Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Lip dub : les raisons d’un bide

Lip dub : les raisons d’un bide


 

Le mouvement jeune de l’UMP, les Jeunes Populaires, ont mis en ligne vendredi un lip dub, dont la publication était annoncée depuis plusieurs semaines et avait fait l’objet d’une intense campagne de promotion sur le web, réunissant autour de 250 militants des Jeunes Pops près de 17 personnalités de la majorité, dont dix ministres. Un lip dub, c’est un enchaînement de séquences en play-back doublées par une musique en fond. Or, dès sa mise en ligne, les critiques n’ont pas tardé à pleuvoir : Xavier Darcos a ainsi avoué être consterné après le visionnage de la vidéo tandis qu’Yves Jégo a estimé sur le plateau de Canal+ que c’est une erreur et que c’est complètement décalé avec ce qu’attendent nos concitoyens. Le PS n’a pas eu à intervenir, la majorité a fait le boulot. Jeudi, la veille de la date annoncée de publication, des images du lip dub avaient été piratées et diffusées sur BFMTV dans le cadre de l’émission Sarko Info. Un flop avant-coureur du bide que constitue ce lip dub.

 

En premier lieu, le choix du single "Tous ceux qui veulent changer le monde" de Luc Plamondon n’était certainement pas le plus judicieux : un titre de variété française aux paroles consensuelles, cela n’est pas vraiment ce que l’on attend d’un lip dub politique. A titre de contre-exemple, le lip dub d’Europe Ecologie aux élections européennes, qui avait rencontré un net succès, se conformait mieux aux exigences de la politique française : le ton grinçant du titre choisi (La Crise de l’Homme Parle) moins consensuel, moins dans l’émotionnel et le spectacle purement américains. A force de vouloir exporter une politique de forme à l’américaine, outre atlantique, l’UMP risque de se brûler les ailes : d’une part, en nourrissant les moqueries, légitimes, de l’opposition, et de l’autre part en se détournant des attentes d’un électorat pas forcément enclin à ce modernisme. 

 
 



Moyenne des avis sur cet article :  2.4/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • faxtronic faxtronic 15 décembre 2009 12:33

    mais non, tous les lip dub sont ridicules, ce ne sont que des tas de gros beaufs de merde, c est tout.


    • stephane 15 décembre 2009 13:26

      « Le ridicule ne tue point » : encore heureux, sinon çà aurait été un vrai carnage...


      • sergio 15 décembre 2009 13:57

        un sérieux décalage avec ce que vivent beaucoup de gens dans la merde (comme moi)


        • Vilain petit canard Vilain petit canard 15 décembre 2009 14:00

          Moi aussi je trouve que TOUS les lipdubs (quel nom !) sont ridicules. Cette exhibition de sourires bétasses et de gigotages rythmés, ce minimalisme cinématographique à la portée du premier débile venu, cette glorification acéphale du « tous ensemble on est vachement dynamiques et on s’éclate à faire tout bien comme on nous dit », les cravates, les tailleurs Passy-Auteuil, je trouve ça consternant.

          Dans une boîte, où une bande de DRH barbares et cravatés vous force à exprimer votre bien-être et votre adhésion à l’esprit maison, sous peine de licenciement sec avec un dossier bidon de faute professionnelle, je peux comprendre qu’on se laisse faire à participer à une connerie pareille.

          Je comprendrais même qu’on enrôle pour la circonstance quelques quinquas, sommés de prouver qu’ils ont « encore l’esprit jeune », sous peine de reclassement aux archives.

          Et même, dans un bon jour, je trouverais ça presque plutôt sympa qu’on essaie de se marrer un peu en faisaint un lipdub. D’ailleurs, un de mes collègues me disait ce midi : tiens, si on faisait un lipdub, ça serait marrant (il ne connaissait pas celui de l’UMP, qui vient de ravaler le mot lipdub au cimetière des bonnes idées), j’ai trouvé ça rigolo, vu le domaine pas très glamour où on officie, les abattoirs c’est fun. 

          Mais pondre un truc aussi tartignolle, alors là, les bras m’en tombent. Je ne sais pas ce qui est le plus affligeant : Pécresse tournant les bras en fléchissant rythmiquement les genoux, Dati les écartant façon légèrement kasbah en montrant plein de dents, ou Darcos, s’essayant à une espèce de twist du 3e âge, entouré de jeunes figés dans un sourire surgelé.

          On savait que l’UMP était un parti de vieux, et bien maintenant on le sait : même les jeunes UMP sont vieux.


          • Lorenzo extremeño 15 décembre 2009 14:32

            @ l’Auteur,

            europe écolo n’a fait qu’une pale ressucée de la version de la « crise » par

            « l’Homme Parle » une bonne occasion de découvrir le reste de l’album excellent ,

             c’est affligeant de voir cette récupération,tant á l’ump qu’en face on pompe

            l’inspiration authentique d’artistes, avec lesquels on a VRAIMENT envie de danser,

            et dont les paroles sont le reflet de la dégradation de la société actuelle.


            • Arcane 15 décembre 2009 14:43


              Mais ou est l’info ?


              • goc goc 15 décembre 2009 16:37

                voici une info qu’elle est interessante !!

                http://www.clubic.com/actualite-316120-lipdub-jeunes-ump.html

                extraits :

                Le désormais fameux « lipdub » des jeunesses de l’UMP, mis en ligne vendredi dernier et déjà vu plusieurs centaines de milliers de fois, n’aurait pas tout à fait été réalisé dans les règles du droit d’auteur.

                ...

                les Jeunesses Populaires ont pris soin d’obtenir l’accord des auteurs avant de réaliser leur vidéo. « Avant le lancement du lipdub le vendredi 11 décembre, Luc Plamondon et Christian Saint Roch, auteur et compositeur de la chanson, et leurs éditions Plamondon Publishing et Vibrations ont accordé aux Jeunes Populaires les droits de reproduction et de diffusion » associée au morceau, expliquent les Jeunes Populaires.
                Problème, la bande son utilise une version remixée du morceau, réalisée par Marie-Mai qui, en tant qu’interprète, dispose également de droits moraux et entend bien les faire valoir.

                « En raison d’un malentendu sur la version du morceau utilisée comme fond sonore dans le lipdub entre la création de 1976 et celle remixée d’aujourd’hui, les Jeunes Populaires ont été saisis d’une demande concernant les droits moraux de Marie-Mai, artiste interprète de la version remixée », explique le mouvement, qui ajoute qu’un « accord devrait intervenir dans les prochaines heures consistant notamment dans le versement d’une somme au profit d’une association reconnue d’utilité publique ».


                • FritzTheCat FritzTheCat 16 décembre 2009 00:38

                  Une Lipdaube de plus !!


                  • Aloha Aloha 16 décembre 2009 02:48

                    Lip Dub : les raisons d’un bide ? Peut-être parce que les jeunes pop sont avant tout des vieux pop. Non, pour les avoir approché d’un peu trop près, c’est une certitude.


                    • ARMINIUS ARMINIUS 16 décembre 2009 07:58

                      Des erreurs flagrantes dans ce Lid Put : primo, ce ne sont pas les jeunes qui soutiennent Sarko, mais les vieux nantis ( inquiets pour leurs placements) donc il fallait mettre en scène des pépés et des mémés friqués avec sourire aurifié (style Balkany) sortant de chez Cartier ( intervention de Dati dents longues) ou de chez Hédiard (intervention Bachelot tailleur Chanel rose). Deuxio c’est pas le sweat UMP que Besson doit se rejeter négligemment sur l’épaule, c’est le pantalon !Tertio, Morano en ciré jaune, (marchande de poisson du marché) en train de vanter la fraîcheur de sa raie à des petits beurs et à des petits noirs (mmm ! la raie au beur/noir...) etc, ce ne sont pas les idées qui manquent !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

AJ


Voir ses articles







Palmarès