Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Manifestation contre l’austérité à Paris : un écran de fumée (...)

Manifestation contre l’austérité à Paris : un écran de fumée ?

En ce samedi 12 avril 2014 à Paris plusieurs milliers de personnes défilent pour protester contre la politique économique du gouvernement. Les mots d'ordre officiels : austérité, égalité, répartition des richesses, justice sociale. Rien de bien original, avec une rhétorique de collégien révolté plus que d'un travailleur exposé au libéralisme radical...

Quand on constate qui sont les organisateurs de la manif' il y a comme un malaise. Comme il se doit le Front de gauche est en vent de poupe, avec son tribun Jean-Luc Mélenchon en tête de cortège. Mélenchon le rentier sénateur à 35 ans, signataire et promoteur du traité de Maastricht en 1992 qui a précipité les délocalisations des entreprises françaises et le début de la fin de notre indépendance financière ; Mélenchon l'antifasciste obsédé par Marine Le Pen, son amour impossible ; Mélenchon le philanthrope qui fréquente les mêmes cercles philosophiques que les grands patrons du CAC 40 dont Bolloré (voir la photo en illustration). Bref Mélenchon le démagogue et le tartuffe. Il ne vit pas avec le peuple et se fiche bien de ses problèmes. Le PCF seul participe aussi à l'évènement, en restant fidèle à ses principes d'une économie nationalisée. Mais que pèse-t-il dans l'ombre du tribun Mélenchon ? On connait à peine son responsable Pierre Laurent... un parti qui se marginalise en versant plus dans le culturel (soutien au mariage gay...) que dans l'économie où il ne s'est pas remis de la chute du mur de Berlin.

Les syndicats officiels accompagnent aussi le cortège : CGT, SUD... tout ce qui n'est pas proche du PS et de ses syndicats patronaux (la CFDT notamment) manifeste. Si la sincérité des militants n'est pas en cause leur naiveté est cependant confondante. Ils sont contre les frontières, pour l'universalisme, pour régulariser les sans-papiers etc. sans réaliser qu'ils ne font qu'accompagner les desiderata du MEDEF qui réclame une main d'oeuvre fléxible et bon marché. On ne peut qu'approuver le brave cégétiste qui déclare que l'ouvrier polonais est son frère de combat. Sauf que ce dernier employé en France le sera au détriment d'un salarié local à un coût moindre en prime. La mafia libérale, ses banquiers et son patronat, n'aime pas les règlements et les services publics qui contrôlent et entravent ses affaires. Plus de frontières, plus de règles, vive le capitalisme épanoui !

Pour le reste, l'égalité homme-femme notamment on repassera. A une époque où la féminisation triomphante marginalise de nombreux pères de famille qui ne trouvent pas de travail il y a de quoi discerter. Mais bon, ne soyons pas mysogynes. Les femmes ont aussi le droit de bosser sur un chantier et de ramasser les poubelles, secteurs où elles font cruellement défaut. Encourageons-les par des slogans porteurs à rejoindre ces difficiles corps de métiers...

Vous l'avez compris je n'ai pas de sympathie pour cette manifestation "écran de fumée" qui ne sert pas la cause des travailleurs et ne fait que permettre à quelques bobos de défiler en chanson dans Panam. Il est vrai que nous sommes en période de carnaval, chacun a le droit de s'amuser à défaut d'être politiquement crédible. 

Les faux partis contestataires et les permanents syndicaux ne servent pas nos intérêts et ne sont que les chiens de garde du système. Il n'y a qu'à voir le sourire narquois de Jean-Luc sur la photo, ferait-il le moindre mal à un capitaine d'industrie ? Non, il ne fait que plaisanter. Les révolutions éclatent quand les relais d'opinion et les garde-chiourmes sont écrasés par des groupes d'insurgés. Les révolutions populaires, 1848, la commune de 1871 et dans une certaine mesure le mai 68 ouvrier ont été rendues possibles par la perte de contrôle des structures d'encadrement sur la populace. Connaître la riche histoire sociale de notre pays est un atout. Elle permet de différencier les vrais subversifs des enfumeurs...

Souhaitons donc un bon carnaval à nos manifestants et au cher Jean-Luc, à qui Bolloré proposera sans doute un pot au café de Flore en fin d'après-midi en récompense de ses efforts. Entre gens de bonne compagnie on se comprend.


Moyenne des avis sur cet article :  2.19/5   (54 votes)




Réagissez à l'article

50 réactions à cet article    


  • fatizo fatizo 12 avril 2014 17:36

    Je viens de voir sur plusieurs sites d’infos que les organisateurs annonçaient 100 000 participants. Je suis passé Place de la République vers 14 heures 15, je me suis dit qu’il y avait peu de manifestants, surement très très loin des 100 000 annoncés ce soir .


    • Catherine H. Catherine H. 12 avril 2014 18:50

      Ce n’est pas en « passant » à Répu que vous pouviez vous rendre compte, mais en suivant la manif. Perso, j’en reviens, et je peux vous assurer que 100 000 manifestants, c’est un chiffre tout à fait cohérent.


    • Fergus Fergus 13 avril 2014 09:14

      Bonjour à tous.

      Inutile de se chamailler sur la participation. Ce qui est sûr, c’est qu’il s’agit, une fois de plus, d’un coup d’épée dans l’eau, et c’est bien dommage. Sur un tel thème - et à l’appel de tant de partis et associations - c’est 1 million de personnes qui aurait dû descendre dans la rue.


    • Laulau Laulau 13 avril 2014 12:31

      @Fergus
      Un million, plus facile à dire qu’à faire.
      Je trouve que 100000 ça n’est pas mal, lorsque l’on a toute la presse, toutes les télés, le gouvernement de droite, l’opposition de droite et l’extrême droite contre soi.


    • taktak 14 avril 2014 10:38

      Fergus, j’espère que vous y étiez à cette manif pour regretter qu’il n’y avait pas 1 millions de personne.

      Compte tenu de l’absence d’appel à manifester des grandes centrales syndicales qui disposent de moyens de mobilisation (réseau militants, et moyens matériel) bien plus important que les partis, la mobilisation n’était pas du tout un échec.

      Cela dit, alors que le gouvernement aux ordres de l’UE est en train de détruire la Sécu, en train de baisser massivement les salaires (suppression du salaire indirect que représente les cotisation sociale employeur), oui on devrait au minimum être un million dans la rue.....

      Après, c’est vrai que manifester contre l’austérité, avec Tsipras, en disant qu’il faut rester dans l’UE qui a justement été construite pour piétinner la souveraineté populaire, servir l’oligarchie capitaliste et lancer la grande offensive des réformes structurelles et de l’austérité sans fin, c’est vrai que c’est pas très mobilisateur

      Pour ma part, je crois qu’il faut inviter nos concitoyen à se mobiliser pour prendre le pouvoir, pour rendre la souveraineté au peuple, en sortant de l’UE et de l’Euro par la porte du progrès social. C’est avec ces mots d’ordres, rencontrant un écho très favorable dans la manif, que le PRCF était présent dans la Marche

      Cela commence par parler clair à nos concitoyen en ne les berçant pas du mensonge dangereux de l’illusoire réforme sociale de l’UE. On ne rend pas un crocodile végétarien que diable !
      L’UE et l’euro ne sont pas réformables. Des décennies d’expériences le prouve. Et l’UE a boycotté notre vote NON de 2005, pietinné tous les référendum allant à l’encontre de ses projets totalitaires (Irlande, Danemark, Hollande....) prouvant là sont caractère profondément dictatorial.

      Alors le 25 mai, pour dire OUI à la souveraineté populaire, pour dire NON à la dictature UE, pour botter le cul de l’oligarchie capitaliste, on boycotte massivement la farce qu’est l’élection européenne. Que le tsunami de l’abstention citoyenne montre à quels points les guignols eurolatres ou/et hypocrite - FN en tête qui se goberge au parlement européen, qui a refuser de voter contre l’acte unique, et n’est pas pour sortir de l’UE malgré ses discours ronflants - sont illégitimes et discrédités.


    • Ariane Walter Ariane Walter 14 avril 2014 11:14

      Fergus est anti-FDG, vous ne saviez pas ?

      Dire d’une manif de 100 000 personnes que c’est un coup d’épée dans l’eau est pitoyable. Ou d’un commentateur BFMTV !

    • tf1Groupie 14 avril 2014 11:30

      Des manifs de + 100 000 personnes, Baudruche nous en fait régulièrement.
      ça change quoi ?
      Rien.

      C’est l’occasion de sortir les enfants et de manger des merguez, dans une ambiance « bonne enfant ».


    • logan 14 avril 2014 13:15

      Cela sert à occuper un temps l’actualité alors que l’actualité nous échappe d’habitude totalement ( et oui on est obligés de se déplacer à 100000 minimum pour avoir qqs secondes de temps de parole ), et ceci afin de parler des sujets qui nous préoccupent nous plutôt que de parler des sujets qui préoccupent les éditorialistes uniquement.
      Venir contester le nombre de participants pour éviter d’avoir à aborder les questions soulevées par les manifestants, c’est une manipulation typique, et il est assez lamentable que vous tombiez dans le panneau.


    • tf1Groupie 14 avril 2014 14:33

      Donc Baudruche est tellement incapable de soulever ces « sujets qui nous préoccupent » par lui-même qu’il a besoin de faire défiler des gens dans la rue !?


    • zygzornifle zygzornifle 12 avril 2014 18:01

      FdG = Fête des Glands .....


      • Catherine H. Catherine H. 12 avril 2014 18:51

        En voilà une réflexion intelligente qui fait avancer le débat…


      • Le421 Le421 14 avril 2014 08:39

        Au contraire...
        Excellent !! Ca montre le niveau de ceux qui critiquent le Front de Gauche...
        La bave du crap.... etc, etc !!


      • zygzornifle zygzornifle 14 avril 2014 11:05

        Le421....

        Pour la bave du drap contacte DSK ......

      • 1871-paris 1871-paris 14 avril 2014 11:11

        En plus tu en rajoute et t’enfonce encore plus profond dans une pietre caricature


      • zygzornifle zygzornifle 14 avril 2014 11:54

        FdG est un outil lancé par le PS comme ELV pour avoir une sois distante opposition à gauche mais qui retourne dans les rangs de ses électeurs quand le besoin s’en fait sentir.... 


      • 1871-paris 1871-paris 14 avril 2014 15:05

        ca y est, la nevrose compsirationnite qui ressurgi... les petits hommes PS qui sont partout qui pondent partout etc etc...


      • zygzornifle zygzornifle 15 avril 2014 08:43

        1871-paris

        mais j’aime bien Mélanchon il me rappelle le petit roquet de ma voisine « poupouille » qui faisait des aller retours le long de son grillage en aboyant après tout le monde ......

        • Garance 13 avril 2014 02:18

          Catherine votre lien m’a convaincu : vous étiez bien au moins 100 000

          Il serait idiot de pouvoir le contester

          Merci Catherine


        • Dwaabala Dwaabala 12 avril 2014 23:06

          Vous méprisez le peuple insoumis et voulez faire avaler qu’il suit des chefs, comme chez vous.


          • Patrick Samba Patrick Samba 13 avril 2014 10:05

            Bonjour,

            Du sang, du sang, du sang ! Pour notre auteur, le plus conservateur qui soit, un ras-le-bol, une révolte, une révolution ça n’a vraiment de sens que s’il y est versé du sang.
            Comme avant.
            C’est pourquoi la chute de l’apartheid du très sage Mandela, pour notre auteur, ne pourrait pas être une révolution : il n’y a pas eu de sang....


            • Hervé Hum Hervé Hum 13 avril 2014 11:31

              Cher auteur, quelle est donc votre solution ?


              • Laulau Laulau 13 avril 2014 12:26

                Fulbert le creux a parlé. Toujours la même recette : du fiel et des mots.
                Aucun intérêt !


                • 1871-paris 1871-paris 14 avril 2014 11:14

                  Et les classiques anathèmes qu’il pense nous apprendre...


                • ResPublica 13 avril 2014 12:42

                  Je ne suis d’accord avec l’auteur que sur UN point : marcher n’a plus aucune efficacité quant au fait d’infléchir un gouvernement. Souvenons-nous des marches de 2010 contre la réforme des retraites : entre 2 et 3 millions de personnes ; résultat : rien.
                  Pour que ça ait une incidence, une marche devrait rassembler au moins 10 millions de personnes, et encore... Ils seraient capable d’envoyer l’armée pour tirer dans le tas.
                  .
                  Pour le reste, cet article n’est qu’un ramassis de poncifs soraliens :
                  * Mélenchon = franmac_cumulard-qui-gagne-des-millards-donc-s’en-fout-des-pauvres ;
                  * Syndicats = pro-immagration-donc-contre-frontières-doncpro-MEDEF ;
                  * Femmes = ok-mais-dommage-qu’elles-ne-soient-pas des-hommes ;
                  etc.
                  .
                  En revanche, quand l’auteur dit "Les révolutions populaires, 1848, la commune de 1871 et dans une certaine mesure le mai 68 ouvrier ont été rendues possibles par la perte de contrôle des structures d’encadrement sur la populace« , là ça devient intéressant.
                  .
                  En effet, pour que l’insurrection advienne, il faut que la masse arrête de se faire foule et devienne peuple. Et pour faire peuple il faut une cause commune.
                  .
                  Alors je lance un ballon d’essai : que tous ceux parmi nous qui veulent »changer le système« , arrêtions de raisonner en terme de parti politique, et de nous rassembler, dans un premier temps, sur nos luttes communes. Et ce pour tous les bord : les souverainistes, les soraliens, les frontistes des deux côtés, les anarchistes...etc.
                  .
                  L’immigration ? tout le monde n’est pas d’accord, allons laissons ce sujet de côté, nous le traiterons plus tard. Concentrons-nous d’abord sur les choses sur lesquelles nous sommes d’accord :

                  .

                  * Les gouvernants ne servent pas l’intérêt général, mais ceux du MEDEF ;
                  * Les médias ne font plus leur travail d’information de la population mais de propagande de l’idéologie néo-libérale ;
                  * La dette publique n’existe pas : c’est une arnaque qui date de 1973, une privatisation de la capacité de battre monnaie ;
                  * La »crise" est une arnaque totale qui veut faire croire qu’il faut se serrer la ceinture alors que les plus grandes fortunes augmentent de 10% à 25% chaque année ;
                  * Nous voulons une démocratie réelle : marre de soit-disants représentants qui ne pense qu’à leur carrière. Nous voulons participer à l’élaboration des lois qui vont nous régir
                  * Nous voulons que les salaires soient augmentés pour avoir une vie digne ;
                  * Nous voulons sortir du traité de Lisbonne pour ne plus faire partie de cette Europe-là ;
                  etc...
                  .
                  Bref, unissons nous sur un cœur d’idées fédératrices, plutôt que de nous diviser et nous écharper imbécilement en défendant telle personnalité ou telle parti ! smiley


                  • Hervé Hum Hervé Hum 13 avril 2014 18:35

                    Je vous propose de regarder « le collectif citoyens, les engraineurs » avec leur site

                    collectif-lesengraineurs.com

                    sinon en effet il y a profusion de mouvements divers d’oppositions plus ou moins groupusculaire affichant tous la même ambition... Rassembler tous les opposants, mais ce faisant, ils divisent complètement l’opposition. Bref, c’est l’histoire du chat qui se mord la queue.

                    La solution ?

                    faire un site avec un tableau comportant des colonnes, dont la partie gauche énumère toutes les revendications des mouvements d’oppositions et de l’autre avec la liste des changements à faire. 

                    Ce tableau faisant apparaître alors les point de grand consensus et les point de faible consensus et les points d’oppositions. Permettant alors de porter les discussions sur les points de faibles consensus et d’oppositions.

                    Bref, recréer un CNR ; Mais qui des leaders de ces groupes accepteraient de jouer le jeu ? Peut être aucun... Mais quid de leurs adhérents ou sympathisants ?

                    Quand à créer un tel site, j’ai pas les compétences requises. Mais je peux aider à penser son architecture.


                  • ResPublica 13 avril 2014 20:29

                    Hervé Hum, j’abonde tout à fait dans votre sens. Et vous pointez le cœur du problème dans votre phrase :
                    "Bref, recréer un CNR ; Mais qui des leaders de ces groupes accepteraient de jouer le jeu ? Peut être aucun... Mais quid de leurs adhérents ou sympathisants ?"
                    .
                    Car effectivement pour aboutir à ce projet il faut abandonner la logique de parti, et raisonner en étant un simple citoyen sans étiquette.
                    .
                    Pour les adhérents ou sympathisant, je comprends que ce soit un acte difficile (ou facile par déclic) d’arrêter de suivre une logique de parti, surtout quand on baigne dedans depuis des dizaines d’année. Mais s’ils ne le font pas, la plupart d’entre eux ne prendront pas conscience qu’ils sont souvent d’accord sur la majorité des idées défendues par d’autres partis qui les abordent sous un autre angle.
                    .
                    Quant aux chefs de file, l’idéal serait qu’ils donnent justement l’exemple en se repositionnant en tant que simple citoyen, ce qui embarquerait en même temps un paquet de leurs adhérents, mais là, cela relève du rêve (pour l’instant)...


                  • taktak 14 avril 2014 10:42

                    Recréer un CNR ?

                    Mais c’est exactement la démarche des Clubs Penser la France, du PRCF et du M’PEP qui réunis dans leurs diversité ont lancé un appel commun en ce sens.
                    Chaque citoyen peut d’ailleurs signer cet appel et rejoindre ce rassemblement !

                    Plus récemment, un collectif de personnalités très large à lancé un appel à la résistance contre l’UE pour rendre sa souveraineté au peuple, et à poser un premier acte de résistance en boycottant l’élection européenne ; Il s’agit du CNR-RUE

                    Je vous invite à visiter son site internet, à et à signer cet appel.
                    www.cnr-rue.fr


                  • 1871-paris 1871-paris 14 avril 2014 11:18

                    malheureusement votre porté médiactique est insignifiante, il faut faire comme le NPA, intégré un plus gros groupe et travailler de l’interieur.
                    Lambertisme n’est pas qu’un sarcasme Soralien.


                  • Hervé Hum Hervé Hum 14 avril 2014 22:58

                    Taktak, c’est pas exactement la même démarche que j’imagine avec le tableau dont je parle.

                    L’idée est que ce comité ne prenne pas partie, ce qu’il propose c’est un cadre de confrontation des idées dans le but de voir s’il existe un intérêt supérieur s’imposant à tous pour agir de concert. Le CNR avait comme intérêt supérieur l’indépendance politique face à l’allié US qui avait des idées de contrôle à l’italienne. Mais aujourd’hui, de quelle indépendance parlons nous ???


                  • Pierre-Yves Martin 13 avril 2014 17:02

                    En soi, cet article agressif ne vaut pas qu’on s’y arrête. Tout le monde a le droit de s’exprimer, mais tout les articles ne méritent pas qu’on leur réponde.

                    J’ai participé à cette manifestation.

                    Il est vrai que, quand je suis arrivé, à 14 heures, il n’y avait pas énormément de monde sur la place. Mais il y avait aussi des points de rendez-vous dans les rues avoisinantes. Je n’ai d’ailleurs pas trouvé ceux avec qui je voulais défiler. Et surtout, le départ a eu lieu nettement après 15 heures.

                    Il est toujours très difficile d’estimer un nombre de manifestants. Et d’abord il faudrait s’entendre sur le mot lui-même. Comment compte-t-on ceux, nombreux, qui rejoignent après le départ, quittent avant l’arrivée, passent sur les trottoirs pour rejoindre un autre groupe, ceux qui sont en fixe à des stands sur les trottoirs, (Attac, Politis, PRCF, CGT-Fralib, etc.) ? En première approximation, ma règle personnelle est de prendre la moyenne géométrique enter ce qu’annonce le ministère de l’intérieur (25 000) et ce qu’annoncent les organisateurs (100 000). Après tout, il n’est pas illogique que les uns divisent et les autres multiplient par à peu près le même facteur. En l’occurrence, cela donnerait 50 000 et ce n’est pas très éloigné de mon estimation, avec ce que j’ai vu sur place.

                    Maintenant les observations.

                    Je ne pensais pas que le PCF aie encore la capacité de mette plus de 10 000 personnes dans la rue, mais c’est le cas. Tout aussi notable, la présence importante et très active du PG. Différences entre les deux : le PCF est plus équipé, mais le PG et beaucoup plus jeune et nettement plus imaginatif. Le NPA reste assez visible, mais ses effectifs ne sont plus ce qu’ils ont été.

                    Quant à l’ambiance, elle était bon enfant et sans agressivité, mais les manifestants m’ont paru plus préoccupés qu’enthousiastes. Du désenchantement probablement et peu d’espoir à court terme.

                    Je projette mes propres réactions ? Peut-être...




                    • Le421 Le421 14 avril 2014 08:34

                      Je ne pense pas que votre réaction puisse être sujet à critique.
                      Au delà de 10.000 personnes, je pense qu’il est dur d’interpréter quoi que ce soit.
                      Perso, je fais partie de ceux qui étaient là par la pensée mais retenu par mes obligations professionnelles, donc, financières. Et combien dans mon cas ??
                      La « manif pour tous », par exemple, était alimentée par des gens bien souvent aisés qui avaient du temps disponible pour des conneries...Je pèse mes mots.
                      La situation est telle qu’il faut grapiller le moindre sou pour arriver à survivre.
                      En plus, le désenchantement est général.
                      Il fait peu à peu place à une colère sourde et profonde.
                      Il suffira d’une mèche allumée au bon endroit pour que ça pète comme il faut.
                      Patience, ça va venir...


                    • 1871-paris 1871-paris 14 avril 2014 11:31

                      C’est claire de le niveau social des participants a certaines manifestation est un facteur important quant a leur disponiblité, ce qui dans un cas les honore dans l’autre en accentue encore plus la faible participation !


                    • Scual 13 avril 2014 20:21

                      Et voila, comme la dernière fois un torchon manipulateur et mensonger sur Mélenchon le jour d’un grand rassemblement.

                      Honnêtement je me demande comment ça peut passer à la modération. Moi je vais écrire que j’ai rencontré un plutonien qui discutait avec Jésus et Elvis pour savoir si leur pierre philosophale pouvait passer par leur cercle carré et le proposer pour voir si ça passe.


                      • Scual 13 avril 2014 20:29

                        Et bien sur les manipulateurs de service qui suivent en disant qu’ils ont vu de leurs propres yeux qu’il n’y avait que 5 personnes et demi.

                        Rien de nouveau.

                        Évidement la bonne nouvelle c’est que tant qu’il y aura le besoin de mentir sur le sujet, c’est que le FdG continue d’être dangereux.

                        Le jour où sur les médias alternatifs on ne verra plus ce genre de torchons de la part de nos adversaires les jours de rassemblement, on pourra s’inquiéter. Là je suis rassuré, j’avais un peu peur...


                      • Pierre-Yves Martin 14 avril 2014 05:13

                        Si c’est pour moi que vous écrivez cela, je dirais seulement ceci : heureusement que, dans cette manif, je n’ai pas rencontré de c... pareil !


                      • 1871-paris 1871-paris 14 avril 2014 11:36

                        Excatement, leur crainte leur fait ecrir des conneries au kms, de maniere compulsive...
                        signe que le Fdg a une porté dans la masse electorale et est le veritable adversaire des mouvements reactionnaires.


                      • Le421 Le421 14 avril 2014 08:25

                        Allez !! Encore un petit effort et vous allez découvrir que ce « fomenteur de révolution » s’appelle en réalité François-Charles Jean-Luc De MELENCHON De la Marche De la BASTILLE...

                        Je vais vous en apprendre une bonne !!
                        J’étais candidat Front de Gauche à SARLAT LA CANEDA (24200 env. 10.000Ha) et le soir des élections, vous auriez pu me photographier en train de discuter aimablement avec notre adversaire Jean-Jacques De PERETTI (voyez, encore un « De », sûrement de votre caste des dirigeants) et de le féliciter pour son élection au premier tour.
                        Voilà M’sieur !!
                        Contrairement à ce que les « zozos » prétendent, nous sommes des démocrates, nous acceptons de discuter avec tout le monde (pas comme certains qui choisissent leurs interlocuteurs à la télé) et nous savons reconnaître nos erreurs. Ce que, c’est assez rare pour le noter chez un politique, Jean-Luc Mélenchon a fait au sujet de son passé avec le PS et Maastricht.
                        Conclusion :
                        Votre article est basé sur des infos biaisées et sorties de leur contexte.
                        Il ne s’adresse qu’aux « toxico » de l’anti-gaucho de base, avec un petit esprit connoté totalitaire.
                        Je vous salue bien.
                        Le 421 ( Ah oui !!, Un pseudo... Rassurez-vous, pas de particule dans mon nom de famille !!)


                        • 1871-paris 1871-paris 14 avril 2014 11:39

                          Oui leur manipulation simpliste demontre le respect qu’ils ont pour le niveau de reflexion de ceux qu’ils courtisent.

                          leur systeme politique, ne repose que sur la résignation et la soumission, pas le donnant donnant...


                        • reneegate 14 avril 2014 10:40

                          qui a modéré cet article ? Les arguments sont éculés et ceux qui pourraient se laisser prendre ne regardent que leur poste TV. Avec des articles de cet acabit ce sont les lecteurs d’Agoravox qui vont se lasser

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès