Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Lyon-Turin, l’autisme au pouvoir

Lyon-Turin, l’autisme au pouvoir

A l’heure où le gouvernement cherche désespérément des milliards pour rembourser ses dettes, François Hollande vient d’assurer à Jean-Jacques Queyranne, patron de la région Rhône-Alpes, que son projet Lyon-Turin serait financé, (lien) malgré les recommandations argumentées de la Cour des Comptes.

Lorsqu’en 1991, le projet Lyon-Turin a été lancé, élus et associations se sont battus pour obtenir finalement en 1997 une expertise indépendante, financée par la Région, expertise qui a constaté des chiffres contradictoires, voire faux, concernant la progression du trafic et le prix du chantier.

Evoquant des « incohérences  », ajoutant « on ne dispose pas des éléments nécessaires pour apprécier ne serait-ce que la cohérence des résultats qui nous sont présentés »…relevant des « écarts inexpliqués  » sur les estimations de trafic, se demandant « sur quoi elles sont fondées »…et concluant que « le dossier règlementaire pose des problèmes de lisibilité sur la forme et sur le fond qui empêchent de valider les prévisions de trafic  », les experts du cabinet Reverdy ont pointé du doigt les nombreuses failles du projet.

Comment ne pas constater leur clairvoyance, puisque 16 ans après la publication de l’expertise, tout le monde a pu constater que le trafic des marchandises n’avait quasi pas augmenté depuis 1983 jusqu’à aujourd’hui. lien

Pourtant les partisans du projet ont continué à le promouvoir.

Les opposants au projet n’avaient-ils pas publié en juillet 2000 un tableau émanant du GIR transalpin concernant le fret ferroviaire en Maurienne, prouvant qu’en 15 ans, le fret s’était maintenu en moyenne autour de 8 millions de tonnes/an allant de 7 MT (en 1983, 1986 et 1993) à 10,1 MT en 1998, alors que RFF affirmait dans son dossier qu’il atteindrait les 40 Millions de Tonnes en 2020.

Aujourd’hui la réalité a démenti la fiction et la ligne historique n’est occupée qu’à 18% de ses capacités.

Pourtant, les promoteurs du projet n’ont rien voulu voir, ni entendre.

Le grenelle de l’environnement a acté, par décret le 3 aout 2009, qu’un projet alternatif rendant, a prix inférieur, les mêmes services que le projet initial, devait le remplacer. lien

Ce qui a donné des idées aux nombreuses associations d’opposants qui luttent contre les grands projets inutiles, lesquels se sont fédérés le 23 janvier 2010, et on signé « la charte de Hendaye ». lien

La CADS (Coordination Ain Dauphiné Savoie) qui s’oppose depuis 22 ans au Lyon Turin faisait partie de l’aventure, et a donc décidé de proposer un projet alternatif.

Ce qui fut fait à la Motte Servolex, le 6 mai 2011. lien

Ce projet est double :

D’abord la transformation du réseau existant, suivant ce qui s’est réalisé en Autriche, ce qui a inspiré Michel Martin, un ingénieur Rhône-Alpin, proposant la transformation de la ligne historique entre Ambérieu et la Maurienne, permettant ainsi de supprimer la quasi-totalité des nuisances, en rendant la ligne plus performante. lien

Une même approche devrait être appliquée à l’autre ligne historique, entre Lyon et Chambéry.

Puis, le développement d’une technique de fret ferroviaire, inventée par Alain Margery, appelée R-shift-R, qui grâce à la robotique, et à la motorisation des wagons, permet de franchir des pentes supérieures à 3%, et surtout de charger/décharger le fret en moins de 6 minutes, mesure essentielle permettant de concurrencer la route sans l’aide de subventions gouvernementales. vidéo

Ce concept a d’ailleurs obtenu le 1er prix du meilleur projet d’avenir concernant les transports. lien (page 30 du rapport)

Malgré tout, les promoteurs du projet, Louis Besson en tête, ont continué comme si de rien n’était.

Il faut évoquer au passage le rapport cinglant de l’autorité environnementale, publié le 7 décembre 2011, qui en 28 pages à listé tous les dommages à l’environnement que provoquerait le projet s’il se réalisait. lien

Mais ce rapport n’a manifestement pas troublé les promoteurs du projet, qui n’y ont apporté que des réponses évasives.

Puis est arrivé le temps de l’enquête d’utilité publique, et là aussi, il y a eu des problèmes.

Malgré la suspicion de conflit d’intérêt et les doutes soulevés sur le manque d’objectivité de la commission d’enquête, les partisans du projet ont encore fait la sourde oreille. lien

Et quid de l’opposition italienne qui perdure, et qui, depuis le succès incontestable des «  Grillonnistes », fragilise encore un peu plus le Lyon-Turin puisqu’ils ont mis dans leur programme l’abandon pur et simple du projet représentant avec les écologistes élus, une force évidente de blocage ? lien

Pourtant, les promoteurs du projet ont fait comme si de rien n'était.

Au début des années 2000, les opposants français avaient crée une coordination franco-italienne, et de nombreux échanges avaient lieu.

Ainsi, les associations françaises s’étaient rendu à plusieurs reprises en Italie, et réciproquement, soit lors de manifestations, comme celle de Turin, qui en 2005 avait réuni 80 000 personnes, (vidéo) ou à Chiomonte, plus tard, laquelle avait battu des records de fréquentation et permis aux opposants italiens de réoccuper leurs terrains, terrains qu’ils avaient acquis en indivision, et qui étaient en fait le point de départ du percement du tunnel de base, soit pour des échanges d’informations.

Pourtant, les promoteurs du projet coté français ont nié cette mobilisation qui ne faiblit pas depuis 20 ans, et n’en ont jamais tenu compte, allant jusqu’à affirmer que la contestation italienne se réduisait à une poignée d’anarchistes.

A ce jour, seulement 50 petits mètres de tunnel ont été creusé en Italie, sous la haute protection de l’armée, et des gendarmes, qui ont quadrillé le secteur de divers barrages en béton, en acier, avec force barbelés.

Pour mieux comprendre le leurre que constitue ce « tunnel » coté italien, il y a cette vidéo.

Mais revenons en France.

Le 10 décembre 2010, la CADS avait alerté le président de la Cour des Comptes, le mettant en garde des mensonges colportés dans le dossier du Lyon Turin : son cout serait de l’ordre de la trentaine de milliard, et non pas de 12 milliards comme l’affirmaient les promoteurs du projet, la ligne actuelle fret n’étant occupée qu’à 18% de ses capacités, et la quantité de voyageurs avoisinaient les 3000 par jours, très loin d’une possible rentabilité.

C’est d’ailleurs ce qu’a confirmé le professeur Angelo Tartaglia, de l’institut polytechnique de Turin, précisant qu’aucune ligne en France ne dépassait les 20 000 voyageurs par jour, que peu de ces lignes étaient rentables, rappelant que la ligne Tokyo-Osaka était empruntée tous les jours par 200 000 voyageurs. lien

La Cour des Comptes produisait quelques mois après un rapport qui, confirmant les chiffres évoqués par les opposants, demandait au gouvernement de donner la priorité à la transformation du réseau existant avant de se lancer dans un projet pharaonique.

Pourtant, le gouvernement est resté dans sa surdité et son aveuglement.

Du coup, le député savoyard, Dominique Dord, préalablement partisan du projet, avait fait valoir ses doutes lors de la réunion de la Motte Servolex de mai 2011, évoquant la possibilité d’un « abus de conscience », puis basculait définitivement dans l’opposition au projet, le 15 février 2013, (lien) suivant ainsi le maire de La Motte Servolex, Luc Berthoud, lequel s’était auparavant déclaré hostile au projet, ne reconnaissant plus son bien fondé. lien

Alors le 19 avril 2013, Dominique Dord propose une réunion publique, invitant tous les élus Rhône Alpins à venir l’écouter.

Ils sont plus de 1500 maires à avoir reçu l’invitation, mais combien viendront, et combien basculeront finalement dans l’opposition après avoir écouté l’argumentation du député Savoyard, alors qu’à ce jour, Robert Arbaretaz, maire du petit village de Chimilin, est le seul qui conteste depuis plus de 20 ans le bien fondé du projet ?

L’avenir nous le dira, car comme disait Jean Monet : « l’important n’est pas d’être optimiste ou pessimiste, l’important c’est d’être déterminé ».

L’image illustrant l’article vient de « ecrimagesBblogspot.fr »

Merci aux internautes de leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Article anciens

Le béton pourri du Lyon Turin

L’odyssée des No Tav à Lyon

Lyon Turin, une affaire de gros dessous

L’Ayrault port de la honte

Lyon Turin, un chantier bien occupé

Lyon Turin, un mensonge régional

Chimilin ne veut pas mourir

Le fret ferroviaire sur une voie de garage

Le malheur est dans les prés

Un train peut en cacher un autre

Ils n’arrêteront pas le printemps

Réussir le fret ferroviaire

Le TGV Lyon Turin est un projet ringard, prétentieux et couteux.

100 000 à dire NON !

Un enfer au Paradis

Un débat qui déraille

Vite et bien ne sont pas compatibles

Des trains sans entrain

Fret, la nouvelle bataille du rail

Une autoroute sans camions

Le blog des opposants est sur ce lien


Moyenne des avis sur cet article :  4.46/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

77 réactions à cet article    


  • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 17 avril 2013 09:34

    C’ EST VEXANT POUR LES AUTISTES ET LES CHIMPANZES qu’on puisse les comparer a des

    cumulards lobbyistes et corrompus  : nos élus nationaux et régionaux CYNIQUES ET MENTEURS


    • olivier cabanel olivier cabanel 17 avril 2013 11:54

      tous ensemble

      un ami me disait qu’a partir de 88% de dette, elle devient impossible à rembourser, et on ne paye plus que les intérêts de la dette.
      or en France, notre dette vient d’atteindre les 93%...
      bref, c’est le moment idéal pour continuer de s’endetter de 30 milliards !
      on marche vraiment sur la tête !


    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 18 avril 2013 10:56

      1 SOLUTION  :

      -mettre en place une vraie« taxe tobin » de 2 a 5% SUR LES FLUX FINANCIERS ET LES GROSSES

       SCI DE L IMMOBILIER bron buchman...property......

      -supprimer 90 % DES ELUS et essayer de ne gardre que les honnetes ,,,10%


    • Croa Croa 17 avril 2013 09:45

      Il n’y a plus d’argent pour faire fonctionner l’état et les services publics, on vire les fonctionnaires (plus exactement on ne les remplace plus.) mais de l’argent il y en a pour les Ayroports, les lignes et autres projets bien pour les copains, Bouygues et consorts ! smiley


      • olivier cabanel olivier cabanel 17 avril 2013 11:55

        Croa

        comme je le disait au commentateur précédent, l’état est pret à gaspiller 30 milliards, alors que nous ne sommes plus capable de rembourser la dette, et que nous en payons seulement les intérets !
        un scandale.
         smiley

      • eric 17 avril 2013 09:55

        Nous sommes donc tous d’accord.
        Ils sont nul, autistes, en général abouliques et têtus de façon bornée sur des questions précises qui relèvent en général, dès que l’on creuse un peu, d’intérêt étroitement clientélistes plus ou moins inavouables.
        Ah non, il parait qu’il reste 2 à 3 % de très satisfaits...
        Dans ce genre de cas, ce qui se passe en pratique, et on commence à le voir, c’est que le pouvoir ne parvient plus à embrayer sur le réel ; Les fonctionnaires n’écoutent plus leur ministre et gèrent les affaires courantes ; les contribuables répondent « Cahuzac Augier » aux inspecteurs des impôts qui leur demande des justif. les usagers de la RATP commencent à répondre aux contrôleurs, vous ne m’avez pas compté à la manif pour tous, considérez que je ne suis pas non plus dans votre bus.
        même les partisans les plus primaires du TSS, ne parviennent plus à s’empêcher de faire le constat que nous ne sommes pas dirigés, par des guignols incompétents, au risque de rompre la solidarité d’intérêt des classes sociales de gauche et de faire le jeu de la réaction...
        On voit même, c’est vous dire, des journalistes critiques et ce, malgré leurs nouveaux privilèges fiscaux ....
        A ce stade il suffit d’un nouveau grain de sable, un autre Cahuzac par exemple, une bavure, même si le pouvoir n’est pas responsable pour que le seul moyen d’éviter la jacquerie soit de se retourner vers les suffrages populaires.
        Le fait que la seconde catégorie sociale représentée au gouvernement après les fonctionnaires, et avec des recoupement qui laissent songeurs, soit celle des millionnaires en euro n’a pas suffit. Ils trouveront autre chose.
        Dans ce contexte, il faut dors et déjà vous préparer à des choix difficile genre seconde de l’Oise. Voter pour un UMP notoirement crapuleux, mais quand même partisan du mariage pour tous, pour un candidat du front national, ou laisser les droites se dépatouiller entre elles en ce qui concerne l’avenir du pays....
        Condoléances.


        • olivier cabanel olivier cabanel 17 avril 2013 11:56

          eric

          je partage et remercie.

        • Lisa SION 2 Lisa SION 2 17 avril 2013 12:26

          En France on ferme les hauts fourneaux, l’acier, l’emploi et l’automobile, etc...mais ces abrutis qui gouvernent croient encore aux plans de relance par l’investissement, comme au bon vieux temps des trente glorieuses de la reconstruction...45 / 75.
          Yves Cochet explique très courtoisement pourquoi ils continuent à s’enterrer http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=4&cad=rja&ved=0CD8QtwIwAw&url=http%3A%2F%2Fwww.dailymotion.com%2Fvideo%2Fx5t2hi_pic-de-petrole-et-decroissance-1-6_news&ei=XnZuUfeoDObM0QXdt4CwAw&usg=AFQjCNHqvCfle2hTzy6dE0jDwCn3zjkkxw&bvm=bv.45368065,d.d2k rapport à l’écoute étroite des rapports de l’OCDE...l’axe actuel est déjà tracé, C’est Francfort / Bâle / Milan...

          Cette affaire finira comme un gouffre financier, un tunnel qui débouche sur rien qu’un dette sans fond. sauf si le peuple... Pas d’ayroporc à Nantes, pas de terminus à Turin ! Non.


          • olivier cabanel olivier cabanel 17 avril 2013 13:25

            Lisa

            tout est dit, et bien dit.
            je partage et remercie.
            eh dis donc, c’est presque un alexandrin.
             smiley

          • gaijin gaijin 17 avril 2013 12:34

            face a de telles gabegies il n’y a que deux alternatives possibles
            1 incompétence
            2 corruption
            3 les deux

            avant de désespérer définitivement de l’espèce humaine j’ai cherché un truc pour me remonter le moral et j’ai trouvé ça :
            https://www.youtube.com/watch?v=RsbZj_cumic

            curieusement pour moi ça marche .......


            • olivier cabanel olivier cabanel 17 avril 2013 13:29

              gaijin

              c’est marrant que tu proposes ce lien. 
              je connais bien la colle sur loup, pour y avoir été invité, en tant qu’artiste, à la demande des VVF, lesquels voulaient auditionner les artistes qu’ils allaient choisir,
              et les compagnons du fiel y étaient...tout comme moi
              très bon souvenir, d’autant qu’à partir de ce jour, j’ai donné des quantités de spectacles dans tout le pays...
              souvenir, souvenir...
               smiley

            • LE CHAT LE CHAT 17 avril 2013 12:53

              On aime bien jeter le pognon par les fenêtres avec ce tunnel , avec le projet ITER , ça va faire encore plus ! à croire qu’on nous ment sur le déficit !
              la coupe va être plus que pleine pour les prochaines elections , ça va tanguer pour les nases
              qui nous gouvernent ....


              • olivier cabanel olivier cabanel 17 avril 2013 13:24

                au chat

                il faut effectivement empêcher ces nuisibles (de gauche ou de droite) de continuer d’enfoncer le pays dans un déficit sans fin, histoire d’alimenter les comptes du BTP...avec la complicité des banques.
                sonnons la fin de la récré.
                 smiley

              • soi même 17 avril 2013 12:53

                Bonjour Olivier, la citation à la fin de l’article illustre bien ton obstination à ne pas vouloir comprendre ce qui se trame en coulisse, ce tunnel nous est imposé non par Hollande mais bien par une volonté extra territoriale, et dans ton article tu ne mes pas en relief se fait.
                Cela ne veut bien sur pas dire que nous devons nous laissez faire, mais tant que l’on s’aveugle à pensé qu’il y qu’un homme qui puissent stoppé se projet ,comme tu le suggères, en l’occurrence Hollande, c’est que tu n’as pas prit en réalité qui porte se projet en réalité.
                 Et que Hollande est point et pied liés à cette réalité et il faudrait probablement penser à agir autrement, en amont pour stoppé se projet.

                Seulement en vous, je ne vois pas votre détermination à voir cette réalité, c’est quoi cette Europe, et pourquoi cela nous a été imposer par la duperie ?

                La réponse vous l’aurait probablement en étudient la biographie de Monet.


                • olivier cabanel olivier cabanel 17 avril 2013 13:23

                  soi même

                  sois convaincu que je connais assez bien l’histoire du « lyon turin » vu que j’y suis plongé depuis plus de 20 ans.
                  il n’est pas question de Hollande
                  le projet est plus ancien.
                  c’est le lobby des btp qui mène le bal...
                  et celui des banques... prêtes à prêter 30 milliards à l’état pour mieux le contrôler.
                  un désastre !

                • soi même 17 avril 2013 13:51

                  @ Olivier, comme toujours vous éludez la question. car si vous intéresses véritablement à la genèse de ce projet vous verrez que c’est projet paneuropéenne de grande envergure et qui y a dans d’autre pays Européen d’autre conflit sur la création de grand axe ferroviaire où de transport. aérien.

                   


                • olivier cabanel olivier cabanel 17 avril 2013 14:11

                  soi même

                  c’est justement l’un des arguments qu’utilisent les promoteurs du projet.
                  mais si vous y regardiez de plus près, vous auriez réalisé qu’en fait le trafic européen se situe surtout sur un axe nord sud, et non pas un axe ouest est
                  cà fait 22 ans que je suis mobilisé par ce projet, et j’ai fini par comprendre la réalité : pour le justifier, les promoteurs ont menti sur les chiffres du trafic éventuel, et sur le cout réel du projet.
                  c’est d’ailleurs ce qu’à confirmé la cour des comptes.
                  pour le reste du trafic, il en existe un peu entre l’ouest et l’est, mais voila...eurotunnel, qui fait du fret ouest est n’est pas intéressé par le lyon turin, et prèfère passer par lille, bale, pour rejoindre Milan, Turin
                  vous devriez vous renseigner un peu mieux avant d’écrire.
                  un conseil d’ami.
                   smiley

                • soi même 17 avril 2013 17:58

                  Un peut de lecture des œuvres de pierre Hillard ne vous ferons pas de mal.


                • soi même 18 avril 2013 02:29

                  Un document qui montre où doit être chercher l’origine de ce projet.

                  http://www.rff.fr/fr/le-reseau/l-europe-ferroviaire/le-reseau-europeen/les-grands-projets-394

                  http://www.ltf-sas.com/pages/articles.php?art_id=30

                  Car ce projet, si il est maintenue contre vent et marrer, c’est qu’il fait bien partie d’un ensemble bien plus vaste qui s’ appel la modalisation, oui se grand tous qui nous ferra vivre les affres atténuer du National socialisme.


                • Jagermaster Jagermaster 18 avril 2013 16:16

                  Ca me rappelle cette autoroute pau-Langon, la plus chère de France et qui s’obstine a rester vide malgrés ses 20.70€ de trajet pour 150km soit 13.8 centimes / km (un produit de luxe dixit les autochtones Palois et Langonnais).

                  Issue d’un PPP, l’exploitation est décernée a une filiale de filiale de filiale de filiale du groupe Eiffage qui empoche tout les bénéfices mais sans avoir déboursé quetchi.

                  Ici encore on a socialisé les dépenses mais on privatise les bénéfices.

                  Resultat, l’a65 est l’autoroute la plus vide de France pour le trajet le plus couteux, 20000voitures / jours nous disait-on, bah, on nous a menti sur les chiffres, y’en a que 4000.


                • olivier cabanel olivier cabanel 18 avril 2013 16:18

                  jagermaster

                  je pense qu’en fouillant un peu , on doit trouver d’autres exemples...
                  en tout cas merci de nous avoir rappelé celui là.
                  quel gâchis !
                   smiley

                • Jagermaster Jagermaster 19 avril 2013 01:26

                  Avec plaisir, s’il fallait que je rappelle tout les PPP foireux qui nous gangrènent je partirais d’Iter pour finir à la Tour Odéon à Monaco, des scandales à ciel ouvert dont tout le monde se fout au final.

                  C’est votre argent, mais les réactions amorphes que cela entraine nous assignent à en parler entre amis pour « refaire le monde » dans un Kolossal canapé en skaï.

                  Je me demande parfois à quoi nous (les idéologistes") servons si ce n’est de rêver à quelque chose de sensé, mais malgrés nous hors de portée.
                   


                • alinea Alinea 17 avril 2013 13:25

                  Rien de nouveau sous le soleil ! C’est à désespérer. Je ne sais pas où camper ; je veux bien me poser quelque part entre Lyon et Turin ; le problème c’est que j’ai fait la même proposition entre Ardèche et Cévennes, contre les gaz de schistes. smiley
                  Mais bon sang, qu’est-ce qu’ils ont tous à vouloir aller à Turin ?
                  je suis trop vieille pour devenir terroriste, mais je m’enrage que ceux-là visent n’importe quelle cible ; il y aurait bien, semble-t-il, quelques têtes à couper.
                  Vont-ils un jour nous foutre la paix ?


                  • olivier cabanel olivier cabanel 17 avril 2013 13:31

                    Alinea

                    ça tombe bien, je suis entre Lyon et Turin, et tu es la bienvenue.
                     smiley

                  • alinea Alinea 17 avril 2013 14:09

                    Olivier : je retiens ! mais méfiance, j’ai une mémoire d’éléphant !!


                  • olivier cabanel olivier cabanel 17 avril 2013 14:12

                    Alinea

                    et moi aussi.
                     smiley

                  • gaijin gaijin 17 avril 2013 14:31

                    le soir ou vous faites un barbeq faites moi signe je suis pas loin .......


                  • olivier cabanel olivier cabanel 17 avril 2013 14:38

                    gaijin

                    tu es invité aussi...normalement, c’est un dimanche de juillet...
                    j’ai une façon particulière de cuire l’épaule d’agneau.
                    je me suis inspiré des techniques touareg, cuisson verticale...sur la durée, juste à la chaleur...
                    résultat étonnant.
                     smiley

                  • gaijin gaijin 17 avril 2013 14:53

                    super
                    tu as raison les cuissons lentes sont toujours les meilleures
                    en plus sur un point de vue de la diététique chinoise c’est bien meilleur
                    si tu veut je m’occupe de l’entrée ( je fais une super salade issue d’un croisement ente la cuisine chinoise et japonaise )


                  • olivier cabanel olivier cabanel 17 avril 2013 16:14

                    gaijin

                    bien volontiers
                    c’est noté
                     smiley

                  • alinea Alinea 17 avril 2013 16:33

                    Olivier et gaijin : je vous prends au mot ; je dois dire que je serais étonnée et ravie de vous voir en vrai !! Il y a longtemps que je ne sais plus rien faire en matière culinaire, néanmoins on me visita avec bonheur pour ma bonne cuisine ; l’occasion faisant le larron !!! ...une réminiscence !


                  • gaijin gaijin 17 avril 2013 17:56

                    oui ça sera marrant
                    une forme d’incarnation en quelque sorte .....
                    mais ne vous cassez pas la tête d’où que vous veniez il doit bien y avoir dans le coin un vin un fromage ou un petit producteur d’un produit local merveilleux .........


                  • alinea Alinea 17 avril 2013 18:26

                    oui gaijin, il y a !! à très bientôt donc ( on va voir si Olivier se tient à sa proposition) smiley  !


                  • olivier cabanel olivier cabanel 17 avril 2013 20:07

                    alinea

                    je n’ai qu’une parole...
                    par contre pour vous inviter tous les deux, faudra passer par un autre lien qu’agoravox !
                    un mail ?
                    ou sur FB ?
                    au choix

                  • gaijin gaijin 17 avril 2013 20:15

                    pas de soucis
                    je t’envoie mon mail ( je suis pas sur fb )


                  • gaijin gaijin 17 avril 2013 20:35

                    je n’ai pas réussi a te joindre via ton site :
                    « user over quota »
                    une autre piste ?


                  • olivier cabanel olivier cabanel 17 avril 2013 20:49

                    gaijin

                    va sur chanson rebelle
                    sur ce lien
                    je donnerais au gestionnaire du site l’autorisation de donner le mail

                  • alinea Alinea 18 avril 2013 00:06

                    olivier : à moi aussi ??


                  • olivier cabanel olivier cabanel 18 avril 2013 06:39

                    Alinea

                    bien sur, à toi aussi.
                     smiley

                  • alberto alberto 17 avril 2013 14:13

                    Bonjour, Olivier :

                    Cette affaire de train Lyon-Turin exhale un prégnant parfum d’oseille !

                    Jusqu’alors, je prenais Gérard Collomb pour un homme raisonnable avant de l’avoir entendu exprimer contre ton bon sens, en terme de croissance attendue du trafic, toutes les fructueuses retombées qui ne manqueront pas d’irriguer la région lyonnaise générées par les bienfaits de cette ligne de chemin de fer...

                    Mais, comme à Notre Dame des Landes, je crains qu’on ne prenne les citoyens contribuables pour des cons en les gavant de fables à dormir debout sur l’inévitable croissance attendue des transports, tandis que personne n’est dupe sur les véritables enjeux que sont l’enrichissement de quelques familles de BTP avec rétro-enveloppes pour les élus qui auront favorisés la magouille : non ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès