Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Les vrais faux rapports de Kouchner sur la santé au Gabon

Les vrais faux rapports de Kouchner sur la santé au Gabon

Bakchich publie deux maigres "rapports" sur la santé au Gabon, signés Kouchner. 15 pages datant de 2004. De simples « synthèses », proteste le ministre. Qu’on nous montre les vrais rapports !

Le travail de consultant de Bernard Kouchner, pour le compte de la société Imeda au Gabon a laissé des traces. Et pas seulement des factures de 2,6 millions euros que Bakchich a déjà eu loisir de publier. L’incommensurable travail du French doctor pour améliorer la situation sanitaire du petit émirat pétrolier du Golfe de Guinée, se trouve aussi synthétisé…en 15 pages.

Les rapports, l’un de six pages l’autre de 9 sont signés Bernard Kouchner et datés de 2004. Est-ce cet« épais » dossier qui a été facturé 2,6 millions d’euros au Gabon, soit près de 173 000 euros la page ? Ou s’agit-il de simples « synthèses », « de pré rapports », comme l’affirment les proches du ministre ? Alors dans ce cas, pourquoi Bernard Kouchner ne publie-t-il pas les fameux rapports dans leur totalité ?

La première note, lourde de six pages est datée du 5 février 2004. Adressée directement à Son Excellence El Hadj Omar Bongo Ondimba par « Bernard Kouchner, ancien ministre ». Une sacrée carte de visite.

Kouchner ou Koutcher ? - JPG - 119.9 ko
Kouchner ou Koutcher ?
© Pakman

Et l’ex personnalité politique préférée des Français (derrière la délicieuse Rama Yade) de dresser un vaste panorama du système de santé gabonais. Du grand.

« Vers une harmonisation des relations inter médicales »

« Vous avez bien voulu confier à Imeda un travail d’analyse critique du système de santé gabonais et de son financement, écrit le consultant Kouchner. Cette société m’ayant consulté, je souhaite vous soumettre quelques observations et recommandations sur lesquelles je serais heureux de recueillir votre sentiment ». Doux préliminaire, qui n’a été rendu possible qu’après un dur labeur. « Après trois mois d’études il m’apparaît que les efforts de solidarité nationale devraient porter sur les points suivants ». A savoir que « l’organisation gouvernementale de la santé doit être remaniée », «  l’offre de soin optimisée », «  la formation, la répartition et la rémunération des personnels de Santé doivent être revue », «  la participation du secteur privée doit être mieux encadrée ».

Ces quatre grands axes, dont on perçoit l’immense originalité, occupent chacun une page. Une page qui pèse lourd, au vu des sommes touchées par Kouchner et ses amis, lesquels amis sont devenus, depuis, porte parole du Quai et ambassadeur à Genève.

Pas de doute, Kouchner se glisse à merveille dans le costume de consultant, toujours habile pour « vendre du vent »… Selon le bon mot d’une des plus grandes boites de conseil parisien, « un consultant, c’est un mec qui vient chez vous, commence à casser les murs, avant de vous expliquer qu’il peut tout réparer mais qu’il lui faut un peu plus d’argent ».

Et Kouchner de poursuivre avec une recommandation savoureuse quant aux personnels de santé gabonais. « Les médecins s’engageraient au début de leurs études à servir la solidarité nationale (…) pour une période d’affectation d’au moins trois ans »…Nul n’est prophète en son pays. Secrétaire d’Etat à la Santé, Bernard ne s’était jamais risqué à une telle audace. Mais la situation l’exige. «  Des malades mal soignées, des mécontents, une agitation sociale qui pourrait grandir : un sursaut s’impose dans le domaine de la Santé ». Bref Papa Omar, mieux vaut soigner vos ouailles, ils pourraient se rebeller.

Et le bon docteur Kouchner de conclure. «  Le rapport final d’Imeda proposera les grandes lignes d’une harmonisation des relations inter-médicales (…) Si vous acceptez ces lignes de force, elles seront soigneusement étudiées et chiffrées ».

"Parler n’a jamais fait cuire le riz", dit un proverbe chinois

Sans doute le président gabonais a-t-il été convaincu par une argumentation si poussée. Nous sommes en février 2004 Quatre mois plus tard, le 30 juin, un deuxième « rapport » voit le jour.

Et en juin, Kouchner fait mieux 9 pages ! - PDF - 4.3 Mo
Et en juin, Kouchner fait mieux 9 pages !

« Il y a quatre mois, rappelle Kouchner au doyen des chefs d’Etat africain, nous vous avons soumis un premier rapport qui résumait l’état des lieux ». Au passage un petit rappel des quatres axes de réflexion qui figuraient dans la première lettre. « Organisation de la santé publique, optimisation de l’offre de soins (…) amélioration de la situation des hôpitaux et des dispensaires, ainsi qu’une organisation plus rationnelle du système de formation ». On tire un peu à la ligne…

Puis l’ex futur socialiste enchaîne.« Comme nous en étions convenus, nous vous proposons aujourd’hui un schéma de mise en place d’une couverture maladie pour tous les Gabonais ». Et toujours, une petite caresse pour le client. « Comme vous il ne nous paraît plus possible qu’un nombre important de citoyens s’en remettent à la générosité du président de la République pour se faire soigner ». En revanche, un nombre imposant de ministres consultants et avocats français espèrent sa mansuétude…

S’ensuivent trois pages faussement techniques et truffées de chiffres sur le nouveau de système à mettre en place. Et la description de la suite des évènements à venir. A savoir une grande concertation nationale organisée dans le «  cadre d’Etats généraux de la Santé », une campagne d’explication dans le pays, etc…Un dada de Kouchner, ces grandds messes, puisque devenu ministre, il demande à quelques amis d’organiser un symposium sur la santé… au Kurdistan. Le tout, cette fois, pour 300000 euros.

Et transparaît, dans ce deuxième "rapport", la satisfaction du travail bien fait. « Monsieur le président, j’ai le sentiment qu’International Medical Alliance (Imeda) et moi-même avons accompli notre tâche préparatoire ».

173 000 euros la page ?

Le tout, apparemment et à moins que Kouchner apporte d’autres pièces au dossier, sur quinze pages. Un travail très, très synthétique qui relègue Xavière Tibéri au rang de grand scribe…voire de gagne petit.

Avec 2,6 millions d’euros engrangés pour 15 pages, Imeda et Bernard Kouchner ont facturé tout simplement la page à 173 000 euros au Gabon. Un record à battre. A moins qu’une plus abondante documentation soit resté dans les tiroirs. Et n’ai fait chuter le tarif par page…

C’est la thèse défendue, pour l’instant par les proches de Kouchner contactés par Bakchich. Eric Danon, ambassadeur de France à la conférence sur le désarmement à Genève et toujours gérant d’Imeda, se rappelle très bien de ces deux textes. « On envoie pas des rapports entiers à un président de la République, ce sont de simples synthèses de présentation ». Et d’ajouter : « Il est vrai que les notes de Bernard sont le meilleur de notre audit. » On craint le pire.

Même son de cloche chez Jacques Baudouin, conseiller presse et communication au Quai d’Orsay et qui a bossé, si on peut dire, avec Danon et Kouchner sur le système de Santé au Gabon. « Peut-être avez-vous en main le projet de loi »…Et non ! Et le conseiller presse d’ajouter : « Je crois que certains de vos collègues de l’Afp ont vu les rapports au Gabon, il y a eu une dépèche » Bakchich n’en a pas retrouvé la trace.

Dans son édition datée du 12 février consacrée "aux bons rapports du docteur Kouchner", L’Express publie le fac simile de la page de garde du rapport du 5 février 2004. D’après l’hebdomadaire ce rapport pèse 107 pages. Bakchich s’est procuré ce fameux texte (voir ci dessous). Or la note que nous publions se limite… à six pages ! - JPG - 59.5 ko
Dans son édition datée du 12 février consacrée "aux bons rapports du docteur Kouchner", L’Express publie le fac simile de la page de garde du rapport du 5 février 2004. D’après l’hebdomadaire ce rapport pèse 107 pages. Bakchich s’est procuré ce fameux texte (voir ci dessous). Or la note que nous publions se limite… à six pages !

Quant à Me Georges Kiejman, l’avocat du French docteur, il change de version au gré des parutions du JDD. Le 1er février l’ancien beau-frère du ministré évoque un rapport « facturé sur trois ans ». Avant d’affiner un peu son argumentaire, une semaine plus tard, en parlant de deux rapports. Un premier, de 107 pages, daté de 2004, « avec annexes et graphiques », intitulé «  Le constat ». Un deuxième, de 25 pages, daté d’août 2004, intitulé « Les propositions de réforme ».

Un peu embrouillé ! Bref, tout serait plus simple si le ministre se décidait à publier l’ensemble de son œuvre gabonaise, dont il s’est proclamé si fier. Aux vu des prescriptions du bon docteur, dans les quinze pages que nous publions, il ne s’agit pas de secret médical !

Pour télécharger les rapports de Bernard Kouchner, il suffit de cliquer sur les images ci-dessous.

En février 2004, Kouchner résume son action en 6 pages à Omar Bongo - PDF - 2.8 Mo
En février 2004, Kouchner résume son action en 6 pages à Omar Bongo
Et en juin, Kouchner fait mieux 9 pages ! - PDF - 4.3 Mo
Et en juin, Kouchner fait mieux 9 pages !

Moyenne des avis sur cet article :  4.66/5   (47 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • jakback jakback 18 février 2009 12:33

    En complément d’information concernant le bon docteur Kchouner

    http://www.agoravox.tv/article.php3?id_article=21900


    • Leviathan Leviathan 18 février 2009 14:46

      EXCLU !! Michel Collon : L’Affaire Kouchner !

      "Kouchner : que pouvons-nous apprendre de cette affaire ?
      Michel Collon"


      http://www.dailymotion.com/playlist/xufq7_jackyshow38_geopolitique-3/video/x8e379_exclu-michel-collon-laffaire-kouchn_news



      Interview vidéo réalisée par
      Grégoire Lalieu et Vanessa Stojilkovic
      pour Investig’Action www.michelcollon.info

      Vous avez été plus de 250 à nous envoyer vos questions, remarques et témoignages sur Bernard Kouchner ! Nous avons donc pris le temps de lire et réfléchir soigneusement à vos messages. Quel a été le véritable rôle du "French Doctor" dans ces conflits : Gaza, Irak, Yougoslavie, Kosovo, Birmanie, Somalie, Darfour... ? Y a-t-il eu manipulation de notre info ?

      Et pourquoi Bernard Kouchner a-t-il menacé Michel Collon d’un procès avant de reculer ? Que vaut son image humanitaire ? Y a-t-il, y aura-t-il d’autres Bernard Kouchner ? Une interview vidéo pour approfondir le débat. En deux morceaux qui forment un tout, avec à la fin quelques références de livres et de vidéos liées au sujet.

      10 guerres, 10 médiamensonges
      Contre le Venezuela et l’Equateur, Bush nous refait le coup des "armes de destruction massive". Petit inventaire de la désinformation :
      Michel Collon
      http://www.michelcollon.info/articles.php?dateaccess=2008-07-11%2008:04:50&log=articles

      Oui, Bernard Kouchner mentait...
      Michel Collon
      http://www.michelcollon.info/articles.php?dateaccess=2005-03-28%2019:13:34&log=articles

      N’oubliez pas Gaza !
      Bilan et perspectives d’action
      Michel Collon
      http://www.michelcollon.info/articles.php?dateaccess=2009-01-20%2017:32:55&log=articles

      Le droit à l’information : un combat
      Michel Collon
      http://www.michelcollon.info/articles.php?dateaccess=2004-01-01%2020:34:14&log=articles

      Les 15 mensonges de Jamie Shea et de l’OTAN
      Michel Collon
      http://www.michelcollon.info/articles.php?dateaccess=2002-11-01%2023:40:09&log=articles

      JOURNAL DE BELGRADE - VENDREDI 6 octobre, 15 heures.
      Michel Collon
      http://www.michelcollon.info/articles.php?dateaccess=2000-10-06%2013:44:56&log=articles


      • bek 18 février 2009 22:12

        chapeau à l’auteur , et merci à Mr Collon pour ses réponses et son courage.
        Vraiement Merci Merci


      • K K 18 février 2009 20:41

        Leon, a l’epoque ou l’affaire Tiberi a ete revelee, je travaillais dans une entreprise qui a achete un audit de sa maintenance a un cabinet de consultant. Pour 100 000 euros, nous avons eu un rapport de 20 pages truffees de fautes d’orthographe. Pratiquement deux par lignes.
        En gros le rapport pretendait que l’extarnalisation d’une partie de la maintenance permetrait de realiser le meme travail a moitie prix. Cela fut fait... Le cout de la maintenance trois ans plus tard ? 3 fois le cout avant externalisation.
        Ces rapports de qualite tres mediocres sont courants dans le consulting.


      • Jiache 18 février 2009 15:46

        >> Pour éviter tout doute infâmant, Kouchner doit en effet montrer l’intégralité de ce rapport.

        C’est le Kouchner de la guerre !

        Bon OK je sors -------->[]


        • paie paie 18 février 2009 16:38

          Le bon docteur Kouchner s’est bien trouvé avec notre cher président pour nous vendre du vent


          • Grégoire 18 février 2009 17:09

            Il y a pas mal de rumeurs sur ce French Doctor ! Moi c’est comment on peut mettre ce type quax affaires etrangeres alors qu’il a trahi son parti sans problème !!

            Quand on trahi son parti de la sorte je me dis qu’il peut trahir le pays pour ses intérets personnels.

            D’ailleurs la Turquie ne veut pas lui parler parlant d’un mnistre qui s’occupe des intérets israeliens... Et l’on sait que la Turquie est pro-israelienne ce n’est pas de l’anti-sémitisme mais je pense surtout que ce sont des gens bien informés

            Les rumeurs qui disent qu’il s’est fait viré du Kosovo suite à un détournement de fond que l’on a étouffé pour éviter le scandale. .. 

            Ce type c’est un commerçant le reste.. ce n’est pas son problème c’est juste son business... 

            A bon entendeur



            • Keshhimef 18 février 2009 20:41

              Rien à dire
              Bravo à bakchich
              La règle dans une démocratie pour ce type d’affaire est la démission
              Le mélange affaires privées et conduite de la diplomatie d’un grand et vieux pays comme la France est inadmissible....

               


              • homosapiens homosapiens 18 février 2009 21:15

                Kouchner est un malfaisant, comme son épouse jouant de leur image
                pour s’approprier toujours plus de fric, de pouvoir, d’influence
                et dés qu’on y touche hop on éteint tout vite fait..

                Strauss khan repoche à Guillon la "méchanceté" de sa crhonique...
                il ferait mieux de faire amende honorable de son comportement au lieu de donner
                des leçons de libertés d’expression à un humoriste.
                On peut jamais toucher ces types, on connait leur réaction dés qu’on touche la vérité
                de leur triste vie car au final c’est bien le cul, le fric et le pouvoir qui les fait courir.

                Saletés.


                • Valparaiso JJSS1979 18 février 2009 21:20

                  J’en sais déjà de belles sur Kouchner et sa femme mais là...
                  Je m’étonne tout de même sur le journalisme d’aujourd’hui. Il a donc fallu le livre de Pierre Péan pour qu’ils se bougent tous le cul ? Ils attendaient l’autorisation ?


                  • Annie 18 février 2009 21:29

                    Le rapport de Kouchner pour Total en Birmanie est sur le site internet de Total. Si l’on se fie à celui-ci, il est évident qu’il a un "égo démesuré" mais ce rapport, lorsqu’on le lit, dépeint un tableau un peu plus nuancé de sa personnalité. Plus tout à fait humanitaire, mais quand préoccupé par le sort du peuple birman, mettant en balance les bénéfices (surtout sanitaires) de la présence de Total en Birmanie, avec les atteintes aux droits de l’homme. Kouchner au-delà des "Moi, je pense que, MES solutions, MA conclusion etc." me semble un homme déchiré. Je continuerai à dire qu’il a abouti aux mauvaises conclusions, mais son parcours ne me semble pas tout à fait condamnable.
                    Quant au témoignage de Michel Collon, je ne sais pas quoi en penser.


                    • katalizeur 19 février 2009 09:39

                      arrete de penser annie c’est mieux.........va faire du shopping


                    • Annie 19 février 2009 11:58

                      Sûr que c’est plus facile de ne pas se poser de questions. Je retourne à mon shopping.


                    • Satantango Satantango 18 février 2009 23:04

                      Lui le ministre des "Affaires Etrangères" et, puisqu’il prétend tellement être un humanitaire, qui s’attache à soulager l’humanité souffrante, à venir en aide aux hommes dans le besoin, dans la détresse donc, pourquoi n’est-il pas intervenu une seule fois lors des bombardements par l’armée israëlienne des civils de Gaza ? D’autant plus qu’il ne cesse de brâmer devant les caméras (derrière, il signe des contrats juteux pour sa pomme alias BK) au "droit d’ingérence !

                      Le cas K n’est ni de gauche ni de droite, c’est un m’as-tu-vu escroc qui relève de la truanderie. Un charlatan quoi !


                      • stuntcam 19 février 2009 08:38

                        et ce brave docteur kouchner qui arrivait a deauville avec la ferari de medecins sans frontieres....
                        c’est bien simple le systeme m’ecoeure
                        tout ce faux semblant alors qu’ils sont pourris jusqu’au trognon marre de chez ras le bol


                          • chmoll chmoll 19 février 2009 11:24

                            asteur j’y pense

                            nanard kouchtoi, i avait koi dans ton paquet d’riz ??

                            t sur que ct du riz ???


                            • Christoff_M Christoff_M 19 février 2009 23:25

                               Un incroyable docteur qui n’a jamais vraiment travaillé, qui a porté "un sac" devant les caméras...

                              roi de la com et du business mondialiste avec son bon ami Henri Levy pour pousser des cris d’orfraies et passer sur tous les plateaux avec livre à vendre à la clé... demandez quel sinitres souvenirs ont laissé ces individus démagogiques purs produits de l’occident déclinant...

                              monsieur Kouchner se vantant de ses conférences monnayées tres cher pour le vide qu’elles brassent...
                              mais tous ces gens ont une haute idée d’eux memes, leurs amis et relais dans la presse les présentent comme des intellectuels !!

                              mais ce ne sont que de sombres pantins, personnalités fabriquées par les médias !
                              Comme le proverbe le dit la roue tourne, le maquillage se répand et les casseroles ennuyeuses remontent à la surface nous montrant le visage de ces sinistres personnages, à l’image de Jack Lang omnubilés par leur image, l’obsession de paraitre, de se mettre en scène et de toucher des cachets.... ils restent des images tant que paraissent des articles et leurs nègres leur écrivent des livres, gare au déclin...


                              • Christoff_M Christoff_M 20 février 2009 01:14

                                 l’industrie manufacturière est en déclin, on vend des idées, du concept.....

                                les marketeurs et vendeurs de tapis de la mondialisation sont partout... on ne vend plus le produit on vend tout ce qui va autour ce qui fait qu’on oublie souvent la qualité du produit lui meme tellement tout le bonus est mis dans l’emballage !!


                              • jo la combine jo la combine 21 février 2009 00:20

                                Pour jouer du pipo, il est pas mal non plus le bon docteur K, il a pris des leçons auprés de Sarko ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès