Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Margaret Thatcher est morte, mais pas ses idées*

Margaret Thatcher est morte, mais pas ses idées*

Entre 1979 et 1990, elle avait mené une politique économique fortement libérale, opérant une réduction du rôle de l’État dans la vie économique et sociale.

JPEG - 11 ko
Tea-shirt Margaret Thatcher 19,70 € www.zazzle.fr
http://www.zazzle.fr/margaret_thatcher_t_shirts-235068640539985287

J’avoue qu’à l’annonce de la mort Mme Margaret Thatcher j’ai pleuré, avant de reprendre deux fois des moules, que j’ai trouvé trop salées à cause de mes larmes.

Lorsqu’elle est tombée en enfance il y a plusieurs années, le grands médias n’ont cessé de spéculer sur la survie du système libéral après sa disparition.

Les mêmes spéculations entourent aujourd’hui la France.

À les croire, elle avait été bien meilleure que Tony Blair, meilleure que Nicolas Sarkozy, meilleure que Angela Merkel.

Il n’y avait personne dans tout l’Univers que les détenteurs du capital ne rêvaient voir plus éternelle qu’elle.

Celle qui a su se faire le porte-parole et le bras musclé des traders, des banquiers, des friqués, des exploiteurs, des laissés pour compte par la misère, celle qui a allumé en ces derniers la flamme de la bassesse des sentiments, de la suspicion, de l’individualisme, de la lâcheté, de la corruption, celle qui a défié et écrasé les forces populaires et syndicales, celle pour qui les bourgeois du monde entier ont prié et pleurent aujourd’hui son décès, aura réussi à enraciner son rêve dans le cœur et dans l’âme de millions de spéculateurs, de loups-cerviers de la finance, de politiciens avides de pouvoir.

Seuls, ses adversaires, ces travailleurs qui passèrent des années à puiser dans leurs indemnités de chômage, dans les coffres de l’État donc, pour entretenir leur paresse, à travailler plus pour gagner moins, à travailler plus longtemps pour vivre moins longtemps et pour avoir, réduite, leur retraite plus tard, les travailleurs de toute l’Europe aujourd’hui, à laquelle elle a su si bien faire école, et particulièrement le peuple irlandais, ainsi que les États d’Amérique du Sud ne paraissent pas affectés par son décès.

À ces derniers, il faut ajouter tous ces professionnels de l’information qui se sont prêtés honteusement à couvrir les centaines de machinations mises en place pour faire disparaître prématurément cette femme au destin surhumain.

QUE LA BARONNE THATCHER VIVE DANS LE CŒUR ET L’ESPRIT DE TOUS LES NANTIS

Écrit sur ma serviette rince-doigts, au coin d’une table.

* http://www.slate.fr/monde/70465/mar...

URL de cet article 20089

Moyenne des avis sur cet article :  4.06/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • Gabriel Gabriel 9 avril 2013 09:57

    Il ne faut jamais cracher sur les morts, ils rendront compte devant qui de droit. J’espère pour elle que l’au delà sera plus clément qu’elle ne l’a été avec les mineurs et plus social qu’elle ne l’a été avec les citoyens de son pays. Le thatchérisme comme le reaganisme ont fait tellement de dégât humain dans nos sociétés qu’il serait étonnant que la quantité de larme versée sur sa disparition soit suffisante pour arroser ses géraniums. Elle a fait des émules qui continuent d’appliquer ce genre de politique tueuse (Busherie, Sarkonerie, Berlusconerie…) L’ultralibéralisme et l’intransigeance de cette personne ne plaident guère en sa faveur mais elle aura toujours des adorateurs comme Pinochet et Franco ont les leurs…


    • leypanou 9 avril 2013 11:17

      politique tueuse (Busherie, Sarkonerie, Berlusconerie…) : vous oubliez la version soft, Hollanderie.

      Pour ma part, je considère que la version soft est plus dangereuse encore que la version hard où on voit tout de suite ce qu’elle cherche à mettre en place.

      Avec la version soft, c’est plus subtil, c’est sous couvert de pragmatisme, de bon sens -du genre, on vit plus longtemps donc il faut cotiser plus longtemps (qui ignore les plusieurs millions de sans travail donc automatiquement avec une pension tronquée), de technicité, de morale, de respect des engagements de la France, bref de croissance bidon -qu’on attend toujours- de 130 milliards d’euro MAIS une perte de souveraineté extrêmement grave car le budget de la France DOIT être validée par l’UE à Bruxelles.

      En ce sens, Thatcher est meilleure que la social-démocratie car avec elle, le petit peuple -entre autres- n’a aucune illusion à se faire.


    • Tall 9 avril 2013 19:50

      Il ne faut jamais cracher sur les morts


      Exact, il faut les tuer quand ils sont encore vivants ... après c’est trop tard.

    • amiaplacidus amiaplacidus 9 avril 2013 10:09

      Je vais écrire quelque de terriblement politiquement incorrect :

      Après la mort de Thatcher, le monde est un peu meilleur !

      En effet, ce n’est pas parce que quelqu’un meurt qu’il/elle est immédiatement paré/e de toutes les qualités, en oubliant les défauts.

      Mme Thatcher est directement responsable, avec son complice R. Reagan et sous les auspices des « Chicago boys » de M. Friedman de la crise économique actuelle et de son cortège de malheurs.
      C’est l’ultralibéralisme et la financiarisation de l’économie (économie casino), au détriment de l’économie réelle, pronés par Thatcher et consort qui fait le malheur actuel des populations.

      Au surplus, mais face à l’ampleur du désastre actuel, Thatcher est directement responsable de la crise dite de la « vache folle ». Il y avait bien longtemps (plus de 50 ans) que les bovins étaient nourris avec des farines animales, sans aucun problème sanitaires (ne faisons pas toutefois l’impasse sur les problèmes éthiques), Mais la législation anglaise exigait un chauffage prolongé et une hydrolyse, conditions qui faisaient que bactéries, virus et prions étaient détruit.
      La déréglementation voulue par Thatcher à conduit l’industrie des farines, pour augmenter leurs profits, à réduire considérablement le chauffage et à supprimer l’hydrolyse, ce qui laissait subsister les prions. Avec les conséquences que l’on sait : Millions d’animaux sacrifiés, éleveurs ruinés et, pour certains, conduits au suicide.

      Alors, rien ne m’empêche de penser que la mort de Thatcher est une bonne chose.


      • morice morice 9 avril 2013 10:11

        hier j’ai fêté sa disparition : je n’ai jamais oublié ce que cette chienne a fait aux familles de mineurs anglais ni à Bobby Sands et ses amis. Ce n’est pas parce qu’elle vient de crever que je vais avoir une seule parole amène à son égard : elle a été voisine d’un Pinochet.


        • eric 9 avril 2013 11:08

          Comparaison osée. Pinochet, Général, franc maçon, nommé par son « frère » Allende a la tête de l’armée chilienne parce qu’il avait notamment fermé un journal conservateur, réprimé un putsch anti républicain, ne s’est que tardivement convertit aux saines idées économiques de Margaret.

          Si en organisant la transition démocratique et en se retirant du pouvoir face au verdict des urnes, Pinochet a fait preuve de son attachement profond a la démocratie, il n’en a pas moins participé au soulèvement du peuple chilien contre la tentative d’imposer le bolchevisme au Chili.
          Contexte sensiblement différent de l’épopée Thatcher, donc, qui a trois fois été réélue par les suffrages du peuple anglais.

          Son principal enseignement ? Le peuple, uni, ne sera jamais vaincu par les bureaucrates totalitaires socialisant


        • leypanou 9 avril 2013 11:22

          @eric :

          C’est vrai que Pinochet est attaché à la démocratie comme l’émir du Qatar qui aide en ce moment les « révolutionnaires » en Syrie avec l’aide de la France et de la Grande Bretagne pour ne citer qu’elles.


        • eric 9 avril 2013 11:37

          « La politique étrangère de Hollande a été voulue par la majorité des français » Cela ne vous suffit pas ?


        • Le péripate Le péripate 9 avril 2013 12:23

          Les idées de Tatcher ? Elle les avait trouvé en France, sous la plume de Bastiat, député landais, qui avait anticipé avec une grande prescience ce que nous vivons : l’État, cette grande fiction à travers laquelle chacun cherche à vivre aux dépends des autres.


          • spartacus spartacus 9 avril 2013 16:34

            C’est vrai que quand elle a pris l’Angleterre sous Wilson.

            Un grand parallèle pourrait être fait avec Hollande. Sic....
            Un incapable qui s’abdiqua tout seul et laissant le pays en catastrophe économique.

            Le pays était géré par le FMI,tellement le type était incompétent.

            -C’est vrai qu’elle a juste réussit l’exploit de ramener le chômage à 4% pendant que la France se gargarisait d’un président de gauche avec du chômage deux fois plus fort.

            Ce qui est amusant c’est que ceux qui critiquent Thatcher, en Angleterre, ne voudraient jamais revenir en arrière et changer les mesures aujourd’hui existantes.

            Parfois avec de bonnes langues de bois, on admet pas qu’elle a eu raison officiellement, mais dans les faits, on est bien content que se soit elle qui a eu le mauvais rôle de redresser l’économie contre des lobbys subventionnés

            • amiaplacidus amiaplacidus 9 avril 2013 17:03

              Spartacus, vous usurpez votre pseudo.
              Le véritable Spartacus était un esclave qui s’est révolté contre les exploiteur. C’était un homme véritable.

              Vous, vous n’êtes qu’un larbin au service de vos maître néo-libéraux.


            • Gauche Normale Gauche Normale 9 avril 2013 17:07

              Non Spartacus le taux de chômage n’était pas plus faible qu’en France, il était plus officiel. C’est pas pareil. Le calcul de ce taux était très régulièrement modifié et a chaque modification, il apparaissait que le chômage était en baisse, dites donc ! Quel heureuse chance.

              Un exemple majeur : un travailleur licencié était considéré comme « ne voulant pas travailler » donc radié des listes.
              Jospin n’était pas mal non plus dans cette tactique...

            • HugoS HugoS 9 avril 2013 20:47

              La bonne blague.
              http://newsimg.bbc.co.uk/media/images/46193000/gif/_46193798_unemployment_4 66.gif
              Thatcher
              http://bilbo.economicoutlook.net/blog/wp-content/uploads/2009/07/UK_unemployment_rate_1970_2009.jpg
              Thatcher qui fait exploser le chomage.
              Et quand ca redescend, elle est au quasi double du ministre précédent !

              Comme dirait Ken Loach : « Privatisons ses funérailles. Mettons les en compétitivité et prenons les moins chères. C’EST CE QU’ELLE AURAIT VOULU »


            • epicure 10 avril 2013 00:35

              c’est bien connu pourtant, on ferme des centaines d’usines et donc le chömage baisse, les commerçants voient leur clientèle réduite dans certaiens cités, ce qui fait baisser le chômage par dinimnution de l’activité commerçante.
              Donc oui tatcher a fait baisser le chömage .
              C’est beau la logique libérale conservatrice.


            • Alex Alex 9 avril 2013 17:28

              Je trouve que Margaret Thatcher a été bien plus honnête que des « socialistes » tels que Tony Blair ou Hollande : elle avait au moins annoncé la couleur, alors que les actuels leaders se qualifiant « de gauche » continuent cette même politique – du moins dans le domaine primordial qu’est l’économie – en faisant croire qu’ils veulent en changer.
              Ceci étant précisé, je ne la regrette pas.


              • leypanou 9 avril 2013 19:44

                il y a des personnes sur ce thread qui sont incapables de comprendre ce genre de subtilités et ce n’est pas cette lecture qui les fera changer d’avis.


              • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 9 avril 2013 18:23

                Comme quoi, elle se résumait assez bien elle-même. Dire qu’il y en a qui cultivent le doute...L’a-t-elle seulement connu, le doute ? mmmm m’étonnerais. Pas de doute sans remords, et je ne pense pas l’avoir jamais vue en montrer... D’ailleurs il est frappant de voir autant de gens déclarer ouvertement leur satisfaction après ce bon débarras...


              • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 9 avril 2013 20:26

                Tiens ?... -2 déjà... La Maggy a donc encore au moins 2 amis...


              • Ricquet Ricquet 9 avril 2013 19:17
                L’occasion de ressortir la chanson :

                « Et quand viendra l´heure dernière,
                L´enfer s´ra peuplé de crétins
                Jouant au foot ou à la guerre,
                A celui qui pisse le plus loin
                Moi je me changerai en chien si je peux rester sur la Terre
                Et comme réverbère quotidien
                Je m´offrirai Madame Thatcher »

                  • zomboid zomboid 9 avril 2013 19:55

                    Fucking virus !


                    • boutiamit boutiamit 9 avril 2013 20:24

                      je plains les asticots....pauvres bêtes !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès