• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Macron : l’impasse conformiste

Macron : l’impasse conformiste

Ça y est ! Le messie politique des élites a finalement dévoilé son programme  ! On comprend qu’il ait tardé à le faire tant ses propositions sont convenues et en continuité avec les politiques menées depuis des décennies par le PS comme la droite, et qui produisent de tels résultats que chaque élection produit une forme d’alternance depuis si longtemps. Tout ça pour ça.

 

Le PS, un peu plus libéral et libertaire
 
 
Même Libération reconnaît que son programme, c’est « un peu de rupture et beaucoup de continuité  ». Dans la continuité, la baisse des impôts pour les entreprises, l’IS passant de 33,3 à 25% : un contre-sens social alors que les profits et les dividendes sont au plus haut. Toujours en continuité, la baisse de 60 milliards de la dépense publique, avec la suppression de 120 000 postes de fonctionnaires. Habile, il camoufle des réformes fiscales favorisant les plus riches (réforme de l’ISF et de l’imposition des revenus du capital) par une exonération de la taxe d’habitation pour 80% des foyers.
 

 

On trouve également une inspiration libertaire, communautariste et anti-nationale, courante au PS, dans nombre de ses propos, sur le voile, l’absence de culture nationale ou la colonisation, sur laquelle Jeannette Bougrab lui a répondu. Bref, Macron n’est que le rejeton de l’aile libérale-libertaire du PS, un politicien de pacotille qui trouve le moyen de se contredire malgré la brièveté de sa carrière. Malheureusement, sa jeunesse et l’offre politique actuelle créent un contexte qui ne lui est pas défavorable malgré le criant manque de fraicheur de ses propositions, qui ne résoudraient rien.
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.13/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • JL JL 1er mars 10:09

    Belles réponses sur l’absence de culture nationale ou la colonisation, faites par Jeannette Bougrab à Emmanuel Macron au sujet de « l’absence de culture nationale ou la colonisation ».

     
     Et je fais mienne sa conclusion : ’’Vous n’êtes que le premier des populistes post-modernes. Ce délire est dangereux. C’est une forme de clientélisme éhonté, qui se pare des oripeaux du droit et de la morale.’’
     
     Quand on sait que ce populisme est au service du pire des projets de destruction de la France, on est catastrophé par l’ampleur de la trahison des médias de masse.

    • BA 1er mars 11:19

      Mercredi 1er mars 2017 :


      François Fillon a reçu ce mercredi matin une convocation par les juges d’instruction en charge de l’affaire Penelope Fillon, selon des sources proches du candidat.


      Actuellement, François Fillon consulte les responsables des Républicains et s’exprimera à midi.


      François Fillon s’est entretenu par téléphone avec François Baroin et avec Alain Juppé. Il doit s’entretenir avec d’autres dirigeants des Républicains tout au long de la matinée. Selon des sources proches du candidat, il souhaite maintenant dialoguer avec Laurent Wauquiez et Xavier Bertrand.


      Alain Juppé a parlé avec François Fillon ce matin, mais ne veut pas s’exprimer "à ce stade de la journée", a-t-il déclaré auprès de l’Agence France Presse.


      http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2017/live/2017/03/01/en-direct-suivez-l-actualite-politique_5087200_4854003.html




      • zzz999 1er mars 11:42

        @BA

        Ca sent la démission de François fictif en rase campagne ça !


      • zzz999 1er mars 11:41

        Il est évident que comme Clinton, Micron n’est qu’une imposture vitrine légal de l’Etat profond et du système en général qui lui même est aussi vide que l’espace intersidéral.


        • LE CHAT LE CHAT 1er mars 13:42

          avec Fillon qui sombre , ils vont finir de la droite du PS jusqu’aux républicains à tous le soutenir pour ne rien changer !!! vraiment la politique autrement .......


            • baldis30 2 mars 08:24

              bonjour,

              « un politicien de pacotille  »,

              oui mais une pacotille qui coûte cher et coûtera plus cher encore, tellement les sectes qu’il traine derrière lui sont affamées de revanche, de boulimie. On a connu le clinquant alias bling-bling, avec lui ce sera pire au vu de qu’il a fait ....


              • CN46400 CN46400 2 mars 08:29

                Fillon c’est fini, Son maintien ne servira plus qu’à fixer un électorat de la droite traditionnelle afin d’éviter un glissement massif vers LePen.
                 La bourgeoisie, qui n’a plus qu’une solution viable, soutient désormais massivement Macron. Les chevaux légers, qui ont lancé la manoeuvre il y a six mois, sont désormais rejoints par la cavalerie lourde des arrivistes de droite comme de gauche.
                 On va enfin revenir à la « grande coalition », qui vit ses derniers moments en Allemagne, et que De Gaulle avait éliminé en 58 en France. Alors plombée par la décolonisation (Indochine et Algérie), cette « combinazione » a, désormais, une autre objectif : améliorer le taux de profit du capital, et c’est, évidemment, les prolos qui vont être conduits vers le bassinet pour y cracher leurs petites économies et à allonger, pour ceux qui ont un emploi, le temps du « chagrin » de l’exploitation capitaliste.


                • zygzornifle zygzornifle 2 mars 09:20

                  Tous les lobbys Européen attendent l’élection de Macron .....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès