Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Madame Duflot ! Le compte n’y est pas !

Madame Duflot ! Le compte n’y est pas !

Le gouvernement avait beaucoup promis, Madame Duflot aussi.

Malheureusement pour des raisons budgétaires et des contraintes européennes qui limitent l'aide à la pierre, le compte n'y est pas.

Cet été de nombreuses familles expulsées se sont retrouvées dans la rue sans logement...Le 115 en a hébergé beaucoup dans des hôtels ....

Le coût est énorme avec des dégâts importants socialement et humainement.

Pour prendre un exemple, dans l'agglomération de Melun, un couple s'est retrouvé hébergé dans un hôtel pendant quatre mois....Cet hébergement a coûté plus de 6000 € à l'Etat, plus que la dette de loyer.

Les trois enfants ont été placés autoritairement dans des familles d'accueil.

Quel gâchis !

Voici là une famille dispersée, démoralisée.

Aujourd'hui le couple soutenu par Familles laïques de Vaux le Pénil et le Secours Catholique a retrouvé un logement social et les loyers seront réglés régulièrement.....

Les mauvaises langues en sont pour leurs frais : nous ne sommes pas dans l'assistanat mais dans la solidarité et l'objectif des associations est de permettre que les familles en difficultés puissent se reconstruire.

Maintenant la prochaine étape c'est que la famille soit réunie de nouveau..

Aujourd'hui de nombreuses associations se mobilisent et préparent même une marche le 11septembre qui part à Paris à 17 H de la place du Palais Royal.

 

L'appel unitaire fait le point sur le dossier logement et propose des pistes de transformation 

"Loi ALUR : Baisse des loyers !

Droit à un logement stable et décent pour tous !

Le projet de loi ALUR de Mme Cécile Duflot, qui sera débattu à l’assemblée nationale à partir du 10 septembre a bien mauvaise allure. Il menace de faire monter les loyers et de chasser vers la périphérie les locataires modestes ou anciens qui se maintiennent dans les centres.

Il ne prévoit rien pour protéger les locataires contre la précarisation de leur statut, contre les abus des bailleurs indélicats (marchands de sommeil, loueurs de logements indignes ou indécents…) ou contre les expulsions « représailles » ou illégales.

Il ne prévoit pas non plus d’aider les plus mal lotis : améliorer la loi de réquisition, qui reste inappliquée malgré les promesses de Mme Duflot, reloger les prioritaires DALO qui sont 40 000 en attente, suspendre les expulsions sans relogement, respecter le droit à l’hébergement des sans abri jusqu’à leur relogement, sortir les mal logés des taudis et des hôtels pour les reloger dignement…

Il n’est nulle part question d’abroger la Loi Boutin et les autres lois qui conduisent à la marchandisation du logement social, à la hausse des loyers HLM, tandis que le 1 % logement et le Livret A qui permettent de financer la construction des HLM sont détournés pour d’autres usages (30 milliard du Livret A ont été offerts aux banques sans contre partie le 1er aout 2013)

La crise du logement elle n’attend pas ; depuis 2000 le nombre d’expulsions a doublé, le nombre de sans abri aussi, les locataires sont étranglés par des loyers de plus en plus chers tandis que les bailleurs privés s’enrichissent comme jamais : les profits locatifs ont augmenté de 74% en 10 ans.

 

C’est pourquoi nous demandons à nouveau :

- L’encadrement à la baisse des loyers privés :

20% sous le loyer moyen de référence ;

- Le gel des loyers en HLM, le relèvement des APL

et des aides à la pierre pour leur construction ;

- Le renforcement des droits des locataires et des résidents de foyers

à un logement stable, décent, et accessible, l’interdiction des congés ventes,

des congés frauduleux ;

- L’arrêt des expulsions sans relogement et la pénalisation

des expulsions illégales ;

- Le respect et le renforcement des lois pour les mal logés et les sans logis :

Loi DALO, Droit à l’hébergement, loi de réquisition, logement indécent ou indigne ;

- L’abrogation de la loi Boutin et de toutes les mesures

de marchandisation des HLM ;

- La restitution des 60 milliards d’euros du livret A offerts, par les gouvernements depuis 2009, au banques sans contrepartie, et le rétablissement du 1% logement, afin de financer annuellement 1 million de mise aux normes thermiques et 150 000 logements sociaux promis François Hollande.

PLATE FORME LOGEMENT DES MOUVEMENTS SOCIAUX :  http://contrelelogementcher.org/

Logement : CSF, DAL, CNL, ACDL, CGL , Advocacy, AFVS, Bagagérue, CAHL 94, CAL, Copaf –

Syndicats : CGT, FSU, Sud Santé Sociaux, SAF, Syndicat de la Magistrature, Union Syndicale Solidaires, Union Syndicale Psychiatrique,

Solidarité : AITEC, ATTAC, AC !, CNAFAL, Fondation Copernic, MRAP ..."

 

IL FAUT ABSOLUMENT QUE LE DROIT AU LOGEMENT POUR TOUS

DEVIENNE EFFECTIF !

 

Jean-François Chalot

IL F


Moyenne des avis sur cet article :  3.32/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

42 réactions à cet article    


  • soi même 7 septembre 2013 12:37

    Duflot a fait flop !


    • Vipère Vipère 7 septembre 2013 13:10

      Excellente initiative, mais les français répondront-ils à l’appel ?

      Cela nécessite, d’être moins égo-centré, un peu plus d’altruiste, lorsque l’on n’a pas de difficultés de cet ordre !

      Je vois d’ici, les petits propriétaires-bailleurs grinçant des dents !

      - Et comment je vais faire pour changer de 4/4 si on baisse mes loyers de 20 % ?

      - Et mes vacances aux Baléares, (c’est un endroit hideux pour petits capitalistes) qui va payer
       mes vacances si je on ne peut plus gratter les pauvres  ? smiley


      • Jurassix Jurassix 7 septembre 2013 13:16

        L’arret des expulsion si les gens ne sont pas reloge, c’est une injustice pour les proprietaire quand, comme en France, on n’a justement pas de quoi reloger.

        Beaucop de jeunes retraites ont investit dans la pierre pour pouvoir grace a la location avoir une retraite correcte. Ce n’est pas a eux de payer l’incapacite de l’etat a proposer une logement decent pour tous.

        • Vipère Vipère 7 septembre 2013 13:37

          Jurassix, en bon petit capitaliste grinçant des dents, intervient pour nous parler d’injustice !

          Et quelle injustice, palper des loyers diminués de 20 % !

          Vos larmes de crocodile glissent sur mon indifférence imperméable à vos lamentations de petit capitaliste sans scrupules !

          20 % de moins ? et alors vous irez promener vos journées inactives dans un caming-car moins gros, et puis c’est tout ! Il n’y a pas mort d’homme.

          Tandis que ceux qui n’’ont pas de quoi vous payer des loyers mirobolants, n’ont pas de camping-car pour se replier contre le froid de cet hiver, en allant se dorer la pilule à Marrakech en bord de mer.

          Le Gouvernement Hollande vous protège, encore combien de temps ?

           Et comment s’y prend-il ?

          En ne construisant pas des logements dont les français ont besoin pour que vous puissiez faire grimper les loyers au ciel et vous gaver !


        • Vipère Vipère 7 septembre 2013 13:46

          Donc, je continue...

          L’arrêt des expulsions de gens non relogés, n’est au contraire que justice !

          Où les propriétaires placent-ils la justice, pas sur l’humain, c’est évident, cela se saurait.
          En bons petit capitalistes les propriétaires placent la justice, du côté de leur portefeuille, en un mot de leur intérêts.

          Une position marchande, inconciliable avec l’humanisme !

          Placez vos sous, dans les oeuvres d’art au lieu du logement, cela ferait baisser la surenchère et la spéculations des loyers !


        • Vipère Vipère 7 septembre 2013 13:59

          Pourquoi, spéculer sur le logement, vital pour l’ Humain, au risque de devoir adopter la détestable attitude d’un « Thénardier », qui jette dehors ses locataire dès qu’ils ont perdu leurs emplois et n’ont plus de quoi payer ? 

          Etre propriétaire et encaisser des loyers d’ une habitation principale devait être vu autrement, qu’un placement anodin et sans conséquences. Mais avec une hauteur morale, souvent absente de l’esprit des bailleurs qui n’ont que rendement pour seule morale, se fichant éperdument de locataires privés de logement.


        • Rensk Rensk 7 septembre 2013 15:10

          Jura ? Tu rêve où quoi ?!!

          Sache que pour le contribuable c’est bien moins cher de couvrir les loyers impayés par le social que de mettre des gens dans la rue... Et si vous changiez vos lois abscons ?

          PS : le social n’est pas une rente a vie mais une aide passagère car un soutiens ne consiste pas que par de l’argent... trouver un travail, aide psy... remonter le moral.


        • Rensk Rensk 7 septembre 2013 15:18

          @ vipère,

          La morale est très mal placée ici car il n’y en a pas... ce sont vos lois qui permettent cela et il vous suffit de les changer... C’est vrai que la pierre est plus sérieuse question sécurité que l’assurance vie (qui d’ailleurs n’assure pas votre vie mais votre mort) et les actions manipulées de la bourse.

          Ce que l’État ne fait pas... il peu le garantir aux privés qui le font pour l’État... (droit fondamental a l’habitat).

          Regardez comment fonctionnent d’autre pays comme la Suisse, l’Allemagne, l’Autriche et les pays du nord a ce sujet par rapport a ceux du sud de l’Europe... ces cons du nord (où les germanophones) ne se portent pas plus mal que la France, au contraire.


        • foufouille foufouille 7 septembre 2013 16:02

          « Beaucop de jeunes retraites ont investit dans la pierre pour pouvoir grace a la location avoir une retraite correcte. »

          c’est des pauvres qui travaillaient pas beaucoup. ils les ont achetés avec quoi le logement louer hors de prix ?


        • Vipère Vipère 7 septembre 2013 18:04

          Rensk

          On voit que vous ne suivez pas la politique française ! rien à voir avec la Suisse démocratique.

          En France, lorsque le Président Sarkozy pour le nommer a soumis au peuple français un référendum, et qu’il ne lui convenait pas, il lui a suffit de changer le vote majoritaire. UN NON est devenu un OUI par la volonté d’un seul homme !

          Et le successeur ? il a gardé la falsification en l’état.

          Alors changer les Lois... il ne faut pas rêver, nous ne sommes pas en démocratie !


        • Rensk Rensk 7 septembre 2013 20:01

          Ouf, vous ne savez combien influence votre politique mon pays... votre rafale n’a pas été acheté, vos occasions proposé nous prouve que nous avions raison... votre envie de prendre le fric des suisses ayant pied a terre en France lors d’un héritage en Suisse nous prouve que vous êtes voleurs « socialiste »... ne croyez pas vous échapper pareillement, nous savons plus de la France que vos propre citoyens...


        • Rensk Rensk 7 septembre 2013 20:36

          Ce n’est pas « fort possible » mais fort probable vu que tous les 3 mois nous votons des trucs que vous ne croyez pas possible... Les minarets, l’élimination de l’armée (la 5 où 6ème fois ce 22 du mois), les bonus des pseudo patron de boîte qui n’ont pas de vrais patron sauf la bourse, les 1:12 question salaire, le salaire minimal a 4’000.- par mois (+ le 13ème), les 6 semaines de vacance (refusé), l’ONU (seul peuple du monde ayant voté pour après des décennie en ayant le 2ème siège sur notre territoire) (ceci dit : il y a très probablement des plaintes en préparation contre les USA et la France car on nous a floué question ONU, on nous a volé notre droit de vote), les heures d’ouverture des magasins (employés esclaves refusé par le peuple déjà 8 fois)...

          bien a votre pseudo démocratie...


        • Rensk Rensk 7 septembre 2013 21:06

          J’ai relu vos interventions...

          Sachez que nous locataires, employés (ouvriers), avons obligation de s’assurer chez des privés (car comme déjà dit, l’État s’en fout de la constitution)... Par vote populaire nous avons limité ces privés d’investir X% a l’étranger... ce qui les obligent d’investir dans le pays... ils le font par la « pierre » (le béton ; interdit pour les cochons car radio-actif mais pas pour les humains)...

          Seul les région urbaines comme Genève-Lausanne... Zürich, voir Bâle-ville (un demi-État dans l’État) ont des problèmes de logements (ces derniers ont interdit par vote populaire de construire plus de 20% de résidences secondaires aux autres 26 États...afin de préserver leurs week-end = ville peuple majoritaire contre campagne avec peuple minoritaire)...


        • Rensk Rensk 7 septembre 2013 21:26

          Si vous l’avez la « démocratie » mais vous ne l’utilisez pas... La votre limitée vous permet quand-même de choisir la base communale, du « district » (canton ?), du département, de la région, a l’UE puis a votre gouvernement ainsi qu’à votre présidence (pas possible en Suisse)...

          C’est a vous de bousculer vos candidats a tous les niveaux... pourquoi ne le faites-vous pas ?
          Là je pense que vous avez peur car... la « justice » veille a vos souverains (procès pour un carton artisanal du « Casse-toi, pauv’ con ! » totalement injuste juridiquement parlant)...
          Mais ; la démocratie, même limitée... ne vaut-elle pas la peine de se battre pour elle ?

          Nous nous sommes battus pour notre État, la France a pris deux « terroristes » comme réfugiés politique (d’une démocratie directe) et l’Espagne 1... Nous avons crée notre État dans l’État (on aurais pu crée un Monaco populaire) par le vote de tous les citoyens du pays (25 États)... (La Corse est en retard a ce sujet en passant)...

          Battez-vous pour vos droits... contre votre État qui vous les ont confisqué illégalement !


        • Jurassix Jurassix 7 septembre 2013 23:26

          Quand un professionnel liberal n’a pas de retraite, mais travail dur toute sa vie pour pouvoir investir dans la pierre et se payer sa retraite, vous croyez que ce n’est pas injuste qu’il ait pendant des mois aucun loyer qui rentre ? 

          Etes vous jaloux parce que vous ne puvez pas faire de meme ? Et a ce moment la, autant faire payer ceux qui ont trime toute leur vie ?

          Il n’y a aucune justice a ne pas payer un loyer. C’est a l’etat, et a l’etat seul de subir les consequences d’une mauvaise gestion depuis 30 ans. 

          Pas aux proprietaires qui majoritairement, ne sont pas des cresus du cac40.

          Vipere, vous portez bien votre nom. Votre langue est fourchue.



        • Jurassix Jurassix 7 septembre 2013 23:30

          Foufouille, parler en aux artisans. 442€ par mois. C’est sur, ils n’ont pas besoin de loyer les braves gens.



        • titi 8 septembre 2013 00:00

          « Vos larmes de crocodile glissent sur mon indifférence imperméable à vos lamentations de petit capitaliste sans scrupules ! »

          Pareil ... mais moi ce sont les larmes de Chalot et consorts qui glissent...

          En France, le social est à la charge de l’Etat, pas à celle des bailleurs. Ces parait il pour cela que l’Etat prélève autant.

          Si l’Etat n’est pas capable dans ce domaine alors qu’il rende les impôts et les cotisations.

          Après on verra qui fait quoi.


        • foufouille foufouille 8 septembre 2013 11:15

          « Foufouille, parler en aux artisans. 442€ par mois. C’est sur, ils n’ont pas besoin de loyer les braves gens. »

          petit salaire = petite retraite. tu nous parles de ceux qui foutent tout les charges et qui veulent payer le moins possible. on peut comparer avec les agriculteurs retraités = multi-propriétaires de ruines jamais entretenu avec tout dans les charges



        • Jurassix Jurassix 8 septembre 2013 12:41

          Foufouille, justement. Petit salaire, retraite faible, on compte souvent sur le locatif pour avoir une retraite decente. Vous abondez parfaitement dans mon sens, vous voila un vrai capitaliste, felicitations, bienvenue au club.


        • foufouille foufouille 8 septembre 2013 13:39

          avec un petit salaire, tu es locataire. sauf si le logement en location a été acheté par l’entreprise
          ce qui est un choix. de plus, le pass grl existes mais presque personne n’en veut. le logement décent est obligatoire dans la loi. ton retraité a qu’a faire un bail commercial, il aura rien a faire
           


        • Jurassix Jurassix 8 septembre 2013 14:00

          S’il a fait le choix d’investir dans la pierre, c’est son choix. Et c’est aussi son droit d’etre payé par ses locataires.
          Et le bail commercial, dans des domaines ou c’est souvent de père en fils, c’est pas une solution pour tout le monde.


        • foufouille foufouille 8 septembre 2013 15:27

          il a le pass grl mais le logement doit être décent


        • Rensk Rensk 7 septembre 2013 15:03

          Vous devriez aussi limiter l’usure pratiqué en France... les banques peuvent vous prendre plus de 20% d’intérêts sans être déclaré usurier... La Suisse a limité cela a 15%... ce qui est déjà beaucoup comparé au taux d’épargne 0,10% (Valable également pour le compte d’épargne garantie loyer UBS.) et les 0,025% pour le compte individuel...


          • bluemartini 7 septembre 2013 16:34

            Vous avez tout a fait raison, les banques en France ont une énorme responsabilité. Elles encouragent le placement locatif, ne prêtent pas aux entreprises et grippent l’activité.


          • bluemartini 7 septembre 2013 16:32

            Encadrer une baisse des loyers privés, finalement vous vous asseyez sur le droit a la propriété. 

            Relever les APL, baisser les loyers des HLM. Ce que vous demandez c’est d’augmenter les impôts (en payez vous vous même d’ailleurs ?). 

            L’arrêt des expulsions sans relogement et la pénalisation des expulsions illégales. Que direz vous si un jour quelqu’un se pointe, pique votre voiture au nom du droit de se déplacer ? Je souhaite vraiment que votre logement soit un jour occupé de force, vos affaires vandalisées sans que vous puissiez faire quelque chose.

            Tout cela relève de l’utopie, s’appuie sur un déséquilibre entre des personnes qui créent la richesse, corvéables a merci, et une pauvreté de moins en moins responsabilisée.


            C’est dommage, il y a tant d’autres pistes légales. Vous voulez faire baisser les loyers ? Proposez alors comme pour le modèle US des campus universitaires avec des loyers pris en charge. Les étudiants seraient moins la cible de ces « logements locatifs » qui posent effectivement problème. Il faut arrêter d’aider les personnes sans emploi qui s’entêtent a vouloir vivre dans les villes surpeuplées pour les inciter a se délocaliser et créer une activité dans d’autres departements.


            • spartacus spartacus 7 septembre 2013 17:53

              Que c’est beau ce propagandisme collectiviste sur le dos des contribuables !


              CSF, DAL, CNL, ACDL, CGL , Advocacy, AFVS, Bagagérue, CAHL 94, CAL, Copaf , toutes ces associations sont fiancées par nos impots !

              CGT, FSU, Sud Santé Sociaux, SAF, Syndicat de la Magistrature, Union Syndicale Solidaires, Union Syndicale Psychiatrique, tous ces syndicats sont financés par le contribuable !

              Solidarité : AITEC, ATTAC, AC !, CNAFAL, Fondation Copernic, MRAP ...Toutes ces associations sont financées par le contribuable.

              Ces associations, syndicats et altermondialistes passent leur temps a faire du prosélytisme de gauche, et volent l’argent de la collectivité a des fins politique !

              Bien entendu 90% de tous ces gens sont adossés aux privilèges en droits sociaux. Tous leurs dirigeants sont des abonnés des régimes spéciaux.



              • Rensk Rensk 7 septembre 2013 20:18

                Et les journaux, la croix-rouge, les « cartons » du coeur (salut Colluche, tu n’en peu rien du détournement de ton action), les « églises » non chrétiennes, les policier syndiqués... tous subventionnés

                Mince il y a encore votre « atome » dit civil (question de faire la loi sur le monde entier) puis votre bétonneur, votre électricien, votre chauffagiste totalement « gazé » et j’en passe vu que par exemple j’ai oublié vos autoroutes... Tous subventionné par vos impôts


              • Vipère Vipère 7 septembre 2013 18:17

                Reste plus que la morale ! mais, il y a de moins en moins de moralité à mesure que le nombre de capitalistes petits ou grands augmente.

                L’Etat, les banques, les fiscalistes, tous ces acteurs qui y trouvent leurs intérêts, encouragent 50 % des nantis à investir dans la pierre pour faire payer 50 % de français qui n’ont pas les moyens de s’acheter un logement.

                Dans un système bien établi, entretenu par les Gouvernements, à quoi bon changer les Lois pour permettre l’accession à la propriété de 50 % de français ?

                Cela équivaut à priver les 50 % de privilégiés et investisseurs immobiliers de leurs retraites arrondies et pour les spéculateurs, de leurs bénéfices.

                Si tout le monde était propriétaire de son logement, la pierre ne grimperait pas au ciel et ne permettrait pas aux spéculateurs immobiliers de se goinfrer.

                Le contribuable au lieu d’engraisser les associations caritatives, de payer des hotels à des prix inouïs ferait des économies.


                • Rensk Rensk 7 septembre 2013 20:08

                  Ben tien, c’est toi qui ne sait pas notre politique... En Suisse il y a une minorité qui est proprio, la majorité est locataire (3 mois de dédites... comme pour le travail)...

                  Chez-vous un proprio est d’office esclave du patronat, vu qu’il doit vendre son bien a perte...En changeant d’employeur !


                • CHALOT CHALOT 7 septembre 2013 22:28

                  spartacus !

                  C’est quoi cette histoire d’impôt : ceux qui touchent le plus ce sont les partis politiques, le PS, l’UMP et le FN ( parlementaires européens qui ne siègent pas ou peu)
                  L’UMP réussit à faire payer sa dette par l’Etat ( réduction d’impôts)
                  alors arrêtez avec vos gémissements
                  Vous qui vivez à visage couvert, je vous invite à venir voir la comptabilité de mon association....
                  Pour la défense de cette famille, j’ai passé une bonne partie de mes vacances, je l’ai déménagée avec mes bras et ceux de mes amis et j’ai payé de mes deniers personnels la location d’« un »contener« durant 3 mois.
                  Je n’ai pas l’habitude de me mettre en colère mais j’en ai assez des »petites frappes" qui derrière leur ordinateur donnent des leçons.
                  J’ai tort de dire cela mais tant pis.

                  • Rensk Rensk 7 septembre 2013 22:57

                    lol, je n’avais pas pensé a eux... ces faiseurs de loi pour leurs propre poche... smiley

                    Merci de nous remettre ainsi les pieds sur terre...


                  • Rensk Rensk 7 septembre 2013 23:04

                    Tiens pour toi... un truc con qui avait du succès dans les année 80...

                    le zeppelin me plais bien...


                  • titi 7 septembre 2013 23:47

                    @chalot

                     

                    « C’est quoi cette histoire d’impôt : ceux qui touchent le plus ce sont les partis politiques, le PS, l’UMP et le FN ( parlementaires européens qui ne siègent pas ou peu)
                    L’UMP réussit à faire payer sa dette par l’Etat ( réduction d’impôts)
                    alors arrêtez avec vos gémissements »
                    Il y a une grosse différence entre le financement des partis et celui des associations : les partis ont des élus qui passent régulièrement l’épreuve du suffrage universel.

                    Ce n’est pas le cas des associations, ni des syndicats.


                  • spartacus spartacus 9 septembre 2013 11:12

                    Chalot

                    Tu prends les gens pour des cons !

                    Aux dernières nouvelles, ton association n’est pas une « fondation privée, mais une association.

                    Ton association c’est le CNAFAL. Cette association est financée part l’état et par intermédiaire de l’UNAF.
                    L’UNAF c’est 29 millions d’€uros pris sur le dos du contribuable budgétisé par le ministère de l’emploi.

                    Le contribuable paye un service public et donc oblige à donner aux concitoyens une neutralité obligatoire. 

                    L’argent du ministère de l’emploi n’est pas fait pour promouvoir du prosélytisme de gauche !
                    C’est un détournement de l’objet de l’argent des contribuables au profit de gauchistes !

                    A partir du moment ou une association est financée par l’état, elle n’a pas à utiliser les fonds pour des revendications gauchistes.

                    Ta manière de faire en se promulguant d’une association disposant d’un financement public est donc un conflit d’intérêt absolument scandaleux !

                    Ça fait 40 ans que cela dure cette mentalité pourrie de gauche qui considère l’argent de l’état comme le sien.
                    Et ça commence a bien faire cette utilisation de fonds publics par la gauche.

                    OUI Met donc en ligne la comptabilité et les sources financières de ton association. 
                    Et là chacun pourra comprendre »ou va l’argent"......

                  • CHALOT CHALOT 8 septembre 2013 06:50

                    Les syndicats passent l’épreuve des élections professionnelle

                    Outre le financement des partis il y a le financement aux personnes et les indemnités pour des élus qui parfois cumulent et trop souvent oublient de siéger ou font le minimum.
                    De très très nombreuses associations qui sont très sollicitées pour participer à telle initiative, participer à tel dialogue ont des difficultés de fonctionnement et s’appuient sur très peu de permanents.
                    D’autres n’ont rien ou presque, elles sont des milliers et même des dizaines de milliers à être comme cela





                    • bluemartini 8 septembre 2013 08:49

                      Les syndicats ne passent aucune épreuve puisqu’il ne leur faut pas une participation minimale pour pouvoir « représenter » les droits des employés. Quand par exemple les CGT/Sud sont majoritaires avec moins de 10% des voix, la question de la démocratie se pose sérieusement. 

                      Et la même question se pose pour les associations. Aucune action touchant a l’ordre social ne pourra se faire correctement sans réelle action démocratique. 
                      Les associations regroupent le plus souvent des personnes motivées, volontaires, qui ont a cœur de bien faire, avec un idéal. Mais ont elles l’appui des populations qui les subventionnent avec leurs impôts ? La question d’une légitimité de leur action se pose alors, et vous ne pouvez donc pas blâmer des personnes comme Spartacus comme vous le faites.

                    • titi 8 septembre 2013 23:12

                      « Les syndicats passent l’épreuve des élections professionnelle »

                      Les élections professionnelles ce n’est pas le suffrage universel.
                      Le système est corporatiste, pour tout dire médiéval.

                      En plus ces élections sont d’un ridicule : juste pour rire pouvez vous nous indiquer le taux de participation ?

                       

                       


                    • titi 8 septembre 2013 23:14

                      « Ne pas louer à des sous-payés qui planteront leurs tentes dans le premier espace public à proximité de l’usine qui voudra bien les exploiter. »

                      Il n’y a plus d’usine... cela doit vous satisfaire ?


                    • titi 9 septembre 2013 14:13

                      Si pour vous, relever les contradictions des uns et des autres ce n’est pas argumenter, mais traiter les autres d’abrutis c’est argumenter, alors non je n’ai pas d’argument.


                    • CHALOT CHALOT 8 septembre 2013 23:20

                      Titi !
                      Les élections politiques sont pas très participatives quant aux élections paritaires dans la fonction publique, la participation est bonne et dans le privé pour les professionnelles c’est le cas dans les grosses entreprises et pas dans les petites : entraves, difficultés d’aller voter, organisation carente

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès