Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Lobbies et corruption au coeur des institutions de la République

Lobbies et corruption au coeur des institutions de la République

Plusieurs éléments m’ont quelque peu sensibilisé sur cette question. Entre lobbying et corruption, la frontière ne me semble pas toujours aussi nette qu’elle pourrait y paraître. Toujours est-il qu’à mon sens, c’est un élément important de compréhension de la décomposition avancée de nos institutions. Il se traduit notamment par l’écœurement de nos concitoyens. Sous certains aspects, la situation politique de notre pays présente de nombreux points de similitude avec celle des années 30. La France est aujourd’hui au 23e rang (sur 180) des pays les moins corrompus. Peut mieux faire !

Lobbying

Je voudrais citer deux exemples qui m’ont profondément marqué. Eric Besson, avant d’être élu député socialiste en 1997 fut délégué général (1996-2001) de la Fondation de la Compagnie générale des eaux (CGE), transformée en Fondation Vivendi par son ami Jean-Marie Messier. Au mois de décembre 2006, alors que nos députés débattaient en séance plénière sur la loi DADVSI, signalons la présence à l’Assemblée Nationale de Virgin et de la FNAC en tout point contraire avec l’esprit de nos institutions et le règlement de l’Assemblée Nationale.

Cette vidéo issue d’un documentaire de 2007 illustre les pratiques des lobbyistes auprès de nos élus et de nos gouvernants. Édifiante ! Il est grand temps de légiférer sur ces pratiques plus que douteuses en vu de les interdire purement et simplement.

Financement des partis politiques

Je ne vais pas faire ici la longue liste des affaires qui ont émaillé la vie “paisible” et radieuse de notre 5e République. Quelques-unes sont restées marquantes : le décès de Robert Boulin sous Giscard d’Estaing, le délit d’initié de Roger-Patrice Pelat sous François Mitterrand, les valises de la Mairie de Paris du temps de Jacques Chirac, les ventes d’arme à l’Angola amenant la condamnation récente de Charles Pasqua par ses pairs, l’affaire Clearstream qui n’a sans doute pas encore révélé tous ses secrets !

Aujourd’hui, la police luxembourgeoise publie un rapport mettant en cause directement Nicolas Sarkozy, directeur de campagne d’Edouard Balladur en 1995, ministre du budget et porte-parole du gouvernement. Il aurait supervisé la constitution de la société offshore Heine, basée au Luxembourg et par laquelle transitaient les commissions, légales jusqu’en 2000, sur des contrats d’armement, notamment de la DCN. Quelle est la responsabilité de Nicolas Sarkozy et d’Edouard Balladur dans cette sinistre affaire ?

L’attentat de Karachi a fait 11 morts français.

Autres éclairages


Moyenne des avis sur cet article :  4.81/5   (43 votes)




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • jako jako 4 juin 2010 10:28

    Merci à l’auteur, effectivement la frontière est mince.
    Pour le lobbying cherchez des infos sur la société SEAP qui est devenu mon avatar


    • Michel DROUET Michel DROUET 4 juin 2010 12:03

      Ajoutons également « esprit de corps » à lobbying et corruption afin d’avoir un tableau complet du système en place.
      « Esprit de corps » ne s’applique pas seulement à ceux issus des grandes écoles de la république, mais également aux élus, et là on assiste à des « regroupements d’intérêts » quelle que soit l’étiquette politique.
      C’est ce qui se passe actuellement avec la réforme des collectivités territoriales, dossier sur lequel les élus s’évertuent surtout à ne pas perdre leur fromage.


      • Alpaco 4 juin 2010 12:15

        Le lobbying a été légalisé par et pour nos chers députés :
        http://www.assemblee-nationale.fr/connaissance/representants-interets.asp

        Le code de conduite mérite d’être lu. Deux points de ce code sont assez caricaturaux :
        « 6. Les représentants d’intérêts doivent s’abstenir de toute démarche en vue d’obtenir des informations ou des décisions par des moyens frauduleux.
        8. Ces informations ne doivent pas comporter d’éléments volontairement inexacts destinés à induire les députés en erreur. »

        La liste des représentants d’interêts est assez parlante.

        On se demande quelle justification démocratique permet à des interêts privés d’influencer les représentants du peuple.


        • Denis Szalkowski Denis Szalkowski 4 juin 2010 16:08

          Merci de ces informations extrêmement précieuses.


        • sheeldon 4 juin 2010 12:58

          bonjour

          bon article et c’est encore pire a bruxelles !!!!

          corruption il n’y a pas d’autres mots !

          cordialement


          • Denis Szalkowski Denis Szalkowski 4 juin 2010 16:07

            Tout à fait de votre avis. Mais je ne saurais dire si c’est pire. Je pense que le mal français est extrêmement profond et très intériorisé, me semble-t-il !


          • Cinquiemevitesse Cinquiemevitesse 4 juin 2010 13:43

            Marre des lobbies, du fric et de la corruption ????

            Allez lire ces articles :

            L’humanité a-t-elle perdu la raison ?

            Les Joies du 21 ème Siècle

            • TheKing TheKing 4 juin 2010 13:48

              Il faut chercher plus de transparence et de contrôle, interdire ce n’est pas possible et c’est sans intérêt. Notamment, comment les associations (écolo...) feront leurs propre lobbying ?


              • Denis Szalkowski Denis Szalkowski 4 juin 2010 16:06

                Ne confondons pas lobbying, c’est-à-dire la défense d’intérêts privés contre l’intérêt général, et les mouvements citoyens dont l’expression se fait dans le champ politique (au sens de la vie de la cité) !

                Les collectifs et les associations s’expriment, de mon point de vue, dans le cadre du 2e champ. A titre d’exemple : le collectif les Amis du Vent  !


              • vergobret 4 juin 2010 18:05

                Malheureusement si, les associations d’intérêt général ont le même statu que les entreprises privées, cad les mêmes contraintes de représentativité sans les avantages du poids financier, bien sûr. Et elles doivent tout autant se livrer au lobbying auprès des cabinets juridiques et conseils... Mais, on trouve seulement 10% de lobby pour l’environnement et le social. Le reste est dévolu aux 300 entreprises représentés là-bas : BP,GElec, Dupont, Boeing...
                David contre Goliath. Justement.

                Lobbying : « Rédiger les grandes lignes des politiques des pays », Planet Lobby.
                On sait que L’Agence Européenne est en train de neutraliser le droit européen avec ses Règles de Bonne Gouvernance, rédigées pour et par les financiers.


              • appoline appoline 4 juin 2010 18:57

                Avec un soupçon de franc-maçonnerie qui n’est plus ce qu’elle était et le tour est joué.


              • Denis Szalkowski Denis Szalkowski 4 juin 2010 19:22

                @appoline

                Je crois qu’on ne peut pas mettre tous les franc-maçons dans le même panier. Je concède que la franc-maçonnerie a, peut-être, perdu sa singularité sur le plan de l’éthique.


              • appoline appoline 5 juin 2010 22:29

                Très cher, je dirais qu’elle a beaucoup durant ces dernières décennies, beaucoup y entrent pour se faire un carnet d’adresses, la vocation n’est plus ce qu’elle était.


              • L'enfoiré L’enfoiré 4 juin 2010 14:30

                Ha. Vous aussi. Mais on garde la primeur à Bruxelles après Wahington.


                • mjgd mjgd 4 juin 2010 15:01

                  BALLADUR-SARKOZY-PASQUA ? TOUT UN SYSTEME.

                  UN JUGE PARLE :
                  Voir vidéo-interview sur : wat tv « une caisse noire au ministère de l’intérieur »


                  • Krokodilo Krokodilo 4 juin 2010 15:45

                    N’oublions pas la caisse noire de l’UIMM, sur laquelle l’enquête sera lentement étouffée, ou le Medef, même pas représentatif des PME et totalement inutile sinon à distribuer de beaux salaires.


                    • asterix asterix 4 juin 2010 16:18

                      Le lobbying, c’est de la corruption plus la TVA. La grande majorité de ces « conseilleurs » est installée à Bruxelles car elle sait bien que c’est là que se trouve le maillon le plus faible : un Etat sans Président, sans ministres responsables, sans assemblée législative et comportant 27 chiffonniers qui se battent pour récupérer plus que leur mise.


                      • vergobret 4 juin 2010 17:26

                        L’Enfoiré, vous m’êtes décidément très sympathique et ce que vs écrivez sur ce blog tout autant, mais quant à la « recherche d’une vérité qui dérange » et au "un nouveau départ en transformant l’énergie potentielle réfugiée dans les rêves par l’énergie cinétique dans l’action. « , et concernant Hulot je vous propose de consulter ceci :
                        http://www.la-bas.org/article.php3?id_article=1766&var_recherche=hulot
                        Commenditaires de sa fondation, et naîveté du personage qu’ils manipulent.

                        Les pitreries démonstratives d’Al Gore me font rien moins que rire ; impact de l’industrie sur l’environnement : »Ce n’est pas tant politique que moral ". Ah, bon ? Petite introduction au chantage à l’usage des masses ? Ou à la concurence ?
                        Je me demande très sincèrement qui sa vérité peut déranger ? http://espace.canoe.ca/sauvonslaplanete/video/view/8675
                         
                        Auteur,
                        vous pourriez ajouter ceci à votre panier, les processus sont expliqués, contrairement au doc :
                        http://www.la-bas.org/article.php3?id_article=684&var_recherche=lobby, Lobby Planet.
                        Accrochez-vous. Les journaleux Vassélius et De Sélys méritent un panthéon. Mermet aussi me répondriez-vous peut-être.

                        Cela aussi, c’est du même tonneau : le vrai visage du capitalisme français (Hist sec du pat franç) : http://www.la-bas.org/article.php3?id_article=1801
                        Même commentaire pour les auteurs, journalistes à r89, Collomba et Servenay. Accrochez-vous tout pareil.

                        Cerise sur cette pâtisserie et pardon si redondance significative, documentaire de jean Druon (route vers Babylone) qui porte si bien son nom (Druon, pas le doc, bien sûr) : Good Luck For Your Country (il date aussi, mais..), interview de M Friedman pour commencer et journal du premier essai de privatisation des institutions européennes -ici télécom- par les libéraux anglais. Démantèlement des services publics par l’Agence Européenne, Capo di tutti capi des lobbyistes. A re-voir absolument. Là les témoignages sont de tout premier ordre.
                        Sur le site Ramassi, le bien nommé : http://www.ramassi.net/index.php/?q=good+luck+for+your+country
                        Ecoutez bien ce que dit Friedman quant à l’Europe, en matière de droit social et du travail.

                         
                        Voilà, sinon, bravo, merci et pardon si liens mals-venus, c’est-à-dire si tout le monde les a déjà consultés.


                        • BA 4 juin 2010 18:40

                          L’attentat de Karachi est lié à la vente de 3 sous-marins français au Pakistan le 21 septembre 1994.

                          21 Septembre 1994 : Signature du contrat par François Léotard, ministre de la Défense du Gouvernement Balladur, pour la vente de 3 sous–marins type Agosta pour un montant total de 825 millions d’euros.

                          http://www.verite-attentat-karachi.org/?page_id=66

                           

                          Le 21 septembre 1994, au moment de la signature du contrat par François Léotard, qui gouvernait la France ? Qui était au pouvoir ?

                          Réponse :

                          - le Premier ministre Edouard Balladur,


                          - son directeur de cabinet : Nicolas Bazire,


                          - le ministre du Budget Nicolas Sarkozy,


                          - le directeur de cabinet de Nicolas Sarkozy : Brice Hortefeux,


                          - le ministre de l’Intérieur Charles Pasqua,


                          - le ministre de la Défense François Léotard,


                          - le directeur de cabinet de François Léotard : Renaud Donnedieu de Vabres,


                          - le conseiller de François Léotard : Hervé Morin.

                           

                          Et aujourd’hui, que dit le menteur Luc Chatel ?

                          Le menteur Luc Chatel dit :

                           

                          « Je ne confirme absolument rien, je rappelle qu’il s’agit d’évènements qui sont situés au début des années 1990, à une époque qui suit la signature des contrats concernant ce marché puisque ces contrats avaient eu lieu au tout début des années 90 », a déclaré M. Chatel sur LCI.

                          Il a souligné que « le gouvernement d’Edouard Balladur n’était pas aux responsabilités » à ce moment-là et que « le président de la République a eu l’occasion de s’exprimer sur ce sujet pour dire qu’il s’agissait d’une farce totale ». « Là on est plutôt dans une fable à épisodes », a-t-il dit.

                          http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/06/03/97001-20100603FILWWW00444-karachi-une-fable-a-episode-chatel.php


                          • Le péripate Le péripate 4 juin 2010 19:29

                            Oui.

                            Mais élargissons notre regard. Qui sont ces pays qui font mieux en matière de corruption ?
                            Danemark, Nouvelle-Zélande, Suède, Singapour, Finlande,Suisse, Islande, Hollande, Australie, voila pour les dix premiers.

                            Comparons maintenant avec l’indice de liberté économique, et les dix premiers sont :
                            Honk-Hong, Singapour, Australie, Nouvelle-Zélande, Irlande, Suisse, Canada, USA, Danemark, Chili.

                            Vous n’avez rien remarqué ?

                            C’est normal. Vous êtes socialiste.

                             smiley


                            • Le péripate Le péripate 4 juin 2010 20:35

                              Contrariant, je le concède.


                            • neth neth 4 juin 2010 22:36

                              Lumineux !


                            • Dingo117 4 juin 2010 20:21

                              Hips !
                              Je sors du bistrot... Il y a un gars qui viens de me raconter une baliverne : Sarkozy est en train de négocier une rétro-commission avec Israël pour des armes en vue de l’anéantissement de Gaza ! Pour payer 2012 ???
                              Vous vous rendez compte ???
                              Ah là là !


                              • Christoff_M Christoff_M 5 juin 2010 03:18

                                Que dire du Parlement européen ou certains députés ont leur texte de lois rédigés à l’avance par des cabinets conseils qui travaillent pour de grands groupes industriels style Monsanto,

                                Sur leur bureau, avant même les votes ou les discussions....

                                C’est comme cela que madame Bachelot a été approchée pour autoriser la vente du Redbull version dure auparavant interdit en France et dangereux mais tellement important dans le sponsoring automobile...

                                Nous avons vu aussi le bon rôle commercial de cette brave dame dans l’affaire des vaccins !! il ne faut pas oublier que madame Bachelot et mr Lefebvre ont démarré leurs carrières comme lobbyistes pour des grands groupes sur les bancs de l’assemblée européenne...
                                Visiblement cela permet une belle ascension politique, passer de maire d’un bled à ministre avec ts les petits avantages à vie, juste récompense quand on a tout fait pour faire avancer les dossiers de certains groupes, quitte à modifier les textes de loi.....


                                • Dominique TONIN dume 5 juin 2010 08:10

                                  @ l’auteur, et aux autres,
                                  Merci pour cette piqure de rappel. J’aurais pu m’en dispenser parce que je suis en guerre contre toutes les formes de corruption passives, actives, psychologiques, morales, ethiques et j’en passe. Ce que vous avez écrit est bon à savoir pr ts ceux qui l’ignoraient, et encore que ce ne soit que la face « visible » de l’iceberg !
                                  C’est mon combat et celui du « PF » :
                                  www.peuplefrancais.fr que de faire cesser ttes ces magouilles qui non seulement appauvrisent les débats, mais également laisse le contrôle de nos vies et de notre quotidien aux mains de riches industriels co-optés par certains parlementaires, et ceci au détriment de nos volontés et de notre souveraineté, nous, peuple français.
                                  Vous avez raison, il faut faire cesser cela immédiatement, assainir et virer ts ces vereux qui ne savent oeuvrer que pour eux mêmes à l’instar des ESTROSI et AMARA qui profitent ou font profiter largement les leurs des deniers publics.
                                  Il ya du travail sur la planche, pour nous les fossoyeurs de ttes ces pratiques indignes dans une démocratie pour faire qu’au delà de 2012 nous ne devenions pas comme les Grecs, malgré notre « soi disant » AAA tant défendu par BONAROIN !


                                  • M.Junior M.Junior 5 juin 2010 08:50

                                    Le lobbying une activité rémunératrice pour le porte parole de l’UMP : Frédéric Lefebvre


                                    • Geneste 5 juin 2010 09:26

                                      Je vous rappelle qu’aujourd’hui on appelle cela « lobbying » mais que le terme officiel français se dit « trafic d’influence ». C’est depuis que nous sommes très mal accompagnés à Bruxelles que l’on a autorisé quelque chose qui est encore officiellement interdit en France.


                                      • herbe herbe 5 juin 2010 10:39

                                        Merci !

                                        Un point à noter est que le terme de « rupture » employé comme promesse lors de la dernière campagne présidentielle avait été aussi interprété par certains comme une possibilité de sortie de ces pratiques (au moins en tendance) on peut en juger maintenant sur les faits ...

                                        A Le Peripate, je rappelle que je prends comme vous la défense des libertés mais de toutes les libertés ( pas seulement pour certaines et au bénéfice de quelques uns) et je souhaiterais quand même que soit reconnu le caractère liberticide des pratiques des Lobbies surtout quand elles s’exercent au sein des derniers ilots de pratique reconnus ( ce serait d’ailleurs une mauvaise nouvelle pour les futurs classements...)


                                        • Alpaco 6 juin 2010 19:20

                                          Au niveau du parlement européen, les groupes d’interêts (les leurs mais pas les notres) sont bien présents en masse.
                                          L’avis de ce député européen est interessant.

                                          1838 groupes d’interêts accrédités pour notre bonheur et pour la démocratie.

                                          Comme dirait le péripate : vive la « liberté économique ».

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès