Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Lettre ouverte à Messieurs Collard et Menard et aux nouveaux « compagnons (...)

Lettre ouverte à Messieurs Collard et Menard et aux nouveaux « compagnons de route » du FN

Messieurs,

A l’occasion des élections municipales qui sont l’objet de joutes au sujet de l’intégration des résidents étrangers dans nos villes, je souhaite vous interpeller sur les positions du FN sur ces thèmes.

Si je souhaite attirer votre attention sur ces sujets qui structurent fondamentalement les thèses du FN, c’est que je pense que ces thèses s’opposent frontalement aux valeurs universelles qui fondent notre République, et je souhaite ouvrir le débat sur cette question qui est un révélateur fondamental des problématiques qui traversent nos sociétés.

Le débat porte, sur le fond, sur la possibilité ou non de cohabiter, entre des personnes issues de cultures et de civilisations différentes (1).

Bien sûr, contrairement à Monsieur Le Pen, le FN et Marine Le Pen sont désormais d’une prudence de Sioux sur ces sujets et dans leur expression publique actuelle, il n’y a plus de référence explicite à certaines questions épineuses. Mais ces questions restent posées :

Le FN et Mme Le Pen défendent–ils encore et toujours l’impossibilité pour les peuples de cultures différentes, de cohabiter sur un même territoire ? Car cette thèse centrale a longtemps justifié, à leurs yeux, le rejet de l’immigration. Il faudrait, pour eux, que les personnes étrangères vivant au sein de notre Nation acceptent de s’assimiler à notre culture en reniant la leur. En d’autres mots, tu deviens comme nous ou tu pars…

Si la question est de savoir si les populations étrangères doivent intégrer ou du moins accepter de se plier dans l’espace public au respect des valeurs de laïcité de notre culture, la réponse est bien sûr que oui ; et à ce titre il faut en effet interdire le port du voile islamique à l’école comme de tout signe ostentatoire religieux ou d’oppression de la femme. Il ne s’agit pas ici de nier les contradictions entre valeurs universelles issues de la culture démocratique et des traditions culturelles particulières à certaines autres (2) ; mais cela ne suppose en aucun cas, comme l’affirme le FN, que la cohabitation soit impossible, ni que toutes ces personnes ne sont pas susceptibles d’intégrer nos valeurs. Ce sont ces glissements « idéologiques » successifs propres au FN, qui ne sont pas conformes à notre vision républicaine.

En effet, cette hypothèse de non communication entre les peuples est contredite par toutes les recherches anthropologiques et sociales qui montrent l’existence de valeurs universelles entre tous les peuples même très différents quant à leur mode vie et de représentation du monde. Il en découle la possibilité d’échanges vrais même entre personnes de cultures très différentes comme l’attestent les travaux de Claude Levi-Strauss, de Françoise Héritier… A partir de là, ces chercheurs prouvent qu’au delà de la compréhension du mode de fonctionnement des autres sociétés, on peut élaborer une démarche commune et collective pour construire une cohabitation entre ces communautés, dans le respect des différences et sans renier les principes laïques de notre République, si c’est la volonté de ces différentes communautés. Bien sûr, le chemin n’est pas facile ni ici ni ailleurs, comme le montrent par exemple les affrontements entre les populations arabes éprises de valeurs laïques et les intégristes en Tunisie, en Egypte en Turquie,…ou la cohabitation difficile des habitants entre eux dans nos villes ; mais ce dialogue est la seule voie pour une pacification des rapports sociaux. Cette stratégie est aux antipodes de celle du FN basée sur la montée des tensions. En réduisant les populations arabes aux musulmans, puis les musulmans aux intégristes, le FN commet volontairement une double simplification de la réalité complexe, qui conduit à alimenter la haine de ces populations et son discours électoral.

Au contraire, le socle de valeurs communes à tous les démocrates, rend possible, au-delà des différences, les échanges entre civilisations et fonde les valeurs de laïcité, si paradoxalement en vogue au FN ces derniers temps (en fait, depuis que le FN a abandonné officiellement, l’intégrisme catholique cher à certains de ces courants historiques, et qu’il instrumentalise la laïcité au nom de la lutte contre l’islamisme radical). Mais il faut le souligner, ce discours récent sur la laïcité de la part du FN est en contradiction flagrante avec ses discours différentialistes tenus par eux -mêmes et par ailleurs…

Les valeurs universelles justifient à juste titre, pour les étrangers et pour les nationaux, le rejet de l’intolérance, le respect des cultures (et donc aussi bien sûr de celle de la France), le refus de pratiques barbares comme l’excision, et de manière plus globale, nous invitent au respect des femmes, et au rejet de toute forme de discrimination entre les personnes. C’est ce socle commun qui fonde le respect des différentes formes d’expressions culturelles, mais toujours, dans les limites du respect de valeurs universelles. Car il peut, en effet, y avoir conflit entre universel et local ; mais le débat ne peut être tranché de manière générale et définitive en faveur systématiquement, des valeurs locales, nationales et contre celles des autres, comme le fait le FN. C’est de l’ethno-centrisme, qu’il s’appelle défense des valeurs du christianisme ici, ou de l’islam ailleurs, … qu’il s’habille sous les oripeaux d’un discours néo-laïque ou sous la forme de défense de l’Occident chrétien contre les autres religions ou contre les autres civilisations au nom de la « supériorité » de la nôtre. En matière de valeurs, il y a des différences, non des hiérarchies ; et il y a des valeurs universelles qui peuvent entrer en conflit avec des pratiques culturelles locales mais on ne peut en aucun cas fonder ainsi des préférences quant à des droits universels de la personne humaine à se vêtir, à se nourrir ou à se loger. La préférence nationale pose problème à ce titre. Si des personnes d’origine étrangère sont légalement présentes sur notre territoire, elles ont les mêmes droits en ces matières, ni plus ni moins que les « nationaux ». Le problème se situe en amont par rapport à la régulation des flux migratoires non à ce stade. Par ailleurs afin de ne pas alimenter des haines et des faux débats, il faut veiller effectivement au fait que les dispositifs et aides sociales soient également répartis entre les personnes de faibles revenus et qu’on ne privilégie pas certaines au détriment des autres. Mais il s’agit là de vigilance dans l’application de règles, non d’autre chose. Or, comme c’est le cas aujourd’hui en France, les populations étrangères résidant légalement , sont en proportion plus marginalisées que les nationaux. Donc il est logique que de ce fait qu’une proportion plus importante de ces personnes bénéficient de ces aides au même titre qu’un résidant français. En tout cas l’ennemi c’est bien la misère et l’exclusion, non l’étranger.

Une autre notion qui pose aussi problème et fonde tout le socle du discours du FN est la question à la fois de la hiérarchie des « races » et des civilisations et le mélange volontaire dans certains de leurs discours entre l’affectif et le social.

Dire qu’il y a des différences entre civilisations, ne fonde en rien le fait qu’il puisse y avoir une hiérarchie entre elles, avec des « supérieures et des inférieures ». L’exemple cité par Mr Le Pen, sur l’affection, forcément différente, en intensité et nature, que l’on porte pour ses proches par rapport à des étrangers à sa famille, est une transposition inadaptée et monstrueuse par rapport aux sujets que nous traitons sur la différence de civilisations. Cet argument essaie de fonder ce qui n’est pas défendable ; à savoir le rejet de l’autre au nom de la proximité de sa famille sur le plan affectif : c’est une escroquerie intellectuelle, un mélange des concepts et des champs d’analyse des réalités sociales et humaines à visée xénophobe. De plus on rajoute subrepticement, la notion de hiérarchie à celle de différence et on mélange le plan affectif et le social. Quand on mélange ainsi les affects et les logiques d’organisation sociale on fait le socle des idéologies totalitaires (cf. écrits de W.Rech « la psychologie de masse du fascisme »). Hannah Arendt, Georges Orwell ont bien montré que les sociétés totalitaires sont construites sur le fait que certains principes de la vie affective, des valeurs émotionnelles et certains éléments d’irrationalité sont ainsi transposés du plan individuel au plan collectif. Cela donne le culte du chef, l’attachement indéfectible et irrationnel aux valeurs de sa culture, la croyance en la supériorité de sa culture (ou de sa « race » ) sur celle des autres, … L’Histoire est là pour nous le montrer.

Tout cela, Messieurs les « compagnons de route » du FN devrait vous poser question : allez- vous cautionner ces thèses dangereuses pour la cohabitation pacifique des peuples ? Ou préférez-vous les passer sous silence ? N’en voyez-vous pas les conséquences désastreuses ?

L’incapacité réelle, du PS et de l’UMP à trouver des solutions à la crise économique et sociale que nous traversons ne justifie en rien que l’on se rabatte sur le FN comme alternative. Le refus de la pensée unique en matière de politique économique, ne justifie pas la défense des propositions xénophobes du FN, hier ultralibérales, aujourd’hui protectionnistes et à visées sociales « sélectives » en faveur des nationaux.

Les français se doivent de construire une alternative cohérente qui ne tombe ni dans les ornières de la gestion sans perspectives des forces gouvernementales actuelles ni dans le discours du FN qui rend impossible à mon avis tout soutien à ce mouvement pour les raisons que j’ai exposé.

Ce projet ne peut être que démocratique, écologique et social sur la base des valeurs humanistes et laïques qui ont fondé notre République : ne nous fourvoyons pas dans de fausses solutions basées sur le rejet de l’étranger en tant que bouc émissaire. Mobilisons notre imagination pour élaborer une véritable porte de sortie à nos problèmes.

La France et l’Europe méritent mieux que le projet du FN et de Mme Le Pen !

