Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Loi sur le Renseignement : si j’étais un terroriste je jubilerais (...)

Loi sur le Renseignement : si j’étais un terroriste je jubilerais !

« Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux. » Benjamin Franklin.

Le 5 Mai 2015, 438 députés sur 566 se sont prononcés en faveur de la loi sur le renseignement, afin de lutter contre le terrorisme. C'est beau. On va pouvoir mettre facilement n'importe quel Français sur écoute dès lors que cela concernera la prévention d'attentats, mais aussi la protection des « intérêts économiques industriels et scientifiques majeurs de la France » ou encore « la prévention des atteintes à la forme républicaine des institutions ». Donc si vous travaillez chez Renault (ou toute autre entreprise du CAC 40), ou si vous avez de la famille qui y travaille (après tout on pourrait vous transmettre des informations sensibles de vive voix pour que vous les diffusiez vous même), espionner vos communications est justifié. De même si vous travaillez chez un concurrent de ces entreprises, toujours pour détecter un éventuel espionnage industriel. Et n'oublions pas que si vous n'êtes pas inscrit sur les listes électorales, ou si vous êtes un abstentionniste régulier, vous êtes potentiellement un dangereux anarchiste, une menace pour les institutions républicaines. Ce sont donc bien tous les Français, ou presque, qui seront sous surveillance. Tout ça grâce à une loi qui au final renforcera les terroristes.

 « Terroristes » ? Le terme est vague. De qui parle-t-on ? Du tireur qui sera le bras armé d'un attentat ? De ceux qui financent, forment ou organisent dans l'ombre ? Ou encore de celui qui se spécialise dans la vidéo de propagande ? Dans tous les cas il est assez facile de comprendre que si les mesures que nos parlementaires comptent prendre pour lutter contre eux aboutissent à la multiplication ou au renforcement d'un de ces acteurs, on est sur la mauvaise voie. Manque de chance, c'est exactement l'effet qu'aura la loi sur le renseignement.

De la reconnaissance, de la crédibilité et des moyens supplémentaires pour les cerveaux du terrorisme.

Mettons nous un instant à leur place, ou à celle de ceux qui le financent les attentats ou qui paient pour la création et la diffusion de vidéos de propagande, la formation de terroristes. Au moment où une telle loi passe, que ressentirions-nous si nous détestions comme eux l'occident et les occidentaux, au point d'agir pour les détruire ?

La première émotion serait probablement un sentiment d'importance, l'impression du devoir accompli. Car en plus des décès causés par nos pions, nous aurions ainsi la preuve formelle du traumatisme infligé à la population générale, traumatisme suffisant pour pousser les politiciens en poste à prendre des mesures. Personne n'aimant avoir l'impression de travailler pour rien, nous serions enchantés que l'ennemi nous apporte cette magnifique démonstration que nos efforts ont été couronnés de succès, cette reconnaissance de la qualité de notre travail. Mais cela irait bien au-delà du simple baume au cœur : plus on est crédible aux yeux de son ennemi, plus on devient crédible aux yeux de ceux qui le combattent aussi. Or, voir passer des lois en réponse à nos actes serait une preuve magnifique de notre crédibilité aux yeux de nos adversaires, et donc un argument de poids au moment de contacter des mécènes pour nos prochaines actions, ou encore pour recruter de nouveaux pions prêts à se sacrifier dans un attentat. Pour certains alliés potentiels nous passerions du rang de simples illuminés à celui de visionnaires capables de faire bouger les choses et de faire trembler l'Occident par nos actions. Impression d'avoir accompli quelque chose, crédibilité, moyens supplémentaires en conséquences, pour l'instant ce n'est que du bonheur. Mais c'est dans le contenu de cette loi que réside la cerise sur le gâteau des barbares qui mènent ce combat .

Car jusqu'à présent on parlait de la forme, des bénéfices que nous tirerions du fait même que les politiciens occidentaux fassent passer une loi en réaction à nos actions. Le fond, la loi elle-même, est l’apothéose : une loi liberticide, de surveillance massive de la population. Une loi qui va elle-même créer de la peur. Pour celui qui organise des actions ou qui fait de la communication pour nuire et terroriser, le fait que sa proie décide de réagir en se nuisant à elle-même et en rajoutant une couche de peur est inespéré. Si nous comptions réellement parmi les architectes du terrorisme nous jubilerions : investir du temps et des moyens pour détruire quelqu'un qui en réaction décide... d'utiliser ses propres moyens pour augmenter la rentabilité de notre investissement. Il y a de quoi mourir de rire ou danser de joie. Ou les deux. Bien qu'il soit probable qu'à leur place nous ne serions pas de grands consommateurs d'alcool, croyances obligent, nous ferions sûrement une exception pour trinquer et fêter ça.

 

De la motivation pour les ceux qui hésitent à passer à l'acte.

De la même façon on peut aussi se mettre dans les bottes du pion potentiel, de l'éventuel futur terroriste, de celui qui habite en France mais déteste les Français ou leur mode de vie. Avoir comme lui notre vie, nos amours, nos emmerdes, avec en plus une cause qui nous tiendrait à cœur : la destruction de la « civilisation occidentale ». Et chaque jour la question se poserait pour nous de sacrifier les premiers au profit de nos idéaux. Chaque jour le coût d'un passage à l'acte terroriste (une vie en prison, dans le meilleur des cas) et son utilité pour notre cause s'affronteraient dans la balance.

Pour certains d'entre nous l'idée de tuer quelques « ennemis », de préférence si ils représentent une cible symboliquement forte, pourrait suffire à prendre effectivement les armes, et les événements récents l'ont prouvé. Mais à côté de ceux-là il y aurait tous ceux pour qui cela ne représenterait qu'une goutte d'eau face à un ennemi trop grand, ceux qui se demanderaient « qu'est-ce que ça va changer ? », les découragés d'avance (comme pour toute cause finalement). Passer des lois en réaction à des attentats reviendrait alors à nous hurler des encouragements. Le message que nous entendrions serait « Ne vous découragez pas ! Non ce n'est pas qu'une goutte d'eau ! Ces attentats sont des coups terribles que vous nous portez, au point que nous devons réagir par la loi ! Votre action fera une différence ! ».

Sans oublier encore une fois le contenu même de cette loi : une loi intrusive, une loi d'espionnage de masse, une loi de défiance. Chacun d'entre nous aurait son propre seuil de haine à atteindre pour réellement se décider, et cette loi permettrait assurément à certains de s'en approcher ou de l'atteindre.

 

A côté de cela les bénéfices à attendre en terme de sécurité sont dérisoires.

Soyons généreux avec le législateur, supposons qu'il y ait 3000 terroristes potentiels en France (estimation probablement très large), et que cette surveillance en repère 99% (ce qui bien au-dessus de la réalité), pendant qu'elle étiquette aussi 1% des innocents (chiffre sans aucun doute largement sous-estimé cette fois). Les renseignements n'auront alors « plus qu'à » mener une enquête approfondie sur 650.000 personnes environ, pour y dénicher les trois mille terroristes. Absurde.

 

 

Au final cette loi sur le renseignement est absolument fantastique pour un terroriste : plus de motivation, de crédibilité et de moyens pour les instigateurs, et plus de pions prêts à devenir leur bras armé, consciemment ou non. Demander d'avantage serait de la gourmandise.

Pour nous cela ressemble au contraire à un superbe exemple de route de l'enfer pavée des meilleures intentions du monde. Car si cette loi vise en théorie à nous faire sacrifier un peu de Liberté contre de la sécurité, la réalité sera toute autre : nous perdrons bel et bien notre intimité, mais le terrorisme en sortira également renforcé, et il suffit de se mettre quelques minutes à la place d'un terroriste avéré ou potentiel pour s'en rendre compte. Benjamin Franklin avait raison, nous allons bien perdre de la Liberté et un plus de sécurité en croyant malin de brader l'une pour l'autre. Tout ceci nous promet des lendemains qui chantent. 


Moyenne des avis sur cet article :  4.85/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

38 réactions à cet article    


  • fred.foyn Le p’tit Charles 9 mai 2015 09:20
    Loi sur le Renseignement....Faute d’arabes terroristes..les juges renvoient Coupat devant la justice après 6 ans de silence.. ?

    • JL JL 9 mai 2015 09:56

      @Le p’tit Charles
       
      heureusement encore, qu’ils n’ont pas abattu Coupat et ses potes.
       
       smiley


    • Doume65 9 mai 2015 16:43

      @Le p’tit Charles

      ... et surtout en requalifiant leur acte de terrorisme. C’est là qu’est le truc. De fil en aiguille, bientôt, aller manifester sera du terrorisme.


    • JL JL 9 mai 2015 09:55

      Moi si j’étais un dictateur, je jubilerais de voir tous ces gens qui se disent de gauche se justifier d’avoir participé à ce qui s’avère être l’imposture du quinquennat, je parle de la manif monstre du 11 janvier.
       
      Qu’on me comprenne bien : ce n’est pas d’y avoir participé qui est une erreur, c’est se justifier avec autant de hargne qui est une faute et dont les conséquences produisent exactement les effets dont rêvent tous les dictateurs du monde.
       
      Ps. Benjamin Franklin n’avait surement pas de soucis de fin de mois pour écrire une chose pareille : la sécurité pour lui et les riches en général, ne se paie jamais d’une perte de liberté ; ça c’est un truc de pauvres, une tare  ! Ils ont beau jeu de mettre les pauvres en grande insécurité et de leur dire après qu’ils ne méritent aucune liberté.


      • alinea alinea 9 mai 2015 10:40

        @JL
        Le peuple n’a jamais été libre, mais avant, il le savait !
        La grande réussite de l’ultra libéralisme financier est d’avoir fait croire au peuple qu’il était libre !! et de le tenir sous le joug comme jamais.


      • hunter hunter 9 mai 2015 12:47

        @alinea

        Oui, et notre auteur, membre de European Students For Liberty, une organisation libertarienne ( https://en.wikipedia.org/wiki/Students_for_Liberty), derrière laquelle quand on fouille un peu on trouve les frères KOCH célèbres magnats du pétrole, inculpés de 315 condamnations pour violation des réglementations environnementales aux USA (https://fr.wikipedia.org/wiki/Koch_Industries ), en matière de manipulation des masses pour créer du consentement envers l’extrémisme libertarien, doit savoir de quoi il parle !

        Ce papier n’est pas mal, mais quand un extrémisme ( le libertarien), dénonce un autre extrémisme (celui du gouvernement Valls....au service complet du grand patronat cosmopolite), désolé, je rigole un peu !

        Certes, dénoncer cette loi scélérate est positif, mais encore une fois, tout s’articule autour d’un raisonnement binaire ! les anti-Etat (je suis personnellement très hostile à cette forme d’État, mais pas pour autant libertarien), dénonçant l’État, alors qu’en France, le pseudo État socialo ne travaille que pour les intérêts des puissances économiques, pas pour le bien-être du populo !

        Alors soit Monsieur l’auteur le sait et en est conscient, et il est, disons, quelque peu malhonnête, (il joue sa vierge effarouchée contre le « méchant État qui flique tout le monde), surfant sur la vague d’indignation bien légitime de beaucoup d’internautes et il vient ici en loucedé nous déverser sa propagande, soit il n’est conscient de rien et là c’est encore plus grave que la malhonnêteté, vu que tentant de manipuler les gens ici, il est lui même manipulé !

        Mais non, je pense qu’il est plutôt »en mission pour sa cause", et que même p’t’être qu’il touche un p’tit billet...après tout, les libertariens, on sait ce qui les motive : palper de la fraîche !

        Notre auteur, à la fin de ses études de médecine, se consacrera bien entendu à soigner des blindés plein de thunes, quant aux moins fortunés, nos amis libertariens empreints de Darwinisme social, eh bien vous savez ce qu’ils peuvent en pensent.......qu’ils crèvent !

        A noter que je n’ai fouillé qu’une dizaine de minutes pour trouver l’origine de l’organisation de M l’auteur, mais j’invite les camarades à poursuivre les recherches, pour ma part faut que j’aille nourrir mes animaux !

        Adishatz

        H /


      • Dom66 Dom66 9 mai 2015 19:26

        @hunter

        Et bien, !!!! Merci pour l’info, très instructif.

        Par contre je pense que sur le fond avec cette loi, un futur dictateur peu dire merci Valls.

        Dans l’os les Français.


      • alinea alinea 9 mai 2015 20:03

        @hunter
        C’est qui vos animaux hunter ?
        Si vous arrivez à le trouver, lisez Kropotkine : après n’est plus jamais comme avant !
        et puis l’excellent Baillargeon : l’ordre moins le pouvoir ; il parle des libertariens.
        Pendant que vos animaux ruminent ou dorment, quand vous aurez un moment, tapez : l’encerclement. On le trouve en version intégrale ; c’est une belle analyse du libéralisme libertarisme, de mes deux !


      • JL JL 10 mai 2015 08:00

        Bonjour Hunter,
         
        Moi non plus je n’aime pas les libertariens. Mais quand l’un d’entre eux explique ce que je peux constater par moi-même, je ne change pas d’avis pour autant.
         
        Alors, permettez moi svp, de déplorer votre intervention sous mon commentaire.


      • philouie 9 mai 2015 11:51

        le terroriste, c’est l’état.
        oui, il jubile.
        Il profite de son crime.


        • alinea alinea 9 mai 2015 20:04

          @philouie
          Philouie, j’ai une vidéo pour vous sur mon article qui vient de paraître !!
          ( excuse pour l’aparté !)


        • César Castique César Castique 9 mai 2015 11:52

          « « Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre, et finit par perdre les deux. » Benjamin Franklin. »


          Qu’on nous rende le droit de nous armer, et nous aurons. en même temps, un peu plus de sécurité et un peu plus de liberté. Hein dis, Ben ?

          • Rincevent Rincevent 9 mai 2015 16:21

            @César Castique

            Comme aux États-Unis ? Un carnage par mois en moyenne, non merci...


          • César Castique César Castique 9 mai 2015 18:04

            @Rincevent

            « Comme aux États-Unis ? Un carnage par mois en moyenne, non merci... »


            Non, comme en Suisse : un mini-carnage tous les cinq ans, impliquant souvent des étrangers

          • Rincevent Rincevent 9 mai 2015 19:00

            @César Castique

            Comparons ce qui est comparable. Si le citoyen suisse peut avoir une arme chez lui c’est parce qu’il a fait son service militaire et qu’il est autorisé à garder son fusil d’assaut à la maison en cas de mobilisation (il est réserviste avec des périodes à faire). J’ai eu l’occasion d’en croiser un, en civil, qui attendait tranquillement son bus pour aller au stand avec son SIG à l’épaule. Pour qui n’est pas prévenu, effet garanti !

            Aux États-Unis, le droit d’être armé vient d’une lecture extensive du fameux 2 ème amendement de la Constitution. En fait, le texte parle d’être armé mais pour constituer des milices, y compris contre un état fédéral qui opprimerait les citoyens par la violence… De plus, la législation varie beaucoup d’un État à l’autre.

            Nous ne sommes pas dans ces cas de figure. Il y a assez d’accidents comme ça avec la 22 Long Rifle familiale. Le droit de posséder une arme doit s’accompagner, selon moi, du devoir de savoir la maitriser. Or, plus de service militaire depuis longtemps, pas d’obligation de fréquenter un stand, juste une autorisation administrative.

            Je crains que les restrictions de liberté qui arrivent (qu’en pense Charlie ?) ne se règleront pas avec le droit d’avoir une arme…


          • César Castique César Castique 9 mai 2015 20:51

            @Rincevent

            « Comparons ce qui est comparable. Si le citoyen suisse peut avoir une arme chez lui c’est parce qu’il a fait son service militaire et qu’il est autorisé à garder son fusil d’assaut à la maison en cas de mobilisation. »

            Suisse - 05.05.2015 : Enregistrement obligatoire des armes à feu refusé

            « Le gouvernement estime à quelque deux millions le nombre d’armes à feu en possession de particuliers. Pour l’heure, seules 750’000 ont été enregistrées par les cantons. Depuis le 12 décembre 2008, toute acquisition légale est recensée, mais il n’existe aucune obligation pour les anciennes.  »

            Source : dépêche de l’ATS, équivalent helvétique de l’AFP, reprise par le quotidien gratuit « 20 Minutes »

            Cela fait que le principal élément de comparaison est à rechercher dans les peuplements respectifs des deux pays, peuplements qu, à l’évidence,i ne sont pas également criminogènes.


          • Rincevent Rincevent 10 mai 2015 00:49

            @César Castique

            « ...peuplements qu, à l’évidence,i ne sont pas également criminogènes. ». Qu’entendez-vous par là ?


          • César Castique César Castique 11 mai 2015 08:48

            @Rincevent


            « 
            Qu’entendez-vous par là ? »

            Ça me paraît très clair. Les peuples ne sont pas égaux face à la « criminogénéité », si vous me passez ce (lourd) néologisme. 

            Et les plus criminogènes ne sont pas forcément les plus pauvres, comme le montrent les statitiques d’homicides par tranches de 100’000 habitants.

            Les données collectées par l’ONU plaçaient le Honduras - où les cartels mexicains de la drogue sont très « actifs » - en tête avec 90.4 homicides pour 100’000 habitants, suivent le Venezuela, avec 53.7, suivi de quelques micros-Etats d’Amérique centrale, puis de la Colombie avec 30.8.

            Les Etats-Unis se situent entre 5 et 6 depuis une quinzaine d’années. Les pays d’Europe occidentale se situent, globalement, entre 1 et 2. Mais il n’existe pas de statistiques générales sur l’origine des délinquants*.

            C’est dommage, parce qu’une étude italienne portant sur la période 1968-2009, montrait que, pour les années les plus récentes, quatre groupes de populations étrangères occupaient les trois marches du podium dans toutes les catégories de délinquance : les Roumains (Roms inclus), les Algériens, les Marocains et les Albanais (Albanie et Kosovo).

            * Un triste hasard a voulu que la Suisse soit le théâtre d’une tuerie qui a fait 5 morts, samedi soir, dans la petite ville de Würenlingen, entre Bâle et Zurich. Un homme de 36 ans, séparé de sa femme et de ses trois enfants, a tué ses beaux-parents, son beau-frère et un passant, avant de retourner l’arme contre lui. 

            L’auteur de la tragédie était un Suisse naturalisé d’origine turque (« ein türkischstämmiger Schweizer », ont précisé les services de police), Semoun A., ce qui confirme ce que j’écrivais avant-hier à propos des mini-carnages perpétrés en Suisse, « impliquant souvent des étrangers ».


          • Abou Antoun Abou Antoun 9 mai 2015 12:46

            Oui les terroristes peuvent jubiler !
            Ils vont bénéficier du détournement de l’attention des ’services spéciaux’ occupés à ficher des millions de gens comme vous et moi, c’est à dire inoffensifs, pendant qu’ils continueront à communiquer avec codes et chiffrements.
            Loi liberticide et stupide ou bien cohérente si on la considère dans l’esprit de l’instauration d’un totalitarisme de la pensée qui se met en place lentement mais sûrement.
            Va-t-on vers les procès politiques ?
            Et que ce soit le P.S. qui mette en place la machine répressive, c’est la cerise sur le gâteau.
            Français, je ne sais pas si vous choisissez les bons moments pour descendre dans la rue.


            • Aristide 9 mai 2015 17:43

              @Abou Antoun


              Tous les allumés qui se croient ou se la pètent révolutionnaire en chausson, libertaire au salon et allumés de tout poil, se croient menacés. Allons, vous ne craignez rien, codé ou pas, vos discours entendus, vos petits trépignements ne font peur à personne. 

              Le totalitarisme de la pensée dénoncé par des poutinistes, vraiment les inoffensifs se croient pistés, suivis, ... les procès politiques qui planent , ... manque plus que les enlèvements et disparitions, les voyage en aller simple en hélicoptère et en forét ...

              Les inoffensifs paranoïaques remplissent des pages avec la surveillance de masse, ... à pisser de rire devant de tels délires.

            • elpepe elpepe 9 mai 2015 17:45


              @Abou Antoun
              Exact la cible de ce lois pensees par les cretins (plus betes que mechants) qui nous gouvernent est bien vous et moi, fiches, controller, emmerdes.
              Car le seul terrorisme qui gene ces gens est celui de la pensee libre et dissidente, votre intelligence et esprit critique les ennervent a un point incommensurable
              Alors profitons de nos quelques instants de liberte, apres la solution est simple :
              http://www.top10bestvpn.com/?bkw=vpn&utm_source=bing&utm_medium=cpc&utm_term=vpn&utm_campaign=Bing+CPC+Campaign&c=5854291974&m=e&k=15467450264&a=B1030
              Agoravox sera eberge sur les iles caimans, et ces connards l auront dans le c...


            • Aristide 9 mai 2015 18:13

              @elpepe


              Ne vous énervez pas, vous ne risquez rien. Votre pensée libre et dissidente est si banale.





            • Dom66 Dom66 9 mai 2015 19:24

              @Abou Antoun
              Plus 1000 pour moi, c’est ce que je pense.


            • hunter hunter 9 mai 2015 19:34

              @elpepe

              Vous confondez hébergement à l’étranger et protocoles permettant l’accès aux sites !
              L’accès aux sites lui, dépend des FAI locaux, ce qui veut dire que ce n’est pas le site qui sera bloqué (que peut faire un petit branleur de premier ministre français contre un site hébergé sur un serveur Russe par ex... ? Rien !!), par contre, il donne ordre via la loi, à tous les fai opérant sur le territoire, de bloquer l’accès à tel site (disons Avox par exemple, dont le lien url est www.agoravox.fr !)

              Derrière ça, vous avez une adresse IP (en l’occurrence 62.210.98.10) ; ce qui vous permet de joindre Avox en tapant Agoravox, plutôt que l’adresse IP, ça s’appelle un serveur DNS, une sorte d’interprète en fait, et ça, ça peut être contrôlé par le FAI ! Et ça n’est pas long à mettre en place, ce qui veut dire que sur simple décision d’un dingue à moitié ravagé par Parkinson, demain en 24 heures (le temps que les ordres arrivent à l’employé de base, après être passés par 65 niveaux hiérarchiques), Avox sera inconsultable depuis tout le territoire Français, quel que soit le FAI avec lequel l’internaute deale !

              Mais des solutions existent heureusement, et elles sont même parfaitement légales..enfin pour le moment !

              Adishatz

              H/


            • HELIOS HELIOS 9 mai 2015 20:59

              @hunter


              bon, il est temps de préciser quelques détails...

              La loi telle qu’elle est, légalise un certains nombre de pratiques qui pouvaient être déjà faites, mais de façon artisanales parce qu’illégales.

              Si cette loi passe, elle justifie, en ce qui concerne internet, mais possible dans d’autres domaines, l’ «  »« ecoute »«  » des communications électroniques des citoyens, sur les réseaux publics et prives.
              L’enregistrement - la conservation -, pour l’instant, n’est autorisé que pour les données dites « metadonnées » c’est a dire les informations sur les appareillages et systèmes utilisés, les dates heures, volumétries, expéditeurs et destinataires... bref quasiment tout sauf le contenu du message par lui même... ce qui ne veut pas dire qu’il n’est pas lu, écouté et bien sûr enregistré s’il présente un intérêt pour le service, d’autant qu’aucun juge n’en sera informé.

              Pour internet donc, cela veut dire que les services de l’état vont faire du DPI (deep paquet inspection) qui consiste a travailler sur le contenu des communications, qu’elle soient cryptées ou non, par exemple pour connaitre le montant de ce que vous venez de retirer sur le distributeur de billet du coin, mais également si vous téléchargez la dernière mélodie de Cabrel ou de Christine and the Queens ! Cela vous parait puéril, mais il y aura bien un Negre pour faire décréter que ces artistes, dans le cadre de l’exception culturelle, représentent des intérêts vitaux pour notre pays.

              J’en arrive a cette réflexion, c’est que compte tenu des techniques actuelles, si on veut être sensiblement - mais pas certainement - a l’abri, il faudrait encoder avec des clefs de chiffrement supérieures a 2048, voire 4096 bits pour que l’état perdent suffisamment de temps avant d’accéder librement au contenu... en supposant naturellement qu’il n’y a pas de backdoor dans les outils que vous utilisez. 
              Mais si l’état veut vraiment tout savoir, et si le déchiffrage lui semble trop lourd, il va enregistrer les échanges en prétendant chercher a analyser le contenu ultérieurement pour y détecter d’autres « metadonnées »... suivez le raisonnement : en clair, les garanties que la loi supposent n’existent pas, c’est un grand floutage de gueule.

              Du grand foutage de gueule parce qu’actuellement les moyens d’enregistrement existent sans problème : 40 000 000 de modem (ou box) - la 4G étant négligeable en volumétrie - a une moyenne de 31 Go par mois (372 Go) par an (ce qui est énorme car une majorité d’internautes utilisent moins de 6Go par mois selon Orange)... mais, les metadonnées, elles, n’occupent que moins de 3% des volumes soit 11,1 Go au total pour l’année cela fait 54500 disques actuels de 8 To (250 Euros prix public chez Seagate) et cela fait 13,6 millions d’euros !!!! Rien en fait pour ce type d’opération et en considérant la volumétrie moyenne basse cela ne représente plus que 20% de ces chiffres soit moins de 3 millions d’Euros par an - sachant par ailleurs que grâce a des outils comme Hadoop, base de données répartie, spécialisée en gros volumes, il est possible d’utiliser plusieurs sites de stockage différents de manière transparente.

              En résumé de ce commentaire un peu long, L’etat peut pratiquement tout faire technologiquement parlant et c’est grave car le champ d’application de la loi n’est pas limité, il n’y a pas d’organisme de controle independant et les consequences d’une erreur sera une « mort » sociale assurée si tant est qu’il n’y ait pas de gouvernement dictatorial qui en plus, vous enverrai a la mort tout court.

              Quand je pense qu’il y a des gens qui s’offusquent du comptage des élevés pour dimensionner un soutien scolaire ou d’assurer les repas sans porc à la cantine... on croit rever ! la manipulation des esprit fait son oeuvre a travers la télé, ça c’est sût

              Bon dimanche quand même

            • Abou Antoun Abou Antoun 9 mai 2015 22:40

              @Aristide
              Chaque chose vient en son temps, il y a un début à tout.
              La France est sur une mauvaise pente. On change le sens des mots, c’est un premier symptôme. La vérité historique maintenant se décrète... autre signe de temps difficiles à venir. Le Conseil d’Etat mobilisé en quelques heures pour un artiste disons impertinent, autre signe inquiétant. Le bulletin de vote ne sert plus à rien, voyez ce que Sarko en fait à propos du traité de Lisbonne. Et d’autres réjouissances attendent TAFTA et alt.
              Les nouvelles lois sur le renseignement sont le signe du passage de la dictature ’soft’ à une version plus dure. La liberté d’expression, Aristide, ne s’use que si on ne s’en sert pas. C’est tout !


            • elpepe elpepe 10 mai 2015 14:18

              @Aristide
              possible smiley


            • elpepe elpepe 10 mai 2015 14:26

              @hunter
              merci pour l explication mais j ai travaille 15 ans pour cisco, les DNS serveurs sont hierarchises et caches (au sens informatique) et aussi les addresses IP temporaires, particulierement avec IPV6, et Google hors du territoire, c est un no brainer
               smiley


            • smilodon smilodon 9 mai 2015 20:42

              @ l’auteur !... Vous n’avez pas tout à fait tort, je reconnais !.. En même temps, si cette nouvelle loi plait à « Manu », de quoi devrions-nous avoir peur ???!!... Vu qu’il a l’air de pas trop mal s’em....dans ses bureaux de Matignon, le Manu a le temps de répondre à tout le monde, de twitter, de partir en croisade contre tel ou tel, intellectuel ou humoriste (ou vous et moi s’il le fallait)... Bref. Pour une fois qu’il passe 5 minutes à faire son « boulot », faudrait pas trop lui jeter la pierre !.. Il est comme sa copine « Najat » !... C’est vrai qu’à chaque fois qu’ils pondent un nouveau « truc », ça part à contresens d’abord, puis à vau-l’eau après !... Laissons-leur encore 2 ans pour finir leur « stage », et je pense que si on fait un petit effort en 2017, la bande de joyeux lurons qui apprend à gouverner encore aujourd’hui, aura (peut-être) enfin compris comment ça marche « la France » !.... On prendra un risque !... Certes !... Mais tous les jours on en prend, des risques !... Allez savoir, un jour ou l’autre, cette belle équipe (pour ne pas dire « équipée »), sera peut-être à la hauteur !.... L’espoir fait vivre, non ???!!..... En attendant, si sur Agora, on pouvait s’inventer un machin genre « énigma » pour se parler !!..... Ca pourrait peut-être nous éviter certains ennuis que je vois poindre à l’horizon !..... Hein ??.. Mais non Manu, j’ai pas dit çà !........ Bonne chance à vous, à eux, à moi !....Pardon Manu !.... J’ai rien dit !... Bonne chance à tous !....Adishatz.


              • HELIOS HELIOS 9 mai 2015 21:09

                @smilodon


                .. vous savez bien, qu’après 2017, personne ne reviendra sur cette loi, pas plus que sur les 80 km/h qu’ils prétendent mettre « a l’essai » !!!

                Je milite pour un aménagement de la constitution, pour que des lois de ce genre ne puissent passer sans référendum (avec obligation d’information du citoyen afin qu’il puisse décider) ainsi qu’un contrôle de l’administration, car il est intolérable qu’un quelconque préfet, fonctionnaire non elu puisse décider, comme cela s’est passé il y a quelques années avec la réduction a 110 km/h des autoroutes de tout un département et maintenant 80 km/h... ne puisse prendre ce genre de décision sans en référer directement aux citoyens


              • Abou Antoun Abou Antoun 9 mai 2015 23:10

                @smilodon
                Pas la peine de réinvente la roue. PGP version open téléchargeable librement GnuPG toutes plate-formes. Même le parkinsonien sans la clé ne peut rien faire.


              • andromerde95 10 mai 2015 00:15

                je voudrais rappeler un truc, pas un seul groupe antifa n’a parlé et critiqué une seule fois de cette loi gravement liberticide, vous pouvez tous super bien vérifier sur leur page, site ou blog :

                pas une seule fois ils ont informé sur cette loi liberticide et alerté du danger de cette loi.
                ces sites, blogs et pages de merde n’ont pas parlé une seule fois des divers lois liberticides passés sous valls et sarko. les « antifas »qui prétendent êtres des résistants luttant vs le fascisme, sont totalement absents pour dénoncer le fascisme qui se met législativement en place progressivement loi par loi depuis un certain temps.
                ça montre l’imposture de du soit disant anti-fascisme de certains, qui combattent à mort tous les opposants au NOM mais qui ne dénonceront jamais une seule fois le vrai fascisme au pouvoir, celui du NOM. parmi tous ces faux rebelles et jean moulin du dimanche, pas un seul hurlera quand le futur gouv mondial nous imposera la puce rfid.

                bref antifas=collabos du système libéral-fasciste.
                je post ce com car cette imposture et cet ’antifascisme’ ultra partial à 2 vitesses m’a vraiment choqué, les gens se focalisent à mort sur de simples statistiques ethniques de ménard et signent 50 0000 pétitions vs lui, mais pas un seul parmi ces clowns qui dénonce lal loi de valls 10 0000000 x plus liberticide que ce que fait ménard, incroyable, pas un seul de ces anti-fachos à deux balles ne fera de pétition vs valls.

                m’enfin me direz vous les antifas sont les chiens de garde du système donc la loi de valls ne les vise pas, ils n’ont rien à craindre ;)

                • soi même 10 mai 2015 01:41

                  Ce que vous signalez en réalité n’est pas nouveaux, c’est juste une modernisation magistral de l’Épée de Damoclès
                  Denys l’Ancien, tyran de Syracuse, vivait dans un château cerné d’une fosse et sans cesse sous la surveillance de nombreux gardes. Denys, qui était toujours inquiet, se trouva des courtisans qui devaient le flatter et le rassurer. Parmi eux, Damoclès, roi des orfèvres, ne cessait de flatter son maître sur la chance qu’il avait d’être le tyran de Syracuse. Agacé, celui-ci lui proposa de prendre sa place le temps d’une journée. Au milieu du festin, Damoclès leva la tête et s’aperçut qu’une épée était suspendue au-dessus de lui, et n’était retenue que par un crin du cheval de Denys. D’autres disent que cette épée était suspendue par le tyran Denys. Et, ainsi, il montra à Damoclès que son rôle de tyran possédait deux faces, c’était à la fois un sentiment de puissance et le risque d’une « mort » pouvant frapper à tout moment .


                  • sls0 sls0 10 mai 2015 08:38

                    3,4 morts en moyenne par an en France depuis que c’est devenu moins franco français du fait du terrorisme, il y a de quoi faire une cause national, peut être que les noyaux de prunes font plus de dégâts, pour une cause nationale la prune c’est pas le top pour faire passer des lois liberticides. Le terrorisme si on matraque les esprits c’est plus porteur.

                    Pic du pétrole oblige, (la croissance et le PIB c’est le pétrole), après avoir connu les trente glorieuses, on est parti pour connaitre l’inverse. Ca risque de se faire un peu dans la douleur, le peuple va passer de pigeon à ennemi d’une certaine classe jusqu’au moment où vivre habituellement dans la précarité fera perdre l’esprit critique et remettra le peuple à sa place.
                    Je vis dans un pays pauvre, il n’y a pas d’esprit critique, un pauvre va parfois se révolter mais pas faire la révolution. Une révolte un peu de promesse et un peu de mou et c’est reparti.

                    On comprend donc que les USA et ensuite d’autres pays qui savent au minimum faire une règle de trois ce sont aperçu qu’il faudrait étouffer dans l’oeuf les esprits trop critiques qui risquent d’être entendu, pister les gens trop épris de justice sociale, bref tout ce qui ne faisait pas la qualité du pauvre d’avant.
                    Les trente glorieuses ont permis une classe moyenne qui a étudier, économiquement par rapport à cette croissance ça tombait bien mais ça développe aussi l’esprit critique qui peut remettre en cause. Avant il y avait aussi parfois des esprits critiques comme il y avait la charité, mais il n’étaient pas trop chiant et un peuple inculte ne s’y intéresse pas, il est assez obnubilé par son boulot et ce qu’il aura pour manger ça occupe aussi l’esprit.

                    Je vis dans un pays pauvre, j’ai peut être une vision de la pauvreté moins idéaliste, pas de bol, je sort de chez moi, j’y est droit. Ca fait trois ans qu’il viennent chez moi, ils sont toujours aussi mal à l’aise s’il ont plus de dix ans à ma table, ils sont bien dressés, c’est l’horreur essayer de les sortir de cet esprit de castre. Ils n’y a qu’en payant des études aux enfants que ça fonctionne. Ca marche qu’avec les enfants, ils quittent l’esprit du pauvre mais gardent des parents à l’esprit de pauvre, même eux ni arrive pas. Si ça c’est pas le rêve pour le riche. C’était le français d’avant les trente glorieuses.

                    Bon il n’y a que des pauvres où je réside, il se développe une classe moyenne, il y a des universités.
                    Avec une consommation de moins d’une tonne équivalent pétrole par an est pas habitant ça devrait aller. Ils n’ont pas connu les trente glorieuses il ne verront peut être pas les trente piteuses.

                    L’Amérique latine j’ai l’impression que c’est différent, il se sont un peu libéré de l’influence US, ils pensent d’une autre manière. C’est une impression, il n’y a rien de vraiment factuel, c’est quelques chiffres et une ambiance. J’en discuterai pas j’ai rien de solide.


                    • zygzornifle zygzornifle 10 mai 2015 09:34

                      un seul mec est capable de faire trembler 68 000 000 de Français ......


                      • ddacoudre ddacoudre 11 mai 2015 05:30

                        bonjour jean

                        il est clair que le sucés des terroristes est d’avoir fait imploser les démocraties, mais l’on peut s’interroger si les responsables politique n’ont pas saisi cette opportunité pour s’assurer un pouvoir de plus en plus autocratique que n’ose plus contester grand monde sous peine d’éréthisme.

                        le terrorisme a toujours existé, il fait comme toute société il évolue en fonction de nos propres évolutions.
                        ddacoudre.over-blog.com .
                        cordialement


                        • Théo 12 mai 2015 08:57

                          Juste une réaction aux propos de M. Level...
                          En 1970, le viol était à peine une délit et la pédophilie une manière d’éveiller les enfants à l’éducation sexuelle... Appliquez donc la très belle phrase de Franklin à toutes celles et ceux qui se sont fait violer... Dites leur que renoncer à de la sécurité c’est renoncer à la liberté de se faire prendre avec violence...
                          Faire du renseignement, c’est avant tout pour protéger, c’est d’ailleurs la devise d’un service de renseignement français... Bien à vous...


                          • L'enfoiré L’enfoiré 14 mai 2015 14:47

                            Quand l’information vient des nuages, là où nous sommes, il faudra s’y habituer à perdre à perdre de l’intimité. Les lois ne sont que la résultante...

                             
                            Que vient-il à partir des nuages ?
                            De la pluie et des orages....
                            Une question d’électricité, quoi. smiley 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès