• samedi 19 avril 2014
  • Agoravox France Agoravox Italia Agoravox TV Naturavox
  • Agoravox en page d'accueil
  • Newsletter
  • Contact
AgoraVox le média citoyen
  Accueil du site > Actualités > Politique > “Manif pour tous” : les dessous d’une droite unie qui (...)
58%
D'accord avec l'article ?
 
42%
(73 votes) Votez cet article

“Manif pour tous” : les dessous d’une droite unie qui défend ses intérêts de classe

La “Manif pour tous” se voulait être le rassemblement apolitique d’hommes et de femmes qui défendent une vision “biologique” de la société, mais une vision tolérante. Point d’homophobie, point de racisme, point de prosélytisme, promis, juré. Rien qu’un débat d’idées ouvert et démocratique. Cette promesse de tolérance et d’ouverture sur un débat sociétal suffirait à attirer plus d’un million de manifestants, présentés comme des démocrates et des républicains simplement attachés à l’ordre qu’impose la nature au processus de filiation. Il aura pourtant suffi de quelques explorations sur la toile, de quelques informations transmises par des investigateurs anonymes mais sérieux, pour s’apercevoir que cette manifestation a été préparée de longue date, via l’activation de tous les réseaux de droite qui se sont unis pour la circonstance, y compris à l’extrême, en mobilisant des ressources financières qui n’ont plus rien à voir avec une manifestation “spontanée”. A gauche pour de vrai ! nous révélons cet activisme incroyable d’une droite qui aura mobilisé la quasi totalité de ses réseaux pour faire passer un message bien plus brun que bleu, blanc rose.

La mobilisation a été préparée dès le début du mois de novembre 2012 par l’organisation d’un séminaire très discret. Il s’est tenu à Paray-Le-Monial, une petite bourgade administrée par un maire UMP, Jean François Debiol, non loin de Gueugnon. Les principaux thèmes qui y ont été abordés sont suffisamment explicites pour en déduire l’orientation politique que ses organisateurs ont souhaité lui donner :

  • “d’où venons nous ? De qui, de quoi sommes nous les héritiers”,
  • “les racines chrétiennes de l’Europe”,
  • “la vocation chrétienne de la France”.

Mais c’est à l’évocation du nom de certains des participants que la vocation “apolitique” de la mobilisation qui en découlera par le truchement de la “Manif pour tous” s’effondre comme le château de carte sous la rafale de vent. Jugez plutôt : 

  • Jean Claude Philipot, le numéro 2 de l’organisation extrémiste “CIVITAS” y fît, le samedi 2 novembre, une présentation de son mouvement et des raisons de son implication contre le mariage pour tous.
  • Un certain Laurent Wauquiez, ancien porte parole du gouvernement de Sarkozy et actuel député et maire UMP du Puy en Velay participa lui aussi à ce charmant séminaire.
  • Bruno Gollnish, qu’on ne présente plus tellement ses faits d’armes au nom du FN ont assombri le ciel républicain et universaliste français, brilla lui aussi par sa présence à ce charmant séminaire de travail entre amis.
  • Ou encore un certain Jacques Bompard, célèbre maire d’Orange, mais également célèbre pour sa proximité avec l’extrême droite française.

En définitive, la liste des participants, qu’ils soient royalistes, nationalistes, umpistes, catholiques fervents mais en tout état de cause hautement politique, ayant participé au séminaire, s’élève à plus de 70 personnes. Auxquelles il convient de rajouter les participants “excusés” mais représentés, dont notre célèbre Christine Boutin, ou un certain Jean Marie Bockel, ancien socialiste rallié au sarkozyme en 2007. Parmi ces participants excusés mais représentés nous pouvons compter un sous-préfetdes députés qui siègent à droite dans l’hémicycle en veux tu en voilà, un évêque, etc…C’est une évidence, mais nous le rappelons pour qu’il n’y ait aucun malentendu, aucun sous entendu et surtout aucune excuse de la part de la principale “organisatrice médiatique” de la “Manif pour tous”, Frigide Barjot a pris toute sa part à ce séminaire ! En définitive, la droite politique, catholique, nationaliste, conservatrice, réactionnaire…sait se rassembler lorsqu’elle considère que ses intérêts de classe sont menacés, n’en déplaise à certains sociaux libéraux. Et lorsqu’elle se rassemble cette droite, elle ne fait pas que discuter entre camarades de combat, elle prend des décisions concrètes, factuelles, pour mobiliser ses réseaux et financer ses actions.

Dans un premier temps, la droite unie à l’extrême monte des collectifs fantoches, des associations fantômes. Tant pis si le très jeune collectif “Homovox”, créé pour l’occasion et dont la vocation est d’expliquer qu’il existe des homos contre la future loi en faveur du mariage pour tous, ne compte que 10 membres. C’est un collectif d’homos, et ça c’est bien pour la photo. Tant pis si l’association “David et Eugenia” qui se présente comme le miroir de l’association “David et Jonathan” ne compte que 2 membres, le mari David et sa femme Eugenia. Ca aussi c’est bien pour la photo. Du reste, essayez de trouver des informations sur cette association, vous allez voir, c’est pas facile…

Puis, la droite unie à l’extrême mobilise tous les militants très actifs des réseaux catholiques de France et de Navarre. A commencer par les “Associations Familiales Catholiques” qui compte 35 000 membres chauffés à blancs ou encore la très fameuse “Famille de France” et ses 100 000 familles adhérentes. A gauche pour de vrai ! il est hors de question d’oublier le cercle d’influence de Boutin, la bien nommée Christine, et son “Alliance Vita”, ou encore l’organisation “Pro-Life” et une multitude d’autres Think-Tank ou associations très religieuses.

Alors, il est temps pour la droite unie à l’extrême de préparer la bataille dans cette guerre qu’elle veut totale contre le mariage pour tous. Elle armera les participants à la “Manif pour tous” de :

  • 5 millions de tracts,
  • 50 000 drapeaux, 
  • 60 000 affiches,
  • 10 000 pancartes bleues, blancs, roses
  • 1000 bus qui convergeront vers la capitale
  • 45 chars qui n’auront jamais aussi bien portés leur nom, tellement l’assaut devait être violent !
  • 4 cortèges différents dans la rue, mais rassemblées dans des séminaires très discrets.

Les troupes viendraient en masse. Au moins autant qu’en 1984, lorsque cette même droite a défendu au corps à corps ses intérêts de classe à travers la mobilisation pour l’école privée, cette école qui sélectionne par l’argent. Au moins 1 million espérait-elle. Elle annoncera finalement 800 000, la préfecture 380 000. En 1984, la préfecture annonçait 800 000. En vérité, la “Manif pour tous” n’a pas rassemblé tout le monde, mais seulement une droite virulente, homophobe et raciste.

Elle n’a pourtant pas lésiné sur les moyens financiers la droite unie à l’extrême. De l’aveu même d‘Alberic Dumont, l’un des principaux organisateurs de cette bataille contre tous, le coût s’élève à 2 ou 3 euros par participants. A supposer qu’il y avait 500 000 soldats de la droite unie à l’extrême le dimanche 13 janvier 2013 dans les rues de Paris, cela nous donne le montant insensé de 1 million à 1 million 500 000 euros. Fallait bien financer les écrans géants, une méga scène sur le champs de mars, tout un symbole guerrier non ? Les manifestions en faveur du mariage pour tous ne couteront à elles deux (celle du 16 décembre dernier et celle du 27 janvier 2013) pas plus de 20 000 euros ! Quant à savoir qui sont les généreux mécènes, la question est posée, mais les réponses n’arrivent toujours pas !

Le droit au mariage pour tous et son corollaire, le droit à l’enfant, constitue bel et bien une bataille politique dans laquelle s’affrontent des intérêts de classe. Ce qui est particulièrement frappant réside dans le fait que la droite royaliste, nationaliste, umpiste, catholique…l’ait non seulement parfaitement compris, aujourd’hui en 2013, comme hier en 1984, mais totalement intégré dans son logiciel au point de savoir s’unir quand elle estime que ses intérêts vitaux sont menacés. Dans le même temps, la “gauche” sociale libérale nie l’esistence des classes sociales et rejette donc tous concepts de rapports de force. Un comble. Car c’est désormais la droite la plus fervente et radicale qui donne des leçons de luttes des classes à un gouvernement supposé être de gauche…

Sydne93

NB : un merci spécial à E D pour avoir déniché et transmis à AGPDV tous les liens et articles qui ont permis l’écriture de ce billet.




par sydne93 (son site) mardi 22 janvier 2013 - 52 réactions
58%
D'accord avec l'article ?
 
42%
(73 votes) Votez cet article

Les réactions les plus appréciées

  • Par Roungalashinga (---.---.82.252) 22 janvier 2013 09:53
    Roungalashinga

    Le droit au mariage pour tous et son corollaire, le droit à l’enfant, constitue bel et bien une bataille politique dans laquelle s’affrontent des intérêts de classe.


    Le « droit au mariage pour tous » existe déjà, puisque tout le monde a déjà le droit de se marier.
    Quant au « droit à l’enfant », il n’existe pas et il n’a pas à exister, sauf si on considére les êtres humains comme des biens de consommation.

  • Par ffi (---.---.88.3) 22 janvier 2013 11:06
    ffi

    Il n’y a ni droite, ni gauche.
    Il y a des gens adroits et des gens maladroits.

    Cet article est un bel exemple de pensée maladroite.

  • Par Ornithorynque (---.---.67.181) 22 janvier 2013 10:56
    Ornithorynque

    Après le point Godwin, l’auteur invente

    L’ARTICLE GODWIN !

    Excellent ! J’adore !

    Tout ce qui ne pense pas comme lui est Nazi !

    J’ai envie de dire LOL

  • Par oncle archibald (---.---.16.4) 22 janvier 2013 12:29

    Vous plaisantez Ariane .. 2 ou 3 Euros par manifestant ?? Vous ne les donneriez pas volontiers pour soutenir votre Jean-Luc-Chéri ?? 

    Et cela vous étonne qu’on puisse les donner pour une réforme qui raye d’un trait de plume la biologie et qui veut que notre sexe n’ait plus aucune incidence sur la filiation ??? C’est ça que vous appelez la réalité des chiffres et qui permet à l’auteur de conclure au complot ??? Oui vous plaisantez Ariane .. 

    Et vous vous obstinez comme d’autres à vouloir nous coller à toute force un projet de loi très mal préparé et pour le moins complètement inutile. Le seul résultat tangible de cette opération lamentable aura été de faire resurgir une homophobie qui était en train de se calmer mais que l’arrogance de quelques uns aura ravivée .

Réactions à cet article

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


Faites un don

Les thématiques de l'article

Palmarès

Agoravox utilise les technologies du logiciel libre : SPIP, Apache, Debian, PHP, Mysql, FckEditor.


Site hébergé par la Fondation Agoravox

Mentions légales Charte de modération