Georges Fandos

Mail : georges.fandos@wanadoo.fr

Blog : http://georgesfandos.hautetfort.com

Notes :

(1) Ce débat s’inscrit de façon plus de façon plus générale sur le conflit, bien connu des anthropologues entre une conception qui valorise les approches universalistes ou différentialistes des cultures. Il porte plus précisément sur des discours politiques qui s’appuyant sur des conceptions différentialistes, que soutien le FN, en tirent des conclusions pour signifier l’impossibilité d’une coexistence et d’une construction démocratique commune à ces personnes et aux autre français.

Ce débat est d’autant plus important que ces thèses fondent la théorie et la pratique politique du FN bien au-delà de ces questions.

 

(2) Ces conflits ont été théorisés depuis longtemps par des chercheurs comme le philosophe Cornélius Castoriadis. Il montre les conflits existant entre les valeurs des mouvements démocratiques et des préceptes anti-égalitaires ou discriminatoires pour les femmes de certaines religions ou traditions (cf. ses écrits dans « l’Institution Imaginaire de a Société »). Mais cela concerne aussi bien les intégristes islamistes que juifs ou catholiques. L’instrumentalisation de la laïcité par le FN est patente du fait qu’il ne s’est jamais manifesté contre ces autres formes d’intégrismes et qu’ au contraire il sympathise avec certains d’entre eux, par exemple les colons juifs de l’extrême droite israélienne qui invoquent les textes sacrés pour justifier l’occupation du territoire en Palestine…

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.77/5   (52 votes)




Réagissez à l'article

42 réactions à cet article    


  • zygzornifle zygzornifle 21 mars 2014 08:52

    Elle sera lue contrairement à une lettre envoyé à Hollande....


    • Yohan Yohan 21 mars 2014 08:58

      On voit bien que l’auteur de ce torchon ne vit pas dans les quartiers où l’immigration excessive créé d’énormes problèmes d’insécurité et d’appauvrissement culturel et social. On nous prépare un grand remplacement qui va déboucher sur un affaiblissement moral, culturel et économique du pays. Perso, je n’ai rien contre les étrangers mais pour assimiler, il faut réguler les flux et s’occuper correctement de ceux que l’on accepte sur notre territoire, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui, vu l’hypocrisie qui règne. Le FN ne dit rien d’autre. On sait tous qu’il a raison, au moins, sur ce sujet.


      • grenobloise68 21 mars 2014 16:29

        je suis en partis d’accord avec vous dans la mesure où effectivement il est difficile de vivre dans des quartiers communautariste mais qui crée ce communautarisme ? Moi même je suis en train de boucler mes valises pour partir dans une maison où je ne subirais plus l’insécurité et le manque d’éducation de la part de mes voisins.

        Et je pense aussi comme vous sur le flux migratoire que je trouve quand même aberrant vu la situation économique de notre pays et au vu de sa capacité d’accueil ces 10 dernières années. C’est un point sur lequel j’ai toujours été d’accord avec Mme Le Pen. Ne soyons pas contre aveuglement juste pour être contre.

        Vous dites « immigration excessive » moi je demande « soyez précis ». Beaucoup pense qu’il s’agit d’immigrés alors qu’ils sont juste des français avec des gueules d’arabe.

         Lorsque j’ai dit à la maman de la meilleur amie de ma fille : je ne suis pas les vacances de Pâques je descend voir ma famille« . elle m’a répondu » ah ! tu rentres au Pays"....heu non je descend à Grenoble (3ème génération de français, on ne parle même pas l’arabe à la maison).

        L’auteur de cette article fait preuve quand même de beaucoup de naïveté.


      • César Castique César Castique 21 mars 2014 16:59

        « L’auteur de cette article fait preuve quand même de beaucoup de naïveté. »


        Beaucoup de gens, pour des raisons de « convenance idéologique », nient l’existence du clivage entre les *EUX* et les *NOUS*, pourtant il est omniprésent. Il n’induit ni hostilité ni mépris, mais il est toujours là et plus ou moins chez tout le monde. 

        Il est chez votre voisine comme il est chez Azouz Begag quand il parle des « Gaulois » et des « descendants de Vercingétorix » ou comme chez Thuram quand il dit : - Venez par ici, les Blacks, on va faire une photo avec la coupe.

        Nier ce clivage n’est pas une bonne manière d’aborder la problématique de la cohabitation.

      • francesca2 francesca2 21 mars 2014 17:13

        D’ailleurs il n’y a que *NOUS* qui nions ce clivage, *EUX* , ils ne le nient absolument pas.


      • César Castique César Castique 21 mars 2014 17:31

        « D’ailleurs il n’y a que *NOUS* qui nions ce clivage, *EUX* , ils ne le nient absolument pas. »


        C’est logique. Ils sont conscients d’avoir quelque chose en commun qu’ils ne partagent pas avec les « Gaulois », leur origine d’abord, mais aussi les rigides interdits alimentaires et une même rigueur à propos des questions de moeurs. 

        Il se raconte qu’actuellement, des musulmans - qui avaient massivement voté Flamby lors de la présidentielle - appellent à boycotter la gauche coupable d’avoir introduit le mariage pour tous.

      • Yohan Yohan 21 mars 2014 09:01

        PS : j’observe que l’on a ici un article typique de ceux qui s’agitent avant les élections et qui disparaissent ensuite, comme Imhotep qui a balancé un tas d’immondices sur Sarko avant les présidentielles et qui a disparu subitement des écrans.


        • Luc le Raz Luc le Raz 21 mars 2014 14:12

           « qui a balancé un tas d’immondices sur Sarko » Dont il n’arrive pas à se débarrasser depuis... Petite chanson : « les deux pieds, les deux mains dans la m.... » smiley


        • claude-michel claude-michel 21 mars 2014 09:32

          « valeurs universelles ».... ?

          Vous prenez les douilles du scootériste pour argent comptant.. ?
          Vos bien pensant font de la planète une arène ou s’affronte les peuples depuis des millénaires pour un résultat effroyable de millions de morts...Redescendez donc sur terre et ouvrez les yeux sur vos charmants amis.. !

          • bleck 21 mars 2014 09:43

            L’auteur

            Vous êtes payé par qui ?

            Par Pelletier ?

            Moi dimanche je vais voter FN et de savoir que cela vous « embête » me met en joie d’avance

            Le remplacement de population que vous souhaitez ne se fera pas sans mal

            Vos leçons de morale à deux balles pour envelopper le cadeau ne prennent plus ; les yeux se décillent

            Si c’est votre président qui vous envoie donnez lui bien le bonjour et un coup de pied au cul de ma part


            • non667 21 mars 2014 10:15

              à fandos
              LE PEN VITE , VITE LE PEN , VITE LE PEN , LE PEN VITE !


              • Pere Plexe Pere Plexe 21 mars 2014 20:34

                ...on reconnait les sectes et leurs membres aux incantations vide de sens qui les transcendent !


              • LE CHAT LE CHAT 21 mars 2014 10:38

                blablablabla , tout ce charabia ne changera rien à la détermination des électeurs FN


                dans ma ville , il n’y a pas de liste bleue marine , et je connais pleins de gens qui ne voudrons pas voter pour la liste UMP-centristes , assimilés à des laquais du PS , et cela même si la tête de liste est de la droite dure . Quand des tocards comme Jego ou NKM appelent au front ripoublicain , ça donne envie des les dézinguer dans toutes les élections à venir, s’ils aiment tant les socialistes , autant les laisser plutôt que de confier un once de pouvoir à ces traitres ...


                • Pere Plexe Pere Plexe 21 mars 2014 20:38

                  Votre position n’est pas la plus courante chez les frontistes.
                  De plus en plus l’électorat de l’UMP et du FN est le même !

                  Loading...
                  >>

                • JCROIG 21 mars 2014 22:01

                  voilà un qui n’a rien compris au film... perso et comme beaucoup je n’ai jamais voté à droite et pourtant je vote FN. C’est même parce que je me sent de gauche que je vote FN et comme de nombreux populos... D’ailleurs, le FN est le parti qui rassemble le plus dans les milieux populaires (anciennement de gauche).

                  Pour autant, je n’imagine pas le FN comme l’espoir absolu... Les français sont beaucoup trop corrompus (en majorité) pour espérer quelque chose de bon pour la France.


                • César Castique César Castique 21 mars 2014 10:45

                  "Le FN et Mme Le Pen défendent–ils encore et toujours l’impossibilité pour les peuples de cultures différentes, de cohabiter sur un même territoire ?"

                  Ce n’est pas une idée qu’on défend, c’est un constat historique. La cohabitation semble possible, et puis un jour, ça se lézarde. Après 45 ans et dans le consentement mutuel comme en Tchécoslovaquie ; après 70 ans et dans le sang, comme en Yougoslavie ; après 700 ans et parle nettoyage ethnique radical, comme en Espagne...

                  En Algérie, les Pieds-Noirs ont cru que c’était gagné le 13 mai 58, avec la fraternisation sur le Forum d’Alger, mais il s’agissait d’une euphorie superficielle – assez semblable à celle du 12 juillet 1998, sur les Champs-Elysées - à laquelle ont fait écho les youyous viscéraux de l’indépendance. 

                  Voyez-vous, il y a une chose que personne au monde, politicien ou thaumaturge, ne peut faire, c’est de transformer les *NOUS* en *EUX* ou les *EUX* en *NOUS*.

                  Comme je ne veux pas me fâcher avec eux, je n’essaie même pas d’expliquer à mes amis Français d’Algérie, que jamais les Algériens ne les auraient considérés comme des *NOUS* à part entière, parce qu’ils les auraient toujours perçus comme des Algériens qui n’étaient pas pleinement chez eux.

                  «  Il en découle la possibilité d’échanges vrais même entre personnes de cultures très différentes comme l’attestent les travaux de Claude Levi-Strauss, de Françoise Héritier… »

                  Evidemment, la problème, il n’est pas vécu par Marcel et Mouloud voisins de palier qui s’entendent plutôt, mais il s’exprime entre dizaines de millions de produits de la culture A, qui se savent chez eux, et millions de produits de la culture B, qui sont perçus comme n’étant pas chez eux.

                  N’en déplaise à Claude Lévy-Strauss et à Françoise Héritier, des gens de cultures différentes – disons carrément de civilisations différentes – ne peuvent cohabiter pacifiquement, sinon harmonieusement, qu’à la condition que l’une des deux domine, et que l’autre accepte ou tolère la domination. Mais dès que la culture – respectivement la civilisation – dominée, prétend à l’égalité, c’est le choc

                  Le confrontation devient inévitable. N’en déplaise, cette fois, à ceux qui cèdent au mythe du bouc-émissaire-en-période-de-crise, c’est l’un des pays les plus prospères d’Europe, la Suisse, qui a interdit la construction de minarets, c’est-à-dire qui a refusé à l’Islam une forme de visibilité ressentie comme conquérante et arrogante.

                   « C’est ce socle commun qui fonde le respect des différentes formes d’expressions culturelles… »

                  Ca, c’est du charabia d’élitaires. Les gens lambda, de quelque culture que ce soit, s’en tamponnent le coquillard : « Nous les *NOUS*, on est nous, et les *EUX*, ben, c’est eux, quoi... »

                  « …pour la cohabitation pacifique des peuples »

                  Je ne crois pas à cela, et je pense que celui qui sacrifie quelque chose de son identité et/ou de ses coutumes, à cette chimère, s’ampute dangereusement au profit d’un Autre, qui va en profiter sans état d’âme, parce que ce n’est pas lui qui est demandeur de cohabitation pacifique – le communautarisme lui va très bien -, donc ce n’est pas lui qui est en position de faiblesse.

                  « Mobilisons notre imagination pour élaborer une véritable porte de sortie à nos problèmes. »

                  Je vous souhaite d’ores et déjà bien du plaisir.


                  • César Castique César Castique 21 mars 2014 11:57

                    COMPLEMENT DE REPONSE A FANDOS GEORGES


                    « Dire qu’il y a des différences entre civilisations, ne fonde en rien le fait qu’il puisse y avoir une hiérarchie entre elles, avec des « supérieures et des inférieures ». 

                    Evidemment non. Toute civilisation est le produit de son histoire et il est en résulte un éloignement, par rapport aux autres, qui n’est pas transposable sur un plan qualitatif. Personne ne se hasardera à dire que les poires sont supérieures aux pommes, ou inversement, elles sont simplement le produit de deux évolutions différentes, l’aboutissement de deux trajectoires différentes. Il en va de même et des civilisations et des sociétés.

                    « L’exemple cité par Mr Le Pen, sur l’affection, forcément différente, en intensité et nature, que l’on porte pour ses proches par rapport à des étrangers à sa famille, est une transposition inadaptée et monstrueuse par rapport aux sujets que nous traitons sur la différence de civilisations. »

                    Absolument pas. Parce que ce n’est pas qu’une question d’affection, mais aussi d’affinités. Donc tout le reste de votre démonstration, qui ne repose que sur l’affectif est beaucoup trop réducteur pour qu’il soit possible d’entrer en matière.

                  • juluch juluch 21 mars 2014 13:10

                    Article intéressant, mais aux antipodes de la réalité.


                    • DanielD2 DanielD2 21 mars 2014 14:56

                      Après « les bisounours et l’Europe sociale » et « les bisounours et la mondialisation heureuse », voilà « les bisounours et le multi-culturalisme ».

                      Que l’immense majorité des pays multi-culturels finissent en guerre civile ne semble pas déranger l’auteur, il dit juste «  le chemin n’est pas facile ni ici ni ailleurs ». Sans blague ? Alors pourquoi s’infliger ça ? Quand il y aura 30 %, 40 % de musulmans en France, et au rythme où on va ça ira vite, vous croyez qu’ils vont continué à subir nos « valeurs républicaines » ? Il suffira qu’une puissance étrangere comem la Russie, les monarchie du Golf, etc, leur envoie des armes et la France ressemblera à la Yougoslavie ou la Syrie, et vous savez très bien que ça à 1000 fois plus de chance d’arriver que la cohabitation pacifique.


                      • legrind legrind 21 mars 2014 14:59

                        Ils font beaucoup moins de mal à la France que les compagnons de l’islamisation, de la désintégration culturelle, ethnico-religieuse de notre nation , les sociologues Raphaël « l’islamisation est un mythe » Liogier , Laurent « l’insécurité est une construction médiatique » Mucchielli etc.. ( ça se bouscule)...


                        • posteriori 21 mars 2014 15:12

                          Non, mais un des mongoles a très bien résumé, ce n’est pas un problème avec rachid qui est très cool, mais bien un problème avec 100 milliards de rachid qui sont très méchants.

                          Dites voir les amis, on devient débile avant ou après être entré au fn ?


                          • politzer politzer 21 mars 2014 17:30

                            bonjour


                            Je n ai aucunement l intention de défendre le discours et les objectifs ( non dits) du FN
                            Mais 
                            1) le communautarisme est consubstanciel de l ’immigration et le fond de commerce du medef et du PS et satellites réunis (raisons électorales pour le second).
                            2) l immigration est le fer de lance de l offensive patronale contre la classe ouvrière pour faire baisser le salaire et diviser les travailleurs 
                            3) les incivilités, les violences et les manifestations de racisme anti blanc anti français ne sont pas des faits minoritaires mais massifs ( ex : des milliers de sifflets contre la Marseillaise au Stade de France.)
                            4) se positionner contre l immigration de peuplement n a rien à voir avec la xénophobie c est un argument destiné à disqualifier et à vouer au mépris les masses qui en sont victimes
                             5) idem en faire des suppôts ou des dupes du FN dont on sait qu il ne fera rien contre les flux migratoires à supposer qu il reçoive un strapontin dans un gouvernement d unions des droites.MLP n a t elle pas déclaré un jour :« nous n avons rien contre les immigrés qui nous aiment ! »LOL 
                            6) les immigrationistes sont volens nolens des agents du capital financier et pour ceux qui se réclament de la gauche , de criminels imposteurs anti ouvriers. 

                            Lire Malika Sorel ; Tarek Yildiz ; Tribalat ; K.Bechik etc .

                            • Onecinikiou 21 mars 2014 18:07

                              Et si l’auteur commençaient par nous décrire les fameuses « valeurs universelles » avec lesquelles il se goberge à longueur d’article. Il serait très facile de mettre en évidence que ces dernières ne sont nullement « universelles » - l’universalisme étant par lui même un concept idéologique qui plus est éminemment dangereux - mais le produit essentiellement d’un occidentalo-centrisme.

                              Juste un exemple : si l’auteur pouvait nous expliquer comment il concilie les droits prétendumment « universels » de l’homme avec le Coran, l’Islam, les Haddits, la Sunna, pas moins universels que lesdits droits pour les principaux intéressés, qui instituent une inégalité de fait - une discrimination ô combien condamnable pour nos libéralo-progressistes - entre les musulmans et ceux qui ne le sont pas, par conséquent et consubstenciellement foulent au pied la notion de fraternité entre les hommes, violent de façon patente et élémentaire les principes d’égalité en droit, ruinent l’idée de liberté de conscience et d’expression ?! 

                              • César Castique César Castique 21 mars 2014 18:36
                                « Très simple pourtant.
                                 
                                Et c’est déjà en place...
                                 
                                Cela s’appelle la laïcité »

                                Ce pauvre Démosthyène est tellement confit dans son ethnocentrisme, avec la supériorité qu’il lui attribue, qu’il est incapable de concevoir que, pour le musulman, la laïcité est une invention de mécréants non pas destinée à assurer la paix civile, mais à le brimer, lui, le Fidèle, dans l’accomplissement de ses obligations religieuses.

                                C’est un problème que l’on rencontre fréquemment chez les esprits étroits - on en côtoie beaucoup sur le web : ils pensent que tous reçoivent et ressentent les choses comme ils les reçoivent et les ressentent eux-mêmes. Pour lui, Démosthyène, la laïcité c’est bien, c’est la solution, donc, la laïcité, c’est bien, c’est la solution pour tout le monde, musulmans compris. 

                              • jarvis jarvis 21 mars 2014 18:11

                                la france et l’europe mérite mieux que le projet du FN et de MME lepen
                                et qu’en est-il du projet de mr hollande,moi quand je serais président  !!
                                et depuis plus rien,silence radio ,y a t-il encore un socialiste dans l’avion
                                la france mérite t-elle encore l’UMPS ,qu’on supporte depuis plus de trente ans ,c’est vrai ça a été un super projet,le pays a fait du sur place et ses habitants ont été légalement racketté
                                moi le projet de marine il me plait bien et je vais y adhérer en 2017,ça pourra certainement pas être pire que notre quotidien actuel


                                • Werner Laferier Werner Laferier 21 mars 2014 18:24

                                  Belle article de l’auteur, il faut briser les socles communautaires, diffuser au maximum les valeurs laiques afin de changer les peuples, faire disparaitre les fondements patriarcaux, de religions, ect... afin de créer un seul peuple mondiale, nous n’avons plus besoin de frontières.
                                  L’homme nouveau, que tous les peuples aient les mêmes valeurs de tolérance, de liberté et de démocratie, que ces peuples aient tous accès à la technologie,il faut permettre à ces peuples d’intégrer des valeurs économique, que seul la bourse mondiale soient leur intérêt et non les religions.
                                  Le monde change, il faudrait egalement permettre des moyens comme la RFID afin que ces gens aient accés à plus de facilité (infos boursiéres, dossier médicale, compte bancaire, moyensde payements ect... le tout dans une puce integré à la main).
                                  L’avenir de l’homme libre est à mon sens le progrès, la connaissance, le savoir et la tolérance.
                                  La conception d’un homme nouveau qui ne serait plus imbue de sa personne, la fin du racisme, de l’intégrisme, du fascisme et du communisme, un peuple heureux, pas de crimes, pas de délinquance, des élites heureuses, une nation mondiale commune qui avance toujours plus haut.


                                  • César Castique César Castique 21 mars 2014 18:39

                                    « La conception d’un homme nouveau qui ne serait plus imbue de sa personne, la fin du racisme, de l’intégrisme, du fascisme et du communisme, un peuple heureux, pas de crimes, pas de délinquance, des élites heureuses, une nation mondiale commune qui avance toujours plus haut. »


                                    C’est ce que vous pensez ou vous faites dans l’ironie au dix-huitième degré ?

                                  • rocla+ rocla+ 21 mars 2014 18:25

                                    Pathétique , il faut terminer ton bla-bla par pathétique 

                                    ou au minimum badabeuf  . 

                                    Poste annulé .

                                    • rocla+ rocla+ 21 mars 2014 18:26

                                      je parlais du déchet-d’oeuvre de Démosthène bien-sûr 


                                      • JCROIG 21 mars 2014 18:52

                                        Non seulement le projet du FN est républicain, mais c’est en fait pratiquement le seul. Le FN ne reconnait que la communauté nationale et non les communautés. Moi, qui suit un lambda de base même pas militant, j’ai réussi à le comprendre et d’ailleurs nombre de français de branche l’ont compris aussi.

                                        Ensuite, que le FN fasse peur aux partis dits de gouvernements, j’arrive à le concevoir. Ils vivent tous plus ou moins du clientélisme, des marchés publics, des allocations, des subventions, des emplois de complaisance, des logements sociaux donnés aux copains, etc... Bref, c’est globalement une mafia organisée et qui concerne une bonne partie de la France dont l’abstention permet le maintien, à laquelle le FN va donner un coup de pied comme dans une fourmilière.

                                        Que les hommes et les femmes du FN se comportent de manière probe et honnête sera alors à démontrer quand ils auront le pouvoir.

                                        Pour l’instant, il n’y a pas un seul aspirant au pouvoir qui n’ai de casseroles. C’est une condition sine qua none d’accès au pouvoir et surtout de traitement médiatique favorable. L’oligarchie qui contrôle les médias ne peut manipuler que les corrompus.


                                        • César Castique César Castique 22 mars 2014 01:05

                                          « Tu sais faire une division tout bête ? »


                                          C’est vraiment l’adjectif qui convient smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley

                                        • César Castique César Castique 22 mars 2014 12:27

                                          Vous, vous en êtes bien réduit à écrire :


                                           Tu sais faire une division tout bête ? 

                                          ...sans même subodorer que vous avancez une grosse imbécillité.

                                          Devinez donc laquelle, champion smiley smiley smiley

                                        • Scual 21 mars 2014 20:12

                                          Collard et Ménard... Zut, a une lettre près je tenais la contrepèterie de la journée...


                                          • vesjem vesjem 22 mars 2014 00:09

                                            (coll + mén) facteur de (ard)  ; (ard = suffixe péjoratif  ? )


                                          • Scual 22 mars 2014 12:12

                                            S’il s’appelait Monard au lieu de Ménard, la contrepètrie ferait Conard et Mollard...

                                            Bon c’est un « argument » type d’extrême-droite ça, dénaturer et tripatouiller les noms, sans argument concret, attaque ad-hominem irrespectueuse et sans argument de fond. Normalement je le fais pas... s’ils étaient du FdG, toute la bulle internet facho les appelleraient conard et molard à toute les sauces et tout le temps, c’est une certitude.

                                            Sauf que sur ces deux là y a beaucoup de vrais arguments à dire, surtout Ménard l’ami de la CIA et ennemi de l’information et des journalistes.

                                            Un livre s’est permit un jeu de mot, un anagramme imparfait avec pour titre, Marine LePen, Amène le Pire. Si l’auteur Maxime Vivas s’est permit un petit jeu de mot sur le nom de LePen, je me permet aussi ma petite contrepèterie et puis je le ferais plus, c’est pas mon genre... mais justement pour en revenir au sujet, Maxime Vivas a également écrit un livre qui s’appelle « L’irrésistible déchéance de Robert Ménard ». Une lecture très intéressante, il doit aussi y avoir un article ou deux très instructifs sur legrandgoir.info à son propos, pour ceux qui voudraient s’instruire au lieu de croire...


                                          • Pere Plexe Pere Plexe 21 mars 2014 20:54
                                            Collard et Menard...

                                            Ils symbolisent vraiment bien ce FN qui crache sur les élites souvent parisienne,

                                            sur la justice forcement pourrie et les journalistes vendus au pouvoir... Sans oublier ces ONG bien pensante et droit de l’hommiste (comme ils disent) genre RSF.

                                            Ceux qui y verraient une contradiction sont assurement de mauvais Français !


                                            • vesjem vesjem 22 mars 2014 00:05

                                              @l’auteur
                                              « laïque , république , intégrisme catholique , valeurs universelles , haine , race , idéologie totalitaire , thèses dangereuses , culte du chef , xénophobes , démocratique, écologique et social , valeurs humanistes ; »
                                              qu’est-ce qu’il peut bien manquer ? tu vas toucher une prime pour ce torchon ?
                                              c’est d’une lourdeur telle que çà dessert le parti mollasson de ton choix ; c’est totalement contre-productif ....enfin sauf peut-être pour le fn , du coup ?


                                              • zygzornifle zygzornifle 22 mars 2014 08:16

                                                Les Fauxcialistes on trop peur de voir le FHaine grignoter leur gâteau obtenu après une campagne des plus mensongère moi président, moi président, moi président .....Ils méritent la sanction qui va arriver .....


                                                • franc 22 mars 2014 21:34

                                                  la différence en soi n’implique pas le bien puisqu’elle peut se rapporter à quelque chose de mauvais comme être handicapé physique ou mental ou pire handicapé spirital (manque de sens spirituel autrement dit être incapable au sens du bien ,du beau ou du bon) ;

                                                  il ya des différences bonnes et des différences mauvaises ;dire que toute différence est bonne c’est équivalent à dire que le mal est équivalent au bien ,c’est du nihilisme ;J e pense que l’auteur pr^che le discours du nihilisme postmoderne. 

                                                  Non toutes les civilisations ne se valent pas et peuvent changer suivant le temps et l’espace ,il ya des civilisations qui progressent d’autres qui régressent ,des civilisations en retard et d’autres en avance ;Tout le problème vient de savoir lesquelles sont en avance lesquelles sont arriérées et donc comment déterminer les critères objectifs et universels pour juger la valeur d’une civilisation .Car dire que les civilisations se valent seraiet sombrer dans le nihilisme .

                                                  Une m^me civilastion peut progresser dans un temps et régresser dans d’autre temps ;Rationellement une civilsation est plus en avance qu’une autre si elle contient et produit plus de valeurs universelles qui sont nécessaires au bonheur d el’humanité telle que les valeurs platoniciennes de la Vérité,la Justice ,la Beauté e 

                                                   


                                                  • Fandos Georges 23 mars 2014 08:42

                                                    Réponse à Mr Franc,

                                                    Je pense que vous m’avez lu trop rapidement : je ne mets pas toutes les civilisations à pied d’égalité ; puisque je dis que il peut y avoir conflit entre le valeurs universelles défendues par certaines sociétés et les valeurs d’autres . En gros et en résumé (voir le livre de Castoriadis « L’institution Imaginaire de la Société » pour une démonstration plus complète) il y a choc entre les valeurs universalistes prônées depuis la naissance de la philosophie en Grèce, par la Renaissance, les Révolutions Française et Américaines au 16 ème siècle , l’esprit des Lumières , et les révolutions démocratiques modernes , jusqu’au révoltes des peuples arabes récemment contre leurs dictateurs (Tunisie, Egypte, Lybie, Syrie..), et d’autre part des conceptions théocratiques, autoritaires des « sociétés traditionnelles » ou des conceptions inégalitaires dues à de l’exploitation des autres dans le capitalisme. Je ne cite pas ces derniers exemples des pays arabes par hasard pour bien montrer que les valeurs démocratiques ne sont pas l’apanage d’une civilisation (comme le disent des thèses racistes auxquelles je m’oppose) mais des peuples qui veulent se libérer . La tradition de lutte des peuples sur différents continents et à différentes époques est là pour le prouver. Je ne me place pas d’un point de vu « nihiliste » comme vous en concluez un peu rapidement mais d’un point de vu émancipateur des peuples et contre ceux qui les oppriment (chefs religieux, dictateurs , bureaucraties diverses et appareils bureaucratiques ou firmes capitalistes...). Restons donc dans l’analyse fine et la nuance.SVP. Je pense que cette dernière attitude est plus « platonicienne » ou sens de la défense de la tradition de prudence dans les jugements « la phronésis » chère à la philosophie gréque. Ceci dit je préfère Aristote ou Socrate, à Platon , car contrairement à ce dernier , Aristote ou Socrate, n’étaient pas des adversaires de la démocratie mais leurs défenseurs... Merci
                                                    Cordialement
                                                    G.Fandos

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Fandos Georges


Voir ses articles






Les thématiques de l'article

FN


Palmarès