Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Logement social : soudain le record Apparu !

Logement social : soudain le record Apparu !

Le secrétaire d’Etat au Logement qui ne prend pas de vacances, a fait son premier déplacement officiel sur le thème de l’accueil et de l’hébergement des sans-abri, les 3 et 4 août. Selon Apparu, 150.000 logements sociaux ont été financés en 2009, contre 104.000 l’année précédente. Voilà donc ce que le secrétaire d’Etat affirme comme étant un record. Rappelons-lui certaines réalités.

Le rapport 2008 du maire UMP de Versailles, Etienne Pinte, pose un diagnostic bien alarmiste et demande de « consolider les efforts budgétaires de l’Etat en matière d’hébergement et de logement tant que la crise ne sera pas résorbée ». « Nous ne construisons pas assez de logements très sociaux, ou de logements adaptés aux populations les plus fragiles », dit-il encore.

Le rapport constate aussi que le compte n’y est pas et que le budget du logement de 2009 sera encore pire que celui de 2008 : il rappelle que, sur les 798 millions d’euros votés dans la loi de finances pour 2008, seuls 643 millions ont été effectivement répartis tandis que le solde (155 millions) était officiellement gelé ou non utilisé.

Le rapport alerte sur les besoins : il chiffre à 1,256 milliard d’euros les crédits nécessaires au programme budgétaire « hébergement ». Il demande également le maintien du financement budgétaire des aides à la pierre à hauteur de la dotation votée en 2008, soit 800 millions d’euros.

Il émet un certain nombre de propositions très sensées dont une qui va complètement à l’encontre du projet Boutin, déjà ficelé, puisqu’il suggère fortement de « faire mieux appliquer l’article 55 de la loi SRU » qui fixe le quota communal de 20 % de logements sociaux. Mieux ! Il n’hésite pas à proposer de rendre obligatoire, dans les communes en constat de carence au regard de l’article 55, la réalisation d’au moins 30 % de logements sociaux. De même, il préconise d’augmenter les prélèvements financiers versés par les communes qui ne respectent pas les objectifs de l’article 55.

Depuis ce rapport, on n’a pas constaté d’améliorations de la politique du logement et il est donc pour le moins saugrenu de s’exclamer que l’on bat des records. Si, sur le nombre de logements sociaux, les prévisions du ministère sont en progression : « 150.000 logements ont été financés en 2009 contre 104.000 en 2008 », c’est que monsieur Apparu inclut dans ses chiffres, outre les 65.000 PLUS, 27.000 PLAI, 32.000 PLS, prévus initialement, les 15.000 PLS privés et la fin programme « 30.000 Vefa » (*) du plan de relance. Bref, il triche dans son calcul pour jaillir au beau milieu du calme estival et brandir un soi-disant record auquel le Figaro s’empresse de donner le meilleur écho.

(*) Vefa : Le vefa, « vente en état futur d’achèvement » est une des réponses lancées par le gouvernement en octobre 2008 pour répondre à la pénurie de mises en chantiers de logements.

« Je propose d’entonner un chant à la gloire de la politique du logement de notre bien aimé gouvernement : »We are the champions !"


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • jps jps 6 août 2009 12:03

    il est inexact d’écrire :
    Le secrétaire d’Etat au Logement qui ne prend pas de vacances

    car le monde du 5 courant précise ; « Avant de s’accorder une semaine de vacances, le jeune secrétaire d’Etat a voulu montrer aux acteurs impliqués dans l’accueil des sans-abri ... »


    • Paul Cosquer 6 août 2009 12:07

      Damned ! Le Monde a vendu la mèche et Le Figaro se fait prendre en flagrant délit d’omission de certains détails.

      Le secrétaire d’Etat ne mérite pas sa semaine de vacances.


      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 6 août 2009 12:09

        Paul,

        « Nous ne construisons pas assez de logements très sociaux, ou de logements adaptés aux populations les plus fragiles » L’Etat se sucre avidement sur les fausses factures issues du bâtiment et des grands travaux publics ; Il n’envisage donc que de construire, construire et construire...toujours plus de béton pour Bouygues et Bolloré !

        Les casernes désaffectées qui abritaient et nourrissait près de trois cent mille appelés, devraient constituer la plus immédiate réponse au logement social et la moins chère à planifier. Pensez vous donc qu’ils y aient pensé...Que nenni ! du neuf, du béton...rien d’autre !

        Ce qui coûte encore le plus cher aux budgets, ce sont ces loyers exorbitants payés plus cher que cent mètres carrés à Monaco pour des cages à cafards, et financés par les allocs à mille cinq cent euros par mois pour vingt mètres carrés pourris avec chiottes sur le palier...

        Record de gabegie sans aucun conteste.


        • la truie qui file 6 août 2009 13:58

          Et le comble (pour faire la joie des defenseurs de la taxe CO2... ) c’est que ces logements en bétons ne sont absolument pas compatible avec le developpement durable .
           
           


          • Paul Cosquer 6 août 2009 15:30

            J’ajoute que ce monsieur Apparu n’a aucune rigueur logique. Que signifie le mot « record » lancé en l’air de cette façon ? Un record se définit par rapport à des références historiques ou géographiques ? Est-ce un record d’Europe ? un record du monde ? L’UMP bat-elle le record du gouvernement socialiste ou des années de reconstruction des 50-60 ?

            Soyons un peu sérieux. C’est de l’autosatisfaction parfaitement infondée (on attend les preuves), une manipulation des chiffres, et un coup de com. Rien de plus.


            • la truie qui file 6 août 2009 18:21

              Monsieur Apparu fait dont apparaitre un record qui lui donne droit de postuler au prestigieux prix LG nobel
              http://fr.wikipedia.org/wiki/Prix_Ig_Nobel
              As t’on un chiffre du futur parachute « à dorer » pour ce palmares si promettteur ?

              Dans les opérations marketing le slogan d’autrefois était « pas de bla bla mais des résultats » maintenant il parait qu’il y a nouveau slogan pour réussir les sauts non sans risque de MDR : 

               « pas de résultat rien que du bla bla »  !

              NDLR : a prendre au cinquieme degré ...ceci est un HOAX

               


              • Paul Cosquer 6 août 2009 18:47

                Il aura peut-être le prix de l’humour (involontaire) de l’année.


              • Paul Cosquer 6 août 2009 18:48

                Après quoi bien sûr, la légion d’honneur comme tous les amis serviles ou utiles du Grand Calife.


              • ouallonsnous 6 août 2009 18:51

                A @latruie qui file, « pas de résultat rien que du bla bla » , c’est la méthode Sarkozy !

                A laquelle il faut ajouter le destruction de ce qui fonctionne dans notre pays, sous prétexte de réforme et d’Europe (mUE, multinationale Union Européenne).


              • fhefhe fhefhe 6 août 2009 19:14


                150 000 Logements « Sociaux » en + ...Vrai ou Pas ....Là n’est pas la question....

                Une Question ....Prévision 2009 quant aux chiffres de Chômeurs en + ....700 000 .... !!!!
                Si ...1,5 (tiens je m’exprime comme un statiticien..) de personnes « dépendant » du salaire du licencié....cela fera environ 1 050 000 Personnes « Mal-Logées » à l’Horizon fin 2010 période de fin de droits pour la majorité... Comment les Loger ??? Telle est la vraie Question . !!!!
                Combien de Métres carrés de bureaux n’ont pas trouvé preneurs... ???!!!
                Combien de métres carrés représentent les bureaux , usines , ateliers etc....laissés vacants suite à une faillite ... ???!!!

                Les Médias soutenus par les « Constructeurs (dont 1 ...est propriétaire de TF1...Bouygues) nous »vaselinent« ....
                Qui parle de la »Nouvelle" mane du 1,25% de la rénumération du Livret A ...Une parite de l’argent placé ne doit-il pas servir aux logements sociaux ????


                • tvargentine.com lerma 6 août 2009 19:28

                  Et Mr BAYROU ,il a combien d’écurie et de chevaux de course ?????

                  Comment un démago populiste (LePEN light) se permet de parler au nom des citoyens qui gagnent 1500 euros par mois ?????

                  http://www.tvargentine.com/aaa.html


                  • tvargentine.com lerma 6 août 2009 21:18

                    Mon article de 2008

                    Analyse du déclin du logement social en France

                    Dans son discours du 11 décembre 2007, à Vandoeuvre-lès-Nancy, le président Nicolas Sarkozy s’est engagé

                    « à faire en sorte que tout Français ait accès à un logement décent, à un toit  ».

                     Mise en application de la loi DALO ;

                     Construire 500 000 logements neufs par an ;

                     Lutte active contre les marchands de sommeil par la publication d’une circulaire (14 novembre 2007) constituant une priorité pour le gouvernement de Nicolas Sarkozy...

                    Le gouvernement de Nicolas Sarkozy considère qu’il n’est pas acceptable que dans la France de 2008, des personnes soient contraintes de vivre dans la rue, dans des hébergements inadaptés ou des logements indignes.

                    Depuis plusieurs années, de nombreux plans ont été mis en œuvre conduisant souvent à des dérives budgétaires et de fortes discriminations devant l’accès aux logements, car l’occasion était trop belle pour certaines municipalités (de droite ou de gauche) de renouveler la structure sociale de la cité en excluant les classes populaires pour intégrer la clientèle « bobos » n’ayant pas assez de moyens financiers pour habiter Paris ou les grandes capitales de province.

                    La spéculation s’est donc enclenchée avec, pour moteur, l’Etat et surtout l’argent du contribuable

                    Etrange de comprendre que dans ce pays, l’argent public ne sert qu’à apporter une précarisation de l’emploi en finançant des lois comme les 35 heures Aubry qui a augmenté la productivité mais surtout pas les salaires ! Et que l’employé ne peut plus se loger avec la spéculation du marché de l’immobilier.

                    Au cours des années, des phénomènes d’exclusion résultant de décisions administratives comme l’application mécanique des barèmes en limitant les plafonds de ressources pour l’aide personnalisée au logement ont entraîné l’exclusion de citoyens du parc conventionné.

                    Le logement social loge plus facilement les plus démunis que les demandeurs aux revenus moyens ou faibles, et la concentration de pauvres dans des quartiers généralement vides de présence étatique en transports et en services publics et où le peu de pouvoir d’achat ne peut permettre l’émergence de commerces de proximité entraîne obligatoirement des ghettos.

                    L’Etat centralise donc ainsi ses problèmes sociaux dans des ghettos et l’encadrement de ces camps de concentration à la norme ISO9001 se fait par le financement d’associations appelées « sociales » pour faire bonne figure et pour mieux canaliser toutes tentatives d’expressions privées et veiller à éviter l’exportation des problèmes sociaux dans les autres quartiers.

                    Aujourd’hui, l’image de marque des HLM, marquée par la dérive de certains quartiers d’habitat populaire et un urbanisme contesté, est devenue négative, alors qu’il y a 40 ans, l’accès à un logement locatif social signifiait une promotion sociale et aucune politique de redressement du logement social n’est possible sans le desserrement des contraintes budgétaires.

                    Cette mauvaise image des HLM a eu des conséquences dans les refus de plus en plus fréquents des collectivités locales d’accueillir du logement social car le rappel permanent, par les pouvoirs publics, que la vocation principale des organismes HLM est l’accueil des défavorisés n’a pas suscité partout l’enthousiasme.

                    Les collectivités ont préféré se tourner vers le logement intermédiaire et l’accession à la propriété afin d’éviter de récupérer des populations défavorisées.

                    C’est vraiment à ce stade la faillite de la politique du logement social en France et les socialistes auront apporté beaucoup au monde de la finance et de la spéculation durant leurs périodes de gouvernement et ils auront surtout apporté le déclin du logement social.

                    Aujourd’hui le droit au logement est de la compétence de l’Etat et l’Etat se doit de permettre une mixité sociale en permettant à des populations de cadres moyens de bénéficier du parc du logement social afin de garantir un développement économique des quartiers par l’économie privée et maintenir ainsi une vie économique et sociale normale, et cela passe par la suppression de décisions administratives comme l’application mécanique des barèmes en limitant les plafonds de ressources pour l’aide personnalisée au logement et d’élargir l’accueil à d’autres populations que celles des défavorisés.

                    Le président Nicolas Sarkozy a dit :

                    « à faire en sorte que tout Français ait accès à un logement décent, à un toit  

                    --------------------------------------------------------------------------------------------------.
                    Voila cela me semble plus (+) instructif que notre ami intermitent du spectacle inscrit au chomage depuis des années qui bosse au black sur AGORAVOX pour vendre du BAYROU (LE PEN LIGHT)

                    http://www.tvargentine.com/







                    • TSS 7 août 2009 10:22

                      Voila cela me semble plus (+) instructif que notre ami intermitent du spectacle inscrit au chomage depuis des années qui bosse au black sur AGORAVOX pour vendre du BAYROU (LE PEN LIGHT)

                      venant d’un chomeur qui travaille au black pour Sarkho(promoteur de la dictature molle) c’est

                      l’hopital qui se moque de la charité !!!

                      en ce qui concerne Apparu ,sur le « canard » dans « prise de bec » la phrase suivante :« depuis que

                       le secretaire d’etat est Apparu sa tète ne passe plus dans les portes. »

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès