Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Lettre au député européen Aymeric Chauprade

Lettre au député européen Aymeric Chauprade

Au nom de Dieu, le Miséricordieux, le très Miséricordieux !

Monsieur le Député,

Cher compatriote,

Si je prends la liberté de vous écrire cette lettre ouverte, c'est avant tout pour apporter une réflexion supplémentaire à la suite de la publication de votre article intitulé « « La France face à la question islamique : les choix crédibles pour un avenir français ». J'ai pris connaissance de votre article lors d'un survol du site « FdeSouche », site dont je ne suis pas idéologiquement proche, mais que je consulte parfois pour me tenir informé de l'actualité nationale. 

http://www.fdesouche.com/495895-la-france-face-a-la-question-islamique-les-choix-credibles-pour-un-avenir-francais-par-aymeric-chauprade

J'admets, monsieur le député, que votre appel ne m'a pas laissé indifférent. Mieux, il a interpellé au plus profond de ma personne le musulman sunnite et le patriote que je suis. Je sais aussi que cet article a suscité une batterie de critiques y compris dans votre propre parti. Mais n'est-ce pas la base de toute démocratie que de jouir librement de sa liberté d'expression même si les choses dites peuvent heurter ou choquer. Il semblerait que la CEDH, dans ses sages jurisprudences, conforte cette idée. J'avoue d'ailleurs que j'aimerais bénéficier plus souvent de la même liberté de ton que celle que vous employez..

Votre analyse de la situation reléve souvent du bon sens et de la responsabilité. Au-delà d'un pragmatisme réel, j'ai décelé dans vos propos un sens aigu du devoir à l'égard de notre pays. Loin de remettre en cause votre loyauté envers la France, comme je ne doute pas de la sincérité de vos convictions, je tenais à vous faire partager mon analyse personnelle. L'objet de mon intervention est d'aborder, sereinement, plusieurs points qui se dessinent en filigrane dans votre article. Sans esprit revenchard ou polémiqueur, j'ai l'impérieux devoir de vous répondre.

En premier lieu, vous avez largement consacré votre intervention à la situation dans les territoires occupés et particulièrement sur la ville martyre de Gaza. Contrairement à vos propos, les gazaouis ne sont pas les otages du Hamas mais de l'inaction de la communauté internationale qui, dans ses nombreuses résolutions, a dénoncé les atteintes répétées au droit international par Israël. Il faut aussi reconnaitre que les répercussions de ce conflit sur le territoire national français posent un réel problème au niveau de la fragile cohabitation entre membres de la même communauté nationale.

Comme vous, je suis très attentif au bien-être de mes compatriotes juifs mais reste vigilant quant à d'éventuelles dérives qui pourraient voir le jour au sein de certains groupes communautaires juifs. Je mettrais donc un bémol sur votre soutien à la LDJ qui, certes, a le droit d'exister mais qui doit mener ses activités dans le strict respect des lois.

Par ailleurs, la peur ne donne pas la légitimité aux citoyens de se substituer au service de l'État français. Il y a deux ans, j'ai diffusé un communiqué de presse appelant à la création d'une milice populaire sur Marseille pour inverser le processus de la terreur imposée par les clandestins et une partie de la communauté Rom. Depuis des années, nous subissons les affres d'une immigration clandestine délinquante. Je fus convoqué au commissariat de mon quartier en vue d'explication sur mon appel à en découdre avec les clandestins. Petit rappel à la loi des fonctionnaires de police  : « les ligues factieuses sont interdites depuis 1936 ».

Une réprimande policière qui n'empêche pas les clandestins de continuer à coloniser nos rues et à y imposer un règne de la terreur à l'ensemble des riverains de mon quartier. Enfin quand un commissaire nous explique que le maintien de l'ordre et la sécurité publique sont dévolus aux forces de l'ordre, ce principe s'applique aussi à la LDJ.

Contrairement à ce que vous pensez, Israël ne fait pas face à des islamistes sanguinaires mais doit affronter ses propres démons. Le général De Gaulle avait déclaré : « Israël ayant attaqué, s'est emparé en six jours de combats des objectifs qu'il voulait atteindre. Maintenant il organise, sur le territoire qu'il a pris, l'occupation qui ne peut aller sans oppression, répression, expulsions, et il s'y manifeste contre lui une résistance qu'à son tour il qualifie de terrorisme ».

Selon vous, le destin des Gazaouis serait scellé avec celui du Hamas. Les Palestiniens se comportent comme une partie de la communauté juive de France, ils cherchent protection auprès de ceux qui pourront les protéger même si leurs pratiques sont condamnables. Israël, en tant que puissance occupante, ne peut plus continuer d'appliquer une politique d'humiliation systématique à l'égard des musulmans et des chrétiens de Palestine. L'humiliation est le pire ennemi de la paix, la France en a fait les frais avec son voisin Allemand.

Aujourd'hui, des millions de Juifs et d'Israéliens ne cautionnent pas la politique d'occupation et de colonisation des terres palestiniennes par les dirigeants israéliens. En tant que député européen, c'est aux côtés de ces millions de Juifs que votre place doit-être et non pas auprès d'une frange extrémiste qui ne respecte ni la France ni ses lois. Une justesse de choix qui ne vous attirera pas l'inimitié de vos amis arabes et de vos amis juifs.

Je crois qu'Israël doit offrir aux Palestiniens une voie de sortie à un conflit qui est devenu pesant à l'échelle de la région et du monde. La France doit œuvrer en ce sens et ne pas se prendre les pieds dans les querelles qui émaillent les relations de ces deux peuples. S'il existe un antisémitisme latent dans nos quartiers, ce ne sont pas à cause de « population de nationalité française d’origine arabo Maghrébine et musulmane » mais à cause de cette classe dirigeante qui, au lieu d'exalter l'esprit patriotique, promeut le communautarisme et la division.

Autre sujet qui semble prendre une place importante dans votre article, c'est la place de l'Islam et des musulmans en France. Non, monsieur le député, il n'y a pas un problème islamique en France. Oui, il faut regarder en face la lâcheté de nos dirigeants en matière de communautarisme.

Le président d'honneur de votre parti, Jean-Marie Le Pen, a toujours déclaré qu'il ne fallait pas s'en prendre aux immigrés mais à ceux qui les exploitent. Je ferais donc miens ce principe en vous clamant qu'il ne faut pas en vouloir aux musulmans mais à ceux qui les instrumentalisent. Ne sont-ils donc pas splendides nos hommes politiques lorsqu'ils affirment, avec force, du haut de leur pupitre qu'il faut protéger la laïcité des attaques des communautaristes. Entre belles verves républicaines et verbes hauts distingués, les standings ovation résonnent dans l'hémicycle national. Pourtant, une élection plus tard, les voilà qui arpentent nos mosquées quémandant du soutien ou des voix à grappiller.

Lorsque les rues sont encombrées par des prières de rues, non il n'y a pas une occupation de l’espace public mais un trouble à l'ordre public qui n'est pas sanctionné par un préfet aux ordres ou compatissant qui considère qu'il faut « préserver » la paix sociale. En tant que musulman, je n'ai pas peur de regarder la vérité en face mais je souhaite le faire le plus objectivement possible pour ne pas stigmatiser ceux qui ne le méritent pas.

La première vérité qui me saute à la face, c'est l'entrisme du politique dans les affaires du culte musulman. N'est-ce pas l'ancien premier flic de France et ancien président de la République Nicolas Sarkozy qui a imposé le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) et ses petites sœurs du Conseil Régional du Culte Musulman (CRCMM). Quelle atteinte flagrante à la Laïcité quand l'État impose ses représentants à la communauté musulmane qui n'en veut pas car ils sont trop souvent affiliés à des représentations consulaires ou affiliés à des puissances étrangères.

À titre personnel, j'ai déposé une plainte contre un officier du SDIG (Ex-RG) qui passait son temps à se rendre dans les mosquées pour intimider et influencer les responsables de mosquée. Où est le respect de la Laïcité dans cette ingérence d'un commis de l'État dans les lieux de culte marseillais ?

Je ne compte plus les innombrables plaintes déposées contre des imams polygames, détrousseurs de fonds publics, voleurs de dons des fidèles... Elles sont toutes classées car ces responsables appartiennent au CFCM... La pseudo voix officielle de l'Islam de France !

Si les musulmans de France ont pris de très mauvaises habitudes, c'est parce que l'État les y a conviés au même titre que vous inviteriez un cambrioleur à commettre un crime en laissant votre porte ouverte. Monsieur le député, l'islamisation de la France est, certes, un thème porteur mais celui des atteintes répétées à la Laïcité l'est encore plus car même les musulmans de France aspirent à ce que l'État redevienne plus laïc et moins encombrant pour les fidèles musulmans. 

Lorsque nos dirigeants, pour des raisons électoralistes, cesseront leur entrisme dans les affaires religieuses, je suis persuadé que le communautarisme s'en trouvera largement affaibli. Sans interlocuteurs à leur écoute, les communautaristes s'en retourneront comme ils sont venus. L'État est défaillant, voilà le problème qu'il faut regarder en face.

Vous semblez croire qu'il y' a des communautarismes innofensifs et un communautarisme particulièrement dangereux celui musulman. À mes yeux, tous les communautarismes sont dangereux car ils courcicuitent les lois de notre pays et mettent en bréche notre devise « Une et Indivisible ».

Je sais que l'annonce de votre souhait de voir nos services de renseignements mener des opérations noires (clandestines) pour supprimer nos ressortissants activant au sein de l'E.I. fait débat. Si l'idée est séduisante, elle connaît des limites dans sa mise en pratique. Pour cela, il suffit de prendre l'exemple d'Israël qui, depuis cinquante ans, est engagée sur cette voie sans fin. Chaque dirigeant palestinien assassiné est remplacé, dans l'heure, par dix autres. D'ailleurs, nombreuses sont les voix qui au sein du Mossad, du Sein Beith ou de Tsahal reconnaissent l’inutilité de ces opérations de suppression qui n'ont jamais pu influer sur le cours des événements et qui sont contre-productives en augmentant la popularité des groupes armés. La paix seule reste la clef pour la résolution de ce conflit et pour faire taire définitivement les armes.

Autre inconvénient de votre proposition est le risque de représailles au sein même des familles de ceux qui partent se battre aux côtés des groupes armés syriens et irakiens. Au regard de ces affaires, on constate que la plupart du temps les familles ne sont pas informées des projets des futurs volontaires à la guerre. En supprimant un frère, un fils, c'est prendre le risque de faire germer le désir de vengeance dans des foyers qui sont dépourvus de haine à l'égard de notre pays. Les familles, elles-mêmes victimes, comprendraient que leurs progénitures soient tuées par les forces armées syriennes ou irakiennes (c'étaient leurs choix) mais pas par nos agents de la DGSE.

Nous devons apporter un accompagnement psychologique à ces familles et non pas leur donner l'envie d'aller poser des bombes dans les transports publics pour venger l'un des leurs. 

En second lieu, j'ai pu sentir dans vos propos une forme de « sympathie » à l'égard des chiites irakiens et iraniens. En tant que musulman d'obédience sunnite, je souhaiterais vous rappeler que l'État Islamique est une des conséquences de l'occupation américano-iranienne de l'Irak. En effet, depuis 2006 et durant tout le mandat de l'ancien Premier ministre chiite Nouri Al-Maliki, les miliciens chiites ont exécuté des milliers d'irakiens sunnites. Nombreux dans les rangs de l'armée et dans le corps policier irakien, les miliciens chiites ont exercé une politique de terreur qui avait été dénoncée par plusieurs hauts officiers américains ainsi que de nombreuses ONG. D'ailleurs, il a fallu attendre juillet 2014 pour que les Américains fassent pression sur les Irakiens afin qu'ils limogent leur Premier ministre en raison de son soutien actif aux exactions commises contre les sunnites.

Pourquoi, le massacre de centaines de milliers de sunnites irakiens n'a-t-il pas ému la communauté internationale ? Pourquoi, la communauté internationale s'est tue lorsque les Américains ont décidé de réduire un état fort et souverain en une vulgaire mosaïque confessionnelle ?

Les chiites sont des hérétiques qui ont, depuis la révolution iranienne, institués des pratiques contraires à la foi musulmane. Détournements d'avions, prises d'otages, attentats-suicides... des pratiques complètement étrangères à l'orthodoxie sunnite. Vous pointez du doigt l'Arabie Saoudite et le Qatar comme les premiers mécènes du terrorisme islamique. Et l'Iran ? 

N'est-ce pas l'Iran qui finance et fournit des armes aux membres, non pas du Hamas sunnite, mais du Djihad Islamique chiite ? Une organisation palestinienne qui a mené des actions de terreur contre vos amis israéliens.

N'est-ce pas l'Iran qui a mené une vague de terrorisme sur le territoire national et qui s'est attaqué à nos intérêts au Liban ? Encore et toujours cet Iran qui se trouve derrière tous les mauvais coups contre le grand Satan et ses affiliés occidentaux.

Si le Sunnisme a été entaché par des pratiques terroristes, c'est parce que les sunnites se sont engagés dans une surenchère avec les chiites qui se définissaient comme les uniques remparts contre l'impérialisme américain et le sionisme mondial.

L'état islamique chiite d'Iran s'est construit sur la haine de l'Occident alors pourquoi tenter de le considérer comme un allié contre des sunnites qui, eux, se sont dévoyés en s'inspirant des actions terroristes des Iraniens ?

Vous déclarez dans votre article qu'il était de « l’intérêt et l’honneur de la France que de se joindre aux frappes américaines ». Non, monsieur le député, l'intérêt et l'honneur de la France ne sont pas d'aller bombarder des Irakiens fussent-ils des illuminés de la religion musulmane mais de dire aux Américains de cesser d'allumer des foyers de contagion islamiste à travers le globe. 

Pourquoi devrions-nous, encore, envoyés à la mort nos soldats alors que l'Irak compte des millions de citoyens en âge de se battre ? Croire qu'il suffit de bombarder l'E.I. pour éradiquer la menace est un mensonge. Inévitablement, nos soldats devront se battre dans un corps-à-corps terrestre meurtrier. L'Irak, ce n'est pas le Mali ni la Centrafrique.

Pourquoi vouloir projeter notre armée en Irak quand des foyers de tensions existent aux portes de la France (Tunisie, Egypte, Libye...) et que nous devrons prélever des troupes déjà engagées dans les théatres d'opérations maliens et centrafricains ?

Il est temps que la France abandonne son habit de servant et vassal pro-Américains pour retrouver sa propre orbite. Hier, l'Afghanistan, la Libye. Aujourd'hui, l'Irak, l'Ukraine et l'Iran. Et demain, la Corée du Nord, la Chine ou le Pakistan ? Est-ce à nous d'aller faire repousser l'herbe après chaque passage du grand Amérique ?

Le général De Gaulle savait ce qu'il nous en couterait de devenir le sillage de la puissance américaine : « nos alliés atlantiques n'envisagent pas, en cas d'invasion, de couvrir le territoire du géo continent (...) ainsi, la nation risque d'être, un jour, envahie par ses adversaires, dominée par ses alliés, démolie par tout le monde ».

Si mon pays, la France, n'est plus respecté, c'est parce qu'il est dominé par ses alliés et démoli par ses dirigeants.

Monsieur le député, nombre de nos compatriotes musulmans aspirent à vivre en bonne intelligence avec leurs voisins chrétiens. Nous ne sommes pas tous animés de l'ardent désir de piétiner les « racines » chrétiennes de la France même si je crois que les racines de la chrétienté se trouvent d'abord en terre Sainte de Palestine, berceau de la Chrétieneté, et qu'en France nous ne bénéficions que de son beau ramage. Même le Vatican, pourtant haut lieu de la spiritualité chrétienne, ne peut prétendre revendiquer de telles racines.

Si mes attaches actuelles sont Marseillaises, je suis originaire de la ville de Reims. Toute ma famille y réside encore et je prends un réel plaisir à me rendre dans la ville qui a vu le sacre d'un célèbre Roi de France. Comme vous le savez, le 25 décembre 498, CLOVIS Roi des Francs (un Barbare) est baptisé avec plus de 3000 de ses partisans à Reims par l'évêque REMI.

Toute mon enfance a été rythmé par les nombreuses visites scolaires à la splendide cathédrale de Reims. Des visites qui m'ont permis d'étudier, en plus des livrets scolaires, la glorieuse histoire de notre pays en revivant l'évènement dans l'immense nef de la bâtisse.

Autre temps fort de la ville de Reims, les fêtes Johanniques. La ville de Reims fut une des villes étapes sur le chemin de la sainte Jeanne d'ARC. L'occasion pour moi de participer chaque année à ces festivités. À l'école, nous devions créer des costumes pour notre participation au défilé et nous étions amenés à participer à la nomination de Miss Jeanne d'Arc, citoyenne rémoise qui incarnerait la grande Jeanne lors de la cérémonie.

Toute ma jeunesse a été bercé par la glorieuse histoire de France. Comme d'autres, nous nous sentions concernés par l'histoire chrétienne et l'épopée des rois. Une admiration qui me poussa plus tard à faire lecture de plusieurs versions de la Bible et de dialoguer avec des hommes du culte catholique. Une ouverture d'esprit qui m'a valu l'admiration du Dioscése marseillais et des courriers de soutien de l'archevêque de Marseille, Monseigneur Pontier ;

  • Lettre 1 :

Monsieur Le Président, Je tiens à vous remercier pour l'envoi de votre message au sujet de l'exposition d'Avignon. Je suis très sensible à votre initiative et au contenu de votre message dans lequel je me retrouve fort bien. Veuillez croire à l'assurance de mes sentiments respectueux.

Georges Pontier

Archevêque Église Catholique Marseille

  • Lettre 2 :

Cher Monsieur, Mgr Pontier, l'archevêque de Marseille, est parti en voyage en Terre Sainte. Mais en partant, il m'a chargé de répondre à votre lettre. Comme vous, il a été très ému par cette flambée de violence à l'égard des chrétiens en Irak. Il a beaucoup apprécié votre message et votre invitation au bon sens et à la compréhension mutuelle.

Nous devons œuvrer ensemble pour construire au Moyen-Orient une paix durable, où tout le monde trouve sa place dans la justice et le respect réciproque.

Etienne Renaud

Délégué diocésain pour les relations avec les communautés musulmanes

Un désir de respect mutuel qui se refléte dans les récents propos de M. Patrice Karam, président de la coordination « Chrétiens d’Orient en danger » : « Les chrétiens d’Orient défendent la présence des musulmans en France. L’avenir n’est pas que les chrétiens d’Orient soient en France et les musulmans en Orient. »

Je n'ai pas honte de clamer haut et fort que l'apprentissage de la culture française et de ses traditions chrétiennes ont contribué à mon épanouissement personnel et ont contribué à me sortir de mon isolement communautaire. Là encore, l'absence de conscience nationale et d'attachement patriotique parmi les musulmans de France vient du fait que tout a été mis en oeuvre par les pouvoirs politiques successifs pour ne pas nous enseigner l'histoire de France. 

Moins de référence patriotique dans les livrets scolaires, moins de service national, moins de ferveurs patriotiques ont participé au naufrage de nos quartiers. De plus, la classe politique a veillé à effacer des mémoires collectives tous les sacrifices consentis par nos anciens pour la sauvegarde de la France. Voilà pourquoi, les jeunes des banlieues sont devenus des apatrides qui méconnaissent leurs propres histoires familiales. 

Mais dans ma famille, la France garde sa place et son statut particulier : 

Citation à l'ordre du Régiment : pour le motif suivant « Soldat dynamique et courageux ». A été blessé par attentat terroriste, s'est distingué par son esprit d'initiative et ses qualités de combattant en participant à la mise hors d'états de nuire de deux adversaires. Bien que menacé par les terroristes continue à servir avec fidélité et dévouement. Cette citation comporte l'attribution de la Croix de la Valeur Militaire avec étoile de BRONZE. » (À mon grand-père).

L'erreur du Front National est de croire que les seuls musulmans patriotes sont issus de la communauté harkie à laquelle je n'appartiens pas. Si je trouve dégradant le traitement humiliant infligé à ses soldats par la France, je sais aussi que les relations étroites entre la France et les musulmans sont antérieures à celle des harkis.

Ancien responsable de la plus vieille mosquée de Marseille, je veille à ce que mes enfants, en plus de leur instruction républicaine, jouissent d'une éducation religieuse.

Je veille au respect des rites alimentaires et à l'apprentissage du Coran. Mon épouse porte le voile musulman et, comme moi, applique au mieux les enseignements coraniques. Cependant monsieur le député, pensez-vous un seul instant que j'éduque mes enfants dans la haine de la France et des Français alors que je suis moi-même patriote ?

Comme Jean-Marie le Pen, je crois que l'assimilation forcée, qui inclut le reniement de sa culture d'origine, est un échec. L'amour de la patrie, s'il n'est pas inné, doit-étre au moins basé sur le volontarisme et reposer sur le libre-arbitre des citoyens.

D'autant plus que des millions de Français, non musulmans, nourrissent autant de mépris voire de haine contre la France. Je pense à la gauche et l'extrême-gauche apatride qui ne rêvent que d'une France dilluée dans un multiculturalisme dévoyé et dénué de toute conscience nationale.

C'est en consultant mon certificat de nationalité française que je prends l'ampleur de ma responsabilité à l'égard de la France : « Il a été vérifié que l'intéressé n'a pas été libéré de ses liens d'allégeance envers la France » (Article 2-4 du code Civil). Pourtant, c'est en regardant la nouvelle réalité de la France que je me rends compte du degré de déliquescence de notre société. 

Le système politique actuel a appris à notre jeunesse à avoir honte d'affirmer sa francité. Quant à crier son amour pour la France au milieu d'une assemblée, c'est le crime de lèse-majesté absolu.

Dans un registre plus politique, vous abordez la menace qui pèse sur la civilisation en raison d'un Islam sunnite hégémonique. Pour appuyer votre argument, vous faisiez référence au WASP alors que les WASP sont eux-mêmes des immigrés venus coloniser une terre qui n'était pas la leur. Juste retour des choses, ils furent, à leur tour, colonisés par d'autres immigrés.

Je crois sincèrement que la France n'a pas atteint les limites de son déclin. Cependant, si dans les cinq ou dix années qui arrivent, le pays ne s'est pas doté d'un gouvernement patriotique, nous pouvons craindre les prémices d'une guerre civile larvée. L'émergence d'un tel gouvernement ne sera réalisable que si toutes les composantes de la société française y sont représentées. 

De votre point de vue, Marine Le Pen incarnerait ce gouvernement providentiel. Il faudrait, de mon point de vue, que votre présidente cesse d'exclure des patriotes en raison de leur religion ou de leur appartenance aux quartiers populaires.

Monsieur le député, je vais vous faire une confidence. Moi aussi, il m'arrive souvent de ne plus reconnaître mon pays dont des pans entiers sont défigurés par l'omniprésence des clandestins et des délinquants. Je suis pris de nostalgie en pensant à une époque où nous pouvions être différents mais tout en étant liés par le même désir d'appartenance à la France.

Contrairement à vous, je crois que la France ne perdra jamais sa culture ni ses traditions. La France est sempiternelle car tous les gouvernements sont voués à disparaître.

Peut-être me considérez-vous comme l'exception qui déroge à la règle mais pendant longtemps, je fus un jeune apatride impliqué dans des pratiques déviantes. Ma chance, c'est d'avoir eu des gens qui m'ont donné l'envie de connaitre mon histoire, celle de ma famille et de mon pays. 

L'un d'eux se nomme Jean-Marie Lepen qui fut l'un des rares hommes politiques à accepter ma pratique religieuse au nom des valeurs patriotiques qu'il défend. Il reçut plusieurs membres de la communauté musulmane qui ont changé leur vision sur celui qui incarna, pendant longtemps, le rôle du diable dans nos banlieues. Je suis inspiré en relisant son vibrant appel à l'unité lancé aux jeunes des quartiers lors de sa visite sur la dalle d'Argenteuil.

Si je suis patriote Français, c'est parce que je rejette la politique de confrontation que tentent de nous imposer certains groupes politiques. Je ne souhaite pas choisir entre ma foi musulmane et mon attachement à la France mais si l'on tente de nous imposer un choix immoral par la force alors la France plongera dans la guerre civile.

Nous ne sommes pas l'ivraie de la France mais nous voulons rester son bon grain. En tant qu'homme politique, vous avez la possibilité de prodiguer une politique juste et équilibrée qui fera la part entre ceux qui ont vocation à rester et ceux qui doivent partir. Votre parti doit évoluer au nom des intérêts supérieurs de la nation. Nos petites vies ne valent rien devant la défense des intérêts de la nation et des Français.

Monsieur le député, j'ai essayé de vous dresser, en quelques lignes, le portrait d'un patriote d'obédience sunnite et attachée à la France. Je vous invite, par conséquent à ne pas vous tromper d’ennemi !

Mes amitiés patriotiques les plus sincères.

Omar Djellil


Moyenne des avis sur cet article :  2.29/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 13 septembre 2014 13:53

    J’aime bien ce que vous écrivez.
    On croirait que vous êtes un ami de Soral et ce serait une bonne chose à mes yeux.
    Mais quand je vois votre profil, je m’inquiète.
    Normalemenet, on ne peut pas en ressortir indemne.
    Mais bon, je ne vais pas bouder votre élan patriotique.
    C’est bien trop rare.
    Donc je m’associe à votre mise en question de Chauprade.
    C’est peu de dire qu’il me déçoit le boug’
    C’est dans l’ordre des choses j’imagine, Valls aussi a connu un pareil revirement.
    Tout est possible...
    Mais un FN ouvertement sioniste, c’est clair que je ne pourrai voter pour même si c’est pas l’envie qui en manque vu le choix par ailleurs...


    • hunter hunter 13 septembre 2014 18:09

      Adishatz l’auteur !

      Je m’associe à Luc-Laurent, dont le commentaire est pertinent, et j’allais dire « as usual » ;
      Vos travaux Luc-Laurent, ont été mentionnés souvent par Lucien Cerise, en tant que remarquables, je vais donc m’y intéresser, car Cerise est particulièrement percutant je trouve.

      Moi aussi je m’inquiète de cette inclination sioniste du FN (à l’instar de ce qui se passe assez fréquemment dans d’autres mouvances nationalistes en Europe), et effectivement, si celle-ci devient trop intense, plus jamais je ne voterai pour ce mouvement qui sera alors définitivement décrédibilisé à mes yeux (et sans doute pas seulement aux miens).

      L’infiltration de la FM dans l’entourage de MLP ne laisse rien advenir de positif ; MLP prouve sons total manque de culture politique, son inaptitude à éviter les pièges nombreux ; intellectuellement, c’est une médiocre, tout le monde le sait. Elle a un petit succès en ce moment, mais c’est par défaut, car les citoyens voient l’absolue nullité de la classe politique UMPS, alors il se tournent vers elle comme un dernier espoir, mais qu’elle regarde le parcours d’Hollande (élu par défaut) : si elle ne se ressaisit pas, elle sera bientôt obsolète, et entraînera le parti dans sa chute abyssale.

      En tout cas je remercie l’auteur qui prouve que non, les français musulmans n’ont pas grand chose à voir avec les fanatiques relayés par les mainstream ; il faut donc que les patriotes cessent de systématiquement regarder les musulmans comme des ennemis : ceci est une programmation de vos esprits, soigneusement voulue et mise en place par la propagande du système mondialiste, alors par pitié, réfléchissez, ne vous laissez pas emprisonner.

      Ecoutez les conf’s de M Cerise par exemple (ok sur youtube), vous comprendrez.

      J’en tiens pour preuve, l’appel de mardi dernier des communautés musulmanes française, au soutien envers les chrétiens d’orient, insistant sur le fait qu’ils ont toute légitimité à vivre sur les terres de leurs ancêtres, et à y pratiquer leur foi en toute tranquilité !

      Je remercie les compatriotes msulmans, et tous les musulmans qui prieront en ce sens, et qui s’associent à cette démarche :elle n’ a pas été assez reprise, je l’ai entnedu sur les mainstream, ce qui est un comble !

      Pour certains patriotes encore un peu trop conditionnés, vous pouvez aussi écouter les interventions de M Ploncard d’Assac, qui salue régulièrement les bonnes volontés de nos compatriotes musulmans.

      Comme le dit Soral, il faut que ces compatriotes soient plus visibles, qu’ils montrent comme le fait l’auteur, qu’ils réfléchissent, qu’ils sont des êtres humains capable de raison ! certes ils ont leur foi, et celà ne me pose pas de problèmes, mais ils sont capables de discernement ! Et ils sont nettement plus nombreux que les fanatiques réislamisés à la va-vite, qui confondent foi et violence. Malheureusement, ce sont eux les plus visibles, mais il est vrai que ça fait vendre du mainstream, et ça colle aux objectifs du système :diviser pour mieux régner.

      Donc merci à l’auteur pour votre papier, et bonne continuation !

      Adishatz

      H /


    • FritzTheCat FritzTheCat 13 septembre 2014 16:30

      Article à l’odeur nauséabonde de taqiya.


      • volpa volpa 13 septembre 2014 21:14

        @ l’auteur,

        Même pas lu cet article qui commence par des conneries en évoquant dieu.

        Si tu connais son adresse tu la communiques.


        • Montdragon Montdragon 14 septembre 2014 00:59

          Les savants et clercs (de notaire) ont apprécié cet article...bon point du nouvel Obs quoi...
          Mélanger patriotisme et foi, en effet, pue la taqiya à 100 m.


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 septembre 2014 07:53

            Traiter les Chiites d’hérétiques, ça commence mal..., je n’ai pas lu le reste, forcément biaisé.

            Si les musulmans de toutes tendances ne comprennent pas que les USA et Israël se servent de leurs divisions religieuses pour faire éclater tous les pays du Moyen Orient et plus, si affinités, pour leur piquer leurs réserves de gaz et de pétrole, ils seront les premières victimes.


            Comme c’est déjà le cas : le Califat tue indistinctement les chiites, les sunnites, les chrétiens, les kurdes qui sont pourtant sunnites.. , pour répandre la terreur.

            « Le plan américano - israélien » le but du califat, c’est de répandre le chaos au service de l’ Empire.

            • Gnostic GNOSTIC 14 septembre 2014 10:14


              Dommage que ce soit un peu long mais c’est très bien écrit

               

              Dommage de commencer par au nom de dieu le miséricordieux (pas tant que ça !) mais c’est votre tradition de musulman mais c’est dommage d’en même temps de se revendiquer laïc !

               

              Dommage de taper sur les hérétiques comme les chiites (les gnostiques sont aussi des hérétiques)

               

              Quant à la Mère Le Pen MLP et ses copains (Faux Macs, LGBT etc…) elle fait son alya merdiatique seule possibilité dans ce pays de pouvoir passer dans les merdias


              Asselineau devrait faire de même pour obtenir ses 500 signatures hein fifi

               smiley 

               

              Bon ben inch allah quoi


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 septembre 2014 18:51

                Gnostic,
                Je ne pense pas que ce soit le cas, au vu des analyses que l’UPR fait d’ Israël...
                - « Gaza, l’ UPR demande au gouvernement les raisons de l’absence de sanctions contre Israël »

                - « Israël et Gaza »


                Le FN bouffe à tous les râteliers :
                Il est contre le NOM, mais refuse de demander l’interdiction de la LDJ.
                Et soutient la théorie « du choc des civilisations » cher au Pentagone.

                Il a signé un accord avec Svoboda en 2009, mais se pâme devant Poutine..

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès