Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Lettre ouverte aux élu(e)s laïques

Lettre ouverte aux élu(e)s laïques

 

Vous allez préparer le budget 2012 de votre collectivité territoriale dans des conditions particulièrement difficiles : baisses des dotations d'Etat, élargissement de vos champs de responsabilité sans compensation financière suffisante, augmentation des frais de gestion due aux hausses de l'énergie....
Les collectivités territoriales qui ont décidé de faire de l'enfance jeunesse une de leurs priorités vont se trouver à faire face aux crédits Contrat Enfance jeunesse de la CAF qui sont limitatifs et à la réduction des crédits des directions de la Cohésion sociale dans les chapitres jeunesse et territoire....Ces crédits connaîtront une réduction de 25% par rapport à 2011....
Un élu de la République applique les lois votées mais s'il doit prendre en compte, encore aujourd'hui la loi Debré et les autres lois anti laïques, il n'a pas à financer les demandes de financement du privé qui n’ont pas de caractère obligatoire.
Les collectivités locales n’ont de compétences et de charges afférentes que pour le seul service public de l’éducation. Pour les établissements privés, les collectivités n’ont que des charges et aucune compétence.
Les collectivités territoriales ne peuvent pas financer un réseau d’établissements scolaires. Chaque établissement est une entité juridique indépendante. Ces collectivités ne peuvent juridiquement pas traiter avec un organisme fédérateur : « direction diocésaine, comité académique de l’enseignement catholique… ».
Le code de l’éducation dans son article L 151-3 pose le principe juridique d’une interdiction de financement des établissements privés sauf dérogation législative expresse. De fait TOUS LES FINANCEMENTS NON INCRITS EXPLICITEMENT DANS LA LOI SONT INTERDITS.
Cette dérogation législative est constituée presque exclusivement de la loi dite Debré de 1959, modifiée depuis. Cette loi définit des dépenses obligatoires et d’autres facultatives.
Certaines charges sont facultatives pour les établissements privés sous contrat. Les communes, départements ou régions qui financent ces dépenses le font au détriment de leur service public et font supporter à l’ensemble des contribuables des choix particuliers qui souvent sont le fait d’un refus de vivre ensemble dans l’école laïque de toutes et tous.
Au titre des dépenses facultatives :
- tous les financements hors la scolarité obligatoire (la restauration scolaire, l’internat…
- toutes les financements des écoles maternelles
- les classes d'environnement
- les accueils péris et post scolaires
- l'investissement et l'équipement des collèges et lycées ( au-delà du seuil de 10% des fonds propres de l’établissement ses dépenses sont interdites)....
Conscients des compétences que vous n’avez qu’à l’égard du seul service public d’éducation, il est nécessaire et indispensable que vous, élus laïques et républicains que vous êtes n'assurent que les dépenses obligatoires des établissements privés.
Les élus Laïques se doivent dès maintenant être fermes sur les principes qu'ils défendent : à fonds publics, écoles publiques ; à fonds privés écoles privées....
S'ils sont contraints d'appliquer les lois anti laïques encore en vigueur, ils doivent être cohérents avec leur positionnement, c'est à dire ne verser aucun centime d'euro, correspondant à une dépense facultative.
Face à un gouvernement qui veut toiletter la loi de séparation des Églises et de l’État et favoriser le communautarisme ;
Face à une offensive sans précédent des lobbies religieux ;
Les laïques doivent se rassembler à tous les niveaux afin de poursuivre le combat pour l'abrogation de toutes les lois anti laïques...
Ce combat passe par l'étape actuelle : la résistance laïque.
Jean-François Chalot

Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

50 réactions à cet article    


  • ottomatic 17 décembre 2011 12:10

    Et comme toute les semaines, voir plusieurs fois par semaine, le petit tract laicard de chalot...


    Le bon coté des choses, avec l’explosion financière qui arrive, vous allez enfin pouvoir penser a autre chose... comment trouver de quoi manger...

    • CHALOT CHALOT 17 décembre 2011 12:26

      Ottomatic ¨ !
      D’abord mes interventions ne portent pas majoritairement sur cette question et ensuite rappelez la loi et son apllication stricte ne procède pas d’une attitude « laïcarde »
      « laïcard » est un terme utilisé par les intégriste et l’extrâme droite...Chacun ses références !? 


      • Paul Villach Paul Villach 17 décembre 2011 17:18

        @ JF Chalot

        Salutaire rappel ! Paul Villach


      • L’Ankou 21 décembre 2011 12:51

        malheureusement, votre rappel à la loi est incomplet, imparfait, et elle entre, de ce fait, en contradiction avec l’interprétation qu’en donne le Conseil d’Etat :
        http://www.legifrance.gouv.fr/affichJuriAdmin.do?oldAction=rechJuriAdmin&idTexte=CETATEXT000024669867&fastReqId=1816583547&fastPos=2

        C’est bien malheureux, mais cette décision indique clairement que les communes, pour chaque effort, même facultatif, qu’elle consentent volontairement au profit de leurs élèves du public, doivent en intégrer le coût dans l’évaluation qui leur sert de base pour financer obligaoirement le secteur privé sous contrat d’association. Autrement dit : la seule façon de maîtriser le pognon public qu’on refile au privé, c’est de serrer encore la ceinture dans l’enseignement public.

        C’est une logique à démolir, mais qui nécessite plus, hélas, que le rappel à la loi. Il faudrait changer la loi, remplacer le législateur, voire changer de république. Ca urge.


      • CHALOT CHALOT 17 décembre 2011 12:29

        J’ai commis une faute de frappe : rappeler prend un r (infinitif)
        toutes mes excuses.
        J’en profite pour demander à Ottomatic de faire un effort d’argumentation !?


        • morice morice 17 décembre 2011 12:29

          Chalot, toujours pas coupé de chez Cassen.... décidément... le jour où il expliquera ses relations avec les islamophobes et leurs copains de l’extrême droite n’est visiblement pas encore arrivé...



          • morice morice 17 décembre 2011 12:31

            un « militant de gauche » ayant fricoté avec l’extrême droite de Cassen..

            aujourd’hui rejeté par ses anciens amis : n’avait qu’à pas y aller, tout simplement !

            • CHALOT CHALOT 17 décembre 2011 12:36

              Morice ! vous vous conduisez d’une façon indigne
              cette photo date de pentecôte 2004 soit plus de 3 ans avant la création de Riposte laïque !


              • gonehilare gonehilare 17 décembre 2011 12:58

                De l’art de prôner tout et son contraire...

                Ainsi quand on encourage une immigration (débridée) dont on sait qu’elle est essentiellement d’origine africaine et maghrébine, c’est à dire à forte imprégnation musulmane, faut pas aller râler après sur les conséquences des dérives religio-communautaristes qu’elle engendre...


                • CHALOT CHALOT 17 décembre 2011 13:00

                  Gonehilaire, désolé ! vous êtes hors sujet


                  • anty 17 décembre 2011 13:23

                    Toutes les écoles ont droit d’exister et de toutes les tendances c’est la pluralité qui est en jeu.


                    • pissefroid pissefroid 17 décembre 2011 13:45

                      Tout à fait d’accord !

                      Mais je ne veux pas que mes impôts financent des écoles privées.


                    • anty 17 décembre 2011 13:54

                      On ne choisit pas où vont nos impôts.Ce sont les lois de notre république laïque qui nous le disent


                    • Robert GIL ROBERT GIL 17 décembre 2011 13:43

                      voici les limites de la laicité dans notre republique :
                      http://2ccr.unblog.fr/2011/01/25/vous-avez-dit-laicite/


                      • CHALOT CHALOT 17 décembre 2011 13:50

                        Anty !
                        Je ne remets pas en cause la liberté d’ouvrir des écoles.
                        Il existe des textes de lois avec lesquels je suis en désaccord : ce sont ceux relatifs au financement public des écoles privées.
                        Tant que ces lois sont là, elles s’appliquent
                        Par contre les élus de la République n’ont pas à financer ce qui n’est pas obligatoire...
                        Ils n’ont pas à se tirer une balle dans le pied !
                        L’école publique ouverte à tous dans les villes et villages est liée à la commune même si les programmes nationaux et si les communes se mettent à financer les dépenses facultatives, elles privent leur école publique de moyens et favorisent le développement de nouvelles écoles privées concurrentes.


                        • anty 17 décembre 2011 13:59

                          Les écoles privés sont pourtant très efficaces. Nombreux sont les enfants au profils vacillants qui ont été rattrapé par les méthodes efficaces de ces types d’écoles.


                        • CHALOT CHALOT 17 décembre 2011 14:03

                          Avec des petites unités, le choix des élèves et un double financement-public et privé, il n’y a pas beaucoup de difficultés .
                          Ils ont des financements publics et pas les contraintes du public !


                          • gonehilare gonehilare 17 décembre 2011 14:04

                            Chalot,

                            Ouais ! C’est sûrement ça...

                            Une poursuite quasi-obsessionnelle du débat sur la laïcité dont les mauvais esprits dans mon genre observent la bien étrange similitude de trajectoire avec la montée de l’islam en France.

                            Mais je dois me tromper.


                            • CHALOT CHALOT 17 décembre 2011 15:18

                              Désolé gonehilaire ! Je combats pour la laïcité depuis 47 ans et j’ai commencé bien avant que
                              les islamistes sévissent et que les xénophobes confondent islam et intégrisme !


                              • gonehilare gonehilare 17 décembre 2011 18:39

                                "j’ai commencé bien avant que les ISLAMISTES sévissent...)

                                 Chalot, désolé ! vous êtes hors sujet !

                              •  C BARRATIER C BARRATIER 17 décembre 2011 16:04

                                Gonehilare fait une observation pertinente, l’immigration musulmane peut changer à terme les lois de la République, car une voix = une voix. Si les romains n’avaient pas conquis la Gaule, si les Francs n’avaient pas pris leur place ici, nos gouvernements auraient été différents...mais attention, pour notre bonheur nos ancêtres ont lu Voltaire, Montesquieu...ou ont tout simplement réfléchi tout seuls, et ils ont mis tout cela à plat en 1789...De là est née la liberté de pensée comme l’Eglise ou tout autrement...un événement mondial qui donne encore aujourd’hui la vraie image de la France à l’étranger....Mais c’est vrai, depuis, nous nous sommes imaginés que nous allions convertir l’Afrique, nous avons fait de l’Algérie un département français peuplé de Français musulmans pas forcément laïques au départ ! Gonehilare, ils ne nous ont pas envahis, nous sommes allés les chercher avec Bugeaud !


                                Morice, Cassen et « Riposte laïque » ne sont pas du tout laïques....je leur ai dit il y a deux ans...pour eux la laïcité est la tradition catholique célébrée par la tribu LE PEN.

                                Riposte à "Riposte (non) laïque      

                                http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=127

                                Les adversaires de la République (SARKO ou LE PEN) avec leurs intégristes (musulmans ou catholiques) ont inventé le mot « laïcard » qui n’a pas de sens car il exprimerait des notions opposées à la laïcité :

                                Sur le financement de l’école privée évoqué par l’auteur, les finances publiques ne sont pas en danger si on s’en tient aux obligations légales, mais pour des raisons électoralistes, les maires vont souvent bien au delà. Voir ce qu’il en est ici :

                                Guide du forfait communal   

                                http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=140

                                La France est profondément attachée à la République et à la laïcité, il n’y a pas à s’inquiéter pour le moment. Ce n’est qu’en dénaturant son sens qu’on la détruirait peu à peu et que l’on préparerait une France musulmane, à terme, car c’est une religion qui monte là où la religion catholique continue à s’effondrer. Dans 20 ans, les écoles coraniques se seront multipliées...et seront financées par les élus si la loi de 1959 n’est pas abrogée, l’essentiel du financement étant la prise en charge totale des salaires des enseignants des écoles privées par l’Etat.
                                je suis surpris par les convergences intégristes et libérales, unies malgré des buts différents pour casser la République et sa laïcité :

                                République : Résister à la pieuvre libérale et intégriste

                                 http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=204




                                • Richard Schneider Richard Schneider 17 décembre 2011 16:11

                                  Qu’on le veuille ou non, aujourd’hui plus que jamais, « la laïcité est un combat » !

                                  Chalot a raison de dénoncer les dérives - qu’elles viennent des catholiques, des islamistes, des boudhistes etc .. -, car elles mettent en péril la spécificité de la République Française et de l’École républicaine.
                                  Faut-il le redire : la laïcité doit être « neutre », « non-adjectivée ». Toutes le tentatives (de gauche ou de droite) cherchant à « habiller » ce concept républicain sont à rejeter. Aussi bien la laïcité « plurielle » des Verts que la laïcité « positive » de Sarkozy, ne parlons pas de la laïcité « ouverte » ou « raisonnée » : Ces épithètes cachent, en effet, la recherche d’un compromis permanent avec les seules religions, ce qui est donc contraire à la liberté de conscience (car les incroyants sont alors exclus !). Ils récusent le caractère neutre de la puissance publique républicaine, faisant de l’opinion religieuse une norme, autorisant les propos religieux au sein de l’État lui-même (et donc bientôt en son nom ?) et aboutissant à légitimer la communautarisation du corps politique.


                                  • anty 17 décembre 2011 16:32

                                    La laïcité se doit être souple et ne doit surtout pas affronter des susceptibilités religieuses ou politiques .
                                    Quels intérêts d’ailleurs.
                                    Il vaut mieux gagner la paix républicaine et participer à la construction (multiples ) du pays en finançant selon les sensibilité les écoles privés plutôt que se battre sans arrêt contre les courants divers de la population


                                  • nenecologue nenecologue 17 décembre 2011 18:08

                                    @anti :


                                    Tu as raison il ne faut pas heurter les sensibilités de chacun dans l’espace public.

                                    C’est pourquoi le foulard islamique et les robes que mettent les hommes pour aller prier n’ont rien à faire dans la rue. Quand ils portent ces vetements , ils affirment sur l’espace public : dieu existe ! Alors que pour moi il n’existe pas mais je ne le dis pas dans la rue et ça fait toute la difference ...

                                  • anty 17 décembre 2011 18:14

                                    C’est un autre débat ou personnellement je ne pense qu’on doit imposer une tenue vestimentaire à qui que ce soit...


                                  • anty 17 décembre 2011 18:16

                                    je ne pense pas...


                                  • nenecologue nenecologue 17 décembre 2011 19:25

                                    oui j’ai bien compris que tu ne penses pas ...


                                    Imagine que je me ballade dans la rue avec un tee shirt : dieu est une invention de l’homme et n’existe pas , tu crois qu’il s’écoulerait combien de minutes avant que je me fasse agressé ?

                                  • anty 17 décembre 2011 17:56

                                    Se battre pour une école laïque c’est se battre pour un monopole d’état c’est qui est odieux dans un pays où les opinions et sensibilités sont divers et doivent être respectés
                                    Dans ce contexte çà ne m’effraye pas que l’état finance des écoles privés qui par ailleurs peuvent apporter un plus pour l’avenir de notre pays qui a tout à gagner dans cette optique


                                    • CHALOT CHALOT 17 décembre 2011 22:36

                                      Non ce n’est pas un monopole d’Etat puisque personne ne remet en cause la liberté d’enseigner.
                                      Ce qui se pose c’est la question du subventionnement public pour une institution privée
                                      C’est la même logique la vôtre qui voudrait qu’une personne refusant le transport public et ne disposant pas d’un véhicule personnel demanderait au public de lui rembourser le taxi !


                                    •  C BARRATIER C BARRATIER 17 décembre 2011 18:20

                                      ANTI la laïcité est le contraire d’un monopole, la laïcité a toujours voulu la liberté des écoles, la République paye pareillement leurs enseignants que ceux de l’école publique, et les communes qui ont sur leur territoire une école privée sous contrat d’association leur paient le forfait communal qui est la dépense par élève de l’école communale de toutes les dépenses d’enseignement obligatoire. On ne leur paie pas les heures de catéchisme car il n’y en a pas à l’école publique et bien peu d’enfants en veulent aujourd’hui. Dans mon village qui a doublé sa population en peu de temps, dans le même moment l’église a perdu presque tous ses participants, les messes ont été regroupées au niveau du canton. J’habite la campagne beaujolaise avec des familles traditionnelles, et les arrivants viennent construire des villas avec piscines, ce sont des bourgeois riches où les deux conjoints travaillent (une commune devenu un peu dortoir).


                                      Anti, la laïcité est plus que souple, la souplesse voudrait dire qu’elle tolère, supporte des écarts...Elle est la garantie absolue de la totale liberté de pensée et d’expression de cette pensée...

                                      Quand je dis que Riposte laïque n’est pas laïque, c’est qu’elle veut interdire aux musulmans de suivre leurs préceptes là où la même Riposte laïque ne voit pas d’inconvénient à ce que les catholiques suivent les leurs. La laïcité est l’égalité des religions et l’égalité de ceux qui n’en ont pas et que ça n’intéresse pas.

                                      Voilà un intéressant guide pratique de la laïcité qui vous intéressera (bien qu’il soit écrit pour des élus dont la tâche n’est pas si facile que d’écrire dans un forum).

                                      Laïcité : Un guide pratique à l’intention des élus

                                        http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=207



                                      • anty 17 décembre 2011 18:24

                                        Les écoles privés existe dans tous les pays à la pointe du modernisme et ne provoquent pas des débats gaulois de chez nous au contraire elles sont unanimement respectés et on se bat pour envyer les enfants dans ces écoles


                                        • nenecologue nenecologue 17 décembre 2011 19:34

                                          c’est totalement faux , cela ne fait que créer une société à deux vitesse ou les enfants de parents qui ont de l’argent peuvent se payer des diplomes . Ca commence d’ailleurs à etre le cas en france avec toutes ces écoles de commerce qui font payer très cher un bout de papier qui assure une rente à vie à leurs « clients-élèves ».

                                          Regarde aux états unis ou ça les mènent : il n y a plus de classe moyenne, seulement les pauvres et les riches. Ces écoles vont à l’encontre de l’égalité des citoyens (tu sais le truc dont tout le monde se moque de nos jours : liberté , égalité , fraternité).

                                        • anty 17 décembre 2011 19:43

                                          Les E-u
                                          Le Canada
                                          Royaume -Uni
                                          L’Allemagne
                                          La Suisse
                                          Tous les pays Scandinaves
                                          Le Japon
                                          La Corée du Sud
                                          L’Australie
                                          La Nouvelle -Zélande
                                          etc ...
                                          pour ne citer que ces pays qui sont loin d’être des pays sous dévloppés ou inégalitaires


                                        • nenecologue nenecologue 17 décembre 2011 20:10

                                          oui et dans tous les pays que tu cites , le social régresse parce que la société devient une société à deux vitesses : ceux qui peuvent se payer une bonne école et les autres ...


                                        • anty 17 décembre 2011 20:21

                                          Au contraire

                                          En 2006, le magazine hebdomadaire britannique The Economist crée un indice de démocratie en examinant 167 pays dans le but d’évaluer qualitativement leur niveau de démocratie sur une échelle allant de 0 à 10. L’indice tient compte du processus et du pluralisme électoral, des libertés civiques, du fonctionnement du gouvernement, de la participation et de la culture politique. En 2008, la Suède est arrivée première du classement avec un pointage de 9,88 alors que la Corée du Nord est arrivée dernière avec un pointage de 0,88. Après avoir stagné entre le premier pointage de 2006 et le deuxième en 2008, la démocratie a globalement régressé en 2010. Mais, dans ce rapport 2010, la France passe du 24ème rang (démocratie) au 31ème (démocratie imparfaite) loin derrière l’Allemagne (14ème), l’Espagne (18ème), le Royaume Uni (19ème) ou la Belgique (23ème)...


                                        • anty 17 décembre 2011 20:57

                                          Un petit rappel

                                          En Corée du Nord l’école privé n’existe pas


                                        • CHALOT CHALOT 17 décembre 2011 22:37

                                          Elle n’a pas d’école laïque non plus !


                                          • anty 17 décembre 2011 22:43

                                            Certainement plus proche de l’école laïque(école d’état ) que d’une école d’expression libre privé


                                          • anty 17 décembre 2011 23:05

                                            La laïcité n’est la panacée qu’il faut invoqué dans les études où la scolarité d’un enfant.
                                            D’autres valeurs sont tout aussi valables : la religion évidemment mais aussi le patriotisme
                                            appartenance à une culture entre autre
                                            La laïcité est complémentaire aux autres types de scolarité qui sont indispensables dans un pays évolués


                                            • anty 17 décembre 2011 23:09

                                              En Alsace Lorraine on dispense ces études complets(grâce au concordat ) et les enfants croyez moi ne sont pas plus tarés qu’ailleurs...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès