Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > MAM et le totalitarisme rampant

MAM et le totalitarisme rampant

 

Michèle Alliot Marie (MAM) a exercé les plus hautes fonctions républicaines et régaliennes : ministre d'état ministre des Affaires Etrangères, garde des Sceaux, ministre de l'Intérieur, ministre de la Défense, ministre de la Jeunesse et des Sports.

Elle vient de présenter au Press Club de Paris invitée par Isabelle Bourdet sa directrice générale, son dernier ouvrage "La tentation totalitaire de la gauche". "Un livre qui met en alerte", un livre "signal d'alarme". "J'espère me tromper", dit son auteur ; "tant mieux si je me trompe"...

Présentant François Hollande comme un politique "à prétention totalitaire" avec la gauche au pouvoir, elle dénonce des dérives inquiétantes s'appuyant sur des exemples concrets, tout en "égratignant un peu sa famille politique", "sinon ce ne serait pas amusant".

Son livre est un "coup de gueule" d'une femme politique qui en tant que responsable de la Défense, des Affaires Etrangères a toujours su qu'il fallait anticiper "le coup suivant à prévoir demain".

Un système se met en place avec l'échec de la gauche et sa prise de conscience de cet échec flagrant. Il lui faut gagner du temps pour pouvoir "transformer les valeurs de notre vivre ensemble".

François Hollande "n'a pas arbitré entre modernistes et marxistes", pense avec la gauche détenir la vérité, "le dogme du vivre en commun". Et son gouvernement agit "petite touche par petite touche"...Car là où il y a dogme, il y a à l'égard de toute contestation, l'accusation d'hérésie, l'anathème".

François Mitterrand n'avait pas de "vision totalitaire de la société". Face au problème de l'école libre il avait su reculer. Et un certain consensus s'était fait jour sur des valeurs déjà anciennes.

Par contre Christiane Taubira conteste les valeurs de la France. Son ancêtre esclave, elle en veut à nos institutions. N'a-t-elle pas dit :" je ne sais pas ce que vous...en France, vous appelez le bon sens paysan".

Les frondeurs et Martine Aubry remettent en cause l'entreprise, le travail que même Lionel Jospin avec un passé trotskiste n'avait pas attaqué avec autant de virulence.

Michèle Alliot Marie affirme avoir travaillé dans les différents ministères qu'elle a dirigés "avec les gens en place". Et elle déplore que, malgré le risque terroriste, en 48h avec François Hollande, le directeur de la police nationale, le directeur des services de renseignements, le patron du RAID, le préfet de police de Paris, aient été "virés".

Même les postes intermédiaires sont touchés afin d'éviter que des collaborateurs puissent révéler des incompétences. Des secrétaires, des interprètes sont renvoyés, ce qui n'a jamais existé de la sorte sous Giscard, Mitterrand, Chirac, Sarkozy.

"Volonté de placer les amis politiques de la gauche".C'est particulièrement évident pour les institutions "qui jouent un rôle dans la formation des jeunes, la culture, l'information".

Le parti socialiste qui a tous les leviers dans le pays, croit détenir la vérité et ses adversaires doivent être éliminés, en s'appuyant sur la proximité idéologique avec les syndicats, les médias, le monde culturel. "Les autres sont égoïstes, réactionnaires, fascistes".

François Hollande qui a gagné avec seulement 800000 voix d'écart à la présidentielle, avec 2 millions d'électeurs qui ont voté blanc, se voit obligé de manipuler le système électoral, de reculer la date des élections, de jouer le front national. Et bientôt ce sera la proportionnelle en cas de dissolution envisageable, avec la dégradation de l'économie. Pour paralyser une opposition victorieuse indéniablement. Pour reprendre le pouvoir plus tard et avoir "le temps nécessaire pour changer les mentalités" notamment des jeunes avec "la volonté d'imposer à tous les français une règle faite pour des cas particuliers".

Or la proportionnelle c'est l'instabilité de retour. "La démocratie c'est l'électeur qui peut rencontrer son député". La proportionnelle favorise "les apparatchiks de partis".

De même l'absence de cumul des mandats est une "ânerie". Elle se réfère "au pragmatisme gaulliste" et aux "réalités de terrain" visibles grâce au travail en mairie loin de la technocratie au pouvoir". "Les gens parlent de la vie au maire".

Elle veut réhabiliter la politique :" la politique c'est la vie en commun". Le ministre doit savoir convaincre son administration. Et de citer Edgar Faure : quand vous devenez ministre, faites une liste de ce que vous voulez faire. Si après vous obtenez 25%, c'est bien, 50% c'est de l'illusion.

L'autorité du ministre ne passe pas par la lecture d'une fiche préparée par son cabinet, comme on le voit actuellement trop souvent dans les questions au gouvernement à l'Assemblée Nationale.

Le ministre avec son administration doit avoir du temps. En tant que ministre de la Défense elle a duré et "elle faisait ce qu'elle voulait". Tout "en ne prétendant pas être général", mais en imposant une vision et des arbitrages que seul le spécialiste n'a pas. Après avoir passé 15 jours juste après sa nomination à apprendre les titres, les armements, les enjeux.

Ainsi l'auteur qui anime le club de réflexion "Le Chêne, les gaullistes du renouveau", dénonce mais propose aussi dans la ligne de pensée de ceux qui veulent sortir la France de cette détestation de la politique qui s'amplifie dangereusement depuis 2 ans et demi.

Elle signe ses dédicaces d'un "en témoignage de notre attachement commun aux libertés et à la démocratie".


Moyenne des avis sur cet article :  1.57/5   (35 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • jocelyne 25 novembre 2014 15:02

    A mourrir de rire en effet, mam parler de totalitarisme après l’affaire Coupat ( qui va la rattraper) et ns qui parle de « plus de démocratie » je bois du petit lait.


    • Neymare Neymare 25 novembre 2014 15:07

      « la politique c’est la vie en commun »

      Beau foutage de gueule


      • jocelyne 25 novembre 2014 15:56

        "propose aussi dans la ligne de pensée de ceux qui veulent sortir la France de cette détestation de la politique qui s’amplifie dangereusement depuis 7 ans et demi." une gageure pour elle, vous auriez pû donner un exemple d’idée ou deux. (j’ai corrigé la durée il faut y inclure le mandat de ns)


        • jocelyne 25 novembre 2014 16:40

          flutte j’oubliais l’affaire Tunisienne, elle ne manque pas de casseroles non plus votre championne.


        • escoe 25 novembre 2014 16:57

          Un personnage aussi caricatural que MAM mérite-il un article sinon pour s’en moquer ?


          • julius 1ER 26 novembre 2014 10:18

            Donner encore une tribune à ce personnage, c’est non seulement une ineptie mais en plus une vraie perte de temps car elle est plus qu’une caricature avec son air pincé et sa vue basse...

            dans le même temps je ne savais pas qu’elle existait encore, je croyais qu’elle s’était enfuie avec le couple Benali.....

          • TSS 25 novembre 2014 18:28

             MAM qui propose ses forces d’elites pour defendre son copain Ben Ali le dictateur et qui

            maintenant vient gloser sur la tentation totalitaire de la gauche... !!


            • Jean 25 novembre 2014 19:27

              Alzin se dirige vers un record, -12 à cette heure


              • julius 1ER 26 novembre 2014 10:21

                Or la proportionnelle c’est l’instabilité de retour. « La démocratie c’est l’électeur qui peut rencontrer son député ». La proportionnelle favorise « les apparatchiks de partis ».

                @l’auteur,
                au niveau apparatchik, elle en connait un rayon la MAM, jamais d’autocritique, l’enfer c’est les autres pour paraphraser quelqu’un de célèbre.

                • Claire29 Claire29 26 novembre 2014 14:17

                  On n’est pas obligé d’aimer MAM et de voter UMP pour être d’accord avec elle quand elle dénonce le « totalitarisme rampant » des apparatchiks de la gauche sectaire pire que celui des apparatchiks de la droite !


                  • adeline 26 novembre 2014 19:18

                    Il manque des commentaires, « placez une dinde et mam sur un canapé et vous verrez de suite le regard intelligent de la dinde » c’est une cruche de cruche


                    • adeline 26 novembre 2014 19:18

                      et en plus vous avez corrigé les votes sur l’article, pas bien du tout cela............


                    • zygzornifle zygzornifle 27 novembre 2014 09:24

                      MAM .... un crotale dans son nid .....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès