Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > M Cahuzac n’était pas un petit joueur

M Cahuzac n’était pas un petit joueur

De nouvelles révélations, même si elles demandent bien sûr à être confirmées par l'enquête judiciaire, enfoncent encore davantage l'ex-ministre du Budget

J'avoue qu'en titrant « La bombe Cahuzac » le jour de l’aveu de M Cahuzac, j’ai eu tort !

En effet, maintenant je vais être à court de mots.

Hier, le Tages-Anzeiger, solide quotidien suisse germanophone, annonçait que l’ancien ministre du Budget avait fourni en 2009 un certificat fiscal falsifié à la banque zurichoise Julius Baer, afin de pouvoir transférer ses fonds à Singapour. La Suisse avait en effet affirmé sa coopération judiciaire en cas d'évasion fiscale.

Ce dimanche 7 avril, la télévision publique suisse (RTS) annonce qu’en fait, cette année-là, c’est 15 millions d’euros et non "seulement" 600 000 qu’il avait tenté de transférer en passant par un établissement de gestion financière genevois. En fait ça paraît plus plausible, il est vrai que 600 000 euros, ça paraissait petit pour recourir aux services d’experts en montages financiers internationaux.

M Cahuzac avait donc des sous à UBS, la plus grosse banque suisse, il a demandé en 2009 à la société de gestion financière genevoise Reyl & Cie de transférer ces sous dans la banque Julius Baer, grosse banque suisse de gestion privée, qui dispose d’une filiale à Singapour.

 

D’où venaient ces sous ?

Venaient-ils des implants capillaires ? Même si, dans la clinique ouverte en 1991 et à présent gérée par sa future ex-femme, les clients étaient incités à payer en espèces, et le petit personnel payé sans cotiser à l’URSSAF, 15 millions ça paraît un peu beaucoup.

Ceci dit, cette activité devrait prospérer : les hommes politiques et les chroniqueurs médiatiques disaient les allégations de Médiapart tirées par les cheveux, mais les journalistes coupeurs de cheveux en quatre ont révélé des informations qui font dresser les cheveux sur la tête aux citoyens de base. A un moment où la crédibilité du gouvernement ne tenait déjà qu’à un cheveu, ces révélations décoiffantes arrivent comme un cheveu sur la soupe. Les socialistes se font des cheveux blancs, leurs électeurs s’arrachent les cheveux, et la classe politique se crêpe comme à l'habitude le chignon.

Venaient-ils des conseils à l’industrie pharmaceutique ? La piste de la société "Cahuzac Conseil" créée en 1991, (sise à la même adresse que la clinique Cahuzac) apparaît de fait plus probable, même si le chiffre reste astronomique. On sait que M Cahuzac y faisait bénéficier le lobby pharmaceutique des compétences qu’il avait acquises de 1988 à 1991 comme conseiller technique, en charge notamment des médicaments, au cabinet de Claude Evin, alors ministre de la Santé du gouvernement Rocard. Dès sa première année, le chiffre d’affaire de cette société frisait les 2 millions de francs.

Dame, Les entreprises du médicaments savent être généreuses avec ceux qui leur rendent service.


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • Yohan Yohan 8 avril 2013 12:46

    On sait maintenant qui est Filochard, mais on attend de savoir qui est Ribouldingue smiley 


    • devphil30 devphil30 8 avril 2013 13:25

      ce cahuzac est à vomir par ses malversations.


      Attendons la suite et les autres noms , si on pouvait vraiment faire du ménage dans cette clique de voyous de politiciens avant que le f haine ne profite du sentiment général de tous pourris , cela serait une très bonne chose.

      On parle de Fabius , personne en sait trop mais maintenant à chaque rumeur même démenti par la personne on ne pourra s’empêcher de penser aux démentis de cahuzac.
      Et puis Fabius aime bien les tableaux alors allez savoir ....

      Une liste avec de nombreux noms semble circuler suite à une enquête , que cette enquête sorte et que les politiques et autres pleins d’argent soient jugés.

      Philippe 

      • Jean-Paul Richier 8 avril 2013 13:37

        Oups, dans les deux dernières lignes, le « s » de chiffre d’affaires est tombé à la fin de médicaments. Je collerai mieux mes « s » la prochaine fois, promis !


        • bigglop bigglop 8 avril 2013 19:12

          Merci @Jean-Paul Richier pour ce très bon article ’’capillotracté’’ en référence à Pierre Desproges.

          Fabius est un ’’héritier’’, après les décès de son père, puis de son frère, associé de la galerie d’art Fabius Frères, il a vendu l’essentiel de la collection par Sotheby’s (Paris) pour 9,6 millions d’euros

          A propos, Margaret Thatcher est décédée aujourd’hui, comme toujours la Nature aura le dernier mot.
          Les vers s’occuperont de détruire l’armure de la ’’dame de fer’’


        • COLLIN 8 avril 2013 23:07

          Souhaitons que la rouille emporte cette « dame de fer ».....que les vers de fer s’en délectent...there is no alternative...


        • credohumanisme credohumanisme 8 avril 2013 14:51

          15 M€ = trois fois le sidaction 2013


          • 1984 8 avril 2013 20:54

            Je ne suis pas sur que l’argent du sidaction aille ailleurs non plus !


          • anny paule 8 avril 2013 16:49

            Cahuzac est effectivement à vomir... et il n’est pas certain qu’il soit le seul !

            Quant à Fabius, (même si Libé a écrit n’importe quoi), au moment où il était ministre du budget, dans les années 90, mon époux, travaillant dans un labo pharmaceutique, délégué syndical CGT dans ce labo, l’avait contacté à propos des supressions ou réductions drastiques des « participations » versées aux employés... Le siège fiscal du labo avait été transféré au Luxembourg l’année précédente, ceci expliquant cela !

            Réponse de Fabius, à l’époque : il n’y a rien d’illégal et vous n’avez rien à réclamer !!!

            Les histoires d’évasion ne datent pas d’aujourd’hui et nous sommes gouvernés par des gens qui ne nous ressemblent pas et qui nous méprisent ! L’argent roi est leur moteur sur le dos du peuple qui travaille et le crée. Eux savent comment le faire fructifier et comment le « planquer ».

            Certains nettoyages seront urgents !


              • Airbus Airbus 9 avril 2013 10:48

                Bonjour à tous,

                à qui va t’on faire croire que la justice dans ce bordel est indépendante. Cela faisait 20 ans que cahu trafiquait et rien, pas d’enquête, pas de garde à vue, de mise en examen...

                La justice qui met Tartempion en préventive, en liberté conditionnelle et bien là rien de chez rien...ça se ballade la bouche en coeur

                les woerth, guerini, pasqua qui sont condamnés, avec 1,2,3 voire 5 mises en examen retournent à l’assemblée voter les lois,

                justice, politiques ce sont des fumiers....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès