Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Leurs méthodes et les nôtres

Leurs méthodes et les nôtres

Les groupes d'extrême droite qui sesont reconstitués et développés n'hésitent pas à utiliser leurs méthodes violentes contre le mouvement démocratique comme à Clermont

Il faut s'opposer à la fois à ces méfaits et à la fois à l'escalade.

Pour être clair et sans ambiguïté : toute attaque physique contre une réunion est à proscrire dans un état de droit. 

La violence minoritaire d'agression est condamnable et à condamner !

DES METHODES A BANNIR ET A CONDAMNER

La démocratie n’est pas à géométrie variable.

Je condamne toute intervention violente contre Dieudonné comme je condamne les violences qui ont eu lieu vendredi soir à Clermont Ferrant contre une initiative De Réseau d’Education Sans frontière.

Si Dieudonné ne respecte pas la loi par ses propos il doit être poursuivi par la justice et condamné mais par contre l’interdiction de ses spectacles passe pour une remise en cause de la liberté d’expression culturelle.

Il faut être clair et arrêter de se faire, bien malgré soi, l’allié subjectif de Dieudonné.

Le Ministre de l’Intérieur devrait réfléchir un peu avant de donner des ordres à ses préfets.

Quand on voit des jeunes de banlieues s’opposer en soutien à Dieudonné physiquement à des anti racistes plutôt de milieu bobo, on se dit qu’il y là « maldonne ».

Si nous ne voulons pas qu’il y ait une césure dans la jeunesse, il faudrait peut- être passer d’une interdiction à priori des spectacles de « l’humoriste » à une campagne d’éducation populaire en déconstruisant le discours.

Vendredi soir à Clermont Ferrant , le comité "Asatryan Come Back »a organisé un concert de soutien à une famille et aux sans papiers.

Des barbouzes d’extrême droite ont attaqué la réunion qui se tenait à l’Hôtel de Ville.

Ce groupe dont au moins l’un de ses membres portait une arme à feu a contraint les militants du comité de soutien des sans papiers à se barricader pour se protéger physiquement.

Deux personnes ont été blessées.

Les violences physiques, d’où qu’elles viennent sont à proscrire.

Jean-François Chalot.


Moyenne des avis sur cet article :  2.76/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

41 réactions à cet article    


  • bleck 20 janvier 2014 10:54

    @ Chalot


     Des « barbouzes d’extrême-droite... »  smiley  smiley  smiley

    Ca fleure bon les années 60 : il faudrait quand même que vous pensiez à changer votre rhétorique à défaut de pouvoir changer vos antiennes staliniennes

    Des noms ??....des liens ??



    • claude-michel claude-michel 20 janvier 2014 10:55

      Bof...la société dans son ensemble est violente...même nos institutions qui partent en guerre dans des pays qui ne nous concernent pas...ou l’agression de leur part sur le peuple avec des impôts..des charges diverses et avariés..Alors une bande de p’tits cons ne sont que la cerise sur le gâteau.. !


      • César Castique César Castique 20 janvier 2014 11:11
        « Les groupes d’extrême droite qui sesont reconstitués et développés n’hésitent pas à utiliser leurs méthodes violentes contre le mouvement démocratique comme à Clermont. »

        En attendant, je n’ai jamais assisté à un meeting du Front national qui ne soit accompagné de bagarres générées par des nervis d’extrême gauche, et nécessitant le déploiement d’importantes forces de l’ordre. Et il y a quarante ans que cela dure.

        • CHALOT CHALOT 20 janvier 2014 11:18

          César !

          Je condamne toutes violences.
          Mais arrêtez de faire un faux parallèle : là c’est une attaque physique et armée à Clermont de l’extrême droite et non un appel à manifester devant une réunion publique adverse 

          • César Castique César Castique 20 janvier 2014 11:47

            « ...et non un appel à manifester... »


            Dans le patois de chez moi, « appeler à manifester » n’est pas synonyme de « générer une bagarre »... 

            Vivement qu’une autorité décide d’unifier la langue française sur l’ensemble du territoire, qu’on puisse enfin tous se comprendre...

          • Julien30 Julien30 20 janvier 2014 13:30
            « Je condamne toutes violences. »

            Votre article et son titre viennent montrer clairement tout le contraire mais bon on ne va pas vous demander de cohérence et d’objectivité, on sait qu’à gauche ce sont des denrées très rares.

          • vesjem vesjem 20 janvier 2014 22:43

            chalo , tu inventes n’importe quoi pour sauver les tiens (en perdition)


          • foufouille foufouille 20 janvier 2014 11:22

            "Quand on voit des jeunes de banlieues s’opposer en soutien à Dieudonné physiquement à des anti racistes plutôt de milieu bobo, on se dit qu’il y là « maldonne »."

            pas vraiment car ce sont des pauvres contre des riches


            • JL JL 20 janvier 2014 11:33

              Comme Foufouille ci-dessus,

              cette phrase me pose problème : ’’Quand on voit des jeunes de banlieues s’opposer en soutien à Dieudonné physiquement à des anti racistes plutôt de milieu bobo, on se dit qu’il y là « maldonne ».’’

              Parce qu’il y a des bobos antiracistes ? Est-ce que vous ne croyez pas qu’il faut l’être, raciste, à l’insu de son plein gré pour être bobo dans cette société aussi inégalitaire et cruelle ? Et ce racisme là est à mon avis le plus pernicieux, le plus haïssable car il en entraîne bien d’autres.


              • JL JL 20 janvier 2014 13:23

                Je ne sais pas pourquoi messieurs CHALOT ne répondent jamais à mes posts.

                Enfin, j’ai quand même ma petite idée, et ceci expliquerait cela.

                http://www.agoravox.tv/actualites/international/article/traquenard-sioniste-interview-de-42949


              • bernard29 bernard29 20 janvier 2014 14:48

                vous n’aurez pas de réponse car Chalot a peur d’expliquer lui même ce qu’il a voulu dire.

                C’est du même tabac que l’invention de CHALOT sur la liberté d’expression. Il vient d’imaginer la « liberté d’expression CULTURELLE. » , parce que liberté d’expression c’est pas suffisant pour les remueurs de concepts de sa cellule démocratique.

                « l’interdiction de ses spectacles passe pour une remise en cause de la liberté d’expression culturelle. » vous voyez bien qu’on a réfléchi quand même. !!


              • JL JL 20 janvier 2014 17:59

                OK Bernard,

                c’est exactement ce que je pensais, mais je voulais le souligner.

                nb. Je dis ’’les CHALOT’’ parce qu’ils sont plusieurs, cela a été mis en évidence l’autre jour.


              • LE CHAT LE CHAT 20 janvier 2014 11:50

                pensez à demander l’interdiction des groupes antifas et black blocks , pour qui la violence est le seul moyen d’expression , jusque dans leurs tracts !


                • Julien30 Julien30 20 janvier 2014 13:28

                  Oui mais les gens comme Chalot considèrent, sans le reconnaître le plus souvent, que la fin justifie les moyens. Leur violence se fait au nom du bien qu’ils sont convaincus d’incarner donc c’est justifié, et de fait ils sont bien plus provocateurs et violents que ceux du camp d’en face. Leur justice qui est au final celle de Valls, on voit dans quel camp ils sont, qu’ils le veuillent ou non.


                • Mr.K (generation-volée) Mr.K (generation-volée) 20 janvier 2014 14:45

                  Je suis d’accord pour les « anti fa »,qui violentent des personnes pour leurs opinions politiques.

                  Les « fa » ne se tiennent à carreau que parce qu’ils sont minoritaires mais ne valent pas mieux.
                  Mais les « black block » ne s’en prennent qu’au symbole du capitalisme et à sa milice privée,la police.

                  Je fréquente les trois,je suis quelqu’un de plutôt ouvert et je constate une chose,les deux premiers n’accepte jamais la contradiction et y répondent par la menace physique quand les troisièmes tentent de faire de la pédagogie en situation de débat.

                • Julien30 Julien30 20 janvier 2014 13:31

                  Chalot, vos pires ennemis sont aussi ceux de Valls, ça dit quoi à propos de votre engagement politique à votre avis ?


                  • legrind legrind 20 janvier 2014 14:04

                    Tous les jours des français se font agresser par des fascistes : les chouchous ( qu’il ne faut pas stigmatiser) des associations. Du coté de la gôche : silence radio.


                    • Arnaud69 Arnaud69 20 janvier 2014 14:18

                      Entre la LDJ, FEMEN, « anti-fa », les sois disant dangereux nazillons sont hyper minoritaires à côté, et font pâle figure d’enfants de cœur autant sur la forme que sur le fond.

                      Vous semblez oublier que nous sommes en l’an 2000, que des centaines de leurs interventions ont été filmées. Quelques perles lors du « rassemblement des veilleurs », violenter des gens en train de prier c’est vrai que c’est quelque chose qui ne vous coque pas tant qu’il s’agit de Chrétiens ...

                      Si la même chose était arrivée lors de prière de rue d’une autre communauté, vous nous auriez pondu une série d’articles sur le sujet ....

                      A partir de là votre sois disant « humanisme » est de tout évidence à géométrie ultra variable et ultra politisé, alors que vous-vous donnez beaucoup de mal pour le faire passer pour « humanisme purement philosophique ».  (ce qui est faux vu la partialité dont vous faites preuve)


                      • CHALOT CHALOT 20 janvier 2014 14:52

                        Arnaud !

                        On parle de violences physiques, de « cassage de gueule » ....et non de la raillerie.
                        J’ai toujours interpellé les témoins de Jéhovah sur les marchés, je me suis moqué mais jamais je n’aurais frappé !

                        • Mr.K (generation-volée) Mr.K (generation-volée) 20 janvier 2014 15:01

                          Niez vous les agressions physiques commises par l’extrême gauche ?



                        • Arnaud69 Arnaud69 20 janvier 2014 19:40

                          Charlot le COUARD !

                          Ma réponse ci dessous, merci d’avoir les couilles de répondre à Mistyer-K ça changera.

                          Après on pourra élargir le débat et parler de laïcité que tu prétends défendre, donc également tu dois défendre la liberté de culte.
                          C’est marrant mais tu ne la défends que dans un seul sens. Quand c’est « les veilleurs » pas de liberté de culte qui compte...

                          Idem pour les FEMEN que tu ne critiques jamais pourtant elles contreviennent à la liberté de culte incluse dans la laïcité .
                          Comme tu t’en vante pour les Jéhovah de qui tu te moques en public, tu défends la liberté de culte de certains mais tu te paye la tête des Jéhovah quand tu en as l’occasion.

                          T’est pas cohérent mon gars, comme beaucoup de tes clones, c’est là votre plus grande spécificité...


                        • vesjem vesjem 20 janvier 2014 22:48

                          chalot , ce n’est pas l’envie qui te manque , mais tu crains peut-être les représailles


                        • Mr.K (generation-volée) Mr.K (generation-volée) 20 janvier 2014 14:56

                          Tartuferie !!!


                          J’adore apporté la contradiction dans les lieux très marqué politiquement.
                          Une seule menace de mort accompagné de coups (façon fouine à travers la foule) : dans un bistrot d’extrême gauche.Alors que je tentais juste de recentré le débat sur les luttes sociales !!
                          Bon je reconnais que dans un lieux de concert d’extrême droite,lors d’une conférence, j’ai eu pas mal de tension à cause de mon accoutrement et de mes propos mais c’est finalement les « nervis » qui m’ont défendu parce que j’apportais la contradiction sans anathème ni agressivité et qu’il apprécié, comme il m’ont dit, « mon courage », c’était je pense surtout de la naïveté de ma part.Je reconnais avoir été le premier surpris par leur réaction.

                          L’auteur tartufe,pourquoi ?Car quand on condamne la violence en politique il ne faut pas se contenter du camp d’en face,bien au contraire.




                          • Mr.K (generation-volée) Mr.K (generation-volée) 20 janvier 2014 14:57

                            *qu’ils appreciaient


                          • CHALOT CHALOT 20 janvier 2014 15:01

                            J’ai bien dit et écrit : toutes violences physiques...J’ai même condamné aussi celles contre Dieudonné


                            • JL JL 20 janvier 2014 18:08

                              CHALOT,

                              Est-ce que vous condamnez les menaces de viol, tortures, kidnapping et mort et de mort à l’encontre de ses enfants ?

                              Cha, cha dépasse les bornes !


                            • CHALOT CHALOT 20 janvier 2014 18:15

                              oui JL JE CONDAMNE ET LES AUTEURS DEVRAIENT ETRE POURSUIVIS

                              Je n’ai pas de principes à géométrie variable

                            • vesjem vesjem 20 janvier 2014 22:50

                              chalot , il ne manquerait plus que tu les soutiennes !


                            • Shawford Shawford43 20 janvier 2014 22:55

                              En clair, chalot, sampiero, alinea même combat, le petit train qui ne déraille jamais pour mieux atteindre le mur à toute vitesse !


                            • Ruut Ruut 20 janvier 2014 17:45

                              La violence est l’arme des faibles.

                              Par définition tous les anti- sont des fasciste car ils ne suivent que des dogmes.

                              L’intelligence serais que ces groupes d’anti- aillent discuter avec l’autre camp l’histoire de trouver les points communs de leurs théories et les causes des problèmes au lieu de dénigrer une idée sans vouloir en traiter la cause.

                              L’intelligence n’est pas de censurer, elle est d’expliquer de manière a ce que tous le monde comprenne.

                              Tous les humains veulent la même chose.
                              Si ils pensent différemment, c’est que leur histoire mérite une écoute attentive.

                              Il est vrais que c’est au présidents et a ses ministres de montrer les exemples sans quoi rien n’est possible. (Égalité)


                              • soi même 20 janvier 2014 19:01

                                @ Chalot, je me peu être d’accort sur cela :
                                « 

                                La démocratie n’est pas à géométrie variable.

                                Je condamne toute intervention violente contre Dieudonné comme je condamne les violences qui ont eu lieu vendredi soir à Clermont Ferrant contre une initiative De Réseau d’Education Sans frontière.

                                Si Dieudonné ne respecte pas la loi par ses propos il doit être poursuivi par la justice et condamné mais par contre l’interdiction de ses spectacles passe pour une remise en cause de la liberté d’expression culturelle.  »

                                Maintenant écoute bien cette vidéo :

                                https://www.youtube.com/watch?v=_rNyLnG_jZA

                                Pensez vous vraiment qu’il est un fachos ?

                                Je crois que non, par contre je suis de plus en plus à me poser la question, pourquoi justement, c’est maintenant que ce dérapage apparaît, que recouvre t’il de si gênant que les français de doivent pas savoir ?

                                Car comme vous dites, il était très facile de lui interdire ce spectacle sans que cela face des vagues.

                                Pour faire de la pub, il y a pas mieux, pour changer de régime non plus, et cela fait coup double.

                                Tous ceux qui s’opposent à ce tour vis, et bien ils sont des pro Dieudonné, où simplement des fachos.

                                Comme logique, c’est imparable, « La cote de popularité de François Hollande n’a pas bougé, restant à un très bas niveau (22%) alors que celle de Jean-Marc Ayrault progresse de 2 points à 26%, selon le baromètre mensuel Ipsos pour le Journal du Dimanche.

                                22% des Français se déclarent satisfaits du président de la République en janvier, le même chiffre qu’en décembre alors que 77% sont mécontents, soit un point de moins qu’en décembre (78%). 1% ne se prononcent pas. » 

                                Donc si je comprend bien la rhétorique Valls,

                                77% sont mécontents, donc ils sont des fachos d’extrême Droite .

                                En gros j’ai l’impression que tu vas dans se sens ?


                                • Arnaud69 Arnaud69 20 janvier 2014 19:30

                                  CHARLOT, incohérent, partial, couard, faits d’armes de la LDJ :

                                  • 18 décembre 2000 : Saccage des locaux du M.R.A.P
                                  • 11 juin 2001 : Saccage des locaux de l’association Enfants de Palestine
                                  • 19 décembre 2001 : Agression de manifestants pro-palestiniens place de la Convention (Paris XVème) par une trentaine de ces nervis. 10 blessés (cf. Libération du 21 décembre 2001)
                                  • 11 février 2002 : Agression en marge d‘un conseil municipal, des proches de l’ancien maire (U.M.P) de Levallois-Perret Olivier de Chazeaux 3 plaintes sont déposées pour « violence en réunion »
                                  • 19 février 2002 : Agression des participants à une conférence pro-palestinienne à la Sorbonne (Paris Vème). 1 blessé (21 jours d’I.T.T), 1 arrestation. (cf. Communiqué du M.R.A.P)
                                  • 18 mars 2002 : A l’occasion du gala de l’A.B.S.I (Association pour le Bien-Etre du Soldat Israélien, sic) au Palais des Sports de Paris, un photographe de Libération qui portait un keffieh autour du cou est agressé. (cf. Libération du 19 mars 2002)
                                  • 22 mars 2002 : Saccage de la librairie « Envie de Lire » à Ivry (Val de Marne), qui abritait la section parisienne de l’Association des Palestiniens de France. Plusieurs interpellations.
                                  • 26 mars 2002 : Remise du prix de la désinformation à l’A.F.P lors d’une manifestation d’une centaine de personnes à l’appel de la Ligue de Défense Juive devant le siège de l’A.F.P : un passant pro-palestinien est giflé. (cf. observatoire du Communautarisme)
                                  • 2 avril 2002 : Agression de José BOVE de retour de Ramallah et de militants pro-palestiniens, à l’aéroport d’Orly. (cf. Journal de 20h00 de TF1, France2 et le 6 minutes de M6) Les papiers d’identité d’un militant lui sont volés et il est menacé de mort.
                                  • Nuit du 2 au 3 avril 2002 : Tentative d’incursion dans les locaux du CICP (Centre International de Culture Populaire) par un commando masqué et armé de matraques. Vitre blindée de la porte principale cassée.
                                  • 7 avril 2002 : Violences en marge d’une manifestation appelée par le C.R.I.F, Place de la Bastille (Paris IIIème), un commissaire de police est poignardé, 2 journalistes et plusieurs photographes sont passés à tabac, des passants maghrébins sont agressés, des manifestants de « Shalom Arshav » se font asperger de gaz incapacitant (cf. Libération du 9 avril 2002)
                                  • 10 avril 2002 : Insultes à l’encontre du candidat des Verts : Noël Mamère, alors qu’il passait dans le quartier du Marais. (cf. L’E.Novateur du 10 avril 2002)
                                  • 15 avril 2002 : Agression à coups de battes de base-ball de quatre étudiants auxquels il est reproché d’avoir déchiré des affiches sionistes, par des membres du Tagar (cf. Est-il permis de critiquer Israël ? de Pascal Boniface)
                                  • 22 avril 2002 : Saccage d’une exposition de photos à Paris (XIXème) (cf. L’Oursaint 2ème partie)
                                  • 14 mai 2002 : Agression par des membres de la Ligue de Défense Juive de jeunes maghrébins à la sortie du concert du LIBI. 2 blessés 1 arrestation
                                  • 12 novembre 2002 : Agression à la faculté de Nanterre d’un administratif d’origine maghrébine confondu avec un membre de l’A.G.E.N (syndicat étudiants sur le campus de Nanterre) 1 blessé. 1 arrestation (cf. Paris Obs de Catherine Erhel du 29 janvier 2004)
                                  • 7 décembre 2002 : Saccage des locaux de radio Méditerranée (cf. communiqué de l’association CAPJPO)
                                  • 8 janvier 2003 : Agression de militants syndicaux, suite à la manifestation de l’U.E.J.F contre la suspension par l’université de Jussieu d’un accord de coopération avec des universités Israéliennes. 3 hospitalisés, un traumatisme crânien.(cf. Oumma.com)
                                  • 30 septembre 2003 : Insultes et menaces dans l’enceinte du Tribunal de Grande Instance de PARIS, contre des parties civiles lors du procès du gestionnaire du site amisraëlhaï.org lequel avait invité à agresser une liste de personnes réputées juives et opposées à la politique israélienne (cf. Le Monde du 2 octobre 2003)
                                  • 7 octobre 2003 : Agression par l’actuel dirigeant de la LDJ, Joseph Ayache, à coups de casque, d’un palestinien alors qu’il était interviewé, aux abords des bureaux de la Délégation Palestinienne à PARIS, (XVème). L’agresseur s’est enfui en Israël. L’agression étant filmée, l’auteur des coups a été condamné à 4 mois de prison ferme par la 24ème chambre correctionnelle du Tribunal de Grande Instance de Paris. Prison qu’il n’a jamais faite bien qu’étant ensuite revenu en France.
                                  • 30 décembre 2003 : Agression en réunion, avec armes et préméditation de membres du syndicat étudiant : A.G.E.N, du campus de Nanterre, devant et dans la cour du tribunal administratif de Paris, rue de Fourcy (IVème). Refus d’instruction par le Parquet pour identifier les auteurs, une arrestation et une condamnation à 8 mois de prison avec sursis, 4 blessés dont 1 très gravement (45 jours d’ITT).
                                  • 5 février 2004 : Jet d’acide sur les spectateurs à Lyon lors d’un spectacle. (6 blessés, 1 arrestation)
                                  • 16 mai 2004 : Agression contre Noël Mamère par la LDJ, lors d’une manifestation contre le racisme et l’antisémitisme. (cf. France- Soir de Cécile Maillard du 17 mai 2004)
                                  • 10 septembre 2004 : Insultes et menaces à l’encontre de Fouad Alaoui (responsable de l’U.O.I.F) devant le siège du C.R.I.F (cf. Libération du 10 septembre 2004)
                                  • 20 février 2005 : Agression à 3 reprises de militants pro-palestiniens présents lors de la manifestation syndicale des fonctionnaires et enseignants. 2 blessés
                                  • 2 mars 2005 : Agression de Dieudonné lors de sa tournée en Martinique par 4 membres de la L.D .J. 4 arrestations
                                  • 19 février 2006 : Lors d’une marche en la mémoire d’Ilan Halimi, des passants maghrébins sont passés à tabac par la LDJ, des journalistes sont molestés et une voiture est saccagée. (cf. Le Parisien du 20 février 2006)
                                  • 19 février 2006 : Tentative d’incursion dans le théâtre de Dieudonné (cf. Libération du 20 février 2006)
                                  • 26 juin 2006 : Tentative d’incursion dans les locaux du CICP par une vingtaine de membres de la LDJ, dont bon nombre casqués, à l’occasion d’une conférence sur la Palestine. Une personne âgée aspergée de gaz et un employé du CICP blessé.
                                  • 25 octobre 2006 : Agression contre Ginette Skandrani à son domicile, rouée de coups par trois membres de la LDJ.
                                  • 7 décembre 2006 : Attaque contre la Librairie Résistances qui recevait Tanya Reinhart, universitaire et opposante israélienne : vitrines cassées, projection de gaz lacrymogène. Deux blessés.
                                  • 17 février 2008 : Rassemblement à la mémoire d’Illan HALIMI bd Voltaire. La LDJ agresse des passants maghrébins, puis une vingtaine de ses membres chargent dans la rue Voltaire en direction du CICP à l’issue du rassemblement.
                                  • 15 mai 2008 : Agression par environ 25 membres de la LDJ armés de casques, Bd Voltaire, de personnes sortant du CICP après une conférence en présence du journaliste Georges MALBRUNOT. Un technicien du CICP est gravement blessé (22 jours d’ITT).
                                  • 8 janvier 2009 : Agression par 7 membres de la LDJ de deux lycéens devant le Lycée JANSON DE SAILLY (Paris 16ème) qui ont refusé des tracts, trois membres de la LDJ mis en examen
                                  • 12 avril 2009 : Lynchage de deux personnes aux abord du Théâtre AYDAR à PARIS, par une quarantaine de membres de la LDJ armés de chaînes et matraques, à titre de protestation contre la représentation du spectacle « Nos talents pour Gaza ». Instruction toujours en cours plus de 3 ans après les faits, 6 membres de la LDJ mis en examen.
                                  • 22 avril 2009 : Agression par une vingtaine de membres de la LDJ certains avec casques et matraques, de deux militants pro-palestiniens, boulevard Voltaire à PARIS, qui se rendaient à une soirée organisée par l’association Génération Palestine. Trois membres de la LDJ interpellés. Les victimes, sur la base de déclarations mensongères de deux autres membres de la LDJ, seront ensuite placées sous contrôle judiciaire et devront attendre 3 ans pour que leur statut de victimes soit enfin reconnu par le Tribunal de Grande Instance de PARIS. 2 membres de la LDJ condamnés à des peines de prison avec sursis, appel en cours.
                                  • 3 juillet 2009 : 5 membres de la LDJ attaquent la Librairie Résistances, renversent et jettent de l’huile sur les livres, détruisent le matériel informatique et s’enfuient. Ils étaient suivis par les R.G. et seront rapidement identifiés et déférés la semaine suivante en comparution immédiate. 4 mois de prison avec sursis, alors que plusieurs des inculpés ont déjà un lourd casier judiciaire.
                                  • 10 juillet 2009 : Injures, agressions et menaces par les membres de la LDJ dans l’enceinte du Tribunal de Grande Instance de PARIS à l’occasion de l’audience de jugement des 4 membres majeurs, de la LDJ, jugés pour l’attaque de la Librairie Résistances la semaine précédente.
                                  • 21 novembre 2010 : Une trentaine de voyous encagoulés et munis de casques de moto attaquent le Musée d’Art Moderne de Paris (11 Avenue Wilson, 7016 – Paris – M° Iéna ou Alma-Marceau, ligne 9), pour tenter de détruire une exposition photographique consacrée aux massacres d’Israël de décembre 2008-janvier 2009 dans la bande de Gaza.
                                  • 13 février 2011 : Toujours à la fin d’un rassemblement en mémoire d’illan HALIMI, une soixantaine de membres de la LDJ remonte le Bd Voltaire en direction du CICP qu’ils assiègent et sur lequel des œufs sont jetés.
                                  • 15 mars 2011 : La LDJ parade dans le Tribunal de Grande Instance de PARIS à l’occasion d’une confrontation dans l’affaire « bd Voltaire ». A l’issue de la confrontation, ils se jetteront à une dizaine sur une personne qu’ils identifient comme militant pro-palestinien. Classement sans suite par le Parquet, malgré l’interpellation de deux membres de la LDJ et les ITT de la victime.
                                  • 3 avril 2011 : Attaque du cinéma Saint Michel à PARIS, qui projette le film Gaza-Strophe. Ils tentent d’enfermer le projectionniste et l’ouvreuse pour interrompre la projection du film. Ils frappent le projectionniste qui résiste, menacent de bruler le cinéma et s’enfuient après avoir signé leur présence par des autocollants de la LDJ.
                                  • 1er mai 2011 : Agression par des membres de la LDJ, au niveau du Bd Voltaire, de personnes portant des drapeaux palestiniens dans les cortèges syndicaux.
                                  • 5 mai 2011 : La LDJ attaque à Paris une réunion organisée par un comité local parisien de l’AFPS, Association France Palestine Solidarité, dans la mairie du 14ème, en présence du maire d’arrondissement, aux cris notamment de « Palestine on t’encule ». Classement sans suite par le Parquet.
                                  • 18 juin 2011 : La LDJ se rend spécialement de Paris à Marseille pour une contre-manifestation à l’occasion d’un rassemblement pour la Flotille de GAZA, affrontement avec plusieurs membres de la LDJ qui demandent à la police de faire semblant de les embarquer pour pouvoir s’enfuir.
                                  • 26 juin 2011 : La LDJ attaque le CICP à l’issue d’une manifestation contre l’organisation de la Flotille pour Gaza, les participants à une soirée mexicaine qui se déroulait au CICP doivent être raccompagnés par la police jusqu’à la Nation pour ne pas être agressés – Pas d’interpellation.
                                  • 23 octobre 2011 : Attaque par une vingtaine de membres de la LDJ du CICP à l’occasion d’une soirée de solidarité avec une coopérative agricole Palestinienne. Le service d’ordre, puis l’intervention de la police, permettent de faire reculer les agresseurs. Pas d’interpellation.
                                  • 12 mars 2012 : Jacob COHEN, écrivain de 68 ans, est agressé dans un café du Bd Saint Germain à PARIS, alors qu’il dédicace son dernier livre. Jet d’œufs, de farine, crachats et injures. Menaces contre les témoins qui tentent de s’interposer. Agression filmée, mise en ligne et revendiquée par la LDJ.
                                  • 28 juin 2012 : Agression d’Olivia Zémor alors assise à la terrasse d’un café à la Bastille, elle reçoit sur la tête, le visage et le corps de la peinture à l’huile qui a nécessité un transport aux urgences de l’Hôtel Dieu par les pompiers, étant donné la toxicité du produit. La LDJ revendiquera l’agression et publiera une vidéo de l’acte. La police indique avoir rapidement identifié les agresseurs, mais personne n’est interpellé à ce jour.
                                  • 5 juillet 2012 : Jacob Cohen, se rend au métro Saint-Paul à Paris pour un rendez-vous avec la presse. Une jeune femme l’attend, le conduit dans une ruelle au motif d’aller à la rencontre d’un journaliste. Trois hommes surgissent, bombardent l’écrivain de peinture à l’huile rouge et de farine. La scène filmée est mise en ligne sur le site de la Ligue de Défense Juive (LDJ), titrée : « La LDJ rend visite au kapo Jacob Cohen »
                                  • 6 septembre 2012 : Plusieurs membres de la LDJ lancent des œufs contre la façade de l’Institut du Monde Arabe à Paris, où était projeté en avant-première le film « Coucheriez-vous avec un Arabe ? » Ils publieront la vidéo de l’acte le lendemain.
                                  • 13 septembre 2012 : La voiture de Jonathan Moadab journaliste indépendant du « Cercle des Volontaires », a reçu un engin incendiaire à Saint-Rémy-lès-Chevreuse. Trois membres de la LDJ sont mis en examen – l’instruction est en cours au Tribunal de Grande Instance de Versailles.
                                  • 24 octobre 2012 : Houria Bouteldja, militante du Parti des Indigènes de la République est agressée par jet de peinture lors d’un guet-apens, un membre de la LDJ se faisant passer pou un journaliste. L’agression sera publiquement revendiquée par la LDJ.

                                  Là aussi tu ra dire que ce n’est pas violent peut-être ...

                                  Tu peux toujours continuer à te raser la moustache, ça ne te rendra pas plus discret....


                                  • soi même 20 janvier 2014 19:41

                                    Chalot , suite à cette liste, il serait temps bernard-l’ermite de changer de coquille idéologique !


                                      • LoveArt 20 janvier 2014 20:24

                                        Comment être d’accord avec vous ?

                                        Votre analyse comporte des préjugés sur les jeunes des banlieues, les mêmes préjugés éculés répandus par les merdias !

                                        Votre analyse tient du double langage : vous prétendez défendre la liberté d’expression de Dieudonné et vous écrivez : « l faut être clair et arrêter de se faire, bien malgré soi, l’allié subjectif de Dieudonné. »

                                        « Bien malgré soi » ?! Les spectateurs seraient des imbéciles qu’ils faudraient rééduquer afin que des chefs, comme vous, leur dictent qui soutenir, qui aimer, qui écouter  ?

                                        Réfléchissez à ce que vous écrivez !

                                        POur autant, je salue votre ouverture d’esprit et votre volonté réél de discuter. Je constate que certains qui affichent des titres de gloire professionnelles (avocat, journaliste comme Denis Robert) ou des sites comme LGS et Egalité et reconciliation, n’hésitent pas à vous censurer.
                                        Ceux là même qui usent de la liberté offerte par Agoravox se comportent comme des petits censeurs dès qu’une argumentaton les fait trébucher du haut de leur certittude. Ceux qui se prétendent anti-système ont le même comportement sectaire et liberticide que le système.

                                        PS Sur la page de Robert, je commentais un article sur le 911, pour faire état des travaux d’un journaliste, Hamza, qui attire, preuve à l’appui, suite à l’arrestation le jour même d’agent israéliens, l’attention sur l’implication du Mossad dans le 911.
                                        J’évoquai le caractère profondément raciste des sociétés occidentales pour que l’on accepte des accusations sans que la moindre enquête et cour judiciaire ne e soient jamais prononcés et qu’on écarte de toutes accusations ceux que l’on prend en flagrant délit.

                                        Seul un profond racisme explique pourquoi des millions de personnes ne sont pas prêt à regarder les preuves qui établissent que leur propre Etat est un Etat terroriste, et à considérer comme possible qu’un Etat du tiers-monde soit capable d’une pareille machination.
                                        Si Robert a mené ses investigations sur Clearstream comme il traite de la question du 911, je comprends mieux ses déboires judiciaires avec cette banque.


                                        • Arnaud69 Arnaud69 20 janvier 2014 20:35

                                          Agoravox TV témoignage + interview du « Cercle des Volontaires » tombés dans un traquenard organisé par la LDJ et la souillure Jean-Marc Moscowitz.

                                          Personnellement je trouve que tous les goyims qu’ils soient de banlieue ou pas, sont on ne peut plus patients, pondérés modérés, mesurés face au lobby sioniste. En un mot les jeunes de banlieue sont mille fois plus intelligents que n’importe quel sioniste.

                                          Le jour où tous des goyims réagiront contre les membres de la LDJ, il ne faudra surtout pas venir chialer. Tant d’années à encaisser en silence, tôt ou tard ...


                                          • CHALOT CHALOT 20 janvier 2014 20:47

                                            Ce sont des courants ou des organisations qui n’ont à faire avec mon orientation !

                                            Je combats le sionisme etl’islamisme.


                                            • Arnaud69 Arnaud69 20 janvier 2014 20:55

                                              Petit plaisantin, tu combats des gens sans jamais les citer et sans jamais exprimer ta désapprobation sur les articles qui en parlent ...

                                              C’est du « combat » hyper sélectif dis-donc, pas un mot sur la LDJ, bizarre, vous avez dit bizarre ... (en revanche « bobos » et jeunes de banlieues" figure bien dans l’article)


                                            • CHALOT CHALOT 20 janvier 2014 21:53

                                              Sampiero !vous avez des méthodes de types staliniennes d’amalgame et de déformation.

                                              J’ai dit et j’ai répété que Dieudonné doit être poursuivi en justice pour ses propos ; Je suis opposé à une interdiction de principe.
                                              Je commence à mieux comprendre ce faisceau convergent et pourtant issu de courants opposés contre mon texte ....tant pis et tant mieux
                                              J’ai déjà eu ce type d’opposition quand j’ai considéré que Jacques Vergès était dans sa fonction de défendre des personnes que je déteste et qui sont mes ennemis.
                                              CELA S’APPELLE UN ETAT DE DROIT !

                                              • CHALOT CHALOT 20 janvier 2014 22:53

                                                Merci mais ne pensez vous pas que Vals , le gouvernement et beaucoup d’autre sont donné à Dieudonné , objectivement une publicité.

                                                Ce qui me navre c’est de voir des jeunes de cités qui subissent l’exclusion, sans culture politique soutenir ce type et ses textes qu’ils n’ont pas lus .
                                                Cela me fait rager qu’il n’y ait pas cette éducation populaire de faite.
                                                Pendant longtemps j’ai encadré des stages BAFA dans les cités et on arrivait en quelques jours à donner des bases à ces jeunes .... 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès