Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Marie-Christine Blandin et EELV poursuivent le travail de sape contre la (...)

Marie-Christine Blandin et EELV poursuivent le travail de sape contre la République française

Marie-Christine Blandin, membre de EELV et présidente de la commission de la culture et de l’éducation du Sénat, vient de relancer, vendredi 24 mai, la campagne habituelle de désinformation contre la Marseillaise. L'élue pseudo "écologiste" se croit maligne en dénonçant le passage du refrain sur le « sang impur » et en y voyant, bien entendu, « un appel à la xénophobie » et « un appel à la violence sanguinaire ». Elle a même le culot d'amalgamer ce couplet aux « récents événements » de l’attentat terroriste à Londres.

Je rappelle que cette présentation de la Marseillaise est un classique de la désinformation pratiquée par les forces qui veulent saper constamment la République française, en réécrivant l'Histoire et en en salissant tous les symboles pour la rendre méprisable aux yeux des jeunes générations.

Comme je le rappelle dans ma conférence "Mais où est passée la République française ?", le « sang impur » dont parle notre hymne national ne désigne nullement le sang d'ennemis étrangers mais, tout au contraire, le sang du peuple français qui est prêt à mourir en martyr pour défendre sa liberté nouvellement conquise.

Je renvoie : - à mon analyse écrite : http://www.francoisasselineau.fr/2011/10/la-fausse-interpretation-de-la.html - à cet extrait vidéo de ma conférence :


EELV EST UN PARTI OUVERTEMENT SÉDITIEUX

Je saisis l'occasion de cette nouvelle attaque d'un responsable de EELV contre les fondements de la République pour rappeler que ce parti s'est fait une spécialité de promouvoir toutes les idées séditieuses visant à détruire la République française.

Jusqu'à il y a quelques jours, le site national officiel de EELV présentait par exemple une carte de France : Carte_France_region

a)- où avaient disparu les deux départements alsaciens, réunis dans une "collectivité territoriale unique" baptisée "Alsace". Ce projet, qui a été rejeté de façon cinglante par les électeurs de la Région Alsace le 7 avril 2013, correspond aux objectifs de démembrement de la France voulu par l'oligarchie euro-atlantiste. Je renvoie à ma conférence : Ce qui se cache derrière le référendum du 7 avril en Alsace

b) où avaient disparu les deux départements savoyards, réunis dans une entité baptisée "Savoie", conformément aux objectifs séparatistes des indépendantistes savoisiens.

c)- où avaient disparu les deux départements corses, au profit de la seule entité baptisée "Corse".

d)- où avait disparu le département des Pyrénées Orientales (66), remplacé par une entité baptisée "Catalogne", conformément aux objectifs séparatistes des indépendantistes catalans espagnols. (cf. ma conférence dont je viens de donner le lien).

e)- où le département des Pyrénées Atlantiques (64) était scindé en deux, avec deux nouvelles entités baptisées "Béarn" et "Pays Basque", conformément aux objectifs séparatistes des indépendantistes basques espagnols.

f)- où le découpage actuel des 4 régions Bretagne, Pays de la Loire, Centre et Poitou-Charentes était remplacé par un nouveau découpage en 3 régions, non nommées, dans le but évident de rattacher le département de Loire-Atlantique à la Bretagne. Ce qui correspond aux objectifs séparatistes des indépendantistes bretons.

Comme je l'ai fait remarquer dans ma conférence, cette carte viole effrontément la première ligne de l'Article Ier de la Constitution de la République française, qui dispose que "la France est une République indivisible".

La publication d'une telle carte sur le site Internet officiel d'un parti politique qui compte 2 ministres au gouvernement (Cécile Duflot et Pascal Canfin) aurait dû, si les mots et le droit constitutionnel ont encore un sens, valoir le renvoi de ces deux ministres et le lancement de poursuites judiciaires contre leur parti politique pour atteinte contre la sûreté de l'État.

Il n'en a évidemment rien été.

Mais il semble que cette carte a été récemment supprimée du site officiel de EELV, peut-être justement suite à ma conférence déjà visionnée par plus de 9700 internautes malgré sa mauvaise qualité sonore.

Cette carte reste néanmoins en ligne sur le site régional de EELV pour la région Bretagne : http://bretagne.eelv.fr/decentralisation-liberer-lenergie-des-territoires/

EELV EST UN PARTI ULTRA-EUROPÉISTE

Au passage, je rappelle que EELV est un parti ultra-européiste. EELV est :

- le seul parti politique français d'envergure à inclure le mot « Europe » dans sa dénomination.

- l'un des 2 seuls partis écologistes au sein de l'EU, avec le parti écologiste slovène, à avoir intégré le mot « Europe » dans sa dénomination. Dans tous les autres partis écologistes au sein de l'UE, la présentation du parti est purement nationale.

- le seul parti écologiste en Europe à avoir inclus des étoiles d’or, symboles de l’Union européenne, dans son logo.

CONCLUSION

Je suggère à mes lecteurs de diffuser au maximum toutes les informations qui précèdent sur le plus grand nombre possible de forums et de pages Facebook.

En particulier, il est utile de poster les liens vers mon explication sur la Marseillaise, notamment sur le site Public Sénat qui relaye l'intervention de Mme Blandin, mais aussi sur les sites ou pages Facebook de membres du gouvernement ( http://www.francoisasselineau.fr/2011/10/la-fausse-interpretation-de-la.html et extrait vidéo de ma conférence : http://www.youtube.com/watch?v=s11cx6Vp4kA )

François ASSELINEAU

Site Internet : http://www.u-p-r.fr/
Facebook : http://www.facebook.com/upr.francoisasselineau
Twitter : https://twitter.com/# !/UPR_Asselineau
Blog : http://www.francoisasselineau.fr
Tumblr : http://upr-asselineau.tumblr.com


Moyenne des avis sur cet article :  3.99/5   (127 votes)




Réagissez à l'article

361 réactions à cet article    


  • Capone13000 Capone13000 27 mai 2013 09:35

    Quand on regarde en détail leur logo cela en dit long sur le coté européiste et anti-républicaniste de EELV : http://www.u-p-r.fr/dossiers-de-fond/que-signifient-les-logos-des-partis-politiques/signification-logos-des-autres-partis-politiques


    • Alice Rupert 27 mai 2013 19:19

      Pitié avec Asslineau et son UPR, pitié smiley On a compris depuis le temps qu’il a des supporters ici et sa cohorte de trolls de son groupuscule smiley


    • fanc 27 mai 2013 22:16

      Pitié avec ce mélanchon et son FDG, pitié  On a compris depuis le temps qu’il a des supporters ici et sa cohorte de trolls de son groupuscule 


    • vieux grincheux 28 mai 2013 05:12

      Le grand absent du débat, c ’est l’ auteur qui ne daigne pas venir mouiller sa chemise et envoie ses affidés faire le boulot.....

      et bien moi je plussoie Isga et l’ idée que « les régions sont les nations » mais en y mettant la condition démocratique, c ’est à dire pour les mous du bulbe et bourgeois formatés en version bêta-test qui n’ ont d’ autres horizons que leur ENRICHISSEMENT PERSONNEL par le PROFIT DE L ENTREPRISE au détriment du BIEN COMMUN...pour parler plus crûment, du VOL ENTERINé par les LOIS votées par et pour les INTERETS DES BOURGEOIS.

      Adoncques, beaux seigneurs et gentes dames, étant d’ un naturel courtois mâtiné d’ ironie matutinale, la condition démocratique EXIGE une REELLE EGALITé, des assemblées de quartier, des conversations socratiques, des élus dont les missions sont limités dans le temps et surtout l’ ABOLITION DES POLITIQUES PROFESSIONNELS.

      l’ Ecole Nationale d’ Auto-admiration d’ où sort le Citoyen Asselineau a fait tant de mal à la République qu’ il serait bien plus sage de dissoudre cette institution qui ne vise qu’ à reproduire les INEGALITéS dont nous devons nous débarasser pour l’ Autonomie et l’ Emancipation et transformer notre survie en vie réelle sur le chemin de l’ Harmonie comme l’ a montré Charles Fourier.

      Pour celà il faut passer par le Revenu de Base qui permette de contrer l’ INEGALITé du SALARIAT où la survie du citoyen est mise à mal en cas de conneries faites par le TRONPA....

      La « libre » entreprise est historiquement condamnée, c q f d :

      Tout comme le dogme de la CROISSANCE pour les pays riches, par contre les énergies néfastes qui consistent à EXPLOITER les pays pauvres seraient bien mieux employées à les AIDER GRATUITEMENT. Au nom du PILLAGE DES RICHESSES ET DES PEUPLES MIS EN QUASI ESCLAVAGE.....

      SOLIDARITé, c ’est le Maître-mot, mais qui part de la Base et fait fi de ces Jacobins qui ont peur du POUVOIR AU PEUPLE qui menacerait leurs INTERETS DE BOURGEOIS PARISIENS...
      Et feignants comme pas deux, au point de bannir les langues historiquement constituées par le peuple plutôt que de les apprendre, sous le prétexte de l’ Unité de la Res publica,.En fait pour se garder le pouvoir par des dîplômes qui ne caractérisent que la SOUMISSION SOUS LES FOURCHES CAUDINES DU MANDARINAT des candidats en une érudition morcelée, fragilisée qui ferait honte à l’ Honnête Homme du XVII eme siécle (Montaigne, Faret, Scudéry, Molière)

      Et c ’est pourtant grâce à une étude comparative des langues (philologie) que beaucoup de point de désaccord se font jour dans nos représentations du monde. Le soleil est féminin chez les allemands tandis que la lune est masculine. La mer est masculine chez les Portugais et LE SAMBA EST MASCULIN au Brésil.....celà se traduit par une ignorance crasse notamment lorsque des commentateurs de foot égratignent le nom d’ un joueur lusophone, en ignorant la diphtongue avec le tilde ão qui se prononce entre An et On, ainsi ce n ’est pas Falca-o, mais FalcON, ce qui veut dire faucon, tout simplement...

      Et à ce sujet, les Parisiens en sont des Vrais.... La tendance lourde émise par la centralisation jacobine de l’ Educastration Nationale est le mépris des autres langues et il faudra à l’ étudiant attendre trés longtemps (s’ il y arrive) pour comprendre les subtilités de la philologie qui lui demande quand même de maitriser plusieurs langues aux fins de comparaison. Tout comme l’ élève s ’arrêtant au Bac n ’aura jamais la chance de découvrir qu’ on lui a menti dès son enfance avec le Théorème d’ Euclide, un jour peut-être avec un peu de chance il entendra parler de la géométrie de Riemann ou Lobatchevski et tombera sur le cul devant tant de stéréotypiques décisions qui postulent qu’ un gamin ne peut pas piger ce concept....

      Alors oui, il est bon de connaitre les patois, les idiomes, les inventions du peuple comme l’ argot, le saperlot, les mots-valises de Lewis Caroll ou de l’ Oulipo, comme l’ Humanisme d’ Erasme, tout ceci est notre héritage, et n’ est la PROPRIETE DE PERSONNE, surtout pas de l’ Etat-Nation qui a tout fait pour le détruire afin de SERVIR LA SOUPE AUX BOURGEOIS...
      Cette UPR ne fait rien d’ autre, du reste que de VOULOIR SA PART DU GATEAU, et démontre son incapacité à envisager une Démocratie qu’ elle ne contrôlerait pas, finalement des Chrono-ouraniens comme les autres qui ne peuvent envisager la FIN DE L EXPLOITATION DE L HUMAIN PAR L HUMAIN....ce rempart que nous avons le DEVOIR DE FAIRE SAUTER afin de vivre dans la DIGNITE ET LA SOLIDARITE.

      ET LA DIGNITE NE SE NEGOCIE PAS !!!!

      Merci Ilsga d’ avoir porté la contradiction, mais zoneper n ’est dupe de l’ Asselinage des affidés qui tentèrent de te contredire. Et merci à Topaze également. S’ éloigner de la lutte des classes est une erreur, elle est bien RELLE et le cynisme de buffet, le Waren ne fait que renforcer la lutte contre les AUTORITAIRES de drouate comme de gôche....

      KONSELEDIIIIIIIIIIIIIIISEU !!!

      VG Passeur cognitif à but non lucratif.
       

    • lsga lsga 28 mai 2013 09:14

      Rappelons que hier, c’était les 70 ans de la création du CNR.

      Asselineau n’a été invité nul part par personne pour commémorer cet évènement, c’est dire ce que pensent les rares survivants et leurs proches de son coup marketing....

      D’ailleurs, au lieu d’écrire un bel article pour la commémoration de ces 70 ans, il écrit un torchon pour insulter une député EELV, et cracher sur nos régions.

      Je crois qu’il avait simplement oublié.... 


    • Alice Rupert 29 mai 2013 06:59

        à vieux grincheux 

      "Le grand absent du débat, c ’est l’ auteur qui ne daigne pas venir mouiller sa chemise et envoie ses affidés faire le boulot.....« 

      A moins qu’on ait affaire au même genre de phénomène que celui du groupe »Morice«  : cf. ce message

      Dans ce groupe »Morice«  : 1 seul pseudo mais toute une équipe.

      Ici (UPR), une quinzaine de pseudos mais, allez, 3 personnes ? (l’auteur, sa femme et un neveu).

      En outre, le truc classique des groupuscules d’extrème-droite : ne pas faire démarrer les N°s de carte à 1 mais à beaucoup plus pour faire croire à un »parti« ayant déjà de nombreux membres.

      Ici, cela a du démarrer à 2951, ce qui »leur" permet de clamer partout qu’il y a déjà près de 3000 adhérents  smiley smiley smiley


    • Alice Rupert 29 mai 2013 07:36

      Ajoutons que l’article de l’UPR prétendant « expliquer » les logos des différents partis politiques est du niveau d’élucubrations ésotériques les plus fantaisistes.

      Les dirigeants des partis concernés en seraient pris de fou-rires immaitrisables.

      Mais l’UPR n’a pas tout découvert : moyennant une fonction mathématique qu’il serait trop long de démontrer ici, ladite fonction appliquée aux rangs des lettres EELV dans l’alphabet donne exactement le nombre 666  :->>

      La diagonale du logo divisée par la hauteur du premier E, donne pi avec une précisions de 33 décimales (l’âge du Christ). enfin, la même formule citée plus haut appliquée à ces 2 paramètres, plus la longueur du sigle EELV et la distance entre la 1ère et la 3e étoile donne exacterment, si on la multiplie par 10 puiisance 9, la distance de la Terre à Nibiru, astre découvet par les savants babyloniens en 882 av. JC  smiley

      Tout cela ne peut être un hasard et prouve de façon irréfutable le grand complot écolo contre notre civilisation  smiley


    • gorgonzola 30 mai 2013 00:46

      Quand on sait que certains partis dépensent des fortunes pour faire plancher des agence de comm sur leur logos et les percées qui sont faites notamment en neuro-marketing, les analyses que l’on peut en tirer sont tout à fait fondées et n’ont rien d’élucubratoires, sauf pour des gens qui ne savent pas réfléchir... Il en va de même du choix des mots dans les professions de foi ou des discours éléments de language de nos politiques (le fameux « croissance négative » de Sarkozy par exemple).


    • lsga lsga 27 mai 2013 10:01

      Visca Catalunya !


      Gora Euskal Herria askatuta !

      Viva Occitània !

      Viva Corsica Nazione !

      Bevet Breizh Dieub !

      • ThaTon ThaTon 27 mai 2013 11:45

        Vive La France ! smiley


      • lsga lsga 27 mai 2013 12:10

        Ils sont beaux les UPR...


        La France, l’Espagne, l’Italie, l’Allemagne, le Royaume Uni sont des entités supra-nationales récentes encore plus artificielles que l’Europe.

        Les cultures de France ont été laminées par la colonisation parisienne. Partout, les peuples ont perdus leur culture, leur langue, leur tradition ; et se sont vu imposer une administration centralisée gérée par un peuple étranger (les parisiens) : Tout ce contre quoi Asselineau prétend se battre, il le défend à l’échelle de la France. C’est parce qu’il ne défend pas les peuples, ni les cultures populaires, il défend ses intérêts de bourgeois parisien qui a perdu au casino européen. 

        Oui, vous êtes des intégrés. Intégrés à une pseudo-culture américanisée, qui n’est pas plus française que régionale. Ceux qui luttent pour la préservation des cultures populaires authentiques savent que leur ennemi n’est pas l’immigré  ; leur ennemi est l’intégré. Oui, l’immigré se bat et conserve sa langue et sa tradition, tandis que l’intégré se soumet à la culture télévisuelle globalisée. L’immigré est dans notre camps, l’intégré est notre ennemi. 

        Aujourd’hui, Paris étouffe la France. Perpignan, joyaux de la culture Catalane, est méprisée. Oh... Comme Perpignan aurait intérêt à rejoindre sa grande soeur Barcelone, qui brille de milles feux et qui l’aiderait à se redresser. Bayonne et Saint Jean de Luz, joyaux de la culture basque, sont réduites au statut de parc d’attraction et de maison de retraite pour parisiens ! Oh... Comme elles auraient intérêt à rejoindre leurs soeurs Donostia et Bilbao, riches et flamboyantes, qui les prendraient par la main et les aideraient à se redresser ! Comme la Corse, mal-traitée par les parisiens, aurait intérêt à rejoindre ses soeurs Sardaigne, Baléares et Sicile...

        Toutes ces villes aujourd’hui pauvres, vampirisées par Paris, auraient intérêt à renouer avec leurs cultures ancestrales, leurs langues, leurs traditions, et surtout leurs soeurs puissantes et riches. Mais non, les grands bourgeois parisiens tels qu’Asselineau veulent les garder sous leur joug, et continuer à les écraser de leur poing autoritaire et ignare !

        Face à cet article rédigé par un parisien bourgeois sans culture populaire, citons donc la Coupo Santo telle que transcrit par Frederic Mistral :

          Coupo Santo...

          Pèr la glòri dóu terraire
         Vautre enfin que sias counsènt.
         Catalan, de liuen, o fraire,
         Coumunien tóutis ensèn !

      • Uncommon Uncommon 27 mai 2013 12:25

        C’est amusant de mesurer l’écart entre le signifiant de l’avatar (bonnet Phrygien) et le contenu du texte.

        Cher ami, pas besoin de violence pour garantir le respect des différentes cultures au sein d’une même république. Il suffit juste d’en appliquer les lois.


      • kemilein 27 mai 2013 12:28

        vous conviendrez néanmoins qu’il est plus facile de se parler quand on cause la même langue non ? :)

        disons que l’uniformisme n’est pas absolument le Mal

        mais d’un point de vue factuel, et je l’avais écrit en réponse d’une de ces vidéos justement, vous avez raison.
        l’autodétermination des peuples... pose une vraies question car après tout qu’est-ce qu’un peuple ? les bretons n’auraient ils pas le droit d’être « libre », souverain.

        tout ça tout ça.


      • lsga lsga 27 mai 2013 13:03

        @Uncomon

        Les sans-culottes étaient ennemis des jacobins. Révise l’Histoire du pays que tu prétends défendre.

        @Kemilein
        Le multi-linguisme, c’est encore mieux. Voilà ce que les immigrés ont compris et que les intégrés ignorent. Voilà pourquoi les premiers sont dans notre camps, alors que les seconds à l’image d’Asselineau tentent d’écraser nos peuples, nos cultures, nos traditions.

      • gorgonzola 27 mai 2013 14:35

        ah tiens voilà l’ultra-gauche trotskystes... toujours du côté des indépendantistes... forcément, la nation c’est le mal absolu hein...

        Et bien ce n’est pas le cas pour la majorité, ne vous en déplaise !


      • lsga lsga 27 mai 2013 14:48

        La nation Catalane, ça te dit un truc ?
        Et la Nation Corse ? Tu prétends l’écraser avec tes gros sabots parisien c ça ?

        Et la Nation Basque ? Tu sais, la plus ancienne d’Europe...

        Allez, retourne t’intégrer, gabache sans culture...
        Ta nation à toi, c’est la télé. 

      • gorgonzola 27 mai 2013 15:23

        Non ça ne me dit rien en effet, moi je ne connais que la « nation » Poitou-Charentes désolé  Allez je retourne mater TF1, c’est du même niveau ^^


      • lsga lsga 27 mai 2013 15:30

        La nation poitevine (poitou-charente-vendée) a été absolument annihilée par le colonialisme des parisiens. La Vendée en particulier a véritablement été défigurée, sa population dissoute, sa culture et ses traditions réduite au néant.


        Non, toutes les régions européennes ne sont pas destinées à connaitre un tel sort. 


      • Xobor 27 mai 2013 17:08

        Lsga :

        Vous attaquez sur le sujet de la Vendée. Au passage, je ne sais pas trop qui vous attaquez, les méchants capitalisto-bourgeois-jacobins-nationalo-racistes sûrement, histoire de contrebalancer le complot judéo-maçonnique. Bref, pardonnez-moi cette digression fort insultante.

        Et donc la Vendée, regretteriez-vous cette région très pieuse et royaliste qui se révolta contre la République ? Vous qui savez, je crois, vous montrer très virulent(e) contre toute hiérarchie pyramidale, comme l’est le catholicisme et le monarchisme absolu ?

        Entendez bien que je ne veux pas vous être particulièrement désagréable, mais mon sentiment est que :
        1) Vous instrumentalisez un fait peu glorieux de l’histoire pour cracher sur la France en tant que nation.
        2) Tel que je vous lis sur Agoravox, si la Vendée était restée la même qu’à l’époque, vous seriez aujourd’hui un(e) ardent(e) partisan(e) de la destruction du sentiment religieux et monarchiste d’une telle région.
        3) Vous fustigez les évènements tragique de l’intégration de la Vendée à la France, mais défendez systématiquement la construction européenne. Alors que l’Union Européenne se construit actuellement dans le plus pur mépris des peuples en place. Dernier exemple avec la Grèce, où on réfléchit à instituer des camps de travaux forcés pour les citoyens endettés auprès du fisc. (http://www.rue89.com/rue89-eco/2013/05/22/prison-5-000-euros-dimpots-retard-projet-fou-grecs-242563).

        En bref, je crois que vous adoptez là une posture qui n’est qu’un prétexte à vos insultes contre le cadre national que vous honnissez tant. Tout en applaudissant - à juste titre - l’œuvre de Chavez au Venezuela, alors qu’il s’agit purement d’un modèle socialiste dans le cadre d’une nation souveraine. Bien sûr vous évoquez l’ALBA, mais on est là assez loin du modèle actuel de l’Union Européenne et de ses méthodes.

        Quant à votre défense de l’Union Européenne, bien évidemment vous ne défendez pas celle-ci qui est clairement une construction néo-libérale, mais appelez à une « Autre Europe » sociale (et autoritaire, laissiez-vous entendre au cours des discussions agoravoxiennes sur le vol institutionnalisé de Chypre). Pour ce mythe, je vous renvoie aux articles de François Asselineau sur « l’Autre Europe. »

        J’espère ne pas avoir trop fait dans le Schopenhauer par cette réponse, je n’en ai de toute façon pas les capacités, mais vous-mêmes ne devriez pas vous y laisser aller. Surtout si c’est pour attaquer des citoyens qui ne font que constater que l’Union Européenne détruit ce qu’il y a de bon en France.

        PS : Merci pour ce lien Wikipédia.


      • lsga lsga 27 mai 2013 17:15

        la vendée ? une région pieuse ?


        mon dieu comme j’ai rit....

        Début 20ème, la vendée était une des régions les plus anti-cléricale. 

        Les hommes vendéens refusaient de poser les pieds dans les églises. La raison pour laquelle il y a pratiquement un bar devant chaque église en Vendée est que la tradition pour les hommes étaient d’aller boire dans les bars pendant les enterrements, avant de très rapidement venir à l’église faire le tour du cercueil....


        Bref, vous parlez poitevin vous au moins ?

      • Xobor 27 mai 2013 18:20

        Veuillez m’excuser, je pensais que l’on s’entendait sur l’époque. Je ne parlais pas du XXe, mais de la fin du XVIIIe, lors de la Révolution. Pour moi, c’est à cette époque que c’était le bordel, les Vendéens ont été plutôt réfractaires à la République au début.

        Et quant à moi, pourquoi parlerais-je Poitevin ?


      • lsga lsga 27 mai 2013 18:25

        Le Catholicisme, vous savez, a été la première tentative d’intégration européenne et de destructions des cultures populaires. Le tout au service d’une logique impériale qui voulait détruire les nations.

        Vous avez conscience de cela ? 



      • Xobor 27 mai 2013 18:32

        Avez-vous conscience que je ne défends pas le catholicisme ?


      • lsga lsga 27 mai 2013 18:53

         quand ?


      • Xobor 27 mai 2013 19:02

        ? Euh... ? Lors de mes précédentes interventions.

        Navré, mais je crains être en train de perdre votre fil Lsga... smiley


      • lsga lsga 27 mai 2013 19:05

          où ?


        non mais sans rire, vous défendez quoi ?

      • lsga lsga 27 mai 2013 19:32

        bref,


        nous nous défendons les seules authentiques nations européennes : LES REGIONS.
        nous nous battons pour la seule manière de défendre les salariés : L’EUROPE SOCIALE

        L’EUROPE DES NATIONS, C’EST L’EUROPE DES REGIONS !


      • fanc 27 mai 2013 21:21

        NON De D’Là !!

        Par lsga 27 mai 10:01
        Par lsga 27 mai 12:10
        Par lsga 27 mai 13:03
        Par lsga 27 mai 14:48
        Par lsga 27 mai 15:30
        Par lsga 27 mai 17:15
        Par lsga 27 mai 18:25
        Par lsga 27 mai 18:53
        Par lsga 27 mai 19:05
        Par lsga 27 mai 19:32

        Sacrée journée Isga....

        au chômage ? étudiant ? branleur ?

        Seul objectif d’Isga : avoir le dernier mot qu’importe le contenu.... ne pas perdre la face même si on convainc plus grand monde


      • emphyrio 27 mai 2013 23:35

        Il n’y a jamais eu de nation basque abruti !


      • lsga lsga 28 mai 2013 00:22
        @fanc

        oh de temps et temps, j’aime bien me farcir un facho smiley

        et j’avoue que j’ai toujours eu un faible pour les tendres bourrelets d’Asselineau, et la chaire fraîche de ses agneaux smiley



      • gorgonzola 30 mai 2013 00:53

        L’extrémiste et le fasciste ici, ce serait plutôt toi... je te cite :

        « Le sang impur : le meilleur des sangs.
        Le métisse : la race supérieure,
        Le souchien : comme les chiens, consanguins ! »

      • kimbabig 30 mai 2013 02:24

        Isga se rapproche visiblement de la mouvance euro-régionaliste identitaire.

        Il reprend le discours pernicieux de cette mouvance d’extrême-droite parmi la plus raciste qui soit : ce discours sur l’immigré dont on vante la différence avec en miroir une haine de l’intégration, qui est justement la capacité d’un pays a accepter en son sein, en une communauté nationale unie, des individus venus d’ailleurs, donc justement à la fois une une force pour le pays et une ouverture sur le monde. Cela signifie que pour Isga l’immigré se doit d’être « difféwent » parce qu’il est incapable de le penser comme son semblable. C’est très symptomatique, ce différentialisme exécrable et contraire aux valeurs républicaines d’unité et de solidarité.

        La solidarité républicaine remplacée par l’identité ethnique des consanguins de l’arrière pays Basque ou de Cerdagne, le tout dans une grande europe blanche...

        Bonjour la régression !

        Surtout que c’est justement la solidarité républicaine qui a financé les services publics dans le 66 et le 64. C’est le centralisme jacobin qui leur a amené les chemins de fer, les routes, l’instruction publique et donc le savoir, qui a ouvert leurs vallées paumées sur le reste du pays avec pour conséquence d’y diminuer la consanguinité.

        Ce que veut Isga avec son europe des régions c’est revenir au Moyen-Âge, quand toute l’europe obéissait au pape mais chaque petit duché faisait sa petite loi sur des troupeaux de serfs dociles et consanguins. C’est d’ailleurs clairement ce que dévoile son chauvinisme catalan puisqu’on dirait qu’il veut refaire le mini-empire méditerranéen des Rois de Majorque. 

        On est en 2013, et l’avenir n’est pas dans l’enfermement au sein de ce continent vieillissant, dans le régionalisme qui objectivement ne subsiste qu’au stade de folklore en France.

        L’avenir est dans une France souveraine et ouverte sur le Monde, une France métissée et présente sur les 3 océans, mais une France assez unie pour que puisse s’établir une véritable solidarité, un véritable progrès social.

        Une France certes plus assez forte pour prétendre à jouer les superpuissances dominatrices, mais largement assez forte pour défendre ses intérêts et progresser, si elle joue sur les atouts qu’elle a hérités de son histoire, ce qu’elle ne peut faire qu’en reprenant l’intégralité de sa souveraineté.

        L’avenir c’est la France car l’europe n’en a aucun. Il suffit de regarder n’importe quelles stats démographiques pour s’en apercevoir.

        De plus, l’intégration européenne entraîne nombre de ses pays membres, dont malheureusement la France, vers un déclin économique et social qu’il est bien difficile d’ignorer.


      • redredsir 27 mai 2013 11:58

        Le folklore est bien utile aux nationalistes, ça caresse le beauf dans le sens du poil ras.
        Le sang impur pourrait bien disparaître de l’hymne sans que la France dégringole de je ne sais quel piédestal, du moins la France que je connais moi : vivante.


        • Uncommon Uncommon 27 mai 2013 12:20

          Bonjour François
          Merci pour cette information décryptée très justement. Il est honteux qu’à notre époque des démarches de ce type, proches de l’obscurantisme moyenâgeux puissent encore exister.

          C’est aussi à se demander comment une population d’électeurs pourtant concernés (a priori on semble concerné au moins pour la « planète » quant on a une tendance écologiste) peut encore voter pour un parti qui ne sert à qu’à rabattre des voix pour le PS, en faisant parfois fi de toute considération écologiste.

          C’est malheureux, mais pour l’instant la plupart des électeurs ne votent que pour des images mentales que sont devenus les partis principaux.

          Espérons que ce type d’éclairage, relayées aux discussions-cafés, échanges amicaux, post Agoravox et autre,s prépare un futur correspondant plus à l’Homme.


          • jaja jaja 27 mai 2013 12:57

            Comme tous les partis du système celui de l’auteur veut nous faire avaler l’amour de l’hymne et du drapeau tricolore de la bourgeoisie capitaliste symboles d’une unité nationale factice entre exploiteurs et exploités.

            C’est sous ces couleurs et sous cette Marseillaise que furent écrasés par les soudards de la République bourgeoise la Commune de Paris et le drapeau rouge des ouvriers en 1871...

            Notre auteur aimerait apparemment que soient poursuivis en justice les militants qui refusent cette fausse union sacrée au service du Capital et qui de plus acceptent le Droit à l’autodétermination pour les peuples colonisés en outre mer par exemple...

            Corses, Basques etc doivent bénéficier de ce même droit à l’autodétermination n’en déplaise à l’auteur...


            • lsga lsga 27 mai 2013 13:08

              Le régionalisme est aujourd’hui la meilleure arme contre le nationalisme. 


              L’Europe Sociale et Solidaire sera l’Europe des régions !

            • gorgonzola 27 mai 2013 14:38

              (bis) voilà l’ultra-gauche trotskystes... toujours du côté des indépendantistes... forcément, la nation c’est le mal absolu hein...

              Les symboles nationaux et l’Histoire collective de notre pays vous révulse ? Et bien ce n’est pas le cas pour la majorité et c’est tant mieux...


            • lsga lsga 27 mai 2013 15:02

              bon, copy pasta ? copy pasta..


              La nation Catalane, ça te dit un truc ?
              Et la Nation Corse ? Tu prétends l’écraser avec tes gros sabots parisiens c ça ?


              Allez, retourne t’intégrer, gabatx sans culture...
              Ta nation à toi, c’est la télé. 

            • gorgonzola 27 mai 2013 15:18

              Non ça ne me dit rien en effet, moi je ne connais que la « nation » Poitou-Charentes désolé smiley Allez je retourne mater TF1 ^^


            • lsga lsga 27 mai 2013 15:20

              Toi tu connais la région Poitou-Charentes ?


              Je paris que tu ne parles pas le moindre mot de poitevin ! 

              Allez, retourne devant TF1, ta seule vraie nation, gabatx intégré sans culture ni tradition... 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès