Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Manque d’énergie et de cohérence

Manque d’énergie et de cohérence

Voici un gouvernement et une majorité qui ne manquent pas d'imagination....

Par contre ils manquent d'énergie pour faire passer quelques réformes comme l'écotaxe et surtout de cohérence : un gouvernement qui se dit social peut-il continuer à laisser passer des amendements comme celui étonnant sur les compteurs d'énergie pour les plus fragiles ?

Le CDAFAL (Conseil Départemental des Associations Familiales Laïques) de Paris a toutes les raisons de protester ! :

ENERGIE :

"Quand l’enfer est pavé de bonnes intentions…

JPEGDe nombreux dispositifs ont été imaginés ou remaniés ces derniers mois, pour aider les ménages en précarité énergétique.

C’est ainsi que la trève hivernale va s’appliquer aux usagers du gaz naturel et de l’électricité, que le nombre d’ayant-droit aux tarifs sociaux de l’énergie va être étendu (on attend avec impatience la publication du décret), ce dont les AFL Paris se félicitent.

Par contre, l’amendement introduit par les Sénateurs dans le projet de loi Hamon concernant l’éventualité d’un compteur à pré-paiement pour les usagers du gaz naturel et de l’électricité les plus fragiles va à l’encontre de toute logique avec les textes qui précèdent, de toute considération humaine, et en contradiction avec les principes de solidarité et d’égalité du service public français.

Cet amendement, approuvé par le gouvernement et la commission des Affaires Economiques du Sénat, crée un article 9 quater, et ne porte, certes, dans l’immédiat, que sur la réalisation d’un rapport, remis aux pouvoirs publics dans l’année suivant la promulgation de la loi. Il s’agit d’évaluer les conditions de mise en œuvre d’un tel système. sans stigmatiser les populations fragiles qui sont explicitement visées.

Si un tel système était mis en place, cela aboutirait à :

- faire payer à l’avance des consommations à venir, et cela à des populations déjà en difficulté, montrer du doigt et punir les pauvres, au risque d’une remise en cause des tarifs sociaux et de la trève hivernale.

Ce n’est pas la première fois que ce système est envisagé en France. Il a même été expérimenté par le fournisseur historique EDF. Les organisations de consommateurs, dont la notre, s’y sont toujours opposées, et EDF y a renoncé compte tenu des coûts et de la complexité d’un tel dispositif.

A l’heure où le déploiement des compteurs communicants Linky et Gazpar est lancé, comment faire admettre qu’un système aussi rétrograde et stigmatisant puisse être envisagé par nos élus ?

Les Associations familiales Laïques de Paris considèrent que cette proposition est dangereuse, et inacceptable. Ce n’est pas ainsi que l’on favorisera une réelle maîtrise de la demande d’énergie ou la cohésion sociale."

 

Toutes les associations de solidarité et familiales ne peuvent que demander le retrait de cet amendement.....

Qu'on arrête aussi de pondre des propositions nouvelles sans concertation.

Jean-François Chalot

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.73/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • asterix asterix 16 novembre 2013 12:14

    Une loi est toujours chargée de bonnes intentions.
    Et quand elles sont trop bonnes, une autre loi en corrige les effets.
    Silence, on tourne. Pardon, on contourne.
    Si je n’ai pas d’argent, je ne pourrais pas faire face au pré-payement.
    J’ai réussi à faire face, donc il est impossible que je ne sache pas le faire.
    Pourquoi devrais-je être aidé ?
    C’est de l’auto-démonstration, de quoi vous plaignez-vous ?.


    • Croa Croa 16 novembre 2013 16:49

      « Une loi est toujours chargée de bonnes intentions. »

       smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley


    • Vipère Vipère 16 novembre 2013 18:50

      Si quelqu’un voit de bonnes intentions dans cette Loi, il a croit au bonnet d’âne pour l’année ! ha ha ha 


      • Vipère Vipère 16 novembre 2013 18:51

        il a droit ! le c s’est malencontreusement glissé dans la phrase. 


        Les C peuvent parfois nous jouer des tours pendables !

        • Vipère Vipère 16 novembre 2013 18:54

          En somme, que l’on s’éclaire à la flamme de la bougie ou par l’électricité, on leur doit des sous, par avance !


          Du racket en bande organisée !

          • claude-michel claude-michel 17 novembre 2013 09:05

            Une chose essentielle...Ne jamais faire confiance à des politiciens (regardez derrière vous sur toutes ces années passées le résultat est édifiant il me semble).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès