Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Manuel Valls, apprenti Sarkozy

Manuel Valls, apprenti Sarkozy

Il fallait voir le Grand Journal de Canal Plus avec Manuel Valls lundi soir. Derrière la nouvelle formule de cette émission phare de la chaine cryptée, difficile de ne pas voir dans le ministre de l’intérieur actuel un homme qui met ses pas dans ceux du ministre de l’intérieur d’il y a 10 ans.

Copier-coller pas très discret
 
Pour une fois, il était difficile de ne pas être d’accord avec le petit reportage de Damien Cabrespine, qui pointait les trois recettes du succès du ministre Valls : un activisme de tous les instants, des peopleries et un goût pour les polémiques. Ce faisant, le journaliste faisant un parallèle évident avec le ministre de l’intérieur Nicolas Sarkozy de 2002 à 2007. Si Manuel Valls a répondu de manière habile dans un premier temps, évoquant le manque d’originalité de cette comparaison, la relance d’Hélène Jouan lui a fait perdre un peu de sa superbe un peu suffisante car il niait une évidence criante.
 
Cela fait longtemps que Manuel Valls emprunte le chemin dessiné par l’ancien président de la République, comme je le pointais dès 2009. Comme lui, il cherche à prendre son parti par la droite. Comme lui, il n’hésite pas à faire voler en éclat les tabous de son camp (quitte à se contredire sur les 35 heures, comme il l’avait fait en 2011). Comme lui, il est ambitieux et joue une partition personnelle, qui lui donne de la popularité, même si, pour l’instant, il la joue plus collectif du fait d’un contexte politique différent (premier mandat de François Hollande contre second mandat d’un Jacques Chirac).
 
Faux semblants sécuritaires
 
Mais les points communs ne s’arrêtent pas là puisque dans la gestion du ministère de l’intérieur, il pousse le mimétisme assez loin, dans le costume d’un premier flic de France hyperactif, qui se déplace partout où il se passe quelque chose, débitant avec un ton martial un discours sécuritaire à mille lieues de l’angélisme trop courant à gauche. Mais comme avec Nicolas Sarkozy, il est difficile de ne pas constater que le ministre ne semble préoccupé que par la communication et pas par le fond des problèmes. Certes, il a plus de moyens humains, mais cela était déjà inscrit dans le projet présidentiel.
 
En revanche, on peine toujours à identifier une réforme concrète pour améliorer les problèmes de sécurité dans notre pays. Certes, il ne s’agit pas de demander un projet de loi par fait divers marquant, comme sous Nicolas Sarkozy, ce qui ne résoud rien sur le fond et complique un droit qui n’en a pas besoin. Mais Manuel Valls semble se cantonner à un rôle de porte-parole martial et sécuritaire du ministère de l’intérieur sans toucher au fond des dossiers. Certes, cela lui a assuré une belle popularité, comme son prédécesseur place Beauvau, mais ce n’est pas cela qui résoudra les problèmes.
 
Mais de tout cela, il n’en a cure. Ce qui compte pour lui, c’est son avenir personnel. Il s’est construit une trajectoire qui pourrait un jour le mener à l’Elysée et si cela implique de ne pas se soucier du fond pour ne jouer que sur la forme. Cela lui fera un point de commun de plus avec Nicolas Sarkozy.

Moyenne des avis sur cet article :  4.13/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • devphil30 devphil30 29 août 2013 11:58

    C’est pitoyable comme attitude mais il semble que cela a réussi à un autre auparavant.


    Si il faut privilégier la forme sur le fond pour accéder à la présidence alors les choses vont aller de mal en pire ....

    C’est vrai que le mimétisme est affligeant ...

    Philippe 

    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 31 août 2013 10:01

      il FERAIT SUREMENT MIEUX COMME 1ER MINISTRE OU PRESIDENT que ce qu’a fait ce

      petit"mafieux de l’est :SARKOZY VENDU A TOUS LES LOBBYS.................


    • Salade75 29 août 2013 13:20

      Vous connaissez un homme politique qui ne soit pas ambitieux et qui ne joue pas sa partition personnelle en s’appuyant sur ses points forts, et au détriment de tout ou tous ceux qui sont sur sa route ?
      Ca n’existe pas en France car nos politiciens sont des professionnels.
      Et quand on fait un métier, on veut progresser, être augmenté, ... et en politique cela se fait en piquant la place des autres (ou en inventant une fonction bidon).
      Comme les politiciens sont totalement irresponsables de leurs actes (le contraire permettrait de juger la qualité du travail réalisé), la seule façon de réussir est de faire du bruit pour attirer les gogos.
      Encore plus de 80% des gens votent aux présidentielles !
      Comme quoi, ça marche.
      Et si ça marche, en démocratie, c’est qu’ils ont raison !


      • BA 29 août 2013 14:42
        Après Denis Olivennes, après Daniel Cohn-Bendit, c’est maintenant Laurence Parisot qui rejoint Europe 1 et le groupe Lagardère Active.

        Jeudi 29 août 2013 :

        Laurence Parisot rejoint Europe 1.

        L’ex-présidente du Medef, Laurence Parisot, un temps annoncée sur RTL, rejoint finalement Europe 1 pour une émission régulière le samedi, a-t-elle annoncé aujourd’hui à l’antenne de la station de la rue François-Ier. 

        Daniel Cohn-Bendit est déjà chargé d’une chronique quotidienne à 7H55 sur Europe 1, dans la tranche matinale d’informations qu’animera Thomas Sotto.


        Europe 1 est une radio du groupe Lagardère Active.

        Lagardère Active est le pôle audiovisuel et presse du groupe industriel français Lagardère.

        Denis Olivennes est le président du directoire de Lagardère Active. 

        Avant de rejoindre le groupe Lagardère Active, Denis Olivennes était directeur général délégué et directeur de la publication de l’hebomadaire LE NOUVEL OBSERVATEUR.

        L’entourage de Denis Olivennes a précisé qu’il serait également, dans le cadre de ses nouvelles fonctions, « responsable opérationnel » de « Paris Match », du « Journal du Dimanche » et de Newsweb, le pôle Internet du groupe Lagardère. Il sera par ailleurs directement rattaché au patron du groupe, Arnaud Lagardère. 

        Ancien haut fonctionnaire, Denis Olivennes n’a jamais caché sa sensibilité de gauche. Il a été notamment conseiller du Premier ministre Pierre Bérégovoy. Membre du groupe des « Gracques », il a appelé, lors de l’élection présidentielle de 2007, à une ouverture du Parti socialiste vers le centre et à une alliance avec l’UDF.

        Conclusion :

        Denis Olivennes, Daniel Cohn-Bendit, Laurence Parisot, Europe 1, Lagardère Active, LE NOUVEL OBSERVATEUR, le Parti Socialiste, les Gracques, tout ça, c’est la nouvelle aristocratie.

        Il n’y a plus de fracture fondamentale entre la gauche et la droite.

        Aujourd’hui, la fracture fondamentale est entre la nouvelle aristocratie et les autres.


        • SamAgora95 SamAgora95 29 août 2013 15:59

          Si à l’avenir M. Valls souhaitait se présenter à la présidentielle, je lui conseillerais de prendre sa carte UMP dès à présent.




          • TheMastred 29 août 2013 16:07

            Manuel Valls a juste 10 ans de retard, cette méthode qui fonctionnait encore dans une France en déclin, ne fonctionnera plus dans une France sur le point de s’effondrer. Les hommes politiques actuels sont incapables :
            1) De gérer la situation économique, puisqu’ils sont pieds et poings liés par ceux qui les paient et les choisissent (oligarchie financière), qu’ils ont tous des comptes en banque illicites et donc ils ne peuvent pas s’attaquer aux vrais problèmes (puisque cela reviendrait à mettre en évidence leur corruption).
            2) De gérer la politique internationale, puisque la crise Syrienne, et le dossier Snowden montrent à quel point la France est incapable de se positionner de manière digne et autonome. Elle est aujourd’hui totalement inféodé aux US
            3) De gérer la crise identitaire, la France se ghettoise de manière évidente et les clivages identitaires s’exacerbent d’autant plus que le chômage et la discrimination augmente (les médias en sont pas mal responsables pour la 2nde constatation).
            4) D’écouter le peuple qui commence à se lever, et à en avoir marre (cf le mariage pour tous)

            Tout ça commence à faire beaucoup, et pour les moins abrutis d’entre nous (par la consommation de masse et le système mérdiatique et ils sont encore nombreux) cela commence à se voir et la colère commence donc à monter, car la France des années 2010 ne ressemble déjà plus du tout à la France des années 2000. Et il ne manquerait donc pas grand chose pour que ce château de cartes s’écroule... Pour ma part, je crois que notre élite corrompue en a conscience et va tout faire pour éviter cela, et donc réfléchit déjà à étendre son pouvoir par la dictature ou par la guerre pour détourner la colère de son peuple.

            A mon avis, on est donc assez proche du chaos, et Mr Laurent Pinsolle,je pense que vous vous trompez beaucoup en croyant qu’une issue politicienne est encore possible, car tout cela arrive bien trop vite par rapport à la vitesse d’éveil des consciences. Pour résumer, je dirais que c’est la révolution OU la dictature et/ou la guerre. Et donc plus probablement la guerre de toute façon à moyen terme.


            • Crab2 29 août 2013 16:11

              Il n’est jamais trop tard pour réagir et légiférer

              Charte de la laïcité


              L’annonce faite à... ( Michèle Tabarot ? )

              Vincent Peillon, dans un entretien paru dans les quotidiens du groupe Ebra, qui réunit plusieurs titres de presse régionale a expliqué que " chacun est libre de ses opinions. Mais pas de contester un enseignement ou de manquer un cours " au nom de préceptes religieux.

              Il a aussi demandé que " la question de la laïcité ne ( tourne pas ) à l’obsession de l’islam "


              Réforme structurelle

              En déclarant : « Une nouvelle fois, les Français ne peuvent donc que constater le décalage insupportable entre les paroles et les actes de la majorité », Michèle Tabarot ( UMP ) oublie que les droites en matière de laïcité sont restées bien loin du compte


              Néanmoins, prenons le ministre au mot


              Suite :

              http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2013/08/28/charte-de-la-laicite-5150060.html



              • Pyrathome Pyrathome 29 août 2013 17:38

                Valls sera t-il le premier ( socialiste de bac à sable ) à se faire élire grâce à la droite et au front national ?
                Parce que à gauche, il ne pèse strictement rien....


                • Miroslav Leglawy Miroslav Leglawy 29 août 2013 18:18

                  le PS n’est pas la gauche.

                  Et la gauche ne pèse rien.

                  Donc je pense que Valls s’en moque de ne rien peser à gauche... cette gauche qui vocifère mais reporte toujours ses voix 

                • ahtupic 29 août 2013 19:35

                  Le PS est autant socialiste que l’UMP est gaulliste et ce n’est pas peu dire. L’UMPS est un véritable parti assujetti aux puissances extérieures.


                  • jeanpiètre jeanpiètre 29 août 2013 23:00

                    de la à dire que les autres ne feraient pas la même chose.

                    le personnel politique dans son ensemble est vérouillé.
                    ce ne sont pas les portes paroles autoproclamés du peuple, le pen soral melecchon krivine , notables déclassés (ou non), emportés par leur complexe du peuple qui risquent d’y remédier.

                  • OMAR 29 août 2013 19:41

                    Omar 33

                    Bonjour Laurent  :« .....il serait difficile de ne pas être d’accord avec le petit reportage.......les trois recettes du succès du ministre Valls ..... »

                    Ce que vous avancez comme justifications des recettes du succès de Valls sont réelles, mais pas les plus importantes....
                     En fait, ce qui a garanti son succès est établi sur deux principales raisons :

                    Son allégeance à un lobby qui n’existe pas...
                    http://la-dissidence.org/2012/05/17/les-allegeances-du-nouveau-gouvernement/

                    Son harcèlement permanent contre une communauté bien précise qu’il considère être la responsable de tous les maux sociaux-économiques de la France...
                    http://www.islametinfo.fr/2013/08/18/video-manuel-valls-est-lextreme-droite-du-mouvement-socialiste-francois-delapierre-fdg/

                    Et, malheureusement, ça marche....


                    • smilodon smilodon 29 août 2013 21:15

                      Gildas c’était Gildas... Et c’était bien...Denisot c’était Denisot....Et c’était pas (trop) mal !... De Caunes c’était « didier l’embroulle », « Ouin-Ouin », « gérard Languedepute », le « toub’ », « raoul Bitembois ».. Etc !... Avec son pote « José », il m’a fait passer des soirées à ma « pisser dessus » !....De le voir « engoncé » dans son costume 3 pièces !.... Je me dis qu’il ne faudrait pas vieillir !... Alors, qu’il reçoive Pierre, Paul, Jacques ou Manuels.......................Je m’en tape !..... Je ne rie plus à me pis... dessus !..... Et c’est dommage. L’autre, le « manuels » (d’utilisation), on le voit à toutes les sauces !... Les « marseillais » surtout !.... Et c’est vrai que tout va mieux !....... Surtout là-bas !...Y’a qu’à regarder les « chiffres », et aussi les nouvelles « pierres tombales » !.... Bref, l’Antoine, il me fait penser à tous ces « soixantehuitards », qui ont troqués le combi fleuri pour la « mercad » noire métallisée !..... Avec chauffeur, de préférence !...Tant mieux pour lui !... Tant pis pour moi !.... J’avais qu’à évoluer, moi aussi !.... Mais je rigole toujours des mêmes « trucs » !... Donc, forcément, je rigole moins souvent !.... Il n’est pas à sa place, à cette place !... J’ai regardé...Mais il n’a pas baissé son froc, pas jeté son verre au visage de « manu »....Rien, que dalle !... Il est devenu « triste » !.... Sérieux....Emmerdant !... Comme tous les autres !... Faudrait pas vieillir je vous dis !... Adishatz.


                      • courageux_anonyme 30 août 2013 00:19

                        Valls vient de se suicider politiquement parlant en voulant intensifier le génocide par substitution :

                        "

                        Manuel Valls veut doubler le nombre de naturalisations

                        Son objectif, transmis aux préfets, est de revenir à au moins 100.000 acceptations de dossiers par an, contre 46.000 en 2012.

                        Un coup à droite, un coup à gauche. Après avoir dénoncé les périls du projet de loi Taubira, Manuel Valls, qui clamait à La Rochelle sa fierté d’être socialiste, le prouve sur les naturalisations. Ce mercredi, en Conseil des ministres, il a présenté un décret visant à accentuer la reprise en main de préfets. Afin qu’ils soient encore plus souples dans l’instruction des demandes des étrangers."

                        http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/08/28/01016-20130828ARTFIG00452-manuel-valls-veut-plus-de-naturalisations.php


                        • iphitos 30 août 2013 00:28

                          Un valls vaut mieux que deux veaux.


                          • iphitos 30 août 2013 00:34

                            Disait la vache.


                            • chmoll chmoll 30 août 2013 06:50

                              faut pas oublier que votre sécurité est entre les mains de cet individu et de celle que je soupçonne de racisme antiblanc , à libéré de la racaille a tout vas


                              • chmoll chmoll 31 août 2013 07:15

                                oui mais l^à elle le montre ouvertement ,elle livre pieds et poing liés l’honnète citoyen a la racaille en tout genre
                                perso je le considère aussi dangereuse que cette racaille
                                j’parle pas de l’anesthésié valls


                              • France Europe République Fabien Bonaparte 30 août 2013 10:37

                                Il n’y a pas de consensus en France pour lutter contre les voyous... dérive des « philanthropes » qui n’habitent pas en zone sensible d’un côté, dérive des « conservateurs » qui ne veulent pas payer des prisons supplémentaires ; résultat : la loi de la jungle ! Tarzan reviens !


                                • Éric Guéguen Éric Guéguen 30 août 2013 11:01

                                  @ Laurent Pinsolle :

                                  Je vous pose une question : et si, tout simplement, une fois les mains dans le cambouis, les uns et les autres prenaient réellement la mesure du drame et se rendaient à l’évidence du besoin d’intransigeance ?
                                  Mettez Nicolas Dupont-Aignan - qui, je vous l’avoue, a ma préférence parmi ce ramassis d’arrivistes - en lieu et place, je vous fais le pari qu’avec les médias aux trousses, il sera contraint à certains choix.


                                  • appoline appoline 30 août 2013 12:11

                                    Quand je pense à tous ces hommes et ces femmes de valeur, honnêtes, intègres qui ont forgé l’histoire de la France avec leur sang et leur honneur ; il est grandement le temps qu’il y ait un grand coup de torchon avec cette vermine qui nous gouverne depuis quelques décennies.


                                    Les uns et les autres sont le déshonneur de notre pays. Quelle tristesse. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès