Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Lettre ouverte à M. Valls et son chef, M. Gattaz

Lettre ouverte à M. Valls et son chef, M. Gattaz

Les entreprises ont une dette auprès des français. Et la Gauche aussi.

Monsieur Valls,

il semblerait que vous n’ayez pas compris le récent vote des français et vous endossez ce jour une lourde responsabilité.

Vous venez d’annoncer que 50 milliards d’euros d’économies seront faites, ce qui reste à voir, et avez dévoilé les pistes que vous envisagez afin de les réaliser d’ici 2017.

Les pistes que vous et votre gouvernement avez citées sont :

  • 21 milliards d’euros d’économies sur la protection sociale, que vous prétendez faire sans diminuer leur montant mais grâce à une non-revalorisations de celles-ci jusqu’à octobre 2015 mais pas au-delà (18 mois). « En clair : le montant des retraites de base, les retraites complémentaires gérées par des organismes publics, les allocations familiales ou les aides au logement est gelé » (Le Parisien, 16/04/2014). Vos amis du Figaro évoquent quant à eux « 10 milliards pour l’Assurance-maladie« 
  • 18 milliards d’euros à la charge de l’état, donc non financés à l’heure actuelle, et non identifiés, du moins par les français
  • 11 milliards d’euros à la charge des collectivités territoriales, donc non financés à l’heure actuelle, et non identifiés, du moins par les français. Le risque étant une augmentation des impôts locaux. En effet, vous savez fort bien que la diminution du nombre de régions ou la disparitions des conseils généraux n’aura quasiment aucun effet sur les dépenses car les besoins, eux, ne seront pas divisés pour autant.

Sur 3 pistes, 2 ne sont pas connues. Seuls les porteurs le sont. C’est un peu court… à l’image de la corde que vous passez au cou des français. Dans une entreprise privée, présenter un budget de la sorte vous aurait valu un savon en bonne et due forme.

Pourquoi ces économies sont-elles nécessaires ? Réduire le déficit ? Pas seulement.

« La France est à un moment de vérité. L’enjeu est de redresser notre pays en matière de compétitivité et d’emploi » avez-vous déclaré sur France 2.

→ ce discours vous vaut d’être situé sur l’aile droite de la Gauche

Il s’agit donc du Pacte de Responsabilité ou Compétitivité Emploi, nommez-le comme bon vous semble.

Pour 50 milliards d’euros, les français ont droit à la parole et à vous posez des questions.

En voici une : pourquoi ce gain de compétitivité ne peut-il être obtenu par un effort des actionnaires ?

Nos entreprises ne seraient pas compétitives, alors que nous voyons tous de nos yeux que les profits des actionnaires augmentent, et vous voudriez nous faire accroire que ceux-ci ne sont pas en mesure de réaliser des gains de productivité en investissant tout ou partie de leurs bénéfices ?

« Les 60 à 100 milliards planqués dans les paradis fiscaux ? Ca fait longtemps qu’on en entend plus parler. Les 8% d’impôt payé par les grandes entreprises (au lieu de 33%) ? Une information vite oubliée. La taxe sur les transactions financières est quasiment morte et enterrée. » (Mediapart, 15/04/2014)

« [...] les entreprises malades du CAC40, elles n’ont gagné que 18% en 2013, une broutille par rapport au 22% de gain de 2009. (Chiffre des échos) » (Mediapart, 15/04/2014)

Vous osez prétendre qu’il ne s’agit pas d’austérité ? Alors qu’est-ce que l’austérité selon vous ?

Pour mieux vous défendre de pratiquer une politique d’austérité, vous avez assuré que 500 millions d’euros seraient consacrés à ceux d’entre nous les plus en difficultés (soit 1% du total des économies que vous escomptez). Serait-ce la part du feu, cette part de forêt que l’on sacrifie pour sauver l’essentiel…

Les classes moyennes, qui sont de tout temps le support des sociales-démocraties, seront encore saignées au profit des doctrines libérales et de ceux qu’elles engraissent. Et c’est sur ce point très précis que vous endossez ce jour la lourde responsabilité que d’assurer aux partis extrêmes, et, primus inter pares, le Front National, d’accéder aux responsabilités.

Le PS est mort cette année en reprenant à son compte les doctrines libérales de la droite. Vous aurez bientôt tout le loisir de réfléchir à cette phrase : « L’UMP est de gauche mais elle ne le sait pas encore.« 

La finance était votre ennemi ? Elle piétine aujourd’hui votre étendard et des valeurs auxquelles vous n’avez peut-être jamais cru. Vous avez tout perdu, et nous avec.

Wake up.

Lovegiver


Moyenne des avis sur cet article :  4.47/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • Garance 19 avril 2014 09:51

     « Dans une entreprise privée, présenter un budget de la sorte vous aurait valu un savon en bonne et due forme »

    Un savon ?

    Dehors oui et sans indemnités car il y aurait qualification de « tentative de meurtre sur entreprise »

    Pas un dans C’gouvernement-Baltringue tiendrait plus de 3 mois dans une boîte privée

    Pas un serait capable de gérer ne serait-ce qu’une superette

    Ils en sont bien conscients d’ailleurs, certains sont réalistes, tel celui-là :

    http://24heuresactu.com/2012/03/09/hollande-avoue-quil-est-paye-a-ne-rien-faire-video-scandale/

    Qui tel un chat retombera toujours sur ses pattes
    .


    • zygzornifle zygzornifle 19 avril 2014 10:06

      Lettre ouverte ....lol....Un beau papier WC dans le cabinet du 1er ministre et du boss du MEDEF ..... 


      • zygzornifle zygzornifle 19 avril 2014 10:07

        Gattaz de lit que du Valls et Valls ne lit que du Gattaz ....


        • Jelena XCII 19 avril 2014 12:02

          Il ne faut pas dire ça, Valls est le socialo chouchou des français, plus on les fouettent, plus ils aiment ça... Si Manuelo veut se faire élire en 2017 >> SMIC réduit à 50%, suppression de la CMU, retraite repoussée à 90 ans et c’est la victoire assurée.


          • mortelune mortelune 19 avril 2014 14:55

            Si Hollande est son équipe sont socialistes alors moi je suis une martienne. Moqué par Sarko, trompé par Hollande le peuple français doit se remettre en question et ne plus craindre de leur dire m... une bonne fois pour toute. 


            • gogoRat gogoRat 19 avril 2014 18:33

               Notre erreur à tous est sans doute de croire encore en un « peuple français ». Nos « représentants délégués incarnant La France » ont entendu depuis longtemps le conseil de B. Brecht :
               « Puisque le peuple vote contre le Gouvernement, il faut dissoudre le peuple »
               ... si bien que ça ne date pas d’hier que notre « peuple » est dissolu ;-o !
               C’est chacun tire la couverture à soi, ou chacun sa M....
               Les gens ne risquent plus de se rencontrer qu’à l’heure de con doléances même plus formulées 


            • leypanou 19 avril 2014 17:33

              Encore un article « de » Nouvelle Donne : c’est l’offensive tous azimuts là pour les Européennes.

              Vous dites « les classes moyennes seront saignées », oui, mais les classes moyennes votent encore en majorité pour le PS, cf Hénin-Beaumont. N’oublions pas aussi qu’en 2005, la majorité du PS votait pour le oui, en même temps que toute la direction, sauf des personnalités comme L Fabius (plus par opportunisme que par conviction) ainsi que M Valls (pareil).

              Le PS n’a pas repris cette année à son compte les doctrines libérales de la droite (vous insultez les Cherki et autres Linemann là, pour ne citer qu’eux), le président de la république et son premier ministre oui et pas cette année, mais depuis toujours. M Valls s’est revendiqué successivement de M Rocard, L Jospin, D Strauss-Khan ou encore du blairisme ; pour F Hollande, après le fameux « mon ennemi c’est la finance » au Bourget, c’est le fameux « I am not dangerous » à la City quelques jours après. Qui dit mieux ?

              Ce n’est au parlement européen qu’on peut changer grand-chose, le vrai combat idéologique est en France.


              • Grandloup74 19 avril 2014 18:49


                 Valls n’a rien à faire du peuple Français et de nos difficultés. Il est mis en place par une oligarchie ultra libérale et archi sioniste. Tous ses efforts vont vers cette minorité de banksters et d’ailleurs il l’avoue publiquement.
                 Leur mission est de tenter de sauver ce qui reste de l’empire, d’ailleurs ils sont noyautés par les USRAEL.
                 Heureusement Poutine est en train de s’occuper de cette oligarchie.
                 Pour commencer à les virer, faut sortir de l’ UE à tous prix ! Quel que soit le parti qui le fera. De ça, oui, ils ont peur.


                • Le421 Le421 19 avril 2014 19:34

                  Moi qui suis de gauche, je n’arrive plus à encaisser toutes ces conneries faites par ces escrocs présentés par des médias « de merde », il faut le dire, comme des socialistes...
                  Si Sarko avait osé faire ce qu’ils font, il se serait fait vilipender !!
                  Alors que, en homme de droite assumé, il aurait pu le faire légitimement sans se renier.
                  Je suis démocrate, je respecte le suffrage universel. Donc, si une personne de droite dirige la France en faisant une politique de droite, je conteste, mais je comprends.
                  Par contre, ces enfoirés au gouvernement qui nous ont vendu du socialisme et de l’anti-finance à tout va, ils ne valent rien !!
                  Même une cartouche, ce serait trop d’honneur...
                  En prime, nous, les gens de gauche, on passe pour des escrocs et des incapables !!
                  Ceci dit, ils vont l’avoir rapidement dans le cul.
                  La sclérose guette le pays. A force de tout freiner, il vont casser complètement la machine.
                  80 sur les routes ?? T’es con Manu !! 40, ça suffit bien.
                  On restera chez nous et on attendra que tu gicles.
                  Je lui donne pas un an avant que l’Assemblée Nationale soit dissoute...
                  Heureusement, le Grand Marché Transatlantique va nous sauver.


                  • troletbuse troletbuse 19 avril 2014 20:02

                    En 1900, ces salauds auraient été jugés comme traître et condamnés à mort.


                  • Akerios 19 avril 2014 19:38

                    @.......

                    Citizen-Web

                    Merci pour ton excellent article. Et un grand bravo !


                    • Denzo75018 20 avril 2014 09:34

                      Que de conneries !!
                      Ces milliards « rendus » aux entreprises dans le cadre du pacte de compétitivité n’est pas de l’argent donné aux entreprises sur le dos des Français mais de l’argent non pris aux entreprises par un état étouffant ses entreprises par un taux d’imposition fiscal et social créant du chômage !
                      Qu’on arrête de mettre en exergue les "dividendes, peu utilisés pour les PME et pas du tout dans les TPE !!!


                      • zygzornifle zygzornifle 20 avril 2014 13:27

                        CRIF,CRIF,CRIF Hourra......

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès