’aime bien ces phrase petantes de pretention du style :
              « La perméabilité d’une partie des salariés aux discours du FN est inquiétante. »

              Ou bien encore :

              « Face à ces inquiétudes, le FN se présente comme le défenseur des petits contre les gros, se plaçant en champion de la défense de l’emploi et se battant contre les délocalisations. »

              Mais si ces « gens » comme vous les appelez, qui sont des personnes, avec des familles, des enfants et des parents, regardent ailleurs que vers les bien-pensant, ne serait-ce pas parceque ces derniers ce sont montre incapables de penser a autre chose qu’a eux-meme, leurs interrets, leurs carrieres ... etc.

              Si le FN existe, c’est parcequ’ils l’alimentent avec leurs petites affaires minables, leurs mensonges permanents et leurs promesses qui ne valent que par l’interret qu’on peu leur accorder.

              Laissons le FN arriver aux affaires, puis apres les communistes.. Ainsi on aura fait le tour:extreme droite, droite, gauche, extreme gauche ... on aura vu que ce ne sont tous que des menteurs assoiffes de pouvoir et d’argent, puis on pourra songer a les controler, a les punir de prison ferme quand ils auront faute, et peut-etre meme les recompenser quand ils auront fait du bien a leurs contemporains.

              La politiques est de nos jours un metier, il ne devrait pas en etre ainsi. L’Elysee n’est qu’un conseil d’administration dans le quel ceux qui y ont des entress son favorises. Les autres ne sont la que pour payer de leur travail la vie de ces politiciens. Sans nous, ils ne sont RIEN, Nada, Nothing, Niente !!!!
              Arrives a leurs fin de vie, je suis quasiment certain qu’ils ne seront mains fiers de leurs bilan, que 90% de leurs concitoyens.

              Signe : Un francais, vivant a l’etranger, desole de ce qui arrive au monde et qui souhaiterais que son pays sorte du lot.

              ... et encore je suis calme ...

              Bises a vous tous

              • bdoume bdoume 31 mai 2013 14:42

                « Les fascistes de demain se nommeront eux-mêmes antifascistes »…W.CHURCHILL

                Quand on vous lit, on devine qu’il avait vu juste.

                • Onecinikiou 31 mai 2013 15:08

                  « Le FN reste bien économiquement ultra libéral, lorsqu’il parle de Schengen par exemple, ce n’est pas pour remettre en cause les mouvements de biens et de capitaux. »


                  @ L’auteur,

                  Vous savez depuis quand existe l’interdiction faite au Etats européens de limiter la circulation des capitaux, mesure qui, en effet, a déséquilibré totalement les termes du rapport de force entre le capital et la travail ? Depuis Maastricht. Article 73B. Ecrit noir sur blanc. Article qui n’existait pas auparavant dans aucun traité européen à valeur constitutionnelle. Là est un FAIT.

                  Maintenant la question pertinente à se poser, avant même de se demander qui serait pour qu’on l’abroge le cas échéant, consiste à savoir QUI a voté pour que cela soit. En gros, QUI a voté afin d’entériner le Traité de Maastricht, et donc conséquemment pour la libéralisation des mouvements de capitaux ?

                  POUR : Jean-Luc Mélenchon

                  CONTRE : Jean-Marie Le Pen.

                  La messe est dites.

                  • Onecinikiou 31 mai 2013 15:32

                    « Pour le FN les principaux responsables sont la politique européenne et les étrangers. »


                    @ L’auteur,

                    Vrai pour le premier point, faux pour ce second.

                    Je ne vois d’ailleurs pas en quoi il serait contestable de critiquer le premier point qui est de l’ordre du simple constat, pour qui à des yeux pour voir et des oreilles pour entendre. 

                    Quant au second point, ce n’est certainement pas tant les étrangers qui sont responsables, que les dirigeants politiques français - sous la coupe des décideurs économiques - qui ont permis, autorisé, légalisé, organisé, instrumentalisé la venue sur notre territoire de millions d’allochtones en l’espace de quelques décennies. Cela pour trois raisons essentiellement : 

                    1/ Economique : servir d’armée de réserve du capital dans l’optique de tendre le marché du travail, et ainsi faire pression à la baisse sur les salaires, et maitriser la pression aux revendications sociales,

                    2/ Social : dépolitiser la classe ouvrière, atomiser les individus de concert avec l’individualisme et consumérisme à outrance, et non moins paradoxalement communautariser la société (communautarisation inévitable dans ces conditions de flux d’entrée massifs, conjointement à l’abandon cumulatif du modèle d’assimilation républicain par les mêmes traitres) entre communautés de plus en plus morcelées aux intérêts antagonistes,

                    3/ Idéologique : entreprendre la nécessaire substitution de population dans le but de déconstruire l’homogénéité culturelle des peuples, délier les individus de tous sentiments d’appartenance national et volonté commune de destin, condition sine qua non afin d’abattre les résistances potentielles et permettre l’extension de la logique de prédation du divin Marché. 

                    « Accessoirement » je rajouterai un point 4, car selon moi un communauté particulièrement a favorisé ces processus fondamentaux, notamment en interdisant méthodiquement de les critiquer en criminalisant ces sujets dans l’espace public, sujets pourtant parfaitement légitimes puiqu’intéressants au combien l’avenir du peuple et de la Nation, et cela je dirai pour raison essentiellement de ressentiment cabalistique, lié aux événements passés. Comprenne qui pourra.

                    • franck milo franck milo 31 mai 2013 16:41

                      marine au micro, jean marie à la caisse (grosse) et la nièce-gamine qui danse sur le comptoir.


                      • rocla (haddock) rocla (haddock) 31 mai 2013 20:02

                        zim boum tralala ... smiley


                      • RBEYEUR 31 mai 2013 17:00

                        Le titre est très évocateur : « LES VIEILLES RECETTES ANTISOCIALES DU FN ». 

                        Il n’est pas impossible que les recettes du FN soient effectivement vieilles et antisociales, encore faudrait-il en juger objectivement par un minimum de mise à en œuvre…
                        Or, combien de dizaines d’années, combien d’années, combien de mois, combien de semaines, combien de jours, combien d’heures et combien de secondes le FN eut-il l’occasion de démontrer dans la pratique le caractère vieux et antisocial de ses recettes ?

                        Á l’inverse, les recettes actuellement appliquées, qui semblent être idéales pour l’auteur puisqu’il n’y trouve rien à redire, furent et sont expérimentées :

                        — - De mai 1981 à mai 1995 sous la présidence MITTERAND.

                        — - De mai 1997 à mai 2002 sous le gouvernement JOSPIN.

                        — - de mai 2012 à ce jour sous la présidence HOLLANDE.  
                        Soit plus de 20 années d’une pratique qui se poursuit actuellement sous nos yeux….

                        Qu’elle en est la comparaison par rapport à la fiction catastrophique des recettes FN alléguée par l’auteur ?

                        Plus précisément, nous sommes actuellement soumis à un pouvoir socialiste qui, en tant que tel, est censé protéger les plus démunis et les plus faibles d’entre nous.
                        Dans ce cadre il s’agit, notamment, de mettre en œuvre la « justice fiscale socialiste », slogan abondamment dégoisé (avec comme il se doit  la « bouche en cul de poule ») par d’innombrables ténors socialistes qui font merveille dans des campagnes électorales où, comme pour la corruption, ils excellent bien mieux que dans l’exercice du pouvoir… 

                        Qu’en est-il ?

                        S’il nous est impossible de juger des « vieilles recettes antisociales du FN » puisqu’il n’a jamais gouverné,  il en est pas de même pour les recettes socialistes actuellement en vigueur,  notamment les biens-faits » de la « justice fiscale socialiste » envers les plus démunis et les plus faibles d’entre nous.

                        Comme nous sommes actuellement en pleines déclarations d’impôts « façon socialiste », parmi un certain nombre de cas pitoyables où sont matraqués les plus faibles revenus, on peut soulever cette misérable restriction, sans aucune distinction de revenu, de la demi-part accordée aux personnes seules qui avaient élevé au moins un enfant dans leur existence.

                        En effet, à partir de la déclaration des revenus de 2012 le bénéfice de cette demi-part est limité à 120 euros de réduction.

                        Un grand nombre de personnes seules ayant élevé au moins un enfant dans leur existence  et ayant un revenu mensuel d’environ 1.000 euros étaient non imposables grâce au bénéfice sans restriction de cette demi- part.

                        Or, tout en ayant ce même revenu mensuel d’environ 1.000 euros en 2012, la restriction à 120 euros de cette demi-part  les rend soudainement imposable pour une somme d’environ 450 euros…

                        Mais il y a plus grave !

                        Les réactions en chaîne des effets de bord leur suppriment un certain nombre d’avantages sociaux qui leur étaient accordés du fait de leur non-imposition.
                        Étant devenus imposables ils se trouvent ainsi écartés de l’allocation logement, des allégements EDF, des allocations ponctuelles de la commune, des soutiens accordés par les allocations familiales, etc…

                        Mais il y a encore beaucoup plus grave concernant les retraités !

                        Les prélèvements CSG/CRDS des retraités non imposables sont fixés à 3,8%.
                        En devenant imposable ce prélèvement passe à 6,6%, soit une retenue  supplémentaire de 2,8% sur la retraite produisant une cotisation supplémentaire  d’environ 360 euros par an pour une pension mensuelle d’environ 1.000 euros.
                        En faisant le compte, sans avoir touché  un centime de plus par rapport aux revenus 2011, soit environ 1.000 euros mensuels, il y a une imposition de 450 euros, plus un prélèvement CSG/CRDS supplémentaire de 360 euros, plus une perte  extra fiscale pouvant aller jusqu’à plusieurs milliers d’euros par le fait d’être devenu imposable.

                        MERCI POUR LA « JUSTICE FISCALE » SOCIALISTE !

                        Sans savoir ce que pourrait être les recettes sociales du FN dans le cas de son hypothétique prise de pouvoir, attendons la réaction des millions d’intéressés lorsqu’ils recevront leur avis d’imposition à la rentrée prochaine, puis lorsqu’ils constateront le devenir de leurs avantages sociaux en 2014…


                        • cyril 31 mai 2013 17:04

                          Les mêmes qui défendent Mélenchon le franc-macons qui a voté maastricht, qui faisait parti du gouvernement ultra-libéral de Jospin, qui traite les journalistes de fascistes, qui ne peut survivre la ou il n’y a que des blonds aux yeux bleus, qui considère une partie des normands comme des poivrots décérébrés....Au fait c’est bien Mme Parisot qui attaque Le Pen dans un livre ? et pendant ce temps la votre rebelle est un acteur de la télé poubelle en allant sur le plateau de « touche pas à mon poste »...  smiley


                          • mortelune mortelune 31 mai 2013 18:58

                            Excellent article ! Merci Gil pour votre vision d’un parti qui est un attrape nigauds. En France comme ailleurs les nigauds ne manquant pas ils risquent de nous faire perdre un temps précieux. Ceci dit la clique de clowns qui sont actuellement aux manettes et ceux qui les ont précédé ne valent guère mieux malheureusement. Qui vivra verra et s’il le faut nous aurons droit à dame Lepen pour nous conduire vers ce que finalement beaucoup sont ; des bêtes !



                            • mortelune mortelune 1er juin 2013 03:37

                              Je ne comprend oas bien l’acharnement qu’on certains à idéaliser MLP. Vous êtes amoureux ou quoi ? Pour le savoir regardez vos femmes ou écouter vos pensées puisque vous êtes aveugles.




                              • RBEYEUR 1er juin 2013 13:47

                                De l’ayatollah @mortelune, le 1° juin à 3h37 :

                                « …Je ne comprend oas bien l’acharnement qu’on certains à idéaliser MLP. Vous êtes amoureux ou quoi ? Pour le savoir regardez vos femmes ou écouter vos pensées puisque vous êtes aveugles… ». 

                                Très profondément sous les pâquerettes !!!

                                Où sont les arguments, les démonstrations et la discussion dans un débat contradictoire où s’affrontent des clivages et antagonismes, certes  radicaux, mais avec un minimum d’éclairage et d’intelligence ?

                                Alors même que nous sommes plongés dans une merde de plus en plus noire, on discute sur un parti politique qui,  n’ayant jamais pris la barre ne serait-ce que le temps d’une seconde, est devenu le deuxième parti politique de France en étant en passe de devenir le premier !

                                Au nom de quel prophète, au nom de quel coran peut-on  traiter d’aveugles cette sous-humanité de mécréants qui, en passe de devenir relativement majoritaire, pense différemment que les lumières du ciel ayant  le privilège divin de la pensée sacrée, définitive et absolue ?


                                • momo momo 1er juin 2013 14:19

                                  Voilà quelqu’un qui doit habiter chez les bourges ; mais même chez les bourges, tes potes islamistes vont bientôt y venir. on verra alors là ce que tu diras ; traître !


                                  • L'Auvergnat L’Auvergnat 1er juin 2013 16:47

                                    La recette de la « bécasse » elle est simple

                                    Soustraire le peuple à la culture.
                                    En effet, elle souhaite privatiser l’enseignement.
                                    Elle utilise le calcul mental.............
                                    Recette 1
                                    -3 millions de chômeurs réexpédiés chez eux = 3 millions de chômeurs français en moins.

                                    Recette 2 (diabolique)
                                    -Retour aux francs = une voiture à 30 000 euros = une voiture à 30 000 francs

                                    Elle est redoutable la blondasse !!!!!!!!!!!!

                                    Culture lorsque tu nous manques..............

                                    • RBEYEUR 1er juin 2013 19:05

                                      De @momo, le 1° juin à 14h19 :

                                      « …Voilà quelqu’un qui doit habiter chez les bourges ; mais même chez les bourges, tes potes islamistes vont bientôt y venir. on verra alors là ce que tu diras ; traître !... ».

                                      Flatulence ou boule puante ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Robert GIL

Robert GIL
Voir ses articles






Les thématiques de l'article

FN


Palmarès