Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Mais il est où le suspense ?

Mais il est où le suspense ?

Pour l’instant, pas de surprises. Les résultats du premier tour sont conformes aux pronostics favoris des parieurs en ligne.

Ces dernières semaines, on a voulu nous faire rêver, ou nous faire peur, avec avec Bayrou ou Le Pen au second tour, avec Royal au coude à coude avec Sarkozy. Mais les parieurs, dans leur ensemble, ont su raison garder.

Sur NewsFutures, un site de paris virtuels où les évènements du futur sont cotés comme des actions sur une place financière (voir mon article précédent), le consensus des parieurs donnait depuis octobre 2006 plus de 50% de chances à un duel Royal-Sarkozy au second tour. Les chances qu’au premier tour le candidat UMP devance le candidat PS et que Bayrou devance Le Pen étaient aussi estimées au delà de 50% depuis, respectivement, août 2006 et mi-février 2007.

Les graphes ci-dessous montrent l’évolution du prix de chacun de ces pronostics au cours du temps.

Quant au « phénomène Bayrou », on peut le relativiser ainsi : d’après l’estimation collective des parieurs, ses chances de devenir président en 2007 ont culminé, au plus fort de la Bayrou-mania de la mi-mars, à 20%. En comparaison, celles de Fabius culminèrent à 22% en février 2006, celles de Strauss-Kahn à 30% en novembre 2005, et celles de Jacques Chirac à 20% en juillet 2005.

Aujourd’hui, les parieurs donnent à Sarkozy quatre chances sur cinq d’être élu, contre une chance sur cinq à Royal... C’est peut-être, pour reprendre l’estimation de la candidate en arrivant à son QG le lendemain du premier tour, encore « jouable », mais c’est très loin d’être gagné.


Moyenne des avis sur cet article :  4.18/5   (39 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • JP 25 avril 2007 13:08

    J’attends avec impatience votre prochain publi-reportage à l’issue du second tour smiley


    • Emile Servan-Schreiber Emile Servan-Schreiber 25 avril 2007 15:34

      Je n’y manquerais pas. smiley

      Mon seul but ici, en publiant des données empiriques, objectives, est de promouvoir une idée dont NewsFutures n’est qu’une implémentation parmi d’autres dans le monde, mais la seule que je connaisse en France.

      Cette idée c’est que l’intelligence collective des parieurs en ligne peut être un puissant moyen de mesurer les probabilités des évènements du futur.

      C’est extrêmement puissant, expérimentalement prouvé, reconnu comme tel par les chercheurs des plus grandes universités anglo-saxonnes et un nombre croissant de gandes entreprises (par exemple Arcelor Mittal). C’est un formidable exemple concrêt d’intelligence collective en action, quelque chose qui ne pouvait pas exister avant le Web et qui promet de boulverser pas mal de choses.

      A ce propos, devrait sortir en France à la rentrée un livre qui a fait beaucoup de bruit aux Etats-Unis : « The Wisdom of Crowds » (La Sagesse des foules) de James Surowiecki. La thèse de l’auteur, qu’il développe à travers moult exemples, est que sous certaines conditions les groupes sont plus intelligents que les individus. C’est tout à fait dans la ligne du Web 2.0 et du Web citoyen. A lire absolument !


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 25 avril 2007 18:31

      Bayrou affirme que Sarkozy lui avait proposé une « alliance » anti-Chirac

      Nicolas Sarkozy venait d’être élu à la tête de l’UMP. Le dimanche suivant, il me fait inviter chez Jacques Chancel (...) et Sarkozy me dit : « ’Je te propose une alliance contre Chirac. On va faire les jeunes et on va le démoder, lui qui est vieux. On va lui faire la guerre, et au bout du compte, on fait alliance contre Chirac’ ». « Je lui dis : ’ça ne m’intéresse pas. Je ne veux pas faire d’alliance avec toi. Je ne veux pas faire d’alliance contre Chirac sur le critère de l’âge. Cela ne me ressemble pas. Alors tu fais ce que tu veux, mais moi, je ne le ferai pas. »Depuis, en effet, il y a comme un froid entre nous", a déclaré le président de l’UDF. Jacques Chancel a confirmé la rencontre de deux heures entre les deux hommes dans la bibliothèque de sa maison, à Adast, mais a indiqué qu’il ignorait ce que les deux hommes s’étaient dit.

      L’article ou l’on peut entendre sa déclaration.

      http://tempsreel.nouvelobs.com/speciales/politique/elysee_2007/20070425.OBS 4005/bayrou_affirme_que_sarkozy_lui_avaitpropose_une_allianc.html

      @+ P@py


      • Emile Servan-Schreiber Emile Servan-Schreiber 25 avril 2007 19:02

        Ce commentaire n’a rien à voir avec l’article, mais puisqu’on y est... Il faut reconnaître à Sarkozy qu’il est un des seul dans le camp UMP/RPR à s’être courageusement opposé à Chirac depuis 1995, quitte à traverser le désert pendant de longues années. Et question traitrise, Chirac n’a que ce qu’il mérite après avoir trahi Pompidou et Giscard. Bayrou lave-t-il plus blanc ? En tout cas, il a sacrifié l’UDF à son ambition personnelle... Pas étonnant que les élus UDF se sentent trahis et rallient l’UMP. C’est la nature du jeu politique, pas la peine de faire semblant d’en être horrifié. Comme disent les américains : « Si tu ne supportes pas la chaleur, tu n’as rien à faire dans la cuisine. »


      • Emile Servan-Schreiber Emile Servan-Schreiber 26 avril 2007 00:01

        Pardon, je voulais dire Chaban-Delmas, pas Pompidou...


      • lorgnette 25 avril 2007 23:09

        La sagesse des foules ?

        On m’avait jusqu’à présent parlé des « mouvements » de foule, du fait qu’un groupe suffisamment important devenait une entité propre - à la manière du banc de poisson - mais que l’intelligence de plusieurs puisse rivaliser avec celle d’un seul........

        J’essaierais de lire le bouquin.

        Lorgnette


        • moebius 25 avril 2007 23:41

          Au poisson solitaire le pecheur preferrera le banc, l’esprit de corps qui l’anime le ravi

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès