Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Manifeste pour un Conseil National de Résistance des Communes et des (...)

Manifeste pour un Conseil National de Résistance des Communes et des Départements

JPEG La résistance s’organise.

Ce sont des centaines d’élus, maires, conseillers généraux et conseillers municipaux qui depuis de longs mois, depuis plusieurs années pour certains d’entre eux, combattent la destruction programmée des communes et des départements.

Le 21 février 2016 à Chenôve dans Le département de la Côte d’Or, une trentaine d’élus déterminés ont répondu à l’appel de Jean Bartholin, conseiller départemental de la Loire et de Gérard Schivardi, maire de Mailhac dans l’Aude.

Des agents territoriaux directement concernés par cette casse voulue par le gouvernement ont participé à cette rencontre.

Il s’agissait là d’une troisième réunion nationale d’élus.

Tous ces élus et tous ces personnels sont déterminés à rassembler, développer et à organiser la résistance, à tous les niveaux pour défendre, renforcer et reconquérir la démocratie communale.

Ils veulent que la montée à Paris, à l’Assemblée nationale, le 24 juin dernier ne soient pas un baroud d’honneur.

Ils ont rappelé que le 24 juin, les élus présents avaient affirmé leur détermination à lutter pour le retrait du projet de loi NOTRe.

Ces élus comme d’autres se rappellent que les dirigeants de l’Association des Maires de France ont reporté de six mois le congrès des maires de France.

Ce report plus ou moins justifié par l’état d’urgence a permis que soient mis en place les SDCI (Les schémas départementaux de coopération intercommunale) et que soient votés les budgets des collectivités territoriales dans le cadre de la réduction drastique et intolérable des dotations d’état sans résistance organisée des élus.

La direction de l’Association des Maires de France n’ignore pourtant pas que la situation d’état d’urgence n’empêche pas les mauvais coups contre la République !

Les élus et fonctionnaires territoriaux réunis à Chenôve ont constitué un Conseil National de résistance des communes et des départements.

Vous pouvez prendre connaissance de l’ensemble du texte en cliquant sur le lien suivant :

https://democratiecommunes.wordpress.com/category/democratie/

Voici les conclusions de cet appel :

« Au nom de quoi faudrait-il renoncer aux 36 000 communes et aux départements ? Au nom de quoi les personnels devraient-ils renoncer à leurs garanties statutaires ? Au nom de quoi la population devrait-elle renoncer à ses services publics ?

NOUS N’ACCEPTONS PAS

Ce que des lois ont défait, d’autres lois peuvent le refaire. L’heure est à la résistance et à la reconquête ! Nous refusons de laisser rompre le fil de la démocratie communale, héritage de la Révolution française.

Nous refusons de laisser détruire le cadre républicain national, garantissant l’égalité en droit des citoyens.

Nous refusons que soient abandonnés les dispositifs de solidarité forgés au fil des décennies. Nous voulons préserver les conditions d’une action publique locale responsable, capable de faire

vivre notre idéal républicain, dans tous les espaces urbains, ruraux et périurbains.

NOUS REFUSONS DE NOUS RÉSIGNER

Légitime est la résistance des élus multipliant initiatives, pétitions et manifestations, comme celle des élus à l’Assemblée nationale le 24 juin 2015 (à l’appel entre autres de l’AMRF), ou comme celles pour s’opposer aux nouveaux SDCI des préfets, à la métropolisation et pour exiger le rétablissement des dotations de l’Etat.

Légitime est la résistance des agents territoriaux qui, avec leurs organisations syndicales, se battent pour la défense de leurs postes, de leurs statuts, de leurs salaires et de leurs conditions de travail.

Légitime est la résistance de la population qui manifeste contre les fermetures de classes, d’écoles, de bureaux de poste, de trésoreries, de maternités ou d’hôpitaux, de services publics !

L’HEURE EST À LA RECONQUÊTE

Oui, les contre-réformes accumulées comme autant de coups portés à la population et à la démocratie peuvent et doivent être abrogées ! Elles doivent l’être car elles sont mortifères de l’action publique et de notre idéal républicain. »

Il s’agit par ce combat non seulement de rappeler notre refus de voir disparaître les communes et départements, mais aussi et surtout de préparer les initiatives unitaires fortes qui devront suivre pour faire échec au projet qui vise à détruire un acquis démocratique républicain et à empêcher que la coopération intercommunale soit une démarche libre des communes .

 

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  3.73/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

41 réactions à cet article    


  • César Castique César Castique 7 mars 10:02

    I« ls veulent que la montée à Paris, à l’Assemblée nationale, le 24 juin dernier ne soient pas un baroud d’honneur. »


    De toute façon, ça ne peut pas être autre chose, puisque Paris n’est plus que chambre d’enregistrement et caisse de résonance de ce qui se décide à Bruxelles. 

    Ce refus d’impliquer l’Union européenne, parce que ça reviendrait à mettre en cause l’entier de l’odieuse construction continentale, montre l’insignifiant niveau de sérieux, de résolution et de crédibilité de ce genre de « résistants ».

    Minable !

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 7 mars 10:07

      Salut Chalot,
      « Au nom de quoi » ? Au nom des restrictions budgétaires imposées par l’ Union européenne. Page 7. Ce sont les points 1 & 2 de la feuille de route européenne pour la France


      -1 - Mettre en place une correction durable des déficits budgétaires.
      - 2 - Economies, notamment de la Sécurité sociale, des Collectivités locales
       et réforme des retraites.
      - 3 - Baisse du coût du travail.
      -4 - Supprimer les effets de seuil dans les entreprises, réforme des professions règlementées.
      -5 - Réduire les impôts sur les sociétés, augmenter la TVA (impôt sur la consommation).
      -6 - Réformer le droit du travail et réforme de l’assurance chômage.

      Pourquoi les communes et les départements, issus de la Révolution doivent disparaître ?
      Pour laisser place aux euro-régions, qui seront pilotées directement par Bruxelles, dans le cadre d’une Europe fédérale. Je suppose que les Maires n’ont pas compris, puisque la réforme des régions a été présentée comme une source d’économies, et pas comme la fin de la France...
      Les Etats sont une entrave, supprimons-les !

      Voici la carte de France publiée par Européan Free Alliance , qui leur conviendrait bien.
      C’est le retour à la France du Moyen âge.

      • CHALOT CHALOT 7 mars 10:09

        Ce n’est pas à eux qu’il faut reprocher de faire l’impasse sur l’Union Européenne
        Les initiateurs sont pour partir de l’Union Européenne


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 7 mars 10:26

          @CHALOT
          Il faudrait peut-être le préciser. Aussi bien dans le texte de l’appel que dans votre billet, cela ne se voit nulle part. C’est du franco- français. Pas un mot sur les directives de l’ UE, ni sur les euro-régions, on dirait des textes du PCF, et ce n’est pas un compliment...


        • César Castique César Castique 7 mars 10:34

          @CHALOT


          « Les initiateurs sont pour partir de l’Union Européenne »


          Alors, il faut aller foutre le souk à Bruxelles. Et je dis bien, pas manifester, foutre le souk ! 


          C’est ce que le cynique Juncker conseille :


          - D’abord, nous décidons quelque chose, ensuite on le lance publiquement. Ensuite, nous attendons un peu et nous regardons comment ça réagit. Si cela ne fait pas scandale ou ne provoque pas d’émeutes, parce que la plupart des gens ne se sont même pas rendus compte de ce qui a été décidé, nous continuons, pas à pas, jusqu’à ce qu’aucun retour ne soit possible.«  (Interview publiée dans ,le N »52/1999 du Spiegel, citée par un dépliant de la Centrale générale des services publics belge).

        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 7 mars 11:49

          @César Castique
          « Foutre le souK », pour quoi faire ? alors que la sortie de l’ UE est un droit inscrit dans les traités.


        • César Castique César Castique 7 mars 15:56

          @Fifi Brind_acier


          « ...la sortie de l’ UE est un droit inscrit dans les traités. »


          Pour les département et les communes aussi ? J’avoue que je l’ignorais... 


          C’est clair que ça ouvre des perspectives...

        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 7 mars 20:03

          @César Castique
          Si toutes les victimes de la politique d’austérité imposées par l’ UE se rassemblaient, pour demander la sortie, ça ferait du monde...


        • bonnot 7 mars 10:47

          Fifi c’est un appel unitaire et non le programme d’un parti, si j’étais élu je le signerais


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 7 mars 11:41

            @bonnot
            Si vous signez un appel sans comprendre qui fait quoi, vous allez vous retrouver le bec dans l’ eau.
            C’est à dire, vous tromper de cible.


          • fred.foyn Le p’tit Charles 7 mars 10:55

            «  La résistance s’organise »...pour la France des ronds points et de la gabegie..Toutes les communes de France ont des dettes pour leur mauvaise gestion de l’argent du peuple...(Cour des comptes)

            Les « politicards » sont des vendus a la solde de leur compte en banque...Vous avez dit MAFIA.. ?

            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 7 mars 11:47

              @Le p’tit Charles
              Les Collectivités locales, ce n’est pas que la corruption. Bien sûr qu’il y a des élus qui font faire des travaux inutiles contre une enveloppe pour eux ou pour leur Parti, ou qui soutiennent des associations pour un renvoi d’ascenseur lors des élections...


              Mais c’est aussi les équipements sportifs, les routes, les aides sociales, le logement social, les parkings, les écoles, la culture, les bibliothèques etc Chalot vous expliquera ça mieux que moi.

            • fred.foyn Le p’tit Charles 7 mars 12:13

              @Fifi Brind_acier...Toutes les communes sont endettées...Une gestion d’incompétents tout simplement...faut faire avec ce que l’on a et arrêter de vouloir vivre au dessus de ses moyens...TOUS coupables de gabegie.. !


              • Michel DROUET Michel DROUET 7 mars 12:19

                Bonjour Chalot

                Les élus qui font de la résistance, c’est nouveau !
                Ils se battent surtout pour garder leurs places, en particulier les conseillers départementaux qui n’auront bientôt plus que des compétences résiduelles à gérer mais qui continueront néanmoins à toucher leurs indemnités et à nous coûter cher en différents frais de fonctionnement.
                Laissez moi rire et lisez cet article paru récemment sur AGV !
                http://michelumix.over-blog.com/2016/02/les-faux-culs-des-conseils-departementaux.html#ob


                • Vipère Vipère 7 mars 18:01

                  @Michel DROUET

                  Ma réflexion après lecture de l’article de JF CHALOT est identique en touts points à celle de votre commentaire.

                  Foin d’angélisme ! Ils se battent pour garder leurs places et leurs avantages, rien d’autre. C’est la seule réalité...

                  Un personnel parfois, aussi inutile que pléthorique, et que dire de la gestion parfois calamiteuse, de la folie des grandeurs de certains élus qui n’est constatée par les administrés qu’à travers leurs impôts locaux et fonciers, sans qu’ils puissent s’y opposer.


                • Michel DROUET Michel DROUET 7 mars 20:48

                  @Vipère
                  Bonsoir Vipère
                  Tout à fait exact et je ne vois pas pourquoi je donnerais du crédit à cette initiative d’élus ;


                • baron 7 mars 12:28

                  Il était temps, mais cela parait tellement cousu de fil blanc à 1 an des élections.... Que l’on peut se poser des questions sur le mobile réel d’un tel appel ?

                  Le problème n’est pas nouveau, il y a du monde qui dénonce cela deepuis des années, alors pourquoi une réaction cette fois ? Le jeu de rôle habituel je le crains, parce que peut être les gens commencent à réaliser que l’opposition n’est même plus de façade...

                  • Olivier Perriet Olivier Perriet 7 mars 12:47

                    @baron

                    à un an des prézipales, je suppose que les médecins libéraux ne vont pas tarder à manifester.
                    avant les camionneurs et après les sapeurs pompiers§


                  • doctorix doctorix 7 mars 19:59

                    @Olivier Perriet

                    Vous savez ce qu’ils vous disent ; les médecins ?
                    Ils sont au même tarif depuis 2011 et on leur propose 1 euro, moins de 5% en cinq ans.
                    Même les patients, ça les fait rigoler, et ils nous proposent deux euros de plus, comme un pourboire...
                    Quand la coupe de cheveux devient plus chère que le C, quelque chose ne tourne pas rond.
                    Si vous voulez que des jeunes prennent le relai, il faut commencer par ne pas se foutre d’eux.
                    La consultation est en moyenne à plus de 50 euros en Europe.
                    Allemagne : 76
                    Italie : 50-80
                    Espagne 40-70
                    Suisse 70
                    Angleterre 50-75
                    Irlande 45.
                       France 23.
                    Je sais, on n’a pas le droit de se plaindre, même pas d’en parler. On est des nantis, non ?

                  • Olivier Perriet Olivier Perriet 8 mars 09:11

                    @doctorix

                    Et donc ? Lorsque tout le monde pleure, plus personne ne chiale.
                    Je me rappelle en 2001-2002 lorsque les manifs de médecins ont cessé dès la réélection de Chirac, un grand moment


                  • doctorix doctorix 8 mars 17:54

                    @Olivier Perriet

                    Il me semble me rappeler qu’elles ont cessé quand nous avons augmenté unilatéralement nos tarifs, après cinq ans de gel (déjà), et sans représailles.
                    On n’ pas que ça à faire, de réclamer.
                    D’ailleurs 1 euros tous les cinq ans, ce n’est pas pareil que 20cts par an. Il y a un gros manque entretemps.

                  • zappa zappa 7 mars 12:30

                    Merci pour l’article,
                    Nationalisons la Banque de France pour rebattre monaie sans intermédiaire (banque=spéculation) comme nous le faisons pour 14 états Africains avec le Franc CFA ; Sortons de l’OTAN, de l’Euros et du T.F.U. ; En fait reprendre la main sur les décisions.


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 7 mars 20:05

                      @zappa
                      La banque de France est déjà nationalisée, mais c’est la BCE qui dirige les questions monétaires.


                    • CHALOT CHALOT 7 mars 12:36

                      Baron !

                      Ne cherchez pas de fil blanc !
                      les initiateurs ne défendent pas une candidature aux présidentielles et justement ils condamnent l’électoralisme de certains


                      • Olivier Perriet Olivier Perriet 7 mars 12:45

                        @CHALOT
                        « ils condamnent l’électoralisme de certains »

                        Est-ce par dépit ou par conviction ?
                        Ou les deux ?


                      • Olivier Perriet Olivier Perriet 7 mars 12:44

                        Il y a du monde sur la même part de marché :
                        après Gérard Schivardi, Nicolas Dupont-GnanGnan va aussi nous faire le coup du candidat des maires.

                        On n’ose espérer qu’il n’y a pas trop d’arrières-pensées foireuses derrière tout ça


                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 7 mars 12:53

                          @Olivier Perriet
                          Quand vos impôts locaux vont exploser, vous verrez qu’il y a un vrai problème de financement.


                        • Olivier Perriet Olivier Perriet 7 mars 15:04

                          @Fifi Brind_acier

                          Qui le nie ?


                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 7 mars 20:07

                          @Olivier Perriet
                          Tous les démagogues et populistes qui essayent de faire croire que tous les élus sont pourris, sauf les leurs, évidemment.


                        • Olivier Perriet Olivier Perriet 8 mars 09:12

                          @Fifi Brind_acier

                          C’est pas le discours de l’UPR ça ?
                          Tous vendus sauf nous ?

                          Un moment de lucidité smiley ?


                        • Spartacus Spartacus 7 mars 13:08

                          Les patachons de la république défendent la gamelle des entre-soi...


                          Salaires exorbitants, exonérations d’impôts, retraites douillettes, cumuls, emplois fictifs, déclarations d’intérêts et d’activités bidons et tant d’autres petits arrangements entre amis. 

                          Quand la caste goutte aux privilèges ils ne peuvent s’en passer....Et s’ils se lèvent, c’est surtout pour pas en perdre une goutte....

                          • Michel DROUET Michel DROUET 8 mars 09:32

                            @Spartacus
                            A un moment, j’ai cru que vous parliez des patrons du Medef, qui, reconnaissons le, répondent aux critères que vous énoncez


                          • CHALOT CHALOT 7 mars 13:46

                            spartacus !
                            Arrêtez de généraliser et de maquiller.
                            La plupart des élus sont désintéressés et défendent l’intérêt public.
                            Ceux là sont dans ce cas là.


                            • Spartacus Spartacus 7 mars 19:03

                              @CHALOT

                              « Arrêtez de généraliser  »...


                              Je généralise. Tous là pour la gamelle ou le paraître....

                              Le jour ou vos copains réclameront avec autan de véhémence pour eux le droit commun, j’y croirait. 
                              Le jour ou ils s’insurgeront sur la corruption au lieu du mimétisme de la mansuétude compatissante. 

                              Ici .....400 élus aux prises avec la justice.....

                              Ca fait quand même beaucoup beaucoup.

                              Vous voyez vos potes se remuer pour faire le ménage ? Non juste gesticulation pour la gamelle. 
                              Et aucun de ces ânes ne sait lire un compte d’exploitation. Ils votent les budgets sans les lire.

                            • Anthrax 7 mars 16:40

                              Salut à tous,


                              Ce mouvement sent le corporatisme à plein nez. Que des élus et des fonctionnaires territoriaux se réunissent, avec le soutien de leurs syndicats, pour protester contre une possible disparition de certaines collectivités locales on peut les comprendre. Mais qu’ils ne nous racontent pas que c’est pour la défense du citoyen ! Tiens, ça me fait penser aux agents de la SNCF en grève qui emmerdent les usagers « pour défendre le service public ».
                              A moyen terme, la strate départementale sera supprimée dans certains endroits du territoire parce qu’elle ne sert plus à rien. C’est d’ailleurs déjà le cas dans le Rhône et personne ne s’en plaint. Le niveau départemental peut se justifier dans les secteurs ruraux - et encore, on pourrait effectuer des regroupements - mais plus dans les grandes zones urbaines.
                              Contrairement a ce qui est affirmé, les hôpitaux, les bureaux de poste, les trésoreries n’ont rien à voir avec les administrations locales, ils dépendent de leurs directions régionales et peuvent très bien se passer de la présence d’un maire, de ses élus et des fonctionnaires municipaux pour continuer de fonctionner. 

                              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 7 mars 20:21

                                @Anthrax
                                On peut aussi se passer de l’ Assemblée Nationale, et même des Etats Nations, figurez vous !
                                TAFTA, ce n’est pas que les poulets javellisés, c’est aussi un cadre institutionnel transatlantique .


                                « Seule la participation plus large à tous les niveaux DU CONGRES DES ÉTATS UNIS, du Parlement européen, permettra réellement de renforcer l’ensemble du processus.
                                Et les échanges interparlementaires existants devraient être graduellement transformées en ASSEMBLÉE TRANSATLANTIQUE ».

                                En clair, TAFTA prévoit que l’UE va devenir le 51 e Etat des USA.
                                Fin des Etats Nation européens.
                                Si vous croyez que la France est éternelle, vous vous trompez.

                              • baron 7 mars 19:47

                                L’intercommunalité est une cata, il faut plus de personnels pour fonctionner et c’est la chienlit, certaines communes récupèrent effectivement les services publics pendant que d’autres les perdent ..... Parce que cela aussi se négocie ....
                                Et passons sur les affaires de gros sous plus ou moins ténébreuses, il est plus facile pour obtenir un marché de s’entendre avec une intercommunalité qu’avec une multitudes de maires.... En guise d’économie ce sont les impôts, les taxes qui s’envolent pour aller on ne sait plus ou ....


                                • Herlock Sholmes Herlock Sholmes 7 mars 22:12

                                  "... Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu’on enchaîne,
                                  Ohé ! partisans, ouvriers et paysans, c’est l’alarme !


                                  • Henry Canant Henry Canant 7 mars 22:40

                                    Il excelle Chalot dans sa propagande pour islamisation de France et que fleurissent les mosquées.

                                    De tps à autres, il nous pond un article que tous approuveront pour ensuite vouloir bâcher toutes les femmes au nom du respect des colons islamistes de notre pays.
                                    Méfiez vous de lui et lisez bien ses textes

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès